ReOpen911.info : Site d'information sur les attentats du 11 septembre 2001

Annonce

Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs et n'impliquent en aucun cas leur approbation par l'ensemble du mouvement (plus d'infos). L'association ReOpen911 est une initiative citoyenne et bénévole indépendante de tout mouvement politique, philosophique et religieux.

Merci de soigner vos messages, restez courtois et constructifs. Un message ne respecte pas le règlement ? Signalez-le en utilisant la fonction "signaler" en bas de chaque message. Toute discussion sur la modération ne doit se faire QUE par MP, et non sur le forum...

Vous pouvez contacter l'équipe de modération à l'adresse : moderation [ at ] reopen911.info

Vous n'êtes pas identifié.

#41 08-10-2015 10:20:05

inam56
Membre du forum
Lieu: Kreiz Breizh
Date d'inscription: 07-11-2013
Messages: 2156

Re: Le Flash des vols AA11 et UA175

kézako a écrit:

Une question bête : puisqu'il s'agit d'une onde progressive à trois dimensions, pourquoi la distance directe, ou, la plus courte, représenterait l’hypoténuse ?

L'hypothénuse représente la distance la plus courte de propagation de l'onde entre le point d'impact et la position de l'observateur, non ?


Seuls les petits secrets ont besoin d’être protégés, les plus gros sont gardés par l’incrédulité publique. Marshall Mc Luhan.

Hors ligne

 

#42 08-10-2015 11:01:08

kézako
Membre du forum
Date d'inscription: 12-02-2007
Messages: 6573

Re: Le Flash des vols AA11 et UA175

Je n'en suis pas personnellement convaincu, c'est pour cela que je pose la question : puisque l'onde mécanique se diffuse simultanément dans les 3 dimensions, elle a atteint le niveau du sol en se dirigeant simultanément aussi à l'horizontal, jusqu'à l'endroit de son enregistrement où elle parvient ainsi plus tôt que si elle avait été une onde mécanique progressive à une seule dimension suivant l’hypoténuse, comme une onde se propageant le long d'une corde.

Dernière modification par kézako (08-10-2015 11:03:06)


« La première victime d’une guerre, c’est la vérité » Déclaration du sénateur américain Hiram Johnson en 1917, lors de l’entrée en guerre des États-Unis.

Vous avez dit anti-américanisme ?

Hors ligne

 

#43 08-10-2015 13:33:59

Sword1
Date d'inscription: 05-10-2015
Messages: 44

Re: Le Flash des vols AA11 et UA175

Curieux raisonnement. Lorsqu'on entend le son du tonnerre après avoir vu l'éclair, on compte les secondes, 3 secondes = 1 km, car on considère que le son se propage dans l'air. On ne parle pas de son qui se promènerait dans le sol et qui irait donc plus vite que dans l'air. Ici, c'est pareil, le son s'est propagé dans l'air, en ligne droite (je ne sais pas ce que vient faire l'hypothénuse là-dedans, à moins de vouloir faire savant).
La vidéo présentée par Aldwinn est simple et irréfutable.


The white rabbit is back!

Hors ligne

 

#44 08-10-2015 14:12:52

Mariflo
Membre du forum
Date d'inscription: 19-09-2009
Messages: 1636

Re: Le Flash des vols AA11 et UA175

L'hypothénuse dans le cas de l'intéressante vidéo d'Aldwinn représente la ligne droite la plus courte entre l'endroit du crash et la caméra des frères Naudet. Ce n'est pas pour faire "savant" car il est indispensable de connaître la mesure la plus précise possible de l'hypothénuse afin de calculer le temps mis par la déflagration jusqu'à la caméra.

Dernière modification par Mariflo (08-10-2015 14:14:53)


A mon tour je fus effondré à la suite de ces révélations explosives !

Hors ligne

 

#45 08-10-2015 14:37:48

kézako
Membre du forum
Date d'inscription: 12-02-2007
Messages: 6573

Re: Le Flash des vols AA11 et UA175

Je parlais de la longueur de 1210 mètres, correspondant alors bien à la longueur de l'hypoténuse telle qu'elle est déterminée dans la vidéo et ne disais pas être convaincu par cette démonstration "simple et irréfutable" selon vous sword1.

Selon moi, il y a ainsi aussi trop de paramètres qui ne seraient pas encore pris en compte et toujours inconnus, à commencer par la synchronisation réalisée en studio et d'autres éventuels décalages depuis la capture de ces images.

Cela étant dit, qu'il puisse s'agir d'une piste, je veux bien l'accepter à condition toutefois de ne pas en conclure aussitôt une << raison pour laquelle les avions seraient entrés "comme dans du beurre". >>
Parce que ce n'est pas du tout le cas lorsqu'on observe sérieusement les dégâts occasionnés sur les façades ainsi que les nombreux et différents débris qui étaient alors présents dans les rues.

Mariflo a répondu plus vite que moi.

Dernière modification par kézako (08-10-2015 14:41:33)


« La première victime d’une guerre, c’est la vérité » Déclaration du sénateur américain Hiram Johnson en 1917, lors de l’entrée en guerre des États-Unis.

Vous avez dit anti-américanisme ?

Hors ligne

 

#46 08-10-2015 14:55:08

Ronny1
Modérateur
Date d'inscription: 30-04-2013
Messages: 579

Re: Le Flash des vols AA11 et UA175

Sword1 a écrit:

faire descendre des 727 à ces vitesses excessives

Deux fois la même faute de frappe ?
http://ecx.images-amazon.com/images/I/31jByDxViCL.jpg

Hors ligne

 

#47 08-10-2015 16:31:26

nanard
Membre du forum
Date d'inscription: 05-02-2014
Messages: 1649

Re: Le Flash des vols AA11 et UA175

Tiens Ronny tu as remarqué aussi ? Le lapin tente de faire passer un message sur l'avion qui ne serait pas un 767 Gordini, mais un 727 Turbo ?

+1 avec Mariflo et Kézako. Si le raisonnement initial pourrait être sans doute acceptable dans le Ténéré, dans Lower Manhattan, avec la densité des immeubles de grande hauteur et leur effet de répercussion du son, sans parler de tous les autres bruits parasites propres à ce jour, ce genre de "démonstration" est à prendre avec des pincettes !

Hors ligne

 

#48 08-10-2015 17:23:14

Aldwinn
Membre Actif Asso
Date d'inscription: 27-03-2007
Messages: 327
Site web

Re: Le Flash des vols AA11 et UA175

kézako a écrit:

Une question bête : puisqu'il s'agit d'une onde progressive à trois dimensions, pourquoi la distance directe, ou, la plus courte, représenterait l’hypoténuse ?

Je ne suis pas sûr de te suivre correctement. Nous cherchons la distance directe, nous avons la distance au sol de connue ainsi que la hauteur d'impact, le tout formant un angle droit... nous cherchons donc bien l'hypoténuse.

inam56 a écrit:

(...)je ne comprends pas comment tu différencies le timing flash vs impact ?
En observant la projection de l'ombre de l'avion (il faudrait que j'approfondisse les angles soleil/avion/prise de vue grace à ton boulot sur googleearth) il n'est pas évident d'avoir une certitude que le moment du flash blanc ne correspond pas avec l'impact du cockpit, vu que la projection de l'ombre semble toucher le point d'impact.

En effet oui, d'après l'ombre portée le flash correspond a priori au contact du nez de l'avion contre la façade. J'entendais par impact le moment ou les réacteurs touchent la façade, ce qui à mon sens fait le plus de bruit, le pic devrait être atteint ici. Et pourtant le spectrogramme indique le pic maximum à ce premier instant.

inam56 a écrit:

Il me semblerait normal que l'impact du nez du fuselage (+/- fragile) fasse moins de bruit que l'impact des réacteurs/longerons d'ailes (et que les explosions de kérozene) , mais ce n'est quand même pas une cannette d'alu, et à 250m/s, c'est quand même forcément plus bruyant qu'un camion de prenant un mur, inaudible à 1200m ?

Nous sommes d'accord. Je ne prétends pas que le contact du nez ne fasse aucun bruit, mais moindre que l'ensemble réacteurs/longerons.
Notre seule référence est le second crash, et nous ne pouvons pas nous placer dans une situation équivalente (dans l'axe à cette distance nous serions dans l'Hudson), mais les quelques vidéos avec un son correct et utilisable à une distance + ou - équivalente donne quelque chose de différent. Nous y entendons en effet 2 bruits: le premier qui correspond à l'impact, et un second qui correspond clairement à l'explosion latérale avec un écart d'une grosse demie seconde entre les deux. Or, dans la vidéo de Jules Naudet un seul bang semble audible.

En resynchronisant de nombreuses vidéos, de l'une à l'autre, l'impact du nez semble audible sur certaines et moins sur d'autres... Surtout que certaines ont un offset de quelques dixièmes de seconde par rapport à la réalité. Très dur de se faire une idée, mais pour vous aider vous avez mon tableau des caméras, d'après la distance j'y ai calculé le décalage à opérer: https://docs.google.com/spreadsheets/d/ … sp=sharing

L'enregistrement du premier crash par Ginna Carr, lui, présente bien ce "double" impact, le premier sourd (l'avion) et un second (l'explosion) une grosse demie seconde plus tard, mais nous n'avons pas d'image afin de le recaler [NB: le son présent 9s plus tard sur cet enregistrement correspond selon moi à la chute des débris, ce temps correspondant à peu près au temps de chute libre à l'altitude du crash]
Enfin le son de cette équipe de WNYW sur Park Row ne possède pas ce "double" impact.

kézako a écrit:

Selon moi, il y a ainsi aussi trop de paramètres qui ne seraient pas encore pris en compte et toujours inconnus, à commencer par la synchronisation réalisée en studio et d'autres éventuels décalages depuis la capture de ces images.

Nous n'avons en effet qu'une seule vidéo (avec l'avion) pour juger... J'ai essayé avec différentes versions de la vidéo Naudet, et le son est toujours calé de la sorte.

nanard a écrit:

Si le raisonnement initial pourrait être sans doute acceptable dans le Ténéré, dans Lower Manhattan, avec la densité des immeubles de grande hauteur et leur effet de répercussion du son, sans parler de tous les autres bruits parasites propres à ce jour, ce genre de "démonstration" est à prendre avec des pincettes !

Les répercussions du son (l'écho) seraient de toutes façons en retard par rapport au son direct, le son "réel" serait donc le premier audible, surtout qu'il n'y a pas d'obstacles à contourner entre l'impact et le cadreur, c'est direct.
C'est plutôt le paramètre vent négatif et la distance assez importante qui peuvent faire varier ce temps de calage.
30 images par seconde ici: 1 image correspond à 0,033s
0,033s à la vitesse du son (prenons 340m/s) correspond environ à 11,3m.
Donc le calage est extrêmement délicat j'en conviens parfaitement. Savoir si le bruit initial est causé par le nez (donc le flash) ou les réacteurs est difficile.

J'admets tous les aléas de ce travail de recalage.
Je suis enclin à supprimer ma vidéo si cela vous paraît trop aléatoire.


"J’ai vu de nombreuses théories s’effondrer devant les faits, mais je n’ai jamais vu un fait s’effondrer devant une théorie."  Francesco Severi
9/11maps Youtube Twitter
Intégrale documents FOIA

Hors ligne

 

#49 08-10-2015 17:31:32

Sword1
Date d'inscription: 05-10-2015
Messages: 44

Re: Le Flash des vols AA11 et UA175

+1 avec Mariflo et Kézako. Si le raisonnement initial pourrait être sans doute acceptable dans le Ténéré, dans Lower Manhattan, avec la densité des immeubles de grande hauteur et leur effet de répercussion du son, sans parler de tous les autres bruits parasites propres à ce jour, ce genre de "démonstration" est à prendre avec des pincettes !

nanard, au delà des jeux de mots faciles sur mon compte, si j'ai bien compris, tu ne croies pas à la véracité de cette démonstration.
Pourrais-tu nous préciser ton opinion sur la nature de ces flashs ? Mirage, reflet, décharge d'électricité... ?


The white rabbit is back!

Hors ligne

 

#50 08-10-2015 19:23:42

nanard
Membre du forum
Date d'inscription: 05-02-2014
Messages: 1649

Re: Le Flash des vols AA11 et UA175

Le jeu de mots facile, je ne fais que reprendre en Français ce que tu annonces en Anglais, mais c'est p'têt plus tendance ? Par contre, étant donné que les touches ne sont absolument pas voisines, tu peux nous expliquer cette lourde insistance à parler de 727 au lieu de 767 ? Serait-ce ta botte secrète pour l'avion ?

Je ne crois pas à la véracité de cette démonstration ? De QUELLE démonstration ? Parce que tu nommes démonstration tes lieux communs n'apportant rien de neuf ? C'est peut-être un peu exagéré, non ? Pour que je crois ou non, il faudrait que tu argumentes un peu plus en évitant  les infos quasi secrètes dont tu ne peux révéler la source.

@Aldwinn, il n'est pas question de te demander de supprimer ton travail, surtout que tu as l'honnêteté intellectuelle de reconnaître que le résultat peut-être aléatoire en fonction de nombreux paramètres difficilement maîtrisables. La seule conclusion sur ce bruit est, à mon avis, de rester très circonspect sur ce genre de "preuve".

Hors ligne

 

#51 08-10-2015 20:57:40

Sword1
Date d'inscription: 05-10-2015
Messages: 44

Re: Le Flash des vols AA11 et UA175

@Nanard
1) 727 ou 767, je me répète, c'est une simple étourderie. Aucune intention, surtout que je connais pas la différence entre les deux. Et pour l'anglais, je crois que tu l'écris très bien.
2) Tu ne réponds pas à ma question sur ces flashs. Ces flashs sont une des "bizarreries" qui ont résisté au temps, à l'inverse des pods dont plus personne ne parle (la pixellisation ou quelque artefact).
Ces flashs ont une cause. Laquelle ? Et sans doute une fonction. Laquelle ?

En fait, si ces flashs ne sont pas un phénomène "naturel" cela signifie que les avions (767 et non 727 !) n'étaient pas ceux qui étaient annoncés. A partir de là, on ne s'étonnera pas de la virtuosité d'un pilote amateur, ni des vitesses atteintes.
Attention, je n'ai pas parlé de la grosse intox holographique, tout juste bone à faire passer les "truthers" pour des dérangés du cigare.


The white rabbit is back!

Hors ligne

 

#52 09-10-2015 09:21:45

kézako
Membre du forum
Date d'inscription: 12-02-2007
Messages: 6573

Re: Le Flash des vols AA11 et UA175

Aldwinn a écrit:

kézako a écrit:

Une question bête : puisqu'il s'agit d'une onde progressive à trois dimensions, pourquoi la distance directe, ou, la plus courte, représenterait l’hypoténuse ?

Je ne suis pas sûr de te suivre correctement. Nous cherchons la distance directe, nous avons la distance au sol de connue ainsi que la hauteur d'impact, le tout formant un angle droit... nous cherchons donc bien l'hypoténuse.

D'un point de vue strictement mathématique cela semble d'abord logique, or il s'agit de la captation de sons qui se propageaient dans un environnement qui me semble plus compliqué qu'il n'y parait à première vue : ce n'est pas non plus mon métier, mais celui d'un ingénieur/preneur de son, dont les analyses pertinentes seraient alors très certainement intéressantes.

Pour exemple, la vitesse du vent de "4,6 m/s", (il me semble, plutôt orienté Ouest-Nord-Ouest à ce moment là), ne correspondait-elle pas à la vitesse du vent au niveau du sol et, si c'était le cas, qu'elle était alors la vitesse réelle du vent à la hauteur des points d'impacts ?
En regardant les fumées qui s'échappaient de la tour nord sur d'autres documents, il me semble personnellement qu'elles se déplaçaient de façon constante et à plusieurs dizaines de km/h (je dirais aux alentours peut-être de 30 km/h ?), cependant je ne suis pas non plus météorologue.


« La première victime d’une guerre, c’est la vérité » Déclaration du sénateur américain Hiram Johnson en 1917, lors de l’entrée en guerre des États-Unis.

Vous avez dit anti-américanisme ?

Hors ligne

 

#53 09-10-2015 10:06:53

Ronny1
Modérateur
Date d'inscription: 30-04-2013
Messages: 579

Re: Le Flash des vols AA11 et UA175

Sword1 a écrit:

Ces flashs ont une cause. Laquelle ? Et sans doute une fonction. Laquelle ?.

Comme ces flash ne se voient qu'en agrandissant des images tirées de videos prises de loin, c'est assez difficile d'en déterminer la cause. Certains pensent à un arc électrique, d'autres à des reflets dans les vitres brisées, la plupart n'ont pas d'explication. Si c'était une explosion, elle semble peu importante et limitée au niveau de la carlingue, il resterait les ailes qui ne montrent pas de flash lors de l'impact.

Hors ligne

 

#54 09-10-2015 10:11:49

inam56
Membre du forum
Lieu: Kreiz Breizh
Date d'inscription: 07-11-2013
Messages: 2156

Re: Le Flash des vols AA11 et UA175

@Aldwinn C'est quoi le logiciel utilisé pour la piste sonore qui fait ressortir cette crête en début d'impact ?

Je n'arrive pas à lire l'échelle, mais c'est un affichage en fréquence (spectrogramme) non ?


Seuls les petits secrets ont besoin d’être protégés, les plus gros sont gardés par l’incrédulité publique. Marshall Mc Luhan.

Hors ligne

 

#55 09-10-2015 10:18:56

inam56
Membre du forum
Lieu: Kreiz Breizh
Date d'inscription: 07-11-2013
Messages: 2156

Re: Le Flash des vols AA11 et UA175

Ronny1 a écrit:

Comme ces flash ne se voient qu'en agrandissant des images tirées de videos prises de loin

Sur la vidéo utilisée et publiée par Aldwinn, la "boule blanche" est bien visible sans aucun zoom, non ?


Seuls les petits secrets ont besoin d’être protégés, les plus gros sont gardés par l’incrédulité publique. Marshall Mc Luhan.

Hors ligne

 

#56 09-10-2015 10:21:53

Mariflo
Membre du forum
Date d'inscription: 19-09-2009
Messages: 1636

Re: Le Flash des vols AA11 et UA175

Ronny1 a écrit:

Sword1 a écrit:

Ces flashs ont une cause. Laquelle ? Et sans doute une fonction. Laquelle ?.

Comme ces flash ne se voient qu'en agrandissant des images tirées de videos prises de loin, c'est assez difficile d'en déterminer la cause. Certains pensent à un arc électrique, d'autres à des reflets dans les vitres brisées, la plupart n'ont pas d'explication. Si c'était une explosion, elle semble peu importante et limitée au niveau de la carlingue, il resterait les ailes qui ne montrent pas de flash lors de l'impact.

C'est un peu léger comme explication Ronny1. Je te renvoie au post 14 de ce fil. On y trouve le lien vers le film 911 in plane site sous-titré en Français. On y apprend par exemple que les flashs vus ne peuvent pas être un reflet car ces flashs (vus pour les 2 avions) apparaissent lors des captures de plusieurs caméras sur divers angles.


A mon tour je fus effondré à la suite de ces révélations explosives !

Hors ligne

 

#57 09-10-2015 13:59:56

nanard
Membre du forum
Date d'inscription: 05-02-2014
Messages: 1649

Re: Le Flash des vols AA11 et UA175

Bien joué Kézako, c'est un des premiers trucs qu'on apprend en faisant de la voile de niveau croisière, la vitesse du vent est plus élevée en altitude qu'au niveau du sol. Ça peut monter très haut, j'ai souvenance d'un jet stream (c'est le nom) sur un N-Y/ Amsterdam qui m'ont permis de ne pas rater ma correspondance, plus de 200 km/h durant la quasi totalité du voyage.
Par contre, tu as raison sur le vent constant en haut des tours,mais je suis incapable de donner une vitesse !

Pour le reste je commence à bien rigoler. En filigrane du débat lancé par notre lapin, on se dirige vers une préparation des façades à l'entrée des 767 (767 mon lapin, rappelle toi !), par les mêmes qui poussaient des cris de vierge effarouchée lorsque certains envisageaient la même possibilité au Pentagone ! Mort de rire !!!

Hors ligne

 

#58 09-10-2015 18:40:45

Sword1
Date d'inscription: 05-10-2015
Messages: 44

Re: Le Flash des vols AA11 et UA175

@nanard : effectivement, je n'avais pas vérifié, le dernier post était du 28/03/2013. J'ai donc fait du déterrage. Mais apparemment le sujet n'est pas clos. Tu optes pour la préparation de façades. j'en doute un peu. Peut être un dispositif de mise à feu du carburant. A vrai dire, je reste perplexe mais en tout cas je reste persuadé que ce n'est pas un phénomène nature. C'est essentiel pour montrer que les 767 des vols UA n'étaient pas des vols commerciaux lambda. Dick Cheney pouvait regarder à la télé avec les pieds sur son bureau et G.W. Bush affirmer qu'il avait vu le premier avion à la télé, tout avait été minutieusement préparé, y compris les avions.


The white rabbit is back!

Hors ligne

 

#59 09-10-2015 21:47:08

nanard
Membre du forum
Date d'inscription: 05-02-2014
Messages: 1649

Re: Le Flash des vols AA11 et UA175

OK, the rabbit ! Au-delà des grandes déclarations un peu venteuses, il serait bien, mon bon, que tu amène des billes nouvelles pour faire avancer le schmilblick ! Et, pendant que tu y es, revoir la position en ce moment (et sans aucune base cohérente) majoritaire sur ce forum qui affirme que la manip ne peut-être la même au Pentagone !
Groooossss problem mein herr !

Parce qu'il faut arrêter de rigoler, il s'agit d'une tentative de coup d'état, ils n'étaient pas de 50 tendances différentes, il est donc fort probable que le modus operandi soit le même sur les différents sites. Vaste programme comme disait un certain !

Si tu te rates, ils t'écartèlent et sans anesthésie générale lol cool!

A vous les studios...

Hors ligne

 

#60 10-10-2015 00:28:17

Sword1
Date d'inscription: 05-10-2015
Messages: 44

Re: Le Flash des vols AA11 et UA175

Je réponds à nanard, qui est hors-sujet. Je suis donc aussi, provisoirement, hors-sujet.

1) Au Pentagone, un avion, quel avion ? La minable vidéo de surveillance du parking ne montre pas un avion. Toutes les autres vidéos ont été confisquées. Donc au Pentagone, on ne sait pas vraiment ce qui a frappé. De toute façon, la trajectoire est totalement extravagante. La façade qui a été frappée ne l'a pas été au hasard, il n'était pas question de frapper le bureau de Rumsfeld, qui se trouvait avec son staff présent à cette heure là.

2) Une tentative de coup d'Etat ? Laquelle ? Parle-on du même 11 septembre ?
Le 11 septembre est une opération qui a parfaitement réussi, à savoir réarmer les USA et reprendre les guerres impérialistes. Que le résultat 14 ans après soit une catastrophe, c'est un autre problème. Les Etats-Unis, le peuple guerrier par excellence a l'habitude de ces victoires qui se transforment en défaite.
Le 11 septembre, c'est la plus belle appplication de la dialectique hégélienne action-réaction, qui imprègne l'élite anglo-saxonne. La terreur et l'intimidation sont des procédés acceptables afin de parvenir au but fixé.


The white rabbit is back!

Hors ligne

 

#61 10-10-2015 02:28:01

Aldwinn
Membre Actif Asso
Date d'inscription: 27-03-2007
Messages: 327
Site web

Re: Le Flash des vols AA11 et UA175

kézako a écrit:

D'un point de vue strictement mathématique cela semble d'abord logique, or il s'agit de la captation de sons qui se propageaient dans un environnement qui me semble plus compliqué qu'il n'y parait à première vue : ce n'est pas non plus mon métier, mais celui d'un ingénieur/preneur de son, dont les analyses pertinentes seraient alors très certainement intéressantes.

Sincèrement ce genre de calcul de vitesse/propagation du son, tu as fait les même au lycée. Ce n'est franchement pas sorcier si tu as les paramètres dont il faut tenir compte: Distance, température, vitesse et direction du vent.

kézako a écrit:

Pour exemple, la vitesse du vent de "4,6 m/s", (il me semble, plutôt orienté Ouest-Nord-Ouest à ce moment là), ne correspondait-elle pas à la vitesse du vent au niveau du sol et, si c'était le cas, qu'elle était alors la vitesse réelle du vent à la hauteur des points d'impacts ?
En regardant les fumées qui s'échappaient de la tour nord sur d'autres documents, il me semble personnellement qu'elles se déplaçaient de façon constante et à plusieurs dizaines de km/h (je dirais aux alentours peut-être de 30 km/h ?), cependant je ne suis pas non plus météorologue.

Les courants jet-stream (@nanard) c'est tout de même en haute altitude, mais oui, je considère la vitesse du vent donnée comme une moyenne, car je n'ai pas le détail de l'altitude de sa capture...
Concernant la météo j'ai utilisé ces données:

http://i662.photobucket.com/albums/uu347/911conspiracytv/WEATHER_on_911_loc-gov_exhibits_911_images_01688v.jpg

A 8:51 (8:46 premier crash): 68°F soit 20°C et 10,4mph de vent (soit 4,6m/s).
Or ce calculateur pour une température de 68°F nous donne 343,6m/s pour la vitesse du son.
Nous connaissons la distance directe exacte (1210m). Il reste le paramètre direction du vent comme réel facteur:

Selon cette photo il est à l'exact opposé du point de vue des Naudet, il y serait alors négatif à 100% (d'où le 343,6 - 4,6=339). Mais en recherchant une source je remarque qu'elle date du 12 à 11:30.
Selon cette photo de la Nasa du 11/9 dont je n'ai pas l'heure, le vent serait parti plein Sud à 90° de la caméra. Si quelqu'un connait une photo aérienne la plus proche de l'heure du premier crash, ou une orientation fiable de la fumée...

[MAJ: j'ai préféré effacer mon calcul précédent: savoir comment prendre en compte le vent si il est latéral, en attendant d'y voir plus clair. A 90° le vent a-t-il une influence sur notre tracé crash/caméra???]

inam56 a écrit:

@Aldwinn C'est quoi le logiciel utilisé pour la piste sonore qui fait ressortir cette crête en début d'impact ?
Je n'arrive pas à lire l'échelle, mais c'est un affichage en fréquence (spectrogramme) non ?

J'ai utilisé Soundtrack Pro qui permet cet affichage.
L'échelle va de 0kHz à 21kHz; les pics du crash montent à 20kHz environ, et sur toute la gamme jusqu'à 0.
Passe en HD1080 ça devrait être lisible.

inam56 a écrit:

Ronny1 a écrit:

Comme ces flash ne se voient qu'en agrandissant des images tirées de videos prises de loin

Sur la vidéo utilisée et publiée par Aldwinn, la "boule blanche" est bien visible sans aucun zoom, non ?

Oui, en effet, sur une seule image (1 seule trame même en fait (1/2 image) si l'on décompose, c'est extrêmement rapide).
Voir au début de la vidéo à 22", l'image y est brute et sans zoom, le flash est visible.

Dernière modification par Aldwinn (10-10-2015 04:44:30)


"J’ai vu de nombreuses théories s’effondrer devant les faits, mais je n’ai jamais vu un fait s’effondrer devant une théorie."  Francesco Severi
9/11maps Youtube Twitter
Intégrale documents FOIA

Hors ligne

 

#62 10-10-2015 03:49:47

kézako
Membre du forum
Date d'inscription: 12-02-2007
Messages: 6573

Re: Le Flash des vols AA11 et UA175

@ Aldwinn,

Sur les vidéos montrant la fumée s'échapper de la tour nord et en suivant même grossièrement la progression des panaches qui étaient poussés par un vent constant, on peut alors voir que ceux-ci mettent environ entre et 3 et 4 secondes afin de parcourir la distance représentant la moitié de la façade, ensuite c'est un simple calcul que l'on sait déjà réaliser au lycée:

https://www.youtube.com/watch?v=F428mDaOf1w


Quant au jet-stream c'est effectivement un courant qui se situe entre 8 000 et 12 000 mètres, hors très rares cas fort heureusement :
http://www.meteofrance.fr/prevoir-le-te … s-tempetes


« La première victime d’une guerre, c’est la vérité » Déclaration du sénateur américain Hiram Johnson en 1917, lors de l’entrée en guerre des États-Unis.

Vous avez dit anti-américanisme ?

Hors ligne

 

#63 10-10-2015 09:24:35

inam56
Membre du forum
Lieu: Kreiz Breizh
Date d'inscription: 07-11-2013
Messages: 2156

Re: Le Flash des vols AA11 et UA175

Aldwinn a écrit:

L'échelle va de 0kHz à 21kHz; les pics du crash montent à 20kHz environ, et sur toute la gamme jusqu'à 0.

Ce pic (que perso je ne retrouve pas avec mes outils linux ? Donne moi l'url de la vidéo/son que tu as utilisé) correspond donc à un pic de fréquence, que peut on en tirer comme conclusion sur sa source ? Est-ce qu'un pic de haute fréquence serait particulier à une explosion plus qu'avec la propagation de l'onde d'un impact ?


Seuls les petits secrets ont besoin d’être protégés, les plus gros sont gardés par l’incrédulité publique. Marshall Mc Luhan.

Hors ligne

 

#64 10-10-2015 11:49:45

Aldwinn
Membre Actif Asso
Date d'inscription: 27-03-2007
Messages: 327
Site web

Re: Le Flash des vols AA11 et UA175

inam56 a écrit:

Aldwinn a écrit:

L'échelle va de 0kHz à 21kHz; les pics du crash montent à 20kHz environ, et sur toute la gamme jusqu'à 0.

Ce pic (que perso je ne retrouve pas avec mes outils linux ? Donne moi l'url de la vidéo/son que tu as utilisé) correspond donc à un pic de fréquence, que peut on en tirer comme conclusion sur sa source ? Est-ce qu'un pic de haute fréquence serait particulier à une explosion plus qu'avec la propagation de l'onde d'un impact ?

La vidéo provient de cette page: http://www.911conspiracy.tv/Naudet_plan … eshow.html
Sous la vidéo (milieu de page) tu as différentes versions. J'ai utilisé la version 60fps pour de meilleurs ralentis.


J'obtiens ça d'origine:
http://911maps.free.fr/ReOpen911/NaudetSonRaw.png

En ajustant la puissance mini/maxi pour se calibrer sur le pic et faire ressortir celui-ci au mieux visuellement (ceci ne change pas le son, juste sa représentation visuelle, la plage de fréquences reste inchangée):
http://911maps.free.fr/ReOpen911/NaudetSonAjust.png

L'avis d'un ingé-son ou musicien serait bienvenu pour ta question, je ne suis pas expert niveau son, mais le pic désigne la brièveté, typique lors d'un claquement ou explosion, en tous cas quelque chose de brutal.
Ce qui m'intéressait le plus dans sa représentation spectrographique était de pouvoir visuellement détecter le temps t de ce pic, pour un calage correct, et ainsi comparer avec l'image vidéo.

Dernière modification par Aldwinn (10-10-2015 12:03:38)


"J’ai vu de nombreuses théories s’effondrer devant les faits, mais je n’ai jamais vu un fait s’effondrer devant une théorie."  Francesco Severi
9/11maps Youtube Twitter
Intégrale documents FOIA

Hors ligne

 

#65 10-10-2015 13:35:45

inam56
Membre du forum
Lieu: Kreiz Breizh
Date d'inscription: 07-11-2013
Messages: 2156

Re: Le Flash des vols AA11 et UA175

Aldwinn a écrit:

L'avis d'un ingé-son ou musicien serait bienvenu pour ta question, je ne suis pas expert niveau son, mais le pic désigne la brièveté, typique lors d'un claquement ou explosion, en tous cas quelque chose de brutal.
Ce qui m'intéressait le plus dans sa représentation spectrographique était de pouvoir visuellement détecter le temps t de ce pic, pour un calage correct, et ainsi comparer avec l'image vidéo.

Ce qui serait aussi intéressant c'est l'avis d'un ingé-son par rapport à la théorie d'un arc électrique, mais bon, audible à 1200m ça me semble quand même peu probable, non ?


Seuls les petits secrets ont besoin d’être protégés, les plus gros sont gardés par l’incrédulité publique. Marshall Mc Luhan.

Hors ligne

 

#66 10-10-2015 14:59:46

Larez
Responsable du forum
Lieu: Bourgogne
Date d'inscription: 10-05-2009
Messages: 6638

Re: Le Flash des vols AA11 et UA175

inam56 a écrit:

(...)
Ce qui serait aussi intéressant c'est l'avis d'un ingé-son par rapport à la théorie d'un arc électrique, mais bon, audible à 1200m ça me semble quand même peu probable, non ?

https://fr.wikipedia.org/wiki/Arc_%C3%A9lectrique

(...) Cette ionisation et l'écoulement d'un courant électrique qui s'ensuit engendrent des bruits dus à l'expansion du gaz à la suite de son échauffement brutal.

Hors ligne

 

#67 10-10-2015 16:10:19

inam56
Membre du forum
Lieu: Kreiz Breizh
Date d'inscription: 07-11-2013
Messages: 2156

Re: Le Flash des vols AA11 et UA175

@Larez
Si ce pic haute fréquence, qui d'après les estimations d'Aldwinn se produit lorsque le nez de l'avion approche ou touche la tour, peut être associé à un arc électrique, ça serait un bon point pour rendre encore plus probable cette hypothèse d'arc, non ?

Dernière modification par inam56 (10-10-2015 16:10:56)


Seuls les petits secrets ont besoin d’être protégés, les plus gros sont gardés par l’incrédulité publique. Marshall Mc Luhan.

Hors ligne

 

#68 10-10-2015 19:34:59

Larez
Responsable du forum
Lieu: Bourgogne
Date d'inscription: 10-05-2009
Messages: 6638

Re: Le Flash des vols AA11 et UA175

inam56 a écrit:

@Larez
Si ce pic haute fréquence, qui d'après les estimations d'Aldwinn se produit lorsque le nez de l'avion approche ou touche la tour, peut être associé à un arc électrique, ça serait un bon point pour rendre encore plus probable cette hypothèse d'arc, non ?

En tout cas, ce n'est pas un constat qui irait à l'encontre de cette hypothèse, c'est certain.

EDIT : les 20 kHz annoncés par Aldwinn ne correspondent pas à ce qu'on appelle de la haute fréquence.

Hors ligne

 

#69 10-10-2015 23:45:09

inam56
Membre du forum
Lieu: Kreiz Breizh
Date d'inscription: 07-11-2013
Messages: 2156

Re: Le Flash des vols AA11 et UA175

Larez a écrit:

EDIT : les 20 kHz annoncés par Aldwinn ne correspondent pas à ce qu'on appelle de la haute fréquence.

A priori, c'est bien de la haute fréquence en acoustique, c'est le début des ultrasons, mais pas de la haute fréquence dans le sens radiocommunication (en MHz)

Y'a plus qu'a trouvé un ingé son avec une formation analyse sonore des arcs électrique et le tour est joué, un mystère du 911 est résolu hmm

Plus sérieusement, comme personne n'est capable de proposer quelle serait l'utilité d'un explosion préalable à l'impact, initiée dans la tour ou à l'avant de l'avion, toute ces hypothèses sur un épiphénomène me semble quand même une perte de temps, non ?

Dernière modification par inam56 (10-10-2015 23:45:23)


Seuls les petits secrets ont besoin d’être protégés, les plus gros sont gardés par l’incrédulité publique. Marshall Mc Luhan.

Hors ligne

 

#70 11-10-2015 00:53:43

Larez
Responsable du forum
Lieu: Bourgogne
Date d'inscription: 10-05-2009
Messages: 6638

Re: Le Flash des vols AA11 et UA175

inma56 a écrit:

A priori, c'est bien de la haute fréquence en acoustique, c'est le début des ultrasons, mais pas de la haute fréquence dans le sens radiocommunication (en MHz)

Oui, effectivement on peut utiliser l'appellation "haute fréquence acoustique" ou "son de haute fréquence" même si je lui préfère "son aigu" par habitude.

(...) toute ces hypothèses sur un épiphénomène me semble quand même une perte de temps, non ?

Oui, tout à fait d'accord, surtout que ça n'a jamais dépassé le stade des hypothèses associées à des théories toutes aussi hypothétiques.

Hors ligne

 

#71 11-10-2015 02:00:04

Aldwinn
Membre Actif Asso
Date d'inscription: 27-03-2007
Messages: 327
Site web

Re: Le Flash des vols AA11 et UA175

Nous avons surtout trop peu d'éléments pour vraiment comprendre et donc conclure quoi que ce soit...
Mais avant que le sujet ne soit mis entre parenthèses, voici un récap de ce que nous savons:

Flash AAL11:
     - taille: énorme puisqu'il semble plus large que le diamètre de la carlingue (5m). D'après un rapide calcul en fonction de la largeur de la tour j'obtiens + de 14m
     - couleur: blanc
     - durée: 1 trame (soit 1/2 image)
     - apparition: au contact du nez sur la façade
     - localisation: à l'avant de la carlingue, en contact (?) ou devant (?) la façade

Flash UAL175:
     - taille: petite, sans doute inférieure à 2m
     - couleur: orangée
     - durée: 1 trame (soit 1/2 image)
     - apparition: au contact du nez sur la façade
     - localisation: à l'avant à droite de la carlingue, en contact avec la façade

1-La question est: Pourquoi les même causes n'ont pas créé les même effets?! Notamment taille et couleur.
2-Le flash d'UAL175 se produisant exactement dans l'axe d'un hypothétique pod. D'ailleurs, c'est toujours sur ce même axe à droite qu'est l'origine d'une troisième éjection de fumée décentrée.

http://911maps.free.fr/ReOpen911/UAL175flashfumee.jpg

Certes le sujet n'est pas primordial, mais il est toujours aussi intriguant je trouve...

Dernière modification par Aldwinn (11-10-2015 02:10:58)


"J’ai vu de nombreuses théories s’effondrer devant les faits, mais je n’ai jamais vu un fait s’effondrer devant une théorie."  Francesco Severi
9/11maps Youtube Twitter
Intégrale documents FOIA

Hors ligne

 

#72 11-10-2015 11:12:56

kézako
Membre du forum
Date d'inscription: 12-02-2007
Messages: 6573

Re: Le Flash des vols AA11 et UA175

Aldwinn a écrit:

Nous avons surtout trop peu d'éléments pour vraiment comprendre et donc conclure quoi que ce soit...
Mais avant que le sujet ne soit mis entre parenthèses, voici un récap de ce que nous savons:

Flash AAL11:
     - taille: énorme puisqu'il semble plus large que le diamètre de la carlingue (5m). D'après un rapide calcul en fonction de la largeur de la tour j'obtiens + de 14m
     - couleur: blanc
     - durée: 1 trame (soit 1/2 image)
     - apparition: au contact du nez sur la façade
     - localisation: à l'avant de la carlingue, en contact (?) ou devant (?) la façade

Flash UAL175:
     - taille: petite, sans doute inférieure à 2m
     - couleur: orangée
     - durée: 1 trame (soit 1/2 image)
     - apparition: au contact du nez sur la façade
     - localisation: à l'avant à droite de la carlingue, en contact avec la façade

1-La question est: Pourquoi les même causes n'ont pas créé les même effets?! Notamment taille et couleur.
2-Le flash d'UAL175 se produisant exactement dans l'axe d'un hypothétique pod. D'ailleurs, c'est toujours sur ce même axe à droite qu'est l'origine d'une troisième éjection de fumée décentrée.

http://911maps.free.fr/ReOpen911/UAL175flashfumee.jpg

Certes le sujet n'est pas primordial, mais il est toujours aussi intriguant je trouve...

Il y aurait peut-être ainsi deux types de phénomènes distincts, mais que l'on aurait cependant déjà du mal à différencier entre eux, parce qu'il s'agit d'images qui furent saisies à l'improviste et de loin.

- Un premier phénomène qui serait assimilé, à tord ou a raison, à "un flash", ou "un arc" qui semble se produire au moment précis de chaque impact.
- Un second phénomène qui concerne lui des projections de débris, mais dont on ne distingue pas la véritable composition à cette distance.

Il y a sans doute aussi des différences de contrastes ainsi que de couleurs en fonction des différentes caméras qui furent utilisées et aussi des différences consécutives aux différentes distances depuis lesquelles ces images auront été capturées ?
Cependant, outre certainement déjà ces différences, il y a encore les différences entre les expositions de chacune des deux façades qui furent directement impactées, aux moments où elles l'auront été.
Ces dernières différences pourraient peut-être offrir deux modèles que l'on pourrait peut-être déjà comparer entre eux ?

- Au moment du premier impact, la face nord de la tour nord était beaucoup plus sombre et les contrastes beaucoup plus francs qu'ils ne l'étaient ensuite au moment du second impact, contre la face sud de la tour sud.
- Les inclinaisons des deux avions ainsi que leurs expositions étaient en outre inversées : lors du premier impact, c'est la partie supérieure de l'aéronef qui est exposée à la lumière, lors du second impact au contraire, c'est la partie inférieure qui l'était.

À mon avis, et c'est en tout cas mon opinion, cette "troisième éjection de fumée décentrée" que l'on aperçoit lors du second impact, n'est pas une éjection de fumée, mais en réalité une éjection de débris dont on ne peut cependant pas discerner les détails sur ces images.

Il me semble que c'est aussi à cet endroit que se situait le côté droit du train d’atterrissage qui était alors rentré, mais qui était néanmoins présent, très solide et assez imposant sur ces modèles d'avions.
Parce que ce côté du train d'atterrissage aura sans doute rencontré une partie réellement impossible à traverser, comme le champ d'un des planchers, alors les débris qui auront été instantanément projetés vers l'extérieur, auront aussi été plus nombreux et concentrés entre eux durant un instant, paraissant ainsi "très visibles".

Cependant, comme c'est toujours le cas sur ces images lointaines et imprécises, le problème principal vis-à-vis des projections en tous cas, c'est qu'on les distingue si peu que l'on croit à chaque fois à tord qu'il ne s'agissait simplement que de "poussières et/ou de fumées", alors que ce n'était pas le cas.

Les apparences sont extrêmement trompeuses.

Dernière modification par kézako (11-10-2015 11:41:48)


« La première victime d’une guerre, c’est la vérité » Déclaration du sénateur américain Hiram Johnson en 1917, lors de l’entrée en guerre des États-Unis.

Vous avez dit anti-américanisme ?

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr