ReOpen911.info : Site d'information sur les attentats du 11 septembre 2001

Annonce

Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs et n'impliquent en aucun cas leur approbation par l'ensemble du mouvement (plus d'infos). L'association ReOpen911 est une initiative citoyenne et bénévole indépendante de tout mouvement politique, philosophique et religieux.

Merci de soigner vos messages, restez courtois et constructifs. Un message ne respecte pas le règlement ? Signalez-le en utilisant la fonction "signaler" en bas de chaque message. Toute discussion sur la modération ne doit se faire QUE par MP, et non sur le forum...

Vous pouvez contacter l'équipe de modération à l'adresse : moderation [ at ] reopen911.info

Vous n'êtes pas identifié.

#1 05-11-2012 22:44:06

Larez
Responsable du forum
Lieu: Bourgogne
Date d'inscription: 10-05-2009
Messages: 6613

La CIA et la fabrique du terrorisme islamiste par Mahmood Mamdani

Je n'ai pas souvenir d'avoir vu passer sur ce forum ce livre de 2004. Et le moteur de recherche de donne rien.

http://ecx.images-amazon.com/images/I/513XpfN%2BEBL._SL500_AA300_.jpg

http://hassan.blog.tdg.ch/archive/2010/ … od-ma.html

La CIA et la fabrique du terrorisme islamiste par Mahmood Mamdani

Titre: La CIA et la fabrique du terrorisme islamiste
Titre original: Good Muslim, Bad Muslim
Auteur: Mahmood Mamdani
Traducteur: Ousmane Kane
Éditeur: Demopolis 2007 (2004 édition originale)
Pages: 330

Le terrorisme est devenu le danger que nous connaissons tous, le danger qui ne cesse d'être condamné. Bien plus, le terrorisme est devenu constitutif d'un "peuple" entier: les musulmans. Alors que l'on peut légitimement se demander si on peut mettre tous les musulmans dans le même sac. Les Algériens sont-ils vraiment pareils que les Iraniens ou les Irakiens? Et je ne parle même pas des musulmans vivant dans différents pays occidentaux, voir en étant originaire. Le livre de Mamdani essaie de comprendre d'où vient le terrorisme politique musulman. Comment est-il né et pourquoi. L'auteur observe que les principaux créateurs de ce terrorisme sont loin d'être des théologiens fondamentalistes. Au contraire le principal coupable est la CIA. En effet, l'auteur nous montre que la CIA a créé les mouvements terroristes pour lutte contre les Soviétiques. Le but était d'éviter une guerre directe en utilisant des forces armées locales que l'on instrumentalise. Cette tactique fut longtemps utilisée depuis la fin de la guerre du Vietnam jusqu'au 11 septembre.

L'auteur nous montre aussi les conséquences de cette tactique. Non seulement les USA sont coupables d'avoir aidé si ce n'est créé des groupes qui pratiques des attaques contre des civils mais ils sont aussi coupables du mode de financement de ces groupes. En effet, l'auteur nous montre que la CIA collabora activement avec des barons de la drogue. Il faut savoir que le congrès américain a tenté de restreindre les possibilités de la CIA en contrôlant le budget. Il fallait donc trouver une autre source de financement et la drogue en était une. L'auteur nous montre aussi l'irrespect total que montre les USA envers les lois internationales. Cet irrespect étant la source de nombreuses injustices voir de massacres et de famines.

Néanmoins, le véritable aspect important de ce livre ne sont pas ces points. A mon avis, le point le plus important du livre concerne la critique faites à la vision culturelle du monde. En effet, le monde est divisé par de nombreuses personnes entre l'occident moderne te laïque et le monde musulman incapable de modernité et engoncé dans ses traditions archaïques. Mamdani critique cette idée en montrant que la "résistance" à la modernité dans les pays musulmans n'est pas du à un caractère culturelle. Au contraire, on observe une réaction en parallèle aux changements. Loin d'être spécifiquement musulmane on retrouve cette réaction aux USA et dans d'autres pays (l'auteur cite les fondamentalistes chrétiens au début du XXe siècle mais qui existent encore sous le nom des évangéliques). L'actuel terrorisme politique est donc une création récente dans un contexte de guerre froide.

En tant que lecteur j'ai trouvé le livre de Mamdani très intéressant. Les différentes critiques de l'auteur sont plus que pertinentes et m'ont permis de mieux comprendre les discours actuels que nous lisons et retrouvons dans les médias. La manière dont l'auteur dépeint les activités de la CIA et ses conséquences sont tout aussi bonnes. Grâce à ça nous connaissons mieux l'origine du terrorisme islamique mais, surtout, nous savons pourquoi les USA acceptèrent, voir créèrent, ces structures. Mais il ne faudrait pas croire que l'auteur ait décidé de s'en prendre exclusivement aux États-Unis. Le but de ce livre est de comprendre l'origine véritable de ces mouvements terroristes. Il se trouve que la CIA est très impliquée tout simplement. Mais il y a d'autres acteurs importants comme, par exemple, Angleterre. Ce n'est donc pas un livre ayant un but de propagande mais un livre qui a un but de compréhension. Ce but est, à mon avis, atteint.

http://www.franceculture.fr/oeuvre-la-c … od-mamdani

La CIA et la fabrique du terrorisme islamiste

Depuis le 11 Septembre, l'islam est désigné comme seul responsable du terrorisme islamiste. Mahmood Mamdani s'oppose à cette vision caricaturale du «choc des civilisations». Il propose dans ce livre une analyse historique et politique du terrorisme islamiste. Il en retrace la genèse depuis les années 1970 et révèle l'implication de la CIA dans son essor. Selon lui, il s'agit moins d'une radicalisation de l'islam que d'un phénomène politique moderne, fruit d'un quart de siècle d'actions secrètes de la CIA dans le tiers-monde.

«Enfin un livre qui évalue toutes les conséquences involontaires mais désastreuses que la Guerre froide a eues dans le monde arabo-musulman et en Occident.» The Washington Post.
- 4ème de couverture -

http://livre.fnac.com/a2050412/Mahmood- … -islamiste


La CIA et la fabrique du terrorisme islamiste
Mahmood MAMDANI
Traduit de l'anglais (États-Unis) par Ousmane Kane

Présentation de l'éditeur :

Depuis le 11 Septembre, l'islam est désigné comme seul responsable du terrorisme islamiste.
Mahmood Mamdani s'oppose à cette vision caricaturelle du «choc des civilisation». Il propose dans ce livre une analyse historique et politique du terrorisme islamiste. Il en retrace la genèse depuis les années 1970et révèle l'implication de la CIA dans son essor.
Selon lui, il s'agit moins d'une radicalisation de l'islam que d'un phénomène politique moderne, fruit d'un quart de siècle d'actions secrètes de la CIA dans le tiers-monde.

Biographie de l'auteur :

Mahmood Mamdani, né en Ouganda, est spécialiste d'histoire africaine. Professeur d'anthropologie et de sciences politiques, il vit aux États-Unis et enseigne à l'université de Columbia.

Extrait du livre :
Extrait de l'introduction :

Le siècle qui vient de s'écouler est un siècle de violence, sans doute le plus violent de l'histoire écrite. Il a vu des guerres mondiales, des conquêtes coloniales, des guerres civiles, des révolutions et contre-révolutions. Bien qu'impressionnante, l'ampleur de cette violence ne nous surprend pas.
La sensibilité politique moderne considère la plupart des violences politiques comme un préalable au progrès historique. Depuis la Révolution française, la violence est perçue comme accoucheuse de l'histoire. De la Révolution française, nous avons hérité la terreur, ainsi que l'armée de citoyens. Le véritable secret des spectaculaires victoires napoléoniennes sur les champs de bataille réside dans la composition de son armée, constituée non de mercenaires, mais de patriotes prêts à tuer pour une cause. Des patriotes mus par ce même sentiment national que nous avons fini par reconnaître comme la religion civique du nationalisme. Méditant sur la Révolution française, Hegel écrit que l'homme est prêt à mourir pour une cause dont la valeur est supérieure à celle de la vie humaine elle-même. Hegel aurait sans doute dû ajouter que l'homme est aussi prêt à tuer pour une telle cause. Je pense que ces propos sont encore plus vrais aujourd'hui qu'ils ne l'étaient auparavant.
La sensibilité moderne n'est pas horrifiée par la violence de masse. Les guerres mondiales en sont l'éloquente illustration. Ce qui heurte notre sensibilité moderne, c'est une violence qui ne semble pas avoir de sens, qui ne génère pas de progrès.
Une telle violence est analysée selon deux types de discours. Exprimé en termes culturels, le premier se rapporte à la société prémoderne, tandis que le second, formulé en termes théologiques, renvoie à la société moderne.
Le discours culturaliste attribue toujours la violence politique à l'absence de modernité. À l'échelle mondiale, on a ainsi parlé de «choc des civilisations». Au niveau local - comprenez lorsque le conflit ne traverse pas la frontière séparant l'Occident du reste du monde -, on la qualifie d'«affrontement intercommunautaire» quand elle se déroule en Asie du Sud, ou de «conflit ethnique» en Afrique.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr