ReOpen911.info : Site d'information sur les attentats du 11 septembre 2001

Annonce

Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs et n'impliquent en aucun cas leur approbation par l'ensemble du mouvement (plus d'infos). L'association ReOpen911 est une initiative citoyenne et bénévole indépendante de tout mouvement politique, philosophique et religieux.

Merci de soigner vos messages, restez courtois et constructifs. Un message ne respecte pas le règlement ? Signalez-le en utilisant la fonction "signaler" en bas de chaque message. Toute discussion sur la modération ne doit se faire QUE par MP, et non sur le forum...

Vous pouvez contacter l'équipe de modération à l'adresse : moderation [ at ] reopen911.info

Vous n'êtes pas identifié.

#81 14-05-2014 20:34:53

Armageddon
Membre du forum
Date d'inscription: 02-08-2007
Messages: 3870

Re: Quantité d'explosif nécessaire à pulvériser les Tours

henryco a écrit:

Bon on dirait qu'il y a beaucoup de jeunes dans ce forum qui n'ont pas eu connaissance de mes analyses en lignes depuis plusieurs années.

1) Même les champions de la VO quand ils veulent expliquer la quantité  de béton pulvérisé ne minimisent pas le problème: Greening et Bazant partent sur de l'ordre de 30% du béton pulvérisé en particules de 1/10 de mm.
...

et tout cela a peut être un rapport avec les pages intitulées armaggedon sur mon site que le pseudo "armaggedon" aurait pu prendre plaisir à citer mais que j'ai du me résoudre à enlever parce qu'il faut y aller doucement , progressivement : si on dit d'un seul coup trop de choses étranges, personne ne vous prend au serieux , pas vrai? alors j'attendrai encore pour mettre les couches suivantes... lol

Je pense que le faux problème du béton désintégré a surtout produit de la poussière destinée à cacher le fait que les structures porteuses des trois tours sont  en acier. J'ai vu depuis 2007 des tas d'intervenants produire des calculs sur ce sujet... sans intérêt directe, puisque je le rappelle, pour faire tomber les tours, il fallait s'attaquer à l'acier. Hors, si je crois volontiers qu'il y a eu des quantités importantes d'acier fondu dans les sous-sols, d'après certains témoignages, je ne vois pas comment intervient le béton pulvérisé en poussière dans l'effondrement de ces structures porteuses acier.
(ce béton allégé compose en fait les chapes de propreté armée qui recouvrent les bac acier, le tout sur une charpente métallique reliée aux structures porteuses internes et externes)
L'acier, reste bel et bien omniprésent  dans les décombres -=>l'acier, =>l'élément porteur => n'a donc pas été désintégré..
Donc si un jour un intervenant arrive à une relation entre la désintégration du béton et l'effondrement des  structures porteuses acier binternes et externes, je serais sans doute plus attentif.

Dernière modification par Armageddon (14-05-2014 20:38:49)


"Oculos habent et non videbunt, aures habent et non audient"

Hors ligne

 

#82 14-05-2014 21:36:01

franck33
Invité

Re: Quantité d'explosif nécessaire à pulvériser les Tours

La base de cet immeuble c'est ses fondations !
La force qui a pulvérisée le béton je ?????

 

#83 14-05-2014 22:35:11

henryco
Membre du forum
Date d'inscription: 10-10-2007
Messages: 282

Re: Quantité d'explosif nécessaire à pulvériser les Tours

Armageddon a écrit:

henryco a écrit:

Bon on dirait qu'il y a beaucoup de jeunes dans ce forum qui n'ont pas eu connaissance de mes analyses en lignes depuis plusieurs années.

1) Même les champions de la VO quand ils veulent expliquer la quantité  de béton pulvérisé ne minimisent pas le problème: Greening et Bazant partent sur de l'ordre de 30% du béton pulvérisé en particules de 1/10 de mm.
...

et tout cela a peut être un rapport avec les pages intitulées armaggedon sur mon site que le pseudo "armaggedon" aurait pu prendre plaisir à citer mais que j'ai du me résoudre à enlever parce qu'il faut y aller doucement , progressivement : si on dit d'un seul coup trop de choses étranges, personne ne vous prend au serieux , pas vrai? alors j'attendrai encore pour mettre les couches suivantes... lol

Je pense que le faux problème du béton désintégré a surtout produit de la poussière destinée à cacher le fait que les structures porteuses des trois tours sont  en acier. J'ai vu depuis 2007 des tas d'intervenants produire des calculs sur ce sujet... sans intérêt directe, puisque je le rappelle, pour faire tomber les tours, il fallait s'attaquer à l'acier. Hors, si je crois volontiers qu'il y a eu des quantités importantes d'acier fondu dans les sous-sols, d'après certains témoignages, je ne vois pas comment intervient le béton pulvérisé en poussière dans l'effondrement de ces structures porteuses acier.
(ce béton allégé compose en fait les chapes de propreté armée qui recouvrent les bac acier, le tout sur une charpente métallique reliée aux structures porteuses internes et externes)
L'acier, reste bel et bien omniprésent  dans les décombres -=>l'acier, =>l'élément porteur => n'a donc pas été désintégré..
Donc si un jour un intervenant arrive à une relation entre la désintégration du béton et l'effondrement des  structures porteuses acier binternes et externes, je serais sans doute plus attentif.

D'abord pour pouvoir dire qu'une certaine partie de l'acier n'a pas été désintégré , connaissant la quantité invraisemblable de fer fondu dans la poussière, c'est osé!

Pour pouvoir dire qu'une certaine partie de l'acier n'a pas été désintégré, il faudrait comparer la masse totale de colonnes et poutres récupérées à celle iniiale: impossible!

Les dispositifs  qui ont effectivement eu pour principal objectif de detruire la structure d'acier devaient être  positionés quelque part au niveau de chaque  plancher et pas suspendus entre deux planchers, ce qui explique qu'ils ont pulvérisé le béton en même temps qu'ils ont certainement désintégré une partie de l'acier

Il est faux de dire que les planchers n'ont pas de role structurel: dans les tours tout est densément interconnecté, et les planchers eux-memes représentent une structure composite (ferraillée) extremement résistante et intégrée au reste de la structure d'acier par d' innombrables connexions.

Hors ligne

 

#84 14-05-2014 22:42:17

henryco
Membre du forum
Date d'inscription: 10-10-2007
Messages: 282

Re: Quantité d'explosif nécessaire à pulvériser les Tours

En plus les dispositifs devaient être plutot au coeur des tours. Probablement que la hauteur ridicule du tas de ruine est une bonne preuve qu'une bonne partie des colonnes internes a été désintégrée

Dernière modification par henryco (14-05-2014 22:43:50)

Hors ligne

 

#85 15-05-2014 16:52:36

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8296

Re: Quantité d'explosif nécessaire à pulvériser les Tours

Frédéric,

Je t'invite quand même à regarder la dernière vidéo de Harrit dans le fil consacré à son article.

Sa position est des plus humbles s'agissant d'identifier un scénario probable et les matériaux utilisés pour détruire les tours. Tu fais passer lui et son équipe pour des scientifiques qui auraient volontairement induit en erreur en axant tout sur la supercherie du nanothermite...

Je ne vois rien de cela en écoutant ces scientifiques...

Par exemple, Harrit ne se prononce pas sur le rôle qu'aurait pu avoir le matériau thermitique identifié (nanothermite) par lui et ses pairs dans son article mais il dit que celui-ci ne peut avoir eu qu'un rôle marginal dans la séquence de destruction et que celle-ci est plus que probablement le résultat de l'utilisation d'explosifs et d'incendiaires. Et selon lui, ce sont bien des explosifs (et non des incendiaires, auquel il assimile le rôle probable du nanothermite) qui ont produit la pulvérisation du béton notamment, sans toutefois être en mesure d'identifier les explosifs utilisés.

Pour ce qui est du papier de Millette sur la composition identique de la couche rouge avec de la peinture, il est fortement critiqué et d'aucun n'hésitent même pas à dire que c'est une fraude pure et simple, arguments à l'appui.

Je trouve par conséquent ta position fort tranchée. Il me semble tout de même que la piste de l'utilisation de composés thermitiques est relativement bien corroborée par nombre d'éléments et je n'(en vois aucune autre aussi élaborée à ce jour, même si je reconnais qu'en l'état elle ne constitue pas un faisceau d'élements suffisants pour valoir preuve.

Cependant, l'étude sur les composés nanothermitiques devrait être renforcée (ou pas) d'ici quelques temps par des analyses complémentaires, notamment de la part de M. Basile. On verra.

En revanche, quand tu prétends que l'on ne peut pas prouver que l'acier n'a pas été désintégré, le fait est que l'on peut pas plus prouver qu'il l'ait été. C'est donc une piste difficilement exploitable; d'autant plus qu'à ce jour on ne connaît aucun procédé capable de désintégrer l'acier (ce qui ne veut pas dire effectivement qu'il n'existe pas).

Dernière modification par charmord (15-05-2014 16:58:40)


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#86 15-05-2014 17:49:02

kikujitoh
Membre de Soutien
Lieu: Air Force One
Date d'inscription: 07-02-2009
Messages: 4814

Re: Quantité d'explosif nécessaire à pulvériser les Tours


"Les versions officielles des évenements historiques devraient systématiquement être remises en question." Howard Zinn

Hors ligne

 

#87 15-05-2014 18:47:46

Armageddon
Membre du forum
Date d'inscription: 02-08-2007
Messages: 3870

Re: Quantité d'explosif nécessaire à pulvériser les Tours

henryco a écrit:

Armageddon a écrit:

henryco a écrit:

Bon on dirait qu'il y a beaucoup de jeunes dans ce forum qui n'ont pas eu connaissance de mes analyses en lignes depuis plusieurs années.

1) Même les champions de la VO quand ils veulent expliquer la quantité  de béton pulvérisé ne minimisent pas le problème: Greening et Bazant partent sur de l'ordre de 30% du béton pulvérisé en particules de 1/10 de mm.
...

et tout cela a peut être un rapport avec les pages intitulées armaggedon sur mon site que le pseudo "armaggedon" aurait pu prendre plaisir à citer mais que j'ai du me résoudre à enlever parce qu'il faut y aller doucement , progressivement : si on dit d'un seul coup trop de choses étranges, personne ne vous prend au serieux , pas vrai? alors j'attendrai encore pour mettre les couches suivantes... lol

Je pense que le faux problème du béton désintégré a surtout produit de la poussière destinée à cacher le fait que les structures porteuses des trois tours sont  en acier. J'ai vu depuis 2007 des tas d'intervenants produire des calculs sur ce sujet... sans intérêt directe, puisque je le rappelle, pour faire tomber les tours, il fallait s'attaquer à l'acier. Hors, si je crois volontiers qu'il y a eu des quantités importantes d'acier fondu dans les sous-sols, d'après certains témoignages, je ne vois pas comment intervient le béton pulvérisé en poussière dans l'effondrement de ces structures porteuses acier.
(ce béton allégé compose en fait les chapes de propreté armée qui recouvrent les bac acier, le tout sur une charpente métallique reliée aux structures porteuses internes et externes)
L'acier, reste bel et bien omniprésent  dans les décombres -=>l'acier, =>l'élément porteur => n'a donc pas été désintégré..
Donc si un jour un intervenant arrive à une relation entre la désintégration du béton et l'effondrement des  structures porteuses acier binternes et externes, je serais sans doute plus attentif.

D'abord pour pouvoir dire qu'une certaine partie de l'acier n'a pas été désintégré , connaissant la quantité invraisemblable de fer fondu dans la poussière, c'est osé!

Pour pouvoir dire qu'une certaine partie de l'acier n'a pas été désintégré, il faudrait comparer la masse totale de colonnes et poutres récupérées à celle iniiale: impossible!

Les dispositifs  qui ont effectivement eu pour principal objectif de detruire la structure d'acier devaient être  positionés quelque part au niveau de chaque  plancher et pas suspendus entre deux planchers, ce qui explique qu'ils ont pulvérisé le béton en même temps qu'ils ont certainement désintégré une partie de l'acier

Il est faux de dire que les planchers n'ont pas de role structurel: dans les tours tout est densément interconnecté, et les planchers eux-memes représentent une structure composite (ferraillée) extremement résistante et intégrée au reste de la structure d'acier par d' innombrables connexions.

Tes propos sont un peu confus et ne reflètent pas ce que j'ai dit, mébon...
Oui je crois qu'il a de l'acier fondu en sous sol, oui je crois que c'est en relation avec l'effondrement des tours.
Je crois qu'il n'y a pas besoin de mettre des explosifs à chaque plancher pour faire effondrer les tours dans la mesure où, à la limite il suffisait de saper plusieurs niveau du sous soul de la structure interne pour déclencher un effondrement général qui aurait donné l'illusion de commencer par le haut.

En plus, le résultat attendu d'une telle démolition aurait conduit à la disparition de la structure interne tout en laissant des pans de structure périphérique debout,
C'est ce qui semble apparaitre sur les photos des ruines des WTC (les trois). Et je suppose que les chapes ont pu se désintégrer dans l'effondrement.

Dernière modification par Armageddon (15-05-2014 18:48:40)


"Oculos habent et non videbunt, aures habent et non audient"

Hors ligne

 

#88 15-05-2014 19:26:25

one-line
Membre du forum
Date d'inscription: 17-08-2009
Messages: 49

Re: Quantité d'explosif nécessaire à pulvériser les Tours

Armageddon a écrit:

Et je suppose que les chapes ont pu se désintégrer dans l'effondrement.

pratiquement impossible un tel niveau de pulvérisation du béton n'est probablement pas compatible avec l'énergie disponible dans l'effondrement.

Hors ligne

 

#89 15-05-2014 21:16:33

Nexus
Invité

Re: Quantité d'explosif nécessaire à pulvériser les Tours

+1 one-line.

L'intégralité du béton = fumée de type "pyroclastique" (signature d'un explosif à haute énergie)...
Cela implique la mise en oeuvre de quelque chose d'assez puissant pour pulvériser 100% des 110 planchers le tout en moins de 10 secondes...

 

#90 15-05-2014 21:19:42

Nexus
Invité

Re: Quantité d'explosif nécessaire à pulvériser les Tours

Quelle arme permet de "désintégrer" de l'acier ?

(J'en étais resté à de la simple découpe à la nanothermite (donc préalable à la chute) et au phénomène bizarre non confirmé de "vaporisation" selon la thèse de Judy Wood).

 

#91 15-05-2014 21:40:29

Armageddon
Membre du forum
Date d'inscription: 02-08-2007
Messages: 3870

Re: Quantité d'explosif nécessaire à pulvériser les Tours

one-line a écrit:

Armageddon a écrit:

Et je suppose que les chapes ont pu se désintégrer dans l'effondrement.

pratiquement impossible un tel niveau de pulvérisation du béton n'est probablement pas compatible avec l'énergie disponible dans l'effondrement.

C'est une chose de dire que le béton a été pulvérisé "à un tel niveau", c'en est une autre de faire une démonstration convaincante "de cette fameuse pulvérisation" faute de quoi les superlatifs restent des mots creux.

par exemple, quand je regarde cette photo (au hasard),
http://911research.wtc7.net/wtc/evidenc … avate6.jpg
je vois bcp d'acier (logique), de la poussière (logique), et des blocs de bétons brisés avec leur armature acier visible...  qu'ils soient intactes pour le coup, seraient illogique, => donc à "un certain niveau", le béton n'a pas été pulvérisé.
Le curseur est supposé être où et pourquoi ?

Dernière modification par Armageddon (16-05-2014 13:09:10)


"Oculos habent et non videbunt, aures habent et non audient"

Hors ligne

 

#92 15-05-2014 21:41:52

Armageddon
Membre du forum
Date d'inscription: 02-08-2007
Messages: 3870

Re: Quantité d'explosif nécessaire à pulvériser les Tours

Nexus a écrit:

Quelle arme permet de "désintégrer" de l'acier ?

(J'en étais resté à de la simple découpe à la nanothermite (donc préalable à la chute) et au phénomène bizarre non confirmé de "vaporisation" selon la thèse de Judy Wood).

une scie à métaux, le déboulonnage, la lance à plasma...


"Oculos habent et non videbunt, aures habent et non audient"

Hors ligne

 

#93 15-05-2014 22:27:40

Catherine
Membre Actif Asso
Lieu: bordeaux
Date d'inscription: 21-02-2009
Messages: 598

Re: Quantité d'explosif nécessaire à pulvériser les Tours

Je comprends que :
les techniques connues de démolitions controlées ne réduisent pas le béton en particules aussi fines ni dans une telle proportion,
et que, en ce qui concerne l'acier, il aurait du, dans une démolition classique, ne pas disparaitre du tout. Or, la précipipitation dans laquelle ont été enlevées les poutres du "tas", ne permet pas de faire un inventaire précis de ce qui restait réellement. Néanmoins lorsqu'on parle de 30 % de débris restants, cela signifie pour moi qu' une partde l'acier des poutres a disparu, de même qu'une partimportante du mobilier de bureau, armoires, ordinateurs, ascenseurs, ...


Ni dieu, ni maître...

Hors ligne

 

#94 16-05-2014 13:27:21

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8296

Re: Quantité d'explosif nécessaire à pulvériser les Tours

Catherine a écrit:

Je comprends que :
Néanmoins lorsqu'on parle de 30 % de débris restants, cela signifie pour moi qu' une partde l'acier des poutres a disparu, de même qu'une partimportante du mobilier de bureau, armoires, ordinateurs, ascenseurs, ...

D'où tiens-tu ce chiffre dee 30% de débris restants?

Pas de ce quote de l'intervention d'Henryco quande même?

Greening et Bazant partent sur de l'ordre de 30% du béton pulvérisé en particules de 1/10 de mm

???

Dernière modification par charmord (16-05-2014 13:28:58)


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#95 16-05-2014 13:44:57

Armageddon
Membre du forum
Date d'inscription: 02-08-2007
Messages: 3870

Re: Quantité d'explosif nécessaire à pulvériser les Tours

Catherine a écrit:

Je comprends que :
les techniques connues de démolitions controlées ne réduisent pas le béton en particules aussi fines ni dans une telle proportion,
et que, en ce qui concerne l'acier, il aurait du, dans une démolition classique, ne pas disparaitre du tout. Or, la précipipitation dans laquelle ont été enlevées les poutres du "tas", ne permet pas de faire un inventaire précis de ce qui restait réellement. Néanmoins lorsqu'on parle de 30 % de débris restants, cela signifie pour moi qu' une partde l'acier des poutres a disparu, de même qu'une partimportante du mobilier de bureau, armoires, ordinateurs, ascenseurs, ...

Encore une fois les impressions, sensations et superlatifs et "on dit" du genre :" aussi fine", "telle proportion"," il aurait du"," on parle de 30 %", "signifie pour moi", "une partie importante"...

si on n'est pas capable de démontrer que la finesse est incompatible avec un effondrement classique, de quantifier la  proportion de déchets restants par rapport à ce qu'elle aurait dû être , de remplacer le on de "on parle de 30 %" par un organisme ou une personnalité reconnue compétente... Alors, cela ne signifiera pas grand chose pour moi.

En attendant, je reste sur une version qui me parait bien plus simple, celle évoquée par le défunt Jowenko à partir de laquelle j'avais osé mettre un scenario de démolition contrôlé quasiment sans explosif et sans  aller chercher une arme secrète qui détruirait le béton en poudre, pour faire tomber une tour d'acier... (mode ironique).

http://forum.reopen911.info/viewtopic.php?id=12203

Dernière modification par Armageddon (16-05-2014 13:47:19)


"Oculos habent et non videbunt, aures habent et non audient"

Hors ligne

 

#96 16-05-2014 14:01:22

Nexus
Invité

Re: Quantité d'explosif nécessaire à pulvériser les Tours

Et l'aspect pyroclastique du nuage ??? roll
Pour moi il indique que le béton a été réduit en fumée et l'énergie de ce changement d'état se traduit par les tourbillons (type volcan en érruption).

Dernière modification par Nexus (16-05-2014 14:04:19)

 

#97 16-05-2014 14:53:47

Armageddon
Membre du forum
Date d'inscription: 02-08-2007
Messages: 3870

Re: Quantité d'explosif nécessaire à pulvériser les Tours

Nexus a écrit:

Et l'aspect pyroclastique du nuage ??? roll
Pour moi il indique que le béton a été réduit en fumée et l'énergie de ce changement d'état se traduit par les tourbillons (type volcan en érruption).

Etzjfll0dA0

A mon avis, il faut oublier un peu le béton et la fumeuse poussière si on veut ouvrir les yeux
Voila un cadeau de la maison Loiseau...



les WTC, c'est de l'acier partout :
http://www.nycvintageimages.com/categor … ade-center

Dernière modification par Armageddon (16-05-2014 14:54:33)


"Oculos habent et non videbunt, aures habent et non audient"

Hors ligne

 

#98 16-05-2014 15:06:55

Nexus
Invité

Re: Quantité d'explosif nécessaire à pulvériser les Tours

Merci Arma

bon ben ici ca a pas l'air d'être du béton qui s'envole... la fumée c'est de l'acier du coup ?

 

#99 16-05-2014 15:44:47

Armageddon
Membre du forum
Date d'inscription: 02-08-2007
Messages: 3870

Re: Quantité d'explosif nécessaire à pulvériser les Tours

Nexus a écrit:

Merci Arma

bon ben ici ca a pas l'air d'être du béton qui s'envole... la fumée c'est de l'acier du coup ?

En fait, je ne veux justement pas rester brancher "fumée" "poussière" "pulvérisation".

Ce qui est intéressant dans cette vidéo, c'est d'imaginer que cette structure soit la structure interne en sous-sol d'un WTC.
Supposons qu'il y ait  au-dessus 5, 10, ou 100 étages, ça descendrait dans le fourreau de la structure périphérique en arrachant tout...
(avec 5, 10, ou 100 fois plus de poussières...)
Mais c'est surtout la technique de cisaillement d'une structure acier qu'il faut retenir...
Mais, mais, En général, les colonnes porteuses sont déjà entaillées à l'avance avec divers techniques, (lance thermique, plasma)
Ce qui réduit considérablement la quantité d'explosifs nécessaire...

découpage acier  (exemple) :
http://www.youtube.com/watch?v=GAeeW_ojpZA

C'est ce qu'avait rapidement expliquer Jowenko dans son interview.

Dernière modification par Armageddon (16-05-2014 21:04:54)


"Oculos habent et non videbunt, aures habent et non audient"

Hors ligne

 

#100 16-05-2014 22:08:19

Nikki
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 30-07-2012
Messages: 32

Re: Quantité d'explosif nécessaire à pulvériser les Tours

Nexus a écrit:

Quelle arme permet de "désintégrer" de l'acier ?

(J'en étais resté à de la simple découpe à la nanothermite (donc préalable à la chute) et au phénomène bizarre non confirmé de "vaporisation" selon la thèse de Judy Wood).

Il y a même une version sans bruit et très efficace: http://www.military.com/video/ammunitio … 538042001/


"Seul je ne suis pas assez nombreux"

Hors ligne

 

#101 16-05-2014 22:36:20

Nexus
Invité

Re: Quantité d'explosif nécessaire à pulvériser les Tours

Merci Nikki.

Effectivement la nanothermite sous ce conditionnement ça ressemble plus à un feu très intense qu'à une explosion.
Ca c'est une opération préalable à la chute en elle même (affaiblissement des colones par des découpes par charges linéaires).
L'énergie en jeu est très importante... Je me demandais s'il y avait autre chose qui avait pu désintégrer l'acier.
-Soit l'acier a été découpé (désintégration très localisée suivant des lignes de découpe) et dans ce cas on doit s'attendre à ce que quasiment l'intégralité de la structure des tours se retrouve au sol en pièces détachées.
-Soit une partie (difficile à quantifier) de l'acier a été désintégré par un procédé dont on n'a pas la clé et dans ce cas la pile de débris au sol est amoindrie, le reste est pulvérisé dans le nuage.

 

#102 16-05-2014 23:11:53

Catherine
Membre Actif Asso
Lieu: bordeaux
Date d'inscription: 21-02-2009
Messages: 598

Re: Quantité d'explosif nécessaire à pulvériser les Tours

Arma,
En effet, j'ai fait une synthèse de ce que je comprends. A ne pas confondre avec une démonstration, ce n'était pas mon ambition.
Pour Jowenko, ce qui me surprend, c'est qu'il ne s'exprime pas sur les Tours Jumelles. Est-ce qu'il a été convaincu par la VO ? Ne veut-il pas en parler ? Pour la 7, peut-être n'ai je pas été assez attentive, mais j'ai l'impression que son explication est la même que celle de Richard Gage, qui parle lui, pour les 3.
Si les poutres n'avaient été que sectionnées, je pense qu'on aurait du observer un énorme Mikado, que personnellement je vois pas sur GZ. Surtout si comme tu le dis "le WTC, c'est de l'acier partout".
Si vous avez des infos sur :
* la hauteur de débris restants sur GZ
* le ratio en volume acier/ béton des WTC
* le ratio hauteur des débris/ hauteur de l'immeuble dans une DC classique
ce serait super.


Ni dieu, ni maître...

Hors ligne

 

#103 17-05-2014 10:20:22

Armageddon
Membre du forum
Date d'inscription: 02-08-2007
Messages: 3870

Re: Quantité d'explosif nécessaire à pulvériser les Tours

Catherine a écrit:

Arma,
En effet, j'ai fait une synthèse de ce que je comprends. A ne pas confondre avec une démonstration, ce n'était pas mon ambition.
Pour Jowenko, ce qui me surprend, c'est qu'il ne s'exprime pas sur les Tours Jumelles. Est-ce qu'il a été convaincu par la VO ? Ne veut-il pas en parler ? Pour la 7, peut-être n'ai je pas été assez attentive, mais j'ai l'impression que son explication est la même que celle de Richard Gage, qui parle lui, pour les 3.
Si les poutres n'avaient été que sectionnées, je pense qu'on aurait du observer un énorme Mikado, que personnellement je vois pas sur GZ. Surtout si comme tu le dis "le WTC, c'est de l'acier partout".
Si vous avez des infos sur :
* la hauteur de débris restants sur GZ
* le ratio en volume acier/ béton des WTC
* le ratio hauteur des débris/ hauteur de l'immeuble dans une DC classique
ce serait super.

Jowenko au départ n'avait aucune raison de mettre en doute la version officielle... Quand on lui a poser la question, il a "bêtement" (comme tout le monde à l'époque) réciter ce qui se disait. C'est au moment ou son interviewer lui a montré l'effondrement de la tour 7 qu'il a immédiatement reconnu une démolition contrôlée. sur deux points principaux
1 - l'effondrement de la partie supérieure de la tour à l'intérieur de la structure périphérique
(technique qui permet de conduire un effondrement vertical)
2 - le fait qu'il reste des pans de structures périphériques debout et que la structure interne ait disparue.
(j'ai développé de façon plus précise l'ensemble de la technique dans le sujet  que j'y ai consacré. Dommage que le Wrekers group a fait disparaitre les vidéos que j'avais mises en exemple. Elles étaient très instructives sur l'ensemble de ce type de technique.)

Il avait du mal à croire que cette tour avait pu être démolie dans un délais aussi court. Quand il a vu les plans de la tour avec sa structure porteuse acier, c'est là qu'il a  expliqué la méthode employée pour ce genre de construction. A ma connaissance, il n'est pas revenu sur la question des Twin Towers. Mais il a toujours confirmé son opinion concernant le WTC 7 "une démolition contrôlée absolument" avec quelques confidences supplémentaires sur l'ambiance dans le milieu des affaires aux US qui lui ont, à mon avis, couté la vie.
http://www.pumpitout.com/audio/danny_jowenko_022207.mp3

encore une démolition contrôlée Loiseau d'une grosse structure acier avec quelques infos sur la technique.
http://www.youtube.com/watch?v=KYDJgHlGa-E

Dernière modification par Armageddon (02-09-2018 08:41:00)


"Oculos habent et non videbunt, aures habent et non audient"

Hors ligne

 

#104 17-05-2014 22:38:28

henryco
Membre du forum
Date d'inscription: 10-10-2007
Messages: 282

Re: Quantité d'explosif nécessaire à pulvériser les Tours

Dans lequel de tous ces docs la découverte de la peinture laclede est elle mentionnée.

Les secouristes sont clairs: tres peu de béton à part en poudre, et même sur la photo de charmord je ne vois pas de blocs de béton, ce qui n'empeche pas qu'il pouvait y en avoir quelques uns mais certainement pas 110!
Les dalles de béton armé auraient du s'empiler les unes sur les autres n'en déplaisent à quirant puisque la tour n'a pas basculé (disprsion des débris à peu pres isotrope). Au coeur des tours etait du béton normal (pas léger). On aurait du voir une pille de planchers bien plus haute que celle observée. j'ai toutes les analyses quantitatives sur mes pages.

Hors ligne

 

#105 17-05-2014 22:41:43

henryco
Membre du forum
Date d'inscription: 10-10-2007
Messages: 282

Re: Quantité d'explosif nécessaire à pulvériser les Tours

Hors ligne

 

#106 17-05-2014 23:08:51

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8296

Re: Quantité d'explosif nécessaire à pulvériser les Tours

Cette histoire de laclede est complètement dépassée...


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#107 18-05-2014 11:27:05

Ronny1
Modérateur
Date d'inscription: 30-04-2013
Messages: 586

Re: Quantité d'explosif nécessaire à pulvériser les Tours

henryco a écrit:

Au coeur des tours etait du béton normal (pas léger). On aurait du voir une pille de planchers bien plus haute que celle observée. j'ai toutes les analyses quantitatives sur mes pages.

De quel béton au coeur des tours parlez-vous ?

Hors ligne

 

#108 18-05-2014 12:50:45

Nexus
Invité

Re: Quantité d'explosif nécessaire à pulvériser les Tours

Ronny, il va peut être faloir suivre un peu (sur ce fil on en parle déjà) et se documenter un petit peu éventuellement...
Le béton dans les tours provient des planchers qui sont constitués de treillis reliant le coeur à la structure externe recouverts d'une couche de béton.

 

#109 18-05-2014 16:24:34

Ronny1
Modérateur
Date d'inscription: 30-04-2013
Messages: 586

Re: Quantité d'explosif nécessaire à pulvériser les Tours

Nexus a écrit:

Ronny, il va peut être faloir suivre un peu (sur ce fil on en parle déjà) et se documenter un petit peu éventuellement...
Le béton dans les tours provient des planchers qui sont constitués de treillis reliant le coeur à la structure externe recouverts d'une couche de béton.

Désolé mais il ne parle pas du béton des planchers mais du béton au coeur des tours ! Relisez mieux son message.

Hors ligne

 

#110 18-05-2014 17:26:31

Nexus
Invité

Re: Quantité d'explosif nécessaire à pulvériser les Tours

Non il n'y a pas de béton au coeur des tours. Le seul béton présent est situé au sein de chacun des 110 planchers. Tu peux chercher les documents chez Architects et Engineers pour comprendre comment ces tours étaient construites.

 

#111 18-05-2014 21:21:37

henryco
Membre du forum
Date d'inscription: 10-10-2007
Messages: 282

Re: Quantité d'explosif nécessaire à pulvériser les Tours

charmord a écrit:

Cette histoire de laclede est complètement dépassée...

euh j'ai loupé un episode? c'est ou que vous avez réglé la question ? je ne parle pas de la peinture tnemec mais bien de laclede

Hors ligne

 

#112 18-05-2014 21:22:40

henryco
Membre du forum
Date d'inscription: 10-10-2007
Messages: 282

Re: Quantité d'explosif nécessaire à pulvériser les Tours

oui je parlais des planchers du coeur des tours

Hors ligne

 

#113 19-05-2014 16:23:58

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8296

Re: Quantité d'explosif nécessaire à pulvériser les Tours

henryco a écrit:

charmord a écrit:

Cette histoire de laclede est complètement dépassée...

euh j'ai loupé un episode? c'est ou que vous avez réglé la question ? je ne parle pas de la peinture tnemec mais bien de laclede

http://911debunkers.blogspot.fr/2013/06 … on-at.html


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#114 15-09-2014 02:17:12

poip
Membre du forum
Lieu: Québec
Date d'inscription: 05-08-2006
Messages: 2716

Re: Quantité d'explosif nécessaire à pulvériser les Tours

Les attentats du 11 septembre 2001 de New York furent une attaque nucléaire selon cet article http://www.alterinfo.net/les-attentats- … 06189.html


------Il vaut mieux suivre le bon chemin en boitant que le mauvais d'un pas ferme.------

Hors ligne

 

#115 15-09-2014 09:59:15

JPR
Membre du forum
Date d'inscription: 09-06-2013
Messages: 775

Re: Quantité d'explosif nécessaire à pulvériser les Tours

Eh beh ... il s'en passe des choses à cette date anniversaire.
Cet article serait-il une bombe ? wink


« Tout le monde baissait son froc devant l'église, c'était comme ça à l'époque. Aujourd'hui, tu m'diras les gens baissent leur froc mais pas devant les mêmes institutions, ça évolue quoi... » - Dieudonné

Hors ligne

 

#116 15-09-2014 16:55:12

moscard
Membre du forum
Date d'inscription: 18-08-2014
Messages: 68

Re: Quantité d'explosif nécessaire à pulvériser les Tours

poip a écrit:

Les attentats du 11 septembre 2001 de New York furent une attaque nucléaire selon cet article http://www.alterinfo.net/les-attentats- … 06189.html

Pour moi c'est de l'intox, car depuis qu'on s'écarquille les yeux a regarder les tours tomber, cela ne correspond pas a une explosion unique, même nucléaire.
Cela réconciliera probablement les calculateurs d'énergie, mais pas la "chute libre".
Donc désolé mais je n'adhère pas.

Hors ligne

 

#117 15-09-2014 17:06:38

poip
Membre du forum
Lieu: Québec
Date d'inscription: 05-08-2006
Messages: 2716

Re: Quantité d'explosif nécessaire à pulvériser les Tours

Sans appuyer ce qui est dit dans l'article il avait déjà été dit dans une information passé qu'une dame utilisant un compteur Geiger pour son travail était situé à quelques Km de l'attentat avait mesuré une hausse soudaine de la radioactivité ambiante.


------Il vaut mieux suivre le bon chemin en boitant que le mauvais d'un pas ferme.------

Hors ligne

 

#118 15-09-2014 17:41:15

moscard
Membre du forum
Date d'inscription: 18-08-2014
Messages: 68

Re: Quantité d'explosif nécessaire à pulvériser les Tours

En fait la théorie veut que l'on aie utilisé quelque 4-5 mini bombes a neutrons placées en bas de la tour.
Cela pourrait en effet expliquer la grande exothermie (foyers) restante dans le bas des tours.
Par contre cela n'explique pas pourquoi:
- Les tours descendants en 3 étapes 1) étage du haut 2) étage du millieux 3) étage du bas, ce qui ralentit la chute de 2-3 s par rapport à la chute libre.
- Pour le WTC 7, en effet cela commence depuis le bas, mais toute la structure porteuse disparaît d'un coup, mais les pompiers entendent boum-boum-boum ce qui ne correspond pas à une explosion unique.
- On à retrouver de la nanothermite, une bombe a neutron, n'en produit a ma connaissance pas. Par contre la nanothermite produit quelques radiations.
- Le fait que les pompiers on attraper le cancer s'explique par la quantité énorme d'amiante contenue dans les tours.
- De plus il faudrait que l'explosion soit dirigée du bas vers le haut afin d'annihiler la structure porteuse centrale, mais la structure porteuse périphérique quid ?
- Dans les de petites bombes en bas du building démolissant la structure porteuse périphérique, les bâtiments alentours, et surtout le WTC6 auraient été plus touchés.

Par contre je pourrais imaginer imaginer une action combinée bombes nucléaires + nanothermite. Mais ceci ne change en aucun cas le résultat final -> Inside job. Ce ne sont pas 19 terroristes armés de cutters qui ont fait ça, donc peu importe.

Hors ligne

 

#119 15-09-2014 18:09:56

Mariflo
Membre du forum
Date d'inscription: 19-09-2009
Messages: 1719

Re: Quantité d'explosif nécessaire à pulvériser les Tours

poip a écrit:

Les attentats du 11 septembre 2001 de New York furent une attaque nucléaire selon cet article http://www.alterinfo.net/les-attentats- … 06189.html

Bonjour, j'ai ouvert ici une nouvelle discussion à propos de cet article de Veterans Today. Je pense que cette info mérite en elle-même un nouveau fil: est-ce de l'intox ? Est-ce possible ? Bref, il y a de quoi discuter mais pas dans le fil "quantité d'explosif nécessaire à pulvériser les tours", on risque d'être rapidement hors sujet car l'article en question parle également d'autres attaques que celle du 11.9 !


A mon tour je fus effondré à la suite de ces révélations explosives !

Hors ligne

 

#120 15-09-2014 18:17:31

inam56
Membre du forum
Lieu: Kreiz Breizh
Date d'inscription: 07-11-2013
Messages: 2156

Re: Quantité d'explosif nécessaire à pulvériser les Tours

moscard a écrit:

- De plus il faudrait que l'explosion soit dirigée du bas vers le haut afin d'annihiler la structure porteuse centrale, mais la structure porteuse périphérique quid ?

En sapant le noyau dans les sous-sol, idéalement pour ne générer par exemple qu'une descente limitée (équivalent à 1 étage ?) des colonnes centrales de leur appuis (sur la roche ou dalle béton de soutien ?) cela reporte les charges sur les colonnes extérieures (origine = noyau 60%, extérieur 40%)

Les colonnes extérieures étant fragilisées aux étages d'impact, trou d'entrée, dégats sortie et affaiblissement par les incendies, il parait probable que ce soit au niveau de ces étages là que les colonnes extérieures lâchent, non ?

Une heure d'incendie  n'est pas suffisant pour provoquer l'effondrement spontané et symétrique aux étages d'impacts, mais était peut être nécessaire pour "ramollir" suffisament ces étages et obtenir l'effet visuel voulu ? Il faut voir les WTC comme un immeuble costaud (le noyau) à l'intérieur d'un autre immeuble (la structure externe) reliés par les planchers e et le chapeau du toit (hat truss), en tirant vers le bas l'immeuble "noyau" celui ci entraine la structure externe [EDIT: vers l'intérieur].

Pour assurer une belle et rapide descente bien verticale, il doit aussi falloir sectionner le noyau tout les X étages de haut en bas pendant l'effondrement ?

Dernière modification par inam56 (15-09-2014 23:32:00)


Seuls les petits secrets ont besoin d’être protégés, les plus gros sont gardés par l’incrédulité publique. Marshall Mc Luhan.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr