ReOpen911.info : Site d'information sur les attentats du 11 septembre 2001

Annonce

Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs et n'impliquent en aucun cas leur approbation par l'ensemble du mouvement (plus d'infos). L'association ReOpen911 est une initiative citoyenne et bénévole indépendante de tout mouvement politique, philosophique et religieux.

Merci de soigner vos messages, restez courtois et constructifs. Un message ne respecte pas le règlement ? Signalez-le en utilisant la fonction "signaler" en bas de chaque message. Toute discussion sur la modération ne doit se faire QUE par MP, et non sur le forum...

Vous pouvez contacter l'équipe de modération à l'adresse : moderation [ at ] reopen911.info

Vous n'êtes pas identifié.

#1 20-03-2006 01:43:27

Musclor
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 20-03-2006
Messages: 10

Le témoignage de Norman Mineta

Bonjour smile

Le témoignage de Norman Mineta devant la commission du 11/09 le 23 mai 2003 est trés troublant.

Norman Mineta, Secrétaire aux Transports, se trouvait dans le bunker d'urgence de la Maison Blanche avec le Vice Président Dick Cheney le 11 septembre 2001.

Alors que le supposé avion d'american Airlines se rapprochait du Pentagone, il y a avait un jeune officier qui venait et rapportait au président : "l'avion est à 50 miles du Pentagone", "L'avion est à 30 miles du Pentagone". Lorsque l'avion n'était plus qu'à 10 miles, l'officier aurait alors continué en demandant au Vice Président si les ordres tenaient toujours. "Bien-sûr qu'ils tiennent toujours, avez-vous entendu le contraire ?" aurait abruptement rétorqué Cheney. Une façon d'interpréter ces remarques est que les ordres étaient de détruire l'avion.

D'aprés les "Scholars for 9/11 Truth", cela est fortement improbable. Le Pentagone est le bâtiment le plus lourdement protégé au monde. Si les ordres avaient été de détruire l'avion, nul doute qu'il l'aurait été. De plus, il n'y aurait eu aucune raison apparente pour que le jeune officier ait exprimé des inquiétudes sur le fait que les ordres étaient maintenus ou non. Dans ce genre de circonstance, détruire l'avion aurait été la chose à faire.

La seule interprétation raisonnable est que les ordres étaient de laisser volontairement l'avion venir percuter le Pentagone, et non de l'abattre.

Le témoignage de Mineta contredit directement les affirmations de la Commission du 11/09 selon quoi il n'y aurait pas eu d'avertissement préalable que le Pentagone allait être touché.

Le témoignage de Mineta fut oublié et n'apparait pas dans le rapport officiel de la Commission...


Téléchargez la vidéo du témoignage de Norman Mineta : http://tyrannyalert.com/hamilton.wmv
Article relatif : http://www.prweb.com/releases/2006/3/prweb357922.htm

Dernière modification par Musclor (20-03-2006 01:54:00)

Hors ligne

 

#2 23-04-2006 03:39:39

Marc
Membre Actif
Date d'inscription: 22-04-2006
Messages: 1065

Re: Le témoignage de Norman Mineta

Très intéressant ce témoignage.


"The pure and simple truth is rarely pure and never simple"
~Oscar Wilde

Hors ligne

 

#3 09-05-2006 19:31:28

Dregon
Membre Actif
Lieu: Anzin, près de Valenciennes
Date d'inscription: 08-05-2006
Messages: 196

Re: Le témoignage de Norman Mineta

Surtout qu'il n'y avait pas d'avion de ligne sad
Michent Bush va !


[img]http://img91.imageshack.us/img91/3366/regardblaireausarkozysarkostiqueyd3.jpg[/img]

Hors ligne

 

#4 27-01-2007 11:20:48

questionneur
Membre Actif
Date d'inscription: 04-04-2006
Messages: 706

Re: Le témoignage de Norman Mineta

Le témoignage de Normam Mineta (c'était tout de même un membre du gouvernement américain au moment des faits) a été fait devant la commission officielle d'enquête sur les évènements du 11 septembre 2001 et ne figure pas dans le rapport final de celle-ci.

Un Jounaliste aux USA s'est-il jamais préocccupé de savoir qui était le jeune officier dont parle Normam Mineta afin de l'interroger pour savois quels étaient les ordres de Dick Cheney sachant tout de même que l'avion qui s'approchait du pentagone n'a pas été abattu et qu'on n'a même pas fait évacuer le pentagone. Ce  jeune officier est-il encore vivant aujourd'hui?( Et après on dit nous que si une partie du gouvernement US était impliqué dans les attaques du 11 septembre 2001, il ne serait pas possible de dissimuler la vérité. La preuve du contraire est donnée par le témoignage de Normam Mineta et la suite qui en a été donnée.)

Il va également sans dire que  la commission officielle d'enquête sur les évènements du 11 septembre 2001 a également "oublié" de faire figurer dans son rapport final les multiples faits et témoignages d'explosions au WTC dont celui du pompier Louie Cacchioli qui a risqué sa vie pour en sauver d'autres.


http://www.whatreallyhappened.com/911_firefighters.html

http://www.arcticbeacon.com/articles/19-Jul-2005.html


"Cacchioli was called to testify privately, but walked out on several members of the committee before they finished, feeling like he was being interrogated and cross-examined rather than simply allowed to tell the truth about what occurred in the north tower on 9/11.

"My story was never mentioned in the final report and I felt like I was being put on trial in a court room," said Cacchioli. "I finally walked out. They were trying to twist my words and make the story fit only what they wanted to hear. All I wanted to do was tell the truth and when they wouldn't let me do that, I walked out.

"It was a disgrace to everyone, the victims and the family members who lost loved ones. I don't agree with the 9/11 Commission. The whole experience was terrible"

Dernière modification par questionneur (25-03-2007 20:28:23)

Hors ligne

 

#5 25-03-2007 04:29:22

Zorg
Membre Actif Asso
Date d'inscription: 18-07-2006
Messages: 4903

Re: Le témoignage de Norman Mineta

L'article d'Artic Beacon du 19 juillet 2005 avec l'histoire du pompier Louie Cacchioli dont le témoignage a été écarté par la Commission du 11 septembre se trouve à présent à cette adresse :

http://www.arcticbeacon.com/articles/19-Jul-2005.html


" La propagande est aux démocraties ce que la violence est aux dictatures." (Noam Chomsky)

Un Jeudi Noir de l'Information : le documentaire qui démonte les manipulations de Canal+, Jeudi Investigation, Tac Presse...
ReOpen911 répond à Noam Chomsky et Jean Bricmont

Hors ligne

 

#6 25-03-2007 05:46:29

jv911f
Membre Actif Asso
Lieu: Quimper
Date d'inscription: 08-04-2006
Messages: 2236

Re: Le témoignage de Norman Mineta

((( Ben alors !? Où qu'il était passé entretemps Musclor , pionnier ReOpen , 6 ème inscrit, ce avant même les admins ! ))) smile smile
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Effectivement , ce témoignage , visuel de plus, n'est pas suffisament mis en avant .
>> Mais il y a tellement de preuves accablantes...
http://openbarediensten.acv-online.be/Images/bureaucratie_tcm86-56557.jpg
.....qu'on ne sait plus comment les classer ! roll   wink

Dernière modification par jv911f (25-03-2007 05:48:20)

Hors ligne

 

#7 29-03-2007 22:07:57

Schumi75
Membre Actif
Lieu: Paris 75
Date d'inscription: 26-02-2007
Messages: 4009

Re: Le témoignage de Norman Mineta

Musclor a écrit:

Bonjour smile

Le témoignage de Norman Mineta devant la commission du 11/09 le 23 mai 2003 est trés troublant.

Norman Mineta, Secrétaire aux Transports, se trouvait dans le bunker d'urgence de la Maison Blanche avec le Vice Président Dick Cheney le 11 septembre 2001.

Alors que le supposé avion d'american Airlines se rapprochait du Pentagone, il y a avait un jeune officier qui venait et rapportait au président : "l'avion est à 50 miles du Pentagone", "L'avion est à 30 miles du Pentagone". Lorsque l'avion n'était plus qu'à 10 miles, l'officier aurait alors continué en demandant au Vice Président si les ordres tenaient toujours. "Bien-sûr qu'ils tiennent toujours, avez-vous entendu le contraire ?" aurait abruptement rétorqué Cheney. Une façon d'interpréter ces remarques est que les ordres étaient de détruire l'avion.

D'aprés les "Scholars for 9/11 Truth", cela est fortement improbable. Le Pentagone est le bâtiment le plus lourdement protégé au monde. Si les ordres avaient été de détruire l'avion, nul doute qu'il l'aurait été. De plus, il n'y aurait eu aucune raison apparente pour que le jeune officier ait exprimé des inquiétudes sur le fait que les ordres étaient maintenus ou non. Dans ce genre de circonstance, détruire l'avion aurait été la chose à faire.

La seule interprétation raisonnable est que les ordres étaient de laisser volontairement l'avion venir percuter le Pentagone, et non de l'abattre.

L'interprétation de Scholars9/11 et la teinne sont plus logiques.
Laisser le suposé avion se cracher sur le Pentagone.

Celle du 1er paragraphe est incohérnete...ça signieferait que l'armée a échoué dans sa tentative de déstruction de  l'avion...j'y crois pas!
.
Le témognage de Mineta est terrifiant!!!

Il n'a été relié par aucun medias et a été écarté par la commission d'enquête roll

On affirme que  le gouvernement est impliqué dans les attentas,on en a la certitude pour Cheney grâce à ce témoignage.

J'au une question...ceci concernait l'avion du Pentagone? Y'a til une indication de l'horaire de la part de Mineta?

Dernière modification par Schumi75 (29-03-2007 22:11:33)


Introduction au nouvel ordre mondial : Le jeu de l'argent

Hors ligne

 

#8 26-06-2007 15:25:11

JohnDoeII
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 26-06-2007
Messages: 5

Re: Le témoignage de Norman Mineta

Salut tous le monde!
Je suis nouveau ici.
Je crois pour Norman Mineta le meilleur article est par Woody Box (en anglais):
http://911woodybox.blogspot.com/
(en fait il y en a quatres sur Mineta et les consequences de ses contradictions).

Hors ligne

 

#9 26-06-2007 23:07:14

questionneur
Membre Actif
Date d'inscription: 04-04-2006
Messages: 706

Re: Le témoignage de Norman Mineta

Pour ce qui concerne les soi-disant mensonges de Norman Mineta, voir:

http://forum.reopen911.info/t5844-the-f … ineta.html

Actualité récente:

Norman Mineta Confirms That Dick Cheney Ordered Stand Down on 9/11:

http://www.911blogger.com/node/9629

http://www.jonesreport.com/articles/260607_mineta.html

http://www.youtube.com/watch?v=u-5PKQTUz5o

"Former Transportation Secretary Norman Mineta answered questions from members of 9/11 Truth Seattle.org about his testimony before the 9/11 Commission report.

Mineta says Vice President Cheney was "absolutely" already there when he arrived at approximately 9:25 a.m. in the PEOC (Presidential Emergency Operations Center) bunker on the morning of 9/11. Mineta seemed shocked to learn that the 9/11 Commission Report claimed Cheney had not arrived there until 9:58-- after the Pentagon had been hit, a report that Mineta definitively contradicted.

Norman Mineta revealed that Lynn Cheney was also in the PEOC bunker already at the time of his arrival, along with a number of other staff".

Traduction en français:

L'ancien secrétaire d'Etat aux transports  Norman Mineta  a répondu à des questions des membres de 9/11 vérité Seattle.org au sujet de son témoignage devant la Commission officielle d'enquête sur les évènements du 11 septembre 2001.  Mineta a indiqué que le vice-président Cheney était « assurément » déjà là quand il est arrivé dans la soute du PEOC (centre présidentiel d'opérations de secours) approximativement vers 9h25 heure du matin. Mineta a semblé choqué d'apprendre que le rapport de la Commission officielle d'enquête sur les évènements du 11 septembre 2001 a affirmé que Cheney n'y était pas avant 9h58, c'est à dire après que le Pentagone ait été frappé, un rapport que Mineta contredit définitivement. Norman Mineta a indiqué que Lynn Cheney était également dans la soute de PEOC déjà à l'heure de son arrivée, avec un certain nombre d'autres personnels.

Rappel du fait essentiel:

http://video.google.fr/videoplay?docid= … ;plindex=0

Le témoignage de Normam Mineta:

Alors que le supposé avion d’American Airlines se rapprochait du Pentagone, il y a avait un jeune homme qui venait et rapportait au vice-président Dick Cheney : "l’avion est à 50 miles du Pentagone", "L’avion est à 30 miles du Pentagone". Lorsque l’avion n’était plus qu’à 10 miles, le jeune homme aurait demandé au Vice Président si les ordres tenaient toujours. La réponse de celui-ci fût : "Bien-sûr qu’ils tiennent toujours, avez-vous entendu le contraire".

Les questions soulevées par ce témoignage:

Le vice-président Dick Cheney savait qu'un avion s'approchait du pentagone après que deux tours à New York ait déjà été percutées par des avions mais:

1) l'Avion qui s'approchait du pentagone n'a pas été abattu.

2) Il n'y a eu aucun ordre d'évacuation du pentagone.

3) Le témoignage de Mineta ne figure pas dans le rapport final de la Commission officielle d'enquête sur les évènements du 11 septembre 2001.

4) Quels étaient les ordres de Cheney? A quelle heure celui-ci est-il arrivé dans la soute du PEOC? Pourquoi l'avion qui s'approchait du pentagone n'a pas été abattu? Pourquoi n'a-t-on pas fait évacuer le pentagone s'il n'était pas techniquement possible d'abattre l'avion ? On aurait pu tenter de clarifier tout cela en interrogeant notamment les personnes présentes, ce matin là, au centre présidentiel d'opérations de secours et plus particulièrement le jeune homme qui questionnait le vice-président Dick Cheney, mais ce jeune homme n'a jamais été identifié ni donc interrogé. Mineta a-t-il inventé son existence?

5) Certains ont affirmés que Mineta a pu confondre avec le vol 93 mais celui-ci ne s'est jamais trouvé à 10 miles du pentagone, ni à 10 miles de n'importe quel lieu de Washington.

Dernière modification par questionneur (01-07-2007 09:55:37)

Hors ligne

 

#10 27-06-2007 01:03:31

Raj0r
Membre Actif
Lieu: Paris
Date d'inscription: 08-05-2006
Messages: 3311

Re: Le témoignage de Norman Mineta

6 ) On ne lui a jamais poser la question pour savoir QUEL ETAIT CET ORDRE DE STILL STAND  !!!!

Hors ligne

 

#11 27-06-2007 02:08:21

Schumi75
Membre Actif
Lieu: Paris 75
Date d'inscription: 26-02-2007
Messages: 4009

Re: Le témoignage de Norman Mineta

L'homme était surpi de l'orde de cheney,on peut on déduire qu'il s'agissait d'une décison inhabituelle...ne pas abattre l'avion.


Introduction au nouvel ordre mondial : Le jeu de l'argent

Hors ligne

 

#12 08-10-2007 21:56:22

josew
Membre du forum
Lieu: Savoie
Date d'inscription: 29-07-2006
Messages: 4170

Re: Le témoignage de Norman Mineta

Cet éléments est très intéressant pour demander la réouverture de l'enquête, car nous avons ici un témoin haut placé qui fait des déclarations contradictoires à l'enquête officielle, notamment au  niveau du timing :

http://en.wikipedia.org/wiki/Norman_Mineta

9:55 am retenues par la commission au lieu de 9:26 am déclarés par Mineta


"Qui ne dit mot, consent"
Animateur d'un site d'informations sur le Nouvel Ordre Mondial et le Spirituel....
Non classé rouge.

Hors ligne

 

#13 08-10-2007 22:48:56

Winston
Membre Actif
Lieu: Annecy
Date d'inscription: 17-09-2006
Messages: 2083

Re: Le témoignage de Norman Mineta

Ce témoignage est génial surtout qu'il est filmé dans la commission ! Il faudrai en faire une news... le sous titrer sera pas long.

Qui le sous titre en FR ?

Mineta rajoute un fait important à la fin, c'est qu'avant que le sois disant vol 93 ne se crash en pensylvanie, des avions de chasse étaient en l'air prets à l'abbatre. C'est d'ailleur ce qu'il a cru au départ.


"Ceux qui ont le privilège de savoir ont le devoir d'agir." Albert Einstein

Hors ligne

 

#14 11-12-2007 15:45:13

Chuck l'Apéricain
Nouveau membre du forum
Lieu: Fully (valais), Suisse
Date d'inscription: 07-10-2007
Messages: 39

Re: Le témoignage de Norman Mineta

Mineta raconte qu'ils ont laissé l'avion s'approcher à 10 miles?

mais quel avion? oO


Quelle est la différence entre un pigeon?

Hors ligne

 

#15 25-11-2008 11:29:35

indyiv
Membre du forum
Date d'inscription: 27-03-2007
Messages: 461

Re: Le témoignage de Norman Mineta

Je viens de découvrir ce témoignage, il est simplement fabuleux!!!
Norman Mineta semble vraiment honnête et le fait qu'il soit le seul ministre démocrate membre du gouvernement de George W. Bush n'est peut être pas innocent!!!
Norman semble très honnette et il semble incroyable qu'il n'ait pas été "brieffé" avant ce temoignage!
http://fr.wikipedia.org/wiki/Norman_Mineta

Hors ligne

 

#16 25-11-2008 14:03:08

Zébulon
Membre du forum
Date d'inscription: 30-07-2008
Messages: 179

Re: Le témoignage de Norman Mineta

La question de Chuck l'Apéricain me semble pertinente. Quelle hypothèse proposer ?

Zébulon

Hors ligne

 

#17 25-11-2008 23:56:32

toldo33
Membre Actif Asso
Date d'inscription: 02-11-2008
Messages: 1627

Re: Le témoignage de Norman Mineta

Hors ligne

 

#18 23-04-2009 13:37:25

LastMessiah
Membre du forum
Lieu: Arras/62
Date d'inscription: 07-04-2007
Messages: 87

Re: Le témoignage de Norman Mineta

Une idée me traverse la tête, je me plante peut-être totalement, mais le jeune homme ne parlait-il pas du fameux Doomsday Plane qu'on a vu tournoyer au dessus de la Maison Blanche ?
Mais si le témoignage est véridique, et qu'il était question du vol 77, cela veut dire que c'est bien un avion qui s'est crashé dans le Pentagone. Troublant.


Il y a un système qui est en place... tu peux critiquer le système, tu peux rire du système; mais faut pas ébranler le système, sinon tu sors du sors du système, tu es mort.    Karl Zero

Hors ligne

 

#19 12-10-2009 15:11:05

BUZZOFF!
Membre du forum
Lieu: Marseille
Date d'inscription: 27-07-2007
Messages: 214
Site web

Re: Le témoignage de Norman Mineta

Lastmessiah "cela veut dire que c'est bien un avion qui s'est crashé dans le Pentagone. Troublant."

Au vu des investigations menées par Pilotsfortruth911 ainsi que par http://www.citizeninvestigationteam.com/index.html qui regorgent de témoignages ainsi que l'aveu du chauffeur de taxi qui prétendait jusqu'à lors qu'un lampadaire percuté par le vol 77 avait perforé son pare-brise, il semble bien qu'un avion de ligne ait survolé le Pentagone. Ceci dit, la trajectoire ne correspond pas du tout à la V.O. Et plus édifiant encore... Cet avion n'aurait fait que survoler le bâtiment... Ce qui a percuté le Pentagone est arrivé d'ailleurs...

Dernière modification par BUZZOFF! (12-10-2009 15:13:06)


"Pour eux comme pour nous ce sera :Le jour le plus long" (Feld-maréchal Erwin Rommel à son aide de camp)

Hors ligne

 

#20 12-10-2009 15:55:18

toldo33
Membre Actif Asso
Date d'inscription: 02-11-2008
Messages: 1627

Re: Le témoignage de Norman Mineta

@Lastmessiah  voir cela  ci-joint

http://www.vimeo.com/7007193

Dernière modification par toldo33 (12-10-2009 15:56:48)

Hors ligne

 

#21 12-10-2009 19:02:44

Pole
Membre du forum
Date d'inscription: 23-01-2009
Messages: 4084

Re: Le témoignage de Norman Mineta

BUZZOFF! a écrit:

Lastmessiah "cela veut dire que c'est bien un avion qui s'est crashé dans le Pentagone. Troublant."

Au vu des investigations menées par Pilotsfortruth911 ainsi que par http://www.citizeninvestigationteam.com/index.html qui regorgent de témoignages ainsi que l'aveu du chauffeur de taxi qui prétendait jusqu'à lors qu'un lampadaire percuté par le vol 77 avait perforé son pare-brise, il semble bien qu'un avion de ligne ait survolé le Pentagone. Ceci dit, la trajectoire ne correspond pas du tout à la V.O. Et plus édifiant encore... Cet avion n'aurait fait que survoler le bâtiment... Ce qui a percuté le Pentagone est arrivé d'ailleurs...

Il n'y a qu'un témoin qui parle d'un avion survolant le Pentagone.
Alors à moins qu'il ne se soit mis en mode furtif (plus de réacteurs + anti-gravité + cape d'invisibilité), il devrait y avoir d'autres personnes qui l'aient vu.


Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs n’impliquent en aucun cas leur approbation par l’ensemble du mouvement.
Les tours jumelles ne sont pas tombées en chute libre. Le WTC 7 oui, sur un peu plus de 30 m.

Hors ligne

 

#22 30-04-2010 00:19:54

info-intox
Date d'inscription: 08-09-2009
Messages: 32

Re: Le témoignage de Norman Mineta

Un vrai journaliste d'investigation : Wayne Madsen. (rien à voir avec d'autres journalistes dont j'ai trop lu la prose insignifiante et inutile)

The super-classified network that served as command and control for the 9/11 false flag attack on America

Wayne Madsen
Online Journal
April 29, 2010

Le réseau "super-secret" qui a servi pour le commandement et le contrôle de l'attaque sous faux drapeau du 11/9 sur l'Amérique

There is also reason to believe that the PDAS terminal at the Presidential Emergency Operations Center (PEOC) at the White House was used to coordinate the activities related to the aerial attack on the Pentagon.

Il y a également des raisons de croire que le terminal PDAS au centre des opérations présidentielles de secours (PEOC) à la Maison Blanche a été utilisé pour coordonner les activités relatives à l'attaque aérienne sur le Pentagone.

Mineta testified before the 9/11 Commission that Cheney was aware of special orders concerning a plane heading toward Washington. Mineta said: “During the time that the airplane was coming into the Pentagon, there was a young man who would come in and say to the vice president . . . the plane is 50 miles out . . . the plane is 30 miles out. . . . and when it got down to the plane is 10 miles out, the young man also said to the vice president ‘do the orders still stand?’ And the vice president turned and whipped his neck around and said, ‘Of course the orders still stand, have you heard anything to the contrary?’”

PDAS terminals are reportedly located at the White House, on board Air Force One, the Pentagon, CIA headquarters, the National Security Agency, the Boeing E-4 Advanced Airborne Command Post that was seen flying over Washington, DC, on 9/11 after the attacks, the Defense Intelligence Agency at Bolling Air Force Base in Washington, DC, and the Raven Rock Mountain Complex in Pennsylvania where Cheney hid out after the 9/11 attacks.

Mineta later followed up with reporters and stated, “When I overheard something about ‘the orders still stand’ and so, what I thought of was that they had already made the decision to shoot something down.”

Mineta a continué plus tard avec les journalistes et a indiqué, « quand je surprenais quelque chose au sujet de ` les ordres tiennent toujours' (Cheney) , ce que j'ai pensé était qu'ils avaient déjà pris la décision d'abattre quelque chose. »

It now appears that PDAS was used by Cheney to implement on the morning of 9/11 a new policy issued on June 1, 2001 that provided for a ”stand down” protocol that replaced a long-standing shoot-down order for hijacked and suspected hijacked planes. The new order transferred the authority to shoot down aircraft from the Pentagon and NORAD military commanders to the president, vice president, or secretary of defense.

Il s'avère maintenant que le PDAS a été employé par Cheney pour mettre en application le matin du 11/9 une nouvelle procédure datant du 1er juin 2001 qui avait prévu le protocole "stand down" (demande de confirmation). Cette nouvelle procédure a remplacé celle de longue date concernant les avions détournés ou suspects  à abattre. La nouvelle procédure a transféré l'autorité pour
abattre des avions du Pentagone et des commandants militaires du NORAD au président, au vice-président, ou au Secrétaire de la Défense.


http://www.infowars.com/the-super-class … n-america/

plus c'est gros et Mineta a vu, a parlé. Ce n'est pas resté un secret comme tout le monde le répète sans cesse. Tout est connu pour initier une enquête de fond. Quelques emails ont mené des traders de Goldman devant une commission. Et pour le témoignage de Mineta ? Cheney a témoigné sans prêter serment et à huis clos. Il ne faut plus l'embêter avec ces vieilles histoires (sans importance ?)

Un journaliste inculte ne comprendra même pas l'intérêt de s'intéresser à ce qu'a dit ce monsieur Mineta. Minet quoi ?

Dernière modification par info-intox (30-04-2010 08:20:49)

Hors ligne

 

#23 30-04-2010 02:17:03

kikujitoh
Membre de Soutien
Lieu: Air Force One
Date d'inscription: 07-02-2009
Messages: 4810

Re: Le témoignage de Norman Mineta

Madsen rapporte l'existence d'un réseau PDAS relié au site R, à l'E4-B, au NMCC (Pentagone) à la WH etc... Malheureusement à part l'existence de ce réseau, l'article n'apporte rien de neuf.

Cependant, ça intéressant dans le mesure où l'on peut supposer que ce réseau fut mis en place exprès pour faire échouer les communications le 11 Septembre. Mais bon, ça me parait assez léger quand même...

Madsen se réfère à la mise à jour de 2001. Les procédures en cas de détournement d’avion ont été remaniées le en 2001 et sont entrées en vigueur le 1er juin sous la forme du document CJCSI 3610.01A. Avant ça, le document en vigueur datait du 31 juillet 1997. Le document de 1997, intitulé CJCSI n°3610 faisait référence à un document du 18 février 1997 intitulé DODD 3025.15 :

« Les demandes de riposte immédiate (c'est-à-dire toute forme d’action immédiate prise par une composante du ministère de la Défense ou un chef militaire pour sauver des vies, empêcher la souffrance humaine ou atténuer la gravité des dommages matériels importants sur le point de survenir dans des délais très brefs) peut êtres adressée à tout élément ou tout commandement. Les composantes du ministère de la Défense, qui reçoivent de la part d’autorités civiles des demandes de soutien verbales en cas d’urgence, peuvent mettre en œuvre un plan de circonstance, et, en cas de nécessité, lancer une riposte immédiate, comme autorisé dans la DODD 3025.15. »

Le document du 21 juin 2001 change les choses concernant l’escorte militaire :

« Lorsqu’ils reçoivent une demande d’escorte par avion militaire liée à une alerte de détournement d’avion le DDO, NMCC informe le commandement unifié compétent ou le USELEMNORAD pour déterminer quels sont les avions adéquats disponibles et transmettre la demande au ministère de la Défense pour approbation en accord avec la DODD 3025.15. »

Ce qui veut dire que cette mise à jour se réfère au document antérieur mais en précisant que la demande doit être approuvée par le ministre avant toute action.

On trouve plus loin que :

« Le NMCC est le point central d’assistance au ministère de la Défense. En cas de détournement d’avion, la FAA alertera le NMCC par les voies les plus rapides. Sauf pour les ripostes immédiates telles qu’autorisées par la référence D, le NMCC transmettra pour approbation au ministre de la Défense les demandes d’assistance adressées aux armées. »

Donc les demandes de riposte immédiate ne semblent pas d’avantage nécessiter l’approbation du ministre de la Défense qu’avant 2001.

La référence D fait partie de la directive 3025.15, le document reprend donc que « Les composantes du ministère de la Défense, qui reçoivent de la part d’autorités civiles des demandes de soutien verbales en cas d’urgence, peuvent mettre en œuvre un plan de circonstance, et, en cas de nécessité, lancer une riposte immédiate, comme autorisé dans la DODD 3025.15. »

Donc la nouvelle directive de 2001 ne ralentit pas les procédures opérationnelles en cas d’indice de détournement. Cependant l’administration est alors en mesure d'affirmer que les nouvelles procédures imposaient que les demandes d’interception soient approuvées par le ministre de la Défense en personne, et donc qu’un retard dans la transmission de l’ordre de décollage aux avions de chasse pourrait être dû au fait que l’on ne soit pas parvenu à joindre le ministre. Cette mise à jour permet, tout en n’introduisant pas de véritable modification dans les procédures à suivre en cas de détournement, de dire des choses différentes et de se retrancher derrière une théorie de la « confusion. »

Comme l'explique Madsen, le 6 septembre Jumper est arrivé à la tête de l'armée de l'air, et le 11 Septembre c'était son premier jour de travail. C'est à mettre en relation avec le fait que Myers était, ce jour là uniquement, chef-d'état major des armées puisque Shelton était parti en Europe, il le remplaçait. Enfin, Charles Leidig a pris la place d’adjoint du chef des opérations de l’état-major seulement deux mois avant le 11 Septembre. En août 2001, il a été admis au poste de directeur adjoint des opérations du NMCC. Le 10 Septembre, le général Montague Winfield, chef des opérations du NMCC a demandé à Leidig de le remplacer le 11 Septembre. Donc, entre 08h30 et 10h30 le 11 Septembre un officier remplaçant était responsable de tenir une téléconférence « événement grave » pour faire face aux attaques.

Le "PDAS" dont parle Madsen était donc en accès au NMCC du Pentagone, à Myers, à Cheney, Leidig, depuis l'E4-B, et depuis le site R. Les personnes aux postes à responsabilité le 11 Septembre pour le NMCC du Pentagone, la direction de l'état-major des armées et de l'état-major de l'Air Force venait de prendre leur poste le 11 Septembre.

Madsen conclut en disant que le PDAS a servi à Cheney pour appliquer la nouvelle directive de juin 2001. Mais cette explication ne tient pas selon moi, puisque la riposte immédiate, en se référent à la réf D,  n'avait pas besoin de passer par Rumsfeld ni Cheney ni Bush. De toute façon officiellement Rumsfeld était dans son bureau et n'était au courant de rien (même si c'est faux comme le raconte Clarke).

Selon moi, l'explication ne tient pas dans un ordre de rester au sol (ça serait vraiment trop gros là quand même, parmi les patriotes ça passe pas, ça doit être une explication bien plus subtile), mais par le fait que des personnes venant de prendre leur poste n'ont pas su réagir à la fois au NMCC et pour l'état-major de l'Air Force, ne sachant pas comment réagir ou n'étant pas sûr, ils ont essayé d'alerter Rumsfeld (qui n'était officiellement pas disponible mais qui en réalité à simplement dû ignorer les appels). Pour ce faire il suffisait d'une petite manip... Cacher la référence D. Ainsi, sans pouvoir se référer aux "ripostes immédiates telles qu’autorisées par la référence D", le nouveau responsable au NMCC, Leidig donc, n'a pas cherché bien loin et a donc contacté le ministre de la Défense, comme indiqué...

Ne pouvant le joindre (celui-ci étant "officiellement" d'après le rapport de la Com' tranquillement en discussion dans son bureau) il a alors essayé de joindre le président... Mais étant en déplacement celui-ci n'avait pas accès au PDAS évoqué par Madsen. Donc Cheney était aux commandes et non pas Bush, tout s'explique alors. Sans ce réseau, il aurait suffit de contacter le Secret Service mais Madsen n'évoque que la Maison Blanche et ne cite pas le Secret Service, mais le réseau doit se trouver peut-être sur des postes fixes, ce qui explique qu'on ne peut pas joindre Bush ou Card en délacement via le PDAS. Donc le NMCC, n'aurait pu joindre que la Maison Blanche directement et le plus haut responsable était Cheney.

Cette explication permet enfin d'expliquer pourquoi le Secret Service tarde tellement à faire monter Bush dans Air Force One, qui d'après Madsen, était équipé du PDAS également. Il est possible qu'Andrew Card qui ne voyage jamais avec le président d'habitude, et qui était à l'école de Sarasota ce jour là ait chuchoté à Bush que celui-ci était le chef et qu'il devait vite prendre une décision à la demande de Cheney. Mais trop con, celui-ci n'aurait pas su quoi faire. L'ordre de Cheney aurait très bien pu être : "Les ordres sont que c'est le président qui doit prendre la décision." Leidig n'aurait eu alors les ordres du président qu'une fois celui-ci à bord d'Air Force One.

La théorie de l'ordre de rester au sol parait un peu grosse quand même. En fait il aurait simplement fallu rendre inaccessible l'annexe D et puisque ni Rumsfeld et Bush n'étaient disponibles Cheney n'avait qu'à dire que c'était à Bush de prendre la décision et finalement aucune décision ne fut prise, du coup le NMCC n'a pas su réagir et a envoyé ses avions du mieux qu'il pouvait en attendant de pouvoir joindre Air Force One. Mais très franchement c'est quand même louche, sauf si Card a expressément retardé la sortie de Bush et que Cheney a donné comme ordre que c'était au président de donner son accord. Leidig se serait retrouvé au milieu d'un gros manège. Mais Cheney ordonnant simplement de "rester au sol" ça ne me parait pas très crédible. Imaginez une base recevant pour ordre de "rester au sol"alors qu'elle sait que l'Amérique est attaquée... On y voit un peu plus clair à l'heure actuelle mais ça reste quand même très flou cette histoire, quel fut cet ordre de Cheney ? Le mystère reste entier.

Mais cette histoire est passionnante, au delà de l'aspect tragique, le 11 Septembre est un génial roman policier qui ne finit jamais.

Dernière modification par kikujitoh (11-10-2010 16:25:26)


"Les versions officielles des évenements historiques devraient systématiquement être remises en question." Howard Zinn

Hors ligne

 

#24 30-04-2010 08:35:38

info-intox
Date d'inscription: 08-09-2009
Messages: 32

Re: Le témoignage de Norman Mineta

Jeudi 29 avril 2004: Audition à huis-clos pour Bush et Cheney : y-a-t-il une retranscription de cette audition ?

Madsen explique que techniquement tout le système de la défense américaine était tenable par quelques personnes centrales reliées entre elles par un mini réseau secret. Le vol 93 aurait quand même été abattu par l'armée parce qu'il s'approchait trop de la zone 51.

C'est uniquement par une enquête et des auditions des principaux responsables que les faits réels pourraient être éclaircis. Cheney n'a sûrement rien dit qui lui serait préjudiciable à lui et Bush mais comment a-t-il expliqué ses paroles ambigues que Mineta a entendu lors de son audition ? Mineta a lâché une bombe et n'a peut être pas tout dit et surtout pas tout entendu.

Hors ligne

 

#25 30-04-2010 09:17:08

Reno
Membre du forum
Date d'inscription: 13-02-2007
Messages: 1701

Re: Le témoignage de Norman Mineta

Le vol 93 aurait quand même été abattu par l'armée parce qu'il s'approchait trop de la zone 51.

Jusque dans le Nevada et ils ne l'ont pas shooté avant?
Damned...


"Il suffit d'avoir un quotient intellectuel supérieur à la température ambiante pour comprendre que le 11 septembre est une affaire montée de toutes pièces."
Tout a été rendu possible le jour où le Lion est mort dans la vallée du Panshir.

Hors ligne

 

#26 17-03-2011 09:47:40

Larez
Responsable du forum
Lieu: Bourgogne
Date d'inscription: 10-05-2009
Messages: 6596

Re: Le témoignage de Norman Mineta

Derniers HS supprimés.

Hors ligne

 

#27 17-06-2011 12:46:59

jfk
Invité

Re: Le témoignage de Norman Mineta

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr