ReOpen911.info : Site d'information sur les attentats du 11 septembre 2001

Annonce

Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs et n'impliquent en aucun cas leur approbation par l'ensemble du mouvement (plus d'infos). L'association ReOpen911 est une initiative citoyenne et bénévole indépendante de tout mouvement politique, philosophique et religieux.

Merci de soigner vos messages, restez courtois et constructifs. Un message ne respecte pas le règlement ? Signalez-le en utilisant la fonction "signaler" en bas de chaque message. Toute discussion sur la modération ne doit se faire QUE par MP, et non sur le forum...

Vous pouvez contacter l'équipe de modération à l'adresse : moderation [ at ] reopen911.info

Vous n'êtes pas identifié.

#201 28-07-2010 01:04:04

Armageddon
Membre du forum
Date d'inscription: 02-08-2007
Messages: 3870

Re: WTC 7 : Démolition indiscutable

jfk a écrit:

question déjà surement posée , donc dsl , à combien on estime le temps de préparation pour dynamiter un édifice du type de la tour 7 (grosso modo) ?
merci  .

De mon point de vue, je dirais que la meilleure réponse apportée à ce jour est celle de Jowenko.
Il apporte quelques éléments chiffrés pour la tour N°7.
Il essaye de comprendre comment une équipe aurait pu intervenir en moins de 7 heures.
Depuis, on sait que personne n'est intervenu le 11 septembre pour démolir de WTC 7.

Mais c'est tout même intéressant de constater qu'avec des techniques classiques, ce n'est pas si compliqué de faire tomber un gratte-ciel à structure acier.
A condition d'avoir une équipe spécialisée et le bon matériel...


Déjà, a priori, on ne détruit pas une structure acier à l'explosif. En tout cas, pas des explosifs de type "soufflant"
(bien qu'il est utile d'en utiliser un peu à la marge...)
Mais bon, si tu veux entrer dans la technique, je te conseille de lire le sujet que j'avais lancé ici.

http://forum.reopen911.info/viewtopic.php?id=12203


"Oculos habent et non videbunt, aures habent et non audient"

Hors ligne

 

#202 01-09-2010 19:37:48

Robert
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 01-09-2010
Messages: 22

Re: WTC 7 : Démolition indiscutable

Charmord (et les autres) : Comme il est impossible d'aborder le contenu du spot publicitaire sur la page qui lui est consacrée, peut-être que c'est possible ici ?

J'ai plusieurs questions à poser :

Dans l'hypothèse d'une DC du wtc 7 :


3) La démolition contrôlée était complètement ratée puisque le wtc7 a endommagé fortement le Fiterman Hall : l'effondrement n'était donc pas "symétrique". D'autre part, la vitesse de chute libre partielle n'a JAMAIS été observée en démolition contrôlée, et la thermite elle-même n'a JAMAIS servi à détruire un bâtiment.
Comment expliques-tu toutes ces contradictions avec ce qui est habituellement constaté lors d'une DC ?

4) Pourquoi n'a-t-on pas retrouvé, dans les décombres, des kilomètres de câbles et de fils reliés aux détonateurs servant à déclencher les charges explosives ?

5) La thermite ne peut pas être utilisée seule pour sectionner des colonnes car elle ne permet pas la rupture simultanée des éléments : les réactions chimiques liées à son ignition ne peuvent pas toutes se faire à la même vitesse car cette dernière dépend fortement de la quantité de thermite utilisée (et présente sur les colonnes) et bien-entendu de l'épaisseur de chaque colonne, qui varie selon leur emplacement dans le bâtiment. Il est donc nécessaire que la thermite soit couplée à des explosifs, comme ce que suggère Niels Harrit : pourquoi, dans ce cas, n'entend-on aucune détonation sur les vidéos de l'effondrement ? Pourquoi aucun témoin n'a-t-il fait état d'explosions dans la tour et lors de son effondrement ?

6) Pourquoi ne voit-on aucun squib, ni flash sur les vidéos ?


9) Pour quel mobile aurait-on démoli le wtc7 ?

10) Enfin, peux-tu me dire , parmi les scénarios que j'ai écrits dans le message 29) sur la page réservée au spot publicitaire sur le wtc7, lequel trouves-tu le plus logique et le plus probable ?
Est-ce le numéro 1) ou le numéro 2)
???

Merci de bien vouloir éclaircir tous ces points.

[Message modéré HS: voir les fils déjà indiqués par ailleurs]


Gogo Dancer et Cie.

Hors ligne

 

#203 01-09-2010 20:20:15

kikujitoh
Membre de Soutien
Lieu: Air Force One
Date d'inscription: 07-02-2009
Messages: 4825

Re: WTC 7 : Démolition indiscutable

Plusieurs choses, quand on dit que de la thermite a été selon toute vraisemblance été utilisée, cela ne veut pas dire qu'il y en avait partout ni que seule la thermite a été utilisée.

Deuxièmement, on affirme pas que les bâtiment ont été détruits à la thermite, on explique simplement que des tests ont montré la présence de thermite dans les décombres, donc que faisait cette thermite en grande quantité dans les décombres de GZ si ce n'est pour détruire les bâtiments ? As-tu une réponse à cela si ce n'est d'autres questions rhétoriques ?

Je ne suis pas charmord et je ne vais pas répondre à sa place, cependant, quelques points me posent problème :

tant donné que le wtc7 s'est effondré à partir de l'endroit où étaient situés les incendies

Les incendies faisaient rage au rez-de-chaussée ?

La démolition contrôlée était complètement ratée puisque le wtc7 a endommagé fortement le Fiterman Hall : l'effondrement n'était donc pas "symétrique"

L'effondrement n'était pas symétrique ? Même J.Q ou Barety n'osent pas affirmer une telle chose.

Pourquoi n'a-t-on pas retrouvé, dans les décombres, des kilomètres de câbles et de fils reliés aux détonateurs servant à déclencher les charges explosives ?

http://www.reopen911.info/News/2010/06/ … uand-meme/

La thermite ne peut pas être utilisée seule pour sectionner des colonnes car elle ne permet pas la rupture simultanée des éléments

Donc un bâtiment ne peut pas s'effondrement symétriquement suite à un incendie de bureau, donc les tours 1 et 7 ont été désintégrées par autre chose que des incendies diffus, c'est bien cela dans ta logique ?

Pourquoi, dans ce cas, n'entend-on aucune détonation sur les vidéos de l'effondrement ?

C'est marrant de poser la question, en effet, les vidéos du WTC7 délivrées par le NIST suite à la requête FOIA ont soit une coupure au moment de l'effondrement du penthouse, soit l'absence de son au moment de l'initiation de l'effondrement.

http://911blogger.com/news/2010-08-31/i … ideos-nist

Pourquoi ne voit-on aucun squib, ni flash sur les vidéos ?

Ah mais on les voit très bien au contraire. Voir les vidéos en bonne définition : http://xenomorph.s3.amazonaws.com/WTC7_ … _Clips.avi

Pourquoi le signal sismique est-il continu pendant les 6 à 7 secondes qui séparent la chute du Penthouse de l'effondrement global

C'est bien gentil d'essayer de fausser le débat et de poser des questions rétoriques. La véritable question à se poser est la suivante : Est-il possible qu'un effondrement interne sous forme de "pluie de débris" sur une durée de 7 secondes qui plus est puisse produire une secousse sismique sous la forme et la fréquence observée ? La réponse est non jusqu'à preuve du contraire. Merci de nous indiquer ce qui a pu produire un tremblement de terre à part de puissants explosifs.

Pour quel mobile aurait-on démoli le wtc7 ?

N'est-ce pas le rôle de la justice ?


"Les versions officielles des évenements historiques devraient systématiquement être remises en question." Howard Zinn

Hors ligne

 

#204 01-09-2010 20:26:49

Calixte
Invité

Re: WTC 7 : Démolition indiscutable

Sur les flashs, il y a ce fil par exemple pour en parler http://forum.reopen911.info/viewtopic.php?id=751 .

Un peu de recherche encore une fois et de lecture du forum ne serait pas un mal avant de poser, à tort et à travers, des questions déjà évoquées par ailleurs roll.

Rappel du réglement du forum:

Dans le cas d'une éventuelle contestation de la modération, celle-ci ne pourra être faite publiquement: merci de la contacter via mp.

 

#205 01-09-2010 20:48:47

Robert
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 01-09-2010
Messages: 22

Re: WTC 7 : Démolition indiscutable

@ Kikujitoh :

Ce que tu dis n'a aucun sens, mais je ne vais pas passer la soirée à tout t'expliquer...

J'ai autre chose à faire pour l'instant. Je remarque que tu n'as pas répondu à la question 10), il suffit pourtant que tu dises : "scénario 1)" ou bien : "scénario 2)"


Gogo Dancer et Cie.

Hors ligne

 

#206 01-09-2010 20:57:20

kikujitoh
Membre de Soutien
Lieu: Air Force One
Date d'inscription: 07-02-2009
Messages: 4825

Re: WTC 7 : Démolition indiscutable

@ Robert

Ce que je dis n'a aucun sens ? Ha ha elle est bien bonne.

Des kilomètres de câbles alors qu'il existe des détonateurs sans fil, un tremblement de terre dû à une chute de matériaux déformables, non compacts et ne frappant pas sur un point unique, un effondrement symétrique impossible par l'utilisation de thermite et d'explosifs mais possible suite à quelques incendies épars.

Je comprends que tu ne veuilles pas passer la soirée à m'expliquer tout ça, sauf en zone humour bien entendu.

Pour ton message 29, je ne le retrouve pas, il a dû être supprimé car HS.

Dernière modification par kikujitoh (01-09-2010 21:03:15)


"Les versions officielles des évenements historiques devraient systématiquement être remises en question." Howard Zinn

Hors ligne

 

#207 01-09-2010 21:09:31

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8296

Re: WTC 7 : Démolition indiscutable

Robert,

Regarde ceci :



J'essaye donc de reformuler mes questions tout en m'excusant par avance de l'approximation éventuelle des termes utilisés :

1. Tout d'abord, estimes-tu réellement sur la base de la vidéo précitée que l'effondrement de la toiture terrasse entraîne l'effondrement total de la structure interne avant l'initiation de l'effondrement global de la façade? C'est ce que je crois lire dans ton l'argumentaire que tu défends ici et pourtant, cela me semble très différent de l'argumentaire développé pour rue 89 ou tu limites l'effondrement préalable au toit terrasse et à une seule colonne, si je ne m'abuse... Peux-tu t'expliquer sur cette divergence?

2. Pourquoi une fois la structure interne effondrée, y a-t-il un moment de latence où rien ne semble se passer (aucun effondrement externe ou interne perceptible sur les images), ce moment durant quelques secondes (entre 5 et 7 secondes selon la vidéo)?

3. Pourquoi l'initiation de l'effondrement principal (que tu limites aux seules façades (sans bien montrer sur quoi tu te fondes et une nouvelle fois la distinction que tu fais n'apparaît pas évidente sur les images de la vidéo précitée) se produit-elle de façon aussi brusque, atteignant d'emblée et pendant quelques secondes une accélération continue propre à la chute libre, selon le propre aveu du Nist?

J'aurais imaginé en effet qu'à supposer même que l'on puisse déduire des images vidéos ci-dessus l'effondrement préalable de la totalité de la structure interne - ce qui me semble très douteux dans la mesure où l'effondrement de la toiture terrasse me semble localisé sur une petite partie de la structure porteuse lorsque l'on prend connaissance des plans de celle-ci - l'effondrement des façades aurait suvi directement, sans délai et même plus réalistement, se serait chevauchée dans le temps avec l'effondrement interne, compte tenu du report de charge au fur et à mesure de l'affaiblissement de la structure interne, sur les colonnes porteuses de la façade dont tu admets qu'elles n'avaient pas, loin s'en faut, une capacité de portance suffisante pour supporter l'énergie dégagée suite à l'effondrement interne....

4. Pourquoi ce report de charge ne s'est-il pas fait progressivement au fur et à mesure de la destruction de la structure interne, ce qui aurait nécessairement amené à un effondrement plus progressif incompatible avec la portion de la chute libre admise par le Nist et surtout plus anarchique (probabilité importante d'effondrement dyssimétrique) que ce qui est constaté sur les vidéos et les photos?

Tes réponses à ces questions me permettront d'affiner le choix cornelien auquel tu nous confrontes.

Bien à toi,


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#208 01-09-2010 21:22:10

Anharat
Membre du forum
Date d'inscription: 06-08-2010
Messages: 152

Re: WTC 7 : Démolition indiscutable

Le Wtc 7 avait était évacuer dés que le second avion c'était installer dans la tour sud.

Donc le but de ce qui ont détruit ce batiment n'était pas de tuer.Le batiments a moins étaient endommager par la chute des deux tours que les autres construction avoisinante.Aucun avion ne l'a frapper (on ne me fera jamais croire que le 93 lui etait déstiner),et le batiments abriter des documents d'une importance capitale,tous détruit dans la chute,et certainement du papier liés au 9/11 de toute évidance.

Certain m'on affirmer que sa déstruction est la procédure habituelle,concernant des informations importantes,lors d'une attaque térroriste.On détruit tout de maniére précipiter de facaon que ces fameux documents ne tombe pas au mains de l'ennemis.

Hors ligne

 

#209 01-09-2010 21:57:23

Pole
Membre du forum
Date d'inscription: 23-01-2009
Messages: 4084

Re: WTC 7 : Démolition indiscutable

Avant de répondre à ton post : pas de chance, je viens de voir la même photo sur HFR (ici). Ça ne présage rien de bon (notez que j'ai écris ça avant #210).

Robert a écrit:

1) Comment retardes-tu l'ignition de la thermite ?

http://en.wikipedia.org/wiki/Thermite#Ignition
"Ignition itself requires extremely high temperatures."
De la thermite, ça ne s'allume pas au briquet, ni à la buchette enflammée.
D'autre part, rien n'oblige à mettre de la thermite au 7ème étage.

Robert a écrit:

3) La démolition contrôlée était complètement ratée puisque le wtc7 a endommagé fortement le Fiterman Hall : l'effondrement n'était donc pas "symétrique". D'autre part, la vitesse de chute libre partielle n'a JAMAIS été observée en démolition contrôlée, et la thermite elle-même n'a JAMAIS servi à détruire un bâtiment.
Comment expliques-tu toutes ces contradictions avec ce qui est habituellement constaté lors d'une DC ?

La démolition contrôlée était plutôt réussie, puisque si elle avait eu lieu le matin, elle aurait battue le record avec une différence de taille importante.
D'autre part, on sait très bien que la DC qui a eu lieu au WTC 7 n'est pas une DC classique, dans laquelle on prévient le voisinage, on établit un périmètre de sécurité longtemps à l'avance, etc. .

Robert a écrit:

4) Pourquoi n'a-t-on pas retrouvé, dans les décombres, des kilomètres de câbles et de fils reliés aux détonateurs servant à déclencher les charges explosives ?

Des New-Yorkais téléphonaient déjà en 2001 dans la rue, sans utiliser des kilomètres de câbles.

Robert a écrit:

5) La thermite ne peut pas être utilisée seule pour sectionner des colonnes car elle ne permet pas la rupture simultanée des éléments : les réactions chimiques liées à son ignition ne peuvent pas toutes se faire à la même vitesse car cette dernière dépend fortement de la quantité de thermite utilisée (et présente sur les colonnes) et bien-entendu de l'épaisseur de chaque colonne, qui varie selon leur emplacement dans le bâtiment. Il est donc nécessaire que la thermite soit couplée à des explosifs, comme ce que suggère Niels Harrit : pourquoi, dans ce cas, n'entend-on aucune détonation sur les vidéos de l'effondrement ? Pourquoi aucun témoin n'a-t-il fait état d'explosions dans la tour et lors de son effondrement ?

Parce qu'il y a eu des témoins d'explosions (Barry Jennings) et une vidéo où on entend une explosion

Robert a écrit:

6) Pourquoi ne voit-on aucun squib, ni flash sur les vidéos ?

Parce qu'on voit des squibs. Les flash sont (je pense, hypothèse personnelle) cachés par la fumée (hypothèse personnelle : il n'y a pas eu d'explosifs déclenchés à l'initiation de l'effondrement, sauf en sous-sol).

Robert a écrit:

7) Voici à quoi ressemble une ignition de thermite :
http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:PFW8 … eFe2O3.JPG
Il s'agit sur cette image de la réaction de seulement  une livre (= 453 grammes) de thermite.

On peut apprécier sur cette image la quantité d'étincelles, flammes et métal fondu générés par cette petite quantité de thermite.
Or, la destruction du wtc 7 par cette méthode nécessitait non pas une livre de cette substance, mais plusieurs tonnes, voire plusieurs centaines de tonnes...
Comment expliques-tu qu'on n'ait pas assisté, lors de l'effondrement du wtc7, à un écoulement MASSIF d'acier en fusion à travers les étages, ce qui aurait dû constituer une véritable CASCADE de métal fondu sortant du bâtiment... ???

Peut-être parce qu'un bâtiment n'est pas transparent ?
Ah et pas besoin de mettre une photo, on a déjà le WTC 2 pour savoir à quoi ça ressemble une coulée massive d'acier en fusion à travers les étages !

Robert a écrit:

8) Pourquoi le signal sismique est-il continu pendant les 6 à 7 secondes qui séparent la chute du Penthouse de l'effondrement global, alors qu'une DC imposait un "arrêt" silencieux pendant le délai qui séparait la phase préparatoire (de mise en traction de la structure) de l'effondrement global des étages ?? Pourquoi ce signal ne stoppe-t-il pas pendant les 6 à 7 secondes observées ?

La DC n'impose rien du tout.



Le Groupe Loizeaux a (relativement) récemment mis en ligne pas mal de vidéos, essaye d'en regarder une part importante.

Robert a écrit:

9) Pour quel mobile aurait-on démoli le wtc7 ?

Ce n'est pas comme ça que ça marche.
La question devrait être : pour quel mobile a-t-on démoli le WTC 7 ?
La réponse est loin d'être claire sauf pour certaines personnes : je doute que tu en aies une ici.


Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs n’impliquent en aucun cas leur approbation par l’ensemble du mouvement.
Les tours jumelles ne sont pas tombées en chute libre. Le WTC 7 oui, sur un peu plus de 30 m.

Hors ligne

 

#210 01-09-2010 22:03:28

Pole
Membre du forum
Date d'inscription: 23-01-2009
Messages: 4084

Re: WTC 7 : Démolition indiscutable

J'ajouterai qu'ici on est dans "Démolition indiscutable" à propos du WTC 7. À savoir, que l'on a des preuves de la démolition du WTC 7 (chute libre du toit par exemple).
Et non "Hypothèse sur ce qu'il c'est passé au WTC 7".
Tu as sans doute remarqué que 911 TM est plutôt dans cet esprit. Donc si tu veux que l'on te réponde autrement qu'en te donnant des hypothèses, tu sais quelles questions poser.

Comme le dernier post a été supprimé en totalité, je remets quelques passages :

Les arguments techniques ne vous intéressent pas...
[...]
Des amis qui ont déjà parlé avec vous m'avaient averti qu'en arrivant sur ce forum


Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs n’impliquent en aucun cas leur approbation par l’ensemble du mouvement.
Les tours jumelles ne sont pas tombées en chute libre. Le WTC 7 oui, sur un peu plus de 30 m.

Hors ligne

 

#211 02-09-2010 12:36:29

Winston
Membre Actif
Lieu: Annecy
Date d'inscription: 17-09-2006
Messages: 2083

Re: WTC 7 : Démolition indiscutable

Robert, je voudrais pas mettre votre parole en doute, car de toute évidence vous êtes intéressé par le sujet de savoir comment le WTC7 est tombé, mais une fois qu'on a regardé la démolition de tous les angles vidéos, je crois que soutenir qu'il n'a pas été démoli par démolition contrôlée tient de la folie. mad
Il faut avoir une confiance vraiment aveugle envers le gouvernement americain, la commission d'enquête et les experts du NIST pour ne pas admettre ne serait-ce que la possibilité d'une démolition controlée.


"Ceux qui ont le privilège de savoir ont le devoir d'agir." Albert Einstein

Hors ligne

 

#212 02-09-2010 13:11:34

Zorg
Membre Actif Asso
Date d'inscription: 18-07-2006
Messages: 4903

Re: WTC 7 : Démolition indiscutable

Pole a écrit:

D'autre part, on sait très bien que la DC qui a eu lieu au WTC 7 n'est pas une DC classique, dans laquelle on prévient le voisinage, on établit un périmètre de sécurité longtemps à l'avance, etc. .

Ah mais tu trompes là Pole big_smile :
Même la BBC avait été avertie 20 minutes à l'avance, les pompiers faisaient reculer les gens ("attention ça va péter") et il y a même des témoins (2 ?) me semble t-il qui disent avoir entendu un compte à rebours...
Bref, DC somme toute classique   smile

Dernière modification par Zorg (02-09-2010 13:11:48)


" La propagande est aux démocraties ce que la violence est aux dictatures." (Noam Chomsky)

Un Jeudi Noir de l'Information : le documentaire qui démonte les manipulations de Canal+, Jeudi Investigation, Tac Presse...
ReOpen911 répond à Noam Chomsky et Jean Bricmont

Hors ligne

 

#213 02-09-2010 15:31:24

Analis
Membre du forum
Date d'inscription: 09-05-2008
Messages: 1250

Re: WTC 7 : Démolition indiscutable

Ouais, mais même si des mesures de sécurité avaient été prises longtemps à l'avance dans le respect des règles et avec sérieux, il n'est pas sûr que ça aurait empêché tous dégâts sur les bâtiments voisins. La démolition contrôlée est sans doute trop dangereuse dans le cadre d'un environnement urbain formé de gratte-ciels aussi rapprochés. Sans compter les problèmes pour la santé des riverains causés par les nuages de poussière. 
    C'est pour ça que la tour de Deustche Bank a été démontée étage par étage. Vous savez, cette tour qui avait été carbonisée sur une face, à laquelle il manquait un "big chunk" d'une quinzaine d'étages, et qui, miracle, n'est pas tombée...

Hors ligne

 

#214 02-09-2010 16:04:00

Robert
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 01-09-2010
Messages: 22

Re: WTC 7 : Démolition indiscutable

pole a écrit:

La démolition contrôlée était plutôt réussie, puisque si elle avait eu lieu le matin, elle aurait battue le record avec une différence de taille importante.
D'autre part, on sait très bien que la DC qui a eu lieu au WTC 7 n'est pas une DC classique, dans laquelle on prévient le voisinage, on établit un périmètre de sécurité longtemps à l'avance, etc. .

OK je prends note. Une DC qui endommage un bâtiment proche sur pratiquement toute sa hauteur (ce qui va demander plusieurs centaines de milliers de dollars de rénovations, voire plusieurs millions selon l'importance du bâtiment), c'est "plutôt réussi". http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:rltCYpUJHLxkjM:http://sworn2fun.com/smiley_with_thumbs_up.gif

pole a écrit:

Des New-Yorkais téléphonaient déjà en 2001 dans la rue, sans utiliser des kilomètres de câbles.

Tous les experts en DC te diront que pour des raisons évidentes de réductions de coût, mais aussi pour être sûrs que les charges explosives seront toutes bien déclenchées, l'utilisation de câblages est la plus avantageuse. Les explosifs type wi-fi, ça n'existe que dans les films à gros budget américains, accessoirement dans les forces spéciales, mais pour des explosifs d'appoint, pas en DC. Même Danny Jowenko parle de branchements de câbles pour préparer la démolition contrôlée.

Ah mais j'oubliais, la DC n'était pas "classique". C'est pour cela que vous dites que la chute du wtc 7 ressemble à une DC.
Donc en suivant la logique de ces deux phrases, "la chute du wtc 7 ressemble à une DC pas classique". Très cohérent tout ça...

pole a écrit:

Parce qu'il y a eu des témoins d'explosions (Barry Jennings) et une vidéo où on entend une explosion

Barry Jennings a rectifié son témoignage par la suite >>>http://video.google.com/videoplay?docid=9072062020229593250#

D'autre part, je précise qu'une explosion n'est pas la preuve d'explosifs... >>>



pole a écrit:

Parce qu'on voit des squibs. Les flash sont (je pense, hypothèse personnelle) cachés par la fumée (hypothèse personnelle : il n'y a pas eu d'explosifs déclenchés à l'initiation de l'effondrement, sauf en sous-sol).

Sais-tu à quoi ressemble vraiment un squib ? Ce n'est pas seulement de la fumée noirâtre qui sort d'une fenêtre !

Tiens, ta vidéo de l'Ocean tower est un contre-exemple parfait : elle montre de beaux flashs et de beaux squibs bien visibles, on entend distinctement de très forts sons provenant des explosifs déclenchés. Saurais-tu me dire combien de décibels ces explosifs ont généré ?

pole a écrit:

Ce n'est pas comme ça que ça marche.
La question devrait être : pour quel mobile a-t-on démoli le WTC 7 ?

Je vais te dire comment ça marche dans le monde réel et pas uniquement dans ton esprit :
pour relancer une enquête, il faut des preuves irréfutables ou alors un faisceau de présomptions suffisamment fort, assorti d'un mobile qui puisse tout expliquer de manière plus cohérente que l'enquête qui a déjà été menée.
Ce n'est pas le cas. Il n'y a de toute façon pas 36 mobiles possibles ! Votre hypothèse serait que ce building fut détruit à cause des documents confidentiels compromettants qu'il contenait. C'est en tout cas ce qu'ont dit certains membres très en vue de reopen dans leurs vidéos.

Bon, à part ça, as-tu des preuves de la DC du wtc 7 ? Quels sont les arguments en faveur de cette DC ?
Petit rappel : la chute libre partielle du toit terrasse n'est pas une preuve de DC, bien au contraire... car personne n'a JAMAIS observé de chute libre dans AUCUNE démolition contrôlée. Elle est TOUJOURS, et VOLONTAIREMENT, évitée pour les raisons que l'on connaît.

Dernière modification par Robert (02-09-2010 16:36:06)


Gogo Dancer et Cie.

Hors ligne

 

#215 02-09-2010 17:56:54

Pole
Membre du forum
Date d'inscription: 23-01-2009
Messages: 4084

Re: WTC 7 : Démolition indiscutable

Zorg a écrit:

Pole a écrit:

D'autre part, on sait très bien que la DC qui a eu lieu au WTC 7 n'est pas une DC classique, dans laquelle on prévient le voisinage, on établit un périmètre de sécurité longtemps à l'avance, etc. .

Ah mais tu trompes là Pole big_smile :
Même la BBC avait été avertie 20 minutes à l'avance, les pompiers faisaient reculer les gens ("attention ça va péter") et il y a même des témoins (2 ?) me semble t-il qui disent avoir entendu un compte à rebours...
Bref, DC somme toute classique   smile

J'ai rajouté ça après m'être rendu compte que finalement....

Robert a écrit:

Tous les experts en DC te diront que pour des raisons évidentes de réductions de coût, mais aussi pour être sûrs que les charges explosives seront toutes bien déclenchées, l'utilisation de câblages est la plus avantageuse.

Tous les citoyens qui ont quelque chose entre les deux oreilles te diront qu'une charge sans-fil permet d'éviter les fils.

Robert a écrit:

D'autre part, je précise qu'une explosion n'est pas la preuve d'explosifs...

Pour sûr : ce n'est pas parce qu'un étage disparaît suite à un boum qu'il y a eu explosif.
C'est peut-être le voisin qui a allumé un pétard.

Robert a écrit:

Tiens, ta vidéo de l'Ocean tower est un contre-exemple parfait : elle montre de beaux flashs et de beaux squibs bien visibles, on entend distinctement de très forts sons provenant des explosifs déclenchés.

Bien : tu remarqueras qu'elle n'a pas non plus de fenêtres et que le bâtiment est fin : une explosion se voit donc facilement.

Robert a écrit:

s
Saurais-tu me dire combien de décibels ces explosifs ont généré ?

Sauras-tu te rendre compte que ta question n'a aucun sens si tu ne donnes pas une distance ?

Robert a écrit:

Petit rappel : la chute libre partielle du toit terrasse n'est pas une preuve de DC, bien au contraire... car personne n'a JAMAIS observé de chute libre dans AUCUNE démolition contrôlée. Elle est TOUJOURS, et VOLONTAIREMENT, évitée pour les raisons que l'on connaît.

1) Combien as-tu mesuré de chutes de bâtiment ?
2) Pourquoi cherches-tu à te rattacher aux DC où on met un compte à rebours sur la façade ?
Je vais te faire une démonstration en 2 lignes que le WTC 7.
Tu as le droit :
- d'ignorer le tout
- de penser qu'un pré-acquis est faux
- de penser qu'une implication est fausse, et le prouver
- de crier avec véhémence "C'est pas vrai, c'est Ben Laden".
Pré-acquis : dans un effondrement d'un bâtiment qui n'est pas aidé, aucune partie de la structure principale est en chute libre ; au WTC 7, la structure est en chute libre
Démonstration :
Puisque la structure du WTC 7 tombe en chute libre, l'effondrement a été aidé.


Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs n’impliquent en aucun cas leur approbation par l’ensemble du mouvement.
Les tours jumelles ne sont pas tombées en chute libre. Le WTC 7 oui, sur un peu plus de 30 m.

Hors ligne

 

#216 02-09-2010 18:49:17

Robert
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 01-09-2010
Messages: 22

Re: WTC 7 : Démolition indiscutable

pole a écrit:

1) Combien as-tu mesuré de chutes de bâtiment ?
Il est écrit dans les techniques de démolition contrôlée que la vitesse d'effondrement des bâtiments détruits doit être progressive et ne pas atteindre une vitesse de chute libre pour éviter d'endommager les bâtiments adjacents.
2) Pourquoi cherches-tu à te rattacher aux DC où on met un compte à rebours sur la façade ?
Je vais te faire une démonstration en 2 lignes que le WTC 7.
Tu as le droit :
- d'ignorer le tout
- de penser qu'un pré-acquis est faux
- de penser qu'une implication est fausse, et le prouver
- de crier avec véhémence "C'est pas vrai, c'est Ben Laden".
Pré-acquis : dans un effondrement d'un bâtiment qui n'est pas aidé, aucune partie de la structure principale est en chute libre ; au WTC 7, la structure est en chute libre
Démonstration :
Puisque la structure du WTC 7 tombe en chute libre, l'effondrement a été aidé.

"pré-acquis" (pléonasme : le terme "un acquis" exprime une antériorité, donc rajouter "pré-" devant n'est pas français).
La réponse est simple : ton "pré-acquis", ou plutôt ton hypothèse de départ, est fausse. Ce qui prouve que ta prétendue démonstration n'a pas de sens.
Toi aussi tu as parfaitement le droit :
- d'ignorer tous les éléments qui vont à l'encontre d'une DC
- de penser que tous tes contradicteurs sont des menteurs ou des affabulateurs ou encore des agents affiliés à la CIA
- de douter de toutes les explications des débunkers mais SURTOUT de ne JAMAIS douter des explications de Jones, Griffin, Harrit et Gage...

Le NIST donne les raisons pour lesquelles une chute libre partielle était rendue possible : selon lui, la ruine interne de la tour 7 l'avait transformée en l'espace de 6 secondes en une "coquille vide" dont toute la structure n'était plus soutenue que par les colonnes extérieures. Le mouvement vertical descendant du wtc 7 a provoqué le flambage des poutres extérieures, qui ne bénéficiaient plus de la fonction stabilisatrice des planchers, eux-mêmes effondrés : le bâtiment a donc cédé dans sa totalité "comme une seule unité" SANS PRATIQUEMENT AUCUNE RESISTANCE INTERNE du fait de la ruine du noyau central, ce qui expliquerait la vitesse partielle de chute libre lors de l'effondrement.

Dans ce cas, la vitesse de chute libre est tout à fait compréhensible.
Tu ne peux donc pas remettre en cause l'absence de résistance du bâtiment à l'effondrement s'il est avéré que le noyau central était complètement détruit au moment de l'amorce de l'effondrement.
Nier le fait qu'une vitesse de chute libre ait pu être observée sans que l'effondrement ait été "aidé", revient en fait à nier que le noyau central ait pu être détruit du seul fait des incendies.

Ce que tu veux donc signifier est que tu ne crois pas à la ruine interne du bâtiment à cause des incendies. Le débat sur la chute libre conduit irrémédiablement au débat sur les effets destructeurs des feux et des chaleurs dégagées par les incendies sur la structure du bâtiment, et en particulier sur la colonne critique 79. Par conséquent tout ton argumentaire peut se résumer en une phrase "je ne crois pas que les incendies aient pu faire céder la colonne 79 et par voie de conséquence détruire le noyau central du bâtiment". Pour te contredire il suffit donc de prouver que la colonne 79 aurait pu céder du seul fait des incendies, mais aussi que cette rupture pouvait démolir toute la structure interne du wtc7.

En espérant que tu aies pu suivre ce petit exercice de logique...

pole a écrit:

Sauras-tu te rendre compte que ta question n'a aucun sens si tu ne donnes pas une distance ?

Disons à l'endroit où se situe la caméra. Mais ta question tombe sous le sens car lorsqu'on parle de décibels, il s'agit de la puissance du son généré par un objet/ un appareil dans sa proximité immédiate, comme à 1 cm par exemple. Ensuite c'est la même chose pour tous les appareils : la puissance décroît avec la distance.

pole a écrit:

Bien : tu remarqueras qu'elle n'a pas non plus de fenêtres et que le bâtiment est fin : une explosion se voit donc facilement.

Et les explosions s'entendent BIEN aussi. Le bâtiment semble "désossé" ce qui est courant avant une DC pour utiliser le moins d'explosifs possible. Donc imagine les décibels générés dans le cas d'une DC du wtc7...

pole a écrit:

Pour sûr : ce n'est pas parce qu'un étage disparaît suite à un boum qu'il y a eu explosif.
C'est peut-être le voisin qui a allumé un pétard.

Numéro de l'étage concerné ? Vidéos, témoignages pour prouver ce que tu racontes ?
J'ai donné des vidéos en lien, tu peux chercher "smoke explosion, backdraft, flashover, fire unit" si tu veux faire des recherches plus approfondies sur les explosions non dues à des explosifs...

A part ton dernier paragraphe, si c'est pour me balancer des affirmations péremptoires sans les étayer par des liens vidéos/ témoignages/ plans/ photos/ rapport/ ou je ne sais quoi, tu peux t'abstenir de les écrire. Une affirmation sans preuve, ou à défaut de preuve, sans un raisonnement construit et argumenté, n'a aucune valeur. Tu remarqueras que je procède aussi par hypothèses comparées quand les éléments à disposition ne sont pas suffisants, mais j'essaie au moins de faire des déductions et démonstrations avec logique et méthode.


Gogo Dancer et Cie.

Hors ligne

 

#217 02-09-2010 18:59:10

Calixte
Invité

Re: WTC 7 : Démolition indiscutable

Robert a écrit:

A part ton dernier paragraphe, si c'est pour me balancer des affirmations péremptoires sans les étayer par des liens vidéos/ témoignages/ plans/ photos/ rapport/ ou je ne sais quoi, tu peux t'abstenir de les écrire. Une affirmation sans preuve, ou à défaut de preuve, sans un raisonnement construit et argumenté, n'a aucune valeur. Tu remarqueras que je procède aussi par hypothèses comparées quand les éléments à disposition ne sont pas suffisants, mais j'essaie au moins de faire des déductions et démonstrations avec logique et méthode.

Le NIST donne les raisons pour lesquelles une chute libre partielle était rendue possible : selon lui, la ruine interne de la tour 7 l'avait transformée en l'espace de 6 secondes en une "coquille vide" dont toute la structure n'était plus soutenue que par les colonnes extérieures. Le mouvement vertical descendant du wtc 7 a provoqué le flambage des poutres extérieures, qui ne bénéficiaient plus de la fonction stabilisatrice des planchers, eux-mêmes effondrés : le bâtiment a donc cédé dans sa totalité "comme une seule unité" SANS PRATIQUEMENT AUCUNE RESISTANCE INTERNE du fait de la ruine du noyau central, ce qui expliquerait la vitesse partielle de chute libre lors de l'effondrement.

Dans ce cas, les sources ? Et les preuves du NIST avec bien entendu "des liens vidéos/ témoignages/ plans/ photos/ rapport ou je ne sais quoi" ?

D'avance, merci wink.

 

#218 02-09-2010 19:46:17

kikujitoh
Membre de Soutien
Lieu: Air Force One
Date d'inscription: 07-02-2009
Messages: 4825

Re: WTC 7 : Démolition indiscutable

Allez Barety, on sait que t'as juste changé de pseudo big_smile


"Les versions officielles des évenements historiques devraient systématiquement être remises en question." Howard Zinn

Hors ligne

 

#219 02-09-2010 20:36:12

Shrykull
Membre du forum
Date d'inscription: 11-12-2009
Messages: 508

Re: WTC 7 : Démolition indiscutable

Votre hypothèse serait que ce building fut détruit à cause des documents confidentiels compromettants qu'il contenait.

C'est ce que pensent certains membres, mais ça n'est que ce qu'une hypothèse. Ça n'a pas à entrer en compte dans un débat scientifique.

personne n'a JAMAIS observé de chute libre dans AUCUNE démolition contrôlée. Elle est TOUJOURS, et VOLONTAIREMENT, évitée pour les raisons que l'on connaît.

Oui, pour des raisons de sécurité… qu'il n'y avait aucune raison de respecter ici, le but n'étant pas de faire le moins de dégâts possibles. Que ça ne soit pas fait volontairement, comme vous le dites vous-même, ne veut pas dire que ce n'est pas techniquement possible. De même il est possible d'atténuer le son des explosions, chose évidemment inutile dans une DC «prévue».

Cette histoire d'effondrement interne intégral n'est étayée par rien. La seule chose qu'on voit pendant les 6 secondes, c'est quelques vitres qui se cassent. Si toute la structure à l'intérieur s'est effondrée, où est-elle passée ? Pourquoi ne voit-on pas des débris sortir de tous les côtés avec l'entassement ?

Vous dites que pour exiger une nouvelle enquête, il faut avoir toute une théorie alternative ET EN PLUS connaître les responsables et leur mobile… ce qui est censé être déterminé par ladite enquête.

«Quelle est la conclusion de l'enquête ?
−Suicide.
−Mais il a été retrouvé avec deux balles dans la tête !
−La première balle a créé un court circuit dans le système nerveux qui a activé les muscles du bras, lui faisant presser la détente une seconde fois.
−Ah bon…
−Tu crois que c'est un meurtre ?
−L'hypothèse mérite d'être explorée non ?
−Alors dis-moi qui a tiré, pourquoi, comment, avec quelle arme, et qui étaient ses complices éventuels ?
−Hein ? Comment voulez-vous que je le sache ?
−Alors c'est que c'est bien un suicide.»

Vous rendez-vous compte de l'absurdité de ce raisonnement ? Tous les debunkers qui sont passés sur ce forum nous ont fait le coup…


Le NIST, sur le WTC7 comme sur les tours jumelles
−Ignore ou balaye d'un revers de main tous les témoignages d'explosions
−N'a en conséquence même pas cherché de traces d'explosifs («pour ne pas gâcher l'argent du contribuable»)
−Nie l'existence de l'acier fondu, pourtant avérée (l'hypothèse de «l'aluminium mélangé» n'est pas étayée et infirmée par l'expérience)
−Nie la chute libre du toit du WTC7, avant de l'admettre du bout des lèvres, mais sans en tirer aucune conclusion.
−N'explique à aucun moment les chaleurs anormales à Ground Zero : épais voûtes de fumée blanche, incendies persistants malgré un arrosage abondant, métal fondu toujours chaud des semaines après, combustion spontanée de poutres, bottes des pompiers qui fondent, certaines poutres tordues comme de la réglisse, «météorites», sans parler des coulées pyroclastiques…
−Nous pond une simulation informatique censée expliquer l'effondrement du WTC7, qui ressemble à tout sauf à ce qu'on observe.
À partir de là on peut estimer que leur enquête est lacunaire, peu rigoureuse, voire frauduleuse. Comme l'est le rapport de la Commission. Ce seul fait est suffisant pour exiger une nouvelle enquête.




Après pour moi c'est pas compliqué : toutes les démolitions contrôlées ne ressemblent évidemment pas à l'effondrement du WTC7 ; mais tous les effondrements qui ont les caractéristiques de celui du WTC7 sont des démolitions contrôlées. Et pitié cessez de nier la symétrie de l'effondrement, le basculement latéral ne se fait qu'à la fin (quand on démolit une tour de cette taille, c'est inévitable)…

http://rajor.free.fr/wct7/wtc7_cbs_lowman.gif

Dernière modification par Shrykull (02-09-2010 20:51:13)


Pour le capitalisme, dégager un profit suffisant est une condition de l'accumulation, qui n'a elle-même comme fin que la réalisation d'un profit encore plus grand. La fin et les moyens sont ici interchangeables. (Serge Latouche)

L'enjeu n'est pas de remettre l'économie sous le contrôle de la politique : elle n'a jamais cessé de l'être. L'enjeu est de remettre la politique sous le contrôle des citoyens. (Jacques Généreux)

Hors ligne

 

#220 02-09-2010 22:42:08

Robert
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 01-09-2010
Messages: 22

Re: WTC 7 : Démolition indiscutable

@ shrykull : "il est possible d'atténuer le son des explosions" : ah oui ? Et comment ?


shrykull a écrit:

Cette histoire d'effondrement interne intégral n'est étayée par rien. La seule chose qu'on voit pendant les 6 secondes, c'est quelques vitres qui se cassent. Si toute la structure à l'intérieur s'est effondrée, où est-elle passée ? Pourquoi ne voit-on pas des débris sortir de tous les côtés avec l'entassement ?

Et par quoi la DC est-elle étayée ???

On sait de manière certaine qu'il y eut une rupture au niveau des portiques 1 et 2 environ 6 secondes avant l'effondrement intégral. Autant qu'on puisse en juger, car les caméras étaient tout de même assez éloignées du bâtiment, aucun mouvement important n'est visible sur la façade.

Le NIST n'a pas de preuves formelles de la ruine interne du wtc7, et une nouvelle enquête n'en apportera jamais la preuve non plus : pour ce faire, il aurait fallu que des caméras filment en direct l'intérieur du bâtiment, et ce, à chaque étage sur toute la largeur du wtc7.
Vous ne pouvez donc pas reprocher au NIST de ne pas apporter de preuve IRREFUTABLE de ce qu'il avance : c'est proprement impossible. En prenant en compte ce constat, le NIST a donc émis des hypothèses très PROBABLES en utilisant toutes les données disponibles : témoignages sur la présence des incendies dans les étages, vidéos, photographies...
En procédant par déductions logiques, et en s'appuyant sur un logiciel de simulation dans leur travail, les scientifiques ont donc réussi à construire un scénario très probable pouvant expliquer de manière cohérente et structurée l'effondrement de ce bâtiment. Ils n'ont jamais prétendu décrire l'exacte vérité de ce qui s'était passé dans le bâtiment, il faudrait être devin pour pouvoir prétendre à cela !

Le NIST est parti d'un constat : la rupture au niveau des portiques 1 et 2 qui est bien visible sur les images. En comparant ce fait, indiscutable, aux connaissances sur la localisation des incendies dans le bâtiment, ils ont pu déterminer que la colonne 79 était à l'origine de cette ligne de brisure sur le Building. Ensuite, à partir de leurs propres connaissances et compétences, ils ont pu par déductions logiques successives déterminer le scénario qui avait la plus grande probabilité de se produire.

La question est donc : quelles ont été les conséquences de la rupture de la colonne 79 ?
[Rupture colonne 79] implique >>> [effondrement de cette colonne + planchers qui y sont reliés] implique >>>>[ instabilité colonne 80 + planchers reliés ] implique>>> [instabilité colonne 81 + planchers reliés] etc..
En procédant par étapes, ils arrivent à mettre sur pied un scénario scientifiquement très probable.

Bien sûr, le résultat final de la simulation ne concorde pas avec les observations sur les vidéos en ce qui concerne le haut du bâtiment, qui se replie dans la simulation alors qu'en réalité il reste pratiquement horizontal au début de l'effondrement global. Mais c'eût été un vrai miracle d'aboutir à une simulation qui décrivait exactement la réalité ! certains témoignages ayant servi à la création de la simulation étaient peut-être faux, ce qui se répercute dans le logiciel, ou bien certaines formules elles-mêmes injectées dans le logiciel étaient peut-être inadaptées pour la situation présente. Il peut y avoir beaucoup de raisons pour lesquelles la simulation n'était pas parfaite. il est aussi très difficile de décrire en détails à la fois des phénomènes très localisés évalués avec une grande précision, et l'allure globale du bâtiment.

shrykull a écrit:

Le NIST, sur le WTC7 comme sur les tours jumelles
−1)Ignore ou balaye d'un revers de main tous les témoignages d'explosions
−2)N'a en conséquence même pas cherché de traces d'explosifs («pour ne pas gâcher l'argent du contribuable»)
−3)Nie l'existence de l'acier fondu, pourtant avérée (l'hypothèse de «l'aluminium mélangé» n'est pas étayée et infirmée par l'expérience)
−4)Nie la chute libre du toit du WTC7, avant de l'admettre du bout des lèvres, mais sans en tirer aucune conclusion.
−5)N'explique à aucun moment les chaleurs anormales à Ground Zero : épais voûtes de fumée blanche, incendies persistants malgré un arrosage abondant, métal fondu toujours chaud des semaines après, combustion spontanée de poutres, bottes des pompiers qui fondent, certaines poutres tordues comme de la réglisse, «météorites», sans parler des coulées pyroclastiques…
−6)Nous pond une simulation informatique censée expliquer l'effondrement du WTC7, qui ressemble à tout sauf à ce qu'on observe.
À partir de là on peut estimer que leur enquête est lacunaire, peu rigoureuse, voire frauduleuse. Comme l'est le rapport de la Commission. Ce seul fait est suffisant pour exiger une nouvelle enquête.

- 1) Faux. les témoignages d'explosions ont été pris en compte. >>> la preuve dans ce document :http://video.google.com/videoplay?docid … 229593250#
D'autre part, les témoignages d'explosions ne permettent pas d'affirmer que ce fut une DC.
-2) Les techniciens chargés de la récolte des débris du bâtiment et de leur observation n'ont trouvé aucune trace d'explosifs, qui laissent des traces très caractéristiques >>> la preuve dans le même document.
3) Quelle preuve avez-vous que ce soit de l'acier fondu et pas de l'aluminium fondu mélangé à d'autres métaux ?
4) La chute libre du toit n'accrédite pas la thèse de la DC
5) fumée blanche : quelle conclusion en tirer ? La vapeur d'eau laisse aussi des "fumées blanches"
Les incendies persistants ne sont pas anormaux. poutres tordues ? >>> perte résistance mécanique, déformation plastique évidente.
Bottes des pompiers qui fondent : avec de l'aluminium fondu dans les décombres, c'est compréhensible !
Météorites>>> idem voir le site debunking 9/11
"Coulées pyroclatiques" >> preuve ?
6) Simulation imparfaite pour tout un tas de raisons évoquées plus haut.

Conclusion >>> aucune preuve de DC.
Sans preuve et sans mobile, comment voulez-vous être crédibles ?

PS : Je ne suis pas Barty, je ne sais pas qui c'est et j'aimerais que vous cessiez de m'attribuer des propos/ pseudonymes qui ne m'appartiennent pas !


Gogo Dancer et Cie.

Hors ligne

 

#221 02-09-2010 22:54:12

Pole
Membre du forum
Date d'inscription: 23-01-2009
Messages: 4084

Re: WTC 7 : Démolition indiscutable

Robert a écrit:

Il est écrit dans les techniques de démolition contrôlée que la vitesse d'effondrement des bâtiments détruits doit être progressive et ne pas atteindre une vitesse de chute libre pour éviter d'endommager les bâtiments adjacents.

Source.

Robert a écrit:

"pré-acquis" (pléonasme : le terme "un acquis" exprime une antériorité, donc rajouter "pré-" devant n'est pas français).

Combien d'académies utilisent ce terme ?
http://www.ac-strasbourg.fr/sections/en … 3683959.99
http://www.sbssa.ac-versailles.fr/spip.php?article93
http://ww2.ac-poitiers.fr/lettres/IMG/o … nexe_1.odp
http://personnels.ac-amiens.fr/fileadmi … ficile.pdf
http://artic.ac-besancon.fr/svt/inf_pro … imodel.htm
(Bonus : http://www.educnet.education.fr/dossier … e/francais )
Je me permets donc de l'utiliser.

Robert a écrit:

La réponse est simple : ton "pré-acquis", ou plutôt ton hypothèse de départ, est fausse. Ce qui prouve que ta prétendue démonstration n'a pas de sens.
Toi aussi tu as parfaitement le droit :
- d'ignorer tous les éléments qui vont à l'encontre d'une DC
- de penser que tous tes contradicteurs sont des menteurs ou des affabulateurs ou encore des agents affiliés à la CIA
- de douter de toutes les explications des débunkers mais SURTOUT de ne JAMAIS douter des explications de Jones, Griffin, Harrit et Gage...

Merci c'est gentil de me donner tous ces droits (qui ne me servent à rien).

Robert a écrit:

Le NIST donne les raisons pour lesquelles une chute libre partielle était rendue possible : selon lui, la ruine interne de la tour 7 l'avait transformée en l'espace de 6 secondes en une "coquille vide" dont toute la structure n'était plus soutenue que par les colonnes extérieures. Le mouvement vertical descendant du wtc 7 a provoqué le flambage des poutres extérieures, qui ne bénéficiaient plus de la fonction stabilisatrice des planchers, eux-mêmes effondrés : le bâtiment a donc cédé dans sa totalité "comme une seule unité" SANS PRATIQUEMENT AUCUNE RESISTANCE INTERNE du fait de la ruine du noyau central, ce qui expliquerait la vitesse partielle de chute libre lors de l'effondrement.

(mis en gras par moi)
Tout cela est très étonnant. Selon toi, 100 000 tonnes (à la louche) peuvent s'effondrer sans faire de bruit ?
Ou... en faisant moins de bruit qu'une explosion ?
Ensuite : depuis quand faire plier de l'acier ne consomme pas d'énergie ? Mouvement perpétuel ?
Mais au fait... Pour aplatir une coquille vide, il faut bien chasser l'air, non ? Et comme ce n'est pas avec 3 fenêtres brisées que tu le fait...
Et enfin : pourquoi les simulations du NIST donnent une accélération bien inférieure à la chute libre ?

Robert a écrit:

Nier le fait qu'une vitesse de chute libre ait pu être observée sans que l'effondrement ait été "aidé", revient en fait à nier que le noyau central ait pu être détruit du seul fait des incendies.

Qui ont chauffé les poutres à 440 °C. smile

Robert a écrit:

Par conséquent tout ton argumentaire peut se résumer en une phrase "je ne crois pas que les incendies aient pu faire céder la colonne 79 et par voie de conséquence détruire le noyau central du bâtiment".

Non. Il est possible que les incendies aient pu faire céder la colonne 79, c'est juste que d'une part je ne me suis pas penché sur ce détail et d'autre part que ce n'est pas nécessaire.

Robert a écrit:

pole a écrit:

Sauras-tu te rendre compte que ta question n'a aucun sens si tu ne donnes pas une distance ?

Disons à l'endroit où se situe la caméra. Mais ta question tombe sous le sens car lorsqu'on parle de décibels, il s'agit de la puissance du son généré par un objet/ un appareil dans sa proximité immédiate, comme à 1 cm par exemple. Ensuite c'est la même chose pour tous les appareils : la puissance décroît avec la distance.

Le NIST indique 137 dB pour 1 kg de RDX à 500 m et indique que ça sera perçu comme un "low rumble".
http://www.youtube.com/watch?v=XrnmbUDeHus
Maintenant, complétons la question (il n'y a pas que des dB qui comptent).
Le NIST indique aussi des fréquences inférieures à 120 Hz, avec 3 pics à 7 Hz, 20 Hz et 80 Hz (D-17).
Il indique aussi que 40 Hz est la limite audible (ils ont été remarquablement généreux).
http://www.aist.go.jp/aist_e/latest_research/2003/20031114/fig1.png
Le pic à 20 Hz est donc perçu comme 100 dB (par les humains)  et celui à 80 Hz aux alentours de 126 dB.
Sans compter que non seulement il y a un bâtiment devant la caméra mais qu'en plus l'explosion était souterraine.
En voilà une plus près :
http://www.youtube.com/watch?v=Atbrn4k55lA#t=180
Tout le monde se retourne en même temps. Auraient-ils entendu un barrissement ?
À 5:30 : "a crack of thunder".
Pourquoi n'entendons-nous rien sur la bande son ?
http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/b/ba/Oktava319vsshuresm58.png
-12 dB (par rapport à 1 kHz) à 80 Hz. Ouch !
Le tout avec rien pour empêcher de propager le son.
Ça, c'était avec les données du NIST.
Maintenant, retour à la réalité smile
http://www.dtic.mil/cgi-bin/GetTRDoc?Lo … =ADA296731
On lit sur la figure 3-3 155 dB pour 1 tonne de TNT à 500 m. Pour 1 kg, cela fait donc 125 dB.

Robert a écrit:

pole a écrit:

Pour sûr : ce n'est pas parce qu'un étage disparaît suite à un boum qu'il y a eu explosif.
C'est peut-être le voisin qui a allumé un pétard.

Numéro de l'étage concerné ? Vidéos, témoignages pour prouver ce que tu racontes ?

http://www.dailymotion.com/video/x6zthg … 07-pa_news
À 1:50. 6ème étage.

Robert a écrit:

A part ton dernier paragraphe, si c'est pour me balancer des affirmations péremptoires sans les étayer par des liens vidéos/ témoignages/ plans/ photos/ rapport/ ou je ne sais quoi, tu peux t'abstenir de les écrire. Une affirmation sans preuve, ou à défaut de preuve, sans un raisonnement construit et argumenté, n'a aucune valeur. Tu remarqueras que je procède aussi par hypothèses comparées quand les éléments à disposition ne sont pas suffisants, mais j'essaie au moins de faire des déductions et démonstrations avec logique et méthode.

Quand je dis quelque chose, c'est que c'est appuyé par des éléments.
Le truc, c'est que si j'en utilise 10, je dois faire 10 recherches de 5 minutes (voir plus !) ce qui fait 1h par post. Donc je fais la version courte.
Si tu veux que je donne mes sources, demande (pas pour tout, évidemment) et tu auras ce que tu voudras.


Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs n’impliquent en aucun cas leur approbation par l’ensemble du mouvement.
Les tours jumelles ne sont pas tombées en chute libre. Le WTC 7 oui, sur un peu plus de 30 m.

Hors ligne

 

#222 02-09-2010 22:56:32

Analis
Membre du forum
Date d'inscription: 09-05-2008
Messages: 1250

Re: WTC 7 : Démolition indiscutable

Robert a écrit:

pole a écrit:

La démolition contrôlée était plutôt réussie, puisque si elle avait eu lieu le matin, elle aurait battue le record avec une différence de taille importante.
D'autre part, on sait très bien que la DC qui a eu lieu au WTC 7 n'est pas une DC classique, dans laquelle on prévient le voisinage, on établit un périmètre de sécurité longtemps à l'avance, etc. .

OK je prends note. Une DC qui endommage un bâtiment proche sur pratiquement toute sa hauteur (ce qui va demander plusieurs centaines de milliers de dollars de rénovations, voire plusieurs millions selon l'importance du bâtiment), c'est "plutôt réussi". http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:rltC … mbs_up.gif

Le type qui a tout compris... Si tu avais lu les autres messages, tu saurais que d'un) le but de cette DC n'était pas d'éviter tous dégâts sur les bâtiments environnants, de deux) que si on ne pratique de toute façon pas la DC (c'est à dire la DC légale, au cas où tu n'aurais pas compris) dans un tel environnement, sur un bâtiment aussi grand, il y a des raisons. Toutes tes objections ratent leur cible de plusieurs kilomètres.

Hors ligne

 

#223 02-09-2010 23:13:34

Calixte
Invité

Re: WTC 7 : Démolition indiscutable

Robert a écrit:

Le NIST n'a pas de preuves formelles de la ruine interne du wtc7, et une nouvelle enquête n'en apportera jamais la preuve non plus

Merci de nous le confirmer.

Robert a écrit:

Vous ne pouvez donc pas reprocher au NIST de ne pas apporter de preuve IRREFUTABLE de ce qu'il avance : c'est proprement impossible.

Par contre, tu peux parfaitement venir le reprocher à ceux qui émettent l'hypothèse de l'usage d'explosifs sans avoir les moyens du NIST pour pouvoir la vérifier.

Robert a écrit:

Bien sûr, le résultat final de la simulation ne concorde pas avec les observations sur les vidéos en ce qui concerne le haut du bâtiment, qui se replie dans la simulation alors qu'en réalité il reste pratiquement horizontal au début de l'effondrement global.

Merci de nous le confirmer.

Robert a écrit:

Mais c'eût été un vrai miracle d'aboutir à une simulation qui décrivait exactement la réalité ! .

Apparemment, on en est loin.

Robert a écrit:

certains témoignages ayant servi à la création de la simulation étaient peut-être faux, ce qui se répercute dans le logiciel, ou bien certaines formules elles-mêmes injectées dans le logiciel étaient peut-être inadaptées pour la situation présente. Il peut y avoir beaucoup de raisons pour lesquelles la simulation n'était pas parfaite. il est aussi très difficile de décrire en détails à la fois des phénomènes très localisés évalués avec une grande précision, et l'allure globale du bâtiment.

Beaucoup d'excuses pour les dédouaner effectivement, les pauvres et pas beaucoup pour ceux qui émettent l'autre hypothèse sans avoir leurs moyens pour l'analyser correctement.

Conclusion basée sur des déductions logiques et principalement sur une simulation qui ne correspond pas aux observations et à la réalité = aucune preuve de la TO.

 

#224 02-09-2010 23:18:33

Pole
Membre du forum
Date d'inscription: 23-01-2009
Messages: 4084

Re: WTC 7 : Démolition indiscutable

Robert a écrit:

@ shrykull : "il est possible d'atténuer le son des explosions" : ah oui ? Et comment ?

http://www.ism.ac.ru/events/EPNM2010/ppt/10.ppt
"Blast and noise mitigation of open air explosion"
De la mousse permet d'obtenir -15 dB.
Résumé de la chose :
Passage NIST -> réalité : -12 dB
Ajout de mousse : -15 dB
Prise en compte du micro : -12 dB
NIST : 137 dB
Réalité (possible !) : 98 dB sans obstacles.
Hop, on a un flux presque 10 000 fois plus petite.

Robert a écrit:

Et par quoi la DC est-elle étayée ???

Le problème n'est pas là, Redford.
La version sans DC a conduit a (grosso modo) 1.5 millions de morts (et je ne compte pas ce qui est dû à l'opium Afghan).
Si elle n'est pas étayé, c'est plutôt... embêtant ?

Robert a écrit:

On sait de manière certaine qu'il y eut une rupture au niveau des portiques 1 et 2 environ 6 secondes avant l'effondrement intégral.

Ah ?
Et comment ?

Robert a écrit:

Le NIST est parti d'un constat : la rupture au niveau des portiques 1 et 2 qui est bien visible sur les images.

Ah... Prière de mettre des flèches sur des screenshots alors.

Robert a écrit:

En procédant par étapes, ils arrivent à mettre sur pied un scénario scientifiquement très probable.

Ce n'est pas en écrivant le plus de fois possible "scientifiquement" et "très probable" que ça le devient.
Et ce n'est pas en mettant la chute libre dans un vulgaire "etc" que l'on y répond.

Robert a écrit:

Bien sûr, le résultat final de la simulation ne concorde pas avec les observations sur les vidéos en ce qui concerne le haut du bâtiment, qui se replie dans la simulation alors qu'en réalité il reste pratiquement horizontal au début de l'effondrement global. Mais c'eût été un vrai miracle d'aboutir à une simulation qui décrivait exactement la réalité !

Plus grave encore : l'accélération du toit est très faible : 48 % en-dessous de la chute libre au lieu de 100%.

Robert a écrit:

certains témoignages ayant servi à la création de la simulation étaient peut-être faux, ce qui se répercute dans le logiciel, ou bien certaines formules elles-mêmes injectées dans le logiciel étaient peut-être inadaptées pour la situation présente. Il peut y avoir beaucoup de raisons pour lesquelles la simulation n'était pas parfaite. il est aussi très difficile de décrire en détails à la fois des phénomènes très localisés évalués avec une grande précision, et l'allure globale du bâtiment.

Et le NIST aurait dû dire "Ma simulation est foireuse et voici pourquoi ce n'est pas grave" et non dire "Regardez comme les résultats de ma simulation collent bien avec les vidéos".

Robert a écrit:

- 1) Faux. les témoignages d'explosions ont été pris en compte. >>> la preuve dans ce document :http://video.google.com/videoplay?docid … 229593250#

C'est le rapport du NIST, ça ? Non.

Robert a écrit:

-2) Les techniciens chargés de la récolte des débris du bâtiment et de leur observation n'ont trouvé aucune trace d'explosifs, qui laissent des traces très caractéristiques >>> la preuve dans le même document.

Les techniciens n'en ont pas cherché. De plus, le NIST n'avait aucun acier du WTC 7 a disposition.

Robert a écrit:

3) Quelle preuve avez-vous que ce soit de l'acier fondu et pas de l'aluminium fondu mélangé à d'autres métaux ?

On a comme preuve que l'hypothèse du NIST sur la coulée jaune est fausse parce que l'expérience a été faite.

Dernière modification par Pole (02-09-2010 23:29:17)


Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs n’impliquent en aucun cas leur approbation par l’ensemble du mouvement.
Les tours jumelles ne sont pas tombées en chute libre. Le WTC 7 oui, sur un peu plus de 30 m.

Hors ligne

 

#225 03-09-2010 00:14:23

onegus
Membre Actif
Date d'inscription: 23-06-2007
Messages: 1203
Site web

Re: WTC 7 : Démolition indiscutable

Robert a écrit:

Le NIST donne les raisons pour lesquelles une chute libre partielle était rendue possible : selon lui, la ruine interne de la tour 7 l'avait transformée en l'espace de 6 secondes en une "coquille vide" dont toute la structure n'était plus soutenue que par les colonnes extérieures. Le mouvement vertical descendant du wtc 7 a provoqué le flambage des poutres extérieures, qui ne bénéficiaient plus de la fonction stabilisatrice des planchers, eux-mêmes effondrés : le bâtiment a donc cédé dans sa totalité "comme une seule unité" SANS PRATIQUEMENT AUCUNE RESISTANCE INTERNE du fait de la ruine du noyau central, ce qui expliquerait la vitesse partielle de chute libre lors de l'effondrement.

Traduction : Ne pouvant conclure qu'à un effondrement naturel dû aux incendies, le NIST a développé la théorie rocambolesque de l'effondrement interne, totalement spéculative et absolument invérifiable, pour remplir ce cahier des charges.

Hélas, les quelques secondes d'accélération à la vitesse de la chute libre au démarrage de l'effondrement indiquent bien une rupture complète et simultanée de toutes les colonnes porteuses, ce qui ruine définitivement la théorie du NIST et invalide l'intégralité de son rapport sur le WTC 7.

Et pour que Robert saisisse enfin le côté non-conventionnel de la démolition du WTC 7 et cesse de jouer sur les mots ou de faire des parallèles sans objet, je lui suggère de penser à "destruction contrôlée" plutôt qu'à "démolition contrôlée".


"Listen to many, speak to a few." - William Shakespeare
------------------------------------
http://www.myspace.com/tour7
http://onegus.blogspot.com/

Hors ligne

 

#226 03-09-2010 00:51:31

Robert
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 01-09-2010
Messages: 22

Re: WTC 7 : Démolition indiscutable

@ Pole, Calixte et aux autres : cela ne sert à rien de répondre comme vous le faites, vous polluez le débat. Surtout Calixte avec ses "merci de le confirmer".

Il est évident :
-qu'une simulation n'a pas la prétention de retranscrire EXACTEMENT ce qui est visible sur les vidéos.  Celle du NIST est néanmoins très précise sur les phénomènes localisés près des incendies, malgré une défaillance indiscutable sur le haut du bâtiment. Elle sert à mieux comprendre (et appréhender) les phénomènes physiques qui affectent une structure.
- le NIST a bien précisé dans son rapport que son scénario était TRES PROBABLE car de toute façon indémontrable de manière formelle.

Il est par contre très cohérent avec toutes les observations et les témoignages, et procède par déductions logiques successives, ce qui est la preuve d'un travail rigoureux, structuré et argumenté, ce qui est loin d'être le cas pour la thèse d'une DC.

Vous n'êtes pas satisfaits des explications du NIST, c'est votre droit. Leur scénario, établi avec rigeur et logique, sur la base des connaissances scientifiques actuelles sur les mécanismes d'effondrement d'une structure, reste plus probable que votre prétendue DC car vous n'en avez aucune preuve. C'est tout.

Pour avoir un tant soit peu de pertinence et crédibilité, vous devez prouver que ce scénario est faux. Pour l'instant vous en avez été incapables !

pole a écrit:

Ah... Prière de mettre des flèches sur des screenshots alors.

http://www.pastpeak.com/clips/wtc7_kink.jpg

Pole a écrit:

Non. Il est possible que les incendies aient pu faire céder la colonne 79, c'est juste que d'une part je ne me suis pas penché sur ce détail et d'autre part que ce n'est pas nécessaire.

Ca y est, tout est dit... Tu viens de prouver que tu es un parfait imbécile. Tu remets en cause les conclusions du NIST sans même reprendre chacune de leurs affirmations, sans même chercher à évaluer leur bien-fondé et leur PERTINENCE.
Pour prouver que le scénario du NIST est faux, tu dois démontrer en premier lieu que la rupture de la colonne 79 à cause des incendies serait impossible + que l'effondrement qui en découlerait serait impossible. Tu dois prouver que le NIST a foiré en disant que son scénario était le plus probable. Et ce n'est pas tout, car ceci n'est pas suffisant pour ouvrir une nouvelle enquête : je vous l'ai dit, vous avez besoin de preuves irréfutables, ou alors d'un faisceau de présomption SERIEUX assorti d'un MOBILE qui puisse expliquer le 11 septembre mieux que la VO.
Comme vous n'avez rien de tout ça, c'est peine perdue. Ce n'est pas en pinaillant sur des points de détails que vous arriverez à quelque chose.

EDIT : n'inversons pas les rôles : c'est à vous de prouver que ce que dit le NIST serait faux, à vous de démontrer que votre théorie du complot serait plus probable et plus cohérente que la VO. Mais rassurez-vous, cela n'arrivera jamais !!big_smile

Dernière modification par Robert (03-09-2010 01:05:07)


Gogo Dancer et Cie.

Hors ligne

 

#227 03-09-2010 00:58:00

Calixte
Invité

Re: WTC 7 : Démolition indiscutable

Robert a écrit:

@ Pole, Calixte et aux autres : cela ne sert à rien de répondre comme vous le faites, vous polluez le débat. Surtout Calixte avec ses "merci de le confirmer".

Ne dit-on pas que c'est celui qui dit qui est.

Et ce n'est certainement pas en répétant sans arrêt la même chose que cela deviendra vrai. Des preuves de la TO, de ce que tu avances, des références précises du rapport du NIST, c'est tout ce qu'on te demande.

Tu défends la TO mordicus envers et contre tout; tu défends une simulation qui ne correspond pas à la réalité de ce qui s'est passé, ce que tu reconnais. Alors à toi de prouver que tout cela tient debout malgré tout sans mauvais jeu de mots wink.

Dernière chose: merci de ne pas faire dans la provocation.

 

#228 03-09-2010 01:30:57

Zorg
Membre Actif Asso
Date d'inscription: 18-07-2006
Messages: 4903

Re: WTC 7 : Démolition indiscutable

Robert a écrit:

- 1) Faux. les témoignages d'explosions ont été pris en compte. >>> la preuve dans ce document :http://video.google.com/videoplay?docid … 229593250#
D'autre part, les témoignages d'explosions ne permettent pas d'affirmer que ce fut une DC.
>>> la preuve dans le même document.

-1) Comme te l'a fait remarquer pole, ceci ne vient pas du NIST. Et que dit le NIST au sujet de ces explosions ?

FAQ du NIST du 21 08 2008 :


Did investigators consider the possibility that an explosion caused or contributed to the collapse of WTC 7?

Yes, this possibility was investigated carefully. NIST concluded that blast events inside the building did not occur and found no evidence supporting the existence of a blast event.
In addition, no blast sounds were heard on the audio tracks of video recordings during the collapse of WTC 7 or reported by witnesses.

http://www.nist.gov/public_affairs/fact … 082108.cfm

Interviewé par Dylan Avery en 2007, Barry Jennings  déclara :

1’50 : « Arrivé au 6ème étage, le sol de l’escalier sur lequel on était à disparu. Il y a eu une explosion, le sol a disparu. »
3’14 : « Pendant tout ce temps j’ai entendu des explosions, plein d’explosions »

http://www.dailymotion.com/video/kUusJCod3OQFdTNipS

Ainsi selon ce témoin, le sol du 6ème étage avait disparu des heures avant l’effondrement du WTC7, curieusement la simulation  du NIST de l’effondrement de la tour n’en tient pas compte : qu'en penses-tu Robert ?

Alors comment le NIST explique t-il le témoignage de Barry Jennings ?
Très simplement grâce à un raisonnement imparable :
- si ces explosions étaient dûes à des explosifs alors le WTC7 aurait dû s'effondrer à cet instant. Or le WTC7 ne s'est pas effondré à cet instant donc ces explosions n'étaient pas la conséquence d'explosifs :

“An emergency responder caught in the building between the 6th and 8th floors says he heard two loud booms. Isn’t that evidence that there was an explosion?
The sound levels reported by all witnesses do not match the sound level of an explosion that would have been required to cause the collapse of the building. If the two loud booms were due to explosions that were responsible for the collapse of WTC 7, the emergency responder—located somewhere between the 6th and 8th floors in WTC 7—would not have been able to survive the near immediate collapse and provide this witness account.”

http://www.nist.gov/public_affairs/fact … 082108.cfm

1. Cette lapalissade du NIST cache évidemment le fait que ces 2 explosions massives ont pu affaiblir la structure du WTC7 bien avant l’effondrement.
2. Le NIST aurait pu donner le nom du témoin...
3. Et surtout le NIST ne fournit aucune explication quant à la cause de ces explosions !!! C'est quand même assez incroyable alors que ces explosions ont fait s'effondrer tout un étage bloquant ainsi Jennings et Hess durant des heures...
4. Et enfin, le NIST ne tient même pas compte de ces dégâts internes dans sa fameuse fumeuse simulation informatique !!!
5. Et évidemment, le NIST s'assoit sur ces témoignages par exemple :

Documentaire  911Eyewitness :
A 1H02'52" : le témoignage de Darel, étudiant en médecine présent sur les lieux de la chûte du WTC 7 :

" et nous avons entendu cette sorte de grondement de tonnerre "
" il nous semblait qu'une onde de choc avait entraîné le building' et les fenêtres ont explosé"
"ensuite après un court moment l'étage du bas s'est affaissé, puis tout le bâtiment s'est écroulé au sol"

Interview le 11 09 2001 d’un secouriste  sur 1010 WINS NYC News Radio :

J’étais juste là, vous savez... on regardait l’immeuble (le WTC7), il était en feu… Les étages du bas étaient en feu et on a entendu ce bruit… comme un coup de tonnerre… tout autour - on a été choqués de voir que le bâtiment était… Hé bien, ça a fait comme une onde de choc parcourant l'immeuble, et toutes les fenêtres ont éclaté… C’était horrible… Une seconde plus tard, l'étage du bas s’est affaissé et l’immeuble a suivi… On a vu l’immeuble s’effondrer tout entier vers le sol… on était en état de choc.

http://whatreallyhappened.com/WRHARTICLES/wtc7.html



Robert a écrit:

-2) Les techniciens chargés de la récolte des débris du bâtiment et de leur observation n'ont trouvé aucune trace d'explosifs, qui laissent des traces très caractéristiques

Comme tu dis c'étaient des "techniciens chargés de la récolte des débris" pas des enquêteurs dont c'est le métier...En gros, ils y sont allés à la pelleteuse en bossant le plus vite possible (et sans protection mais ça c'est une autre histoire roll) et zou on envoie tout ça dans les fonderies... 

En janvier 2008, la journaliste d'investigation Jennifer Abel a interrogé le porte parole du NIST Michael Newman au sujet des indices d’explosifs :

Hartford Advocate - 29 janvier 2008 :

Abel : "Pourquoi le NIST n'a t-il pas recherché des indices d'explosifs ?"
Newman : "Parce qu'il n'y avait aucun indice de cela".
Abel : "Mais comment le savez-vous puisque vous n'avez pas effectué de recherches ?"
Newman : "Si vous recherchez quelque chose qui n'est pas là, vous perdez votre temps... et l'argent du contribuable"

http://www.hartfordadvocate.com/article.cfm?aid=5546
http://web.archive.org/web/200804302032 … m?aid=5546

Et quant à l'hypothèse de l'utilisation de thermate, le NIST l'évacue  d'un revers de main :

La Libre Belgique -23 08 2008 :

Titre : « L'effondrement du WTC 7 de nature "extraordinaire" »

L'étude officielle n'a pas envisagé l'hypothèse que le building se soit effondré par une explosion au thermate, une variante militaire du thermite utilisé par les démolisseurs, dont des traces avaient été retrouvées dans les décombres. Les enquêteurs n'ont pas testé cette hypothèse car ils ont estimé que 50 kg de thermate auraient dû être déposés contre la colonne pour la faire plier, ce qui était peu probable.

http://www.lalibre.be/actu/monde/articl … naire.html

Peu probable selon eux évidemment...
Mais n'est-ce pas aux enquêteurs (FBI, contre-terrorisme...) de déterminer si une telle hypothèse est probable ou non ?


Cette conférence d'Eric Lawyer, pompier et fondateur de l’association des Pompiers pour la Vérité sur le 11/9 peut éventuellement t'intéresser : il y  dénonce le non respect des procédures judiciaires sur les lieux du crime au WTC, dont la destruction des preuves, et appelle à une nouvelle enquête sur le 11-Septembre :




Robert a écrit:

3) Quelle preuve avez-vous que ce soit de l'acier fondu et pas de l'aluminium fondu mélangé à d'autres métaux ?
(...)

Mais n'était-ce pas au NIST de répondre à ce genre de question ?

Dans sa FAQ du 30 août 2006, le NIST répond à propos de l’acier en fusion :

« 13. Why did the NIST investigation not consider reports of molten steel in the wreckage from the WTC towers?
(...)The condition of the steel in the wreckage of the WTC towers (i.e., whether it was in a molten state or not) was irrelevant to the investigation of the collapse since it does not provide any conclusive information on the condition of the steel when the WTC towers were standing.”

Traduction:
« L’état de l’acier dans les décombres des tours du WTC, cad s’il était ou non en fusion n’est pas pertinent pour l’enquête en ce sens qu’il ne donne aucune indication concluante sur l’état du métal au moment où les tours étaient encore debout. »

http://wtc.nist.gov/pubs/factsheets/faqs_8_2006.htm

big_smile
Super scientifique la démarche du NIST ?

Dis nous Robert : que penses-tu de l'argument du NIST ? (question purement formelle car j'imagine déjà ta réponse roll mais bon, sait-on jamais...)

Sinon, juste deux témoignages :

Greg Fuchek, vice président des ventes de LinksPoint Inc. of Norwalk, Conn déclare le 11 septembre 2002 dans Government Computer News :

“Not only was this laborious for the firefighters, but the working conditions were hellish, said Greg Fuchek, vice president of sales for LinksPoint Inc. of Norwalk, Conn.
For six months after Sept. 11, the ground temperature varied between 600 degrees Fahrenheit and 1,500 degrees, sometimes higher.
“In the first few weeks, sometimes when a worker would pull a steel beam from the wreckage, the end of the beam would be dripping molten steel,” Fuchek said.”

http://www.gcn.com/print/21_27a/19930-1.html?topic=news

Traduction :
“Six mois après le 11 septembre, la température au sol variait de 315 à 815 °C, parfois plus. "
« Dans les premières semaines, quand un ouvrier dégageait une poutrelle d’acier des décombres, il arrivait que de l’acier fondu s’égoutte de son extrémité", a dit Fuchek. »


Dans “The Newsletter of the Structural Engineers Association of Utah” :

“As of 21 days after the attack, the fires were still burning and molten steel was still running.”

http://www.seau.org/SEAUNews-2001-10.pdf  (lien mort)

Dis moi, ces ingénieurs doivent savoir faire la différence entre acier fondu et aluminium fondu, non ?



Robert a écrit:

5) fumée blanche : quelle conclusion en tirer ? La vapeur d'eau laisse aussi des "fumées blanches"

Désolé mais la vapeur d'eau est invisible...

Dernière modification par Zorg (03-09-2010 01:44:18)


" La propagande est aux démocraties ce que la violence est aux dictatures." (Noam Chomsky)

Un Jeudi Noir de l'Information : le documentaire qui démonte les manipulations de Canal+, Jeudi Investigation, Tac Presse...
ReOpen911 répond à Noam Chomsky et Jean Bricmont

Hors ligne

 

#229 03-09-2010 01:37:35

Shrykull
Membre du forum
Date d'inscription: 11-12-2009
Messages: 508

Re: WTC 7 : Démolition indiscutable

-2) Les techniciens chargés de la récolte des débris du bâtiment et de leur observation n'ont trouvé aucune trace d'explosifs, qui laissent des traces très caractéristiques >>> la preuve dans le même document.

Steven Jones et Niels Harrit ont dû utiliser des microscopes pour trouver ces traces, elles n'étaient pas visibles lors d'un vulgaire déblayage. L'acier du WTC7 n'a pas été analysé par le NIST (et pour cause…), ils ne risquaient pas de trouver quoi que ce soit.

3) Quelle preuve avez-vous que ce soit de l'acier fondu et pas de l'aluminium fondu mélangé à d'autres métaux ?

Une expérience a montré que l'hypothèse de l'aluminium fortuitement mélangé à d'autres matériaux ne tenait pas. Étant donnée la couleur jaune/orangée, c'est de toute façon bien trop chaud pour avoir été provoqué par les incendies.


4) La chute libre du toit n'accrédite pas la thèse de la DC

Elle accrédite encore moins l'effondrement naturel…

5) fumée blanche : quelle conclusion en tirer ? La vapeur d'eau laisse aussi des "fumées blanches"



(vidéo intéressante, John Gross y est pris en flagrant délit de mensonge)

De l'eau s'évapore autour de nous en permanence, on voit pas de la fumée blanche partout pour autant. Si c'est de la vapeur d'eau (mais j'en doute), qu'elle soit aussi visible et aussi épaisse indique que l'eau s'évapore quasiment instantanément. Et ce après des semaines d'arrosage. Bref dans tous les cas, ça indique qu'il fait chaud, très chaud. Et tous les intervenants sur Ground Zero le confirment.

Les incendies persistants ne sont pas anormaux.

Le dernier a été éteint le 19 décembre 2001. Des incendies qui durent 3 mois, sous des tonnes de débris et malgré un arrosage continu, ça n'a effectivement rien d'anormal.

poutres tordues ? >>> perte résistance mécanique, déformation plastique évidente.

Poutres tordues sans fissures, comme de la réglisse. Voir l'ouvrier dans la vidéo au dessus : «il faut au moins 1000° pour plier l'acier comme ça». Et vu son étonnement je ne pense pas qu'il parle en Farenheit.

Bottes des pompiers qui fondent : avec de l'aluminium fondu dans les décombres, c'est compréhensible !

Il ne s'agit pas que de «l'aluminium fondu», voir vidéo au dessus là aussi…

Météorites>>> idem voir le site debunking 9/11

LUne telle agglutination ne se crée pas sans des chaleurs extrêmes… aucun effondrement naturel n'a jamais produit une telle chose.

http://www.drjudywood.com/articles/JJ/pics/meteorite.jpg
http://img243.imageshack.us/img243/1971/wtcmeteorite2th7.jpg

D'ailleurs, quand je parlais de poutres réglisse, c'en est un bon exemple.



"Coulées pyroclatiques" >> preuve ?

Le nuage des tours progresse sur la surface de l'eau et celui du WTC7 est clairement du même type. Le type produit par une démolition contrôlée, par exemple…

http://a.imageshack.us/img7/4302/20100210phowww00414.jpg


6) Simulation imparfaite pour tout un tas de raisons évoquées plus haut.

Elle n'est pas «imparfaite» : si on ne m'avait pas dit que ce truc représentait l'effondrement du WTC7, je ne l'aurais pas deviné !

http://farm4.static.flickr.com/3440/3225717630_26e452f24a.jpg



(oui car comble du comble, leur simulation vidéo ne simule que le cas où le bâtiment n'aurait subi aucun dommage des tours…)

Dernière modification par Shrykull (03-09-2010 01:53:02)


Pour le capitalisme, dégager un profit suffisant est une condition de l'accumulation, qui n'a elle-même comme fin que la réalisation d'un profit encore plus grand. La fin et les moyens sont ici interchangeables. (Serge Latouche)

L'enjeu n'est pas de remettre l'économie sous le contrôle de la politique : elle n'a jamais cessé de l'être. L'enjeu est de remettre la politique sous le contrôle des citoyens. (Jacques Généreux)

Hors ligne

 

#230 03-09-2010 01:48:55

Robert
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 01-09-2010
Messages: 22

Re: WTC 7 : Démolition indiscutable

Onegus a écrit:

Ne pouvant conclure qu'à un effondrement naturel dû aux incendies, le NIST a développé la théorie rocambolesque de l'effondrement interne, totalement spéculative et absolument invérifiable, pour remplir ce cahier des charges.

FAUX. ENTIEREMENT FAUX. La thèse du NIST n'est pas spéculative. Vous ne saisissez pas la nuance : une "spéculation" ne s'appuie sur rien, sur aucun fait concret, elle ne se base sur aucune connaissance scientifique, d'où son irrationalité.

Le scénario du NIST est tout l'inverse : cohérent avec les faits et les observations/ témoignages, fondé sur ce que l'on connaît actuellement des mécanismes de ruine d'un bâtiment, il procède par DEDUCTIONS LOGIQUES, il est donc structuré et argumenté.
J'ai dans l'avant-dernier message, reconnu que le NIST ne pouvait pas apporter la preuve FORMELLE de ce qu'il avançait, mais la raison en est évidente et le NIST lui-même le reconnaît dans l'intitulé de son étude. Cela ne l'empêche pas de DEMONTRER ce qu'il avance.

Les nuances ne sont pas votre fort. Charmord est en tant que juriste plus sensible aux nuances, mais malheureusement il n'a aucune connaissance scientifique.
Serait-il possible de dialoguer avec des gens qui cumulent les deux qualités sur ce forum ?lol

Par contre, la thèse d'une DC est :
- ni structurée ni argumentée
- incohérente avec les faits/ les observations/ les témoignages
- fondée sur AUCUN argument scientifique
- elle ne procède pas par déductions logiques mais par spéculations.

onegus a écrit:

Hélas, les quelques secondes d'accélération à la vitesse de la chute libre au démarrage de l'effondrement indiquent bien une rupture complète et simultanée de toutes les colonnes porteuses, ce qui ruine définitivement la théorie du NIST et invalide l'intégralité de son rapport sur le WTC 7.

Tu n'as rien compris du paragraphe que tu cites.

Onegus a écrit:

Et pour que Robert saisisse enfin le côté non-conventionnel de la démolition du WTC 7 et cesse de jouer sur les mots ou de faire des parallèles sans objet, je lui suggère de penser à "destruction contrôlée" plutôt qu'à "démolition contrôlée".

"Côté non conventionnel de la DC..." >>> Parfait exemple de SPECULATION

C'est pas tout, mais pour moi la rentrée est le 4 septembre > donc même l'avant-veille >>dodo
Vous serez contents, je n'aurai plus du tout le temps de discuter avec vous après cette date. On appelle ça un passage éphémère.big_smile
La barrière idéologique qui est la vôtre nous auraient empêchés de discutailler plus longtemps, donc sans regrets...


Gogo Dancer et Cie.

Hors ligne

 

#231 03-09-2010 02:03:55

Zorg
Membre Actif Asso
Date d'inscription: 18-07-2006
Messages: 4903

Re: WTC 7 : Démolition indiscutable

Robert a écrit:

Le NIST est parti d'un constat : la rupture au niveau des portiques 1 et 2 qui est bien visible sur les images.

Peux-tu nous montrer ces images en question ?
A moins bien sûr que tu considères que la "barrière idéologique" qui est la nôtre nous empêche de les voir...tongue


" La propagande est aux démocraties ce que la violence est aux dictatures." (Noam Chomsky)

Un Jeudi Noir de l'Information : le documentaire qui démonte les manipulations de Canal+, Jeudi Investigation, Tac Presse...
ReOpen911 répond à Noam Chomsky et Jean Bricmont

Hors ligne

 

#232 03-09-2010 02:08:55

onegus
Membre Actif
Date d'inscription: 23-06-2007
Messages: 1203
Site web

Re: WTC 7 : Démolition indiscutable

Robert, inutile de continuer à jouer sur les mots, tu t'enfonces. Si, la théorie du NIST est totalement spéculative. Ta définition du terme est loufoque, une spéculation ne s'appuie pas "sur rien", prend ton dictionnaire. Non, le scénario du NIST n'est cohérent ni avec les faits ni avec les observations/ témoignages, sauf dans l'esprit des illuminés de la VO dans ton genre

Inutile de te fatiguer avec tes subtilités de langage à deux balles. Tu n'as aucun argument, si ce n'est de nous ressortir la soupe du NIST. Quant à la simulation du NIST, elle n'a pas d'autre objet que d'appuyer sa théorie spéculative de l'effondrement interne, pas de décrire une réalité. En clair, on invente une théorie de bric et de broc pour pouvoir arriver à une conclusion pré-établie, et on produit une belle animation pour appuyer cette théorie qui n'est pas compatible avec les éléments observables. Bref, on est plus dans la science, là, mais bien dans la science-fiction.

Ta rhétorique de bazar, tu la gardes aussi : le "scénario" du NIST, comme tu dis si bien, ne peut ni être confirmé ni complètement infirmé, puisqu'on est proche de l'abstraction la plus totale, la seule chose qu'on puisse dire est qu'il ne correspond à aucune réalité observable et n'a donc aucune valeur scientifique.

Pour finir, garde pour tes amis de HFR d'hardware tes âneries sur les théories du complot et surtout, et là c'est le modérateur qui parle : abstiens-toi de traiter les gens d'imbécile si tu ne veux pas disparaître d'ici aussi vite que tu es apparu...


"Listen to many, speak to a few." - William Shakespeare
------------------------------------
http://www.myspace.com/tour7
http://onegus.blogspot.com/

Hors ligne

 

#233 03-09-2010 02:29:01

Zorg
Membre Actif Asso
Date d'inscription: 18-07-2006
Messages: 4903

Re: WTC 7 : Démolition indiscutable

Robert a écrit:

Le scénario du NIST est tout l'inverse : cohérent avec les faits et les observations/ témoignages, fondé sur ce que l'on connaît actuellement des mécanismes de ruine d'un bâtiment, il procède par DEDUCTIONS LOGIQUES, il est donc structuré et argumenté.

Beau comme du Woerth... lol
@kiku : tu peux rajouter la phrase de Robert à ton topic des perles smile

Bon, c'est pas tout mais au boulot :

Cher Robert, mettre ton texte en gras et qui plus est, le souligner, ne fait que mettre en avant ton arrogance doublé d'une méconnaissance patente des faits.
Que nous dit le NIST au sujet de l'effondrement du WTC7 ?
Ceci notamment : qu'il s'agit d’un phénomène totalement nouveau, puisque le NIST nous apprend que cette dilatation thermique a eu lieu à des températures de plusieurs centaines de degrés inférieures à ce qui est généralement admis :

According to the report, a key factor leading to the eventual collapse of WTC 7 was thermal expansion of long-span floor systems at temperatures “hundreds of degrees below those typically considered in current practice for fire resistance ratings."

http://www.nist.gov/public_affairs/rele … 82108.html (lien mort : voir version légèrement différente ici)

Traduction :
« Selon le rapport, un élément clé de l'effondrement final du WTC7 fut l'élévation thermique des systèmes de grandes portées de plancher à des températures 'des centaines de degrés en dessous de celles habituellement prises en compte dans la pratique pour les coefficients de résistance au feu'. »

Donc dire que le scénario du NIST fut "fondé sur ce que l'on connaît actuellement des mécanismes de ruine d'un bâtiment" est tout simplement faux.
C'est juste le contraire : pour que leur théorie marche ils ont dû considérer que l'élévation thermique des systèmes de grandes portées de plancher est survenu à des températures  à  'des centaines de degrés en dessous de celles habituellement prises en compte dans la pratique pour les coefficients de résistance au feu' 
lol

A part ça tout va bien...puisque Robert l'écrit en gras et le souligne. big_smile

Dernière modification par Zorg (03-09-2010 02:31:53)


" La propagande est aux démocraties ce que la violence est aux dictatures." (Noam Chomsky)

Un Jeudi Noir de l'Information : le documentaire qui démonte les manipulations de Canal+, Jeudi Investigation, Tac Presse...
ReOpen911 répond à Noam Chomsky et Jean Bricmont

Hors ligne

 

#234 03-09-2010 02:36:56

onegus
Membre Actif
Date d'inscription: 23-06-2007
Messages: 1203
Site web

Re: WTC 7 : Démolition indiscutable

Ha oui, tiens, je l'avais oublié la fameuse "dilatation thermique à basse température", un phénomène tellement exceptionnel qu'il est apparu et a disparu le jour même après avoir mis à bas ce pauvre WTC7... 
Ben là, si on n'est pas dans la science spéculative, on la frôle ! lol

Le terme science spéculative, stricto sensu, désigne un corpus d'hypothèses (dites aussi conjectures) établies à partir des connaissances scientifiques contemporaines que l'état actuel des méthodes expérimentales ne permettent pas, ou pas encore, de tester.
À la différence des pseudo-sciences, la spéculation scientifique respecte les critères de scientificité. On peut même dire qu'elle fait partie intégrante des sciences "normales" puisque la spéculation sert parfois à alimenter la science en nouvelles théories. Enfin, dans certains domaines où l'expérimentation est difficile, la spéculation participe pleinement à la démarche scientifique sous forme d'expériences de pensée (comme dans la physique théorique).


"Listen to many, speak to a few." - William Shakespeare
------------------------------------
http://www.myspace.com/tour7
http://onegus.blogspot.com/

Hors ligne

 

#235 03-09-2010 10:22:30

kikujitoh
Membre de Soutien
Lieu: Air Force One
Date d'inscription: 07-02-2009
Messages: 4825

Re: WTC 7 : Démolition indiscutable

Allez Robert, t'es le 10* gus à répéter les mêmes conneries.

Le mouvement "Troll" nous assène à n'en plus finir ses "preuves" = de long messages qui nous expliquent qu'un immeuble de 47 étages s'effondre tout droit en 7 secondes à cause de 8 étages en feu.
C’est incroyable cette capacité à résister aux faits quand ils sont contraires à l’idéologie. Tu sais, Lénine avait une belle expression pour ce genre de personnes, les "idiots utiles". Le plus marrant ( ou triste ) c’est leur capacité indestructible a se croire dans le vrai, quelque soit les circonstances, et de développer ainsi un mépris et une arrogance qui apparemment leur permets de traiter les gens d’idiots quand ceux-ci osent mettre en lumières les failles de leur raisonnement. ( Faut dire que considérer Jérôme Quirant ou comme une référence pose d’emblée le tableau chez certains ).

C’est sur que découvrir le fonctionnement de la science moderne quand on a vécu des années à bisounoursland, c'est pas facile, et comme le montre Robert il faut une sacrée gorge de boa pour avaler d'un seul coup la fumeuse et folle théorie de l’expansion thermique "froide". Bref, si vous voulez discutez du 11 septembre faite-le, mais ne croyez pas que balancer n’importe quoi pour détourner notre attention va vous dispensez de fournir des argumentaires cohérents.

La véritable question à se poser est : Que veut Robert, que veut Barety, que veut Furtif, que veut Philippe D, que veut Camelot 2 ? Essayer d'expliquer aux membres de ReOpen qu'ils ont mal lu ou mal compris le NCSTAR 1A ? Essayer de nous expliquer Que Ryan Mackey ou Mark Roberts sont objectifs ? Essayer de nous faire croire que RJLee n'a jamais découvert de Molybdène fondu ? De nous faire croire que le NIST a réalisé un étude empirique et réussi à pondre un "scénario scientifiquement très probable" ?

Oui c'est ça que les Roberts autres debunkers en herbe essayent de nous vendre.

Et bien écoute bien Robert, tes Conspiracy Files: 9/11 - The Third Tower, tes explications d'aluminium à deux balles, ta pathétique défense des simulations du NIST comme si la renommée de J. Quirant dépendait de ton énergie à défendre le ministère du Commerce américain comme s'il s'agissait de ta peluche préférée, c'est du réchauffé depuis 2004, digne d'un debunker qui affirmerait encore que ReOpen911 est antisémite, fascisante à tendance sataniste. C'est du vu, revu, re-revu et encore revu.

Donc maintenant, on passe à autre chose, tu nous expliques :

- (1) Comment l'antenne du WTC a pu (a) créer un effondrement secondaire localisé sur la face sud-ouest du WTC [Quirant]; et en même temps (b) aboutir à une expulsion localisée d'un bloc d'étage sans pour autant les pulvériser [Valette] tout en faisant un saut périlleux pour cisailler le WTC7 tel Zorro [Silverstein].

- (2) Comment du Molybdène a-t-il pu fondre sachant que celui-ci ne commence à fondre qu'à 2600 ° C ? [Annexe du Rapport RJLee suite à une requête FOIA]

- (3) Comment Hess a-t-il pu être secouru entre 12h10 et 12h15 puis être interviewé par Frank Ucciardo sur UPN 9 News « sur Broadway un quartier plus loin que la mairie, » à environ 1 kilomètre du WTC..... avant midi ? A-t-il remonté le temps ?

- (4) Pourquoi, suite au prétendu premier effondrement au monde d'un bâtiment à structure d'acier suite à un incendie le NIST a-t-il déclaré que c'était une perte de l'argent du contribuable de rechercher des résidus d'explosifs sachant que (a) le NIST disposait d'un budget de 20 millions de dollars, (b) la recherche de résidus de matériaux pyrotechniques, en particulier de la thermite, est spécifiée dans les enquêtes sur les incendies et les explosions par le code NFPA 921 : « Des résidus inhabituels du combustible initial peuvent subsister. Ces résidus peuvent provenir de thermite, de magnésium, ou autres matériaux pyrotechniques », (c) Hratch Semerjian, le directeur du NIST à l'époque, a coécrit plus de 10 articles avec Michael Zachariah, l’un des plus éminents spécialistes mondiaux en matière de nano-explosifs et qui travaillait pour la Defense University Research Initiative on Nanotechnology , un vaste programme de développement de composés chimiques explosifs pour le ministère de la Défense.

- (5) Pourquoi ne connait-on toujours pas les circonstances de la mort de Barry Jennings, qui est mystérieusement et avec la plus grande des coïncidences mort 2 jours avant la publication du NIST sur le WTC7 alors que son témoignage rend caduque ce même rapport ?

- (6) Pourquoi le signal sismique enregistré au moment de l'effondrement du WTC, qui ne peut pas être dû à un effondrement interne d'une masse non compacte, non pleine et sur une période de plus de 6 secondes, correspond-elle à l'utilisation d'explosifs si le bâtiment n'a pas subi de démolition contrôlée ? En effet, dans le cas présent, ce sont des débris métalliques de la structure interne qui sont tombés sur une longue période de plusieurs secondes. On est loin du Dirac, et dans ce cas, les magnitudes ne s’additionnent pas.

- (7) Pourquoi (a) a-t-on retrouvé des résidus de nano-thermite encore réactifs dans les poussières ? (b) Pourquoi aucune publication scientifique n'a-t-elle pu invalider la découverte de Harrit ? (c) Pourquoi Jérôme Quirant a-t-il été obligé de se servir d'arguments ridicules entièrement balayés par Pole afin de soutenir sa théorie grotesque de la peinture-dynamite ?

- (8) Pourquoi Indira Singh, consultant pour JP Morgan Chase a-t-il déclaré en 2005 sur la radio Guns and Butter : "Le 11 Septembre, peu après midi, il a fallu qu’on évacue l’endroit où nous étions en train de travailler parce qu’ils ont dit que le bâtiment 7 allait s’effondrer. (...) Tout ce que je peux dire c’est que vers midi ou 13h, ils nous ont dit qu’il nous fallait bouger du lieu où nous étions (…) parce que le bâtiment 7 allait s’effondrer ou être démolit. A la suite de quoi le présentateur lui demanda : « Est-ce qu’ils ont vraiment employé le mot « démolir » et qui vous a dit ça ? » Ce à quoi Singh répond : « Le département de lutte anti-incendie. Et ils ont bel et bien dit : « ils va falloir que « nous » le démolissions. »

- (9) Pourquoi en février 2007, Richard Porter, directeur du journal télévisé de la BBC World, la chaine internationale de la BBC, après avoir expliqué qu’une grande polémique existe sur l’Internet et que la BBC a reçu « de nombreux courriels », a expliqué sur son blog :
Nous ne faisons pas partie d’une conspiration. Personne ne nous a dit quoi faire ou quoi dire le 11 Septembre. Personne ne nous a dit en avance que les bâtiments allaient s’effondrer. Nous n’avons pas reçu de communiqués de presse ou de papiers expliquant ce qui allait arriver. (…) Si nous avons déclaré que le bâtiment s’était effondré avant que ce ne soit le cas, ça n’est qu’une simple erreur, rien de plus et rien de moins ?

Le fait que l’annonce fut « une erreur » parait évident. La question est : comment se peut-il qu’une telle erreur, l’annonce de l’effondrement presque une demi-heure en avance, ait pu se produire ? Plutôt que de fournir une explication, Porter explique simplement que la BBC ne faisait pas partie d’une conspiration.

- (10) Enfin, quelles sont les preuves que le bâtiment 7 s'est effondré à cause des incendies à mettre en parallèle du fait que (a) le bâtiment est tombé en chute libre sur plus de 30 mètres, ce qui implique la suppression de toute structure porteuse, chose qui ne s'est jamais produite ni avant ni après le 11 Septembre en dehors d'une DC, (b) des témoins ont entendu des déclarations selon lesquelles le bâtiment allait être détruit, (c) des témoignages d'explosions à la base de la tour et d'une onde de choc la traversant, (c) les enregistrement sismiques portent la signature d'explosions, (d) aucun effondrement naturel au monde ne s'est jamais produit de manière symétrique et avec une telle vitesse, (e) des pics de chaleur de plus de 700 °C sont enregistrés par les satellites de la NASA le 23 septembre 2001, (f) des résidus de nano-thermite ont été retrouvé, (g) des températures de plus de 2600 °C ont été atteintes, ce qui est impossible dans le cas d'un incendie de bureau.

- Question Bonus : Pourquoi le NIST a-t-il eu besoin de retoucher ses vidéos en coupant soit la séquence de l'effondrement du Penthouse soit la piste sonore au moment de l'effondrement et uniquement au moment de l'effondrement sur ses vidéos possédant la meilleure qualité avant de les rendre publiques à la suite d'une requête FOIA ?

Allez, tu as 2 jours pour rendre ta copie robert, et t'auras le droit à un bisou.

PS : Tu as gagné un Septembre d'or avec cette citation (as-tu compris la débilité de ce que tu racontes au moins ? Si tu n'as pas compris, bravo tu peux concourir pour la première place du classement au best-of septembriste, mais sache que Quirant arrive largement en tête avec 400 points d'avance, et passer devant lui il va falloir t'accrocher mon petit. Mais t'es bien parti en tout cas.) :

Robert a écrit:

Le scénario du NIST est tout l'inverse : cohérent avec les faits et les observations/ témoignages, fondé sur ce que l'on connaît actuellement des mécanismes de ruine d'un bâtiment, il procède par DEDUCTIONS LOGIQUES, il est donc structuré et argumenté. J'ai dans l'avant-dernier message, reconnu que le NIST ne pouvait pas apporter la preuve FORMELLE de ce qu'il avançait, mais la raison en est évidente et le NIST lui-même le reconnaît dans l'intitulé de son étude. Cela ne l'empêche pas de DEMONTRER ce qu'il avance.

Dernière modification par kikujitoh (03-09-2010 11:06:04)


"Les versions officielles des évenements historiques devraient systématiquement être remises en question." Howard Zinn

Hors ligne

 

#236 03-09-2010 11:09:36

Analis
Membre du forum
Date d'inscription: 09-05-2008
Messages: 1250

Re: WTC 7 : Démolition indiscutable

onegus a écrit:

Ha oui, tiens, je l'avais oublié la fameuse "dilatation thermique à basse température", un phénomène tellement exceptionnel qu'il est apparu et a disparu le jour même après avoir mis à bas ce pauvre WTC7... 
Ben là, si on n'est pas dans la science spéculative, on la frôle ! lol

Le terme science spéculative, stricto sensu, désigne un corpus d'hypothèses (dites aussi conjectures) établies à partir des connaissances scientifiques contemporaines que l'état actuel des méthodes expérimentales ne permettent pas, ou pas encore, de tester.
À la différence des pseudo-sciences, la spéculation scientifique respecte les critères de scientificité. On peut même dire qu'elle fait partie intégrante des sciences "normales" puisque la spéculation sert parfois à alimenter la science en nouvelles théories. Enfin, dans certains domaines où l'expérimentation est difficile, la spéculation participe pleinement à la démarche scientifique sous forme d'expériences de pensée (comme dans la physique théorique).

On ne la frôle pas. Avec cette "théorie", on sort nettement du domaine de la "science spéculative". Un phénomène qui n'a jamais été invoqué et qui ne l'est plus depuis, là on a pulvérisé les barrières qui délimitent la pseudo-science et on est entré en plein dans son domaine.

Hors ligne

 

#237 03-09-2010 12:28:20

mmarvinbear
Date d'inscription: 03-09-2010
Messages: 14

Re: WTC 7 : Démolition indiscutable

Salut Kiku... ça fait un moment que je lis tout le monde ici histoire de rigoler et de connaître les nouvelles "preuves" à la mode. Mais comme je t'ai vu sur ce post te battre comme une âme en peine à la recherche de réponses à donner à un indélicat qui se refuse à suivre la Droite Ligne du Parti, je me suis dit qu'il serait plus amus... sage de t'aider quelque peu.

Non, c'est de bon coeur... Ne me remercie pas...

"Comment l'antenne du WTC a pu (a) créer un effondrement secondaire localisé sur la face sud-ouest du WTC [Quirant];" : Personne ne doutera, j'espère, du fait que les deux Tours (c) étaient un peu différentes : l'une d'elles avait une grosse antenne sur le toit, pour la télévision, de 110 mètres de haut, lourde de quelques dizaines de tonnes. Lors de la chute des tours, il est évident qu'une telle masse supplémentaire allait forcément provoquer une chute un peu différente dans son déroulement, même si au final son influence s'est limitée aux premiers mètres de la chute.

"Comment du Molybdène a-t-il pu fondre sachant que celui-ci ne commence à fondre qu'à 2600 ° C ?" : Kiku, comment peux tu ignorer le fait que lors de l'évacuation des déblais, les poutres de métal restantes ont été découpées par des ouvriers ? La découpe s'est faite avec des torches à acétylène. Qui peuvent atteindre 3 000 degrés environs...

"Comment Hess a-t-il pu être secouru entre 12h10 et 12h15 puis être interviewé par Frank Ucciardo sur UPN 9 News « sur Broadway un quartier plus loin que la mairie, » à environ 1 kilomètre du WTC..... avant midi ? A-t-il remonté le temps ?" : C'est à priori impossible. On peut evidemment penser que Hess soit sorti plus tôt pour se rendre à un autre PC, puis, sur la route, se soit fait interviewer avant de retourner au WTC 7, mais ce n'est pas crédible.

En revanche, il y a une information qui ne circule pas beaucoup mais qui change tout : HESS N'EST JAMAIS DÉSIGNÉ COMME AYANT ÉTÉ SECOURU ENTRE 12 H ET 12 H 15 AU WTC  7 ! DANS AUCUN RAPPORT OFFICIEL ! La citation exacte de la phrase du rapport section L 18 qui sert de "preuve" est "Firefighters found individuals on Floors 7 and 8 and led them out of the building". Sans aucune indication de noms. Jennings en fait peut-être partie, mais Hess était sorti AVANT : les rapports de pompiers indiquent que deux personnes ont été évacuées à 11 h 30, sans pour autant en donner les noms. Jennings et Hess ?
National Institute of Standards and Technology, 9/2005, pp. 110 pdf file;

"le NIST disposait d'un budget de 20 millions de dollars" : Tu sais, aujourd'hui, pour 20 millions, t'as plus rien...

"Pourquoi ne connait-on toujours pas les circonstances de la mort de Barry Jennings, qui est mystérieusement et avec la plus grande des coïncidences mort 2 jours avant la publication du NIST sur le WTC7 alors que son témoignage rend caduque ce même rapport ?" : Parce que sa femme et ses proches se sont opposées à toute communication sur la question. Il semble que Jennings souffrait depuis un moment de troubles cardiaques.

Je vois d'ailleurs mal l'intéret de tuer Jennings APRÈS qu'il ait livré un témoignage fut-il contraire aux déclarations du NIST. Nous ne sommes plus aux temps ou il n'existait aucun moyen d'enregistrement et de diffusion de la parole.


"Pourquoi le signal sismique enregistré au moment de l'effondrement du WTC, qui ne peut pas être dû à un effondrement interne d'une masse non compacte, non pleine et sur une période de plus de 6 secondes, correspond-elle à l'utilisation d'explosifs si le bâtiment n'a pas subi de démolition contrôlée ?" : Affirmation qui est formellement démentie par les sismologues.


"Pourquoi (a) a-t-on retrouvé des résidus de nano-thermite encore réactifs dans les poussières ?"
: Affirmation encore une fois gratuite. Harrit n'a jamais pu démontrer l'existence de nano-thermite, réagie ou non.


"Pourquoi Indira Singh, consultant pour JP Morgan Chase a-t-il déclaré en 2005 sur la radio Guns and Butter : "Le 11 Septembre, peu après midi, il a fallu qu’on évacue l’endroit où nous étions en train de travailler parce qu’ils ont dit que le bâtiment 7 allait s’effondrer. (...) Tout ce que je peux dire c’est que vers midi ou 13h, ils nous ont dit qu’il nous fallait bouger du lieu où nous étions (…) parce que le bâtiment 7 allait s’effondrer ou être démolit. A la suite de quoi le présentateur lui demanda : « Est-ce qu’ils ont vraiment employé le mot « démolir » et qui vous a dit ça ? » Ce à quoi Singh répond : « Le département de lutte anti-incendie. Et ils ont bel et bien dit : « ils va falloir que « nous » le démolissions. »"
: Les pompiers de New York et d'ailleurs savent parfaitement que si un incendie dans un immeuble n'est pas éteint dans les deux heures, il y a de fortes chances pour que la structure interne soit atteinte et nécessite une destruction du bâtiment s'il ne s'écroule pas avant. Rien de mystérieux à cela...

A 12h, cela faisait déjà près de trois heures que le WTC brûlait. La lutte contre l'incendie est officiellement abandonnée deux heures plus tard et le WTC 7 s'effondre en fin d'après midi.


"Le fait que l’annonce fut « une erreur » parait évident. La question est : comment se peut-il qu’une telle erreur, l’annonce de l’effondrement presque une demi-heure en avance, ait pu se produire ? Plutôt que de fournir une explication, Porter explique simplement que la BBC ne faisait pas partie d’une conspiration." : ça c'est une vieille lune conspirationniste, débunkée depuis longtemps... La correspondante de la BBC a New york a entendu les pompier parler de la chute prochaine du WTC 7, miné par les incendies, et elle a rédigé une note préparatoire à ce sujet qu'elle a envoyé à Londres, précisant que ce n'était pas arrivé mais que cela risquait de se produire. Dans l'affolement de l'evenement, la note est transmise à des rédacteurs sans l'avertissement et ceux-ci pensent que le batiment est déjà tombé et en font l'annonce...

Franchement Kiku, faut mettre tes arguments à jour...

"le bâtiment est tombé en chute libre sur plus de 30 mètres, ce qui implique la suppression de toute structure porteuse, chose qui ne s'est jamais produite ni avant ni après le 11 Septembre en dehors d'une DC" : Inexact. Seule la façade est tombée en chute libre, après l'effondrement interne. Ce qui est normal vu que plus rien ne la soutenait...

"des pics de chaleur de plus de 700 °C sont enregistrés par les satellites de la NASA le 23 septembre 2001" : Incendies résiduels. Débunkés aussi...

"des résidus de nano-thermite ont été retrouvé" : encore un fois, affirmation fausse.

"des températures de plus de 2600 °C ont été atteintes, ce qui est impossible dans le cas d'un incendie de bureau." : tu dois faire référence au molybdène fondu. Je ne te ferai pas l'injure de te rappeler les torches a acétylène des ouvriers pour la découpe.

Zut, trop tard...

Désolé... smile


Appuyez vous toujours sur vos principes. Ils finiront bien par céder...

Hors ligne

 

#238 03-09-2010 12:58:19

Winston
Membre Actif
Lieu: Annecy
Date d'inscription: 17-09-2006
Messages: 2083

Re: WTC 7 : Démolition indiscutable

c'est fou comment robert et d'autres refusent de VOIR ce qu'il y a devant leurs yeux.

AUCUN bâtiment à structure d'acier ne s'est jamais effondré à cause d'un incendie, et pourtant des incendies autrement plus violent et devastateurs que ceux du 11septembre pour le WTC7 ont déjà eu lieux de nombreuse fois, sans jamais mettre en péril la structure d'acier.

c'est pas compliqué pourtant :



!!!!!!!!!


"Ceux qui ont le privilège de savoir ont le devoir d'agir." Albert Einstein

Hors ligne

 

#239 03-09-2010 13:30:11

Pole
Membre du forum
Date d'inscription: 23-01-2009
Messages: 4084

Re: WTC 7 : Démolition indiscutable

Bonjour mmarvin !

mmarvinbear a écrit:

"Comment l'antenne du WTC a pu (a) créer un effondrement secondaire localisé sur la face sud-ouest du WTC [Quirant];" : Personne ne doutera, j'espère, du fait que les deux Tours (c) étaient un peu différentes : l'une d'elles avait une grosse antenne sur le toit, pour la télévision, de 110 mètres de haut, lourde de quelques dizaines de tonnes. Lors de la chute des tours, il est évident qu'une telle masse supplémentaire allait forcément provoquer une chute un peu différente dans son déroulement, même si au final son influence s'est limitée aux premiers mètres de la chute.

La réponse n'a aucun rapport avec la question.

mmarvinbear a écrit:

"Comment du Molybdène a-t-il pu fondre sachant que celui-ci ne commence à fondre qu'à 2600 ° C ?" : Kiku, comment peux tu ignorer le fait que lors de l'évacuation des déblais, les poutres de métal restantes ont été découpées par des ouvriers ? La découpe s'est faite avec des torches à acétylène. Qui peuvent atteindre 3 000 degrés environs...

Et le molybdène a ensuite voleté au grès des vents vers les labos RJ Lee.

mmarvinbear a écrit:

"Pourquoi (a) a-t-on retrouvé des résidus de nano-thermite encore réactifs dans les poussières ?" : Affirmation encore une fois gratuite. Harrit n'a jamais pu démontrer l'existence de nano-thermite, réagie ou non.

Affirmation non gratuite puisque Harrit a publié un article et que personne n'a réussi à démontrer que ces expériences prouvaient que c'était de la peinture.
Une personne a par contre réussi à se décrédibiliser complètement.

mmarvinbear a écrit:

"le bâtiment est tombé en chute libre sur plus de 30 mètres, ce qui implique la suppression de toute structure porteuse, chose qui ne s'est jamais produite ni avant ni après le 11 Septembre en dehors d'une DC" : Inexact. Seule la façade est tombée en chute libre, après l'effondrement interne. Ce qui est normal vu que plus rien ne la soutenait...

Bien sûr. Comme dans les dessins animés.
Un personnage court, saute d'une falaise, s'immobilise en l'air et dès qu'il a le malheur de voir « que plus rien ne le soutient », il « tombe en chute libre » « ce qui est normal ».
Donc maintenant, tu es gentil, mais retour à la réalité.
Comment évacuer 30 000 m³ d'air sans exercer la moindre force ?
Comment briser 30 m de colonnes externes sans exercer la moindre force ?
Télékinésie d'OBL ?


Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs n’impliquent en aucun cas leur approbation par l’ensemble du mouvement.
Les tours jumelles ne sont pas tombées en chute libre. Le WTC 7 oui, sur un peu plus de 30 m.

Hors ligne

 

#240 03-09-2010 13:46:51

jfk
Invité

Re: WTC 7 : Démolition indiscutable

marvin s'ennuie sur agoravox , du coup il décide de venir ici faire le fanfaron avec ses arguments qui frisent la caricature :

Les pompiers de New York et d'ailleurs savent parfaitement que si un incendie dans un immeuble n'est pas éteint dans les deux heures, il y a de fortes chances pour que la structure interne soit atteinte et nécessite une destruction du bâtiment s'il ne s'écroule pas avant. Rien de mystérieux à cela...

la quintessence de l'argumentation zéro , qui sont ces pompiers qui vous ont dit qu'il fallait détruire un batiment une fois après avoir brulé 2 heures ?? totalement stupide , juste une allégation sortie tout droit de votre esprit fertile en sotise , depuis quand des feux de bureau peuvent mettre à mal une structure d'acier au point de s'effondrer de facon quasi rectiligne et si rapidement , prenez vous les architectes pour des cons adeptes des chateaux de cartes  ?

Inexact. Seule la façade est tombée en chute libre, après l'effondrement interne. Ce qui est normal vu que plus rien ne la soutenait...

encore une fois vous estimez que des feux de bureau ont complètement annihilé la struture d'acier de l'édifice au point de provoquer l'effondrement de la facade à la vitesse de la chute libre , quelque chose de complètement improbable , en gros vous faite tout votre possible pour retomber sur vos pattes sans expliquer quoique ce soit ! si un incendie est capable de mettre à mal la structure interne (plus rien ne la soutenait dit marvin) comment imaginer que la facade censée être bien plus fragile soit toujours présente et puisse s'effondrer qu'après le sinistre , d'ailleurs les incendies venant de l'extérieur (chute des wt1 wt2) ont abimé la facade en premier lieu , alors pourquoi la structure interne selon vous a finalement lachée avant la facade ? réponse : parce que ça vous arrange .

Dernière modification par jfk (03-09-2010 14:46:21)

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr