ReOpen911.info : Site d'information sur les attentats du 11 septembre 2001

Annonce

Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs et n'impliquent en aucun cas leur approbation par l'ensemble du mouvement (plus d'infos). L'association ReOpen911 est une initiative citoyenne et bénévole indépendante de tout mouvement politique, philosophique et religieux.

Merci de soigner vos messages, restez courtois et constructifs. Un message ne respecte pas le règlement ? Signalez-le en utilisant la fonction "signaler" en bas de chaque message. Toute discussion sur la modération ne doit se faire QUE par MP, et non sur le forum...

Vous pouvez contacter l'équipe de modération à l'adresse : moderation [ at ] reopen911.info

Vous n'êtes pas identifié.

#1 21-05-2014 23:34:01

Frenchie2
Lieu: N'importe où
Date d'inscription: 10-05-2014
Messages: 741

Le mystère de l'eutectique Fe-S dans l'acier du WTC 7

La vidéo ci-dessous montre un fait peu connu, la présence d'un mélange eutectique dans l'acier des WTC. La petite vidéo est certes en anglais, mais suffisamment simple pour que quiconque avec un niveau d'anglais secondaire la comprenne. Evitez les sous-titres anglais, c'est vraiment faux.



Je ne suis pas encore allé au musée, mais je ne pense pas que cette information sera relayée. C'est une grosse faille de la thèse des avions qui font tomber 2 tours, et une troisième qui tombe avec un incendie de matériel de bureau.

J'ai trouvé aussi ceci, je ne suis pas spécialiste, mais je pense que cela a déjà été débattu par des personnes compétentes.
11encyclopedia.com/wiki/index.php/World … _The_Steel
http://www.tms.org/pubs/journals/JOM/0112/Biederman/fig5.gif
Vue au microscope, présence d'eutectique Oxyde de Fer, Oxyde de Soufre, attaque du métal avec du Natal à 4%

Dernière modification par Westgate (21-05-2014 23:39:44)


Membre du club des 5 au regard de taupe tongue

Hors ligne

 

#2 22-05-2014 01:15:44

Frenchie
Invité

Re: Le mystère de l'eutectique Fe-S dans l'acier du WTC 7

westgate, ce point a été traité je ne sais plus où. Je me suis personnellement intéressé à ce sujet, vu ma formation initiale. Mais ce forum est si vaste que les infos sont difficiles à retrouver. La photo que tu présentes a été obtenue en prenant un échantillon, en le polissant sur des tourets avec une pâte diamantée (un peu comme un rodage de soupapes). Ensuite, pour révéler les structures cristallines, on utilise quelques gouttes de nital, qui est un mélange d'alcool et d'acide nitrique; on rince, on sèche, on passe au microscope métallographique à réflexion.
Le chantre des thèses explosives en France est un certain Bastison.
Il écrit :

- Enfin la présence de soufre, et plus précisément la sulfuration de l'acier nécessite un petit développement...


Le soufre...

La sulfuration de l'acier a été révélée pour la première fois dans le rapport de la FEMA. A haute température (environ 1000 °C) le soufre attaque l'acier pour former du FeS.

La question qu'il faut préalablement se poser est donc : d'où peut bien provenir ce soufre et comment a-t-il interagit ?



Au passage, notons que Jones ou F. Henry-Couannier affirment dans leur diaporamas respectifs qu'un "mélange eutectique de fer et de soufre a pénétré et attaqué l'acier entre les grains"... C'est complètement aberrant : un mélange eutectique est justement l'association de deux éléments liquides qui se comportent ensuite comme un corps pur. Il ne peut donc y avoir de réaction entre les constituants !



Le dioxyde de soufre (SO2) capable de créer cette sulfuration de surface peut provenir de beaucoup de sources : la combustion des matériaux de bureaux, des véhicules dans les parkings, de la réaction de l'aluminium avec le plâtre ou carrément de la décomposition du plâtre...



En effet il se trouve que le soufre est un des composants principaux du gypse (CaSO4) qui sert d'élément de base à la fabrication du plâtre. Il a été montré dans des articles antérieurs aux attentats, qu'il était possible de décomposer le gypse selon les deux réactions suivantes :

CaSO4 + CO --> CaO + CO2 + SO2 en présence de monoxyde de carbone et à partir de 1000 °C.

3CaSO4 + 2Al --> 3CaO + Al2O3 + 3SO2 lorsque l'aluminium fondu s'écoule sur du plâtre...

Greening a donné les références de toutes ces recherches dans son papier.



Compte tenu de la quantité de plâtre utilisée dans les tours (protection incendie des colonnes, cloisons séparatives, etc...) il va sans dire que la masse de soufre nécessaire à la sulfuration de l'acier était des milliers de fois supérieure à ce qui était nécessaire. De plus, suite à l'effondrement des tours, ce plâtre s'est retrouvé pulvérisé dans l'atmosphère et sur les décombres du WTC, s'insinuant dans tous les interstices.

En comparant la capacité de production de dioxyde de soufre de toutes les sources précitées avec la quantité de soufre supposée utilisée dans la thermate, les ratios apparaissent ridicules et anéantissent complètement l'hypothèse de Jones.

En effet, Jones a évalué la quantité de thermate nécessaire (après consultation d'experts) à 1000 pounds soit environ 500 kg. Bien sûr : il n'en fallait pas de trop pour des problèmes de logistique. Le problème c'est qu'avec ce poids là, la proportion de soufre est de 10 kg par bâtiment (2% seulement dans le mélange), à comparer à la masse totale d'une tour évaluée selon les sources de 300 000 000 à 500 000 000 kg. A ce niveau de 'concentration', le fait que les 10 kg provenant de la thermate aient réagi avec 3 morceaux d'acier pris au hasard relève d'un miracle à peu près aussi osé que de trouver des traces de Jésus Christ chez les Mayas...

C'est bien que la quantité de soufre dégagée a été bien plus importante et nécessité les sources bien plus conséquentes citées plus haut.

Il faut également savoir, que même à froid et sans parler de SO2, le plâtre est très corrosif pour le métal, il n'y a qu'à lire cet article (antérieur lui aussi aux attentats) pour en être convaincu...

Sans entrer dans le détail de la réfutation de ces hypothèses plâtre qu'il n'a pas inventées, le problème c'est que Bastison, en réalité Jérôme Quirant, est un universitaire qui enseigne le calcul des structures. Il n'a donc AUCUNE compétence en métallurgie, et c'est là le problème. Qui trop embrasse mal étreint. Il sort de son champ de compétences.

Ce problème de corrosion haute température de l'acier est en fait complexe, c'est la présence de soufre dans le solidus qui met la puce à l'oreille, car l'acier ne contient normalement pas de soufre (sauf celui des rivets du Titanic !!!) qui altère ses qualités mécaniques.
Il ya  d'autres analyses plus poussées, plus élaborées, qui ont été traitées ici. C'est effectivement le noeud du problème. comment un immeuble en acier peut-il s'effondrer ainsi ?

Dernière modification par Frenchie (22-05-2014 01:16:45)

 

#3 22-05-2014 01:21:25

Frenchie2
Lieu: N'importe où
Date d'inscription: 10-05-2014
Messages: 741

Re: Le mystère de l'eutectique Fe-S dans l'acier du WTC 7

Merci des infos. Je vais chercher dans le forum. Mais pour être tout à fait honnête, j'avais déjà lu tout ça en anglais, je l'ai simplement remis sur le forum pour réactiver le sujet.


Membre du club des 5 au regard de taupe tongue

Hors ligne

 

#4 22-05-2014 04:01:58

Frenchie2
Lieu: N'importe où
Date d'inscription: 10-05-2014
Messages: 741

Re: Le mystère de l'eutectique Fe-S dans l'acier du WTC 7

J'ai trouvé ceci : un technicien du NIST examine au microscope optique un échantillon du métal des poutres des WTC.

http://www.drjudywood.com/articles/jj/tpics/metallurgy4_dsc73_hires.jpg

Un technicien du NIST teste la résistance mécanique d'un échantillon d'acier
http://www.drjudywood.com/articles/jj/tpics/metallurgy5_dsc75_hires.jpg
Apparemment, il y a des fours, donc les éprouvettes sont portées à haute température.

Dernière modification par Westgate (22-05-2014 04:04:21)


Membre du club des 5 au regard de taupe tongue

Hors ligne

 

#5 22-05-2014 14:55:45

Frenchie
Invité

Re: Le mystère de l'eutectique Fe-S dans l'acier du WTC 7

westgate, j'ai fait des recherches dans le forum. C'est un peu décourageant. On se ballade sans but précis et le moteur de recherche interne ne m'a pas aidé.
J'ai trouvé cette discussion, un peu courte, dans la lignée de tes questions.

http://forum.reopen911.info/t3933-analy … acier.html (Analyse des poutres d'acier)

Je posterai dès que j'aurai trouvé autre chose. A titre personnel, c'est ce type de questionnement qui m'avait amené à douter de la validité de la VO. C'était en 2005, je lisais sur des sites US, et ce n'est qu'en 2006 que je me suis inscrit sur ce forum.
Le problème ici, c'est qu'il faudrait tout traduire en français, et je n'ai aucun goût pour l'exercice. De plus, la trad est une activité bien particulière. Lorsque je lis ou je parle anglais, je ne pense heureusement pas à traduire.
Lorsque j'étais en activité, mon job, c'était prof de physique, pas d'anglais. Et ma formation initiale était ingénieur métallurgiste, d'où mon intérêt pour la chose. Je ne comprends rien aux données de vols des avions, et ne suis pas compétent, au delà des considérations physiques générales, en matière de résistance des structures (je ne m'appelle pas Bazan); mais, après plusieurs décennies hors du domaine, je n'ai pas tout oublié de ma formation pointue dans le domaine des matériaux métalliques et de mon passage dans un labo métallurgique du CEA. La micrographie que tu présentes, j'en ai fait des centaines à l'époque. Cela ne s'oublie pas.
Bon courage, bienvenue (avec un peu de retard) sur le forum. J'espère qu'il pourra t'apporter ce qu'il m'a apporté à l'époque.
Le forum vit une période de trasition, avec des débats sur une évolution possible, mais c'est dans un espace auquel tu n'as pas accès, pour l'instant. Ce sont les modérateurs qui décident d'ouvrir, après un certain temps, l'ensemble des sections.
Prudence excessive ou nécessaire, la question est actuellement débattue.
Il y a une AG de l'Association, qui héberge le forum, le 14 juin à PAris, comme tu as vu sur le site. Je n'y serai pas malheureusement, toi non plus je suppose, mais j'espère que des décisions utiles seront prises.

Dernière modification par Frenchie (22-05-2014 14:56:44)

 

#6 22-05-2014 15:13:49

Zorg
Membre Actif Asso
Date d'inscription: 18-07-2006
Messages: 4903

Re: Le mystère de l'eutectique Fe-S dans l'acier du WTC 7

Salut Westgate,

Tu trouveras dans la réponse de ReOpen911 à Chomsky et Bricmont un chapitre (V.  L’inexplicable expliqué… ) consacré à l'acier du WTC :
http://www.reopen911.info/11-septembre/2154/#a32

Bonne lecture smile


" La propagande est aux démocraties ce que la violence est aux dictatures." (Noam Chomsky)

Un Jeudi Noir de l'Information : le documentaire qui démonte les manipulations de Canal+, Jeudi Investigation, Tac Presse...
ReOpen911 répond à Noam Chomsky et Jean Bricmont

Hors ligne

 

#7 24-05-2014 02:43:31

Frenchie2
Lieu: N'importe où
Date d'inscription: 10-05-2014
Messages: 741

Re: Le mystère de l'eutectique Fe-S dans l'acier du WTC 7

Merci zorg. Ma conviction est faite, mais pour convaincre les sceptiques, il faut des arguments béton, et pas trop techniques. Aux Etats-Unis, je pense que c'est à la fois plus compliqué et plus simple qu'en France
- Plus simple, car celà s'est produit ici.
- Plus simple, car le 1er amendement garantit la liberté d'expression. En France, il y a des tabous, des interdits, des poursuites faciles (se faire poursuivre pour une quenelle, pas pensable ici).
- Plus compliqué, car les gens restent émotionnels. C'est comme si l'on avait dit en 1950 que ce n'était pas les japonais qui avaient attaqué Pearl Harbor
- Plus compliqué, car ici les gens travaillent et ne lisent pas.


Membre du club des 5 au regard de taupe tongue

Hors ligne

 

#8 05-06-2014 14:16:54

Frenchie2
Lieu: N'importe où
Date d'inscription: 10-05-2014
Messages: 741

Re: Le mystère de l'eutectique Fe-S dans l'acier du WTC 7

Le NIST a menti

5 juin 2014
11 septembre 2001, le NIST a menti
Giulietto CHIESA

Comme vous le savez, je vous informe périodiquement des travaux du 9/11 Consensus Panel (vous trouverez ici toute la documentation à laquelle je fais référence dans cet article). Ce que je vous dis cette fois, c’est qu’il est désormais prouvé que le NIST (National Institute for Standards and Technologies) a menti. Et pas seulement une fois. Il faut avoir à l’esprit que le NIST est l’institution publique qui, seule, a été chargée par le gouvernement américain d’effectuer l’analyse des causes des effondrements qui se sont produits au World Trade Center le 11 septembre 2001. J’insiste ici sur ce premier fait curieux : le gouvernement charge un organe technique gouvernemental de mener une enquête dans laquelle ce même gouvernement est impliqué. Et il se contente de cette seule enquête, évitant soigneusement que d’autres entités, ne dépendant pas directement du gouvernement, viennent mettre leur nez dans ces questions épineuses.

Mais cela reste un détail.

Venons-en aux faits, qui ont émergé récemment, et qui sont les suivants : les affirmations du NIST, selon lesquelles il aurait été impossible d’examiner les caractéristiques structurelles de l’acier du WTC 7, du fait qu’il n’aurait pas été retrouvé de l’acier de ce bâtiment, sont fausses.

Je rappelle à ceux qui ne le savent pas, que le maire de New York de l’époque, Rudolph Giuliani, en accord avec les autorités nationales, avait organisé un nettoyage aussi rapide que spectaculaire du gigantesque tas de débris, faisant en sorte que toute trace de l’événement disparaisse le plus vite possible, et que toute enquête ultérieure devienne impossible.

Je rappelle également, à ceux qui l’auraient oublié, que dans les quelque 500 pages du Rapport de la Commission sur le 11-Septembre, on ne trouve pas la moindre allusion à ce gigantesque « détail » que constitue l’effondrement du WTC 7, la 3e tour maudite qui s’est écroulée ce même 11 septembre 2001 vers 17 h 20, sans avoir été percuté par aucun avion.

Le NIST n’est donc pas en mesure d’effectuer la moindre analyse métallographique de l’acier, du fait – comme il l’affirme (à plusieurs reprises et dans différents documents) – qu’on ne retrouve plus de cet acier, exporté promptement vers la Chine pour y être fondu loin des yeux indiscrets.

Ce genre d’analyse aurait pourtant été précieuse pour confirmer, ou informer, la thèse défendue par le NIST, selon laquelle le WTC 7 s’est écroulé suite à l’affaiblissement par d’intenses incendies des structures en acier de l’édifice.

Mais inutile de trop rentrer dans le détail de la version (ou plutôt, d’une des versions) du NIST. Ce dont il s’agit ici, c’est de savoir si le NIST a dit ou non la vérité. Eh bien, il se trouve qu’il a menti. Et il existe pas moins de 6 preuves de ce mensonge :

    La première vient du Worcester Polytechnik Institute et remonte à cette même année 2001, au travers des pages du Journal of Mineral, Metals and Material Society (JOM), où l’on peut lire que trois chercheurs, J.R. Barnett, R.R. Biederman, et R.D. Sisson, Jr. ont effectué cette année-là une “Initial Microstructural Analysis of A36 Steel WTC Building 7,” (Première analyse microstructurelle de l’acier A36 du bâtiment 7 du WTC), (JOM, 53(12), 2001, p. 18). Et donc, le NIST n’a pas récupéré l’acier. Et la Commission officielle d’enquête les a crus. Pourtant les trois scientifiques ont bien trouvé ces échantillons et les ont même méticuleusement analysés.
    La deuxième preuve vient d’une agence gouvernementale, l’une des plus importantes agences de sécurité nationale des USA, la FEMA (Federal Emergency Management Agency). Cette dernière a admis en 2002 avoir connaissance de l’analyse de l’acier par ces trois professeurs. Mais la Commission officielle, elle, ne s’en est pas aperçue, même si elle avait été instituée précisément pour enquêter sur ces événements et qu’elle ait été au travail durant les mois concernés.
    La troisième preuve est confirmée par le Professeur Jonathan Barret (qui est l’auteur de l’étude de la FEMA citée plus haut), qui a remis ces faits en lumière six années plus tard, dans un documentaire de 2008 de la BBC.
    La quatrième preuve provient encore une fois du rapport de la FEMA, où l’on découvre – si on le lit plus attentivement – qu’il existait une Annexe D où l’on parlait précisément de pièces de métal fondu extraites des débris du WTC 7, et qu’une photo accompagnant l’analyse montrait un morceau de colonne de cet immeuble avec des poutres encore accrochées sur deux étages.
    La cinquième preuve a émergé en 2005, trois ans après le premier mensonge, lorsqu’une autre étude du NIST (la main gauche ne s’est pas souvenue de ce que la main droite avait écrit) fait référence à « l’acier provenant du WTC 7 ». Autrement dit, le NIST en 2005 dément le NIST de 2002.
    Enfin, en 2012 a émergé la sixième preuve. Un document, publié suite à une requête FOIA (Freedom of Information Act, ou Loi sur la liberté de l’information) permet de voir plusieurs photos dans lesquelles John Gross est en train d’examiner des morceaux d’acier du WTC 7 (voir photo ci-dessus). Il faut noter que John Gross fut l’un des principaux auteurs du rapport du NIST qui attribue aux seuls incendies les raisons de l’effondrement vertical, en chute libre, du bâtiment 7 du World Trade Center.

Bien, dans un pays normal, tout cela serait suffisant pour rouvrir l’enquête, puisque les conclusions du Rapport de la Commission sur le 11/9 se sont basées sur les données d’une étude falsifiée. Une analyse métallographique de l’acier aurait démontré qu’aucun incendie de bureau, aussi intense soit-il, n’est en mesure de ramollir la structure porteuse d’un gratte-ciel de 47 étages au point de le faire littéralement s’écrouler à terre en quelques secondes, droit sur son empreinte. Mais on ne verra pas, aux États-Unis, de juge enquêteur disposé à incriminer le menteur John Gross.

Et pendant ce temps, il y a encore des gens pour croire au père Noël. Et c’est pour cela que depuis lors, nous allons de guerre en guerre.

Giulietto Chiesa

IlFattoQuotidiano.it

Traduction : IlfattoQuotidiano.fr

http://www.legrandsoir.info/local/cache-vignettes/L250xH187/arton25852-43fbd.jpg
Le menteur John Gross examine l'acier du WTC7
http://www.legrandsoir.info/11-septembr … menti.html

Cet article a été traduit par le site d'infos alternatives d'extrême-gauche (je pense) Le Grand Soir, qui cite Reopen911 comme site ami.
Egalité et Réconciliation d'Alain Soral cite aussi Reopen911 comme site ami (le site était recommandé par GTO, site un peu sectaire, mais assez intéressant).

Nous avons là un bel exemple du caractère transfrontières du mouvement pour la vérité sur le 11 septembre. Je vous félicite.

Dernière modification par Westgate (05-06-2014 14:21:34)


Membre du club des 5 au regard de taupe tongue

Hors ligne

 

#9 05-06-2014 14:33:53

GTO
Lieu: Paris
Date d'inscription: 09-09-2008
Messages: 4775

Re: Le mystère de l'eutectique Fe-S dans l'acier du WTC 7

Westgate a écrit:

Egalité et Réconciliation d'Alain Soral cite aussi Reopen911 comme site ami (le site était recommandé par GTO, site un peu sectaire, mais assez intéressant).

Nous avons là un bel exemple du caractère transfrontières du mouvement pour la vérité sur le 11 septembre. Je vous félicite.

lol

Rien contre toi Westgate mais tu viens de mettre les pieds dans le plat d'une discussion ancienne mais toujours d'actualité. Attends un peu avant les félicitations, le coté "site amis" n'est pas encore bien défini.

Dernière modification par GTO (05-06-2014 14:39:43)


"Toute vérité franchit trois étapes. D'abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition. Puis, elle est considérée comme ayant été une évidence." de Arthur Schopenhauer

Membre du Club des 5 big_smile

Hors ligne

 

#10 05-06-2014 15:31:33

kikujitoh
Membre de Soutien
Lieu: Air Force One
Date d'inscription: 07-02-2009
Messages: 4810

Re: Le mystère de l'eutectique Fe-S dans l'acier du WTC 7

Westgate a écrit:

Cet article a été traduit par le site d'infos alternatives d'extrême-gauche (je pense) Le Grand Soir, qui cite Reopen911 comme site ami.
Egalité et Réconciliation d'Alain Soral cite aussi Reopen911 comme site ami (le site était recommandé par GTO, site un peu sectaire, mais assez intéressant).

Nous avons là un bel exemple du caractère transfrontières du mouvement pour la vérité sur le 11 septembre. Je vous félicite.

L'article en question de Chiesa a été traduit par Géant Vert pour son site Il Fatto Quotidiano, membre de ReOpen911. Tout comme les points relatifs au WTC7 sur le site du Consensul Panel.


"Les versions officielles des évenements historiques devraient systématiquement être remises en question." Howard Zinn

Hors ligne

 

#11 05-06-2014 19:18:42

Supedro
Invité

Re: Le mystère de l'eutectique Fe-S dans l'acier du WTC 7

Et encore un grand merci à lui, Géant Vert. Il a fait et fait toujours un sacré taf.

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr