ReOpen911.info : Site d'information sur les attentats du 11 septembre 2001

Annonce

Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs et n'impliquent en aucun cas leur approbation par l'ensemble du mouvement (plus d'infos). L'association ReOpen911 est une initiative citoyenne et bénévole indépendante de tout mouvement politique, philosophique et religieux.

Merci de soigner vos messages, restez courtois et constructifs. Un message ne respecte pas le règlement ? Signalez-le en utilisant la fonction "signaler" en bas de chaque message. Toute discussion sur la modération ne doit se faire QUE par MP, et non sur le forum...

Vous pouvez contacter l'équipe de modération à l'adresse : moderation [ at ] reopen911.info

Vous n'êtes pas identifié.

#1 11-07-2008 06:58:43

poip
Membre du forum
Lieu: Québec
Date d'inscription: 05-08-2006
Messages: 2716

Le cerveau présumé accuse l'armée américaine

Le cerveau présumé des attentats du 11 septembre 2001, Khalid Sheikh Mohammed, a affirmé que l'armée américaine s'efforçait de l'empêcher de préparer sa propre défense.

Khalid Sheikh Mohammed, qui a refusé l'aide de ses avocats commis d'office par le Pentagone, a déclaré qu'on ne lui avait pas donné de papier dans sa cellule et expliqué qu'il n'avait pu, par conséquent, adresser une motion légale au juge.

«Nous ne sommes pas dans une situation légale. Nous sommes en enfer», a dénoncé le Pakistanais en s'adressant en anglais au magistrat.

Khalid Sheikh Mohammed est l'un des cinq détenus de la base américaine poursuivis pour les attentats du 11 septembre. Tous encourent la peine de mort.

Khalid Sheikh Mohammed et deux autres accusés ayant également choisi d'assurer eux-mêmes leur défense se sont plaint de ne pas voir leur demande de traductions de documents juridiques en arabe satisfaite plus rapidement. Ils ont aussi déploré de ne pas avoir accès à des ordinateurs.

La même question revient toujours, "qui sont-il les vrais auteurs de l'attentat alors ? "

http://www2.canoe.com/infos/internation … 12912.html


------Il vaut mieux suivre le bon chemin en boitant que le mauvais d'un pas ferme.------

Hors ligne

 

#2 11-07-2008 07:34:28

ragondin
Membre de Soutien
Date d'inscription: 29-03-2007
Messages: 7349

Re: Le cerveau présumé accuse l'armée américaine

Il a tout avoué selon le Pentagone mais un attentat qui lui est attribué est censuré.
Lequel?
www.dailymotion.com/video/x4conz_confes … k_politics

Les aveux du "cerveau" du 11-Septembre
http://insidepandoraufobox.over-blog.co … -2007.html
Avec une rapidité exceptionnelle, le Pentagone a publié, mercredi 14 mars, les extraits de la déposition faite par Khaled Cheikh Mohammed, le présumé maître d'oeuvre des attentats du 11 septembre 2001 d'Al-Qaida à New York et Washington, lors de sa première audition, le 10 mars, à Guantanamo. Selon les documents, dont des passages ont été rendus illisibles par la censure militaire, Khaled Cheikh Mohammed revendique 31 attaques et attentats, dont une partie n'ont pas été mis en oeuvre. L'un des 31 aveux, le no 3, est censuré.




Khaled Cheikh Mohammed, ancien chef du "Comité militaire d'Al-Qaida" lors de son arrestation, le 1er mars 2003.

En plus de "l'opération du 11-Septembre, de A à Z", il revendique entre autres "l'opération du World Trade Center en 1993", "l'opération à la chaussure piégée pour faire exploser deux avions américains (dont la tentative du britannique Richard Reid)", "l'attentat à la bombe contre une boîte de nuit à Bali (Indonésie)", "l'attentat d'un hôtel à Mombasa (Kenya) fréquenté par des voyageurs juifs"...

Il avoue également la préparation et le financement de projets d'attentats qui n'ont pas été réalisés, contre des villes américaines, des ambassades américaines et israéliennes, des bases militaires, des aéroports et des pétroliers à travers le monde, et des assassinats de deux anciens présidents américains, Jimmy Carter et Bill Clinton, ainsi que du président pakistanais Pervez Musharraf et du pape défunt Jean Paul II.

Khaled Cheikh Mohammed a été arrêté en 2003. Il est l'un des quatorze prisonniers de "haute valeur", selon la terminologie officielle américaine, qui ont été maintenus en détention dans les prisons secrètes de la CIA avant d'être envoyés à Guantanamo en septembre 2006.

Lors de son audition, le Pakistanais de 41 ans, qui après avoir grandi au Koweït a étudié à l'université de Caroline du Nord puis combattu en Bosnie, parle en anglais et se fait de temps en temps assister par son "représentant personnel", c'est-à-dire le militaire qui fait office d'"avocat". "Quand je dis que je suis responsable de ceci ou cela, ce n'est pas pour me faire passer pour un héros, explique Khaled Cheikh Mohammed. C'est le langage de la guerre. C'est sûr, je suis l'ennemi des Américains."

Le président de séance l'interroge sur les accusations qu'il a portées contre la CIA. L'officier emploie le mot de "torture". La réponse a été censurée.

Khaled Cheikh Mohammed tente d'expliquer sa cause avec des références historiques familières aux Américains. "Ennemi combattant, c'est un mot flexible, dit-il. Quand je dis que je ne suis pas content que 3 000 personnes aient été tuées en Amérique, je suis désolé, même. Je n'aime pas tuer les enfants. L'islam ne m'a jamais donné le feu vert pour tuer des gens. Pour les juifs, les chrétiens, les musulmans, tuer c'est interdit. Mais il y a des exceptions à la règle. Quand vous tuez des gens en Irak, vous dites : "C'est ce que nous devons faire. Nous n'aimons pas Saddam.'' C'est le même langage que j'utilise. L'autre côté vous appelle des oppresseurs. Si nous étions pendant la guerre d'Indépendance et que George Washington avait été fait prisonnier par les Anglais, c'est sûr, ils l'auraient considéré comme un "ennemi combattant''. Pour les Américains, Washington est un héros. Pour beaucoup de musulmans, c'est Oussama Ben Laden. Il fait la même chose. Il se bat. Il a besoin de son indépendance."

La déposition a été enregistrée lors d'une procédure administrative dans laquelle n'interviennent ni avocats ni civils : l'examen du statut d'"ennemi combattant". Il a fallu un avis de la Cour suprême américaine en 2003 pour que le Pentagone accepte de mettre en place ce mécanisme ressemblant à la procédure prévue par les conventions de Genève en cas de contestation du statut de prisonnier de guerre. Il a ensuite fallu que des organes de presse américains mènent une bataille juridique pour que les procès-verbaux des audiences soient rendus publics. C'est la première fois que Khaled Cheikh Mohammed s'exprime. Le procès-verbal de son audition fait 26 pages.

Pas plus que pour les centaines d'autres détenus dans le passé, les autorités n'ont autorisé la présence de journalistes pour les auditions (outre celle de Khaled Cheikh Mohammed, les dépositions d'Abou Faral Al-Libi et de Ramzi Binalshibh ont aussi été publiées).

Mais, exceptionnellement, la procédure a été entourée d'une grande publicité. Il faut probablement attribuer ce changement au souhait du nouveau secrétaire à la défense, Robert Gates, d'accélérer les procédures concernant les détenus de Guantanamo susceptibles de poursuites devant la justice militaire.

Au cours de son audition, Khaled Cheikh Mohammed se montre soucieux du sort de ses codétenus. Il essaie d'expliquer que beaucoup, parmi les Pakistanais et les Afghans prisonniers, n'ont rien à voir avec Al-Qaida et que leur détention est "injuste". Il cite le cas d'anciens espions saoudiens envoyés en Afghanistan pour tenter d'infiltrer Al-Qaida et arrêtés par les Américains en tant qu'"ennemis combattants".

Khaled Cheikh Mohammed donne une image différente de celle de l'homme à l'oeil fermé qui figure sur la sempiternelle photo de mars 2003. "Pour conclure ma déclaration, je veux vous demander d'être juste avec les autres", dit-il enfin. L'audition a duré une heure quinze minutes.





Détruire des tours, assassiner le pape : les 31 attentats ou projets

Voici la liste des 31 actes ou tentatives terroristes revendiqués par Khaled Cheikh Mohammed lors de son audition à huis clos le 10 mars à Guantanamo :

"J'ai été responsable :

1. de l'opération au World Trade Center en 1993.

2. de l'opération du 11 septembre 2001 de A à Z.

3. CENSURÉ

4. de l'opération à la "chaussure piégée" (vol Paris-Miami, le 22 décembre 2001).

5. de l'opération à l'île Filka (Koweït, le 9 octobre 2002).

6. de l'attentat à la bombe contre une boîte de nuit à Bali (Indonésie, le 12 octobre 2002).

7. de la planification d'une vague d'attaques contre des gratte-ciel aux Etats-Unis.

8. de la planification pour détruire des navires américains et des pétroliers.

9. de l'étude et du financement de l'opération pour détruire le Canal de Panama.

10. de la planification pour assassiner plusieurs anciens présidents américains dont le président (Jimmy) Carter.

11. de la planification et du financement pour des attentats contre des ponts à New York.

12. de la planification pour détruire la Sears Tower, à Chicago, en incendiant des camions citernes sous le bâtiment ou près de lui.

13. de la planification de l'opération pour détruire l'aéroport d'Heathrow et Big Ben à Londres.

14. de la planification pour la destruction de boîtes de nuit en Thaïlande.

15. de l'étude pour la destruction de la Bourse de New York.

16. de l'étude pour la destruction de bâtiments dans la ville israélienne d'Eilat en utilisant des avions venant d'Arabie saoudite.

17. de la planification pour la destruction des ambassades américaines en Indonésie, en Australie et au Japon.

18. de la planification pour la destruction des ambassades d'Israël en Inde, en Azerbaïdjan, aux Philippines et en Australie.

19. de l'étude pour la destruction d'un avion de la compagnie israélienne El-Al à Bangkok (Thaïlande).

20. pour envoyer plusieurs moudjahidins en Israël.

21-22. de l'attentat d'un hôtel de Monbasa (Kenya) fréquenté par des voyageurs juifs (28 novembre 2002) et du lancement (le même jour) d'un missile sur un avion d'El-Al ou d'une autre compagnie juive (la compagnie israélienne Arkia) sur l'aéroport de Mombasa.

23. de la planification et de l'étude pour frapper des cibles américaines en Corée du Sud.

24. de la fourniture d'un soutien financier pour frapper des cibles américaines, juives et britanniques en Turquie.

25. de la surveillance pour frapper des installations nucléaires aux Etats-Unis.

26. de la planification pour frapper le quartier général de l'OTAN (à Bruxelles).

27. de la planification de l'opération Bojinka destinée à détruire douze avions de ligne américains (prévue le 21 janvier 1995).

28. d'une tentative d'assassinat contre le président (Bill) Clinton aux Philippines en 1994 ou 1995.

29. J'ai partagé la responsabilité d'une tentative d'assassinat du pape Jean Paul II durant une visite aux Philippines (13 janvier 1995).

30. de la planification pour tenter d'assassiner le président pakistanais (Pervez) Musharraf.

31. de la tentative de destruction d'une compagnie pétrolière propriété du juif, ancien secrétaire d'Etat, Henry Kissinger, sur l'île de Sumatra, Indonésie.


Source : LeMonde.fr (1ère partie & 2ème partie)

Dernière modification par ragondin (11-07-2008 07:44:28)


« La stratégie militaire doit désormais être pensée en fonction de la couverture télévisuelle [car] si l’opinion publique est avec vous, rien ne peut vous résister ; sans elle, le pouvoir est impuissant. »
M. Michael K. Deaver

Hors ligne

 

#3 11-07-2008 07:51:28

ragondin
Membre de Soutien
Date d'inscription: 29-03-2007
Messages: 7349

Re: Le cerveau présumé accuse l'armée américaine

Ramzy Yousef est l'auteur de l'attentat à la bombe du World Trade Center en 1993. www.onze-septembre.com/bio_33.php
C'est John O'Neill qui l'arrètera et lors d'un entretien de Ben Laden en 1998 lui même dit ne pas le connaître avant ces attentats.


« La stratégie militaire doit désormais être pensée en fonction de la couverture télévisuelle [car] si l’opinion publique est avec vous, rien ne peut vous résister ; sans elle, le pouvoir est impuissant. »
M. Michael K. Deaver

Hors ligne

 

#4 11-07-2008 10:58:12

florian
Membre du forum
Date d'inscription: 09-06-2008
Messages: 841

Re: Le cerveau présumé accuse l'armée américaine

si c'est la verité, pourquoi les familles ne peuvent elle pas participés, ou sont les preuves. vu comme il a du etre torturé, y ont pus lui faire avoué n'importe quoi. c'est bizzare

Hors ligne

 

#5 11-07-2008 11:06:25

ragondin
Membre de Soutien
Date d'inscription: 29-03-2007
Messages: 7349

Re: Le cerveau présumé accuse l'armée américaine

Ce sont les incohérences du dossier du 11 septembre.
Tout comme Delmart Vreeland qui écrit le scénario des attentats un mois avant et n'est pas cité à comparaître.
www.nonalaguerre.com/articles/article62.htm


« La stratégie militaire doit désormais être pensée en fonction de la couverture télévisuelle [car] si l’opinion publique est avec vous, rien ne peut vous résister ; sans elle, le pouvoir est impuissant. »
M. Michael K. Deaver

Hors ligne

 

#6 11-07-2008 11:15:14

Armageddon
Membre du forum
Date d'inscription: 02-08-2007
Messages: 3870

Re: Le cerveau présumé accuse l'armée américaine

http://www.plumedepresse.com/spip.php?article44

La CIA, qui a avoué avoir détruit des enregistrements d’interrogatoires "musclés", était en effet soupçonnée de la pratiquer. « Le prisonnier est attaché à une planche inclinée, les jambes levées et la tête légèrement plus basse que les pieds, décrit un article d’ABC News du 18 novembre 2005 cité par Wikipédia. On lui enveloppe la tête de cellophane et de l’eau lui est versée dessus. Inévitablement, les réflexes de suffocation s’enclenchent et une peur panique de la noyade force le prisonnier à supplier que l’on arrête le traitement. D’après nos sources, les officiers de la CIA qui se sont soumis à la technique du waterboarding ont résisté en moyenne 14 secondes avant de craquer. Ils rapportent que le prisonnier d’Al Qaida le plus dur, Khalid Cheikh Mohammed, s’est attiré l’admiration des interrogateurs en résistant entre deux minutes et deux minutes et demi avant de supplier qu’on le laisse parler". Torture ou pas ? "La personne croit qu’elle est en train de se faire tuer, ce qui équivaut à un simulacre d’exécution, ce qui est illégal d’après les lois internationales", répond clairement John Sifton de l’organisation Human Rights Watch. Mais qu’on se rassure : « nous ne torturons pas », assurait Mac Connel. Sauf qu’hier, Michael Hayden, directeur de la CIA, a reconnu devant une commission parlementaire que la "simulation de noyade" a bien été infligée à "Khaled Cheikh Mohammed, cerveau présumé des attentats du 11 Septembre, Abou Zoubaydah, premier membre influent présumé d’Al-Qaida capturé par les Etats-Unis après le 11 Septembre, et Abd Rahim Al-Nashiri, un autre responsable présumé du réseau islamiste"

L'usage d'interrogatoires "musclés" dans la guerre du renseignement s'est toujours pratiqué.
Ces techniques sont supposées être employées pour démanteler des réseaux avant qu'ils deviennent opérationnels.
=> En aucun cas ces techniques ne peuvent avoir valeur d'aveux puisque celui qui y est soumis avouera de toute façon n'importe quoi.


Utiliser des aveux obtenus sous la torture dans un procès, révèle une très grave dérive.
Qu'en est-il alors de la responsabilité des peuples ?
(Sous un régime de dictature, le peuple ne peut pas être considéré comme responsable des agissements de ceux qui les gouvernent.
Quid des peuples qui se disent "démocratiques" ? )

Dernière modification par Armageddon (13-07-2008 16:39:54)


"Oculos habent et non videbunt, aures habent et non audient"

Hors ligne

 

#7 13-07-2008 15:24:10

f6
Lieu: le gosier
Date d'inscription: 07-02-2008
Messages: 4177

Re: Le cerveau présumé accuse l'armée américaine

@ Rag

Tu crois qu'il serait possible de sortir un news sur ce sujet??

Ce serait une news que l'on pourrait envoyer par mails aux journalistes qui traitent "procés guantanamo" dans la presse main stream smilesmile


N'oublions jamais la force de conviction d'un petit homme aux pieds nus, qui sut se défaire de tout un empire...
Propos d'un juif "conspira antisionistes" du début du XXI eme siècle.

Hors ligne

 

#8 14-07-2008 08:00:02

ragondin
Membre de Soutien
Date d'inscription: 29-03-2007
Messages: 7349

Re: Le cerveau présumé accuse l'armée américaine

f6 a écrit:

@ Rag

Tu crois qu'il serait possible de sortir un news sur ce sujet??

Ce serait une news que l'on pourrait envoyer par mails aux journalistes qui traitent "procés guantanamo" dans la presse main stream smilesmile

Oui il faut s'y mettre à trois ou quatre.
Qui veut y participer?


« La stratégie militaire doit désormais être pensée en fonction de la couverture télévisuelle [car] si l’opinion publique est avec vous, rien ne peut vous résister ; sans elle, le pouvoir est impuissant. »
M. Michael K. Deaver

Hors ligne

 

#9 14-07-2008 08:29:47

f6
Lieu: le gosier
Date d'inscription: 07-02-2008
Messages: 4177

Re: Le cerveau présumé accuse l'armée américaine

Si vous me donnez du matériau je veux bien rédiger !


N'oublions jamais la force de conviction d'un petit homme aux pieds nus, qui sut se défaire de tout un empire...
Propos d'un juif "conspira antisionistes" du début du XXI eme siècle.

Hors ligne

 

#10 06-08-2008 00:53:38

Zorg
Membre Actif Asso
Date d'inscription: 18-07-2006
Messages: 4903

Re: Le cerveau présumé accuse l'armée américaine

Ragondin a écrit:

Détruire des tours, assassiner le pape : les 31 attentats ou projets

Voici la liste des 31 actes ou tentatives terroristes revendiqués par Khaled Cheikh Mohammed lors de son audition à huis clos le 10 mars à Guantanamo :

"J'ai été responsable :

1. de l'opération au World Trade Center en 1993.

2. de l'opération du 11 septembre 2001 de A à Z.

3. CENSURÉ

4. de l'opération à la "chaussure piégée" (vol Paris-Miami, le 22 décembre 2001).
(...)

Figaro - 15 octobre 2007 :

Al-Qaida : le Pentagone a censuré les ''bombes sales''
PAR ROLAND JACQUARD ET ATMANE TAZAGHART *
15/10/2007 | Mise à jour : 03:30 |


DaNs le rapport, rendu public cette semaine par le Pentagone, concernant les aveux de Khalid Sheikh Mohammad, de longs passages ont été censurés. Un document exclusif que nous nous sommes procuré révèle cette partie occultée des aveux du «cerveau du 11 Septembre».
Ce document de 32 pages est la transcription d'une audition effectuée par un grand jury constitué par le Congrès américain dans le cadre des enquêtes sur les attentats du 11 Septembre. Ce jury avait recueilli les aveux de Khalid Sheikh Mohammad dans la base militaire américaine de Bagram, en Afghanistan, avant son transfert à Guantanamo en septembre 2006. Un des dossiers inquiétants, détaillé dans ce récit et occulté dans le rapport du Pentagone, concerne le programme chimique, bactériologique et nucléaire d'al-Qaida. Khalid Sheikh révèle que le premier projet d'attentat à la «bombe sale» a été envisagé, en 1993, par sa propre organisation, avant son alliance avec al-Qaida en 1996. Lors des préparatifs du premier attentat contre le World Trade Center, en 1993, le chef du commando de cette opération, Ramzi Yussuf, neveu de Khalid Sheikh, avait dans un premier temps envisagé d'introduire un poison par les conduits d'aération des tours jumelles, avant de les attaquer à la voiture piégée.
Deux ans plus tard, Ramzi Yussuf était interpellé aux Philippines, blessé par une explosion intervenue au moment où il effectuait de mystérieuses expérimentations à son domicile. C'est Khalid Sheikh qui l'avait chargé de développer ces recherches visant à mettre au point des attentats à la «bombe sale» (charges explosives traditionnelles jumelées avec des matériaux radioactifs). Nom de code de ce programme : «Projet al-Mujaheer». D'où le nom de guerre d'al-mujaheer affecté par le Pentagone au terroriste José Padilla, arrêté à son arrivée à l'aéroport de Chicago, en mai 2002. Venu du Pakistan, Padilla était chargé par Khalid Sheikh de perpétrer un attentat à la «bombe sale».
Selon Khalid Sheikh, les premières expérimentations en matière de terrorisme NRBC, entamées par Ramzi Yussuf, ont été approfondies ensuite par un ingénieur égyptien du nom de Medhat Mursi al-Sayyid Omar, alias Abou Khabab. L'une des rares grandes figures de la première génération d'al-Qaida toujours en fuite, dont la tête a été mise à prix par le FBI à 5 millions de dollars.
Khalid Sheikh affirme connaître Abou Khabab depuis 1990. «Bien qu'il soit égyptien, il est toujours resté mon homme. Il obéissait à mes ordres et non pas à ceux de Zawahiri. Car il faisait à l'origine partie de mon organisation et c'est moi qui l'ai fourni à al-Qaida, en 1996.» Abou Khabab fut alors chargé du programme chimique d'al-Qaida. Son quartier général était situé dans un camp secret à Darunta, en Afghanistan. Selon Khalid Sheikh, Abou Khabab était chargé du recrutement et de la formation de djihadistes destinés à perpétrer des attentats à la «bombe sale». Quant à l'approvisionnement en équipements et en matières fissiles, il incombait à un scientifique malaisien du nom de Yazid Sufaat. Selon Khalid Sheikh, Sufaat, qui était un proche lieutenant de Hambali, le leader d'al-Qaida en Asie du Sud-Est, avait une société d'import-export de matériel informatique qui servait de couverture à ce trafic.
Parmi les plans les plus terrifiants élaborés par cette filière NRBC mise en place par Abou Khabab, Khalid Sheikh évoque une opération qui consistait à dissimuler des engins radioactifs dans les cales des bateaux, pour ainsi les introduire et les faire exploser dans des ports américains. Pour concrétiser ce projet, Khalid Sheikh dit avoir procédé, peu avant son arrestation, à l'achat d'une flotte maritime comprenant plusieurs transporteurs.
Selon nos informations, des plans retrouvés sur des CD dans les archives de Khalid Sheikh Mohammad, lors de son arrestation, ont corroboré ses révélations et ont poussé les autorités maritimes américaines à renforcer considérablement les contrôles sur les transporteurs de conteneurs dont 50 000 débarquent tous les jours dans les ports américains.
Ce type de terrorisme radioactif est pris d'autant plus au sérieux par les services antiterroristes, qu'Abou Khabab, l'instigateur principal de ce programme, échappe toujours à la traque...

* Experts en matière de terrorisme, dernier ouvrage paru : Ben Laden, la destruction programmée de l'Occident (éditions Picollec).

http://www.lefigaro.fr/magazine/2007032 … sales.html


" La propagande est aux démocraties ce que la violence est aux dictatures." (Noam Chomsky)

Un Jeudi Noir de l'Information : le documentaire qui démonte les manipulations de Canal+, Jeudi Investigation, Tac Presse...
ReOpen911 répond à Noam Chomsky et Jean Bricmont

Hors ligne

 

#11 06-08-2008 07:59:52

f6
Lieu: le gosier
Date d'inscription: 07-02-2008
Messages: 4177

Re: Le cerveau présumé accuse l'armée américaine

L'automne 2008 va être l'automne de tous les dangers...

Dernière modification par f6 (06-08-2008 08:00:17)


N'oublions jamais la force de conviction d'un petit homme aux pieds nus, qui sut se défaire de tout un empire...
Propos d'un juif "conspira antisionistes" du début du XXI eme siècle.

Hors ligne

 

#12 06-08-2008 08:56:24

ragondin
Membre de Soutien
Date d'inscription: 29-03-2007
Messages: 7349

Re: Le cerveau présumé accuse l'armée américaine

Il y a deux choses à regarder.
1 d'éventuelles attaques sur les positions des pays qui doivent accueillir les bases des boucliers anti missiles ou l'on puisse atteindre des intérets US
2 Un attentat sur un pays européen.
Le PNAC est remplacé par le Commitee for a Strong Europe. La future défense européenne dépend de la ratification du mini traité de Sarkozy.
Comme en 2001 un acte terroriste majeur peut forcer une coalition à faire la guerre (précisé dans les textes de 1999).

Khaled Cheikh Mohammed donne des scénari déja exécutés comme le 911, Londres, le Pape,
1. de l'opération au World Trade Center en 1993. exécuté

2. de l'opération du 11 septembre 2001 de A à Z. exécuté

3. CENSURÉ AZF ?????????

4. de l'opération à la "chaussure piégée" (vol Paris-Miami, le 22 décembre 2001). exécuté mais raté

5. de l'opération à l'île Filka (Koweït, le 9 octobre 2002).

6. de l'attentat à la bombe contre une boîte de nuit à Bali (Indonésie, le 12 octobre 2002). exécuté

7. de la planification d'une vague d'attaques contre des gratte-ciel aux Etats-Unis.

8. de la planification pour détruire des navires américains et des pétroliers. le limburg pétrolier français exécuté
9. de l'étude et du financement de l'opération pour détruire le Canal de Panama.

10. de la planification pour assassiner plusieurs anciens présidents américains dont le président (Jimmy) Carter.

11. de la planification et du financement pour des attentats contre des ponts à New York. un pont est tombé en 2007 coincidence???
12. de la planification pour détruire la Sears Tower, à Chicago, en incendiant des camions citernes sous le bâtiment ou près de lui. donné par Delmart Vreeland dans son courrier du mois d'Aout 2001
13. de la planification de l'opération pour détruire l'aéroport d'Heathrow et Big Ben à Londres.

14. de la planification pour la destruction de boîtes de nuit en Thaïlande.

15. de l'étude pour la destruction de la Bourse de New York. voir WTC 7

16. de l'étude pour la destruction de bâtiments dans la ville israélienne d'Eilat en utilisant des avions venant d'Arabie saoudite. joli prétexte pour encore accuser l'Arabie Saoudite
17. de la planification pour la destruction des ambassades américaines en Indonésie, en Australie et au Japon. comme en 98 Kenya et Tanzanie

18. de la planification pour la destruction des ambassades d'Israël en Inde, en Azerbaïdjan, aux Philippines et en Australie.

19. de l'étude pour la destruction d'un avion de la compagnie israélienne El-Al à Bangkok (Thaïlande). voir le cas de Claude Covassiet le frère de Tariq Ramadan

20. pour envoyer plusieurs moudjahidins en Israël. ça c'est déjà le cas voir procés de Alamoudi qui devait financer l'assassinat deu Roi Abdalah

21-22. de l'attentat d'un hôtel de Monbasa (Kenya) fréquenté par des voyageurs juifs (28 novembre 2002) et du lancement (le même jour) d'un missile sur un avion d'El-Al ou d'une autre compagnie juive (la compagnie israélienne Arkia) sur l'aéroport de Mombasa.

23. de la planification et de l'étude pour frapper des cibles américaines en Corée du Sud. conforme au PNAC et la Corée du Nord

24. de la fourniture d'un soutien financier pour frapper des cibles américaines, juives et britanniques en Turquie. interressant pour incorporer la Turquie à l'Europe
25. de la surveillance pour frapper des installations nucléaires aux Etats-Unis.

26. de la planification pour frapper le quartier général de l'OTAN (à Bruxelles). voir les clauses du traité de l'Otan à Washington en 1999

27. de la planification de l'opération Bojinka destinée à détruire douze avions de ligne américains (prévue le 21 janvier 1995). voir Clinton

28. d'une tentative d'assassinat contre le président (Bill) Clinton aux Philippines en 1994 ou 1995.  pour anticiper les désir du PNAC voir les courriers envoyés pour la guerre en Irak dont Kouchner est un des signataire
29. J'ai partagé la responsabilité d'une tentative d'assassinat du pape Jean Paul II durant une visite aux Philippines (13 janvier 1995). voir en 1983

30. de la planification pour tenter d'assassiner le président pakistanais (Pervez) Musharraf. Butto l'a remplacé et il perd les élections en 2007

31. de la tentative de destruction d'une compagnie pétrolière propriété du juif, ancien secrétaire d'Etat, Henry Kissinger, sur l'île de Sumatra, Indonésie.


« La stratégie militaire doit désormais être pensée en fonction de la couverture télévisuelle [car] si l’opinion publique est avec vous, rien ne peut vous résister ; sans elle, le pouvoir est impuissant. »
M. Michael K. Deaver

Hors ligne

 

#13 24-08-2009 23:53:33

kidkodak
Membre du forum
Date d'inscription: 06-03-2008
Messages: 493

Re: Le cerveau présumé accuse l'armée américaine

Khalid Sheikh MOhammed:

Après avoir subi 183 ''suplices de la baignoire''(waterboarding) en 1 mois,voici qu'on apprend que la CIA, en le torturant,le menaçait d'abuser sexuellement ses enfants puis de les tuer,puis de violer la mère d'un autre homme devant ses yeux.
Et c'est la preuve sur laquelle les américains se basent pour affirmer qu'ils ont trouvés le responsable des attentats du 11 septembre 2001 rolllol

Qui fera l'enquête? roll

http://www.politico.com/largevideobox.h … 5133220001

Dernière modification par kidkodak (25-08-2009 00:34:09)

Hors ligne

 

#14 13-11-2009 12:17:57

ALIBABA25
Membre de Soutien
Date d'inscription: 08-12-2006
Messages: 1318

Re: Le cerveau présumé accuse l'armée américaine

Le cerveau présumé des attentats du 11-Septembre Khalid Sheikh Mohammed et quatre autres détenus de Guantanamo vont être renvoyés devant un tribunal de New York, a-t-on appris aujourd'hui auprès d'un
responsable de l'administration Obama.
Les cinq hommes ne seront donc jugés par un tribunal militaire.
Le ministre de la Justice Eric Holder doit annoncer la nouvelle dans la journée.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2009/ … -civil.php

Hors ligne

 

#15 13-11-2009 20:37:06

selassie
Membre de Soutien
Date d'inscription: 26-09-2009
Messages: 826

Re: Le cerveau présumé accuse l'armée américaine

C'est énorme ce truc, si ils ont droit à une vrai défense ca peut faire bouger bien des lignes


L'information est une arme

En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire (G. Orwell)

Hors ligne

 

#16 13-11-2009 22:55:07

Tuff-Gong
Membre de Soutien
Lieu: Strasbourg
Date d'inscription: 26-09-2009
Messages: 153

Re: Le cerveau présumé accuse l'armée américaine

Vous rigolez ou quoi ? On va assistez a une nouvelle parodie de procès a charge .  Et pis c'est tout !


" Seuls les plus petits secrets ont besoin d'etre protégés , les plus gros sont gardés par l'incrédulité publique "

Hors ligne

 

#17 13-11-2009 23:39:51

laurent27bis
Membre de Soutien
Lieu: Pessac
Date d'inscription: 06-05-2009
Messages: 19

Re: Le cerveau présumé accuse l'armée américaine

KSM va au moins dire durant le procès que ses aveux ont été faits sous la torture du waterboarding
mais il est clair que ca ne va rien changé et qu'il va passer sur la chaise avec ses 4 copains de cellule ...


I've chosen the red pill ... truth is hard to believe but 9/11 was an inside job ...

Hors ligne

 

#18 26-11-2009 16:30:30

rien
Membre du forum
Date d'inscription: 30-01-2007
Messages: 171

Re: Le cerveau présumé accuse l'armée américaine

11-Septembre: les accusés pourraient plaider "non-coupable"

De Lucile MALANDAIN (AFP)
‎24 nov. 2009

WASHINGTON — Les cinq hommes accusés d'avoir organisé les attentats du 11 septembre 2001 ont de multiples raisons de plaider non-coupable lors de leur procès à New York, la possibilité de faire des audiences une tribune publique n'étant que l'une d'entre elles, selon plusieurs avocats.

"Si je devais faire des conjectures, je dirais qu'ils vont plaider non-coupable parce qu'ils savent comment marche le système", assure à l'AFP un avocat impliqué dans les procédures judiciaires d'exception à Guantanamo qui abritaient jusqu'ici le dossiers du 11-Septembre.

"Devant les tribunaux d'exception, il était probablement mieux de plaider coupable pour devenir un martyr mais devant un tribunal de droit commun, il vaut mieux plaider non-coupable" pour parvenir à la même fin, ajoute-t-il.

Plaider non-coupable dans un procès criminel aux Etats-Unis signifie qu'une première phase de procès est organisée afin que les jurés établissent ou non la culpabilité de l'accusé, après un examen complet des faits, en l'occurence les attentats qui ont fait près de 3.000 morts aux Etats-Unis.

Si le jury reconnaît un ou des accusés coupables, alors commence une autre phase dite de "condamnation" où sont examinées les circonstances atténuantes ou aggravantes susceptibles d'amoindrir ou de gonfler la peine. Ici les cinq accusés risquent la peine capitale.

Lorsqu'un accusé plaide coupable, comme l'a choisi Zacarias Moussaoui en 2006, son procès se réduit à la deuxième phase. La différence en terme de délais peut se compter en mois, voire en années, selon un avocat militaire interrogé par l'AFP.

"Devant un tribunal fédéral, ça ne vaut absolument pas la peine de plaider coupable puisque ça ne va pas leur épargner la peine de mort", contrairement à la règle devant un tribunal militaire, explique-t-il, jugeant qu'il ne donnerait pas ce conseil à un client.

Mais Khaled Cheikh Mohammed, Ramzi ben al-Shaiba, Wallid ben Attash, Ali Abd Al-Aziz Ali et Mustapha al-Hawsawi ne sont pas des accusés ordinaires et leur objectif pourrait être surtout d'utiliser leur procès comme une caisse de résonnance de leurs idées.

L'avocat dans une procédure au civil d'un des accusés, Scott Fenstermaker, a certifié à l'AFP que son client Ali Abd al-Aziz Ali, l'un des accusés, allait plaider non-coupable afin d'"avoir un procès et de prouver son innocence".

"Il a une défense et il veut la présenter", a-t-il assuré, se montrant prudent après avoir affirmé à plusieurs médias américains le week-end dernier que tous les accusés feraient de même pour "exprimer leur message".

Mais au delà, la question déterminante dans le choix de la plaidoierie sera celle de l'état mental de chacun des cinq hommes.

"C'est le principal problème dans ce dossier", estime un avocat du gouvernement fédéral. Le juge militaire a laissé trois d'entre eux se représenter eux-mêmes, en juin 2008, "dès la première audience - alors qu'on savait pertinemment ce qu'ils avaient subi dans les prisons de la CIA -, sans aucune enquête ou évaluation détaillées".

S'ils continuent sur leur lancée et demandent à se défendre eux-mêmes, "ça leur permet d'avoir davantage de contrôle sur la procédure" et de ne présenter que les éléments qu'ils veulent, observe un avocat au Pentagone, convaincu qu'ils le feront.

"Ces hommes raisonnent mais il faut s'interroger pour savoir si leur raisonnement n'est pas altéré", reprend l'avocat qui exerce au sein du gouvernement fédéral. En droit américain, avoir une santé mentale défaillante exclut la possibilité de se défendre soi-même ou de plaider coupable.

Copyright © 2009 AFP

Hors ligne

 

#19 26-11-2009 16:52:26

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8296

Re: Le cerveau présumé accuse l'armée américaine

J'ai lu cet article et il est très intéressant car il nous renseigne que pour Moussaoui, la phase d'établissement de culpabilité à la lumière du dossier d'accusation n'eut pas lieu... Les jurés n'ont pas eu à vérifier la solidité du dossier d'accusation, c'est-à-dire les preuves qui accablaient Moussaoui et encore moins, celles qui accablaient al quaida... Cela devrait en principe être très différent pour le procès des 5 accusés devant les juridictions de New-York. A supposer que les facultés mentales de l'un ou l'autre des accusés soient établies comme étant diminuées, la défense devra être assumée par les avocats. Et c'est évidemment ici que devrait intervenir l'action des grands truthers US. Ils devraient prendre contact avec les avocats des accusés pour relayer les tonnes de doutes qui pèsent sur le force probante des éléments qui figurent dans le dossier d'accusation, à supposer que celui-ci soit aussi léger que celui qui avait été présenté lors du procès Moussaoui ou que celui qui figure dans les sites de debunking défendant la théorie du Gouvernement US, ce qui n'est pas certain. Il est possible que certaines pièces probantes que nous n'avons jamais vues auparavant soit sorties à l'occasion de ce procès.

En clair, ce procès, à supposer qu'il soit autre chose qu'un simulacre où les accusés plaident coupables et/ou se défendent tout seuls ou avec des avocats commis d'office peu audiacieux, est très vraisemblablement la dernière chance réelle de faire triompher la vérité.


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#20 26-11-2009 21:00:40

galactic swan
Membre du forum
Date d'inscription: 28-01-2009
Messages: 1056

Re: Le cerveau présumé accuse l'armée américaine

Faut pas dire ça Charmord. C'est une opportunité potentielle, ni plus ni moins.

Selon toute vraisemblance, s'il a été décidé de les juger en fédéral, c'est qu'on sait très bien comment ça va marcher, avec le juge qu'il faut, le procureur qu'il faut, et la plaidoirie coupable.

Tu me diras que ce sont les avocats qui décident de plaider coupable ou non, mais un avocat est un homme, un homme a un prix, et cette affaire étant d'ordre fondamentale, il me semble naturel que si la décision revient à un avocat, il sera payé pour plaider ce qu'il faut.

Il n'est pas dit que l'argument ne soit pas tout simplement : je plaide coupable pour respecter la volonté de mon client, qui assume ses actes et souhaite mourir en martyr ou un truc dans le genre. Ca peut aussi être un imam à la con qui veille à ce que la volonté de cet abruti de KCM soit de plaider coupable, comme il l'a déjà affirmé depuis longtemps.

Dernière modification par galactic swan (26-11-2009 21:02:02)


"Il y aura toujours assez de lumière pour ceux qui désirent voir, et assez d'obscurité pour ceux ont une disposition contraire" Pascal
"Tout a des révolutions réglées, et l'obscurité se terminera par un nouveau siècle des lumières" Jean Le Rond D'Alembert.

Hors ligne

 

#21 26-11-2009 21:07:33

selassie
Membre de Soutien
Date d'inscription: 26-09-2009
Messages: 826

Re: Le cerveau présumé accuse l'armée américaine

ils les ont peut être rendu fou a force de torture et ils voulaient les tuer sans autres formes de procès

Je suis pressé de savoir ce que ces hommes ont a dire pour leur défense


L'information est une arme

En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire (G. Orwell)

Hors ligne

 

#22 27-11-2009 04:32:29

pierre60
Membre du forum
Lieu: Saigon
Date d'inscription: 11-07-2007
Messages: 1681

Re: Le cerveau présumé accuse l'armée américaine

Le meurtre du petit Gregoy et la feraille sur le catenaire de la SNCF, c'est lui aussi.

Dernière modification par pierre60 (27-11-2009 04:32:53)


testimonium unum, testimonium nullum

Hors ligne

 

#23 27-11-2009 08:38:22

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8296

Re: Le cerveau présumé accuse l'armée américaine

galactic swan a écrit:

Tu me diras que ce sont les avocats qui décident de plaider coupable ou non, mais un avocat est un homme, un homme a un prix, et cette affaire étant d'ordre fondamentale, il me semble naturel que si la décision revient à un avocat, il sera payé pour plaider ce qu'il faut.

Il n'est pas dit que l'argument ne soit pas tout simplement : je plaide coupable pour respecter la volonté de mon client, qui assume ses actes et souhaite mourir en martyr ou un truc dans le genre. Ca peut aussi être un imam à la con qui veille à ce que la volonté de cet abruti de KCM soit de plaider coupable, comme il l'a déjà affirmé depuis longtemps.

Galactic,

Relis mieux l'article. Il est dit que que les 5 accusés ont un sans doute intérêt à plaider non coupable. Et contrairement à ce que tu affirmes, ce ne sont pas les avocats qui décident si les accusés plaident ou non coupables. Cette décision est du seul ressort des accusés, à supposer qu'ils soient jugés comme étant possession de leurs moyens. Il y en a au moins un qui semble d'ores et déjà avoir pris la décision de plaider non coupable. On ne connaît pas à ce jour la décision de KSM mais il se pourrait bien que lui aussi choisisse cette voie également. De toute façon, même avec un seul accusé plaidant non coupable, le jury devra être amené à vérifier la solidité du dossier d'accusation. Et c'est là que l'on verra si les avocats chercheront à exploiter les failles béantes de ce dossier tel que nous le connaissons en tout cas. Je ne me fais pas trop d'illusions compte tenu des intérêts en jeux mais sait-on jamais? Ce que je voulais dire, c'est que c'est que bien qu'improbable, c'est le la voie la plus directe et la plus réaliste pour faire entendre la cause des truthers et lui donner un effet utile... Quand les 5 accusé auront été condamnés, si cela arrive, la cause des truthers sera elle-même condamnée à demeurer bannie de la réalité consensuelle, fut-elle un mensonge, et errer pour des décennies, voire pour l'éternité, dans la blogosphère... C'est pourquoi, je crois que le rôle des truthers US et en particulier New-Yorkais sera capital durant l'instance!

Dernière modification par charmord (27-11-2009 08:40:29)


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#24 01-12-2009 07:55:34

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8296

Re: Le cerveau présumé accuse l'armée américaine

http://www.911blogger.com/node/21995

Article du LA Times, dont j'extrais ce passage :

Earlier this year, Mohammed said at a Guantanamo hearing that he wished to plead guilty. But Duke University law professor Scott Silliman said the government should not count on him and his four alleged co-conspirators to plead guilty now.

"I think it's likely KSM will want to use the trial as a forum for himself and to put the government on trial. I will be very surprised if he pleads guilty," said Silliman, a former military lawyer. "We should expect a long, convoluted trial full of difficulties for the government."

Before trial, the five defendants' attorneys are likely to ask for a change of venue and to ask for the charges to be dismissed because the long-held defendants were denied a "speedy trial."

"There also will be a mountain of discovery motions," said Charles "Cully" Stimson, a former Pentagon lawyer in the George W. Bush administration. Defense lawyers will demand to see files and cables that contain evidence involving the alleged 9/11 plotters.

Cela semble confirmer ma précédente intervention.


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#25 01-12-2009 11:07:54

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8296

Re: Le cerveau présumé accuse l'armée américaine

Si certains documents de l'enquête du FBI dénommé énigmatiquement PENTTBOM (que les truthers réclament à corps et à cri pour prouver la théorie gouvernementale de ces attentats) ne sont pas produits lors de ce procès des attentats - ce qui supposent que les avocats des prévenus puissent y avoir accès, ce qui suppose aussi que leur client ait plaidé non coupable -, l'administration US a annoncé qu'ils ne pourraient être dévoilés au public que dans 150 ANS. C'est pour cela aussi que ce procès pourrait être celui de la dernière chance pour que nous puissions nous et nos enfants en savoir un peu plus sur ces attentats.

http://www.911blogger.com/node/21304

Dernière modification par charmord (01-12-2009 11:09:18)


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#26 02-12-2009 02:15:45

ALIBABA25
Membre de Soutien
Date d'inscription: 08-12-2006
Messages: 1318

Re: Le cerveau présumé accuse l'armée américaine

Et dans 150 ans, on s'en souviendra pas
De ta première ride, de nos mauvais choix,
De la vie qui nous baise, de tous ces marchands d'armes,
Des types qui votent les lois là bas au gouvernement,
De ce monde qui pousse, de ce monde qui crie,...

Hors ligne

 

#27 02-12-2009 03:12:22

Dufada
Membre du forum
Date d'inscription: 17-02-2009
Messages: 386

Re: Le cerveau présumé accuse l'armée américaine

Le fait que les accusés soient jugés par un tribunal civil à NY, que Jesse Ventura puisse produire sa série sur les conspirations (dont le 11/9), qu'il soit interviewé sur le sujet par Larry King (une des plus grosses audiences de la TV US) après l'avoir été 2 fois par Alex Jones me donnent l'impression que le vent est en train de tourner...

Dernière modification par Dufada (02-12-2009 03:38:00)


"Il faut agiter le peuple avant de s'en servir" 
TALLEYRAND (1754-1838)

"Il en va de la responsabilité de chaque citoyen de questionner l’Autorité" 
Benjamin FRANKLIN (1706-1790)

Hors ligne

 

#28 09-12-2009 22:17:52

Parmelan
Membre du forum
Lieu: Annecy
Date d'inscription: 16-06-2009
Messages: 523

Re: Le cerveau présumé accuse l'armée américaine

Attentats du 11 septembre : Un grand jury examine des preuves   
Reuters   12/09/09

"Un grand jury de New York est en train de prendre connaissance des preuves réunies à l''encontre de Khalid Sheikh Mohammed, cerveau autoproclamé des attentats du 11 septembre 2001 et de quatre complices présumés, rapporte mardi la chaîne de télévision NBC News.
La tâche d'un grand jury est de décider si les preuves présentées sont suffisamment solides pour une inculpation.
Khalid Sheikh Mohammed, un Pakistanais qui a grandi au Koweït, et les quatre autres hommes doivent être jugés devant un tribunal fédéral à Manhattan, non loin du site de l'ex-World Trade Center, détruit lors des attentats.

Le gouvernement Obama a décidé de juger les activistes présumés devant des juridictions civiles.

Les cinq hommes sont détenus à la prison militaire américaine de Guantanamo Bay, à Cuba
."


http://lexpress.mu/story/8179-attentats … euves.html

Hors ligne

 

#29 10-12-2009 00:51:16

Redford
Membre du forum
Date d'inscription: 11-09-2007
Messages: 5701

Re: Le cerveau présumé accuse l'armée américaine

charmord a écrit:

galactic swan a écrit:

Tu me diras que ce sont les avocats qui décident de plaider coupable ou non, mais un avocat est un homme, un homme a un prix, et cette affaire étant d'ordre fondamentale, il me semble naturel que si la décision revient à un avocat, il sera payé pour plaider ce qu'il faut.

Il n'est pas dit que l'argument ne soit pas tout simplement : je plaide coupable pour respecter la volonté de mon client, qui assume ses actes et souhaite mourir en martyr ou un truc dans le genre. Ca peut aussi être un imam à la con qui veille à ce que la volonté de cet abruti de KCM soit de plaider coupable, comme il l'a déjà affirmé depuis longtemps.

Galactic,

Relis mieux l'article. Il est dit que que les 5 accusés ont un sans doute intérêt à plaider non coupable. Et contrairement à ce que tu affirmes, ce ne sont pas les avocats qui décident si les accusés plaident ou non coupables. Cette décision est du seul ressort des accusés, à supposer qu'ils soient jugés comme étant possession de leurs moyens. Il y en a au moins un qui semble d'ores et déjà avoir pris la décision de plaider non coupable. On ne connaît pas à ce jour la décision de KSM mais il se pourrait bien que lui aussi choisisse cette voie également. De toute façon, même avec un seul accusé plaidant non coupable, le jury devra être amené à vérifier la solidité du dossier d'accusation. Et c'est là que l'on verra si les avocats chercheront à exploiter les failles béantes de ce dossier tel que nous le connaissons en tout cas. Je ne me fais pas trop d'illusions compte tenu des intérêts en jeux mais sait-on jamais? Ce que je voulais dire, c'est que c'est que bien qu'improbable, c'est le la voie la plus directe et la plus réaliste pour faire entendre la cause des truthers et lui donner un effet utile... Quand les 5 accusé auront été condamnés, si cela arrive, la cause des truthers sera elle-même condamnée à demeurer bannie de la réalité consensuelle, fut-elle un mensonge, et errer pour des décennies, voire pour l'éternité, dans la blogosphère... C'est pourquoi, je crois que le rôle des truthers US et en particulier New-Yorkais sera capital durant l'instance!

Je parie sur une mayonnaise à la JFK, avec un procès sous controle mais qui remue suffisament de merde pour définitivement troubler une génération. Décevant, mais pas rien non plus.


"Croire l’histoire officielle consiste à croire des meurtriers sur parole"  Simone Weil

Hors ligne

 

#30 10-12-2009 18:05:35

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8296

Re: Le cerveau présumé accuse l'armée américaine

Les dernière nouvelles sont très mauvaises et ne laissent même pas espérer que de la merde puisse être remué, Redford.

D'après une dernière news de Blogger911, l'avocat de l'un des détenus, celui de Ali, qui avait décidé de plaider non coupable, vient d'être débarqué de l'affaire par... les juges et le Gouvernement qui ne veulent pas de vagues...

Bon, faudrait avoir d'autres sons de cloches quant aux raisons pour lesquelles il a été débarqué.

Son interview est ici : http://www.911blogger.com/node/22090

Dernière modification par charmord (10-12-2009 18:06:35)


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#31 10-12-2009 18:33:32

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8296

Re: Le cerveau présumé accuse l'armée américaine

L'avocat du prévenu Ali est Scott Fenstermaker : http://www.fenstermakerlaw.com/practiceareas.shtml


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#32 14-02-2010 09:50:24

Parmelan
Membre du forum
Lieu: Annecy
Date d'inscription: 16-06-2009
Messages: 523

Re: Le cerveau présumé accuse l'armée américaine

Attention au revirement...!
Les Etats-Unis n’excluent pas un tribunal militaire
14 Février 2010
"L’administration du président Barack Obama a laissé ouverte vendredi soir la possibilité qu’un procès du 11-Septembre se déroule devant la justice militaire et non devant un tribunal civil de New York comme cela était auparavant envisagé. «En fin de compte, quel que soit l’endroit où ce procès aura lieu, devant quelque juridiction que ce soit, ce qu’il faut, c’est que cela ait lieu de façon aussi transparente que possible en respectant toutes les règles», a déclaré le ministre de la Justice, Eric. «Si nous faisons cela, je ne suis pas sûr que l’endroit ou la juridiction revêtent une si grande importance», a poursuivi M.Holder. Interrogé au cours de son point de presse quotidien, le porte-parole de la Maison-Blanche, Robert Gibbs, a lui aussi refusé d’exclure que cinq détenus de Guantanamo accusés d’avoir organisé les attentats du 11 septembre 2001, dont le cerveau présumé des attaques, Khaled Cheikh Mohammed, puissent être jugés par un tribunal militaire d’exception. «Il y a un ensemble de choses qui sont examinées, en particulier la sécurité et les inquiétudes des habitants de New York sur la logistique, dans le processus de décision», a affirmé M.Gibbs. A l’inverse, la puissante association de défense des libertés civiles, l’Aclu, a exhorté l’administration Obama à «garder le cap et organiser le procès du 11-Septembre devant des tribunaux fédéraux» civils, dans un communiqué diffusé vendredi. «Les accusés au procès du 11-Septembre et les autres personnes accusées d’activités terroristes sont avant tout des criminels. C’est comme cela qu’ils doivent être traités, et non comme des combattants. Ces affaires doivent rester dans l’enceinte de tribunaux fédéraux» civils, a jugé Jameel Jaffer, chargé des questions de sécurité au sein de l’Aclu.
L’administration Obama avait opté en novembre pour la tenue d’un procès civil devant un tribunal de Manhattan à New York afin de juger les instigateurs présumés de ces attentats qui ont fait près de 3000 morts. Mais elle a changé de position fin janvier face à l’opposition d’élus, dont le maire de la ville Michael Bloomberg, à la tenue d’un événement d’une telle portée à proximité du site des Tours jumelles. Certains membres du Congrès veulent tout bonnement interdire aux accusés de mettre le pied sur le sol américain. Dimanche dernier, M.Obama avait affirmé que «rien n’était exclu» pour organiser le procès. «Nous nous déciderons après des consultations avec toutes les autorités compétentes», avait-il dit. Selon M.Gibbs, la décision sur le lieu du procès a été laissée au ministère de la Justice, mais M.Obama s’est de plus en plus impliqué dans le processus de décision alors que les élus du Congrès essayaient d’empêcher la tenue d’un procès civil
."

R.I

http://www.lexpressiondz.com/article/5/ … 73078.html

Hors ligne

 

#33 09-03-2010 00:31:21

Parmelan
Membre du forum
Lieu: Annecy
Date d'inscription: 16-06-2009
Messages: 523

Re: Le cerveau présumé accuse l'armée américaine

Procès 11 septembre : Obama comme Bush ?
Par Gilles Klein le 08/03/2010
L'American Civil Liberties Union (ACLU) appelle, via une publicité d'une page parue dans le New York Times, le président Obama à accepter la décision de son ministre de la Justice de faire juger les suspects de l'attentat du 11 Septembre par un tribunal civil. Obama envisagerait de les faire juger par un tribunal militaire.
"Qu'allez-vous faire Mr Président ?"

"Changement ou encore plus la même chose"

"Beaucoup d'entre nous sont choqués et s'inquiètent : en ce moment, le Président Obama envisage de ne pas suivre la décision du ministre de la Justice de juger les suspects du 11 Septembre 2001 devant un tribunal civil."

"Le Président Obama peut poursuivre les terroristes et assurer notre sécurité sans violer notre Constitution"

Les quatre images montrent Obama qui se transforme progressivement en Bush.

"Rappelez au monde que l'Amérique respecte la justice et la loi"
http://www.arretsurimages.net/media/bre … 5.demi.jpg

http://www.arretsurimages.net/vite.php?id=7394

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr