ReOpen911.info : Site d'information sur les attentats du 11 septembre 2001

Annonce

Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs et n'impliquent en aucun cas leur approbation par l'ensemble du mouvement (plus d'infos). L'association ReOpen911 est une initiative citoyenne et bénévole indépendante de tout mouvement politique, philosophique et religieux.

Merci de soigner vos messages, restez courtois et constructifs. Un message ne respecte pas le règlement ? Signalez-le en utilisant la fonction "signaler" en bas de chaque message. Toute discussion sur la modération ne doit se faire QUE par MP, et non sur le forum...

Vous pouvez contacter l'équipe de modération à l'adresse : moderation [ at ] reopen911.info

Vous n'êtes pas identifié.

#121 24-04-2010 02:03:49

kikujitoh
Membre de Soutien
Lieu: Air Force One
Date d'inscription: 07-02-2009
Messages: 4799

Re: Pour en finir avec le terme "Pull-It"...

Jesse Ventura, Honte à lui !

Par Jeffrey Scott Shapiro

http://www.foxnews.com/opinion/2010/04/ … ept-shame/

- FOXNews.com

L’ancien gouverneur du Minnesota s’est auto-discrédité en déshonorant et calomniant son pays par ses propos mensongers selon lesquels notre gouvernement serait impliqué dans le 11 Septembre.

Honte à Jesse Ventura.

L’ancien gouverneur du Minnesota vient récemment de perdre tout crédit en rejoignant le camp du « mouvement pour la vérité » qui affirme que le 11 Septembre a été soit organisé soit facilité par le gouvernement américain.
Ces récents propos ne représentent qu’une petite fraction du discours qu’il tient dans son nouveau livre : « Les complots américains : Des mensonges, encore des mensonges et toujours des mensonges de la part du gouvernement, » qui reprend une version révisionniste de l’Histoire américaine tenant l’administration Bush pour responsable du 11 Septembre soit parce qu’elle les a laissées se produire ou même qu’elle les aurait organisées.

Le 10 mars, lors d’un entretien avec Barbara Walters sur « The View, » Ventura a expliqué que l’administration Bush/Cheney avait utilisé le 11 Septembre comme un prétexte mensonger afin de partir en guerre contre l’Irak. Il semble que Ventura ait developpé cette théorie après que Robert McNamara, l’ancien conseiller de Kennedy et Johnson, soit venu lui rendre visite à Harvard et que celui-ci lui aurait prétendument admis que l’incident du golfe de Tonkin, lequel a mené à la guerre du Vietnam, avait été en fait inventé de toute pièce.

Peut-être que ce qu’oublie Ventura c’est qu’il y a certainement plus de preuves indiscutables et de témoins qui ont prouvé ce qui s’est passé le 11 Septembre 2001 que pour n’importe quel autre événement historique. Remettre en question la version couramment admise est intellectuellement malhonnête et insensé.
Et tout cela je le sais pertinemment puisque je travaillais en tant que journaliste pour Gannett News à Ground Zero ce jour-là. Et je me souviens parfaitement de ce que j’ai vu et entendu.

Bien que je sois arrivé à Ground Zero peu après les effondrements des Twin Towers, je me trouvais dans la zone de danger formée autours du bâtiment 7 au moment où celui-ci s’est effondré dans l’après midi, un des éléments clés de la théorie du complot.

Le gouverneur Ventura et les autres « Truthers » affirment que le gouvernement a utilisé des explosifs pour détruire le bâtiment 7. C’est faux. Je le sais puisque je me souviens d’avoir regardé les 47 étages du bâtiment 7 soudainement tomber en miettes devant mes yeux.

Peu de temps avant que le bâtiment ne s’effondre, plusieurs responsables de la Police et des ouvriers de Con-Edison [NdT, sorte d’EDF-GDF New-Yorkais] m’ont expliqué que Larry Silverstein, le propriétaire du One World Financial Center était au téléphone avec ses assureurs afin de savoir s’ils l’autorisaient à démolir le bâtiment par une démolition contrôlée, puisque ses fondations étaient déjà très instables et l’on s’attendait à ce qu’il s’effondre.

Une démolition contrôlée aurait minimisé les dégâts causés par l’effondrement imminent et aurait permis de sauver des vies. Les autorités, les pompiers et d’autres journalistes savaient très bien que cette option était envisagée. Ca n’a rien de secret. Ca n’a rien d’un complot.

Au moment où je discutais avec un confrère journaliste et des policiers, le bâtiment 7 s’est soudainement effondré, et avant qu’il ne touche le sol, il n’y a pas eu un seul bruit émanant de la tour. Il n’y avait pas d’explosifs ; je les aurais entendues. En fait, je me souviens que pendant ces quelques secondes, le temps que le bâtiment tombe tout entier, j’ai été frappé par ce silence.

Le mythe selon lequel le bâtiment 7 aurait été implosé par le gouvernement est un mensonge, le même mensonge que celui selon lequel le gouvernement aurait été de quelque manière impliqué dans les attaques. Je le sais puisque j’ai fait partie des quelques journalistes ayant enquêté sur les théories du complot sur le 11 Septembre et les légendes urbaines sur les lieux même immédiatement après la tragédie.

En Octobre 2001, j’ai écrit un article pour The Journal News, de Gannett, sur le fait que le groupe Joint Terrorist Task Force du FBI était en train d’enquêter sur un élève du lycée de Brooklyn qui aurait prédit les effondrements du World Trade Center cinq jours avant le 11 Septembre.

A ma grande surprise, le comité sur l’éducation de NYC a confirmé ce récit et le FBI a confirmé qu’il y avait des rumeurs qui circulaient parmi la communauté musulmane de NYC concernant une éventuelle attaque sur Manhattan. Mon article a été immédiatement confirmé par le rédacteur en chef de Newsweek, Jonathan Alter, et après avoir rédigé un autre article pour le magazine Washington Times, « Insight, » j’ai été interviewé par Bill O’Reilly de Fox-News, sur « The O’Reilly Factor. »

Mon enquête sur les théories du complot et les urbaines concernant le 11 Septembre m’a conduite à interviewer des agents du renseignement américain et israélien de même que des représentants de l’alliance du nord afghane, du FBI, de la police de N-Y et des musulmans new-yorkais.

Bien que j’ai pu trouver que de vagues rumeurs circulaient parmi la communauté musulmane sur « quelque chose qui allait se produire » dans le « sud Manhattan » le 11 Septembre 2001, je n’ai trouvé aucune preuve de complot autre que celui d’al-Qaïda qu’a plus tard confirmé la Commission d’enquête.
Du fait qu’Al-Qaïda avait déjà une cellule au centre des réfugiers Alkifah sur Atlantic Avenue à Brooklyn et que beaucoup d’agents dans la région de NYC, je n’ai pas été surpris que des rumeurs de leur complot ait trouvé des échos dans la communauté musulmane de New-York. Cependant, de telles rumeurs sont fréquentes et je n’ai jamais blâmé ni la communauté musulmane ni notre gouvernement pour ne pas agir en conséquence.

Pas une seule fois je n’ai parlé à quelqu’un qui aurait suggéré que le gouvernement américain avait connaissance des attaques ou qu’il avait pris par à celles-ci. En tant que journaliste d’investigation qui a survécu à l’effondrement du bâtiment 7 et ayant enquêté avec persévérance sur les théories du complot sur le 11 septembre dès le lendemain des attaques, je suis convaincu que le mouvement « pour la vérité » est un ramassis de mensonges et de fariboles paranoïaques.

J’y étais.

Je sais ce qui s’est passé, il n’y a pas un seul élément crédible qui suggérerait l’implication du gouvernement dans le 11 Septembre. Le gouvernement Ventura s’est auto-discrédité en déshonorant et calomniant son pays en encourageant ces idées intellectuellement malhonnêtes. Il devrait avoir honte de lui.
Jeffrey Scott Shapiro est un ancien avocat de Washington, et journaliste d’investigation qui a couvert les événements du 11 septembre à New-York. Pour lire son article du Washington Times sur les légendes urbaines à propos d’une connaissance anticipée des attaques, cliquez ici.

Traduit par Kikujitoh pour ReopenNews.

Dernière modification par kikujitoh (24-04-2010 02:27:53)


"Les versions officielles des évenements historiques devraient systématiquement être remises en question." Howard Zinn

Hors ligne

 

#122 24-04-2010 10:36:46

info-intox
Date d'inscription: 08-09-2009
Messages: 32

Re: Pour en finir avec le terme "Pull-It"...

rev a écrit:

C'est certain.
Peut-on penser qu'il y a eu des pressions aussi à ce niveau? Voir de l'argent filé en douce aux assurances pour qu'ils oublient cette histoire??

Ce serait donc une conspiration entre Silverstein et les assureurs ? Avant d'en arriver à cette conclusion, il faudrait savoir pourquoi Silverstein a considéré que le bâtiment 7 était devenu instable.

Je ne connais pas la chaine de décision mais un responsable ou un expert doit intervenir pour décider que le bâtiment 7 était devenu instable. Si un responsable du NYPD, des pompiers, un officiel de la mairie de New-York, etc constate que le bâtiment 7 présente des signes de faiblesse évidents, ils peuvent faire évacuer le bâtiment mais il reste illogique de vouloir le préparer pour une démolition contrôlée (opération longue et devenue risquée, puisque le bâtiment est instable).

Faits historiques (confirmés par un ancien procureur présent sur les lieux) :

1) le bâtiment 7 était devenu instable : fait avéré par Silverstein lui même mais à partir de quelles observations ?

2) Silverstein a voulu convaincre ses assureurs d'une nécessaire démolition contrôlée : pourquoi prendre le risque de faire courir des démolisseurs dans un bâtiment devenu instable ?

C'est incohérent. Personne ne sait ce qui a fait dire à Silverstein que le bâtiment 7 était devenu instable. Les "petits" bâtiments 5 et 6 ont complètement brûlé, étaient plus proches des WTC1-2 et ne sont pas effondrés. ll a fallu les démolir à postériori ( http://www.infowars.com/articles/sept11 … llapse.htm ). Le WTC7 n'avait aucune raison de s'effondrer historiquement parlant. Le bâtiment 7 était même renforcé.

Il semblait important pour Silverstein de déclarer son bâtiment "à démolir" et non récupérable par les pompiers (éteindre les incendies).
A cette distance des WTC1-2, le WTC7 est-il le seul bâtiment à avoir pris feu ?
Dans une affaire d'état, il y a des fonds d'état qui peuvent intervenir et des pressions politiques importantes. Les assureurs payent Silverstein et recoivent une compensation de l'état américain ?
En France, l'état est son propre assureur. Le WTC7 était un bâtiment abritant de nombreux services de l'état américain (assurés par l'état américains ?). Personne n'a éclairci toutes ces questions.

Hors ligne

 

#123 25-04-2010 23:46:52

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8289

Re: Pour en finir avec le terme "Pull-It"...

Quand on cherche un peu des infos sur Jeffrey Scott Shapiro qui est l'auteur de cette révélation sur Foxnews quant aux agissements et desseins de Lary Silverstein , on tombe notamment sur cette page : http://drinkthis.typepad.com/shapiro/20 … .html#more

Où l'on se rend compte que dans un article daté du 1er octobre 2002 ( mais appremment posté sur le site en 2006), le journaliste d'investivation était particulièrement troublé par des révélations fracassantes qu'on lui avait faites quant à divers indices de préconnaissance de la survenance de ces attentats dans les milieux arabes de Brooklyn et New Jersey. Il a examiné cela en long et en large, au terme d'une enquête d'un an, dans son article de 2002 significativement intitulé " les histoires de connaissance prélable, plus que des légendes urbaines". Il développe divers faits tendant à indiquer une préconnaissance massive dans les milieux arabes... 

Selon lui, tous ces faits qu'il a investigués très rapidement après la survenance des attentats, mérite amplement une investigation plus approfondie qu'il ne pouvait pas continuer. Il est sûr et certain que certaines personnes avaient une connaissance préalable (voir l'incident de New Utrecht qu'il décrit) mais il ne sait pas dire qui et ne peut continuer cette enquête, à défaut de fonds et moyens (ressources?) nécessaires.

Dans ce nouvel article paru sur Foxnews et qui apporte un nouvel éclairage sur la position de Larry Silverstein durant l'après-midi (il voulait démolir et avait demandé la permission aux assurances de ce faire mais le bâtiment s'effondré avant naturellement dans un silence de cathédrale, je le sais, j'étais là, dans la zone de protection du WTC 7 -), l'auteur affirme qu'il travaillait à l'époque des attentats pour la société Ganett  (parente avec USA TODAY) à New York et que l'effondrement du WTC 7 n'était pas une conspiration mais que tout le monde savait parmi les gens informés que Lary Silverstein avait demandé à démolir le bâtiment 7 à son assurance...

Il conclut donc que malgré son enquête très approfondie auprès de divers services et il n'a trouvé aucun indice de préconnaissance de ces attentats, autres que des vagues rumeurs, qui ne soient pas liés à al quaida... Autrement, il aurait finalement trouvé les ressources qui lui manquaient en 2002 pour continuer son enquête et s'intéresser aux thèses conspirationnistes, avant de devoir conclures à leur manque total de substance.

Voir ici, cet article assassin de Foxnews : http://www.foxnews.com/opinion/2010/04/ … ept-shame/

Résumons les trois points pour lesquels on peut le qualifier d'assassin pour la cause. En effet, par la grâce de cet article :

1. La théorie officielle reçoit la caution d'un procureur plus Bushiste que GWB lui-même mais néanmoins ancien journaliste d'investigation s'étant intéressé de prêt au 11 septembre. Dans cet article, cet auteur attaque vertement l'un de ses tenants les plus en vue aux USA, J. Ventura et ses affirmations relatives à la DC du WTC 7.

2. On tente d'enlever par des déclarations-chocs toute vraisemblance quant au fait que le WTC 7 ait pu être démoli volontairement. L'argumentation  est : J'étais là tout prêt et j'ai discuté avec des personnes qui oeuvraient sur le terrain... Qu'ils la ferment ces conspiros, ils ne savent pas de quoi, ils parlent. Moi, j'étais là...  Et je sais que ce n'était qu'un effondrement car c'était silencieux (sous-entedu, je l'aurais bien entendu s'il y avait eu des explosions... Argumentaire classique des debunkers.

Et tant pis, si quand on connaît un peu le dossier on sait que bcp d'autres témoins ont quant à eux entendu un vacarme monstrueux et des explosions, juste avant la mise en ruine du WTC 7. Et tant pis, si c'est peu crédible que l'effondrement d'un tel immeuble et le concassage des tonnes de béton et autres solides en résultant puisse donner une impression de silence.

L'important c'est que j'y étais et qu'avec mon argumentation à la noix, tous les spectateurs télés moyens (tautologie) arrêteront de douter.

3. Last but not least, on donne une porte de sortie honorable au pull it de Larry Silverstein, à présent que son explication selon laquelle il parlait des poimpiers a été démontée par de multiples éléments concordants tenant à la lingusitique autant qu'à divers témoignages indiquant le retrait des pompiers du WTC 7, avant qu'il prétende avoir demandé de les évacuer par téléphone...

La porte de sortie honorable pourrait être quelque chose dans ce genre, dans le cas où cela devrait aller plus loin qu'une mise en cause de sa personne sur Internet : oui, c'est vrai, j'ai pas dit la vérité à propos de pull it. Désolé... Allez, on fait pénitence, comme Tiger Woods, on promet de faire une cure au Wyoming pour apprendre à dire toujours la vérité... C'est vrai, j'ai menti, je voulais bien indiquer la démolition de la tour en parlant du pull it mais je n'ai évidemment pas démoli cette tour car l'assurance m'a siginifié son désaccord de la démolir et de toute façon, l'immeuble s'est effondré tout seul bien avant que l'on puisse s'en occuper.

En clair, grâce à cette déclaration providentielle d'un ancien journaliste de Ganett,  Larry Silverstein pourrait s'en tirer tout au plus avec un petit blâme et on enterrera l'affaire avec 4000 smileys chez Hardware!

4. Last but not least, cette nouvelle révélation permet d'expliquer pourquoi des journalistes auraient annoncé prématurément l'effondrement du WTC 7. En effet, s'ils avaient eu vent du fait que cette tour pourrait être prochainement démolie... Cela devient moins étrange qu'ils l'annoncent avec un peu d'avance.

Quelques petits grains de sable?

- Grain de sable n°1 : N'est-ce pas un peu trop cousu de fil blanc comme histoire? Refutation : La désinformation potentielle ne vise pas à faire changer d'avis les truthers mais plutôt à les ridiculiser aux yeux des personnes qui ne connaissent rien à l'affaire (Une nouvelle fois, c'est une recette classique).

- Grain de sable n°2 : D'après, plusieurs sources retrouvées par un truther US, ce Shapiro n'était pas à New York en septembre-otobre 2001 mais travaillait pour le Globe sur une autre affaire relatée ici dans une bibliographie qui ne relate rien quant à ses révélations de 2002 sur l'affaire du 11 septembre.

http://www.acandyrose.com/03041999NEWS- … bloids.txt

Toutefois, apparemment, le procureur Shapiro n'a travaillé au Globe que jusque 1999 et plusieurs sites confirment son intérêt pour le 11 septembre lorsqu'il était journaliste d'investigation.

Une bibliographie provenant du site Honor and Freedom, association militant en faveur de la réhabilitation du souvenir de GWB (tout un programme quand même) :

Jeffrey Scott Shapiro, National Organizer
Jeffrey Scott Shapiro is a nationally recognized investigative journalist and former Washington, D.C. prosecutor who has reported for CBS News, Gannett News and TIME magazine. He has also authored political columns for the Los Angeles Times, Wall Street Journal, Washington Times and many others. A former student of Governor Michael Dukakis, he previously campaigned and interned for President Bill Clinton, served on U.S. Senator John Kerry’s legal team during the presidential elections of 2004 and campaigned for U.S. Senator Joseph Lieberman in 2006. He now practices law and journalism between Washington, D.C. and Florida, and serves as the National Organizer of Honor Freedom.

Il a bel et bien bossé à Ganett News et c'est bel et bien une pointure du journalisme. Donc, le commentaire du truther sous l'article de 911blogger semble du bullshit...


PS : Je suis sidéré de voir la grande proximité entre cette dernière révélation du procureur Shapiro et la possibilité que j'avais évoquée ici : http://forum.reopen911.info/p225167-15- … ml#p225167, à croire que je l'ai tuyauté à mon insu tongue *

* Special dedicaces à Majik (MJK) qui me lit partout et qui me prend pour un agent de désinformation big_smile

Dernière modification par charmord (26-04-2010 01:17:06)


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#124 26-04-2010 01:38:16

info-intox
Date d'inscription: 08-09-2009
Messages: 32

Re: Pour en finir avec le terme "Pull-It"...

Toute l'affaire du WTC7 résumée par le stupéfiant Alfonsi présenté comme un journaliste "spécialiste" du dossier 11/9 sur Europe 1.

Le crime sacré - S01E03 - Alfonsi sur les attentats du 11 Septembre

Alfonsi affirme catégoriquement que Silverstein a décidé de faire tomber la tour 7. Cette intervention bizarrement n'a pas été beaucoup rediscutée sur d'autres journalistes. C'était pourtant un scoop en contradiction totale avec la version officielle. Alfonsi (qui ne doit pas y connaitre grand chose) est persuadé en voyant les images que le WTC7 a été démoli par les pompiers. Il a repris la version des truthers pour les critiquer sur un autre sujet plus grave pour lui. La démolition contrôlée ou pas est anecdotique pour lui. Un sommet dans la désinformation sur une chaine de radio périphérique.

Alfonsi et Shapiro veulent banaliser la volonté de démolir la WTC7 par Silverstein. Alfonsi allant jusqu'à dire que le plan de Silverstein a été mis en oeuvre. Shapiro n'est pas allé jusque là.
Si un livre d'un debunker français vient défendre la VO, j'espère qu'il inclura cette intervention d'Alfonsi (pour conserver la cohérence, bon courage).

Dernière modification par info-intox (26-04-2010 01:39:22)

Hors ligne

 

#125 02-05-2010 16:02:50

bluerider1
Lieu: Europe
Date d'inscription: 01-05-2007
Messages: 1725
Site web

Re: Pour en finir avec le terme "Pull-It"...

@infointox

date de cette interview sur EUROPE1?


"Presque toujours, nos contradicteurs ne répondent pas aux objections que nous leur avons opposées, mais aux sottises qu'ils nous prêtent." François MAURIAC (tout le monde est concerné, y compris les "alternativistes") Bluerider / groupes locaux, reopennews, évenements

Hors ligne

 

#126 02-05-2010 17:24:59

Zorg
Membre Actif Asso
Date d'inscription: 18-07-2006
Messages: 4903

Re: Pour en finir avec le terme "Pull-It"...

Cette interview est assez vielle il me semble (peut-être un an ou plus), Alfonsi en fait mélange tout : il parle ici de Loose Change 2 en leur prettant une arrière-pensée antisémite au motif qu'ils ont parlé de Silverstein [sic] et apparemment il ignore que le "pull it" de Silverstein ne signifie pas "retirer les pompiers" selon les proche du promoteur...
Bref, le cas classique du gars qui veut défendre la TO mais qui ne la connait pas, du coup :
- il dit des conneries
- faute d'arguments, il a recours aux amalgames, à l'accusation d'antisémitisme...

Dernière modification par Zorg (02-05-2010 17:25:37)


" La propagande est aux démocraties ce que la violence est aux dictatures." (Noam Chomsky)

Un Jeudi Noir de l'Information : le documentaire qui démonte les manipulations de Canal+, Jeudi Investigation, Tac Presse...
ReOpen911 répond à Noam Chomsky et Jean Bricmont

Hors ligne

 

#127 14-05-2010 16:04:38

paladin33
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 08-05-2010
Messages: 44

Re: Pour en finir avec le terme "Pull-It"...

l'accusation d'antisémite est trés grave qud même! C'est quand même dingue de voir cette insulte arrivée un peu partout des qu'il y a un débat qui ne convient pas à certains.

Dernière modification par paladin33 (14-05-2010 16:05:02)

Hors ligne

 

#128 14-06-2010 11:48:47

pierre60
Membre du forum
Lieu: Saigon
Date d'inscription: 11-07-2007
Messages: 1681

Re: Pour en finir avec le terme "Pull-It"...

J'ai une derniere signification pour "pull it", mais je ne vois pas Siverstein demander au chef de pompier de faire une chose pareille: surtout en de telles circonstances.
Quant a parler ensuite de ce genre de choses avec les journalistes, c'est plus que limite.
http://www.urbandictionary.com/define.php?term=pull+it


testimonium unum, testimonium nullum

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr