ReOpen911.info : Site d'information sur les attentats du 11 septembre 2001

Annonce

Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs et n'impliquent en aucun cas leur approbation par l'ensemble du mouvement (plus d'infos). L'association ReOpen911 est une initiative citoyenne et bénévole indépendante de tout mouvement politique, philosophique et religieux.

Merci de soigner vos messages, restez courtois et constructifs. Un message ne respecte pas le règlement ? Signalez-le en utilisant la fonction "signaler" en bas de chaque message. Toute discussion sur la modération ne doit se faire QUE par MP, et non sur le forum...

Vous pouvez contacter l'équipe de modération à l'adresse : moderation [ at ] reopen911.info

Vous n'êtes pas identifié.

#41 18-10-2009 14:36:26

henryco
Membre du forum
Date d'inscription: 10-10-2007
Messages: 282

Re: Arthuro Griffith, le lieutenant Walsh et les boules de feu

charmord a écrit:

Une autre question pour William Rodriguez :

Le compte-rendu de son témoignage donné dans le cadre des travauxc du Nist a été dévoilé au public et diffère, semble-il, très sensiblement de son témoignage tel qu'il apparaît des multiples conférences qu'il a données, notamment par le fait qu'il n'y évoque pas d'explosion.

En effet il n'évoque pas sa propre perception d'exlosions mais relate l'épisode de Felipe david qui entre dans son bureau en criant : explosion, explosion, explosion. D'autre part, c'est le détail de son témoignage ultérieur sur les explosions qui est important:
le fait qu'il en localise une en dessous et avant l'impact de l'avion, qu'elle ait fait trembler le sol, etc ... et je pense que si j'avais été à sa place et ayant vécu la même expérience, et étant encore convaincu à ce moment qu'il s'agissait d'une boule de feu comme on me l'avait expliqué ... j'aurais évité de m'étendre sur ces détails qui ne devaient pas encore faire sens pour lui à ce moment là (ca doit prendre un certain temps pour commencer à envisager l'inimaginable) ... j'imagine.

Au fait désolé, d'habitude je lis vos liens mais celui-là (forum de loosechange) m'avait ptet échappé ou je ne l'avais pas suivi jusqu'au bout...

Frederic Henry-Couannier

Hors ligne

 

#42 18-10-2009 16:40:43

Pole
Membre du forum
Date d'inscription: 23-01-2009
Messages: 4084

Re: Arthuro Griffith, le lieutenant Walsh et les boules de feu

Pole a écrit:

henryco a écrit:

Il y a l'argument selon lequel la boule de feu à l'impact sur WTC2 faisait au moins 100m de diamètre donc un volume de 0.5 millions de m^3 ce qui correspond à 50 m^3 de Kerosène consummés: ca a l'air de dire qu'il faudrait non seulement que  tout le Kéro ait brulé à l'extérieur mais qu'il y avait en plus une autre source d'énergie
(missile?)!

Ou qu'il y avait beaucoup d'air dans cette boule de feu.

Il me semble que le NIST a dit que la boule avait un diamètre légèrement plus grand que le bâtiment : 70m .
Donc ça ne fait plus "que" 18 m³ de kérosène.

Compléments :
Le NIST parle de 10 000 gallons dans les réservoirs, soit 37 m³.
Il parle aussi de 15% des 10 000 gallons qui sont partis dans la boule de feu, soit 6 m³.
En applatissant suffisamment la sphère qui correpond aux 18 m³, ça devrait aller...


Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs n’impliquent en aucun cas leur approbation par l’ensemble du mouvement.
Les tours jumelles ne sont pas tombées en chute libre. Le WTC 7 oui, sur un peu plus de 30 m.

Hors ligne

 

#43 18-10-2009 22:23:57

Pole
Membre du forum
Date d'inscription: 23-01-2009
Messages: 4084

Re: Arthuro Griffith, le lieutenant Walsh et les boules de feu

charmord a écrit:

Notez qu'il est tout de même important de noter que le Nist a conclu à tort qu'il ressortait des témoignages des deux personnes présentes (A. Griffith et Marlene Cruz) dans le car elevator 50 que :

1. L'ascenseur dans lequel il se trouvaient s'était écrasé au sol.
2. A. Griffith a été blessé par des blocs de béton qui résultaient du crash de l'ascenseur 50 au B2 ou au B4 (Figuez-vous que cela change un peu les choses, Messieurs du Nist, parce si c'est B2, cela prouve que le crash ne s'est pas écrasé, conformément au témoignage direct de A. Griffith d'octobre 2001! et dans ce cas, exit, vos explications de débris de bétons qui volent suite à l'effondrement de l'ascenseur.

Il semblerait que Griffith soit bien au B1 ou au B2.
http://911stories.googlepages.com/insid … nts%2Clobb
"B1-B2 levels
Arturo Grffith, elevator operator, in freight car 50A with carpenter Marlene Cruz:"
Par contre, où as-tu vu que le 50 pouvait aller jusqu'au B4 ? (je demande juste une source)


Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs n’impliquent en aucun cas leur approbation par l’ensemble du mouvement.
Les tours jumelles ne sont pas tombées en chute libre. Le WTC 7 oui, sur un peu plus de 30 m.

Hors ligne

 

#44 18-10-2009 22:38:23

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8296

Re: Arthuro Griffith, le lieutenant Walsh et les boules de feu

D'aprs Henrico, c'est même B6, aparemment
Je ne sais plus où j'ai vu B4. JE me plante peut-être mais cela ne changerait pas grand chose non?


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#45 18-10-2009 22:45:50

Pole
Membre du forum
Date d'inscription: 23-01-2009
Messages: 4084

Re: Arthuro Griffith, le lieutenant Walsh et les boules de feu


Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs n’impliquent en aucun cas leur approbation par l’ensemble du mouvement.
Les tours jumelles ne sont pas tombées en chute libre. Le WTC 7 oui, sur un peu plus de 30 m.

Hors ligne

 

#46 19-10-2009 05:46:24

entada
Membre Actif Asso
Lieu: Les Abymes:Guadeloupe
Date d'inscription: 12-09-2006
Messages: 3583

Re: Arthuro Griffith, le lieutenant Walsh et les boules de feu

Voila  j'ai reçu une réponse de William Rodriguez : je vous livre la conversation avec ces réponses en gras
( je vous avais prévenu de me mettre en anglais les questions : j'ai tenté la traduction et envoyé : en espérant que ce soit bon !)

par contre vous verrez a la fin une demande (disons un échange de bon procédé ) de lui faire une biographie en Francais pour son site (discussion que j'avais eu avant avec lui ) : si quelqu'un a une bonne plume et une bonne connaissance du sujet , ca serait sympa : merci de me prévenir : je pense que le Willy serait bien content d'avoir une bonne autobiographie en français : il a déjà tellement œuvré pour le 911 , qu'on peut bien lui faire ca non , quitte a faire un travail en commun sur le wiki nickel : thx pour lui d'avance

place a la discu qui nous concerne :

****************************************************************************

Hi WiIliam: Entada is: we spoke the other night
I can send you a message because I had failed to inform you of questioning by members of Reoepn911 in France
They sent me questions for you: here:


Question from Henryco ( alias Fredric Henri Couannier : a French Expert who work with Jones in the analyse on nanothermite) :

My question is: Do you know the identity of the person Johannemann rescued? A person would have helped out of an elevator exploded after his testimony and had the skin peeled off but not a priori Felipe David ... which according to his own testimony was not in an elevator
!
thank you in advance

W Rodíguez it comes to the forum of loose change?
Answer: I am not welcome in the loose change forum.

"Do you know the identity of the person Johannemann rescued? A person would have helped out of an elevator exploded after his testimony and had the skin peeled off but not a priori Felipe David ... which according to his own testimony was not in an elevator
!
thank you in advance "

Answer: Kenny gave me his only interview in 7 years, last August 2008. I looked for him forthis many years to interview him. His testimony just like mine has been changed and manipulated. It will be part of my new Documentary named "From The Rubble" . Kenny was indeed talking about Felipe David and mistakenly said he came out of the elevator, it was not that way. Felipe was near the elevator already burned.
A week after Kenny gave us the interview, he put a gun on his head and killed himself.


<b>Question from Charmord : excellent Suisse Truther :
Another question for William Rodriguez
The record of his testimony given under the travauxc NIST has been unveiled to the public and different, it seems, very much of his testimony appears as the many conferences he gave, including the fact suggests that there are no explosion....
1. Does he remember that hearing by NIST?

ANSWER: It was an open hearing and I have the actual video recording of it. Maybe the only one available. I was indeed told not to talk about conspiracy but to talk about what I needed them to do in respect evacuation, which was the reason I was there. So I spoke about the need for them to talk to me about the stariwells and the evacuation process. At the time I also thought that this agency ( NIST) was only going to deal on a study on building safety, not why the towers collapsed.
I also erroneously said 2 things based on information I had until that time.
A. That I was the last person pulled from the rubble. Wrong, I should have said the last person to exit the building and then pulled from the rubble. I guess that after 4 hours of conferences this was a rush to say as much as possible in the least amount of time. I corrected the error later on on interviews.
B. That Felipe was in front of the elevators. I was repeating news information since I did not have contact with Felipe. Once I was able to sit down with him and compare information, I corrected this error as well.
C. The ball of fire statement is correct in the issue that it did happened, but not on the timeline given. First explosion on the basement, then explosion on the top, then other explosions.


2. The report which was given in this source is it 100% true to what he says or not, some incriminating passages would they gone by the wayside?
ANSWER: I answered it on the previous one. It has error that were corrected. But of course, debunkers will see this as lying and not as correcting yourself once you have all the information from the actual people there. If they do it is called an error.

3. If lee summary of Audtion difèle is correct and his words could he say why he did not speak at that moment that he heard multiple explosions in the basements and lower floors of towers? Had he been instructed not to talk about certain things?</b>

ANSWER: I answered it on the previous one as well.

Entada thank you. Not that I'm suspicious with regard to Rodriguez, but this discrepancy is frequently cited by our detractors and it would be good to see what it is exactly on this point, because in that testimony taken in direct mode, W. Rodriguez said very clearly that this is the ball of fire descending from the crash that caused the damage to basements. It is very surprising

Answer: Thank you Entrada, like I said on the top answer , I was talking about the information given to me by the government , the news, and the official story, until I was able to corroborate with Felipe David and other survivors. Also the fact that it was not and actual hearing, it was a PUBLIC MEETING . Also note that it was not related to the investigation of the collapse, it says clearly: " with the ultimate objective of trying to help improve – make improvements in safety for the future, and specific changes to codes and standards where they may be warranted."
As stated before, I was told to talk about the evacuation process ONLY and nothing else by members of the NIST filling up the names of who were going to speak and about what.
Also remember that I am calling them to talk to me in PRIVATE about all the Information I have and also Pictures never before seen of the Stairwells. I was not contacted by them, I have to call them. The never received the pictures or wathever else.


Remember that you can give us a text to translate your page in French on your site: I therefore await your autobiography was translated (without any problem, it will be with pleasure)

Answer: It looks like I have to defend myself on the french group to be able to do my mission.

Thank you in advance for your answers and do not hesitate to send work!
Answer: thank you for your time, I usually do not take the time to answer every question is out there, that is why the documentary effort, to answer those questions.

Hors ligne

 

#47 19-10-2009 21:16:22

henryco
Membre du forum
Date d'inscription: 10-10-2007
Messages: 282

Re: Arthuro Griffith, le lieutenant Walsh et les boules de feu

charmord a écrit:

D'aprs Henrico, c'est même B6, aparemment
Je ne sais plus où j'ai vu B4. JE me plante peut-être mais cela ne changerait pas grand chose non?

Voir les plans ici
http://www.greatdreams.com/wtc-elevators.htm
tout en bas de page: le 50 était le seul à couvrir tous les étages.

Merci à W Rodriguez pour ses réponses. Je suis convaincu par sa réponse aux autres questions mais pas à la mienne, réponse qu'il tient de Felipe David. Je m'imagine difficilement que la différence de témoignage entre Felipe David et  Johannemann puisse être une erreur surtout suite au suicide de ce dernier! Comment peu on déclarer avoir aidé une personne à sortir d'un ascenseur (deux témoignages) si la persone n'a jamais été dans l'ascenseur?!


F

Hors ligne

 

#48 19-10-2009 21:20:08

henryco
Membre du forum
Date d'inscription: 10-10-2007
Messages: 282

Re: Arthuro Griffith, le lieutenant Walsh et les boules de feu

entada a écrit:

par contre vous verrez a la fin une demande (disons un échange de bon procédé ) de lui faire une biographie en Francais pour son site (discussion que j'avais eu avant avec lui ) : si quelqu'un a une bonne plume et une bonne connaissance du sujet

J'ai peu de dispo dans l'immédiat et je ne comprend pas ce qu'il veut:
mais je pense qu'il y a tout ce qui pourrait l'interesser dans mon site concernant mon
implication sur le 11/9 :
www.darksideofgravity.com

Hors ligne

 

#49 19-10-2009 21:40:48

JiPé
Membre du forum
Date d'inscription: 04-11-2008
Messages: 784

Re: Arthuro Griffith, le lieutenant Walsh et les boules de feu

Une biographie, c'est l'histoire d'une vie. Veut-il qu'on lui traduise un texte sur ce sujet de l'Anglais vers le Français ?
Une bibliographie est une liste de livres, veut-il une liste d'ouvrages parus en Français ?


2 avions, 3 tours, cherchez l'erreur ?

Hors ligne

 

#50 19-10-2009 22:48:20

entada
Membre Actif Asso
Lieu: Les Abymes:Guadeloupe
Date d'inscription: 12-09-2006
Messages: 3583

Re: Arthuro Griffith, le lieutenant Walsh et les boules de feu

excusez moi j'ai été un peu vache , pas une biographie style un pavé litteraire : c'est pour une presentation de page web  de qui il est : pas de quoi s'affoler
je mettais mal exprimer
Il veut se presenter sur son site avec une page en francais : voila !
thx
Au fait les reponses vous ont plu  ?

Hors ligne

 

#51 19-10-2009 22:56:17

fedup
Membre Actif
Lieu: Finistère Nord
Date d'inscription: 02-10-2006
Messages: 4013
Site web

Re: Arthuro Griffith, le lieutenant Walsh et les boules de feu

William Rodriguez a écrit:

It looks like I have to defend myself on the french group to be able to do my mission.

Soit quelque chose comme :

J'ai l'impression d'avoir à me justifier vis-à-vis du groupe français pour pouvoir accomplir ma mission.

Ton initiative fut excellente, entada, mais tu aurais dû faire réviser/valider ton courrier par quelques co-associés... Certaines questions auraient en effet gagné à être mieux présentées... voire enrobées !

Ceci dit, ça n'a pas d'importance car il précise que son "nouveau documentaire" répondra à toutes ces questions wink

Dernière modification par fedup (19-10-2009 22:58:40)


Il est bien trop tard, et la situation est bien trop mauvaise, pour être pessimiste. (Dee Hock)

Hors ligne

 

#52 20-10-2009 00:40:16

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8296

Re: Arthuro Griffith, le lieutenant Walsh et les boules de feu

Entada,

Mise à part l'incohérence soulevée par Henrico (que je comprends d'ailleurs pas complètement) les réponses de W. Rodriguez font globalement sens.

Il n'en demeure pas moins qu'il semble ne pas remettre en question les propos qui lui sont attribués dans le compte-rendu de l'audition publique dont j'ai donné le lien plus haut.

Il ne faut pas se cacher que c'est objectivement un point faible nuisant à la force de son témoignage. Les raisons qu'il donne quant au fait de ne pas avoir évoqué les explosions dans ce témoignage sont plausibles mais elles ne figurent dans aucun texte...

Je me rends compte que j'aurais encore deux questions supplémentaires à poser à William Rodriguez :

1. Sont-ce globalement les mêmes raisons qui justifient que dans son témoignage donné à la Commission Kean et H, il  n'a pas non plus fait état de ces explosions avec la même force de détails que celle de ses conférences? Peut-il nous en dire plus sur la manière dont s'est passée cette entrevue qui ne fut pas publique? La encore, ses propos récemment divulgués ont-ils été fidèlement retranscrits?

2. Lorsqu'il a été entendu lors de la séance publique du Nist, le Président a semble-t-il souhaité avoir un entretien "off the records" avec lui, compte tenu des informations intéressantes dont il disposait.

Que s'y est-il dit?

PS 1 : Je suis belge pas suisse. Et je n'y ai pas de compte wink

PS 2 : Tu dois bien faire comprendre à William Rodriguez que je ne suis pas le moins du monde animé de sentiment négatifs à son égard du fait de poser ces questions. C'est juste que quand un témoignage cité à l'appui des thèses pro-vo est faible, on se gêne pas pour le dire. Alors tâchons d'être objectifs si on veut rester crédible. Et dans ce cadre, il est normal que je lui demande quels sont ses arguments pour se défende à l'encontre des faiblesses "relatives" de son récit.

Dernière modification par charmord (20-10-2009 01:14:03)


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#53 30-07-2010 17:28:19

Pole
Membre du forum
Date d'inscription: 23-01-2009
Messages: 4084

Re: Arthuro Griffith, le lieutenant Walsh et les boules de feu


D'après un témoin, les ascenseurs du WTC 7 ont aussi eu de légers problèmes.
Effet secondaire du kérosène qui est remonté, peut-être ? cool


Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs n’impliquent en aucun cas leur approbation par l’ensemble du mouvement.
Les tours jumelles ne sont pas tombées en chute libre. Le WTC 7 oui, sur un peu plus de 30 m.

Hors ligne

 

#54 05-08-2010 00:55:31

kikujitoh
Membre de Soutien
Lieu: Air Force One
Date d'inscription: 07-02-2009
Messages: 4814

Re: Arthuro Griffith, le lieutenant Walsh et les boules de feu

Pole a écrit:

Effet secondaire du kérosène qui est remonté, peut-être ? cool

N'importe quoi Pole, c'est l'antenne du WTC1 qui après avoir provoqué un effondrement secondaire localisé en tombant plus vite que le front d'effondrement (cf. Quirant), après avoir fait un triple salto avant pour taillader la gueule au WTC7 (cf. Silver), après avoir dévasté la partie inférieure du WTC1 en expulsant plusieurs survivant vers l'extérieur (cf. plus ou moins le point de vue de Valette ?), bien évidement que l'antenne est descendue dans les sous-sols puis a rampé sur 100 mètres pour finir par remonter dans le WTC7 bien droite sur elle-même à toute vitesse pour péter les ascenseurs,défoncer le penthouse puis provoquer un effondrement de l'immeuble sur lui même.

Toute la communauté scientifique est formelle sur ce point, tous les spécialistes en structure sont d'accord. Et puis ceux qui n'y connaissent rien en structure, en jardinage ou en levure de pain, leur avis ne compte pas. Seul l'avis du Maître Bastisonnien compte.

Moorea forever, Gégé tu nous manques, la vie n'est plus la même sans toi. Reviens Maître !

Dernière modification par kikujitoh (05-08-2010 02:20:16)


"Les versions officielles des évenements historiques devraient systématiquement être remises en question." Howard Zinn

Hors ligne

 

#55 18-09-2010 22:30:25

Pole
Membre du forum
Date d'inscription: 23-01-2009
Messages: 4084

Re: Arthuro Griffith, le lieutenant Walsh et les boules de feu

http://graphics8.nytimes.com/packages/p … 110446.PDF

Michael Yarembisky a écrit:

Firefighter Michael Yarembinsky: We noticed in the hallway that the elevator shaft had been blown out. There was nothing there, no doors, no framing, nothing. When you looked down, all you saw was the cables for the elevator and the brick work that was surrounding.

Q: Was it burning?

A: No burning, no smoke coming out of it.

Les ascenseurs ont donc sauté ("pas de porte"), mais il n'y avait pas une goutte de kérosène et rien en feu.
Il s'agit de l'étage 22 et donc probablement d'un petit ascenseur.
Donc en fait, le kérosène brûle au 90ème étage, est propulsé au 22, explose tout, ne brûle rien, aucune surface n'est aspergée, puis continue de descendre, traverse la rue et remonte dans le WTC 7.
Quand je pense qu'il y a des millions de personnes qui y croient hmm


Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs n’impliquent en aucun cas leur approbation par l’ensemble du mouvement.
Les tours jumelles ne sont pas tombées en chute libre. Le WTC 7 oui, sur un peu plus de 30 m.

Hors ligne

 

#56 18-09-2010 23:22:04

Romulus Augustule
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 16-09-2010
Messages: 12

Re: Arthuro Griffith, le lieutenant Walsh et les boules de feu

Ce que vous dites est faux, Pole.
Il est plus probable que les feux dans le wtc 7 aient été déclenchés lorsque les débris des wtc 1 et 2 l'ont percuté .

Hors ligne

 

#57 18-09-2010 23:24:13

Calixte
Invité

Re: Arthuro Griffith, le lieutenant Walsh et les boules de feu

Toi, t'es pas au courant de la fumeuse et fameuse théorie du fuel migrateur lol !

Remember http://forum.reopen911.info/p227985-23- … ml#p227985 !

 

#58 18-09-2010 23:47:22

Pole
Membre du forum
Date d'inscription: 23-01-2009
Messages: 4084

Re: Arthuro Griffith, le lieutenant Walsh et les boules de feu

Romulus Augustule a écrit:

Ce que vous dites est faux, Pole.
Il est plus probable que les feux dans le wtc 7 aient été déclenchés lorsque les débris des wtc 1 et 2 l'ont percuté .

Pas pour France 2 et France 24.
Mais là n'est pas la question du sujet wink


Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs n’impliquent en aucun cas leur approbation par l’ensemble du mouvement.
Les tours jumelles ne sont pas tombées en chute libre. Le WTC 7 oui, sur un peu plus de 30 m.

Hors ligne

 

#59 19-09-2010 02:22:39

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8296

Re: Arthuro Griffith, le lieutenant Walsh et les boules de feu

charmord a écrit:

Sous les réserves qui viennent d'être faites, il faut souligner que le point 5.6.3 du rapport du Nist http://wtc.nist.gov/NCSTAR1/PDF/NCSTAR%201-8.pdf traite à la page 77 spécifiquement des ascenseurs présents dans les WTC. Il s'intitule : Elevator Access and Evacuation

Extraits intéressants :

There were 99 elevators inside each of the WTC towers for a total of 198 elevators.194 Port Authority vertical transportation personnel began an evaluation of elevator operations immediately after the aircraft hit the towers.  This was done by checking the elevator operations panels at the Fire Command Desk and calling the elevators using the elevator intercom phones.195  Their initial analysis indicated that no elevators were operating in either building, and this was reported to the FDNY Chiefs running the building Operations Posts in the lobbies.196 197  Therefore, the fire department did not direct any personnel to use any elevators for operations inside of WTC 1.  Some FDNY personnel went to the elevator banks in the building and personally checked the elevators.198  Out of the 99 elevators that were located inside each of the two buildings, FDNY personnel found that only one elevator in WTC 1 and one elevator in WTC 2 appeared to be working.199 200  The Port Authority vertical transportation personnel and FDNY Command Post staff were unaware of the elevator that was operating inside of WTC 1.201  This elevator was staffed by a WTC building Elevator Starter.  The Elevator Starter took a small number of FDNY personnel up to the 16th floor using this elevator.202  It does not appear that information about this operating elevator was ever reported to the FDNY Operations Post or the PA vertical transportation personnel that were operating in the lobby.  Other emergency responders who saw that the elevator was operating did not trust it and chose to climb the stairs.

Court résumé : apparemment, un seul ascenseur était en état de fonctionnement dans chaque immeuble après le crash! Selon un témoignage cité dans un passage non quoté, cet ascenseur allait jusqu'au 44ème étage de la tour Nord.

(...)

Under normal circumstances, the 50 Car elevator would be used by FDNY for access to the upper floors inside WTC 1.204 The 50 Car elevator had access to all floors in WTC 1 and was a large capacity utility elevator.205  During an interview, a contract employee at the WTC described what happened with the 50 Car elevator and why it was not available for use by the fire department.  The following information is drawn from the first-person interview: ▪ The employee was working on the 7th floor of WTC 1 when the aircraft hit the building.  The building shook and continued to shake.  The interviewee said that the 50 Car elevator shaft was located just beyond the room’s wall where he was working.  He heard the elevator falling and fly past his location.  He heard people inside the elevator when it went past him.  Then he heard the elevator crash to the bottom of the shaft, and he heard the elevator cables falling down the shaft after the 50 Car fell.  A second explosion followed, and something came through the wall of the room.  A fireball came into the room from the elevator shaft.  The building had moved, and the room’s door became jammed.  Fire gasses that came into the room took his breath away, and when the interviewee finally got out of the room he collapsed on the corridor floor.  Building occupants helped him up and helped to carry him out of the building. 
Two of the interviewee’s associates were injured by flying concrete block on the B2 and/or B4 levels when the 50 Car elevator crashed to the bottom of WTC 1.206

Ceci est l'intégralité du témoignage indirect provenant d'un témoin non identifiable dans le rapport et qui travaillait au 7ème étage. C'est lui qui prétend avoir vu l'ascenseur 50 (le seul qui pouvait desservir tous les étages de la tour, compte tenu du fait que les 6 et 7 étaient hors service avant même les attentats en vue de leur modernisation...) dévaler jusqu'au bout, alors que le témoignage direct le plus rapproché émanant de Grifith qui se trouvait dans l'ascenseur dit que l'ascenseur a stoppé et que dans une version ultérieure, USA Today affirme que le frein d'ascenseur a fonctionné. Ce qui est intéressant, c'est qu'il dit qu'il a vu la boule de feu venir d'en bas elle est apparemment remontée jusqu'à son étage également. Ce témoignage ne parle pas de kerosène (ce qui ne veut pas dire qu'il n'y en avait pas d'ailleurs).

Et le Nist de conclure ceci :

In addition to the loss of lives and injuries caused when the 50 Car elevator fell, the loss of this elevator seriously hindered FDNY operations inside WTC 1.

Donc, si l'on en croit ce passage, ce serait la chute de l'ascenseur 50 qui aurait tué des gens aux sous-sols et provoqué la boule de feu remontante vers le lobby et le 7ème étage (au moins) et qui se serait engouffré par les portes des ascenseurs pour brûler et tuer des gens qui s'y trouvaient. Je suis navré mais vu la manière dont tout semble être mis en oeuvre pour éviter de parler d'explosions, cette piste me semble au moins aussi exploitable que la piste DragonBall Z du Nist!

Sinon, Romulus, peux-tu nous apporter tes lumières sur les points envisagés ici?


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#60 12-01-2011 19:51:01

Pole
Membre du forum
Date d'inscription: 23-01-2009
Messages: 4084

Re: Arthuro Griffith, le lieutenant Walsh et les boules de feu

Un autre témoignage très intéressant :
http://www.patriotsquestion911.com/survivors.html

Officer Keane provided this statement to the authors on 1/26/02.  "On September 11, I was at the court building about five blocks away from the World Trade Center.  I went outside and got my coffee at the coffee wagon and I heard a plane that sounded like it was flying real low.  I looked up and all I could see was this big orange fireball at the Trade Center.  I dropped my coffee, ran into the building, called my command and said, 'Something just happened over at the Trade Center.  I'm going over there.' ...

I crossed the Plaza and went over to Building One [North Tower]. ... All of a sudden I heard the second plane.  It sounded like it was coming full.  We were in a stairwell trying to hurry people along, and we heard it hit. ...

A couple minutes later, it sounded like bombs going off. That's when the explosions happened.  I could hear it coming and I knew something was going to happen.  I braced myself.  It started to get dark, then all of a sudden there was this massive explosion.  We were on the mezzanine, which is all encased in glass.  The windows blew in, everything went black, we all got thrown. ...

There was an incredible rush of air and it literally sucked the breath out of my lungs. ...

I heard that noise again like a railroad train coming.  I told everybody, 'Get out of here!' and then the second explosion happened and I got thrown and separated from the other guys.

I don't know if that was when One World Trade started coming down or if another building had come down. ... I'm only assuming that Building One was still up at that time.  There were still some people there, and there was a doorway to the outside toward Building Five.  We had to look up before we went out because body part and things were falling from above. ... I crossed over to Building Five. ...

Somebody said something about the Pentagon being hit ... We went into Building Five. ...

All of a sudden everything went quiet again.  I said to the guy behind me, 'Brace yourself.' and again, another explosion.  That sent me and the two firefighters down the stairs. ...

I heard the rumbling again, like a locomotive coming. ... Then the same thing happened again, where the wind sucked the breath out of me.

I can't tell you how many times I got banged around.  Each one of those explosions picked me up and threw me ...

There was another explosion, and I got thrown with two firefighters out onto the street. ...

A firefighter grabbed me and said, 'Are you okay?' ... he threw me under this hose, which in a way felt great, because I didn't realize until then that my skin was actually burning.

I had burn marks, not like you'd have from a fire, but my face was all red, my chest was red, and for three or four days there was stuff coming out of my body like you wouldn't believe.  It was like shrapnel.  It's still coming out.  I'll look at a little pinpoint under my skin and it will be bleeding.

D'une part, parce qu'il s'agit de quelqu'un qui a fait la deuxième guerre du Golfe, et d'autre part, parce que le témoignage donne pas mal de caractéristiques des explosifs, en particulier des thermobariques :
http://www.freepatentsonline.com/7807000.pdf
Qui utilisent des nanoparticules d'aluminium...


Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs n’impliquent en aucun cas leur approbation par l’ensemble du mouvement.
Les tours jumelles ne sont pas tombées en chute libre. Le WTC 7 oui, sur un peu plus de 30 m.

Hors ligne

 

#61 11-07-2013 10:24:44

kikujitoh
Membre de Soutien
Lieu: Air Force One
Date d'inscription: 07-02-2009
Messages: 4814

Re: Arthuro Griffith, le lieutenant Walsh et les boules de feu

Une analyse très interessante sur les ascenseurs, le lobby et les boules de feu : http://s1.zetaboards.com/LooseChangeFor … 1701709/1/


"Les versions officielles des évenements historiques devraient systématiquement être remises en question." Howard Zinn

Hors ligne

 

#62 18-02-2015 23:06:54

Noisse
Membre du forum
Date d'inscription: 06-10-2014
Messages: 701

Re: Arthuro Griffith, le lieutenant Walsh et les boules de feu

Quelques observations et réflexions dans le prolongement des témoignages du FDNY, sans chercher à relancer les riches analyses du présent fil, pas plus que pour les deux autres visités par la même occasion ; dans l'immédiat du moins, car il y a encore à faire sur le thème kérosène et explosions.

•  Une mise au point tout d'abord sur le patronyme Walsh. Il apparaît trois fois dans la liste des ''Oral Histories'' du New York Times. Le lieutenant William J. Walsh (maintenant capitaine) cité dans le titre du présent fil ne doit pas être confondu avec le lieutenant James E. Walsh (maintenant capitaine) et encore moins avec la pompière Adrienne Walsh (maintenant lieutenante).
   Pour la petite histoire, William Walsh est présenté comme pompier par Wikipedia et comme acteur par Wikipédia.
   Le patronyme du lieutenant William Walsh n'est cependant pas cité dans les messages constituant le présent fil. Il l'avait été par charmord dans le fil-père, à savoir ''brieffing de stars par ReOpen911 et questions diverses'', en #30, avec référence à l'article « Seismic Proof », de Furlong et Ross, publié en pdf dans le Journal of 9/11 Studies.
   Les extraits cités par charmord proviennent en fait de Walsh W {6-7, 9}.

•  En #3 henryco a posé la question de savoir si des fumées et des odeur de kérosène avaient été suffisamment remarquées. Pole lui a répondu en #4 n'avoir connaissance que d'un seul témoignage en ce sens (fumées blanches et odeur ensemble), d'ailleurs pas identifié.
    Les observations par les secouristes de fumées qui auraient trahi des feux de kérosène dans les cages d'ascenseurs donnent l'impression, sinon la certitude, qu'il n'y en avait pas. En revanche la présence du kérosène bien en dessous de la zone d'impact est attestée de diverses façons (d'ailleurs reconnu par Pole en #23). Un développement sur la question est ajouté sur le fil des Témoignages officiels.

    Plusieurs secouristes firent part de quelques doutes à l'égard de la théorie des explosions de kérosène, non sans y mettre des gants. Un bon exemple en est donné par le pompier James Curran {4} :
« Toutes les rangées d'ascenseurs étaient comme explosées à des angles de probablement 70 degrés, des angles de 60 degrés, et il y a tous les décombres et les endroits en feu dans l'atrium.
—  D'où cela était-il venu ?
—  Je crois qu'ils ont dit que le carburant était descendu tout du long des cages d'ascenseur et que quand il avait finalement rencontré le bas rocheux il avait fait exploser tous les ascenseurs.
—  C'était ça ?
—  C'est ce que j'ai entendu. Je ne sais pas. Je ne pense pas que quelqu'un sache vraiment. »

    Sur un sujet tout voisin, on peut apprécier également la déclaration de l'aumonier Delendick {5} :
« Je me rappelle avoir demandé à Ray Downey si c'était le kérosène qui avait fait explosé [la Tour sud]. Il dit à ce moment là qu'il pensait qu'il y avait eu des bombes là-haut parce que c'était trop équilibré. Comme nous avons appris depuis, c'était le kérosène qui dégoulinait qui causa tout ça. Mais il dit que c'était trop régulier.
—  Symétrique ?
—  Eh bien son idée d'origine était qu'il pensait que c'était une bombe là-haut aussi bien. »
   Le commandant Raymond Downey n'était plus là pour confirmer ou démentir.

•  En #25-26 charmord a dénoncé le caractère peu fiable de certaines analyses du NIST, dont les démarches ne respirent pas l'honnêteté, ceci contribuant à l'absence de bases solides pour mener l'enquête ; de sorte qu'il reste surtout à fonder cette dernière sur les témoignages ; et qu'il n'en résultera pas de preuves scientifiques (synthèse approximative, pour mémoire seulement).
    Ce tout dernier aspect ne devrait toutefois pas surprendre outre mesure les habitués de la chose judiciaire... Cela dit, je ne puis qu'approuver ces prises de position, tout en ajoutant quelques grains de sel.
–  Il est certain que les analyses des organismes officiels tels que le NIST, la FEMA, ou encore tels que l'EPA et l'USGC, en principe plus scientifiques, sont sujettes à caution, y compris lorsqu'elles fournissent des données de base. Sans les rejeter en bloc pour autant, cela impose une prudence généralisée, un besoin systématique de vérifications et de recoupements. Peut-être faudrait-il probabiliser systématiquement la valeur des données et des résultats que nous nous résolvons à accepter d'eux (j'ai esquissé une tentative, certes subjective et grossière, au sujet des analyses de poussière de l'USGC dans ''Attaque nucléaire'', en #149 puis #159).
–  L'invitation à rechercher les témoignages directs et rapprochés dans le temps constitue elle aussi une mesure de prudence à prendre en compte, à condition bien sûr de ne pas rigidifier les bons conseils de ce genre en une méthode trop formelle. Parfois la précision d'un témoignage peut compter plus que sa précocité ; les concordances avec d'autres peuvent être des éléments de force ; tenir compte du contexte à tous points de vue est nécessaire (pressions de « ceux d'en-haut », rapportées par Griffin). Et ne perdons pas de vue les problèmes d'interprétation que peut poser la rencontre de termes apparemment simples, comme explosion ou implosion.

•  Il est rapporté en #28 que, selon le NIST, un seul ascenseur aurait fonctionné dans chacune des Tour après l'impact. C'est bien attesté pour la Tour nord (la montée effective au 44e étage étant cependant peu vraisemblable). Pour la Tour sud il semblerait qu'il en restât plus d'un en fonctionnement, puisque McCurry {3-4} signala que des pompiers avaient pris « des ascenseurs » (mais sans plus de précision). Aucun des six autres secouristes entrés dans ce bâtiment n'y fait allusion.

Dernière modification par Noisse (20-02-2015 16:07:12)

Hors ligne

 

#63 19-02-2015 00:41:44

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8296

Re: Arthuro Griffith, le lieutenant Walsh et les boules de feu

Très précieux, Noisse, merci.


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr