ReOpen911.info : Site d'information sur les attentats du 11 septembre 2001

Annonce

Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs et n'impliquent en aucun cas leur approbation par l'ensemble du mouvement (plus d'infos). L'association ReOpen911 est une initiative citoyenne et bénévole indépendante de tout mouvement politique, philosophique et religieux.

Merci de soigner vos messages, restez courtois et constructifs. Un message ne respecte pas le règlement ? Signalez-le en utilisant la fonction "signaler" en bas de chaque message. Toute discussion sur la modération ne doit se faire QUE par MP, et non sur le forum...

Vous pouvez contacter l'équipe de modération à l'adresse : moderation [ at ] reopen911.info

Vous n'êtes pas identifié.

#121 24-05-2009 00:15:23

hydrbyz
Membre de Soutien
Date d'inscription: 16-06-2008
Messages: 721

Re: Explosion nucléaire souterraine au WTC, hoax à confirmer

SHA GUA DAN a écrit:

Il y aura malheureusement toujours une palanquée d'hurluberlus pour essayer de faire gober les théories les plus capillo-tractées roll (Mini-nukes, hologrammes et tutti quanti).

OK pour les hologrammes, mais tu ne peux pas écarter l'utilisation de "mini-nukes" sans examen sérieux.  On sait qu'il y avait de la nanothermite dans les poussières.  Or la nano-thermite, c'est très high-tech, c'est tout récent... (du moins en dehors des cercles militaires).

Donc ils ont accès à des armes très high-tech.  Si on doit examiner les options nucléaires, il faut aussi considérer le nucléaire "high-tech".  Sujet beaucoup plus secret, évidemment.

Donc il faut extrapoler.  Les "mini-nukes" comme tu dis, existent depuis les années 50-60:
  http://en.wikipedia.org/wiki/Special_At … n_Munition
On sait aussi que les militaires ont constamment travaillé à la miniaturisation des charges (pour des raisons évidentes - pouvoir en mettre le plus possible dans un missile, cf. les missiles multi-tête), mais aussi au développement d'armes plus ou moins "propres" (pour éviter de se prendre des retombées sur la gueule).

Donc, il est plausible que l'on dispose aujourd'hui de mini- ou micro-nukes plus ou moins propres et compacts.

Je rappelle qu'on ne connaît toujours pas l'origine de la force explosive qui a détruit les tours.

Il faut donc examiner cette piste nucléaire.  Surtout quand on sait que Sibel Edmonds a eu des ennuis justement quand elle est tombée sur des tractations autour de matériaux pour les armes nucléaires.  À ton avis c'est quoi le lien avec le 11 septembre?

Est-il absurde de penser que l'un des ouvrages les plus immenses de l'humanité, le WTC avec son kilomètre d'acier, a été détruit aussi vite grâce aux les armes les plus terribles de l'humanité?

Dernière modification par hydrbyz (24-05-2009 00:28:23)


GZ piégé: ce que vous écrivez n'est pas forcément ce que les autres vont lire.

Hors ligne

 

#122 24-05-2009 00:53:11

Bab@lone110901
Invité

Re: Explosion nucléaire souterraine au WTC, hoax à confirmer

En plus cet été Obama ira en Russie et au G8 à l'Aquila en Italie. L'ingénieur Pierre Grésillaud, évoque des essais militaires pour certains séismes et nous nous retrouvons sur le sujet car j'ai aussi relevé des cas avec des phénomènes naturels. Pour le séisme de l'Aquila j'avais fini par repousser la probabilité d'une action humaine, mais en lisant que le G8 se produira là-bas, les doutes reviennent. http://www.russie.net/article4756.html
Sha gua dan ne pourra pas nous objecter que les maffias italiennes ne se font des rivières d'or avec les constructions et que les séismes sont pour eux une occasion bénie d'accroître leur fortune (les articles ne manquent pas). Cela me fait penser que les Italiens avaient donné de belles images des dégâts sur les immeubles limitrophes des WTC1,2,7. Le Bankers Trust building (situé à l'opposé du WTC7 rue Liberty street endommagé par les fumées du WTC2 selon les commentaires) qui a subi plusieurs dégâts depuis sa reconstruction et dont la vente a rapporté un pactole à J.P Morgan Chase http://www.attivissimo.net/11settembre/wtc-bankers-trust/bankers-trust-03.jpg

Dernière modification par Bab@lone110901 (25-05-2009 10:04:21)

 

#123 24-05-2009 01:13:55

Pole
Membre du forum
Date d'inscription: 23-01-2009
Messages: 4084

Re: Explosion nucléaire souterraine au WTC, hoax à confirmer

hydrbyz a écrit:

Pole a écrit:

Ça, c'est strictement impossible.
D'abord parce que pour n'avoir aucun effet à la surface, il faut que ça soit enfoui très profond.
A priori, c'est 25 m de diamètre pour 1 kilotonne pour un séisme de magnitude 3.
Donc 150^(1/3)*25=132 mètres.

En citant le passage de la page de JPP:

JPP a écrit:

montrant qu'il était tout à fait possible de mener des essais nucléaires souterrains clandestins en faisant simplement exploser des charges d'une kilotonne dans des cavités de 20 à 25 mètres de diamètre (selon la nature du terrain) le signal sismographique ne dépassant alors pas la magnitude 3. Ceci correspond à l'explosion de 450 kilos de TNT , charge tout à fait moyenne lors de l'exploitation d'un front de taille.

Ici 20 à 25 m c'est la taille de la cavité existante, ça ne dit pas ce que devient la cavité ni ce que fait une bombe dans une mini-cavité.

D'après Khalezov, 150 kilotonnes vont créer une cavité d'environ 100 m dans du granit.

Khalezov a écrit:

For example, a 150 kiloton thermo-nuclear charge detonated sufficiently deep in granite rock will create a cavity of roughly 100 meters in diameter which might look like in this picture:

Et puis de toute façon, si tu veux un séisme de magnitude 2.3, il faut une cavité de 400 mètres de diamètre.
Imagine quelques secondes le chantier pour creuser tout ça (taille du WTC lui-même)...
Et comment faire disparaître en catimini toute cette matière ?
http://en.wikipedia.org/wiki/Undergroun … ng#Effects
Ça fait 18 mètres de rayon de fondu, 139 mètres de "crushed" (en poussière ?), 370 mètres avec des fissures et  3700 mètres déformés.

hydrbyz a écrit:

Pole a écrit:

Ensuite, si on veut faire tomber le coeur dans la cavité, il va y avoir toutes sortes de phénomènes qui vont se produire :
- séisme/bruit

Phénomènes qui se sont produits.

Pas vraiment, non.
Il n'y a pas eu de méga-giga bruit pré-effondrement.

hydrbyz a écrit:

- radioactivité intense des poutres du coeur

Pourquoi?  Peut-être celles qui tombent dans la cavité, mais pourquoi celles qui seront déblayées en surface seraient-elles radioactives?
Les dizaines de mètres de roche n'arrêteraient-ils pas les rayons?

Celles qui tombent dans la cavité seront radioactive.

hydrbyz a écrit:

- neutrons qui vont faire des dégâts sur les hommes

- chaleur intense non seulement sous le WTC mais aussi ailleurs (400 mètres de magma en-dessous !!!).

Bien que le diamètre est inférieur pour Khalezov, la chaleur est enfouie.  On la constatera en surface là où un chemin parmi les débris y mène, mais pas à travers des dizaines de mètres de roche (sauf peut-être une chaleur minime... mais qui pourrait néanmoins être révélatrice - à creuser).  Sur

  http://www.thepriceofliberty.org/07/03/05/ward.htm

on voit qu'on a des points chauds sur tout le complexe - là où il y a des dommages - mais pas ailleurs.

Il faut bien que les 630*10^12 J (équivalent de la chute de 630 WTC 1) aillent quelque part !
Si on prend 10% de cette énergie en thermique dissipée sur 1 km² pendant 1 mois, ça fait 29,5 kW/m², soit 20 fois ce que le Soleil envoit.

Je rappelle qu'on ne connaît toujours pas l'origine de la force explosive qui a détruit les tours.

A peu près, oui.


Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs n’impliquent en aucun cas leur approbation par l’ensemble du mouvement.
Les tours jumelles ne sont pas tombées en chute libre. Le WTC 7 oui, sur un peu plus de 30 m.

Hors ligne

 

#124 24-05-2009 01:48:35

hydrbyz
Membre de Soutien
Date d'inscription: 16-06-2008
Messages: 721

Re: Explosion nucléaire souterraine au WTC, hoax à confirmer

Pole veut absolument sa grande cavité!

Pole a écrit:

Et puis de toute façon, si tu veux un séisme de magnitude 2.3, il faut une cavité de 400 mètres de diamètre.
...
Imagine quelques secondes le chantier pour creuser tout ça (taille du WTC lui-même)...
Et comment faire disparaître en catimini toute cette matière ?

Leur but n'était pas de créer un signal sismique d'amplitude.  Leur but c'était de provoquer l'effondrement des tours.   Évidemment un signal sismique excessif serait embêtant, mais c'est clair qu'il y a eu des secousses.

Donc dans l'hypothèse que je considère, tout comme dans celle de Khalezov, il n'y a pas de cavité significative avant détonation - juste de quoi accueillir la bombe.
C'est la bombe elle-même qui créerait la cavité.

Maintenant, si tu me dis que le plus gros signal sismique était de 2,3, je veux bien, mais ça ne fait que correspondre à un ensemble restreint de combinaisons profondeur / charge...  Alors, questions pour toi :

1) Sans devoir faire confiance à une quelconque institution officielle, à partir des éléments qu'on a (enregistrements vidéo, etc.), quel est la magnitude maximale constatée des évènements sismiques du 11 septembre?

2) Quelle est la charge maximale qu'on aurait pu faire détoner sous les tours sans excéder cette limite de signal sismique?  Quelle serait la relation charge-profondeur-cavité?  Est-ce que ça pourraît aider l'effondrement, ou bien fournir de la place pour les débris?

Pole a écrit:

Il n'y a pas eu de méga-giga bruit pré-effondrement.

L'explosion aurait eu lieu dans la roche.  Pas de chemin acoustique direct.  Mais il y a eu des secousses, cf. 911 Eyewitness
et autres vidéos où on voit la caméra trembler.

Pole a écrit:

Celles qui tombent dans la cavité seront radioactive.

C'est même pas dit, mais admettons.  Qu'est-ce que ça peut faire?  Elles sont dans la cavité, profonde par hypothèse, donc pas accessibles.  Et s'il y avait des poutres radioactives, elles ont probablement été envoyées en Chine presto.

Pole a écrit:

Il faut bien que les 630*10^12 J (équivalent de la chute de 630 WTC 1) aillent quelque part !
Si on prend 10% de cette énergie en thermique dissipée sur 1 km² pendant 1 mois, ça fait 29,5 kW/m², soit 20 fois ce que le Soleil envoit.

La création de la cavité n'est pas gratuite.  Par ailleurs aucune raison de supposer que cette énergie se concentre près de la surface
sur 1 km².  Ça se passe dans la roche et t'as la mer à côté, donc la chaleur va se répandre.  À titre de comparaison, tu peux facilement recevoir 630 TJ de rayons solaires sur un terrain de 5 km × 5 km en une journée.  C'est pas la mort.

Donc, pour récapituler, la question qui semble se dégager des remarques de Pole est la suivante :

Une explosion atomique suffisamment puissante et suffisamment proche de la surface pour avoir une utilité par rapport à la destruction des tours aurait-elle créée un choc sismique bien au-delà de ce qu'on a constaté?


GZ piégé: ce que vous écrivez n'est pas forcément ce que les autres vont lire.

Hors ligne

 

#125 24-05-2009 02:19:46

Pole
Membre du forum
Date d'inscription: 23-01-2009
Messages: 4084

Re: Explosion nucléaire souterraine au WTC, hoax à confirmer

hydrbyz a écrit:

1) Sans devoir faire confiance à une quelconque institution officielle, à partir des éléments qu'on a (enregistrements vidéo, etc.), quel est la magnitude maximale constatée des évènements sismiques du 11 septembre?

D'après : http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89chelle_de_Richter , c'est 3 ("souvent ressenti").
On peut peut-être aller jusqu'à 4 et quelques si on suppose que les milliers d'habitants ont pris le séisme pour un truc normal.

hydrbyz a écrit:

2) Quelle est la charge maximale qu'on aurait pu faire détoner sous les tours sans excéder cette limite de signal sismique?  Quelle serait la relation charge-profondeur-cavité?  Est-ce que ça pourraît aider l'effondrement, ou bien fournir de la place pour les débris?

AMHA, c'est un truc en charge*profondeur²*cavité³ (ou cavité², je ne sais pas).
Donc si on prend la profondeur comme dans le doc de JPP, ça fait 42 m pour magnitude 4, 410m pour magnitude 2.

hydrbyz a écrit:

Pole a écrit:

Celles qui tombent dans la cavité seront radioactive.

C'est même pas dit, mais admettons.  Qu'est-ce que ça peut faire?  Elles sont dans la cavité, profonde par hypothèse, donc pas accessibles.  Et s'il y avait des poutres radioactives, elles ont probablement été envoyées en Chine presto.

J'espère que toutes les poutres ont été récupérées. (Sinon, elles seraient dans un trou que l'on verrait depuis la surface...)
Et des poutres radioactives, ça ne s'envoit pas en Chine comme ça.
Les gens qui les manipulent ne sont en général pas content de ne plus avoir de cheveux quelques jours après.
Et encore moins content d'apprendre qu'ils ont une leucémie.

hydrbyz a écrit:

Pole a écrit:

Il faut bien que les 630*10^12 J (équivalent de la chute de 630 WTC 1) aillent quelque part !
Si on prend 10% de cette énergie en thermique dissipée sur 1 km² pendant 1 mois, ça fait 29,5 kW/m², soit 20 fois ce que le Soleil envoit.

La création de la cavité n'est pas gratuite.

Certes. Mais si on compte que 10% de l'énergie c'est retrouvée en chaleur (en chauffant la roche), elle se retrouvera bien quelque part un jour ou l'autre.

hydrbyz a écrit:

Par ailleurs aucune raison de supposer que cette énergie se concentre près de la surface
sur 1 km².  Ça se passe dans la roche et t'as la mer à côté, donc la chaleur va se répandre.

Si ça se répand selon une sphère, tu auras presque la moitié à la surface, le reste à l'eau.

hydrbyz a écrit:

À titre de comparaison, tu peux facilement recevoir 630 TJ de rayons solaires sur un terrain de 5 km × 5 km en une journée.  C'est pas la mort.

Hein ?
5000 m*5000m*1200 W/m²*86400 s/jour=0.12 GJ/jour

Au fait, la baignoire a été inspectée, non ?


Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs n’impliquent en aucun cas leur approbation par l’ensemble du mouvement.
Les tours jumelles ne sont pas tombées en chute libre. Le WTC 7 oui, sur un peu plus de 30 m.

Hors ligne

 

#126 24-05-2009 03:15:18

hydrbyz
Membre de Soutien
Date d'inscription: 16-06-2008
Messages: 721

Re: Explosion nucléaire souterraine au WTC, hoax à confirmer

Pole a écrit:

On peut peut-être aller jusqu'à 4 et quelques si on suppose que les milliers d'habitants ont pris le séisme pour un truc normal.

Bien.

Pole a écrit:

hydrbyz a écrit:

2) Quelle est la charge maximale qu'on aurait pu faire détoner sous les tours sans excéder cette limite de signal sismique?  Quelle serait la relation charge-profondeur-cavité?  Est-ce que ça pourraît aider l'effondrement, ou bien fournir de la place pour les débris?

AMHA, c'est un truc en charge*profondeur²*cavité³ (ou cavité², je ne sais pas).
Donc si on prend la profondeur comme dans le doc de JPP, ça fait 42 m pour magnitude 4, 410m pour magnitude 2.

A mon humble avis ce genre de formule ça ne s'invente pas, surtout que tu pourrais très bien avoir une constante ici où là qui multiplie ou divise le résultat par deux.  Par contre il doit bien y avoir des tables ici ou là.

Pole a écrit:

Sinon, elles seraient dans un trou que l'on verrait depuis la surface...)

Pourquoi la cavité ne serait-elle pas remplie avec les débris de la tour?  On dégage le haut et on referme.  N'oublie pas que la photographie était
strictement, strictement interdite.  Pour le coup ce serait vraiment un "cover-up".

Pole a écrit:

Et des poutres radioactives, ça ne s'envoit pas en Chine comme ça.
Les gens qui les manipulent ne sont en général pas content de ne plus avoir de cheveux quelques jours après.
Et encore moins content d'apprendre qu'ils ont une leucémie.

M'enfin la radioactivité ça dépend d'un tas de choses ; ce n'est pas un prédicat, ça se mesure.  Est-ce que tu t'y connais assez pour dire que les poutres seraient activées?  Moi pas.  Si l'explosion a eu dans la roche, les neutrons auront agi sur celle-ci.  T'auras de la  roche radioactive, OK, mais cette radioactivité-là serait-elle capable de rendre les poutres radioactives?  J'aurais plutôt peur des poussières radioactives.

À propos de leucémie : http://www.wnyc.org/news/articles/61425

Pole a écrit:

Si ça se répand selon une sphère, tu auras presque la moitié à la surface, le reste à l'eau.

Qu'est-ce que c'est que ce raisonnement!?  On veut connaître l'élévation de température à la surface, pas la quantité d'énergie dissippée.  La terre fait quand même office de puits thermique et la roche ça conduit bien.

Pole a écrit:

5000 m*5000m*1200 W/m²*86400 s/jour=0.12 GJ/jour

Chacun est libre d'avoir son opinion, mais chez moi 5000 * 5000 * 1200 * 86400 = 2.5920e+15 soit 2592 TJ.

Au fait, la baignoire a été inspectée, non ?

La baignoire, ou le fond de la baignoire? smile  La baignoire a dû être consolidée, mais ça ne me semble pas anormal après la destruction constatée, quel qu'ait été sa cause.

Autre chose.

Khalezov parle de 150 kilotonnes.  Ça pourraît être moins, ça pourraît être plus...  En effet, il se base sur le traité PNE, mais le traité ne s'applique qu'aux détonations ayant un but pacifique, ce qui n'est pas le cas ici.  Donc il y a déjà violation.

Autre piste à creuser.  Talil parle de réacteur nucléaire.  En fait, c'est pas si con.  Si le but c'est de créer une cavité et de faire fondre des poutres, peut-être qu'une arme "sous-critique" ou contrôlée pourrait faire l'affaire.  Peut-être qu'ils ont les moyens non seulement de contrôler l'énergie, mais aussi la puissance dégagée.


GZ piégé: ce que vous écrivez n'est pas forcément ce que les autres vont lire.

Hors ligne

 

#127 24-05-2009 04:10:18

Pole
Membre du forum
Date d'inscription: 23-01-2009
Messages: 4084

Re: Explosion nucléaire souterraine au WTC, hoax à confirmer

hydrbyz a écrit:

Pole a écrit:

On peut peut-être aller jusqu'à 4 et quelques si on suppose que les milliers d'habitants ont pris le séisme pour un truc normal.

Bien.

Pole a écrit:

hydrbyz a écrit:

2) Quelle est la charge maximale qu'on aurait pu faire détoner sous les tours sans excéder cette limite de signal sismique?  Quelle serait la relation charge-profondeur-cavité?  Est-ce que ça pourraît aider l'effondrement, ou bien fournir de la place pour les débris?

AMHA, c'est un truc en charge*profondeur²*cavité³ (ou cavité², je ne sais pas).
Donc si on prend la profondeur comme dans le doc de JPP, ça fait 42 m pour magnitude 4, 410m pour magnitude 2.

A mon humble avis ce genre de formule ça ne s'invente pas, surtout que tu pourrais très bien avoir une constante ici où là qui multiplie ou divise le résultat par deux.  Par contre il doit bien y avoir des tables ici ou là.

La constante est dans la citation de JPP.
Pour le reste, ça s'invente parfaitement bien.

hydrbyz a écrit:

Pole a écrit:

Sinon, elles seraient dans un trou que l'on verrait depuis la surface...)

Pourquoi la cavité ne serait-elle pas remplie avec les débris de la tour?  On dégage le haut et on referme.  N'oublie pas que la photographie était
strictement, strictement interdite.  Pour le coup ce serait vraiment un "cover-up".

Interdiction largement contournée...
Entre Bush sur les débris, des témoignages d'ouvriers et des photos (bidonnées ?) de pelleteuses arrachant du métal fondu, c'est pas officieusement interdit.
Quant à la cavité, les débris ont été enlevés avant de faire la nouvelle tour (enfin, j'espère ...).

hydrbyz a écrit:

Pole a écrit:

Et des poutres radioactives, ça ne s'envoit pas en Chine comme ça.
Les gens qui les manipulent ne sont en général pas content de ne plus avoir de cheveux quelques jours après.
Et encore moins content d'apprendre qu'ils ont une leucémie.

M'enfin la radioactivité ça dépend d'un tas de choses ; ce n'est pas un prédicat, ça se mesure.  Est-ce que tu t'y connais assez pour dire que les poutres seraient activées?  Moi pas.  Si l'explosion a eu dans la roche, les neutrons auront agi sur celle-ci.  T'auras de la  roche radioactive, OK, mais cette radioactivité-là serait-elle capable de rendre les poutres radioactives?  J'aurais plutôt peur des poussières radioactives.

À propos de leucémie : http://www.wnyc.org/news/articles/61425

Effectivement, la radioactivité d'une poutre se prédit mal.
Mais bon, on parle quand même d'une poutre qui est tombée dans du magma radioactif, il doit certainement en rester dessus.

hydrbyz a écrit:

Pole a écrit:

5000 m*5000m*1200 W/m²*86400 s/jour=0.12 GJ/jour

Chacun est libre d'avoir son opinion, mais chez moi 5000 * 5000 * 1200 * 86400 = 2.5920e+15 soit 2592 TJ.

Effectivement.
Je HAIS les overflow !
Donc en un mois sur 1 km², ça fait 23 W/m, ce qui est effectivement peu.
Il reste donc à calculer ce que ça donnerait pour un endroit près du WTC le lendemain.
Mais à mon avis, c'est beaucoup trop.

Au fait, la baignoire a été inspectée, non ?

La baignoire, ou le fond de la baignoire? smile  La baignoire a dû être consolidée, mais ça ne me semble pas anormal après la destruction constatée, quel qu'ait été sa cause.

Pas du tout, tu supposes un trou béant dedans.

Autre piste à creuser.  Talil parle de réacteur nucléaire.  En fait, c'est pas si con.  Si le but c'est de créer une cavité et de faire fondre des poutres, peut-être qu'une arme "sous-critique" ou contrôlée pourrait faire l'affaire.  Peut-être qu'ils ont les moyens non seulement de contrôler l'énergie, mais aussi la puissance dégagée.

Nan mais alors là, ça part dans le délire.
T'imagines pas le bordel si la destruction du WTC fait que le réacteur fusionne et explose (pan, 1 Mt en plein Manhattan, difficile de faire croire ça à la population).
Et ça veut clairement dire que les poutres ont trempé dans de l'uranium et que des gens les en ont retiré.
Un Tchernobyl sous Manhattan...
Comment arrives-tu à imaginer ça ?


Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs n’impliquent en aucun cas leur approbation par l’ensemble du mouvement.
Les tours jumelles ne sont pas tombées en chute libre. Le WTC 7 oui, sur un peu plus de 30 m.

Hors ligne

 

#128 24-05-2009 13:41:21

hydrbyz
Membre de Soutien
Date d'inscription: 16-06-2008
Messages: 721

Re: Explosion nucléaire souterraine au WTC, hoax à confirmer

Pole a écrit:

La constante est dans la citation de JPP.
Pour le reste, ça s'invente parfaitement bien.

Vraiment?

AMHA, c'est un truc en charge*profondeur²*cavité³ (ou cavité², je ne sais pas).

C'est au carré ou au cube alors?  Et c'est le rayon, le diamètre, la surface ou le volume?  Et même avec tes calculs tu trouves 40 m.  Si le coeur s'effondre dans une cavité de 40m remplie de magma, ça doit pas mal aider la démolition non? Les calculs ultrapifométriques, c'est bien, mais faut jamais oublier que c'est à un (voire deux) ordres de grandeur près. Or là, ça ne permet pas d'exclure la chose.

Pole a écrit:

Interdiction largement contournée...

Si t'as des photos des coeurs prises quelques jours après le 11 septembre, je suis preneur.

J'ai juste trouvé les photos de la FEMA apparemment datées du 13 (d'après l'EXIF) et je n'ai pas vu de photo montrant l'un des coeurs.  Et on sait bien qu'on n'a pas de photos du métal fondu à part une instance de poutre rougeoyante, malgré tous les témoignages.

Meyerowitz, photographe professionnel et reconnu, raconte comment il a eu tout le mal du monde à photographier Ground Zero.  Il a du constamment mentir, fabriquer de faux badges et jouer au chat et à la souris.  Il n'a pu prendre les photos que grâce à la complicité de certains, notamment des gens de l'équipe "incendies et explosions criminelles" de la NYPD qui l'ont pistonné.  Malgré tout ça, ses photos les plus récentes datent du 23 septembre, il y en a très peu sur le coeur du coeur, et le WTC7 est complètement ignoré.

Donc suite à cette discussion, il apparaît (à l'aide des calculs de Pole) qu'a priori des arguments pifométriques sismiques ou thermiques ne permettaient pas d'écarter l'hypothèse.  Je continue mes recherches et je vous tiens au courant.


GZ piégé: ce que vous écrivez n'est pas forcément ce que les autres vont lire.

Hors ligne

 

#129 24-05-2009 19:15:26

Pole
Membre du forum
Date d'inscription: 23-01-2009
Messages: 4084

Re: Explosion nucléaire souterraine au WTC, hoax à confirmer

hydrbyz a écrit:

Pole a écrit:

La constante est dans la citation de JPP.
Pour le reste, ça s'invente parfaitement bien.

Vraiment?

AMHA, c'est un truc en charge*profondeur²*cavité³ (ou cavité², je ne sais pas).

C'est au carré ou au cube alors?  Et c'est le rayon, le diamètre, la surface ou le volume?  Et même avec tes calculs tu trouves 40 m.  Si le coeur s'effondre dans une cavité de 40m remplie de magma, ça doit pas mal aider la démolition non? Les calculs ultrapifométriques, c'est bien, mais faut jamais oublier que c'est à un (voire deux) ordres de grandeur près. Or là, ça ne permet pas d'exclure la chose.

C'est au moins cavité², après il faut lire le doc (ce que je vais faire).
Sinon, tu peux différencier rayon et diamètre de la citation de JPP et surface/volume du ² ou ³.

hydrbyz a écrit:

Pole a écrit:

Interdiction largement contournée...

Si t'as des photos des coeurs prises quelques jours après le 11 septembre, je suis preneur.

J'ai juste trouvé les photos de la FEMA apparemment datées du 13 (d'après l'EXIF) et je n'ai pas vu de photo montrant l'un des coeurs.  Et on sait bien qu'on n'a pas de photos du métal fondu à part une instance de poutre rougeoyante, malgré tous les témoignages.

Meyerowitz, photographe professionnel et reconnu, raconte comment il a eu tout le mal du monde à photographier Ground Zero.  Il a du constamment mentir, fabriquer de faux badges et jouer au chat et à la souris.  Il n'a pu prendre les photos que grâce à la complicité de certains, notamment des gens de l'équipe "incendies et explosions criminelles" de la NYPD qui l'ont pistonné.  Malgré tout ça, ses photos les plus récentes datent du 23 septembre, il y en a très peu sur le coeur du coeur, et le WTC7 est complètement ignoré.

Donc suite à cette discussion, il apparaît (à l'aide des calculs de Pole) qu'a priori des arguments pifométriques sismiques ou thermiques ne permettaient pas d'écarter l'hypothèse.  Je continue mes recherches et je vous tiens au courant.

http://img136.imageshack.us/img136/4694/rectutudeetsectionnemen.jpg
http://img23.imageshack.us/img23/5823/steel20010912rectitudee.jpg
http://nsm01.casimages.com/img/2009/05/15//090515090627430493662100.jpg
http://img39.imageshack.us/img39/6124/wtc74rectitudeetplastif.jpg
Je ne pense pas que ça soit des photos de la rue.
Et je ne pense pas qu'elles soient truquées.
Sinon, on a des photos satellites (aériennes ?), une vidéo de Babush sur les débris, une "interview" dans les débris de personnel qui dit que c'est encore chaud (entre autre dans 911 Mysteries-1ère partie).
Pour le reste, je ne suis pas un as de la documentation...


Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs n’impliquent en aucun cas leur approbation par l’ensemble du mouvement.
Les tours jumelles ne sont pas tombées en chute libre. Le WTC 7 oui, sur un peu plus de 30 m.

Hors ligne

 

#130 24-05-2009 19:48:53

hydrbyz
Membre de Soutien
Date d'inscription: 16-06-2008
Messages: 721

Re: Explosion nucléaire souterraine au WTC, hoax à confirmer

Pole, je connais ces photos par coeur, ce ne sont pas le coeurs.

Tiens le sujet s'est fait ground zéroiser!  C'est marrant dès que j'enquête sur un truc, ça finit dans GZ... tss tss...


GZ piégé: ce que vous écrivez n'est pas forcément ce que les autres vont lire.

Hors ligne

 

#131 24-05-2009 19:54:08

Pole
Membre du forum
Date d'inscription: 23-01-2009
Messages: 4084

Re: Explosion nucléaire souterraine au WTC, hoax à confirmer

Comment le sais-tu ?
Enfin, les photos n'étaient pas interdites qu'uniquement au coeur, non ?
Sinon, il reste les photos satellites.
Est-ce qu'il y a eu des photos depuis les bâtiments voisins ?


Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs n’impliquent en aucun cas leur approbation par l’ensemble du mouvement.
Les tours jumelles ne sont pas tombées en chute libre. Le WTC 7 oui, sur un peu plus de 30 m.

Hors ligne

 

#132 24-05-2009 19:58:58

hydrbyz
Membre de Soutien
Date d'inscription: 16-06-2008
Messages: 721

Re: Explosion nucléaire souterraine au WTC, hoax à confirmer

Pole a écrit:

Comment le sais-tu ?

Comment ça comment je le sais?  Parce qu'elles ne montrent pas le coeur des tours, c'est tout.

Enfin, les photos n'étaient pas interdites qu'uniquement au coeur, non ?

Sinon, il reste les photos satellites.

Oui le problème c'est qu'à cause des vapeurs/fumées on ne voit rien.

Est-ce qu'il y a eu des photos depuis les bâtiments voisins ?

Oui, mais comme je t'ai dit, je n'ai pas réussi à trouver de photos montrant le coeur des tours peu après l'attaque.  Il y en a quelques-unes mais bien après quand tout a été à peu près déblayé.  Mais si t'en trouves, je suis preneur.


GZ piégé: ce que vous écrivez n'est pas forcément ce que les autres vont lire.

Hors ligne

 

#133 24-05-2009 21:38:11

Pole
Membre du forum
Date d'inscription: 23-01-2009
Messages: 4084

Re: Explosion nucléaire souterraine au WTC, hoax à confirmer

Il y a bien un jour où il n'y a plus eu de fumerolles !

Enfin...

25-meter (m) radius for 1 kt in salt; 20 m in granite (these radii are for explosions at 828 m depth and are depth-
dependant, scaling at depth^(-1/3) ; in order to simplify the presentation in this report, this depth is
implied in all estimations of cavity radii or volume).

Conditions pour une création facile de caverne :

• A sufficient thickness of structurally competent salt at a proper depth;
• An adequate supply of fresh or low-salinity water (including seawater);
• A means for disposal of the saturated brine.

Temps de création :

A rule of thumb in the industry is that for every
seven cubic meters of fresh water injected, a volume of one m3 is leached. Normally expressed
as the amount of water or brine circulated, leaching rates can reach 1600 m3 per day. In the
U.S., leaching rates of 320,000 m3 to 400,000 m3 per year are common9.

Petite référence + société

More than 50 solution-mined caverns have been built for the U.S. Strategic Petroleum Reserve
(SPR) in Texas and Louisiana [see http://www.fe.doe.gov-/spr/spr.html]. A typical SPR storage
cavern holds 10 million barrels (about 2 million cubic meters) of crude oil, has a diameter of 200
ft (61 m) and a height of 2000 ft (610 m) --large enough to hold New York’s World Trade
Centers. The roofs of these caverns are mostly below 2000 ft (610 m).

Stabilité :

Cavities in salt are generally stable between a few hundred meters and about 2000 meters
depth, depending on local stress and thermal conditions (Figure 7). Depending on the
composition of the salt, the geothermal gradient and the overburden pressure, there is an elastic-
plastic transition zone that occurs between ~1000 and ~2000 m deep. Cavities built below this
zone may be relatively unstable and show large volume decreases through rock creep. For
example, in the case of the Eminence cavern (U.S.), built at depths from 1700-2000 m, closure
was 40 percent of the initial volume in just two years [Baar, 1977]. Cavities built above or
within the transition zone can be extremely stable and may lose only a few percent volume a
year, if properly located, designed and operated.

At moderate depths, closure rates are generally slow (e.g., mm to cm per year in Kansas and
Texas salt mines, at depths to ~600 m; see Fryklund, 1977). This makes it conceivable to empty
a cavity for a relatively long period of time (weeks to months), detonate an explosion, and re-
pressurize the cavity (see estimates of required time and accompanying cavern closure in Figure
8).
[...]Thirty years later, measurements indicated that the
cavern was remarkably stable, having lost only about 4 percent of it total volume

Taille max:

Note that cavities in salt domes with volumes in excess of 2,000,000 m3 are rare, but cavities of
17,000,000 m 3 have been constructed.

Table 2. Feasibility of large cavern construction in salt, based on
          known cavities of equal volume and/or diameter and
          expressed as a comparable-size, 4:1 scale cylinder. Note
          that at aspect ratios of ~8:1, all volumes are feasible (common).
          full        spherical      diameter x height
                                     dimensions of a 4:1,      construction
          decoupl.    cavity
yield     radius      volume         equal-volume cylinder     feasibility
1 kt      25 m          65,500            28 x 110 meters      feasible
5 kt      43 m         333,000            47 x 189             feasible
10 kt     54 m         659,600            60 x 238             feasible (common)
20 kt     68 m       1,317,000            75 x 300             feasible
50 kt     92 m       3,261,800            101 x 404            feasible (rare)

Si je fais un fit en a/x³, ça me donne a=25.02 (fit nickel !).
Ce qui donne pour 150 kt, 133 mètres de rayon (145*583), 9 857 000 m³.

A cost of only $0.084 to $0.113 per cubic meter ($3 to $4 per thousand cubic feet) is quoted by
ICF Resources [1989], for installing wells, compressors, pipes and other hardware, and leaching
caverns for gas storage.

Ça donne 1 million de $ (de 1989...).
Mais eux compte plutôt :

At $1.80 per cubic meter leached, the following costs would be incurred for various decoupled
yields (with decoupling volumes, and therefore costs, dependent on depth):

Soit 17 million de $ (par tour).

Cavité dans la roche :

In France, a rock cave with a span of 230 m has a total volume of 11
million_m3.

Limite basse :

Below 1000 meters, cavity dimensions and volumes are typically smaller, and spans reached only 18 meters (with cross-sectional areas of 280 m2).

Taille de la cavité :

Table 4. Feasibility of large cavern construction in hard rock, based on known
      cavities of equivalent volume and/or span and expressed as a comparable-
      volume, 8:1:1 or 4:1:1 scale room. Decoupling radii are for “granite.”
        full        spherical     unsupported     same,
        decoupl.    cavity        span of a 4:1:1 for         construction
yield   radius      volume        equal-vol. room 8:1:1       feasibility
1 kt    20 m        33,500         20.3 meters    16.1 m      feasible (common)
5 kt    34 m        164,500        34.5 m         27.4 m      feasible
10 kt   43 m        333,000        43.6 m         34.6 m      feasible (rare; Note 1)
20 kt   54 m        659,600        54.8 m         43.5 m      not feasible (Note 2)
Notes :
1. While cavities over 500,000 m3 are known, the largest
    unsupported cavity spans that have been constructed are 61
    m for drift-type construction and ~70 meters for stope-type
    construction. Barton (1980) suggests that such openings are
    constructed only in “exceptionally good” rock.
2. Few cavities of this unsupported span are known in hard
    rock, and none of this combined span and volume.
    However, note that Laneus [1987] has proposed cost
    effective methods for huge cavities (1,000,000 cubic
    meters), at depths of 1000 meters or more (see Figure 15). It
    is not known that any such cavern has actually been built.

rayon : 19.91*x^(1/3)
150 kt : 105 m, 4 965 000 m³
Coût :

Note that the Lachel and Associates’ estimated costs are consistent with those
estimated by Bergman [1984] for cavern construction for oil storage; the latter ranged from $30-
60 per cubic meter for caverns in the range of 100,000 m3 to 1,000,000 m3 (in 1981 dollars).

Table 5. Cost estimates for construction of cavities in hard rock (in 1994 dollars), as a
   function of decoupled yield, for spherical, rectangular and cylindrical caverns (from
   Linger et al., 1995; JAYCOR, 1996). The abbreviation NF means that this project was
   deemed “not feasible.” Costs estimated in the JAYCOR study for a cylinder with an
   aspect ratio of 20:1 were the same as for a 10:1 cylinder of the same volume.
                                 spherical cavity     4:1:1 equal-      10:1 or 20:1
  decoupled        spherical
    yield, in      volume in       cost, in 1994    volume chamber     cylinder equal-
    kilotons      cubic meters        $USD            cost, $USD        vol. chamber
        1            33,500           2.4 M              2.2 M              2.4 M
        5           168,000          13.1 M              11.9M              14 M
       10           335,000          30.2 M             24.9 M              25 M
       20           670,000             NF              53.8 M              55 M

As noted in Knowles et al. [1994], costs vary considerably depending on the rock environment
and depth, but are not prohibitively expensive ($100-$300 per cubic meter excavated, based on
U.S. labor costs and safety requirements).

-> 410 millions de $ (par tour)

Dégazage radioactif:

Because of this lack of information, one must rely for containment study on the more complete
information that has been published in recent years by the Russians and the French (see below).

big_smile
Russes :

Degelen:         Wm = 70 q ^(1/3.4)
Balapan:          Wm = 110 q^(1/3.4) [ (1 + 0.36η) / 3.16 ]
NZ:                 Wm = 95 q^(1/3.4) (for rocks with a low gas coefficient).
               
where Wm is the minimum slant depth in meters, and q is yield in kilotons, and η is the gas
coefficient of the rock (determined by heating the rock and calculating the percentage of non-
condensable gasses released).
Typical gas coefficients for the rocks at the NZ
test site range from 7% for schists and shales to over 40% for carbonate rocks.

Degelen : 305 m
NZ : 414 m
Balapan : schiste : 156 m, roche cabonatées : 173 m (en supposant que η n'est pas utilisé en tant que pourcentage)

Français :
Ce qu'il faut chercher :

Twelve relatively shallow tests (8.5%), in which the chimney that formed (as a
result of collapse of the nuclear explosion cavity) reached the karstic carbonates, may have
contributed to releases of tritium, strontium and cesium into the groundwater in the carbonates

Pas de rejet à grande profondeur :

The French record suggests that the consistent use of large scaled depths of burial have a strong
effect in ensuring the containment of underground nuclear tests, even for small nuclear yields (in
which the closure of the borehole is not assured).

Charge > 10 kt

Further, fully- or partially-decoupled nuclear explosions with yields of over 10 kt, would have
seismic magnitudes greater than about 3.5 m b,

Détecté :

Thus, even though cavities large enough to fully decouple a nuclear yield larger than 10 kt can
certainly be constructed by solution mining in suitably thick salt deposits (and conceivably in
hard rock), would be stable when air-filled, and would probably contain the radioactive
products of the decoupled nuclear explosion, the resulting test would probably be detected by
the IMS and/or national seismic monitoring systems (in most of Eurasia, assuming these
systems are fully implemented, performing reliably and have the detection capabilities that have
been estimated).

A further complication is that active salt dome
tectonics can produce earthquakes with magnitudes in the range of interest (over seismic
magnitude m b=3; e.g., see, e.g., Leith and Simpson [1986]).

Conclusion :
Pour des charges 1-10 kt :

--careful site selection (considering distance from monitoring stations); a source
    of plausible denial (such as a co-located underground mining operation);
    adequate depth; high-quality rock; rock with low gas content and distant
    from faults, and other geology-specific criteria;
--concealment of the mining operation from public knowledge and from remote
    monitoring systems;
--considerable attention to containment issues, both in terms of the geologic
    environment and in terms of the engineered openings to the cavity (boreholes
    and/or adits) and cabling;
--favorable weather conditions, given the possibility that radioactive products
    from the test might eventually seep radioactivity to the surface through
    atmospheric pumping and migration along fractures;
--a substantial commitment of expertise and resources.

Ce qu'il faut chercher (rapport des Russes)

The seepage of radioactive gasses has generally occurred within minutes to an hour after the
event. These include inert gasses such as krypton and xenon, but also cesium, strontium, and
iodine. Total releases from “gas seeps” have ranged from 1011 to 10 18 Bq., but are generally in
the range 1011 - 1 0 13 Bq. The accompanying table lists the amount of radioactivity released
(total or single-element maximum), the local dose rate (at the test site or adit), test numbers and
dates. Note that even since tests were limited to 150 kt, many events released radioactive
gasses in excess of 100 Curies (Ci) and exposed the test site to doses of 10-1000 Rem per hour
(R/h).

Petit problème qui peut arriver (à 520 m de profondeur):

Nuclear test at tunnel site A-9 (part of a double event at the northern testing area), 14 Oct. 1969.
Yield estimate of both events is 140 kt; SDOB of A-9 was about 100 m/kt1/3 .
    Venting occurred by explosive escape of gasses along a fault (apparently, without fault motion)
    that cut the tunnel between the two main stemming blocks and the blast door (see accompanying
    diagram). Mechanism apparently involved a moisture lens in the permafrost layer. About 10%
    of the radioactive gas escaped and personnel were evacuated. Containment practices were
    apparently changed because of this event.

C'est assez incroyable que les États-Uniens, les Russes et les Français disent comment faire pour avoir des explosions clandestines (exemple : ils disent que le sel en Iran (big_smile) peut bouger et que les signaux peuvent-être confondu avec une bombe


Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs n’impliquent en aucun cas leur approbation par l’ensemble du mouvement.
Les tours jumelles ne sont pas tombées en chute libre. Le WTC 7 oui, sur un peu plus de 30 m.

Hors ligne

 

#134 26-05-2009 01:36:52

hydrbyz
Membre de Soutien
Date d'inscription: 16-06-2008
Messages: 721

Re: Explosion nucléaire souterraine au WTC, hoax à confirmer

Merci pour tes recherches Pole.

Entretemps, voilà ce que j'ai trouvé.  Il semblerait que'une partie du coeur d'une des tours soit tombé d'environ 3 étages par rapport aux colonnes extérieures.

En effet, j'ai identifié la colonne comme étant une colonne "coin" (501, 508, 1001 ou 1008).  Ces colonnes ont un gabarit constant jusqu'au 9è étages (24"×52") puis passent à 22"×52" jusqu'au 75è.  Or il semble qu'on voit une telle transition.  La fource correspond aux étages 5 et 6.  En vérifiant avec d'autres photos de ce morceau pour ne pas se faire avoir par la perspective, il semble que le coeur est 2 à 3 étages plus bas que les colonnes périphériques.  Il serait donc tombé...
http://gravitydidntdoit.nfshost.com/fallen-core.png

Et si ça peut t'aider Manhattan c'est une sorte de schiste avec du mica et du feldspar, mais je n'en ai pas trouvé la composition (ça pourrait être mica option aluminium-manganèse-silicium, mica option sodium-fer-titanium, que sais-je...).  L'abondance d'éléments relativement rares pourrait-il s'expliquer par la remontée de schiste atomisé (voire transmuté)?  À méditer.


GZ piégé: ce que vous écrivez n'est pas forcément ce que les autres vont lire.

Hors ligne

 

#135 26-05-2009 12:53:50

Pole
Membre du forum
Date d'inscription: 23-01-2009
Messages: 4084

Re: Explosion nucléaire souterraine au WTC, hoax à confirmer

hydrbyz a écrit:

Et si ça peut t'aider Manhattan c'est une sorte de schiste avec du mica et du feldspar, mais je n'en ai pas trouvé la composition (ça pourrait être mica option aluminium-manganèse-silicium, mica option sodium-fer-titanium, que sais-je...).  L'abondance d'éléments relativement rares pourrait-il s'expliquer par la remontée de schiste atomisé (voire transmuté)?  À méditer.

Donc pas de trou dans le sel et donc pas d'explosion de 150 kt à moins d'exploser (smile) le record.


Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs n’impliquent en aucun cas leur approbation par l’ensemble du mouvement.
Les tours jumelles ne sont pas tombées en chute libre. Le WTC 7 oui, sur un peu plus de 30 m.

Hors ligne

 

#136 26-05-2009 13:39:01

hydrbyz
Membre de Soutien
Date d'inscription: 16-06-2008
Messages: 721

Re: Explosion nucléaire souterraine au WTC, hoax à confirmer

Pole a écrit:

hydrbyz a écrit:

Et si ça peut t'aider Manhattan c'est une sorte de schiste avec du mica et du feldspar, mais je n'en ai pas trouvé la composition (ça pourrait être mica option aluminium-manganèse-silicium, mica option sodium-fer-titanium, que sais-je...).  L'abondance d'éléments relativement rares pourrait-il s'expliquer par la remontée de schiste atomisé (voire transmuté)?  À méditer.

Donc pas de trou dans le sel et donc pas d'explosion de 150 kt à moins d'exploser (smile) le record.

L'intérêt des mines de sel pour les essais nucléaires souterrains est qu'ils sont faciles à creuser et qu'ils se rebouchent avec de la flotte.
On peut faire des explosions nucléaires dans autre chose que dans du sel, et on peut utiliser des charges de moins de 150 kt.

Ensuite, je viens de tomber sur une discussion entre "l'expert militaire Finlandais" et Antti Partanen.
La discussion a eu lieu avant le 16 septembre 2006 et probablement en juillet 2006.

  http://www.saunalahti.fi/wtc2001/refuted.htm

La thèse du finlandais est une bombe à hydrogène placée au coeur (mais pas dans la roche), bombe qui aurait un effet directif. 

Voilà un passage intéressant:

The steel beams of the core each lost 20 meters from the bottom. The pressure wave
struck downwards to the bedrock causing a 2.1 Richter quake. [pulverization ...
completely superheated steel ... 4000C surfaces ... end result resembles volcano
crater]

Ce qui colle bien avec mon post précédent : les colonnes du coeur seraient descendus de quelques étages.  Sauf que moi je pensais qu'ils seraient
tombés dans une cavité ; le finlandais pense qu'ils ont été atomisés.

Ensuite, il est intéressant de noter le passage suivant:

The basic  thermite cannot explain the heath for more than a few days. But there is no point of using that, either. If attached to core columns, thermite  charges will melt their binders much before they are able to melt those vertical columns. What was  propably used was army-type demolition charges. They have  thermite  mixed with sulfur and nanoaluminium, possibly with other chemicals too. They build a very hot cutting spray which is capable of cutting through steel beams quickly, 10...100 times faster than the basic thermite (and this mix is often called thermate). And the basic thermite  only melts, it has no cutting effect (so it would be better suited for horizontal beams). But both  thermite  and thermate will burn continuously, they already have all the oxygen they need. The reason those underground steels were hot for 100 days is in the massive heath load caused by the thermonuclear directed energy device, not some isolated packages of thermite or thermate.

Donc le finlandais parle de nanoaluminium (autrement dit de nanothermite) bien avant Jones.

De plus, la bombe, placée au centre de la tour, aura un rayon d'action circulaire.  Si on ne veut pas qu'elle déborde, elle ne pourra atteindre les coins.  Or n'est-ce pas justement dans les coins que l'on constate les coulées métalliques?

Dernière modification par hydrbyz (26-05-2009 13:41:34)


GZ piégé: ce que vous écrivez n'est pas forcément ce que les autres vont lire.

Hors ligne

 

#137 26-05-2009 21:14:30

Pole
Membre du forum
Date d'inscription: 23-01-2009
Messages: 4084

Re: Explosion nucléaire souterraine au WTC, hoax à confirmer

hydrbyz a écrit:

Pole a écrit:

hydrbyz a écrit:

Et si ça peut t'aider Manhattan c'est une sorte de schiste avec du mica et du feldspar, mais je n'en ai pas trouvé la composition (ça pourrait être mica option aluminium-manganèse-silicium, mica option sodium-fer-titanium, que sais-je...).  L'abondance d'éléments relativement rares pourrait-il s'expliquer par la remontée de schiste atomisé (voire transmuté)?  À méditer.

Donc pas de trou dans le sel et donc pas d'explosion de 150 kt à moins d'exploser (smile) le record.

L'intérêt des mines de sel pour les essais nucléaires souterrains est qu'ils sont faciles à creuser et qu'ils se rebouchent avec de la flotte.
On peut faire des explosions nucléaires dans autre chose que dans du sel, et on peut utiliser des charges de moins de 150 kt.

Citation de l'article : "20 kt   54 m        659,600        54.8 m         43.5 m      not feasible (Note 2)" (hard rock).
Donc pas de bombes > 20 kt (et je dirais même : >10 kt).

hydrbyz a écrit:

Ensuite, je viens de tomber sur une discussion entre "l'expert militaire Finlandais" et Antti Partanen.
La discussion a eu lieu avant le 16 septembre 2006 et probablement en juillet 2006.

  http://www.saunalahti.fi/wtc2001/refuted.htm

La thèse du finlandais est une bombe à hydrogène placée au coeur (mais pas dans la roche), bombe qui aurait un effet directif.

Tss, tss ...

hydrbyz a écrit:

Voilà un passage intéressant:

The steel beams of the core each lost 20 meters from the bottom. The pressure wave
struck downwards to the bedrock causing a 2.1 Richter quake. [pulverization ...
completely superheated steel ... 4000C surfaces ... end result resembles volcano
crater]

Ce qui colle bien avec mon post précédent : les colonnes du coeur seraient descendus de quelques étages.  Sauf que moi je pensais qu'ils seraient
tombés dans une cavité ; le finlandais pense qu'ils ont été atomisés.

Ensuite, il est intéressant de noter le passage suivant:

The basic  thermite cannot explain the heath for more than a few days. But there is no point of using that, either. If attached to core columns, thermite  charges will melt their binders much before they are able to melt those vertical columns. What was  propably used was army-type demolition charges. They have  thermite  mixed with sulfur and nanoaluminium, possibly with other chemicals too. They build a very hot cutting spray which is capable of cutting through steel beams quickly, 10...100 times faster than the basic thermite (and this mix is often called thermate). And the basic thermite  only melts, it has no cutting effect (so it would be better suited for horizontal beams). But both  thermite  and thermate will burn continuously, they already have all the oxygen they need. The reason those underground steels were hot for 100 days is in the massive heath load caused by the thermonuclear directed energy device, not some isolated packages of thermite or thermate.

Donc le finlandais parle de nanoaluminium (autrement dit de nanothermite) bien avant Jones.

De plus, la bombe, placée au centre de la tour, aura un rayon d'action circulaire.  Si on ne veut pas qu'elle déborde, elle ne pourra atteindre les coins.  Or n'est-ce pas justement dans les coins que l'on constate les coulées métalliques?

Or to  cover up  the shooting of the congressman Ryan and the mass murder of some 700 americans at Jonestown, Guayana  (as declared by the local coroner Leslie Mootoo).

???

When the strongest pressure wave meets the outer wall of the
tower somewhere around the 70th floor the pressure wave rips the wall elements off
in massive chains. In one picture fifteen 22-ton elements, that is 330 tons of
steel, is ripped off and outwards from the wall.

Donc en fait, c'est des bombes H à chaque étage ???

Rendement maximal de la fusion : 6 kt/kg, donc vu qu'il décrit un pamplemousse, ça fait au plus 30 kt.

Moi je pense que c'est possible si on spécule sur l'existence de bombe H très propres (pas de bombe A) pré-11/9. Donc pour l'instant, je préfère oublier.


Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs n’impliquent en aucun cas leur approbation par l’ensemble du mouvement.
Les tours jumelles ne sont pas tombées en chute libre. Le WTC 7 oui, sur un peu plus de 30 m.

Hors ligne

 

#138 07-12-2014 19:55:49

Noisse
Membre du forum
Date d'inscription: 06-10-2014
Messages: 706

Re: Explosion nucléaire souterraine au WTC, hoax à confirmer

La lecture de ce fil surprend agréablement par la liberté et le sérieux avec lesquels était abordée, il y a cinq ans déjà, la thèse nucléaire, pourtant méprisée à l'époque. Positionnements méthodologiques, recherches d'information, tentatives d'élaborations, esquisses de calculs : les discussions étaient denses et apportaient matière à réflexion sur le sujet. À l'époque on étudiait Tahil et Khalezov ; on peut dire qu'au moment de l'interruption on en était presque à aborder spooked
Les Vet' n'ont donc rien apporté de radicalement nouveau depuis, sinon des préférences pour de nouvelles variantes, comme la bombe à neutron. Ils ont pour eux leur probable proximité avec des gens d'expérience, ce qui n'est pas rien, mais eux-mêmes ne sont sans doute pas de purs chercheurs de vérité, ce qui ne favorise pas la confiance. Le sens des manœuvres hautement politiques auxquelles ils donnent l'impression de se livrer échappe largement à l'œil européen.
Dans l'intervalle eurent lieu les Auditions de Toronto, suivies ici avec attention, puis celles de Vancouver, peut-être trop négligées. Lors de ces dernières, se dit-il, Fetzer n'aurait pas su mener les choses. De fait, on n'a pas entendu parler d'une réédition.
Par contraste les débats relatifs à la thèse thermitique donnent l'impression d'être plus dispersés et plus dilués. À moins que je n'aie pas prêté assez d'attention à tel fil, dont la longueur découragerait dans un premier temps la lecture attentive et qui serait un peu l'équivalent de celui-ci. Existe-t-il ? – Pas plus d'un, charmord, alstublieft !

Hors ligne

 

#139 08-12-2014 08:34:27

GTO
Lieu: Paris
Date d'inscription: 09-09-2008
Messages: 4775

Re: Explosion nucléaire souterraine au WTC, hoax à confirmer

[Modéré : provoc]

Dernière modification par GTO (08-12-2014 08:56:48)


"Toute vérité franchit trois étapes. D'abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition. Puis, elle est considérée comme ayant été une évidence." de Arthur Schopenhauer

Membre du Club des 5 big_smile

Hors ligne

 

#140 08-12-2014 19:40:24

Mariflo
Membre du forum
Date d'inscription: 19-09-2009
Messages: 1631

Re: Explosion nucléaire souterraine au WTC, hoax à confirmer

Noisse a écrit:

Les Vet' n'ont donc rien apporté de radicalement nouveau depuis.....

Si je trouve, les Veterans dévoilent:
-un rapport d’une agence du ministère de l’énergie américain (DOE) révèle que les attentats du 11 septembre 2001 de New York furent une attaque nucléaire…
-les enquêteurs de l’AIEA (Agence Internationale de l’Energie Atomique) ont confirmé l’historique des attaques par bombes nucléaires et le laboratoire Sandia (américain) a mis au point les bombes.

Ce n'est tout de même pas rien ! Maintenant savoir si c'est vrai ? On en discute donc sur sur ce fil: Les attentats du 11.9, une attaque nucléaire, c'est la raison pour laquelle je lie ces deux sujets.


A mon tour je fus effondré à la suite de ces révélations explosives !

Hors ligne

 

#141 08-12-2014 19:49:10

Noisse
Membre du forum
Date d'inscription: 06-10-2014
Messages: 706

Re: Explosion nucléaire souterraine au WTC, hoax à confirmer

Mariflo a écrit:

Ce n'est tout de même pas rien ! Maintenant savoir si c'est vrai ?

Tu as raison ; je partage les deux volets de cette appréciation.
Je voulais dire qu'en termes de grands choix explicatifs les Vet' se positionnent sur une piste (la thèse nucléaire) déjà ouverte par d'autres.

Hors ligne

 

#142 09-12-2014 18:30:44

Mariflo
Membre du forum
Date d'inscription: 19-09-2009
Messages: 1631

Re: Explosion nucléaire souterraine au WTC, hoax à confirmer

Noisse a écrit:

Je voulais dire qu'en termes de grands choix explicatifs les Vet' se positionnent sur une piste (la thèse nucléaire) déjà ouverte par d'autres.

Non Noisse, je ne suis pas d'accord avec ton jugement, je le trouve réducteur. Les Veterans ne se positionnent pas seulement sur la piste nucléaire, ils donnent de leurs personnes, mettent en jeu leur crédibillité et militent même activement pour cette thèse. Ils ont à mon avis franchi un palier supplémentaire en interpellant les 100 000 officiels des Etats-unis à l'aide d'une lettre courriel exposant leurs infos, leurs révélations sur une attaque nucléaire pendant les évènements du 11.9 !

De cette position active des Veterans, j'y tiens ! C'est la raison pour laquelle je trouve qu'il est important de savoir dans un 1er temps si cette lettre courriel a bien été envoyée aux destinataires annoncés et dans l'affirmative, a-t-elle eu ou aura-t-elle un impact sur ceux-ci ?


A mon tour je fus effondré à la suite de ces révélations explosives !

Hors ligne

 

#143 09-12-2014 18:56:18

Noisse
Membre du forum
Date d'inscription: 06-10-2014
Messages: 706

Re: Explosion nucléaire souterraine au WTC, hoax à confirmer

Je ne nie rien, ni ne méprise rien de tout cela, Mariflo.
Dans l'ensemble de ce qu'ils font il y a tout ce que tu viens de rappeler ; il y a aussi la position adoptée pour ce qui est d'expliquer la destruction du WTC et mon propos ne portait ce sur ce dernier point.

Hors ligne

 

#144 09-12-2014 22:10:05

Frenchie2
Lieu: N'importe où
Date d'inscription: 10-05-2014
Messages: 741

Re: Explosion nucléaire souterraine au WTC, hoax à confirmer

Veteran's Today, d'après Mariflo, affirme qu'ils s'appuient sur :
-un rapport d’une agence du ministère de l’énergie américain (DOE) révèle que les attentats du 11 septembre 2001 de New York furent une attaque nucléaire…
-les enquêteurs de l’AIEA (Agence Internationale de l’Energie Atomique) ont confirmé l’historique des attaques par bombes nucléaires et le laboratoire Sandia (américain) a mis au point les bombes.


Références des documents ?

S'il n'y en a pas, j'ouvre un fil : "La Terre est-elle plate ?"

Dernière modification par Frenchie2 (09-12-2014 22:10:37)


Membre du club des 5 au regard de taupe tongue

Hors ligne

 

#145 09-12-2014 23:05:11

Mariflo
Membre du forum
Date d'inscription: 19-09-2009
Messages: 1631

Re: Explosion nucléaire souterraine au WTC, hoax à confirmer

références des docs ? On va avoir du mal !

post#3 du fil "une attaque nucléaire ?"   

(Note de l’éditeur: On nous a conseillé de dire qu’une certaine documentation ne pourra jamais être téléchargée en ligne ou distribuée pour des raisons qui seront évidentes)

Et puis: au post#1  du même fil

La première des choses à faire est de déclencher une demande publique de masse pour que le rapport de Sandia Labs soit rendu public et que soient aussi rendus publics tous les dossiers accumulés et classifiés sur l’espionnage d’Israël aux Etats-Unis, dont nos amis membres du FBI nous disent qu’ils seraient largement suffisants pour expliquer toute l’affaire.


A mon tour je fus effondré à la suite de ces révélations explosives !

Hors ligne

 

#146 13-12-2014 11:10:16

WTC7
Membre du forum
Date d'inscription: 12-07-2014
Messages: 257

Re: Explosion nucléaire souterraine au WTC, hoax à confirmer

J'invite tout le monde à étudier les arguments de Dimitri Khalezov dans l'énorme somme (un PDF de plus de 1000 pages !) qu'il propose en téléchargement libre sur ce site (liens au bas de la page) :

http://www.911thology.com/

Passez outre le ton très alarmiste du bonhomme, et pensez qu'il n'est sans doute pas confortablement installé dans un endroit tranquille comme vous, mais probablement traqué en permanence.

Analysez froidement ses arguments, beaucoup plus complexes qu'il n'y paraît au premier abord (notamment sur certains "coupables idéaux", comme Silverstein, qu'il dédouane). Je suis loin d'avoir tout lu, mais cette somme de données et de réflexions me paraît de première importance pour une discussion sérieuse et rationnelle (laquelle ne consiste pas à "croire" ou "ne pas croire" sur des bases émotives, mais à démontrer ou infirmer des affirmations).

Dernière modification par WTC7 (13-12-2014 22:12:21)


En général, les complices ne t'expliquent rien et n'essaient pas de s'occuper des problèmes difficiles. Leur modus operandi typique est de poser des questions, d'exiger des explications et de ne jamais écouter tes propres questions.
Dmitri Khalezov, 911thology, p. 421
Vive Newton et Fourier.

Hors ligne

 

#147 13-12-2014 14:01:49

Frenchie2
Lieu: N'importe où
Date d'inscription: 10-05-2014
Messages: 741

Re: Explosion nucléaire souterraine au WTC, hoax à confirmer

WTC7, tu te moques de nous.
Pour que la thèse nucléaire ait la moindre chance d'être acceptée comme une thèse crédible, il faudrait que les rapports cités soient consultables. A défaut, tout ceci n'est qu'un gros hoax, concocté dans le but de faire perdre leur temps aux truthers dans une voie de garage.

Je répète, en l'absence de tout document, ceci n'est qu'un hoax.


Membre du club des 5 au regard de taupe tongue

Hors ligne

 

#148 13-12-2014 15:12:44

Noisse
Membre du forum
Date d'inscription: 06-10-2014
Messages: 706

Re: Explosion nucléaire souterraine au WTC, hoax à confirmer

Frenchie2 a écrit:

Pour que la thèse nucléaire ait la moindre chance d'être acceptée comme une thèse crédible, il faudrait que les rapports cités soient consultables.

Peux tu préciser à quels rapports tu penses ? Certains de ceux que nous avons étudiés sont consultables, comme les rapports Lee.

A défaut, tout ceci n'est qu'un gros hoax, concocté dans le but de faire perdre leur temps aux truthers dans une voie de garage.

C'est une position tout à fait honorable que de ne pas vouloir explorer les thèses explicatives dans leur diversité. Mais qui oblige qui à y perdre son temps ?

Hors ligne

 

#149 13-12-2014 16:04:36

Mariflo
Membre du forum
Date d'inscription: 19-09-2009
Messages: 1631

Re: Explosion nucléaire souterraine au WTC, hoax à confirmer

Noisse a écrit:

Frenchie2 a écrit:

Pour que la thèse nucléaire ait la moindre chance d'être acceptée comme une thèse crédible, il faudrait que les rapports cités soient consultables.

Peux tu préciser à quels rapports tu penses ? Certains de ceux que nous avons étudiés sont consultables, comme les rapports Lee.

A défaut, tout ceci n'est qu'un gros hoax, concocté dans le but de faire perdre leur temps aux truthers dans une voie de garage.

C'est une position tout à fait honorable que de ne pas vouloir explorer les thèses explicatives dans leur diversité. Mais qui oblige qui à y perdre son temps ?

D'après la suite logique de cette discusion, Frenchie parle de ces rapports un peu plus haut au post #144

Veteran's Today, d'après Mariflo, affirme qu'ils s'appuient sur :
-un rapport d’une agence du ministère de l’énergie américain (DOE) révèle que les attentats du 11 septembre 2001 de New York furent une attaque nucléaire…
-les enquêteurs de l’AIEA (Agence Internationale de l’Energie Atomique) ont confirmé l’historique des attaques par bombes nucléaires et le laboratoire Sandia (américain) a mis au point les bombes.

Références des documents ?

J'avais répondu en dessous au post #145:

Mariflo a écrit:

références des docs ? On va avoir du mal !

post#3 du fil "une attaque nucléaire ?"   

(Note de l’éditeur: On nous a conseillé de dire qu’une certaine documentation ne pourra jamais être téléchargée en ligne ou distribuée pour des raisons qui seront évidentes)

Et puis: au post#1  du même fil

La première des choses à faire est de déclencher une demande publique de masse pour que le rapport de Sandia Labs soit rendu public et que soient aussi rendus publics tous les dossiers accumulés et classifiés sur l’espionnage d’Israël aux Etats-Unis, dont nos amis membres du FBI nous disent qu’ils seraient largement suffisants pour expliquer toute l’affaire.

Je profite de cette occasion puisque l'on cherche des documents sur cette "affaire nucléaire" pour citer les Veterans http://www.veteranstoday.com/2014/09/11 … ar-attack/

"Veterans Today has been going public with the official US 2003 classified report on the Ground Zero attack being a nuclear event, quickly confirmed by a mass spectrometry analysis of the dust samples.

This testing has been done for decades after big explosion events by most of the major country Intel agencies as most of them have been mini-nuke terror attacks."


traduit par: Veterans Today a rendu public le rapport officiel classifié américain de 2003 sur l’attaque de Ground Zero à New York comme étant un évènement nucléaire, ce qui a été rapidement confirmé par une analyse de spectrométrie de masse des échantillons de poussières collectés sur place.

Cet examen a été effectué depuis des décennies par les agences de renseignement nationales principales après chaque grosse explosion ayant eu lieu dans différents pays et la plupart des analyses ont révélé qu’il s’agissait d’attaque par mini bombe nucléaire.

Dans un premier temps, Les Veterans disent bien qu'ils ont rendu public un rapport officiel de 2003 et ensuite, un peu plus bas dans l'article ils se contredisent: "The first place to start is a mass public demand that the Sandia Labs report be made public.....", traduit par: "La première des choses à faire est de déclencher une demande publique de masse pour que le rapport de Sandia Labs soit rendu public" ! Il faudrait savoir si oui ou non ce rapport a été rendu public ? Cela m'étonnerait car on en aurait probablement entendu parlé !


A mon tour je fus effondré à la suite de ces révélations explosives !

Hors ligne

 

#150 13-12-2014 16:08:06

WTC7
Membre du forum
Date d'inscription: 12-07-2014
Messages: 257

Re: Explosion nucléaire souterraine au WTC, hoax à confirmer

Frenchie2 a écrit:

WTC7, tu te moques de nous.
Pour que la thèse nucléaire ait la moindre chance d'être acceptée comme une thèse crédible, il faudrait que les rapports cités soient consultables. A défaut, tout ceci n'est qu'un gros hoax, concocté dans le but de faire perdre leur temps aux truthers dans une voie de garage.

Je répète, en l'absence de tout document, ceci n'est qu'un hoax.

Un début de commencement d'embryon de réflexion rationnelle serait trop vous demander ?

Votre conception de la vérité est-elle uniquement basée sur des notions aussi affectives et émotionnelles ou considérez-vous que les sciences dures (comme la logique, les probabilités, la physique, la chimie...) ont leur mot à dire ?

Vous voudriez sans doute que la Vérité se présente à vous en un bloc, sous les traits aussi reconnaissables qu'attirants que lui donnaient nos peintres de la IIIème République ?

http://www.jcbourdais.net/journal/images_journal/journalthiron/veri2.jpg

J'ai peur de vous décevoir, mais cela risque d'être moins caricatural et plus compliqué.


En général, les complices ne t'expliquent rien et n'essaient pas de s'occuper des problèmes difficiles. Leur modus operandi typique est de poser des questions, d'exiger des explications et de ne jamais écouter tes propres questions.
Dmitri Khalezov, 911thology, p. 421
Vive Newton et Fourier.

Hors ligne

 

#151 13-12-2014 16:55:30

Mariflo
Membre du forum
Date d'inscription: 19-09-2009
Messages: 1631

Re: Explosion nucléaire souterraine au WTC, hoax à confirmer

Wtc7 a écrit:

Votre conception de la vérité est-elle uniquement basée sur des notions aussi affectives et émotionnelles ou considérez-vous que les sciences dures (comme la logique, les probabilités, la physique, la chimie...) ont leur mot à dire ?

Vous voudriez sans doute que la Vérité se présente à vous en un bloc, sous les traits aussi reconnaissables qu'attirants que lui donnaient nos peintres de la IIIème République ?

Wtc7 tu ne nous lis donc pas !?
Cela fait un moment que l'on est à la recherche de rapports scientifiques sensés nous amener vers le chemin de la "vérité".

Dernière modification par Mariflo (13-12-2014 16:59:52)


A mon tour je fus effondré à la suite de ces révélations explosives !

Hors ligne

 

#152 13-12-2014 18:42:04

Noisse
Membre du forum
Date d'inscription: 06-10-2014
Messages: 706

Re: Explosion nucléaire souterraine au WTC, hoax à confirmer

Mariflo a écrit:

D'après la suite logique de cette discusion, Frenchie parle de ces rapports un peu plus haut

En effet. Dans la formulation de Frenchy2, j'avais cru trouver une réflexion d'ensemble, l'élargissement étant occasionné par la prise en compte de Khalezov.

"La première des choses à faire est de déclencher une demande publique de masse pour que le rapport de Sandia Labs soit rendu public" ! Il faudrait savoir si oui ou non ce rapport a été rendu public ? Cela m'étonnerait car on en aurait probablement entendu parlé !

Incontestablement il y a de l'obscurité, voire des lacunes, dans le discours des Vet' au sujet de ces documents. Il faudrait revoir leurs articles, en espérant que la recension faite suffise à cela. Ce n'est toutefois pas sûr : un titre pouvant évoquer mal le contenu, certains ont pu m'échapper.

Quoi qu'il en soit la condamnation prononcée par Frenchy2 ne me convainc pas du tout : « Pour que la thèse nucléaire ait la moindre chance d'être acceptée comme une thèse crédible, il faudrait que les rapports cités soient consultables. » Même si les Vet' ne faisaient là rien d'autre que balancer des bobards, ce n'est pas la thèse nucléaire qui serait en cause, mais seulement leur thèse, ou plutôt leur narration de l'affaire. Cette extension du propos me paraît aussi injustifiée que subreptice.

Hors ligne

 

#153 13-12-2014 20:48:24

Frenchie2
Lieu: N'importe où
Date d'inscription: 10-05-2014
Messages: 741

Re: Explosion nucléaire souterraine au WTC, hoax à confirmer

Merci Mariflo, nous cherchons des documents à l'appui de leurs dires.
Mais pour Veteran'sToday, l'utilisation d'explosifs nucléaires est banale pour les US. La liste impressionne

* The barracks of the U.S. Marines and French paratroopers in Beirut, Lebanon in 1983. 
* The Alfred P. Murrah Federal Building in Oklahoma. 1995.
* The Egyptian Embassy in Islamabad, Pakistan in 1995. 
* The Khobar Towers in Dhahran, Saudi Arabia in 1996.
* The American Embassies in Kenya and Tanzania in 1998. 
* The British Consulate in Istanbul, Turkey. 
* The World Trade Center September 11, 2001. 
* The Sari night club in Bali in 2002.
* The UN Office in Baghdad, Iraq in 2003. 
* The Australian Embassy in Jakarta, Indonesia in 2004. 
* In the nuclear assassination of the former Lebanese Prime-Minister. Planted in the sewer pipe. Rafik Hariri in Beirut in 2005. 
* The police school bombing in Algeria on 19 of August 2008.
*  And many more unreported.

http://www.veteranstoday.com/wp-content/uploads/2014/09/ScreenHunter_31-Feb_-09-14_26.jpg
Khobar Towers, Saudi Arabia … Convential truck bombs cannot make a crater like this. Only one type of explosive can. Take a guess.

Le facebook de Veteran's Today : https://www.facebook.com/911nucleardemo … fref=photo

Un article du 15 juillet nous apprend qu'on peut télécharger un e-book gratuit de Khalezov. Le lien est fourni. Super !!! Bonne lecture
http://www.dimitri-khalezov-book.com/

Noisse, WTC7, vous continuez à douter des attaques nucléaires ? Avec toutes ces preuves devant vos yeux ?

Dernière modification par Frenchie2 (13-12-2014 21:03:25)


Membre du club des 5 au regard de taupe tongue

Hors ligne

 

#154 13-12-2014 21:28:42

Mariflo
Membre du forum
Date d'inscription: 19-09-2009
Messages: 1631

Re: Explosion nucléaire souterraine au WTC, hoax à confirmer

Frenchie, pour moi ton dernier lien mène à rien d'intéressant:  "This domain name has already expired" hmm


A mon tour je fus effondré à la suite de ces révélations explosives !

Hors ligne

 

#155 14-12-2014 13:30:33

Moltensteel
Membre du forum
Date d'inscription: 03-07-2010
Messages: 870

Re: Explosion nucléaire souterraine au WTC, hoax à confirmer

Veteran's Today a écrit:

* In the nuclear assassination of the former Lebanese Prime-Minister. Planted in the sewer pipe. Rafik Hariri in Beirut in 2005.

On a déjà discuté de ça quelque part sur le forum. Pour Thierry Meyssan il s'agirait d'un nouveau type d'armes à radiations limitées :

Thierry Meyssan a écrit:

Lorsque nous avons demandé à des spécialistes militaires quels explosifs pouvaient provoquer ces dégâts, ils ont évoqué un nouveau type d’arme qui fait l’objet de recherches depuis des décennies et de compte rendus dans des revues scientifiques. En combinant des connaissances nucléaires et nanotechnologiques, on parvient à créer une explosion dont on contrôle précisément la puissance. On programme l’arme pour qu’elle détruise tout dans un périmètre donné, calculé au centimètre près.

Toujours selon nos spécialistes militaires, cette arme provoque aussi d’autres dégâts : elle exerce une forte pression sur la zone de l’explosion. Lorsque celle-ci s’interrompt, les objets les plus lourds sont projetés vers le haut. Ainsi, des voitures se sont élevées dans les airs.

Thierry Meyssan a écrit:

Un détail ne trompe pas : cette arme utilise une nano quantité d’uranium enrichi dont les radiations sont mesurables. Or, un passager de la voiture blindée de Rafiq Hariri a survécu. L’ancien ministre Bassel Fleyhan a été transporté dans un prestigieux hôpital militaire français pour y être soigné. Les médecins ont constaté avec étonnement qu’il avait été en contact avec de l’uranium enrichi. Personne n’a fait le lien avec l’attentat.

http://www.voltairenet.org/article167550.html

Hors ligne

 

#156 14-12-2014 16:17:56

Catherine
Membre Actif Asso
Lieu: bordeaux
Date d'inscription: 21-02-2009
Messages: 598

Re: Explosion nucléaire souterraine au WTC, hoax à confirmer

Merci Moltensteel de ce rappel, que j'ai lu avec beaucoup plus d'attention qu'à sa sortie.
Je doute que nous ayons les moyens de la démontrer, mais l'hypothèse du nucléaire me paraît, depuis quelque temps déjà, la plus plausible.
Pour ceux qui espèrent ingénument une enquête indépendante, les avatars du TSL peuvent contribuer à leur ouvrir les yeux, qui sait ?


Ni dieu, ni maître...

Hors ligne

 

#157 14-12-2014 20:17:44

Frenchie2
Lieu: N'importe où
Date d'inscription: 10-05-2014
Messages: 741

Re: Explosion nucléaire souterraine au WTC, hoax à confirmer

Mariflo, c'est justement ce que je veux faire comprendre. Veteran's Today n'a absolument aucune crédibilité. Liens inexistants, référence à des documents jamais publiés, etc...
Quelques explications sur Veteran's Today. Ce site est un aggrégateur, comme Drudge Report, orienté sur des problématiques liées aux ex-miltaires, comme le titre l'indique.
L'éditeur en chef est Gordon Duff, qui se dit un ancien du Vietnam. Ses vues sont antisionistes, et on peut soupçonner qu'il relance la théorie nucléaire dans le but d'impliquer Israël et le Mossad. Au delà du 11 septembre, il a aussi annoncé qu'Israël était derrière Wikileaks.
http://blog.adl.org/wp-content/uploads/2014/12/gordon-duff-syria-conference-350x202.jpg
Le problème avec Gordon Duff, c'est qu'il ne prouve rien, il avance des arguments sortis dont ne sait où. Il a peut être raison sur certains points, je n'en sais rien, mais pour la thèse nucléaire, il raconte n'importe quoi d'un point de vue scientifique.
Qu'il soit antisioniste, antisémite ou autre, je m'en fiche, mais je remets fortement en question ce genre d'articles sans références sérieuses. Comme, d'un point de vue scientifique, jusqu'à démonstration du contraire, la thèse nucléaire ne tient pas, je suggère fortement que nous restions à l'écart de ce type de "news".
Gordon Duff, bien sûr, attaque violemment Alex Jones, qu'il accuse de travailler pour Israël.

(1ère partie de la vidéo)

Dernière modification par Frenchie2 (14-12-2014 20:26:15)


Membre du club des 5 au regard de taupe tongue

Hors ligne

 

#158 17-12-2014 12:21:58

Noisse
Membre du forum
Date d'inscription: 06-10-2014
Messages: 706

Re: Explosion nucléaire souterraine au WTC, hoax à confirmer

Fin octobre, en # 205,  Mariflo a donné connaissance d'une correspondance avec Jacques Dumont, dans laquelle ce dernier dit avoir été inspiré par deux auteurs pour écrire son « Ignoble Vérité » en 2007. L'un était l'expert militaire finlandais (dorénavant désigné par ''EMF'') ; l'autre était Ed Ward, classable parmi les Vet' et tenancier, à l'époque, du site The Price of Liberty. Tous les deux se sont révélés partisans de la thèse nucléaire vers 2006 et, même si l'on n'adhère pas aux variantes qu'ils ont privilégiées, leurs textes peuvent comporter matière à réflexion. J'observe en particulier que l'EMF s'étant orienté immédiatement vers une mini bombe H, son hypothèse de fusion pure, destinée à répondre à une présumée absence de radioactivité, est apparue un peu trop artificielle à plusieurs (et ce fut mon cas). Or une bombe N étant une micro-bombe H avec amorçage par une mini bombe A, les thèses ne sont finalement pas très éloignées.

Pour qui souhaiterait examiner les textes de l'EMF, il n'est pas nécessaire (à ce jour du moins) de passer par les archives.
On trouve directement ces « Writings  of a Finnish Military Expert » en http://www.11syyskuu.net/military.htm..
Ils sont hébergés dans la section WTC du site Syyskuun 11.

La page d'accueil des textes de l'EMF donne des liens vers dix pages, que je propose de coter de EMF 1 à EMF 10 :
  0  –   Accueil
  1  –  The 9/11 Operation: A Summary
          L'opération du 11/9 : un résumé
  2  –  The Bombs in the WTC
          Les bombes au WTC
  3  –  The Development of Bomb Technology Related to the 9/11 Operation
          Le développement de la technologie des bombes en relation avec l'opération du 11/9
  4  –  Observations suggesting the Use of Small Hydrogen Bombs
          Observations suggérant l'utilisation de petites bombes à hydrogène
  5  –  View of a Military Expert: Why the Towers of the World Trade Center Collapsed
          Vision d'un expert militaire : pourquoi les Tours du World Trade Center s'effondrèrent
  6  –  Evidence of advanced fusion devices at the WTC
          Preuves d'engins à fusion avancés au WTC
  7  –  Crash course on hard-to know military explosives details
          Cours intensif sur des détails des explosifs militaires difficiles à connaître
  8  –  Basic principles how wars are being planned
          Principesde base sur la façon dont les guerres sont planifiées
  9  –  Has something like this ever happened before ?
          Quelque chose de semblable s'est-il jamais produit auparavant ?
10  –  History of American false-flag operations
          Histoire des opérations américaines sous faux drapeau

Quelques indications laissent penser que les sept premiers textes datent de 2005 / 2006.
EMF 8, EMF 9, EMF 10 sont datés du 20 décembre 2001 et auraient été ajoutés le 28 décembre 2007.

Je rappelle pour mémoire qu'un peu plus haut hydrbyz avait abordé l'échange entre l'EMF et un certain Antti Partanen.

Dernière modification par Noisse (17-12-2014 18:52:19)

Hors ligne

 

#159 17-12-2014 17:53:39

Frenchie2
Lieu: N'importe où
Date d'inscription: 10-05-2014
Messages: 741

Re: Explosion nucléaire souterraine au WTC, hoax à confirmer

Donne plutôt le lien vers la version anglaise du site. Au premier coup d'oeil, j'ai eu un choc, avant de voir le petit drapeau de l'Union Jack. Mon finlandais est "rouillé" roll
Pour l'article http://www.11syyskuu.net/WTC7_collapse_examination.pdf, en 2006, j'avais travaillé sur des logiciels de modélisation les vidéos des chutes du WTC7. Je ne suis pas tout à fait d'accord avec les données, il faut enlever en gros le tiers inférieur de la chute. Pour le reste, on est effectivement très près de la chute libre, avec une accélération constante.
Retraité, je n'ai pas gardé copie de ces logiciels, mais la conclusion était évidente d'un point de vue dynamique. J'avais poussé le vice jusqu'à proposer l'étude d'une vidéo de chute du WTC7 en TP de 1°S, sans indiquer la nature de la vidéo; les élèves avaient spontanément déclaré qu'il s'agissait d'un immeuble qu'on démolissait avec des charges explosives, sans connaître les circonstances de la vidéo. Ils avaient été très étonnés de découvrir qu'il s'agissait d'un troisième immeuble dans le complexe du WTC. Certains étaient restés perplexes, pensant qu'il s'agissait d'un "fake".

Dernière modification par Frenchie2 (17-12-2014 21:20:25)


Membre du club des 5 au regard de taupe tongue

Hors ligne

 

#160 17-12-2014 19:03:50

Noisse
Membre du forum
Date d'inscription: 06-10-2014
Messages: 706

Re: Explosion nucléaire souterraine au WTC, hoax à confirmer

Frenchie2 a écrit:

Donne plutôt le lien vers la version anglaise du site. Au premier coup d'oeil, j'ai eu un choc, avant de voir le petit drapeau de l'Union Jack. Mon finlandais est "rouillé" roll

Un peu du charme d'ailleurs...

Je ne suis pas tout à fait d'accord avec les données, il faut enlever en gros le tiers inférieur de la chute. Pour le reste, on est effectivement très près de la chute libre, avec une accélération constante.

Je regarderai prochainement.

Dernière modification par Noisse (19-12-2014 18:15:17)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr