ReOpen911.info : Site d'information sur les attentats du 11 septembre 2001

Annonce

Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs et n'impliquent en aucun cas leur approbation par l'ensemble du mouvement (plus d'infos). L'association ReOpen911 est une initiative citoyenne et bénévole indépendante de tout mouvement politique, philosophique et religieux.

Merci de soigner vos messages, restez courtois et constructifs. Un message ne respecte pas le règlement ? Signalez-le en utilisant la fonction "signaler" en bas de chaque message. Toute discussion sur la modération ne doit se faire QUE par MP, et non sur le forum...

Vous pouvez contacter l'équipe de modération à l'adresse : moderation [ at ] reopen911.info

Vous n'êtes pas identifié.

#281 13-10-2013 16:40:07

Larez
Responsable du forum
Lieu: Bourgogne
Date d'inscription: 10-05-2009
Messages: 6631

Re: L’avion magique du Pentagone : épisode 2 (Voltaire)

Je ne connaissais pas cette vidéo prise par hélicoptère et suis vraiment surpris de découvrir ça seulement aujourd'hui.
L'explosion au moment de l'impact ne correspond pas à celle des vidéos connues. Méfiance donc...

Hors ligne

 

#282 13-10-2013 16:59:34

one-line
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 17-08-2009
Messages: 35

Re: L’avion magique du Pentagone : épisode 2 (Voltaire)

la vidéo de l'hélico est un fake.

elle avait déjà été traité sur ce forum, mais je retrouve plus le topic.

Hors ligne

 

#283 13-10-2013 18:34:00

Supedro
Invité

Re: L’avion magique du Pentagone : épisode 2 (Voltaire)

Oui je ne connaissais pas non plus et suis plus que surpris, l'explosion ne correspond pas et les dimensions semblent bien réduites, sans compter le défaut d'image une seconde avant.
ce serait bien de retrouver le fil ou elle est traitée pour éviter de se la trainer

 

#284 13-10-2013 21:14:31

franck33
Invité

Re: L’avion magique du Pentagone : épisode 2 (Voltaire)

Armageddon a écrit:

Je ne connaissais pas cette autre analyse et surtout la vidéo prise par un hélicoptère... C'est tout à la fin...
vrai faux ?

Cela m’étonne que tu ne la connaisse pas ! one-line le dit , c'est un fake et je  te le redit
Cela m’étonne que tu ne la connaisse pas ! Surtout pour un habitué.wink

Edit: J'ai l'impression que tout a été dit ! Malheureusement!

Dernière modification par franck33 (13-10-2013 21:41:50)

 

#285 13-10-2013 23:47:50

Armageddon
Membre du forum
Date d'inscription: 02-08-2007
Messages: 3870

Re: L’avion magique du Pentagone : épisode 2 (Voltaire)

Provoc inutile

Dernière modification par Armageddon (13-10-2013 23:48:30)


"Oculos habent et non videbunt, aures habent et non audient"

Hors ligne

 

#286 14-10-2013 00:06:12

Armageddon
Membre du forum
Date d'inscription: 02-08-2007
Messages: 3870

Re: L’avion magique du Pentagone : épisode 2 (Voltaire)

En tout cas, voilà où le faussaire a pris son original... c'est au début...

C'est donc bien un faux

Dernière modification par Armageddon (14-10-2013 00:07:26)


"Oculos habent et non videbunt, aures habent et non audient"

Hors ligne

 

#287 14-10-2013 21:58:57

MagicalMysteryFlights
Membre du forum
Date d'inscription: 31-10-2007
Messages: 1765

Re: L’avion magique du Pentagone : épisode 2 (Voltaire)

Réponse au post #280

Citation Armageddon:
"Je rappelle qu'il y  a deux vidéos de ce pseudo crash. Sur ces vidéos on voit les véhicules qui passent au loin sur la route, on voit aussi après le pseudo-crash, la voiture de police se rendre sur le lieu du crash, puis traverser la pelouse à toute vitesse à la hauteur où est apparu la trace de fumée et sans être gêné par les soi-disant nombreux débris...

Alors si on peut voir un objet de la traille d'un véhicule de police, comment un "objet" de la taille d'un avion de ligne modèle B 757 pourrait être invisible.

Restons sérieux...." Fin de citation

Comment?
Simplement en supprimant les images du crash lui-même, entre celles où il ne se passe rien et celles de l'explosion.
Puis en rajoutant un faux-nez d'avion sur la dernière de la première série, et un faux sillage sur la première de l'explosion.

Ca évoque d'abord un avion impossible au ras des pâquerettes puis un missile ultra-rapide, comme ça il y en a pour tout le monde, du grain à moudre pour fantasmer!

Et pourquoi ce truquage?
Voir post sur ce même fil: http://forum.reopen911.info/p259955-19- … ml#p259955 Post #189

Et en bonus fin du post, photo mystère, qu'est-ce qui a bien pu frapper ainsi le Pentagone, un avion magique?

Dernière modification par MagicalMysteryFlights (14-10-2013 22:28:15)


"Nier les faits parce qu'on les croit incompréhensibles est certainement plus stérile du point de vue du progrès de la connaissance que d'élaborer des hypothèses." Claude Levy-Strauss

Hors ligne

 

#288 15-10-2013 20:59:58

MagicalMysteryFlights
Membre du forum
Date d'inscription: 31-10-2007
Messages: 1765

Re: L’avion magique du Pentagone : épisode 2 (Voltaire)

@ Mr Moutmout et tout ceux qui ignorent ce qu'est un reflet du ciel sur une forme cylindrique en alu poli:

Plein de gens sur ce forum voudraient prouver que les débris de tôles de fuselage touvés sur les lieux sont des fakes grossiers dont la couleur de fond bleue ne correspond pas à celle des vrais avions d'American Airlines. Sur les photos de vrais avions, on voit bien disent-ils, que la couleur de fond du dessus de fuselage est d'un bleu différent.

Le hic, c'est qu'il n'y a PAS de couleur de fond bleue sur les fuselages des avions de cette compagnie.

Les avions d'American Airlines et ce jusqu'à cette année, ont porté pendant des décennies une livrée minimaliste fait de bandes de fuselage d'abord rouge-orange , puis bleue et rouge, puis avec un peu de blanc, avec parfois une dérive et des moteurs blancs, le tout reposant sur un fuselage et des ailes restés en alu naturel poli. Oui, les avions d'American Airlines n'ont pas de couleur de fond, c'est seulement de l'alu naturel poli qui reflète son environnement, le ciel, le sol, les nuages, etc.

Un peu de culture aéronautique serait la bienvenue ici.

http://www.nycaviation.com/newspage/wp-content/uploads/2012/11/american-airlines-dc7-630-620x413.jpg

http://en.wikipedia.org/wiki/American_Airlines

"Livery:
American's early liveries varied widely, but a common livery was adopted in the 1930s, featuring an eagle painted on the fuselage. The eagle became a symbol of the company and inspired the name of American Eagle Airlines. Propeller aircraft featured an international orange lightning bolt running down the length of the fuselage, which was replaced by a simpler orange stripe with the introduction of jets.
In the late 1960s, American commissioned Massimo Vignelli, an acclaimed industrial and graphic designer, to develop a new livery. The original design called for a red, white, and blue stripe on the fuselage, and a simple "AA" logo, without an eagle, on the tail. However, Vignelli eventually created a highly stylized eagle, which remained the company's logo until 2013 (..)
On January 17, 2013, American announced that it was changing its planes' livery.[74] Before then, American had been the only major U.S. airline to leave most of its aircraft surfaces unpainted. This was because C. R. Smith hated painted aircraft, and refused to use any liveries that involved painting the entire plane. Robert "Bob" Crandall later justified the distinctive natural metal finish by noting that less paint reduced the aircraft's weight, thus saving on fuel cost."


Sur ce type de forme en alu poli, le ciel bleu se réfléchi en bleu, plus ou moins intense suivant le bleu du ciel et l'intensité-direction de la lumière.
De nos jours, sur ces avions, la présence des bandes bleu-blanc-rouge en milieu de fuselage augmente le contraste entre les deux moitiés de fuselage (le bas reflètant le tarmac ocre-gris clair) et donne l'impression que le dos est peint en bleu (pas cher comme effet!)
http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/2/21/American_Airlines_at_Dallas.jpg

Mais c'est juste un effet d'optique: Voici ce que ça donne quand les bandes sont absentes, on voit bien que le bleu n'est qu'un reflet qui suit la forme de l'avion, et le bleu évolue doucement en ocre-gris à partir du milieu de fuselage et vers la partie inférieure, ce n'est pas un effet artistique de peinture:
http://www.air-passion.be/photos/albums/Aviation/BRU/100617_N174AA_B757-200_American_Airlines.jpg
http://farm6.staticflickr.com/5136/5476746199_72c6608576_z.jpg

Le même sous ciel gris:
http://i775.photobucket.com/albums/yy32/ArubaBugs/Week%202%202011/N174AA12jan.jpg
http://i1.ytimg.com/vi/R3flWE6WtM8/hqdefault.jpg

Exemple d'un avion entièrement alu poli dont le dos n'est pas pein en bleu (Lockheed Electra de collection):
http://surlezinc.blogs.com/.a/6a00d8341d6e4453ef00e555068e3e8834-500wi
Autre exemple de reflet trompeur: Le revêtement de mylar aluminisé qui recouvrait dans l'espace le cône de la cabine de commande d'Apollo était un vrai miroir qui reflétait très bien le noir de l'espace et l'ocre de la lune, alors que l'alu mat du cylindre du module de service ne donnait pas le même reflet:

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/4/4a/Apollo_17_Command_Module_AS17-145-22261HR.jpg

Les raisonnements sur les reflets bleus des débris sont dès le départ basés sur cette erreur idiote d'appréciation des lois de réflexion des matériaux.

Sur les photos des débris, la couleur change et varie du gris au bleu car on n'a plus affaire à un beau cylindre régulier qui reflète le ciel de façon uniforme, mais à des formes "patatoïdales" irrégulières  pas forcément orientées vers le bleu du ciel.

Du coup, on a la couleur gris blanchâtre qui est celle de l'aluminium, avec quelque reflets bleus variables. Les comparer à une photo d'avion intact n'est pas pertinent.
J'espère que tout le monde a pigé, sinon c'est grave les gars.....

Elève Moutmout vous avez zéro pour votre démonstration! Pas terrible comme base de départ d'une nouvelle enquête indépendante....De quoi faire passer les truthers pour des imbéciles incultes et je suis gentil!


Et comme la livrée change cette année, les avions seront tous peints avec un fond alu-gris bleu clair, car les fuselage en carbone n'auront pas le beau reflet de l'alu.
Si tu avais voyagé avec American Airlines dans le passé, et observé avec tes yeux leurs avions dans des aéroports, tu aurais pu constater que les avions de cette compagnie n'avaient aucune peinture de fond, aucune.

Dernière modification par MagicalMysteryFlights (18-10-2013 09:56:25)


"Nier les faits parce qu'on les croit incompréhensibles est certainement plus stérile du point de vue du progrès de la connaissance que d'élaborer des hypothèses." Claude Levy-Strauss

Hors ligne

 

#289 16-10-2013 08:16:25

Ronny1
Modérateur
Date d'inscription: 30-04-2013
Messages: 576

Re: L’avion magique du Pentagone : épisode 2 (Voltaire)

Là je crois que MMF a raison. Les avions d'American airlines n'ont jamais été bleus. La photo 2 et 3 de Mr Moutmout sont les mêmes livrées.

Hors ligne

 

#290 16-10-2013 23:31:54

kézako
Membre du forum
Date d'inscription: 12-02-2007
Messages: 6573

Re: L’avion magique du Pentagone : épisode 2 (Voltaire)

MagicalMysteryFlights a écrit:

Les avions d'American Airlines et ce jusqu'à cette année, ont porté pendant des décennies une livrée minimaliste fait de bandes de fuselage d'abord rouge-orange , puis bleue et rouge, puis avec un peu de blanc, avec parfois une dérive et des moteurs blancs, le tout reposant sur un fuselage et des ailes restés en alu naturel poli. Oui, les avions d'American Airlines n'ont pas de couleur de fond, c'est seulement de l'alu naturel poli qui reflète son environnement, le ciel, le sol, les nuages, etc.

Un peu de culture aéronautique serait la bienvenue ici.

MagicalMysteryFlights, je me permets dans ce cas de vous interrompre afin de vous corriger. Les structures des aéronefs de la compagnie American Airlines en service n'ont jamais été " en alu naturel poli ", comme vous avez commencé à l'affirmer ici, pour la bonne raison que vous ne devriez pas non plus ignorer que de l'alumine se forme sur de aluminium aussitôt qu'il est mis en contact avec un oxydant comme l'oxygène de l'air.

Il s'agit d'une connaissance qui demeure strictement basique en structures aéronautiques où l'on utilise pour ainsi dire quasiment que de l'aluminium. En fait, strictement personne ne peut l'ignorer en aéronautique.


Les aéronefs de la compagnie American Airlines étaient donc bien peint en réalité - je vous l'affirme-, avec une peinture aluminium ( et pas au rouleau non plus ! lol )  , ce n'était que quelques microns smile


Pour votre "cultivation", donc, MagicalMysteryFlights  wink

Dernière modification par kézako (17-10-2013 00:51:37)


« La première victime d’une guerre, c’est la vérité » Déclaration du sénateur américain Hiram Johnson en 1917, lors de l’entrée en guerre des États-Unis.

Vous avez dit anti-américanisme ?

Hors ligne

 

#291 17-10-2013 08:32:33

Ronny1
Modérateur
Date d'inscription: 30-04-2013
Messages: 576

Re: L’avion magique du Pentagone : épisode 2 (Voltaire)

Comme le dit Wiki :
On January 17, 2013, American announced that it was changing its planes' livery.[74] Before then, American had been the only major U.S. airline to leave most of its aircraft surfaces unpainted. This was because C. R. Smith hated painted aircraft, and refused to use any liveries that involved painting the entire plane. Robert "Bob" Crandall later justified the distinctive natural metal finish by noting that less paint reduced the aircraft's weight, thus saving on fuel costs.[75] The new livery does not allow for the polished aluminum surface that the planes historically displayed.
http://en.wikipedia.org/wiki/American_Airlines#Livery
http://s1.ibtimes.com/sites/www.ibtimes.com/files/styles/v2_article_large/public/2012/01/12/216191-a-worker-walks-underneath-an-american-airlines.jpg

Dernière modification par Ronny1 (17-10-2013 09:37:23)

Hors ligne

 

#292 17-10-2013 09:15:59

GTO
Lieu: Paris
Date d'inscription: 09-09-2008
Messages: 4775

Re: L’avion magique du Pentagone : épisode 2 (Voltaire)

L'aluminium poli semble etre une option possible. Cependant si cette option est choisie, il y aura tout de meme une peinture anti corrosion sur certaines parties de l'avion.

http://www.boeing.com/commercial/aeroma … 01txt.html

All exterior airplane paint can be classified either as decorative, which includes an operator's markings, or as protective, which is light gray in color. Protective paint is used in certain areas to prevent corrosion, and it is used on all composites to prevent erosion and moisture ingress. These composite areas include wing fairings, control surfaces, radomes, tail cones, engine nacelles, and large portions of the empennage. For this reason, even polished airplanes use a considerable amount of protective paint.

Dernière modification par GTO (17-10-2013 09:25:41)


"Toute vérité franchit trois étapes. D'abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition. Puis, elle est considérée comme ayant été une évidence." de Arthur Schopenhauer

Membre du Club des 5 big_smile

Hors ligne

 

#293 17-10-2013 10:52:07

kézako
Membre du forum
Date d'inscription: 12-02-2007
Messages: 6573

Re: L’avion magique du Pentagone : épisode 2 (Voltaire)

Je maintiens ce que j'ai déjà écrit plus haut wink

Le terme de "finition métallique" évoque seulement l'aspect de l'aluminium qui serait brut et sans peinture:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Aluminium

L’aluminium est un métal mou, léger, mais résistant avec un aspect argent-gris mat, dû à une mince couche d’oxydation de cinq à dix nanomètres qui se forme rapidement quand on l’expose à l’air et qui empêche la corrosion de progresser dans des conditions normales d’exposition chimiques. Ce film composé d'alumine se forme spontanément très rapidement quand l’aluminium est mis en contact avec un milieu oxydant comme l’oxygène de l’air. À la différence de la plupart des métaux, il est utilisable même s’il est oxydé en surface. On peut même dire que sans cette couche d’oxyde, il serait impropre à la plupart de ses applications. Il est possible d’augmenter artificiellement l’épaisseur de cette couche d’oxydation par anodisation, ce qui permet d’augmenter la protection et de décorer les pièces en colorant la couche d’oxyde. ...

L'habit ne fait donc pas le moine, ni "des experts" qui ignoreraient les propriétés de l'aluminium et de ses alliages utilisés dans l'aéronautique, ni non plus enfin des personnes "très logiques", puisque si ces surfaces avaient réellement été brutes, elles seraient alors ternes et ne brilleraient pas.

Je rajouterais, elles non plus smile

Dernière modification par kézako (17-10-2013 10:57:29)


« La première victime d’une guerre, c’est la vérité » Déclaration du sénateur américain Hiram Johnson en 1917, lors de l’entrée en guerre des États-Unis.

Vous avez dit anti-américanisme ?

Hors ligne

 

#294 17-10-2013 11:59:17

Ronny1
Modérateur
Date d'inscription: 30-04-2013
Messages: 576

Re: L’avion magique du Pentagone : épisode 2 (Voltaire)

Wiki parle bien d'une surface en aluminium poli.
Mais on diverge du point principal, le point principal est que les avions d'American Airlines n'étaient pas peints en bleu, c'est juste un reflet. Le lettrage était rouge avec un bord blanc. Ca ne prouve pas pour autant que le morceau sur la pelouse est authentique. Ils ne sont pas assez idiots pour se tromper de couleurs tout de même.

Dernière modification par Ronny1 (17-10-2013 12:01:51)

Hors ligne

 

#295 17-10-2013 18:01:52

MagicalMysteryFlights
Membre du forum
Date d'inscription: 31-10-2007
Messages: 1765

Re: L’avion magique du Pentagone : épisode 2 (Voltaire)

kézako a écrit:

Je maintiens ce que j'ai déjà écrit plus haut wink

Le terme de "finition métallique" évoque seulement l'aspect de l'aluminium qui serait brut et sans peinture:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Aluminium

L’aluminium est un métal mou, léger, mais résistant avec un aspect argent-gris mat, dû à une mince couche d’oxydation de cinq à dix nanomètres qui se forme rapidement quand on l’expose à l’air et qui empêche la corrosion de progresser dans des conditions normales d’exposition chimiques. Ce film composé d'alumine se forme spontanément très rapidement quand l’aluminium est mis en contact avec un milieu oxydant comme l’oxygène de l’air. À la différence de la plupart des métaux, il est utilisable même s’il est oxydé en surface. On peut même dire que sans cette couche d’oxyde, il serait impropre à la plupart de ses applications. Il est possible d’augmenter artificiellement l’épaisseur de cette couche d’oxydation par anodisation, ce qui permet d’augmenter la protection et de décorer les pièces en colorant la couche d’oxyde. ...

L'habit ne fait donc pas le moine, ni "des experts" qui ignoreraient les propriétés de l'aluminium et de ses alliages utilisés dans l'aéronautique, ni non plus enfin des personnes "très logiques", puisque si ces surfaces avaient réellement été brutes, elles seraient alors ternes et ne brilleraient pas.

Je rajouterais, elles non plus smile

Je retiens l'ironie qui se veut définitive et vraisemblablement destinée à dévier le débat pour sauver la face de ceux qui pensaient que la couleur bleue des tôles prouvait le fake,  mais cette ironie tombe à plat: La réponse est ALCLAD.

Les alliages d'aluminium utilisés en particulier pour les revêtements des avions Boeing sont de type Alclad, une feuille multicouches constituée essentiellement d'alliage d'alu pour la surface interne et d'une très fine couche d'alu quasi pur à l'extérieur. L'alu pur résiste mieux à la corrosion que les alliages et constitue en fait la protection anti-corrosion de ce type de tôles.

http://en.wikipedia.org/wiki/Alclad
http://www.alcoa.com/aerospace/en/produ … cat_id=344

Je crois que l'alliage le plus utiilsé est l'ALCLAD 188 d'Alcoa.

Cette fine couche s'auto-protège de la corrosion avec son alumine. L'Alclad est largement utilisé pour les surfaces de revêtement d'avions civils et militaires,
La tôle peut bien sûr être recouverte s'un enduit protecteur incolore ou aluminium, sur l'avion monté, mais il faut au préalable retirer l'alumine par des traitements appropriés. C'est cher et délicat.

D'après ce que j'ai pu comprendre, AA et d'autres compagnies préfèrent s'en tenir à un entretien régulier par polissage adéquat des surfaces, donc à-priori sans retirer l'alumine ni ajouter un vernis protecteur, et n'ont de ce fait pas appliqué d'enduit protecteur sur leurs avions, saufs sur des avions plus récents que le 757. La certitude n'est pas de 100%, mais elle est forte.

http://www.pprune.org/tech-log/420933-p … faces.html


La chose à retenir est que tous ceux qui n'ont pas cessé de vouloir prouver que les débris de tôles d'alu photographiés devant le Pentagone sont des fakes en raison de l'inadéquation de leur couleur de peinture bleue sont à côté de leur pompes depuis le début. Il leur faut trouver mieux pour convaincre.

Maintenant, on peut discuter du rouge et du liseré blanc des restes de lettres. Là il s'agit bien de peinture.

Dernière modification par MagicalMysteryFlights (17-10-2013 18:08:59)


"Nier les faits parce qu'on les croit incompréhensibles est certainement plus stérile du point de vue du progrès de la connaissance que d'élaborer des hypothèses." Claude Levy-Strauss

Hors ligne

 

#296 17-10-2013 20:55:44

kézako
Membre du forum
Date d'inscription: 12-02-2007
Messages: 6573

Re: L’avion magique du Pentagone : épisode 2 (Voltaire)

Une évolution notable en 24 heures d'intervalles:

MagicalMysteryFlights a écrit:

Un peu de culture aéronautique serait la bienvenue ici.

MagicalMysteryFlights a écrit:

La certitude n'est pas de 100%, mais elle est forte.

MagicalMysteryFlights,
Au sujet de certitudes je n'ai certainement pas l'intention d'organiser un concours afin de savoir qui de nous deux aura tapé le plus de rivets même si personnellement j'ai déjà une certitude qui n'est pas de 100%, mais qui est forte.

En effet, j'aurais depuis longtemps déjà pu vous "corriger" systématiquement à propos de tel(s) terme(s) ou de tel(s) mot(s) que vous utilisez dans l'argumentaire que vous exposez sur ce fil, en évoquant à chaque fois le véritable terme et le véritable mot qui est utilisé dans le milieu professionnel de l'aéronautique.
Or, je ne l'aurai jamais fait, ne jugeant pas votre argumentaire au travers du regard strictement professionnel, mais de la logique que vous êtes aussi en mesure d'exposer.
Soyons humbles et je pense au moins déjà savoir que nous avons tous qu'un avantage à l'être.

Puisque les éléments périphériques au "crash" sont déjà traités ailleurs, pouvez-vous nous donner votre avis à propos du contenu de l'article qui aura motivé l'ouverture de ce topic, qui est une très belle analyse des rares éléments officiels qui ont été rendus publics et concernant encore plus directement ce prétendu crash ?

http://www.voltairenet.org/article139125.html

Dernière modification par kézako (17-10-2013 20:57:09)


« La première victime d’une guerre, c’est la vérité » Déclaration du sénateur américain Hiram Johnson en 1917, lors de l’entrée en guerre des États-Unis.

Vous avez dit anti-américanisme ?

Hors ligne

 

#297 17-10-2013 21:17:48

kilohotel
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 06-05-2011
Messages: 44

Re: L’avion magique du Pentagone : épisode 2 (Voltaire)

[Modéré : HS]

Hors ligne

 

#298 18-10-2013 09:52:07

MagicalMysteryFlights
Membre du forum
Date d'inscription: 31-10-2007
Messages: 1765

Re: L’avion magique du Pentagone : épisode 2 (Voltaire)

kézako a écrit:

Une évolution notable en 24 heures d'intervalles:

MagicalMysteryFlights a écrit:

Un peu de culture aéronautique serait la bienvenue ici.

MagicalMysteryFlights a écrit:

La certitude n'est pas de 100%, mais elle est forte.

MagicalMysteryFlights,
Au sujet de certitudes je n'ai certainement pas l'intention d'organiser un concours afin de savoir qui de nous deux aura tapé le plus de rivets même si personnellement j'ai déjà une certitude qui n'est pas de 100%, mais qui est forte.

En effet, j'aurais depuis longtemps déjà pu vous "corriger" systématiquement à propos de tel(s) terme(s) ou de tel(s) mot(s) que vous utilisez dans l'argumentaire que vous exposez sur ce fil, en évoquant à chaque fois le véritable terme et le véritable mot qui est utilisé dans le milieu professionnel de l'aéronautique.
Or, je ne l'aurai jamais fait, ne jugeant pas votre argumentaire au travers du regard strictement professionnel, mais de la logique que vous êtes aussi en mesure d'exposer.
Soyons humbles et je pense au moins déjà savoir que nous avons tous qu'un avantage à l'être.

Puisque les éléments périphériques au "crash" sont déjà traités ailleurs, pouvez-vous nous donner votre avis à propos du contenu de l'article qui aura motivé l'ouverture de ce topic, qui est une très belle analyse des rares éléments officiels qui ont été rendus publics et concernant encore plus directement ce prétendu crash ?

http://www.voltairenet.org/article139125.html

Je suppose qu'il me faut vous remercier bruyamment pour avoir la bonté de ne pas me corriger à chaque post. Si vous connaissiez l"Alclad et son usage, il eut été bien préférable d'en parler d'abord avant de "corriger" mon langage qui ne vous sied point, j'en suis navré très cher.

Ma certitude sur l'abscence de peinture bleue était totale, mon incertitude repose sur l'emploi d'un vernis de protection sur les avions AA. Je pense qu'ils sont sans protection et sont simplement alu naturel poli, ça se dit en langage courant.
Le bleu des photos ne peut s'obtenir que par effet miroir, et la présence d'un revêtement de peinture alu ou même d'un vernis aurait pour effet de modifier les caractéristiques de réflexion de la lumière: La réflexion devient diffuse et élimine l'aspect miroir, même si l'on frotte et polit, ce qui pourrait avoir pour effet d'altérer la couche de vernis de protection.

Voilà pour ce sujet qui est clos.

Concernant votre article de PHB, ca commence à dater, on en a déjà beaucoup parlé dans tout les sens sur ce forum. Il y bien longtemps que ça n'a pas été réactualisé, ne trouvez-vous pas? Que pensez-vous de l'appel de Craig Ranke CIT aux tenants du missile à rejoindre sa croisade pour le fly-over et le passage nord? Depuis ce moment décisif dans la progression de l'enquête, il me semble que le missile n'est plus à la mode...

PHB est déjà intervenu sur ce forum en arguant fortement de sa position, usant largement de l'argument d'autorité pour imposer sa vue. On ne sait toujours pas exactement quel pourrait être le missile vecteur de la charge creuse ni d'où il venait, quel avion le portait, dans quel but, et on attend encore que se manifeste au moins un témoin du passage du missile.

On continue de refuser d'entendre plusieurs témoignages du crash disant que l'explosion a eu lieu quand seule la queue dépassait du bâtiment, et qu'elle a été d'une violence telle qu'elle a volatilisé cette queue, dans une explosion mêlant onde de choc, flash initial intense, odeurs de fuel et de cordite, pluie de confettis, le tout faisant plus penser à une bombe fuel-air qu'à un incendie de kérosène (qui serait ben tardif) ou une charge creuse d'un petit missile (incapable de générer autant de débris à l'extérieur).

Votre question est trop générale et le texte trop long pour un commentaire qui devrait être court, et sur un autre fil plus dédié à la théorie du missile.
Qu'avez-vous en tête et de quel point souhaiteriez-vous débattre?

Dernière modification par MagicalMysteryFlights (18-10-2013 10:04:16)


"Nier les faits parce qu'on les croit incompréhensibles est certainement plus stérile du point de vue du progrès de la connaissance que d'élaborer des hypothèses." Claude Levy-Strauss

Hors ligne

 

#299 19-10-2013 09:41:50

MagicalMysteryFlights
Membre du forum
Date d'inscription: 31-10-2007
Messages: 1765

Re: L’avion magique du Pentagone : épisode 2 (Voltaire)

Extrait du post #141 Le Parcours Final du Vol77 est impossible: http://forum.reopen911.info/p230934-05- … ml#p230934

"Alors, il faut se demander: Mais gommé comment et sur quelles images? That is the question.....En fait, la seule référence de l'échelle des temps que nous ayons est cette bizarre boule de feu explosive, qui ne parait pas truquée sur les images (juste une impression). Pour comprendre le crash, il faut comprendre ce qui a pu se passer avant et après la boule de feu.

Pour mémoire:
http://www.judicialwatch.org/archive/20 … ht77-1.mpg
http://www.judicialwatch.org/archive/20 … ht77-2.mpg

D'après la description de certains témoins de l'impact, l'avion est d'abord rentré presque entièrement dans le Pentagone puis l'explosion majeure s'est produite quand il ne restait plus que la queue au-dehors du bâtiment.
C'est le point clé: La fameuse boule de feu n'est apparue qu'après la pénétration de la majeure partie du fuselage et des ailes dans le bâtiment.

L'explosion, car c'en est une, est souvent jugée suspecte en elle-même : Elle ne correspond pas vraiment à celle d'un réservoir de kérosène: D'abord il y a ce souffle, puis cette lumière fulgurante, et les odeurs de cordite, mais aussi de fuel. Elle me fait plus penser à une bombe fuel-air qu'à l'inflammation explosive du kérosène des réservoirs, et pas vraiment à l'explosion d'un missile anti bunker, lequel commence par forer un passage puis explose au-dedans et non pas contre son objectif.

En outre, le fait que cette explosion se soit produite seulement lorsque il ne restait plus que l'arrière du fuselage et l'empennage au-dehors du bâtiment est une anomalie de la VO en soi, car si l'avion avait ses réservoirs central et d'ailes pleins, la grosse explosion aurait du survenir plus tôt, juste après la pénétration de la partie avant de fuselage.

La séquence évoquée est:
Impact ->Pénétration presque totale avec queue en-dehors du bâtiment ->Boule de feu ->Plus rien.

C'est ce que semblent décrire plusieurs témoignages que je cite simplement comme exemple, non comme preuve (et au sujet desquels je n'engagerai aucun débat avec quiconque ici étant donné l'incroyable partialité avec laquelle les partisans de la mise en scène les abordent).

1-Robert A. Leonard: "The plane vanished, absorbed by the building, and there was a slight pause. Then a huge fireball rose into the sky."
    "L'avion a disparu, absorbé par le bâtiment, et il y a eu une petite pause. Puis une énorme boule de feu s'est élevée dans le ciel."

2-Wanda Ramey: "." Recalling those moments again, Ramey said it appeared the building sucked the plane up inside. "A few seconds later, I heard a loud boom and I saw a huge fireball and lots of smoke," she said.
"Se rappelant de nouveau ces instants, Ramey dit avoir eu l'impression que le bâtiment avait avalé l'avion au-dedans. "Quelques secondes plus tard, j'ai entendu un fort boum et j'ai vu une énorme boule de feu et beaucoup de fumée" dit-elle.

3-Noel Sepulveda: "For a brief moment, you could see the body of the plane sticking out from the side of the building. Then a ball of fire came from behind it." An explosion followed, ...."
"Pendant un court instant, on pouvait voir le fuselage émerger du bâtiment, puis une boule de feu est apparue derrière lui.."

4-Steve Storti: ""The plane traveled straight as an arrow.'(note MMF: c'est l'approche finale, pas l'impact), when it had plunged in as far as its tail fin, there was huge explosion"
"Quand il a eu pénétré jusqu'à la dérive de queue, il y a eu une énorme explosion"

5-Penny Elgas: "At the point where the fuselage hit the wall, it seemed to simply melt into the building. I saw a smoke ring surround the fuselage as it made contact with the wall. It appeared as a smoke ring that encircled the fuselage at the point of contact and it seemed to be several feet thick. I later realized that it was probably the rubble of churning bits of the plane and concrete. The churning smoke ring started at the top of the fuselage and simultaneously wrapped down both the right and left sides of the fuselage to the underside, where the coiling rings crossed over each other and then coiled back up to the top. Then it started over again—only this next time, I also saw fire, glowing fire in the smoke ring. At that point, the wings disappeared into the Pentagon. And then I saw an explosion and watched the tail of the plane slip into the building."
"Au point où le fuselage a frappé le mur, il a semblé simplement se fondre dans le bâtiment. J'ai vu un anneau de fumée entourer le fuselage à son contact avec le mur. Cela apparaissait comme un anneau de fumée encerclant le fuselage au point de contact et il semblait avoir plusieurs pieds d'épais. J'ai réalisé plus tard que c'était probablement les débris tourbillonnants de morceaux d'avion et de gravats. L'anneau de fumée tourbillonnante prit naissance au sommet du fuselage puis entoura simultanément les deux côtés du fuselage jusqu'en-dessous, où les anneaux s'enroulèrent l'un avec l'autre pour remonter sur le dessus. Puis cela se reproduisit, avec du feu cette fois, un feu rougeoyant dans la fumée.
A ce point, les ailes disparurent dans le Pentagone. Et alors j'ai vu une explosion et j'ai observé la queue de l'avion glisser dans le bâtiment."

Après la boule de feu, les témoins disent tous: Fini! Plus d'avion, plus de bruit, plus rien, que des volutes de fumée."

Avertissement préalable: Alors certes, on va gloser à l'infini sur tel ou tel mot employé par tel ou tel témoin pour affirmer que ça ne veut rien dire, qu'il était halluciné, qu'il est mythomane ou fait partie du complot, OK, moi je ne souhaite pas débattre sur cet aspect des choses. Pas sur ce forum.

Le trou de sortie a été réalisé par une "circular shaped charge" (mon opinion), juste après le crash et est une des explosions successives entendues par lea témoins à l'intérieur du bâtiment.


"Nier les faits parce qu'on les croit incompréhensibles est certainement plus stérile du point de vue du progrès de la connaissance que d'élaborer des hypothèses." Claude Levy-Strauss

Hors ligne

 

#300 19-10-2013 11:39:02

Anti Debunker
Membre du forum
Date d'inscription: 21-03-2013
Messages: 314

Re: L’avion magique du Pentagone : épisode 2 (Voltaire)

[Modéré : HS]


Bonjour Debunker !!! ... On va jouer à un jeu ... !!!

Hors ligne

 

#301 19-10-2013 11:50:33

Anti Debunker
Membre du forum
Date d'inscription: 21-03-2013
Messages: 314

Re: L’avion magique du Pentagone : épisode 2 (Voltaire)

MagicalMysteryFlights a écrit:

PENNY ELGAS :
"Au point où le fuselage a frappé le mur, il a semblé simplement se fondre dans le bâtiment. J'ai vu un anneau de fumée entourer le fuselage à son contact avec le mur. Cela apparaissait comme un anneau de fumée encerclant le fuselage au point de contact et il semblait avoir plusieurs pieds d'épais. J'ai réalisé plus tard que c'était probablement les débris tourbillonnants de morceaux d'avion et de gravats. L'anneau de fumée tourbillonnante prit naissance au sommet du fuselage puis entoura simultanément les deux côtés du fuselage jusqu'en-dessous, où les anneaux s'enroulèrent l'un avec l'autre pour remonter sur le dessus. Puis cela se reproduisit, avec du feu cette fois, un feu rougeoyant dans la fumée.
A ce point, les ailes disparurent dans le Pentagone. Et alors j'ai vu une explosion et j'ai observé la queue de l'avion glisser dans le bâtiment."

Celui-ci reste mon préféré. En version courte, cela donne ceci :

« J'ai vu un cercle de fumée autour du fuselage lorsqu'il a heurté le mur. C'était comme un cercle de fumée entourant le fuselage au point de contact, et qui semblait avoir 1 m d'épaisseur. Puis cela a recommencé, mais cette fois-ci j'ai vu une flamme rouge dans le cercle de fumée »

Avec des yeux supersoniques, elle est aussi capable de voir une balle de revolver sortir d'un canon et de suivre sa trajectoire sec. par sec., sans broncher.

Mais fort "malheureusement", elle ne pouvait pas l'identifier comme étant le vol 77, elle ne pouvait pas noter le numéro d'immatriculation. C'est dommage. Et pas de trainée blanche à l'horizon non plus ...


Bonjour Debunker !!! ... On va jouer à un jeu ... !!!

Hors ligne

 

#302 19-10-2013 13:29:30

franck33
Invité

Re: L’avion magique du Pentagone : épisode 2 (Voltaire)

Anti Debunker a écrit:

Avec des yeux supersoniques, elle est aussi capable de voir une balle de revolver sortir d'un canon et de suivre sa trajectoire sec. par sec., sans broncher.

Je rajouterais : que même plusieurs caméras fixes n'ont pas pu voir.

 

#303 19-10-2013 19:24:49

Anti Debunker
Membre du forum
Date d'inscription: 21-03-2013
Messages: 314

Re: L’avion magique du Pentagone : épisode 2 (Voltaire)

franck33 a écrit:

Je rajouterais : que même plusieurs caméras fixes n'ont pas pu voir.

Oh bien sûr que si, mais vu qu'on refuse de montrer quoi que ce soit. Tant pis pour eux, mais c'est trop tard.
Qui a le droit de prétendre qu'il ne faut monter sur ses grands chevaux pour les accuser de magouille ?

Pourtant, il y en avait une qui pouvait montrer un avion tout au moins. Une caméra qui est placée juste, juste à l'endroit des premiers lampadaires. Mais bon, comme des enfants punis de dessert, on veut pas nous donner l'extrait.

Néanmoins, les témoignages décrivent pas mal de choses, bien que certains soient complètement foldingues comme Elgas.
Ils décrivent trop de choses qui ne s'apparentent pas à la vitesse de l'avion ...

La forte probabilité est que les 850 kmh avant impact, c'est du bidon ... toutefois, si les hautes instances se servent des témoignages comme valides ...


Bonjour Debunker !!! ... On va jouer à un jeu ... !!!

Hors ligne

 

#304 19-10-2013 21:07:16

MagicalMysteryFlights
Membre du forum
Date d'inscription: 31-10-2007
Messages: 1765

Re: L’avion magique du Pentagone : épisode 2 (Voltaire)

Anti Debunker a écrit:

MagicalMysteryFlights a écrit:

PENNY ELGAS :
"Au point où le fuselage a frappé le mur, il a semblé simplement se fondre dans le bâtiment. J'ai vu un anneau de fumée entourer le fuselage à son contact avec le mur. Cela apparaissait comme un anneau de fumée encerclant le fuselage au point de contact et il semblait avoir plusieurs pieds d'épais. J'ai réalisé plus tard que c'était probablement les débris tourbillonnants de morceaux d'avion et de gravats. L'anneau de fumée tourbillonnante prit naissance au sommet du fuselage puis entoura simultanément les deux côtés du fuselage jusqu'en-dessous, où les anneaux s'enroulèrent l'un avec l'autre pour remonter sur le dessus. Puis cela se reproduisit, avec du feu cette fois, un feu rougeoyant dans la fumée.
A ce point, les ailes disparurent dans le Pentagone. Et alors j'ai vu une explosion et j'ai observé la queue de l'avion glisser dans le bâtiment."

Celui-ci reste mon préféré. En version courte, cela donne ceci :

« J'ai vu un cercle de fumée autour du fuselage lorsqu'il a heurté le mur. C'était comme un cercle de fumée entourant le fuselage au point de contact, et qui semblait avoir 1 m d'épaisseur. Puis cela a recommencé, mais cette fois-ci j'ai vu une flamme rouge dans le cercle de fumée »

Avec des yeux supersoniques, elle est aussi capable de voir une balle de revolver sortir d'un canon et de suivre sa trajectoire sec. par sec., sans broncher.

Mais fort "malheureusement", elle ne pouvait pas l'identifier comme étant le vol 77, elle ne pouvait pas noter le numéro d'immatriculation. C'est dommage. Et pas de trainée blanche à l'horizon non plus ...

Auto-citation en préalable: "C'est ce que semblent décrire plusieurs témoignages que je cite simplement comme exemple, non comme preuve (et au sujet desquels je n'engagerai aucun débat avec quiconque ici étant donné l'incroyable partialité avec laquelle les partisans de la mise en scène les abordent)."

Commentaire limité:

La description d'Elgas est longue, ça ne signifie pas que son cerveau n'ait pas pu enregistrer tout ça, c'est une question de mémoire et de restitution. [Modéré : par MP]

Edit: Analyse de la vision d'Elgas

1-"Au point où le fuselage a frappé le mur, il a semblé simplement se fondre dans le bâtiment. J'ai vu un anneau de fumée entourer le fuselage à son contact avec le mur. Cela apparaissait comme un anneau de fumée encerclant le fuselage au point de contact et il semblait avoir plusieurs pieds d'épais. J'ai réalisé plus tard que c'était probablement les débris tourbillonnants de morceaux d'avion et de gravats. L'anneau de fumée tourbillonnante prit naissance au sommet du fuselage puis entoura simultanément les deux côtés du fuselage jusqu'en-dessous, où les anneaux s'enroulèrent l'un avec l'autre pour remonter sur le dessus."
Ca c'est la perception de la pénétration initiale du fuselage avant dans la façade. Le fuselage rentre sans éclater ni exploser. Juste de la fumée, de la poussière, des débris du fuselage arrachés par le choc (sans doute ceux avec les lettrages, pas brûlés puisque pas encore de feu), des débris du mur. Le tout entoure le fuselage comme un anneau. C'est cohérent. Comment et pourquoi un témoin visuel aurait pu inventer cela?

2-"Puis cela se reproduisit, avec du feu cette fois, un feu rougeoyant dans la fumée. A ce point, les ailes disparurent dans le Pentagone. "
Là, la partie centrale de l'avion, fuselage et ailes arrivent en collision avec la structure du bâtiment, on a un début de feu correspondant à l'incendie des réservoirs, à priori réservoir central seulement, pour deux raisons: a-Incendie limité, b-Pas de feu d'artifice spectaculaire des ailes qui pour rentrer dans le bâtiment doivent nécessairement soit se plier, soit se désolidariser du fuselage et voltiger d'une façon ou d'une autre.
Aucun témoignage ne décrit des ailes en feu

3-Le final: Et alors j'ai vu une explosion et j'ai observé la queue de l'avion glisser dans le bâtiment."
L'explosion au niveau de la queue. Elle voit cette queue glisser dans le bâtiment et non pas être volatilisée. Elle est la seule. Les autres témoins du crash qui ont vu la queue et l'explosion disent il restait la queue au-dehors, puis l'explosion, puis plus rien.

Je remarque un curieux décalage entre la collision de la partie centrale et ses réservoirs et cette explosion majeure qui me parait tardive et au niveau de la queue. Laquelle n'a laissé aucune trace de collision avec la façade.

Ce point 3 , plus particulièrement  "j'ai observé la queue de l'avion glisser dans le bâtiment." est pour moi le seul point douteux de la description.
Un cerveau et des yeux humains peuvent-ils percevoir tous ces détails en un temps aussi bref, comme si tout se déroulait au ralenti? Je ne sais pas? Mais qu'en sait-on réellement aujourd'hui pour décider abruptement que c'est du pipeau? Rien, rien du tout.

Dernière modification par MagicalMysteryFlights (03-05-2014 18:56:36)


"Nier les faits parce qu'on les croit incompréhensibles est certainement plus stérile du point de vue du progrès de la connaissance que d'élaborer des hypothèses." Claude Levy-Strauss

Hors ligne

 

#305 19-10-2013 21:19:24

MagicalMysteryFlights
Membre du forum
Date d'inscription: 31-10-2007
Messages: 1765

Re: L’avion magique du Pentagone : épisode 2 (Voltaire)

Mr Moutmout a écrit:

Merci de cette précision MMF.
Cependant on ne peut pas dire que ces témoins ont dit "que l'explosion a eu lieu quand seule la queue dépassait du bâtiment, et qu'elle a été d'une violence telle qu'elle a volatilisé cette queue."
J'y vois plutôt une interprétation libre de ta part.

Le cas de Penny Elgas est particulier, car elle n'est pas que simple témoin.
Elle a également retrouvé un morceau de l'aile droite de l'avion du vol AA77 sur la banquette arrière de sa voiture.
Elgas prétend que l'aile est arrivée par le toit ouvrant ou par la fenêtre ouverte du coté passager, et qu'elle ne s'est rendu compte de rien.
Que penses-tu de ce témoignage?

Note: il y a un fil consacré à P. Elgas ici pour ceux qui veulent en savoir plus (en anglais):
http://forum.reopen911.info/t14949-penny-elgas.html

Dois-je traduire "circular shaped charge" par charge creuse?
Il y aurait eu plusieurs bombes dont une à charge creuse, dans l'avion, selon toi?
Comment vois-tu la chose?

Ils manquent pour certains de précision, deux parlent de la queue, mais il en ressort quand même une image générale qui décrit ce très bizarre crash:

1-L'avion rentre comme dans du beurre avec une décélération anormalement faible.
2-Quand le milieu de l'avion, qui contient le carburant rentre avec les ailes (pas de débat ici sur ce point merci), pas d'explosion majeure, pas d'incendie des parties extérieures d'ailes qui ont du logiquement smasher la façade, tout ça est curieux pour un simple crash!
3-Quand il reste une partie dehors (donc la partie arrière), petit temps de freinage, puis le big boum très tardif et maousse costaud qui volatilise totalement cet arrière (voir les débris qui volent dans les flammes de la video, ce n'est pas un petit Mickey de missile anti-bunker qui donnerait ça).

Il y a eu des bombes dans le bâtiment pour affaiblir la façade et les colonnes (j'ai déjà montré une photo montrant le haut d'une colonne quasi découpé de façon circulaire), plus sans doute une charge creuse portée par l'avion (idée de JP Desmoulins, en soute avant), plus je pense, une bombe fuel-air pour volatiliser la queue, et enfin, la charge circulaire du Ring C.
C'est une forme particulière de charge non pas creuse (forme en cone) mais effectivement dirigée, uni directionelle, employée pour pratiquer des ouvertures dans les murs. (voir Illuminati, le film, et des videos dédiées.)

Dernière modification par MagicalMysteryFlights (19-10-2013 21:25:35)


"Nier les faits parce qu'on les croit incompréhensibles est certainement plus stérile du point de vue du progrès de la connaissance que d'élaborer des hypothèses." Claude Levy-Strauss

Hors ligne

 

#306 19-10-2013 22:33:36

Anti Debunker
Membre du forum
Date d'inscription: 21-03-2013
Messages: 314

Re: L’avion magique du Pentagone : épisode 2 (Voltaire)

[Modéré : par MP]


Bonjour Debunker !!! ... On va jouer à un jeu ... !!!

Hors ligne

 

#307 20-10-2013 10:17:47

MagicalMysteryFlights
Membre du forum
Date d'inscription: 31-10-2007
Messages: 1765

Re: L’avion magique du Pentagone : épisode 2 (Voltaire)

[Modéré : par MP]

Dernière modification par MagicalMysteryFlights (20-10-2013 10:21:08)


"Nier les faits parce qu'on les croit incompréhensibles est certainement plus stérile du point de vue du progrès de la connaissance que d'élaborer des hypothèses." Claude Levy-Strauss

Hors ligne

 

#308 20-10-2013 12:13:54

Anti Debunker
Membre du forum
Date d'inscription: 21-03-2013
Messages: 314

Re: L’avion magique du Pentagone : épisode 2 (Voltaire)

[Modéré : par MP]


Bonjour Debunker !!! ... On va jouer à un jeu ... !!!

Hors ligne

 

#309 20-10-2013 19:25:29

MagicalMysteryFlights
Membre du forum
Date d'inscription: 31-10-2007
Messages: 1765

Re: L’avion magique du Pentagone : épisode 2 (Voltaire)

Mr Moutmout a écrit:

MagicalMysteryFlights a écrit:

Il y a eu des bombes dans le bâtiment pour affaiblir la façade et les colonnes (j'ai déjà montré une photo montrant le haut d'une colonne quasi découpé de façon circulaire), plus sans doute une charge creuse portée par l'avion (idée de JP Desmoulins, en soute avant), plus je pense, une bombe fuel-air pour volatiliser la queue, et enfin, la charge circulaire du Ring C.

Donc si j'ai bien compris, tu adhères à la thèse selon laquelle il y aurait eu des complicités internes, pour le plastifiage préalable du Pentagone.
La charge circulaire du Ring C, n'aurait pas été placée dans l'avion, mais directement dans le Pentagone, près de l'anneau C.
Ai-je bien compris?

Juste une précision pour le témoignage de P. Elgas.
J'aurais aimé savoir si tu penses qu'elle dit la vérité:
quand elle prétend ne pas avoir remarqué le morceau d'avion entrer dans sa voiture.
Quand elle dit avoir récupéré le morceau d'aile, sur la banquette arrière de la voiture.

Oui c'est bien ainsi que je vois les choses (opinion, théorie) :

Des équipes d'artificiers pros sont intervenues à la faveur des travaux pour placer des charges destinées à affaiblir la façade et une partie des colonnes, peut-être (spéculation) pour aider à effondrer le bâtiment.
Et aussi pour installer la charge circulaire du Ring C, mais peur être que cette dernière résulte d'une improvisation de dernière minute, elle parait bizarre dans le déroulement.
Voici une excellente mise au point sur le sujet:
http://www.911truth.dk/first/en/art_ExitHole.htm,  presque 99% de chances que ça soit ça
Video:


http://farm7.staticflickr.com/6115/6367107807_d6f8b65fe8_z.jpg

http://www.pica.army.mil/pmccs/supportm … /RWBK.html

http://www.eba-d.com/assets/product-images/_resampled/resizedimage390235-Rapid-Wall-Breaching-Kit.jpg



Penny Elgas:

Je pense qu'elle dit la vérité pour ce qu'elle a observé, bien que ça paraisse curieux pour le moins. On ne connaît pas encore tout du fonctionnement de nos sens et de notre cerveau.
Pour le débris, je suis assez sceptique. Bien que pas mal de débris divers aient voltigé jusqu'aux voitures, il me parait peu probable que l'un d'entre eux ait pu passer par son toit ouvrant et atterrir sur la banquette sans lui faire de bobo ni de dégâts à l'intérieur de la voiture.

Il me semble (juste une opinion perso, logique de bon sens) qu'elle a dû ramasser le débris, qu'elle ait désiré le conserver (ce qui se conçoit, juste pour se dire que l'on a pas rêvé l'évènement, qui a des aspects étranges et traumatisants); et qu'elle ait inventé l'histoire du toit ouvrant pour ne pas avoir à justifier la possession du débris: C'est chez moi, c'est à moi.....

Je sais que ça peut paraître grotesque si on est opposé à la théorie du crash. Pas si on pense qu'il a pu se produire comme ont tenté de le décrire tous ces gens. Chacun sa vue.

Dernière modification par MagicalMysteryFlights (21-10-2013 13:31:25)


"Nier les faits parce qu'on les croit incompréhensibles est certainement plus stérile du point de vue du progrès de la connaissance que d'élaborer des hypothèses." Claude Levy-Strauss

Hors ligne

 

#310 22-10-2013 23:07:15

joelim
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 24-02-2010
Messages: 45

Re: L’avion magique du Pentagone : épisode 2 (Voltaire)

Bonjour. Etant partisan d'un trou de sortie expliqué "naturellement" j'ai été voir le lien http://www.911truth.dk/first/en/art_ExitHole.htm. J'ai constaté qu'ils ne prennent pas en compte l'architecture des lieux dans la mesure où avant le trou de sortie il y a des murs de chaque côté, perpendiculairement à la facade. Cela forme comme des bureaux, en tout cas au niveau du plan (voir ici : http://breakinggov.com/wp-content/uploa … ration.png). Ces murs ont très bien pu canaliser le flux de matière chaude de telle façon à ce qu'il perce la facade à ce seul endroit, entre ces murs intérieurs formant couloir. J'ajoute que ce trou de sortie n'est pas vraiment rond, en fait il est plutôt carré avec des bords arrondis, ce qui à mon avis conforte l'idée que ce trou a pu être fait par de la matière chaude en mouvement en perçant les zones de moindre résistance qui étaient non-concomittantes aux deux murs.
(cette contribution a pour esprit de participer au nettoyage du faisceau d'invraisemblances de la VO en cherchant à en ôter ce qui n'est que trompeusement bizarre)

Hors ligne

 

#311 23-10-2013 06:54:32

kézako
Membre du forum
Date d'inscription: 12-02-2007
Messages: 6573

Re: L’avion magique du Pentagone : épisode 2 (Voltaire)

Résumons;

- Un avion qui aurait été filmé mais encore jamais réellement montré.
- Très peu de débris laissant supposer à un crash d'avion sur ou près du Pentagone.
- Une façade et son environnement direct pris en photos ne suggérant pas le lieu d'un crash aérien et n'expliquant pas non plus où aurait disparu ce prétendu avion, contrairement aux images des deux tours du WTC.

Une explication de MagicalMysteryFlights ? => Un Boeing 757-223 aurait atteint juste pile poil le niveau du sol pour frapper le mur du Pentagone. Cependant il y aurait eu de plus une bombe qui le désintégra complètement avant qu'il ne pénètre totalement dans le Pentagone. <= ?

C'est une théorie très originale mais cependant aussi très capillo-tractée, faisant plutôt songer à un film de sciences-fiction;

Inutile, modéré

Le 11 septembre 2001, la réalité;

http://denistouret.fr/textes/meyssan_pentagone2.jpg

http://denistouret.fr/textes/Meyssan.html

Dernière modification par kézako (23-10-2013 08:46:18)


« La première victime d’une guerre, c’est la vérité » Déclaration du sénateur américain Hiram Johnson en 1917, lors de l’entrée en guerre des États-Unis.

Vous avez dit anti-américanisme ?

Hors ligne

 

#312 23-10-2013 16:49:16

MagicalMysteryFlights
Membre du forum
Date d'inscription: 31-10-2007
Messages: 1765

Re: L’avion magique du Pentagone : épisode 2 (Voltaire)

kézako a écrit:

Résumons;

- Un avion qui aurait été filmé mais encore jamais réellement montré.
- Très peu de débris laissant supposer à un crash d'avion sur ou près du Pentagone.
- Une façade et son environnement direct pris en photos ne suggérant pas le lieu d'un crash aérien et n'expliquant pas non plus où aurait disparu ce prétendu avion, contrairement aux images des deux tours du WTC.

Une explication de MagicalMysteryFlights ? => Un Boeing 757-223 aurait atteint juste pile poil le niveau du sol pour frapper le mur du Pentagone. Cependant il y aurait eu de plus une bombe qui le désintégra complètement avant qu'il ne pénètre totalement dans le Pentagone. <= ?

C'est une théorie très originale mais cependant aussi très capillo-tractée, faisant plutôt songer à un film de sciences-fiction;

Inutile, modéré

Le 11 septembre 2001, la réalité;

http://denistouret.fr/textes/meyssan_pentagone2.jpg

http://denistouret.fr/textes/Meyssan.html

1-On ne sait pas si l'avion a été filmé, c'est une affirmation provenant de quelle source?

2-Où a disparu l'avion?

Les témoins disent "avalé par le bâtiment". AU WTC aussi les avions ont été avalés par les tours, mais ils ont été vus par plus de témoins et même filmés.
On ne peut pas contredire les milliers de témoins de l'approche et du crash de la tour sud comme on se permet de discréditer ceux du crash du Pentagone.

3-L'avion pourrait avoir impacté à environ 4m du sol, c'est le point central de l'ouverture dans le mur. C'est une hypothèse logique et technique.
Aucun avion ne semble avoir impacté au ras du sol, c'est une affirmation tout-à-fait fausse dont j'aimerais connaître la source.

4-Je n'ai jamais écrit qu'une bombe a complètement désintégré l'avion. J'ai émis l'hypothèse qu'une bombe fuel-air intervenant en fin de crash a désintégré la queue, l'arrière du fuselage avec l'empennage. C'est très différent.
Manifestement tu te permets de propager des critiques qui ne s'appuient sur aucune lecture sérieuse de mon hypothèse, en tronquant ou déformant les points clés. C'est très, très léger comme sérieux d'intervention.

5-Beaucoup de gens, notamment en France, devraient voir plus de films  et lire plus de livres de science-fiction, ça serait bon pour leurs neurones et leur ouverture d'esprit.
Par exemple, chez les anglos-saxons, Jules Vernes est un auteur majeur, et non pas un simple auteur pour la jeunesse comme l'a toujours jugé l'Intelligentsia hexagonale.

Mon seul gourou est Arthur Charles Clarke, certainement pas le même genre d'auteur que Mr Meyssan. Connais-tu?

BONUS pour un amateur de photos:
En ce qui concerne l'expression "Aluminium naturel poli", qui a l'avantage de la clarté par rapport à un terme techniquement plus exact, voici la meilleure illustration que j'ai trouvé, un B-757 AA en maintenance sous hangar, donc avec un dos gris....; Zoomer sur les reflets, la surface alu poli (dessus et dessous) est un vrai miroir: http://upload.wikimedia.org/wikipedia/c … _doors.jpg

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/5/5f/American_Airlines_B757-200_starboard_nose_and_forward_fuselage,_and_doors.jpg

Dernière modification par MagicalMysteryFlights (23-10-2013 17:24:41)


"Nier les faits parce qu'on les croit incompréhensibles est certainement plus stérile du point de vue du progrès de la connaissance que d'élaborer des hypothèses." Claude Levy-Strauss

Hors ligne

 

#313 23-10-2013 17:03:00

MagicalMysteryFlights
Membre du forum
Date d'inscription: 31-10-2007
Messages: 1765

Re: L’avion magique du Pentagone : épisode 2 (Voltaire)

joelim a écrit:

Bonjour. Etant partisan d'un trou de sortie expliqué "naturellement" j'ai été voir le lien http://www.911truth.dk/first/en/art_ExitHole.htm. J'ai constaté qu'ils ne prennent pas en compte l'architecture des lieux dans la mesure où avant le trou de sortie il y a des murs de chaque côté, perpendiculairement à la facade. Cela forme comme des bureaux, en tout cas au niveau du plan (voir ici : http://breakinggov.com/wp-content/uploa … ration.png). Ces murs ont très bien pu canaliser le flux de matière chaude de telle façon à ce qu'il perce la facade à ce seul endroit, entre ces murs intérieurs formant couloir. J'ajoute que ce trou de sortie n'est pas vraiment rond, en fait il est plutôt carré avec des bords arrondis, ce qui à mon avis conforte l'idée que ce trou a pu être fait par de la matière chaude en mouvement en perçant les zones de moindre résistance qui étaient non-concomittantes aux deux murs.
(cette contribution a pour esprit de participer au nettoyage du faisceau d'invraisemblances de la VO en cherchant à en ôter ce qui n'est que trompeusement bizarre)

Quelle matière chaude? Juste de l'alu fondu? Un plasma à très hautes températures?

J'ai beaucoup de mal à croire à la possibilité physique de ce flux de matière chaude, qui aurait demandé une charge creuse d'un volume initial exceptionnel, bien supérieur à celui d'une tête de missile, et la formation d'un véritable cylindre de plasma propulsé  à vitesse d'impact quasiment supersonique.

Cela aurait littéralement fondu toutes les colonnes suivant un véritable tunnel, or il a été bien écrit et non mis en cause  qu'il est resté des colonnes non détruites près de ce trou, sur l'axe du "fux", et s'interposant entre ce "flux" et le trou.

Ce flux de "matière chaude" aurait donc contourné les dernières colonnes avant d'être capable de percer le mur, puis s'est évanoui sans laisser de traces dans le corridor?

Je reste sur la "circular shaped charge", qui colle avec les multiples explosions perçues par les témoins dans le bâtiment. Et le trou est globalement rond, malgré quelques irrégularités dues à la destruction de la structure d'acier et de briques prouvant au moins qu'il ne s'agit pas d'une découpe laser...smile

Quelques commentaires liés à la question:

Jean-Pierre Desmoulins a émis l'idée que le Boeing 757 emmenait une tête de missile anti-bunker à charge creuse en soute avant, je pense qu'il a raison, et que cette charge a permis de perforer la façade et détruire les premiers rangs de colonnes suivant un diamètre limité, pour aider la pénétration du fuselage, mais pas au-delà, pas jusqu'au fond du bâtiment, ce serait très irréaliste.

C'est cette pré-destruction par tir au contact qui peut expliquer le fait que l'avion est rentré dans le bâtiment sans se disloquer sur la façade ni ralentir sensiblement, du moins au début.

Ensuite le fuselage a rencontré des colonnes non détruites qui l'ont haché menu tout en commençant à ralentir la pénétration, anormalement facile et rapide au début, mais qui semble avoir marqué une micro-pause avant l'explosion finale bien tardive. Il semble logique de penser que la rencontre de la partie centrale de l'avion, bien plus solide, avec des colonnes intactes, a du causer ce ralentissement de pénétration.

Ce freinage tardif a pu contribuer a tordre le fuselage à cause de l'inertie de la partie arrière et du choc en biais, et donner l'impression  d'un basculement de la partie arrière à la fois de côté et vers la haut (the plane cartwheeled) juste avant l'explosion.
Laquelle explosion (unique et finale) a volatilisé la partie arrière en donnant les gros débris dans la boule de feu, la pluie de confettis, l'abscence de trace d'impact de dérive et la trace d'impact en hauteur, toujours inexpliquée à ce jour.

Dernière modification par MagicalMysteryFlights (23-10-2013 17:44:53)


"Nier les faits parce qu'on les croit incompréhensibles est certainement plus stérile du point de vue du progrès de la connaissance que d'élaborer des hypothèses." Claude Levy-Strauss

Hors ligne

 

#314 24-10-2013 08:53:00

Ronny1
Modérateur
Date d'inscription: 30-04-2013
Messages: 576

Re: L’avion magique du Pentagone : épisode 2 (Voltaire)

Mr Moutmout a écrit:

J'ai eu beau éplucher les photos, les seuls débris que j'ai trouvé dans le secteur sont ceux de lampadaires.
Une bonne partie des 85 vidéos perquisitionnées ce jour-là.
Non mais tu es sérieux là MMF?

J'avais vu une image de tout petits débris le long du rail de sécurité de l'autoroute mais était-ce un débris d'avion ? J'ai retrouvé ça sinon, des petits débris proche de l'autoroute :
http://911research.wtc7.net/pentagon/ev … 6/62le.jpg (à gauche de la photo derrière le rail)
Je ne parlerais pas de cet Elhallan venu parader avec son morceau d'avion à la télé, il n'est pas fiable.
Pour les videos personne ne les a vues à part le FBI qui prétend qu'aucune ne montre l'avion, Judicial Watch n'en a obtenu que quatre si ma mémoire est bonne et on ne voit pas d'avion.

Dernière modification par Ronny1 (24-10-2013 08:55:12)

Hors ligne

 

#315 24-10-2013 18:51:15

MagicalMysteryFlights
Membre du forum
Date d'inscription: 31-10-2007
Messages: 1765

Re: L’avion magique du Pentagone : épisode 2 (Voltaire)

Mr Moutmout a écrit:

Penses-tu que les artificiers ont agi sous l'autorité du haut commandement ou à son insu?
Tu penses qu'on peut poser une charge explosive dans le bâtiment réputé être le plus sécurisé au monde, à l'improviste?

L'installation de multiples charges requiert des complicités favorisées par les travaux qui neutralisaient une bonne partie de la zone.
Ces complicités ce sont des ripoux au service du complot, qui n'incluait pas beaucoup de monde, donc à l'insu du haut commandement.
A fortiori s'il s'agit de mercenaires aux compétences pointues comme à l'époque ceux de la célèbre firme "Darkwator" (volontairement pas le bon nom).

Des truthers pensent qu'une partie des gens du programme de rénovation s'en sont servi pour aider au complot:
http://digwithin.net/2012/06/15/from-re … om-within/

J'ai l'impression (histoire de Mineta) que Rumsfeld et Cheney savaient pour le WTC, savaient pour le Black Program, mais ne savaient pas forcément pour le Pentagone, qui peut avoir été un coup dans le coup, un bonus organisé par d'autres.

Il me parait possible que la zone du trou rond ring C ait pu être brièvement bloquée d'accès au personnel, dans la panique. On peut facilement maintenir les gens à distance pour raisons de sécurité et invoquer une nécessité de créer un accès de secours. Et exiger la discrétion des témoins éventuels pour raison de sécurité. Ca marche fort la sécurité aux USA depuis cette époque, ça justifie tout !

Maintenant la raison de ce trou, pas d'indice en vue, plusieurs explications possibles comme la volonté d'aller chercher ou supprimer des preuves suivant l'auteur de l'explosion, ou encore redonner de l'oxygène à un incendie trop faiblard par manque de kérosène (Avion truqué sans le plein).

De toute façon, rien de connu ne peut avoir atteint et percé ainsi le mur du fond depuis le trou d'entrée en contournant plusieurs colonnes sur son chemin, et surtout en ne laissant aucune trace de dégâts de fusion dans le corridor, c'est-à-dire capable de s'arrêter pile juste après avoir défonçé le mur. L'histoire du fleuve d'alu fondu me laisse perplexe...

Mr Moutmout a écrit:

Penny Elgas:
J'ai eu beau éplucher les photos, les seuls débris que j'ai trouvé dans le secteur sont ceux de lampadaires.
A l'exception d'un seul petit morceau d'avion, tenu par un policier.
Je suppose que tu forges ton opinion sur ces débris, sur des témoignages?

Oui, essentiellement sur les témoignages, car plusieurs on dit avoir vu voltiger des débris auprès des voitures ou en on vu au sol dans cette zone, et les photos de débris sur la route sont quasiment inexistantes.
(Donald Bouchoux, Mary Ann Owens, James Cisell, Will Jarvis, Mark Faram et bien d'autres)
Certes il est vrai qu'on n'a pas de photos du sol dans la zone des voitures, à part la voiture du taximan Lloyd England prise sous tous les angles.
Donc évidemment qu'on peut y passer plein de temps et d'engueulades vu l'opinion commune sur les témoignages dans le forum Pentagone.
Par ailleurs, il aurait aussi été reproché à de telles photos d'être très suspectes et mal sourcées si elles avaient existé, alors je ne les regrette pas tant que ça....
En voilà quand même une: https://encrypted-tbn1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSQ_38e8AQSPJNTkrV6sMcMFcgpJH3ap1DaEQDILUXcIDLiHdQF (Source: http://www.unexplained-mysteries.com/fo … amp;st=150)
Une pièce de la famille "lettres rouges à fond bleu", correspondant à la partie supérieure du fuselage avant.
Elle est au bord de la route près de ce qui semble être une des antennes de secours.
Il semble logique que si des débris trainaient sur la chaussée, avec l'arrivée rapide des secours, une tâche prioritaire a logiquement consisté à les retirer. "Safety first", rien à dire, il fallait sauver rapidement des gens. Un argument bien commode pour nettoyer le lieu du crime.

Mr Moutmout a écrit:

C'est une accusation grave. Faux témoignage et détournement de preuves dans une affaire de terrorisme.
Sans être juriste, ça va chercher assez loin aux US.
Tu dépeins P. Elgas comme une personne immature, irresponsable de ses actes.
Il est vrai que le FBI n'a pas jugé utile de réquisitionner le morceau d'avion.  .....

Personne ne s'est beaucoup gêné ici pour porter des tas de graves accusations de mensonge sur plein de témoins du crash, en quoi celle-ci te choquerait-elle particulièrement?

Mr Moutmout a écrit:

Note: j'ai commis une erreur concernant Elgas en affirmant qu'elle aurait trouvé l'aile sur le siège arrière.
J'ai corrigé ici:
http://forum.reopen911.info/t14949-penny-elgas.html

Pour moi le débris serait provenu de l'éclatement des bouts d'aile sur la façade, ou plus probablement de l'explosion qui a détruit l'empennage. Cela dit, vu sa taille et la vitesse d'entrée du morceau dans la voiture, il aurait surement fait des dégâts, pouvant la blesser ou même la tuer. Or miraculeusement, elle ne signale aucun dégât sur les sièges, avant comme arrière, ni le moindre mal sur sa personne.
Donc pour moi, elle ment sur ce point. Cela suffit-il pour conclure qu'elle ment sur le crash? Pour moi non. Pareil pour Lloyd England.

Cela dit, je ne suis plus du tout partant pour une énième rixe sur les témoignages, car en matière d'analyse de témoignages, la référence dominante dans ce forum est clairement le résultat des allégations du CIT qui ont désormais force de loi dans les analyses.
C'est pas ma référence, c'est une autre vision des choses tout simplement inconciliable avec celle que je défends, et je n'ai pas l'intention d'user ma vie dans une croisade perdue d'avance. Donc pas de discussion sur les témoins, je donne juste mon opinion, ensuite...che sera, sera.

Mr Moutmout a écrit:

Au hasard la caméra de l'hôtel Sheraton en face du Pentagone, réquisitionnée dans les minutes qui ont suivies, par le FBI
http://www.911hardfacts.com/report_15.htm
Une bonne partie des 85 vidéos perquisitionnées ce jour-là.
Non mais tu es sérieux là MMF?

Je veux dire par là que nous n'avons malheureusement aucune preuve que l'avion ait été filmé, et ceci en dépit que l'on puisse fortement penser qu'il l'ait bien été, filmé. On s'en doute.
Mais aucun officiel n'a dit: "Nous avons des images de l'approche et du crash de l'avion". Tu connais une preuve irréfutable que l'avion ait été filmé? C'est bien ennuyeux, mais on n'en n'a aucune.
A ma connaissance, le seul indice concret du passage d'avion est l'analyse des vidéos intérieures de la station CitGo, qui montre le passage rapide d'une ombre d'avion du côté sud de la station, une sorte de preuve indirecte, mais le passage sud n'est plus dans le sens de l'Histoire, il me semble.

La confiscation des bandes vidéos est motivée à mon sens par le fait que leur analyse mettrait en évidence plein de choses gênantes pour la VO:

1-La trajectoire:
La très délicate trajectoire en légère descente et virage au milieu, ultra-précise et trop lissée pour un pilote débutant, bien que passant un peu trop bas au niveau des lampadaires... et sa vitesse nettement plus faible que proclamé officiellement: 500-600 km/h, au lieu de 850 km/h

Deux données à noter ici, sourcées sur ce forum:

  A-Vitesse maxi B757 pilotable à basse altitude, 630 km/h, (http://forum.reopen911.infop295799-28-0 … ml#p295799)
"La question posée par le sujet est : Un Boeing 757 peut-il voler à 850 km/h au ras du sol ? J'ai répondu dès la page 4 de ce forum : Non un  Boeing 757 ne peut pas voler à 850 km/h CAS ou IAS au ras du sol puisque sa VMO et de 630 km/h IAS »

  B-Vitesse du point rouge du radar DCA au contact du Pentagone: 600 km/h. (http://forum.reopen911.info/p178986-01- … ml#p178986)
"Maintenant sur LOOK (LOOK étant visualiser sur l'écran par la lettre "S") Il apparait que sa vitesse lors du choc (en tout cas juste le dernier echo) est de °37°37 ce qui donne 370 Knots = 595 KM/h (donc grosso modo 600 KM/H)" "Vous verrez que ce point rouge devance toujours le "S" : - maintenant regardez bien à (13:37:56.3) le point rouge s'arrête exactement au Pentagon (c'est exactement là que je situe le Pentagon)
- à (13:38:00.8) "S" se trouve sur le point rouge (donc exactement sur le Pentagon), - à (13:38:05.4) le point rouge est immobile alors que "S" continu, - "S" continu encore à (13:38:10.1) !!!, - "S" continu encore à (13:38:14.7) alors que le point rouge lui est toujours resté sur le Pentagon
-à (13:38:19.3) "S" à enfin disparut (le point rouge est toujours sur le Pentagon)"


2-La nature truquée du crash: EDIT

_Effets visuels directement visibles: En particulier le flash de la charge creuse au contact, des choses bizarres sur la façade (traces d'explosion des charges de démolition), puis la bombe fuel air finale qui explose tardivement à l'arrière de l'avion, alors que les réservoirs sont au centre. Impossible à maquiller ou gommer des vidéos. Alors on a tout fait disparaître.

_Effets visuels discernables à l'analyse: L'avion commence à rentrer comme dans du beurre, trop faible décélération (De 630 à 540 km/h mon opinion, environ 20G sur 20m en 15/100 s, je pense, la partie avant du fuselage), car on l'a aidé à rentrer, puis quand la structure centrale rencontre des colonnes non détruites, alors là fort ralentissement (environ 50G sur à-peu-près 12m, 540 à 320 km/h, 15/100 s ), et il ne reste plus que la queue soit 15m d'avion, qui ralentit encore et commence à plier sous l'inertie (autour de 15/100 s) et là boum l'explosion. Queue volatilisée, et pas de gros débris devant la façade. Curieuse séquence, étrange crash tout de même....

3-La FDR bidon:
Une analyse bien réalisée mènerait ensuite à l'évidence du truquage de la FDR, car la vraie, située dans la queue, n'a eu aucune chance de se retrouver dans le bâtiment, et n'a peut être pas survécu à l'explosion.

4-L'avion auto-guidé:
Puis tout cela mènerait à comprendre l'existence du système d'auto-guidage de l'avion, de comprendre que sa présence et sa mise en oeuvre nécessitaient de faire disparaître définitivement la vraie FDR, car seul un système non-humain pouvait réaliser la courbe parfaite de 180° lors du détournement bidon, et seul un système non-humain a pu gérer l'approche finale et l'impact.

En effet,  seul un tel système est capable de "voir" le point d'impact au-delà de son horizon et à contre-jour à 40m du sol à partir du Sheraton, puis de gérer la descente, le virage, et l'alignement final avec des corrections ultra-rapides suite aux chocs, et continuer à viser le point d'impact à 600 km/h à moins de 10m de haut pendant la dernière seconde.
"It was just amazingly precise", "it was like a cruise missile", "The flight path appeared to be deliberate, smooth, and controlled", ...etc, nous savons que les systèmes de guidage dispos à cette époque étaient déjà précis à 1 ou 2 mètres près.

5-Le Black Program détourné par la conspiration:
Pour enfin déboucher sur la révélation du Black Program secret détourné par les comploteurs, couverture involontaire du magouillage sur les avions si obligeamment préparés, puis au complot.....etc

Bien sûr ce ne sont que des opinions et des hypothèses....

Dernière modification par MagicalMysteryFlights (09-01-2014 10:42:34)


"Nier les faits parce qu'on les croit incompréhensibles est certainement plus stérile du point de vue du progrès de la connaissance que d'élaborer des hypothèses." Claude Levy-Strauss

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr