ReOpen911.info : Site d'information sur les attentats du 11 septembre 2001

Annonce

Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs et n'impliquent en aucun cas leur approbation par l'ensemble du mouvement (plus d'infos). L'association ReOpen911 est une initiative citoyenne et bénévole indépendante de tout mouvement politique, philosophique et religieux.

Merci de soigner vos messages, restez courtois et constructifs. Un message ne respecte pas le règlement ? Signalez-le en utilisant la fonction "signaler" en bas de chaque message. Toute discussion sur la modération ne doit se faire QUE par MP, et non sur le forum...

Vous pouvez contacter l'équipe de modération à l'adresse : moderation [ at ] reopen911.info

Vous n'êtes pas identifié.

#41 05-11-2014 17:51:22

JPR
Membre du forum
Date d'inscription: 09-06-2013
Messages: 775

Re: Temoignages: les survivants du Pentagone disent que c'etait une bombe

Les bras (les ailes ?) m'en tombent yikes


« Tout le monde baissait son froc devant l'église, c'était comme ça à l'époque. Aujourd'hui, tu m'diras les gens baissent leur froc mais pas devant les mêmes institutions, ça évolue quoi... » - Dieudonné

Hors ligne

 

#42 05-11-2014 21:56:14

WTC7
Membre du forum
Date d'inscription: 12-07-2014
Messages: 257

Re: Temoignages: les survivants du Pentagone disent que c'etait une bombe

Pas mieux.
[Modéré]

Dernière modification par WTC7 (06-11-2014 08:27:06)


En général, les complices ne t'expliquent rien et n'essaient pas de s'occuper des problèmes difficiles. Leur modus operandi typique est de poser des questions, d'exiger des explications et de ne jamais écouter tes propres questions.
Dmitri Khalezov, 911thology, p. 421
Vive Newton et Fourier.

Hors ligne

 

#43 05-11-2014 23:43:28

Noisse
Membre du forum
Date d'inscription: 06-10-2014
Messages: 702

Re: Temoignages: les survivants du Pentagone disent que c'etait une bombe

Un bel exposé, doté de beaucoup de cohérence.

1)
Faire progresser l'avion le plus loin possible à l'intérieur est-il bien, dans cette théorie, l'unique raison du choix de repliement des ailes ?

2)

Tout cela milite pour la présence d'explosifs à la fois dans le bâtiment et dans l'avion, pour détruire par explosion, incendie puis effondrement à la fois les cibles visées et les traces de complot high-tech de guidage d'avion et de démolition contrôlée.

Comment situez-vous dans le temps, Magical, la (ou les) explosion(s) dans le bâtiment par rapport à l'impact ? (En laissant de côté les éventuelles explosions provoquées par des explosifs placés dans l'avion.)

Hors ligne

 

#44 06-11-2014 11:35:56

MagicalMysteryFlights
Membre du forum
Date d'inscription: 31-10-2007
Messages: 1765

Re: Temoignages: les survivants du Pentagone disent que c'etait une bombe

Noisse a écrit:

1)Faire progresser l'avion le plus loin possible à l'intérieur est-il bien, dans cette théorie, l'unique raison du choix de repliement des ailes ?

Si le besoin est de faire rentrer le plus possible l'avion dans le bâtiment alors oui, c'est surtout ça la raison.
Pas le plus loin possible, mais suffisamment pour s'assurer que les services visés soient totalement éliminés, et pour s'assurer que la quasi totalité de l'avion sera détruite, par le choc, les explosifs, l'incendie puis l'effondrement.
Ce deuxième point est totalement cohérent avec les techniques utilisées au WTC.

Noisse a écrit:

Tout cela milite pour la présence d'explosifs à la fois dans le bâtiment et dans l'avion, pour détruire par explosion, incendie puis effondrement à la fois les cibles visées et les traces de complot high-tech de guidage d'avion et de démolition contrôlée.

2)Comment situez-vous dans le temps, Magical, la (ou les) explosion(s) dans le bâtiment par rapport à l'impact ? (En laissant de côté les éventuelles explosions provoquées par des explosifs placés dans l'avion.)

Pour re-situer exactement dans le temps, il va falloir effectuer une petite révision chronologique en fonction des témoignages à l'intérieur du Pentagone.
Témoignages dont je peux comprendre l'opinion générale à cause de l'isolement visuel et auditif des différents bureaux par rapport à la zone de choc et de destruction. Et surtout si le crash a été aidé par des bombes in-situ.

J'y reviendais un peu plus tard. En gros, à la louche:

1-Juste avant l'impact, peut être 1/10 de seconde avant, charges de démolition pour affaiblir le mur de façade dans la zone prévue et surtout le premier et peut être le second rang de colonnes.
2-En cours d'impact quand l'avion rentre et se disloque sur les colonnes, je ne sais pas.
3-Après l'impact, après l'explosion de la boule de feu qui a mon avis vient de la queue de l'avion, je pense qu'il y a eu  des explosifs incendiaires pour relancer le feu et une charge de démolition circulaire pour créer l'ouverture du trou rond du ring C (deux hypothèses: permettre le passage  des ripoux chargés de modifier la scène du crime, ou donner de l'air au vrai-faux incendie.

Dernière modification par MagicalMysteryFlights (06-11-2014 14:25:55)


"Nier les faits parce qu'on les croit incompréhensibles est certainement plus stérile du point de vue du progrès de la connaissance que d'élaborer des hypothèses." Claude Levy-Strauss

Hors ligne

 

#45 06-11-2014 11:45:40

MagicalMysteryFlights
Membre du forum
Date d'inscription: 31-10-2007
Messages: 1765

Re: Temoignages: les survivants du Pentagone disent que c'etait une bombe

Merci JPR et WTC7 pour cette contribution majeure à la recherche de la vérité et merci pour cette argumentaire complet et bien construit.
En fait, les no-planes n'ont plus besoin de chercher la vérité puisqu'elle est venue toute seule à leur rencontre...
C'est quasiment miraculeux comme dénouement......

Ca mérite bien quelques-uns de ces smiley dont vous êtes tous deux, avec GTO, si friands: smilewinktonguebig_smilelol

Dernière modification par MagicalMysteryFlights (06-11-2014 15:35:25)


"Nier les faits parce qu'on les croit incompréhensibles est certainement plus stérile du point de vue du progrès de la connaissance que d'élaborer des hypothèses." Claude Levy-Strauss

Hors ligne

 

#46 06-11-2014 11:48:35

MagicalMysteryFlights
Membre du forum
Date d'inscription: 31-10-2007
Messages: 1765

Re: Temoignages: les survivants du Pentagone disent que c'etait une bombe

forsee a écrit:

Cette chaine youtube montre le temoignage des employés du Pentagone qui ont été temoins de l'attaque. Personne n'a vu ni entendu d'avion. Tous diesent qu'ils ont cru que c'etait une bombe. Aucun n'a pensé à un avion bien qu'ils etaient deja au courant des attaques sur Manhattan. Etonnant non?



http://i.imgur.com/VDReQx9.png

https://www.youtube.com/channel/UClfHWX … piw/videos

Quand on met en ligne une telle quantité de videos, il serait bon de relever les noms de ces témoins, leur poste ou emploi au moment des évènements, préciser où ils étaient dans le bâtiment.
Il faudrait aussi et surtout vérifier si ils sont déjà dans la grille d'analyse des témoignages de ce forum,  et faire l'effort de donner pour chacun sinon un transcript au moins un résumé de leur témoignage.
Et ne pas oublier de sourcer leur provenance:
_Sont-ils identifiés à coup sûr?
_Qui les a interviewé?
_Le dénommé Roy Batty n'est qu'un pseudo, un personnage de Blade Runner. C'est qui ce type?

Ca fait pas super sérieux comme sourçage authentifié, je connais des gens à qui cela déplait fort....

Pour que les hypothèses d'avions bombe guidés soient désormais caduques, il faudra être un peu plus sérieux, mon ami. Allez, un smiley pour nos amis GTO, WTC7 et JPR qui en sont friands smilebig_smilelol

Je me suis donné la peine de vérifier un point important à ta place:
Aucun témoin de tes vidéos ne figure dans la grille d'analyse des témoignages (sauf bien sur Bob Pugh qui est hors sujet ici..voir ci-dessous.), alors si tu veux que l'on aille plus loin, je t'invites d'abord à les y déposer.

Quelques remarques de détail:

1-Le témoin n°3, le dénommé Bob Pugh, ne peut pas être cité comme Pentagon Survivor et témoin interne des explosions dans le bâtiment: C'est un cameraman video qui n'a pas vu l'attaque ni de l'intérieur ni de l'extérieur:
Il est arrivé sur les lieux plusieurs minutes après et a passé tout le temps de son reportage à l'extérieur auprès des secours et non loin des pompiers.
Il n'a jamais mis les pieds à l'intérieur du Pentagone durant ce reportage, ni n'a interviewé de "Pentagon survivor" à cette occasion, du moins à ma connaissance.

2-Ensuite, on remarque que 3 des témoins apparaissent dans deux videos, Paul Lirette (N°s 16-27), John Dickhute (18-26) (ou Dickhulte suivant les cas, quelle est la bonne orthographe s'il te plait?) et Daniel Bressler (19-28).
Peux-tu nous faire un commentaire sur les différences entre les interviews, sachant qu'à chaque fois, la première dans la liste a été ajoutée à posteriori (2014) alors que la seconde date de 2003.
Ca ramène le nombre de témoins potentiels de 28 à 24, pour le moment.

Demander à chacun de se taper l'écoute et la traduction d'une trentaine de videos avant de pouvoir débattre, et affirmer ce que tu affirmes avant d'avoir fait ce boulot préalable, c'est plus de la propagande que du débat constructif.
A partir de ça, on pourrait commencer à discuter utilement. Sinon ce sera opinion contre opinion.....


Merci par avance de ces quelques efforts de clarification.

Au fait, combien de milliers de personnes étaient présentes dans le Pentagone lors de l'attaque? Ca pourrait faire un sacré paquet de gens qui n'ont pas vu d'avion, tu y a pensé?  (roll)
Et notre ami Donald Rumsfeld, qui lui aussi était là, lui aussi n'a pas vu d'avion, et en plus il a dit que c'était un missile, suite à un célèbre lapsus...Je comprends qu'on l'ait remplacé comme ministre de la Défense, un gars aussi bête et maladroit!
http://nsm08.casimages.com/img/2013/11/18//1311180717075990911744950.jpg

Dernière modification par MagicalMysteryFlights (07-11-2014 17:44:39)


"Nier les faits parce qu'on les croit incompréhensibles est certainement plus stérile du point de vue du progrès de la connaissance que d'élaborer des hypothèses." Claude Levy-Strauss

Hors ligne

 

#47 06-11-2014 14:13:09

JPR
Membre du forum
Date d'inscription: 09-06-2013
Messages: 775

Re: Temoignages: les survivants du Pentagone disent que c'etait une bombe

MagicalMysteryFlights a écrit:

Merci JPR et WTC7 pour cette contribution majeure à la recherche de la vérité et merci pour cette argumentaire complet et bien construit.
En fait, les no-planes n'ont plus besoin de chercher la vérité puisqu'elle est venue toute seule à leur rencontre...
C'est quasiment miraculeux comme dénouement......

Mais je t'en prie ... si on peut rendre service.
Cependant, il n'y a aucun mérite : Mr Moutmout a déjà fait le boulot avant nous.

Beaucoup de remue-méninges en perspective, mais c'est ça qui peut faire avancer les choses, c'est bien!

big_smile


« Tout le monde baissait son froc devant l'église, c'était comme ça à l'époque. Aujourd'hui, tu m'diras les gens baissent leur froc mais pas devant les mêmes institutions, ça évolue quoi... » - Dieudonné

Hors ligne

 

#48 06-11-2014 16:29:12

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8296

Re: Temoignages: les survivants du Pentagone disent que c'etait une bombe

MagicalMysteryFlights a écrit:

Pourquoi ai-je pensé à des explosifs pour affaiblir les ailes au point qu'elles vont se replier, ne serait-ce que partiellement?

_Parce que quelques témoins ont dit avoir vu les ailes se replier.

_Parce que plusieurs témoins on été étonnés de la facilité avec laquelle l'avion est rentré dans le Pentagone.

_Parce que beaucoup de témoins ont affirmé avoir entendu diverses explosions distinctes dans le bâtiment.

_Parce que les témoins ont tous vu au final une boule de feu anormalement brillante et explosive, avec effet d'onde de choc.

(...)

_Parce que quelques témoins ont affirmé que l'explosion finale a eu lieu après que l'avion avait presque entièrement pénétré dans le bâtiment, et alors que la queue dépassait encore.

On a tout de même envie quand on lit ça de te répondre :

1) Quels sont les témoins dont tu parles pour chacun des phénomènes évoqués?
2° As-tu vérifié si, pour chacun de ceux-ci, la grille d'évaluation permettant d'évaluer leur force probante proposée dans groupe du forum ad hoc, a été remplie?

J'ai bien peur que sans cela, ton hypothèse - au demeurant pas mal foutue du tout - soit d'une utilité réduite.

Ainsi, si les témoins devaient, au final, s'avérer non fiables et ne présenter que peu ou pas de garanties de sérieux, l'on pourra te rétorquer que :

- Ils ont vu les ailes se replier pour expliquer que l'on n'en trouve pas de trace à l'extérieur ni sur les photos prises juste après le crash ni dans les témoignages des personnes qui ont vu la scène.
- Ils ont été étonnés de voir rentrer l'avion comme dans du beurre, idem parce que rien ne laissait penser qu'un avion de cette taille ait pu se crasher en laissant si peu de dégâts et qu'il fallait bien trouver quelque chose pour l'expliquer...

C'est pour cela que l'on ne peut pas passer au dessus de cette évaluation préalable, moyennant passage dans une grille de critères le plus objectifs possibles, des rapports des témoins.

Mais, nous avons déjà parlé de cela très souvent et je ne vais plus m'acharner à te faire entendre raison, puisque visiblement tu ne partages pas la même méthodologie.


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#49 06-11-2014 17:55:12

Rik.D
Membre du forum
Date d'inscription: 08-09-2014
Messages: 71

Re: Temoignages: les survivants du Pentagone disent que c'etait une bombe

Bonjour,
En cherchant a comparer les témoignages du site de JP Desmoulins et ceux de la grille, je m’aperçois qu'il n'y a pas de topic recensent les témoins avec un lien direct sur leurs fiches (si ce n'est les complètes).
Si je l'ai manqué, pouvez-vous m'aider ?
Merci

Hors ligne

 

#50 06-11-2014 19:22:25

MagicalMysteryFlights
Membre du forum
Date d'inscription: 31-10-2007
Messages: 1765

Re: Temoignages: les survivants du Pentagone disent que c'etait une bombe

charmord a écrit:

MagicalMysteryFlights a écrit:

Pourquoi ai-je pensé à des explosifs pour affaiblir les ailes au point qu'elles vont se replier, ne serait-ce que partiellement?

_Parce que quelques témoins ont dit avoir vu les ailes se replier.

_Parce que plusieurs témoins on été étonnés de la facilité avec laquelle l'avion est rentré dans le Pentagone.

_Parce que beaucoup de témoins ont affirmé avoir entendu diverses explosions distinctes dans le bâtiment.

_Parce que les témoins ont tous vu au final une boule de feu anormalement brillante et explosive, avec effet d'onde de choc.

(...)

_Parce que quelques témoins ont affirmé que l'explosion finale a eu lieu après que l'avion avait presque entièrement pénétré dans le bâtiment, et alors que la queue dépassait encore.

On a tout de même envie quand on lit ça de te répondre :

1) Quels sont les témoins dont tu parles pour chacun des phénomènes évoqués?
2° As-tu vérifié si, pour chacun de ceux-ci, la grille d'évaluation permettant d'évaluer leur force probante proposée dans groupe du forum ad hoc, a été remplie?

J'ai bien peur que sans cela, ton hypothèse - au demeurant pas mal foutue du tout - soit d'une utilité réduite.

Ainsi, si les témoins devaient, au final, s'avérer non fiables et ne présenter que peu ou pas de garanties de sérieux, l'on pourra te rétorquer que :

- Ils ont vu les ailes se replier pour expliquer que l'on n'en trouve pas de trace à l'extérieur ni sur les photos prises juste après le crash ni dans les témoignages des personnes qui ont vu la scène.
- Ils ont été étonnés de voir rentrer l'avion comme dans du beurre, idem parce que rien ne laissait penser qu'un avion de cette taille ait pu se crasher en laissant si peu de dégâts et qu'il fallait bien trouver quelque chose pour l'expliquer...

C'est pour cela que l'on ne peut pas passer au dessus de cette évaluation préalable, moyennant passage dans une grille de critères le plus objectifs possibles, des rapports des témoins.

Mais, nous avons déjà parlé de cela très souvent et je ne vais plus m'acharner à te faire entendre raison, puisque visiblement tu ne partages pas la même méthodologie.

C'est une bonne remarque qui va me pousser à étayer le raisonnement de façon plus complète, mais ne compte pas sur moi pour discuter avec toi ou qui que ce soit sur ce forum des témoignages de l'impact qui sont pour la plupart et depuis longtemps définitivement jugés irrecevables ou suspects, et participant à la conspiration.

Dans le cas de mon hypothèse, tu sais fort bien que beaucoup de ceux que je serais amené à mentionner ont été dès le début de la contestation couvert de boue et mis hors jeu par ce que je juge être une propagande honteuse et partiale. Tout débat calme est devenu impossible à leur sujet. Il est bien trop tard et je pense qu'une certaine désinformation maligne a pris de court les analystes indépendants. Même si ça fâche le politiquement correct.

Tu connais mes critiques exposées depuis longtemps sur la méthode que tu préconise:

La méthode qui consiste à rassembler les éléments connus d'un témoignage suivant une grille ordonnée est bonne par principe, MAIS:

1-Limiter volontairement l'analyse au décorticage individuel de chaque témoignage en omettant de le comparer aux autres témoignages constitue une faute grave de méthodologie.
Il faudrait là-aussi effectuer ces comparaison suivant des critères précis l'emplacement, l'angle de vue, la cohérence entre une série de témoignages, les points de convergence, points de divergence, et ainsi extraire des constantes remarquable, arriver à des statistiques probantes, etc.

2-Il n'est pas admissible que l'on termine l'ensemble des catégories de faits informatifs et objectifs bruts par deux paragraphes visant à insérer des jugements de valeur sur le témoignage. Ne pas séparer la compilation des faits objectifs avec un début de jugement de validité, ne pas reporter ce jugement dans un autre ensemble de documents constitue à mes yeux une seconde faute grave de méthodologie.

Cette anomalie permet insidieusement de jeter le doute dès la fin de la lecture des faits bruts et sans avoir comparé avec d'autres témoignages similaires. C'est la porte ouverte au dénigrement systématique des témoignages du crash, qui est visiblement en cours.

Ces deux points sont la raison pour laquelle j'ai refusé de participer à cette opération "d'analyse objective des témoignages".

Communication terminée.

Dernière modification par MagicalMysteryFlights (06-11-2014 19:24:48)


"Nier les faits parce qu'on les croit incompréhensibles est certainement plus stérile du point de vue du progrès de la connaissance que d'élaborer des hypothèses." Claude Levy-Strauss

Hors ligne

 

#51 06-11-2014 22:21:15

le_foofighter
Membre de Soutien
Date d'inscription: 17-09-2014
Messages: 54
Site web

Re: Temoignages: les survivants du Pentagone disent que c'etait une bombe

charmord a écrit:

Ah ca, j'ai pas dit, GTO.

J'ai déjà dit que, s'agissant spécialement du pentagone, il est clair que les éléments dont on dispose ne permettent pas de constituer une théorie solide et que si avion Boeing il y eut dans le Pentagone, on, aurait pas pu mieux agir que les enquêteurs et la réaction très irrationnelle des médias pour susciter un doute éternel dans l'esprit des gens rationnels qui ont le malheur de s'intéresser à la chose smile En clair, c'était d'une simplicité enfantine de collecter les preuves et au lieu de cela, on les attend toujours.

Voilà, je ne vais pas plus loin dans mes conclusions. Mais, le sujet de ce fil me ramène irrémédiablement à des recherches approfondies que j'avais faites à l'époque à propos des témoins qui avaient vécu la scène à l'intérieur du Pentagone. Clairement, il y en avait pas un pour penser qu'un Boeing avait massacré la seule seule aile rénovée du Pentagone. Cela m'avait pas mal intrigué aussi mais pas au point d'être affirmatif quant à l'absence de Boeing 757.

J'ai vu mon pseudo cité quelquepart wink
Je ne peux qu'adhérer à ce que dit Charmord concernant le Pentagone : les éléments susceptibles de démontrer de manière définitive qu'un avion s'est bien écrasé sur le Pentagone existent inévitablement si la version officielle (VO) est authentique. Les seules videos qui ont forcément filmé l'appareil supposé devraient suffire. Bon, maintenant, 13 ans après les faits, il serait presque suspect de les rendre publiques, et cela aurait largement laissé le temps pour les falsifier. Ces éléments auraient en revanche dû être rendus publics peu de temps après les faits, pour appuyer la version officielle que personnellement j'ai aussi essayé de croire. Or, ces éléments ne l'ont pas été, semant un doute logique dans l'esprit des gens curieux et qui savent encore penser par eux-mêmes. Que doit-on en déduire ? Que les autorités US sont, une fois des plus, décidément très mauvaises, comme la version officielle le laisse déjà entendre concernant tous les services intervenus avant et pendant les attentats (FBI, CIA, FAA, NORAD, etc etc...). Personnellement je ne crois pas que ça soit le cas, que ce "mea culpa" mielleux ne suffit pas à masquer les innombrables incohérences de la VO. Autre hypothèse, non démontrée évidemment mais pourtant plus vraisemblable : les images qui ont été filmées par ces dizaines de caméras ne montrent pas tout à fait ce qu'elles sont censées montrer, eu égard à la VO. Je n'irai pas plus loin dans l'extrapolation.

Pour en revenir aux témoignages, ils deviennent du coup plus importants, faute des éléments matériels ci-dessus qui auraient dû être révélés mais qui ne l'ont jamais été. Or, ces témoignages perdent autant de valeur qu'ils s'éloignent de la date des faits. Les témoignages les plus importants sont, pour moi, toujours ceux reçus "à chaud", immédiatement après les faits. Ils sont parfois empreints d'émotions, d'un choc, mais ces éléments illustrent aussi les propos et ont donc leur intérêt. En outre, ces témoignages n'ont pas encore eu le temps d'être "pollués" par d'autres sources, sachant qu'un témoin peut arriver à douter de ce qu'il a vu s'il lui est ressassé que les faits se sont passés différemment de ce qu'il décrivait initialement. Or, la plupart de ces témoignages pris sur le vif ont été recueillis par les chaines de télé dépêchées sur place.
Après, une bonne enquête essaierait de recenser officiellement un maximum de témoignages, ceux pris sur le vif comme ceux collectés ultérieurement, de pouvoir déterminer qui a dit quoi, quand, etc etc... Si des sites comme Voies of 9/11 le font, très bien. Mais il faut s'assurer de l'honnêteté de la démarche. Personnellement je ne connaissais pas ce site, mais je reconnais aussi que je suis bien moins renseigné que beaucoup d'intervenants réguliers ici.

LF


"Vous avez créé un "ordre" social structuré de manière délirante dans lequel le pouvoir technologique, le pouvoir économique et l'information sont manipulés non par les créateurs intelligents de systèmes ou réseaux émergents, mais par les cerveaux les plus malades ou paléoencéphaliques de la Société.
On arrive même à l'ineptie délirante que les gardiens de la "Loi morale" ne sont pas des scientifiques honnêtes, mais des leaders fanatiques de certaines communautés religieuses qui falsifient les "lois morales" selon leur caprice et leur intérêt.
"
(1988), vision externe mais plutôt juste

Hors ligne

 

#52 06-11-2014 23:29:40

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8296

Re: Temoignages: les survivants du Pentagone disent que c'etait une bombe

Très brièvement, deux points MMF :

1. La grille de critère devait être appliquée individuellement pour chaque avant que, dans une seconde étape, cela permette d'établir un tableau comparatif permettant d'effectuer ou non des rapprochement d'en fonction de critères divers et multiples. Le remplissage de la grille de critères que nous avions entamé était une étape nécessaire.

2. J'ai trouvé que le travail collectif effectué selon la méthode du consensus a permis d'éviter que les deux dernières questions relatifs à l'existence de contradiction d'où de grossières invraisemblances ne soient détournées de leur objectif, étant précisément celui de rester un maximum objectif dans l'évaluation de la force probante de chacun des témoignages.

Mais bon, je confirme que tu t'es montré hostile à ce travail des le départ et franchement, ne m'en étonne pas. Compte tenu de cette différence fondamentale de méthode dans l'approche des événements du pentagone, je ne vois ton travail, intéressant et à vrai dire, parfois même brillant, que comme une pure spéculation.

@ LF : pas mieux smile

Dernière modification par charmord (06-11-2014 23:32:56)


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#53 07-11-2014 09:46:09

GTO
Lieu: Paris
Date d'inscription: 09-09-2008
Messages: 4775

Re: Temoignages: les survivants du Pentagone disent que c'etait une bombe

[Modération : par MP au besoin]


"Toute vérité franchit trois étapes. D'abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition. Puis, elle est considérée comme ayant été une évidence." de Arthur Schopenhauer

Membre du Club des 5 big_smile

Hors ligne

 

#54 07-11-2014 14:55:55

JPR
Membre du forum
Date d'inscription: 09-06-2013
Messages: 775

Re: Temoignages: les survivants du Pentagone disent que c'etait une bombe

[Modération : idem]


« Tout le monde baissait son froc devant l'église, c'était comme ça à l'époque. Aujourd'hui, tu m'diras les gens baissent leur froc mais pas devant les mêmes institutions, ça évolue quoi... » - Dieudonné

Hors ligne

 

#55 07-11-2014 17:36:27

MagicalMysteryFlights
Membre du forum
Date d'inscription: 31-10-2007
Messages: 1765

Re: Temoignages: les survivants du Pentagone disent que c'etait une bombe

charmord a écrit:

(...)

Mais bon, je confirme que tu t'es montré hostile à ce travail des le départ et franchement, ne m'en étonne pas. Compte tenu de cette différence fondamentale de méthode dans l'approche des événements du pentagone, je ne vois ton travail, intéressant et à vrai dire, parfois même brillant, que comme une pure spéculation.

Non, pas dès le départ, c'est une affirmation fausse.
C'est à la suite de la publication de multiples éléments tendancieux dans cet espace "d'analyses faussement objectives"que j'ai refusé d'aller plus loin.
Juste un exemple parmi plein d'autres, très révélateur:
http://forum.reopen911.info/p241488-07- … ml#p241488


"Nier les faits parce qu'on les croit incompréhensibles est certainement plus stérile du point de vue du progrès de la connaissance que d'élaborer des hypothèses." Claude Levy-Strauss

Hors ligne

 

#56 07-11-2014 23:44:08

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8296

Re: Temoignages: les survivants du Pentagone disent que c'etait une bombe

http://forum.reopen911.info/p241053-02- … ml#p241053

Tout était déjà dit...

Quant a l'exemple que tu donnes, effectivement toi et jpdm n'avez cessé de dénigrer le travail réalisé par ceux qui s'investissaient en les accusant de parti-pris...

C'était navrant et grossier


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#57 10-11-2014 16:34:55

Larez
Responsable du forum
Lieu: Bourgogne
Date d'inscription: 10-05-2009
Messages: 6633

Re: Temoignages: les survivants du Pentagone disent que c'etait une bombe

HS du jour supprimés

Hors ligne

 

#58 15-11-2014 17:42:46

MagicalMysteryFlights
Membre du forum
Date d'inscription: 31-10-2007
Messages: 1765

Re: Temoignages: les survivants du Pentagone disent que c'etait une bombe

forsee a écrit:

Premierement ils n'etaient pas tous à l'interieur du Pentagone, le temoignage ci-dessous provient d'un employé qui etait en voiture aux abords du Pentagone. Fam9SgsdYFU
Je suis etonné que parmi les 10aines de milliers d'employés on n'a jamais reçu de temoin direct de l'avion percutant le Pentagone.

Est-ce une plaisanterie? Pas de témoin direct de l'impact parmi les employés du Pentagone?  Je n'ajouterai pas une ligne de smileys comme ceux qu'affectionnent tant les no-planes, mais ça le mériterait.
On peut présenter des exemples très divers et tout aussi valables les uns que les autres, attention, ce ne sont pas des analyses approfondies et estampillées, mais de simples extraits pour illustrer mon propos:
Par exemple:
"Marine Corps officer Mike Dobbs was standing on one of the upper levels of the outer ring of the Pentagon looking out the window when he saw an American Airlines 737 twin-engine airliner strike the building. "It seemed to be almost coming in slow motion," he said later Tuesday. "I didn't actually feel it hit, but I saw it and then we all started running. They evacuated everybody around us."
"... we saw a plane coming toward us, for about 10 seconds ... It was like watching a train wreck. I was mesmerized. ... At first I thought it was trying to crash land, but it was coming in so deliberately, so level... Everyone said there was a deafening explosion, but with the adrenaline, we didn't hear it."


Que peut-on en penser?
Il estime sa durée d'observation à 10 secondes, ça peut paraître long, c'est probablement un peu surestimé. D'une part l'avion allait moins vite au début, avant de mettre plein gaz, ensuite je pense que sa vitesse à une hauteur entre 40m et moins de 10m du sol était limitée à 640 km/h environ, et ce maxi était uniquement à l'impact.
Ca nous fait pour un peu moins de 10 secondes une vitesse moyenne de 170 m/s, soit un peu moins de 1400 m, c'est la distance du pentagone au Sheraton, où se trouvait Deb Anlauf, qui a vu l'avion dans l'autre sens. C'est cohérent. Quant à l'avion, il l'a forcément vu globalement de face-3/4 face, il pouvait en effet être interprété comme un Boeing 737. Enfin, on a cette bizarre absence de certaines perceptions, comme ici l'impact, le bruit, et l'impression de mouvement au ralenti, c'est déconcertant mais courant dans beaucoup de témoignages, et pas impossible.

Pour revenir à ton fil, tu avais déjà mis un post sur un nouveau fil en Janvier, tu aurais du poursuivre la discussion là:
http://forum.reopen911.info/p302427-23- … ml#p302427
Dans la liste très sérieuse ainsi proposée, on trouve Mr Allyn E. Kilsheimer, un gars pour le moins suspect d'arrangement de la scène de crime...Sais-tu qui est ce monsieur? On passe de 24 à 23 témoins.

Concernant l'opinion de beaucoup de témoins internes que c'était une bombe, elle me parait justifiée dans la mesure où je pense que des bombes in situ ont été employées comme complément au crash de l'avion. Mais cela ne suffit pas à disqualifier la possibilité du crash de l'avion.

D'abord, il est très normal que des gens installés dans des bureaux à l'intérieur du Pentagone n'aient pas entendu l'avion arriver lors de son approche:
_L'isolement sonore des murs filtre quasi totalement les bruits extérieurs, même forts.
_Ajoutons que le son entendu n'est pas celui de l'avion tout proche, mais celui d'une position plus lointaine: L'avion va à 180m/s, le son à 300m/s, la vitesse relative du son est ramenée à 120m/s, on entend l'avion qui était à 120m de là quand il arrive, et le bruit maximum est vers l'arrière, pas vers l'avant.
_Enfin, la plupart n'avaient aucune visibilité sur l'extérieur.

Ensuite, les témoignages rapportent des expériences différentes en fonction de la position des des bureaux par rapport à l'épicentre et concernant les bruits, le feu (parfois passage d'une boule ou d'un front de feu), l'effet de souffle, ou pas, l'incendie classique qui se propage rapidement, des fumées ou pas, des effondrements, etc.

Enfin, l'hypothèse de l'emploi d'explosifs in situ n'exclue absolument pas à elle toute seule la possibilité d'un vrai crash et d'un vrai Boeing 757. Vouloir imposer cette vue par cette seule liste de témoignages est une méthode biaisée et simpliste.
La perception d'un même évènement est forcément variable suivant les gens, et effectivement, beaucoup ont été convaincus qu'il s'agissait d'une bombe, ou de plusieurs bombes suivant les cas. Il me semblent tous sincères et je pense qu'en effet il y eu emploi d'explosifs dans le Pentagone.

1-2 exemples du genre: "On était tous convaincus que c'était une bombe", et je pense qu'ils avaient raison:

John Bowman, a retired Marine lieutenant colonel and a contractor, was in his office in Corridor Two near the main entrance to the south parking lot. "Everything was calm,' Bowman said. "Most people knew it was a bomb. Everyone evacuated smartly. We have a good sprinkling of military people who have been shot at."

LTC Victor Correa work at the Pentagon. (...) LTC Victor Correa's office, what was the Army's Deputy Chief of Staff for Personnel, now the Army G-1, was in the path of the Boeing 757 that crashed into the Pentagon on a sunny fall morning. He was walking over to talk to a co-worker in the next cubicle when he was knocked down by the impact. "I saw a fireball come over my head," said Correa, an Active Guard Reservist now assigned to Joint Chiefs of Staff, J-5. "The fireball was coming like a wind-cloud of smoke trailing it. I also noticed to my right the windows going out and coming back in. The fireball came in and out quick - the speed of lightning. As it went back, it left a cloud of smoke and started dropping. At that time the fire system went up." Being knocked down turned out to be a life-saver. (...) "We thought it was some kind of explosion. That somehow someone got in here and planted bombs because we saw these holes."


2-D'autres ont bien perçu deux explosions principales, sans se prononcer sur leur origine:
Stars and Stripes reporter Lisa Burgess was walking on the Pentagon's innermost corridor, across the courtyard, when the incident happened. "I heard two loud booms - one large, one smaller, and the shock wave threw me against the wall," she said. Burgess, reporting by telephone from the scene at about 4 p.m., said that five hours after the blast, still no one was able to get into the building. After the first casualties were removed, no one was brought out of the building, either dead or alive. 

3-Un exemple tout aussi répandu, avec explosion et souffle, et questionnement: "Mais qu'était-ce?"
Air Force Lt. Col. Marc Abshire, 40, a speechwriter for Air Force Secretary James Roche, was working on several speeches this morning when he felt the blast of the explosion at the Pentagon. His office is on the D ring, near the eighth corridor, he said. "It shot me back in my chair. There was a huge blast. I could feel the air shock wave of it," Abshire said. "I didn't know exactly what it was. It didn't rumble. It was more of a direct smack.

4-Au 3ème étage juste au-dessus de l'attaque, pas vraiment d'explosion perçue, mais comme un très grand bruit d'aspirateur géant pendant une seconde, ce qui correspondrait au bruit du crash de l'avion et à sa durée totale:
Dan Fraunfelter : After the meeting, just before 9:30 a.m., the young engineer grabbed a subcontractor to help him repair a damaged ceiling grid on the third floor of the Pentagon's E-Ring. The two were in the middle of the job when a strange sound ripped through the room. It lasted just a split second, says Fraunfelter, "A strange sucking, whirring sound, like a loud vacuum cleaner." Then the sound stopped, the building shook violently, and the lights went out.

Tous ces témoignages me semblent valides, ce sont plusieurs perceptions diverses d'un même évènement qui ne sont pas contradictoires, mais qui se complètent pour décrire un évènement bien plus complexe qu'on le croit, pas réductible à une simple bombe, ni même à un simple crash naturel d'avion.

Dernière modification par MagicalMysteryFlights (27-11-2014 19:12:31)


"Nier les faits parce qu'on les croit incompréhensibles est certainement plus stérile du point de vue du progrès de la connaissance que d'élaborer des hypothèses." Claude Levy-Strauss

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr