ReOpen911.info : Site d'information sur les attentats du 11 septembre 2001

Annonce

Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs et n'impliquent en aucun cas leur approbation par l'ensemble du mouvement (plus d'infos). L'association ReOpen911 est une initiative citoyenne et bénévole indépendante de tout mouvement politique, philosophique et religieux.

Merci de soigner vos messages, restez courtois et constructifs. Un message ne respecte pas le règlement ? Signalez-le en utilisant la fonction "signaler" en bas de chaque message. Toute discussion sur la modération ne doit se faire QUE par MP, et non sur le forum...

Vous pouvez contacter l'équipe de modération à l'adresse : moderation [ at ] reopen911.info

Vous n'êtes pas identifié.

#81 22-10-2009 15:31:03

Jota RV
Membre Actif Asso
Lieu: Sintra
Date d'inscription: 11-12-2006
Messages: 124

Re: BAZANT/NIST/Mooréa... Pulvérisation d'un mythe physiquement incorrect.

Le fait que le hat truss soit assez résistant pour transférer les charges sur les autres colonnes est-il compatible avec l’absence totale de hat truss dès que commence l’effondrement ?
Ne peut-on pas attaquer la VO sur ce point ?
Je ne vois pas comment la chute de l’antenne est indépendante de la chute du toit si le hat truss n’est pas détruit au moment exact où commence la chute.

Hors ligne

 

#82 22-10-2009 18:15:55

Pole
Membre du forum
Date d'inscription: 23-01-2009
Messages: 4084

Re: BAZANT/NIST/Mooréa... Pulvérisation d'un mythe physiquement incorrect.

f6 a écrit:

Pole a écrit:

Suite du 2ème cas :
- nouvelle redistribution des charges
- une ou plusieurs colonnes flambe
- redistribution
- flambage

Je ne vois pas  en quoi ton deuxième cas est différent de celui d'avant, c'est une rupture progressive et successive des colonnes que tu décris.

Pole a écrit:

Cette partie est très rapide car les ondes se propagent dans l'acier à environ 5 km/s, ce qui te donne l'impression que tout flambe en même temps, mais la VO n'en a pas besoin et ne décrit pas ça.

f6 a écrit:

1/ les ondes ?? quelles ondes ?

Pole a écrit:

Onde de pression.

Euh... Pole on est dans du statique pur au moment de l'initiation de la rupture globale, il n'y a pas d'onde en train de circuler dans la structure.
On est dans un cas de flambement des colonnes , ce n'est pas du choc , c'est du flambement.

Un flambement, c'est dynamique : des morceaux de colonnes bougent.

f6 a écrit:

f6 a écrit:

2/ D'ou sort ce chiffre de 5Km/s de vitesse de propagation de ces ondes ...

Pole a écrit:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Vitesse_du_son
Nombre utilisé par tout le monde. wink

Ben non le son c'est 300 mètres/ seconde de ce que j'en sais , depuis que je suis gamin je compte les secondes entre la lumière d'une éclair et le temps que met le bruit du tonnerre à me parvenir.

Le son dans l'air, c'est effectivement 300 m/s.
Dans le métal, c'est 5 200 m/s parce que c'est un solide et qu'il est dense.

f6 a écrit:

Et le son n'a pas grand chose à voir avec la fréquence propre d'une structure en acier en train de vibrer...

Tout à fait.
Mais là, je parle du temps entre lequel une colonne qui flambe va en faire flamber une autre.
Il me semble raisonnable de dire que c'est d/v avec v=5200 m/s et d=distance aller-retour de la colonne au hat truss (de l'ordre de la centaine de mètres).
Ce qui nous donne 2 centièmes de seconde : aucune chance de voir ça en vidéo !!!


Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs n’impliquent en aucun cas leur approbation par l’ensemble du mouvement.
Les tours jumelles ne sont pas tombées en chute libre. Le WTC 7 oui, sur un peu plus de 30 m.

Hors ligne

 

#83 22-10-2009 19:29:57

Coubiac
Membre Actif
Lieu: Rennes
Date d'inscription: 17-05-2006
Messages: 5432

Re: BAZANT/NIST/Mooréa... Pulvérisation d'un mythe physiquement incorrect.

f6 a écrit:

Il ne suffit pas d'affirmer que je me fourvoies, il faut que tu argumentes et que tu me démontre dans le cadre d'un débat argumenté que tu as raison et que j'ai tort.

Je peux pas mieux faire que l'exemple de Pole avec la maison et ce qu'il a dit jusqu'à maintenant, donc on en restera là pour moi wink.

Hors ligne

 

#84 23-10-2009 01:54:31

f6
Lieu: le gosier
Date d'inscription: 07-02-2008
Messages: 4177

Re: BAZANT/NIST/Mooréa... Pulvérisation d'un mythe physiquement incorrect.

andre404 a écrit:

@f6

Je vais faire mon avocat du Diable : Quid de l'argument de Moorea qui dit que ce ne sont pas les colonnes qui se sont rompues, mais les boulons
qui les solidarisaient entre-elles (justifié par une histoire de rotule plastique trop grande, là j'avoue que je décroche) ? Je suppose qu'on peut appliquer ton raisonnement et dire qu'il est impossible que tous les boulons aient lâché en même temps ?

Dans ce post
http://forum.reopen911.info/p208141-auj … ml#p208141

je taquinais badcow et lui expliquait les rotules plastiques de Quirant .

Un dessin vaut mille mots et une photo vaut mille dessins ...
http://img5.imageshack.us/img5/4333/chutedyn.jpg

Regarde ces morceaux de structure arrachées par ???? à sa tour d'origine!

Ces colonnes ressemblent elles à des ruptures en flambage et flexion???

Sont elles rompues systématiquement au niveau des boulons de liaisons comme tente de nous le faire croire Mooréa?

La thèse de Mooréa est la suivante, (reprise de Bazant )

Les 4 boulons de liaisons qui servent à marier par about age les éléments de colonnes extérieures auraient une solidité inférieure aux morceaux de colonnes qu'elles servent à assembler.

Je ne sais pas encore, car je n'ai aucune info certifiée sur les sections de chaque élément de la structure.

Mais intuitivement j'aurais tendance à plus faire confiance dans le bon sens de ceux qui ont conçut l'ouvrage et engagé de la responsabilité que croire à priori et sur la base de déclarations non quantifiées ceux qui comme Quirant dissertent sans chiffrer ni démontrer, ni n'engagent une quelconque responsabilité.

Sur ses déclarations il aurait été pertinent de la part de mooréa de nous montrer un bout de note de calcul...

Il ne doit pas juger nécessaire de la faire, car son propos est celui d'un scientifique faisant autorité dans son domaine, probablement que cette renommée l'exonère de produire quelques chiffres au sujet de ses affirmations.

Prenons une seule colonne pour simplifier la situation, si on prend un tronçon de trois éléments de colonnes extérieures aboutés par deux zones de "mariage" constituée d'une plaque d'extrémité percée pour recevoir 4 boulons d'assemblage et que je commence à faire fléchir cette colonne unique constituée de trois éléments assemblés, et bien Mooréa nous affirme que les boulons cassent avant que l'on ai pu tordre la colonne.

Juste intuitivement je ne le crois pas, mais  bientôt je vérifierais et je ne manquerais pas de vous informer des résultats.

Mooréa affirme sans démontrer il faudrait le croire sur parole.

Ben oui quoi quand tous les scientifiques du monde pensent la même chose sur un sujet il ne devient plus nécessaire de produire aucune démonstration chiffrée.

C'est un peu comme quand on est sur de pas trouver des explosifs , ça devient plus la peine d'en chercher, c'est bien connu...


N'oublions jamais la force de conviction d'un petit homme aux pieds nus, qui sut se défaire de tout un empire...
Propos d'un juif "conspira antisionistes" du début du XXI eme siècle.

Hors ligne

 

#85 23-10-2009 08:41:33

TuringMachine
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 27-01-2009
Messages: 46

Re: BAZANT/NIST/Mooréa... Pulvérisation d'un mythe physiquement incorrect.

f6 a écrit:

Prenons une seule colonne pour simplifier la situation, si on prend un tronçon de trois éléments de colonnes extérieures aboutés par deux zones de "mariage" constituée d'une plaque d'extrémité percée pour recevoir 4 boulons d'assemblage et que je commence à faire fléchir cette colonne unique constituée de trois éléments assemblés, et bien Mooréa nous affirme que les boulons cassent avant que l'on ai pu tordre la colonne

Les colonnes extérieures ont été tordues, et il y a des preuves photographiques de cela. C'est en se tordant que les poutres ont induit des contraintes sur le reste de la structure et les boulons en particulier.


pro-VO (pas taper svp)

Hors ligne

 

#86 23-10-2009 10:41:32

Pole
Membre du forum
Date d'inscription: 23-01-2009
Messages: 4084

Re: BAZANT/NIST/Mooréa... Pulvérisation d'un mythe physiquement incorrect.

Certains disent qu'il s'agit de la réfraction induite par l'air chaud expulsé lors de l'effondrement.
Mais la question n'est pas de savoir si à l'initiation de l'effondrement les poutres se sont tordues, mais si de manière générale, les boulons ont cassé avant les poutres.


Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs n’impliquent en aucun cas leur approbation par l’ensemble du mouvement.
Les tours jumelles ne sont pas tombées en chute libre. Le WTC 7 oui, sur un peu plus de 30 m.

Hors ligne

 

#87 23-10-2009 12:11:32

f6
Lieu: le gosier
Date d'inscription: 07-02-2008
Messages: 4177

Re: BAZANT/NIST/Mooréa... Pulvérisation d'un mythe physiquement incorrect.

TuringMachine a écrit:

f6 a écrit:

Prenons une seule colonne pour simplifier la situation, si on prend un tronçon de trois éléments de colonnes extérieures aboutés par deux zones de "mariage" constituée d'une plaque d'extrémité percée pour recevoir 4 boulons d'assemblage et que je commence à faire fléchir cette colonne unique constituée de trois éléments assemblés, et bien Mooréa nous affirme que les boulons cassent avant que l'on ai pu tordre la colonne

Les colonnes extérieures ont été tordues, et il y a des preuves photographiques de cela. C'est en se tordant que les poutres ont induit des contraintes sur le reste de la structure et les boulons en particulier.

Cher Tuting Machine, les tours se sont effondrées et il y a des preuves photographiques de cela.

Euh TM avant de venir poster chez nous , tu devrais consulter Mooréa pour savoir ce que tu peux dire ou ne pas dire ...
C'est un spécialiste ayant autorité dans son domaine  tu sais...

Il semblerait qu'en matière de RDM tu n'ai pas bien compris ce que dit Mooréa Quirant...

Ce scientifique  affirme que si les colonnes ont conservé pour la plupart d'entre elles, une parfaite rectitude, c'est justement à cause des boulons un peu sous dimensionné qui se sont rompus avant que les colonnes ne puissent atteindre leur limite élastique et commencer à se plastifier...

A moins que tu n'ai une proposition différente à formuler TM tu devrais réviser les leçons de Quirant sinon tu vas encore te faire engueuler par ta hiérarchie.

A force de venir poster n'importe quoi , tu vas finir par les agacer, déjà qu'ils sont mal mal en ce moment, si en plus tu viens décrédibiliser Quirant par tes maladresses tu vas finir par te retrouver chomiste ...

Avant de commenter des photos , enlève les peaux de saucisson que tu as sur les yeux , ça améliore l'acuité visuelle , je t'assure.


@Pole

Certains disent qu'il s'agit de la réfraction induite par l'air chaud expulsé lors de l'effondrement.

C'est quoi la réfraction induite par l'air chaud expulsé?


N'oublions jamais la force de conviction d'un petit homme aux pieds nus, qui sut se défaire de tout un empire...
Propos d'un juif "conspira antisionistes" du début du XXI eme siècle.

Hors ligne

 

#88 23-10-2009 12:20:19

f6
Lieu: le gosier
Date d'inscription: 07-02-2008
Messages: 4177

Re: BAZANT/NIST/Mooréa... Pulvérisation d'un mythe physiquement incorrect.

Jota RV a écrit:

Le fait que le hat truss soit assez résistant pour transférer les charges sur les autres colonnes est-il compatible avec l’absence totale de hat truss dès que commence l’effondrement ?
Ne peut-on pas attaquer la VO sur ce point ?
Je ne vois pas comment la chute de l’antenne est indépendante de la chute du toit si le hat truss n’est pas détruit au moment exact où commence la chute.

En tout cas ce qui est sur c'est qu'il n'est déjà plus intègre.
Contrairement à ce que nous affirme la vo dans laquelle le bloc est censé pulvériser 80 étages en restant intact... rien que ça!

mais il n'est peut être pas encore totalement détruit à t= +4 s car ce pourrait être cette structure qui permette de conserver la rectitude de l'arête du toit ??

Ce qui ne remet pas en cause mes affirmations car il reste la parfaite HORIZONTALITE de cette ligne de toiture de t=0 à t=+4  qui est toujours parfaitement incompatible avec une rupture qui serait du à des incendies .

Si la TO était recevable, le décalage des ruptures de colonnes dans le temps devrait induire un enfoncement du toit du côté de ces premières ruptures....

Ce n'est pas du tout ce qui est observable.


N'oublions jamais la force de conviction d'un petit homme aux pieds nus, qui sut se défaire de tout un empire...
Propos d'un juif "conspira antisionistes" du début du XXI eme siècle.

Hors ligne

 

#89 23-10-2009 12:35:29

f6
Lieu: le gosier
Date d'inscription: 07-02-2008
Messages: 4177

Re: BAZANT/NIST/Mooréa... Pulvérisation d'un mythe physiquement incorrect.

Pole a écrit:

f6 a écrit:

Pole a écrit:

Suite du 2ème cas :
- nouvelle redistribution des charges
- une ou plusieurs colonnes flambe
- redistribution
- flambage

Je ne vois pas  en quoi ton deuxième cas est différent de celui d'avant, c'est une rupture progressive et successive des colonnes que tu décris.

Pole a écrit:

Cette partie est très rapide car les ondes se propagent dans l'acier à environ 5 km/s, ce qui te donne l'impression que tout flambe en même temps, mais la VO n'en a pas besoin et ne décrit pas ça.

f6 a écrit:

1/ les ondes ?? quelles ondes ?

Pole a écrit:

Onde de pression.

Euh... Pole on est dans du statique pur au moment de l'initiation de la rupture globale, il n'y a pas d'onde en train de circuler dans la structure.
On est dans un cas de flambement des colonnes , ce n'est pas du choc , c'est du flambement.

Un flambement, c'est dynamique : des morceaux de colonnes bougent.

f6 a écrit:

f6 a écrit:

2/ D'ou sort ce chiffre de 5Km/s de vitesse de propagation de ces ondes ...

Pole a écrit:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Vitesse_du_son
Nombre utilisé par tout le monde. wink

Ben non le son c'est 300 mètres/ seconde de ce que j'en sais , depuis que je suis gamin je compte les secondes entre la lumière d'une éclair et le temps que met le bruit du tonnerre à me parvenir.

Le son dans l'air, c'est effectivement 300 m/s.
Dans le métal, c'est 5 200 m/s parce que c'est un solide et qu'il est dense.

f6 a écrit:

Et le son n'a pas grand chose à voir avec la fréquence propre d'une structure en acier en train de vibrer...

Tout à fait.
Mais là, je parle du temps entre lequel une colonne qui flambe va en faire flamber une autre.
Il me semble raisonnable de dire que c'est d/v avec v=5200 m/s et d=distance aller-retour de la colonne au hat truss (de l'ordre de la centaine de mètres).
Ce qui nous donne 2 centièmes de seconde : aucune chance de voir ça en vidéo !!!

Euh Pole, tu mélanges un peu les genres là ,

D'un côté tu me dis, il y a une onde de pression, et je pense que tu parles de la redistribution des charges consécutif au flambement d'une première colonne, puis d'une seconde etc...qui se déplacerait comme une sorte de vague.

Tu as raison et ce pourrait être ce qui est observé pour la tour sud, ce qui est anormal dans la to c'est que justement la tour nord ça devrait faire à peu prés comme pour la tour sud et que justement ben non, ça fait tout autre chose....

Ensuite deuxième proposition de ta part , tu nous dis ( si j'ai bien compris ton propos) le flambement génere une onde sonore.

Elle se déplace à 5Km/s depuis la zone de flambement pour remonter vers le hat truss et se répandre dans toutes les colonnes .

Es tu en train de dire que cette onde sonore serait la cause de l'amorce du flambement pour toutes les colonnes à partir de la première qui aurait cédé et géneré cette onde??

Pole, la vitesse de flambement n'a absolument rien à voir avec la vitesse de propagation d'une onde sonore dans de l'acier.

La vitesse de flambement dépend de la section, de sa limite de flambement , de la surcharge encaissée, de la vitesse d'augmentation de la pression statique suite à rupture d'une colonne à proximité et de la nouvelle répartition des charges qui en résulte, de pleins de paramètre qui fontt que ce fait dans le chaos d'un incendie qui chauffe une structure ne peut pas se produire au même instant t pour toutes colonnes reprenant le poids de cette structure.

Tu ne peux en aucune manière affirmer que la vitesse de flambement est égale à la vitesse de propagation d'une onde sonore, cette proposition n'est pas exacte.

Une rupture simultanée au dixième de seconde prés de TOUTE LA STRUCTURE PORTEUSE, c'est bien à ça que nous assistons à l'instant précis de la mise en mouvement du toit de la tour nord , ce fait n'a rien a voir avec la vitesse de propagation d'une onde sonore.

Quand je comprime un diapason pour le rapprocher de sa limite de flambement, si je l'ecite en lui tapant dessu pour lui faire chanter un LA, il ne va pas se mettre à flamber plus vite ou moins vite, sa vitesse de flambement reste corrélée à la compression que j'applique sur le diapason...et pas du tout au fait qu'il soit en train vibrer pour me donner le LA...


N'oublions jamais la force de conviction d'un petit homme aux pieds nus, qui sut se défaire de tout un empire...
Propos d'un juif "conspira antisionistes" du début du XXI eme siècle.

Hors ligne

 

#90 23-10-2009 12:41:19

f6
Lieu: le gosier
Date d'inscription: 07-02-2008
Messages: 4177

Re: BAZANT/NIST/Mooréa... Pulvérisation d'un mythe physiquement incorrect.

Coubiac a écrit:

f6 a écrit:

Il ne suffit pas d'affirmer que je me fourvoies, il faut que tu argumentes et que tu me démontre dans le cadre d'un débat argumenté que tu as raison et que j'ai tort.

Je peux pas mieux faire que l'exemple de Pole avec la maison et ce qu'il a dit jusqu'à maintenant, donc on en restera là pour moi wink.

Bon ben si tu peux pas mieux faire , j'en concluerais que tu fais un piètre "réfutateur" qui affirme sans rien démontrer un peu comme Mooréa en somme...

J'en concluerais également que tu n'est pas un camarade loyal et sincère car tu refuses de m'aider à ne pas me fourvoyer sur la voie dans laquelle je me suis engagé.

Ce que je serais tout à fait prêt à reconnaitre si tes arguments ... pardon, ... si tu avais des arguments.

So long Coubiac , une prochaine fois peut être ...mais prépare mieux tes interventions STP.


N'oublions jamais la force de conviction d'un petit homme aux pieds nus, qui sut se défaire de tout un empire...
Propos d'un juif "conspira antisionistes" du début du XXI eme siècle.

Hors ligne

 

#91 24-10-2009 00:37:48

Pole
Membre du forum
Date d'inscription: 23-01-2009
Messages: 4084

Re: BAZANT/NIST/Mooréa... Pulvérisation d'un mythe physiquement incorrect.

f6 a écrit:

D'un côté tu me dis, il y a une onde de pression, et je pense que tu parles de la redistribution des charges consécutif au flambement d'une première colonne, puis d'une seconde etc...qui se déplacerait comme une sorte de vague.

Tu as raison et ce pourrait être ce qui est observé pour la tour sud, ce qui est anormal dans la to c'est que justement la tour nord ça devrait faire à peu prés comme pour la tour sud et que justement ben non, ça fait tout autre chose....

J'ai pas compris.
Le principe c'est que tout va très vite, donc que tu ne peux pas l'observer.

f6 a écrit:

Ensuite deuxième proposition de ta part , tu nous dis ( si j'ai bien compris ton propos) le flambement génere une onde sonore.

Elle se déplace à 5Km/s depuis la zone de flambement pour remonter vers le hat truss et se répandre dans toutes les colonnes .

Es tu en train de dire que cette onde sonore serait la cause de l'amorce du flambement pour toutes les colonnes à partir de la première qui aurait cédé et géneré cette onde??

Rien à avoir avec le son.
Le fait est que si tu prends un débunker et que tu le suspends par 5 km de fils, il commencera à tomber une seconde après que le câble ait été laché.
Là c'est pareil. Une colonne flambe.
Quand est-ce que ses voisines reprennent la charge ? Réponse : au plus 2 ms après.
Donc pour avoir 20 flambages dont chacun est la conséquence du précédent uniquement, ça prend 40 ms ce que tu ne peux pas voir sur une vidéo.


Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs n’impliquent en aucun cas leur approbation par l’ensemble du mouvement.
Les tours jumelles ne sont pas tombées en chute libre. Le WTC 7 oui, sur un peu plus de 30 m.

Hors ligne

 

#92 24-10-2009 09:14:56

boltz
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 28-09-2009
Messages: 27

Re: BAZANT/NIST/Mooréa... Pulvérisation d'un mythe physiquement incorrect.

Pole a écrit:

Rien à avoir avec le son.
Le fait est que si tu prends un débunker et que tu le suspends par 5 km de fils, il commencera à tomber une seconde après que le câble ait été laché.
Là c'est pareil. Une colonne flambe.
Quand est-ce que ses voisines reprennent la charge ? Réponse : au plus 2 ms après.
Donc pour avoir 20 flambages dont chacun est la conséquence du précédent uniquement, ça prend 40 ms ce que tu ne peux pas voir sur une vidéo.

Autant sur le son comme onde mécanique longitudinale se propageant suite à une rupture et donc véhiculant de l'énergie sur le reste de la structure ça me semble à peu près correct autant l'histoire du fil je suis très sceptique...C'est quoi ton bilan des forces à t=0,0001s ? pourquoi la chute ne commence pas là? si tu prends le système fil plus débunker il chute dès que tu coupe le fil non?

Hors ligne

 

#93 24-10-2009 12:42:53

f6
Lieu: le gosier
Date d'inscription: 07-02-2008
Messages: 4177

Re: BAZANT/NIST/Mooréa... Pulvérisation d'un mythe physiquement incorrect.

@Pole

Experience:

1/ Prendre un diapason métallique (pas électronique)
2/ L'installer, posé debout sous une presse, comme une colonne du WTC, appliquer a la "colonne diapason" une compression qui soit très très proche de sa limite de flambage.
3/ Prendre une baguette métallique et frapper (doucement) le diapason pour "l'excier" et lui faire chanter le LA;
4/ Observer le système:
    4.1 Si le flambage du diapason se produit à l'initiation de l'excitation pour le faire "sonner" , m'appeler d'urgence pour faire un constat et un rapport d'analyse pour cette première mondiale...

        4.2 Si le diapason ne flambe pas , dites vous que vous êtes de retour dans la vraie vie et que décidément la physique de Bazant pourrait se produire  dans le monde de Harry Potter...mais pas encore dans le notre...

@ Boltz et @ Pole

Effectivement Pole, Boltz à raison, pourquoi le débunker resterait suspendu dans l'azur au bout de son fil entre t=0 et t=+1s.

Je sais bien que les débunkers sont des fans de Bazant et de sa physique à la Harry Potter , mais venant de ta part , je suis surpris...

Soit prudent, à force de les lire ils vont finir par t'influencer.

Dernière modification par f6 (24-10-2009 13:29:02)


N'oublions jamais la force de conviction d'un petit homme aux pieds nus, qui sut se défaire de tout un empire...
Propos d'un juif "conspira antisionistes" du début du XXI eme siècle.

Hors ligne

 

#94 24-10-2009 14:08:51

Pole
Membre du forum
Date d'inscription: 23-01-2009
Messages: 4084

Re: BAZANT/NIST/Mooréa... Pulvérisation d'un mythe physiquement incorrect.

f6 a écrit:

Effectivement Pole, Boltz à raison, pourquoi le débunker resterait suspendu dans l'azur au bout de son fil entre t=0 et t=+1s.

Parce que s'il tombait à t=0, tu aurais une transmission d'une information à une vitesse infinie.
Et Einstein n'est pas d'accord.
La transmission d'une information mécanique dans de l'acier se fait à 5200 m/s.

bolt a écrit:

C'est quoi ton bilan des forces à t=0,0001s ?

Le débunker reste toujours accroché à son fil : P=T.
Par contre, le haut du fil a commencé à chuter depuis t, et cette information se propage dans le fil.


C'est comme pour les séismes : si tu es à 10 km de l'endroit de la rupture, tu as environ 2 s pour te réfugier.
Si tu es à 600 km, tu as 10 s. Pendant ce temps, la terre se comprime.


Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs n’impliquent en aucun cas leur approbation par l’ensemble du mouvement.
Les tours jumelles ne sont pas tombées en chute libre. Le WTC 7 oui, sur un peu plus de 30 m.

Hors ligne

 

#95 24-10-2009 14:43:00

f6
Lieu: le gosier
Date d'inscription: 07-02-2008
Messages: 4177

Re: BAZANT/NIST/Mooréa... Pulvérisation d'un mythe physiquement incorrect.

@Pole,

Dans la séquence de flambage virtuelle ci dessous je te mets au défi de me prouver qu'entre l'image 1 et l'image 5 il s serait écoulé un temps de l'ordre de la microseconde.

Cette affirmation est fausse.

http://img3.imageshack.us/img3/5563/squash1.jpg

http://img3.imageshack.us/img3/5783/squash2.jpg

http://img195.imageshack.us/img195/1479/squash3.jpg

http://img3.imageshack.us/img3/4388/squash4.jpg

http://img269.imageshack.us/img269/1070/squash5.jpg

Suivant les conditions initiales les temps de flambement pour une colonne sont TOUJOURS DIFFERENTS.

Le temps de "fuage/plastification " de la colonne est absolument indépendant de la vitesse de propagation du son dans de l'acier.

Je t'invite à te rendre dans un labo équipé pour tester les matériaux avec une caméra vidéo, fait flamber des colonnes expérimentalement en laboratoire.

Tu prendras soin de faire varier les paramètres des conditions initiales comme c'est le cas au WTC.

Filme en vidéo la déformation de chacune de tes  colonnes tests et analyse ensuite les images, tu verras que les temps de flambement pour obtenir un nouvel état stable du système après fluage déformation seront à chaque fois différent en fonction des paramètres variables choisis pour tes conditions initiales.

Longueur libre de la colonne.
Section de la colonne.
Module d'élasticité de l'acier en fonction de sa température.
Chargement de la colonne (en fonction de sa proximité ou de son éloignement d'une colonne rompue)

Ta croyance est une ... croyance  Pole.
Du même genre que tous ceux qui pensent et affirment qu'un tube d'acier creux serait plus solide qu'un tube d'acier plein...(on entend souvent cette légende urbaine répétée dans la bouche des néophytes de la RDM)
Mais bon , pour les vérités révélées, c'est comme en matière de religion, le débat devient rapidement improductif...


N'oublions jamais la force de conviction d'un petit homme aux pieds nus, qui sut se défaire de tout un empire...
Propos d'un juif "conspira antisionistes" du début du XXI eme siècle.

Hors ligne

 

#96 24-10-2009 14:48:37

Pole
Membre du forum
Date d'inscription: 23-01-2009
Messages: 4084

Re: BAZANT/NIST/Mooréa... Pulvérisation d'un mythe physiquement incorrect.

Il ne s'agit pas du temps pour flamber !
Une fois que la poutre a commencé à flamber, elle ne porte plus rien !
Et 2 ms après, une autre poutre commence flambe à son tour.


Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs n’impliquent en aucun cas leur approbation par l’ensemble du mouvement.
Les tours jumelles ne sont pas tombées en chute libre. Le WTC 7 oui, sur un peu plus de 30 m.

Hors ligne

 

#97 24-10-2009 15:27:14

f6
Lieu: le gosier
Date d'inscription: 07-02-2008
Messages: 4177

Re: BAZANT/NIST/Mooréa... Pulvérisation d'un mythe physiquement incorrect.

@tous,

Regardez l'image 5 de la séquence de mon post precedent.

Est ce que la colonne flambée est SECTIONNEE ?

Et bien non toujours pas...

Pourtant la TO nous affirme que nous sommes arrivés à rupture globale du systeme global de structure...

Cette affirmation est le mensonge suivant de la TO...

C'est également ce mensonge concernant le comportement de l'acier qui voudrait nous faire cfroire que les éjections de débris de colonnes et poutrelles sectionnées mais ayant conservés une parfaite rectitude serait un événement parfaitement normal...

L'acier avant de se rompre passe TOUJOURS par une phase compris e entre sa limite élastique et sa limite de rupture, dans cette phase l'acier se plastifie.

TOUJOURS


http://img136.imageshack.us/img136/4694/rectutudeetsectionnemen.jpg

Il n'y a jamais de rupture de l'acier SANS PLASTIFICATION pour les aciers de structure...

Il n'y a pas d'autres explication rationnelle pour la rectitude et le sectionnement de ces colonnes SANS PLASTIFICATION que l'utilisation d'une technologie humaine de type démolition contrôlée.

http://img38.imageshack.us/img38/9909/wtceructedumateriau.jpg

Ce phénomène de rupture sans plastification peut se produire sur des aciers très rigide comme les aciers ressorts.
Ce phénomène s'appelle de la "fatigue", il concerne des micro ruptures qui se produisent au niveau atomique d'abord en interne dans le matériau, puis se transforment en micro rupture puis ensuite en rupture totale de la section concernée qui aura subit un nombre de cycles de déformation aller et retour très très important....

Un autre exemple du comportement de l'acier qui se palstifie TOUJOURS AVANT DE SE ROMPRE.

Sur l'image ci dessous, la structure métallique de type poutre treillis (comme les poutres support de plancher du WTC) vient de subir une explosion, et pas une petite explosion, il s'agit du hangar de AZF à Toulouse suite aux explosions du 21 Septembre 2001 ...

Beaucoup de déformation plastique de l'acier des poutres treillis, il ne manque pas d'acier tordu, mais pas l'ombre d'un sectionnement ou d'une rupture, pourtant ...la déflagration a été sévère...

http://img26.imageshack.us/img26/7199/010921pompiersparacamio.jpg

L'ACIER DE STRUCTURE AVANT DE SE ROMPRE SE PLASTIFIE ...TOUJOURS...


Il ne se comporte ni comme un pare brise en verre securit, ni comme du bois, ni comme du cristal, ni comme du chewing gum.

Ce qui est curieux à Ground zéro le 11 Septembre 2001, c'est que l'acier de structure se comportait comme du verre securit, ou du cristal...






Rappelez vous ,

Chirac le 18 09 2001 part à New York, il a sous le bras le rapport établi par le très Atlantiste fidèle cerbère du néo conservatisme, (missionné par Jean marie Messier pour l'établir)
J'ai nommé Brisard que nous avons vu chez Gullaumme Durand avec Mooréa récemment...

Chirac ne veut pas emboiter le pas des néo cons partis en croisade contre le terrorisme...

Le 18 il est à New York chez GW, le 21 attentat à toulouse déguisé en accident industriel...

La France partira finalement en Afghanistan, sans attendre la production devant le conseil de sécurité par les états unis de la moindre preuve concernant la culpabilité de Ben Laden.
Probablement que Chirac et Jospin auront cédés à la pression et au risque de voir se produire un nouvel AZF pour les contraindre un peu plus...

Huit ans après, des jeunes soldats français meurent toujours la bas , pour servir non pas la liberté , les droits de l'homme et la "démocratie" à l'occidentale, comme nous le claironne Morin et sARKO, mais pour servir les intérêts des Halliburton et autres multinationales du pétrole qui ont un besoin  vital de protéger l'oléoduc qui traverse l'Afghanistan depuis la mer Caspienne, mais aussi et surtout pour faire prospérer la culture du pavot et le trafic d'héroïne qui permet de financer tous les black programmes de ces salopards...
La production de pavot n'a jamais été aussi florissante que depuis que l'OTAN est en Afghanistan...

Avec la main sur le cœur, ils vous déclareront qu'ils luttent avec sincérité contre le trafic de drogue et la culture du pavot, mais que la région est difficile d'accès...

Ils devraient avoir plus de mal à vous expliquer comment des variétés de pavot OGM à gros rendement ont pu arriver dans les tribus pachtounes...

A moins qu'il soit de notoriété public que Monsanto soit devenu le premier producteur mondial de ces semences ... un peu particulières...

Ne comptez pas sur Martin Bouygues ou sur sARKO, Morin , et autre Alliot Marie pas plus que sur Fillon ou Lagarde pour vous en parler, ni plus que sur Hollande , Royale, DSK, Kouchner, ou autres Moscovici...

Eux leur crédo c'est la démocratie, le droit des femmes et l'antiterrorisme, c'est au nom de ces superbes valeurs qu'ils s'autorisent à massacrer les enfants Afghans et leurs parents...

Dernière modification par f6 (24-10-2009 15:50:16)


N'oublions jamais la force de conviction d'un petit homme aux pieds nus, qui sut se défaire de tout un empire...
Propos d'un juif "conspira antisionistes" du début du XXI eme siècle.

Hors ligne

 

#98 24-10-2009 15:37:16

f6
Lieu: le gosier
Date d'inscription: 07-02-2008
Messages: 4177

Re: BAZANT/NIST/Mooréa... Pulvérisation d'un mythe physiquement incorrect.

Pole a écrit:

Il ne s'agit pas du temps pour flamber !
Une fois que la poutre a commencé à flamber, elle ne porte plus rien !

Si elle ne portait plus rien, le flambement s'arrêterait , le flambage se poursuit tant que le champ de pression continu à s'exercer sur la colonne et ce jusqu' à obtenir un nouvel état de stabilité du système.

Pole a écrit:

Et 2 ms après, une autre poutre commence flambe à son tour.

Le champ de pression responsable du flambement est une séquence dynamique.

Au fur et à mesure du flambement des colonnes ce champ de pression (responsable) du franchissement de la frontière "limite de rupture globale" se redistribue sur l'ensemble des colonnes retées intègres.

Ce fait dynamique n'a aucune raison de ce produire à la vitesse de 5km/s, il se produit à la vitesse du flambement de chaque colonne.

La redistribution des charges évolue exactement à la même vitesse que le flambement, au fur et à mesure qu'une colonne flambe, les autres restées intègres reprennent la charge que celle qui vient de défaillir assumait.

Aucune corrélation entre ce phénomène de redistribution et la vitesse de propagation du son dans l'acier.


N'oublions jamais la force de conviction d'un petit homme aux pieds nus, qui sut se défaire de tout un empire...
Propos d'un juif "conspira antisionistes" du début du XXI eme siècle.

Hors ligne

 

#99 24-10-2009 16:04:28

Pole
Membre du forum
Date d'inscription: 23-01-2009
Messages: 4084

Re: BAZANT/NIST/Mooréa... Pulvérisation d'un mythe physiquement incorrect.

f6 a écrit:

Pole a écrit:

Il ne s'agit pas du temps pour flamber !
Une fois que la poutre a commencé à flamber, elle ne porte plus rien !

Si elle ne portait plus rien, le flambement s'arrêterait , le flambage se poursuit tant que le champ de pression continu à s'exercer sur la colonne et ce jusqu' à obtenir un nouvel état de stabilité du système.

Exactement : le flambage s'arrête. Pour qu'il continue, il faudrait que les liaisons entre ce qui est au-dessus de la poutre et le reste du bâtiment soient détruites.

f6 a écrit:

Pole a écrit:

Et 2 ms après, une autre poutre commence flambe à son tour.

Le champ de pression responsable du flambement est une séquence dynamique.

Au fur et à mesure du flambement des colonnes ce champ de pression (responsable) du franchissement de la frontière "limite de rupture globale" se redistribue sur l'ensemble des colonnes retées intègres.

Ce fait dynamique n'a aucune raison de ce produire à la vitesse de 5km/s, il se produit à la vitesse du flambement de chaque colonne.

La redistribution des charges évolue exactement à la même vitesse que le flambement, au fur et à mesure qu'une colonne flambe, les autres restées intègres reprennent la charge que celle qui vient de défaillir assumait.

Aucune corrélation entre ce phénomène de redistribution et la vitesse de propagation du son dans l'acier.

Bon et puis zut.

Les colonnes (côté externe) ont flambé en même temps ou presque.
Il a été observé la même chose au WTC, la VO n'est pas fausse sur cet élément précis.


Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs n’impliquent en aucun cas leur approbation par l’ensemble du mouvement.
Les tours jumelles ne sont pas tombées en chute libre. Le WTC 7 oui, sur un peu plus de 30 m.

Hors ligne

 

#100 24-10-2009 16:10:08

Calixte
Invité

Re: BAZANT/NIST/Mooréa... Pulvérisation d'un mythe physiquement incorrect.

Pole a écrit:

Les colonnes (côté externe) ont flambé en même temps ou presque.
Il a été observé la même chose au WTC, la VO n'est pas fausse sur cet élément précis.

On parle de cet effondrement sur ce fil http://forum.reopen911.info/viewtopic.php?id=10096 .

 

#101 24-10-2009 18:07:08

f6
Lieu: le gosier
Date d'inscription: 07-02-2008
Messages: 4177

Re: BAZANT/NIST/Mooréa... Pulvérisation d'un mythe physiquement incorrect.

Pole a écrit:

f6 a écrit:

Pole a écrit:

Il ne s'agit pas du temps pour flamber !
Une fois que la poutre a commencé à flamber, elle ne porte plus rien !

Si elle ne portait plus rien, le flambement s'arrêterait , le flambage se poursuit tant que le champ de pression continu à s'exercer sur la colonne et ce jusqu' à obtenir un nouvel état de stabilité du système.

Exactement : le flambage s'arrête. Pour qu'il continue, il faudrait que les liaisons entre ce qui est au-dessus de la poutre et le reste du bâtiment soient détruites.

f6 a écrit:

Pole a écrit:

Et 2 ms après, une autre poutre commence flambe à son tour.

Le champ de pression responsable du flambement est une séquence dynamique.

Au fur et à mesure du flambement des colonnes ce champ de pression (responsable) du franchissement de la frontière "limite de rupture globale" se redistribue sur l'ensemble des colonnes retées intègres.

Ce fait dynamique n'a aucune raison de ce produire à la vitesse de 5km/s, il se produit à la vitesse du flambement de chaque colonne.

La redistribution des charges évolue exactement à la même vitesse que le flambement, au fur et à mesure qu'une colonne flambe, les autres restées intègres reprennent la charge que celle qui vient de défaillir assumait.

Aucune corrélation entre ce phénomène de redistribution et la vitesse de propagation du son dans l'acier.

Bon et puis zut.
lc1Lri34OmY#t=45
Les colonnes (côté externe) ont flambé en même temps ou presque.
Il a été observé la même chose au WTC, la VO n'est pas fausse sur cet élément précis.

Au tout début de la mise en mouvement du bloc de la vidéo que tu utilises comme argument, on voit très distinctement la déformation horizontale qui précede la chute.
On pourrait demander à Jota RV combien de temps s'écoule entre les premiers mouvements et la chute, mais le fait que je l'observe en vitesse réelle à l'oeil nu, est déja une bonne indication, que nous sommes beaucoup plus lent que les 5Km/s que tu penses être le timing de l'événement.
Je maintiens ce que disais plus tôt, la vitesse de flambement d'une puis des colonnes est beaucoup plus lent que 5Km/s.

Pole ne prend pas ombrage de ma pugnacité sur chaque détail, mais ce débat me permet de confronter la solidité de mes arguments, il est important pour le developpement de la controverse scientifique en devenir...

Quand bien même ce fait aurait été possible, je te rappelle que la VO ne sait pas quoi faire avec des colonnes qui seraient flambées mais toujours pas sectionnées par rupture.

C'est pourtant bien l'état dans lequel devrait se trouver la structure global du WTC si la Bullshit Bazant /NIST/Mooréa théorie avait la moindre chance d'être  recevable...

Hors, des les premières secondes, la tour se met à éructer des morceaux de poutrelles bien droites et sectionnées bien proprement aux extrémités...

Ce fait ne ressemble toujours pas... ou plutôt de moins en moins! à un collapse par flambage des "appuis colonnes" en acier....

Et c'est pas fini avec Bazant le meilleur c'est le coup de la twingo qui pulvérise les trente cinq tonnes.

Aprés on continu le mythe avec le "crush up" et le bloc d'étage resté intact...
Il vient d'éclater 80 étages d'une structure de plus en plus solide en se rapprochant du sol, mais il a encore assez d'énergie cinétique pour venir enfin se décider d'en finir et se suicider sur le tas de débris qu'il vient de créer en éclatant les 80 étages de tour, sans une égratignure pour lui même....

En gros c'est la twingo qui vient de pulvériser le trente cinq tonnes, mais qui n'a toujours pas une éraflure et qui se suicide sur les débris du camion...

D'ailleurs il n'est pas malsain de se demander :

Ou est le tas de débris que nous devrions voir?
La tour nord est deux fois et demi plus haute que le WTC 7 et le tas de débris que nous promet Bazant est beaucoup plus petit que celui du WTC7....

Troublant non ???

Ce doit être comme l'avion du pentagone, sublimé, évaporé le tas de débris...

Pourtant au sommet de la tour, il y avait un hat truss , de la bonne grosse structure en acier et une antenne de plus de cent mètres ...

Tout ça devrait être observable sensiblement au sommet du tas de débris non  ???

Faudra que je pense à demander à Mooréa et à Bazant, ils ont surement une bonne explication!


Quoique si j'étais Bazant, je demanderais bien à Georges et à Dick une petite piaule dans leurs ranchs au Paraguay...

[Message modéré]


N'oublions jamais la force de conviction d'un petit homme aux pieds nus, qui sut se défaire de tout un empire...
Propos d'un juif "conspira antisionistes" du début du XXI eme siècle.

Hors ligne

 

#102 24-10-2009 20:14:10

Agulhon
Membre du forum
Date d'inscription: 01-10-2009
Messages: 92

Re: BAZANT/NIST/Mooréa... Pulvérisation d'un mythe physiquement incorrect.

f6 a écrit:

Pole ne prend pas ombrage de ma pugnacité sur chaque détail, mais ce débat me permet de confronter la solidité de mes arguments, il est important pour le developpement de la controverse scientifique en devenir...

Si ton but est de préparer des arguments solides en vue d'une controverse, est-ce qu'il ne serait pas bien plus productif et rapide de discuter de ça avec un ingénieur spécialisé, pied à pied pendant une journée entière ?

Il suffit de contacter un Français signataire de la pétition de ae911 (exemple : http://www.ae911truth.org/profile.php?uid=995609)

Dernière modification par Agulhon (24-10-2009 20:15:23)


"La lucidité est la blessure la plus rapprochée du soleil." René Char

Hors ligne

 

#103 24-10-2009 21:16:41

f6
Lieu: le gosier
Date d'inscription: 07-02-2008
Messages: 4177

Re: BAZANT/NIST/Mooréa... Pulvérisation d'un mythe physiquement incorrect.

Agulhon a écrit:

f6 a écrit:

Pole ne prend pas ombrage de ma pugnacité sur chaque détail, mais ce débat me permet de confronter la solidité de mes arguments, il est important pour le developpement de la controverse scientifique en devenir...

Si ton but est de préparer des arguments solides en vue d'une controverse, est-ce qu'il ne serait pas bien plus productif et rapide de discuter de ça avec un ingénieur spécialisé, pied à pied pendant une journée entière ?

Il suffit de contacter un Français signataire de la pétition de ae911 (exemple : http://www.ae911truth.org/profile.php?uid=995609)

Ben tu sais, il se trouve que je suis pas ingénieur diplômé, mais constructeur de structures diverses et variées réalisées en différentes sortes de matériaux qui vont du bois à l'acier en passant par tous types de matériaux composites.
Çà fait plus de trente ans que au quotidien je pratique "l'organisation d'un peu de matière" pour en faire des structures utilisables.
Je suis depuis 1995 associé d'un Bureau d'études pratiquant le dimensionnement  et le calcul par élements finis de structures de tous types , de toutes nature et matériau pour tous types d'usages...


Je ne demande pas mieux que de confronter mes affirmations et dénonciation de supercherie frauduleuse de Bazant/NIST/Mooréa avec n'importe lequel des grands diplômés spécialistes mondiaux dont nous parle Mooréa.

Je suis à leur disposition, ce sont ceux là qui m'intéressent, pas des gens d'accord avec moi mais n'ayant rien à défendre si ce n'est leurs positions.

Les autres, les Mooréa/Bazant/NIST ils m'intéressent plus, car ils sont les cautions pseudos scientifiques en couverture et dissimulation de crime contre l'humanité.

Pour ce qui est de débattre avec les architectes et les ingénieurs français, il se trouve que pour une raison mystérieuse la modération de ce forum m'empêche d'intégrer ce groupe...


N'oublions jamais la force de conviction d'un petit homme aux pieds nus, qui sut se défaire de tout un empire...
Propos d'un juif "conspira antisionistes" du début du XXI eme siècle.

Hors ligne

 

#104 24-10-2009 21:45:39

Agulhon
Membre du forum
Date d'inscription: 01-10-2009
Messages: 92

Re: BAZANT/NIST/Mooréa... Pulvérisation d'un mythe physiquement incorrect.

Si tu n'es pas ingénieur, c'est normal que tu ne fasses pas partie du groupe des architectes et ingénieurs !

Mais je pense qu'il serait bon que tu contactes un ingénieur du genie civil de ce groupe et que vous discutiez point par point et selon une méthodologie définie à l'avance de tes arguments.

Parce que dans un forum, même correctement modéré wink, ça reste malheureusement limité.

Donc voici mon conseil, qui vaut ce qu'il vaut mais que je t'engage à suivre : c'est toujours mieux de discuter sérieusement avec un pro déjà intéressé par le sujet. ça te permettra de voir tes erreurs et tes approximations, de renforcer ton argumentaire, et de lui apprendre des trucs !


"La lucidité est la blessure la plus rapprochée du soleil." René Char

Hors ligne

 

#105 24-10-2009 22:19:59

JiPé
Membre du forum
Date d'inscription: 04-11-2008
Messages: 784

Re: BAZANT/NIST/Mooréa... Pulvérisation d'un mythe physiquement incorrect.

@f6
Si tu maîtrises l'anglais, il y a environ 35 ingénieurs structurels inscrits dans la liste de http://www.ae911truth.org, tu en trouveras peut-être un prêt à commenter tes arguments ?


2 avions, 3 tours, cherchez l'erreur ?

Hors ligne

 

#106 24-10-2009 22:50:01

f6
Lieu: le gosier
Date d'inscription: 07-02-2008
Messages: 4177

Re: BAZANT/NIST/Mooréa... Pulvérisation d'un mythe physiquement incorrect.

Agulhon a écrit:

Si tu n'es pas ingénieur, c'est normal que tu ne fasses pas partie du groupe des architectes et ingénieurs !

Euh si tu penses que diplôme = compétence, ce que tu dis pourrait être juste, si comme moi tu penses le contraire, alors ta proposition en terme de gain global pour le mouvement devient absurde...

Agulhon a écrit:

Mais je pense qu'il serait bon que tu contactes un ingénieur du genie civil de ce groupe et que vous discutiez point par point et selon une méthodologie définie à l'avance de tes arguments.

Parce que dans un forum, même correctement modéré wink, ça reste malheureusement limité.

Ben tu vois normalement ils doivent savoir ce que j'ai entrepris, si aucun n'a jugé opportun ou utile de me contacter c'est qu'ils doivent estimer que c'est mieux de ne pas le faire et que chacun travaille dans son coin sans rien mutualiser...

Agulhon a écrit:

Donc voici mon conseil, qui vaut ce qu'il vaut mais que je t'engage à suivre : c'est toujours mieux de discuter sérieusement avec un pro déjà intéressé par le sujet. ça te permettra de voir tes erreurs et tes approximations, de renforcer ton argumentaire, et de lui apprendre des trucs !

Merci de tes conseils mais parallèlement à ce topic que j'ai ouvert, je rédige des arguments pour chacune des anomalies que j'ai observé et que celles que d'autres ont également relevé et analysé ou déjà commenté.

Mon objectif est d'aboutir à un document publiable et éventuellement co - signable avec tous ceux qui partageraient mon point de vue et mes conclusions.

C'est pour bientôt et ces débats m'aident à structurer et consolider encore les arguments .


N'oublions jamais la force de conviction d'un petit homme aux pieds nus, qui sut se défaire de tout un empire...
Propos d'un juif "conspira antisionistes" du début du XXI eme siècle.

Hors ligne

 

#107 24-10-2009 23:08:43

f6
Lieu: le gosier
Date d'inscription: 07-02-2008
Messages: 4177

Re: BAZANT/NIST/Mooréa... Pulvérisation d'un mythe physiquement incorrect.

JiPé a écrit:

@f6
Si tu maîtrises l'anglais, il y a environ 35 ingénieurs structurels inscrits dans la liste de http://www.ae911truth.org, tu en trouveras peut-être un prêt à commenter tes arguments ?

C'est un peu tôt JiPé, je ferais ça quand j'aurais fini de rédiger et fais traduire.
Mais je débat avec Mooréa et autres spécialistes mondiaux quand ils veulent.


N'oublions jamais la force de conviction d'un petit homme aux pieds nus, qui sut se défaire de tout un empire...
Propos d'un juif "conspira antisionistes" du début du XXI eme siècle.

Hors ligne

 

#108 24-10-2009 23:39:50

Pole
Membre du forum
Date d'inscription: 23-01-2009
Messages: 4084

Re: BAZANT/NIST/Mooréa... Pulvérisation d'un mythe physiquement incorrect.

f6 a écrit:

Je maintiens ce que disais plus tôt, la vitesse de flambement d'une puis des colonnes est beaucoup plus lent que 5Km/s.

Mais je suis tout à fait d'accord !
Moi je parle de la vitesse de la redistribution des charges !
Je pensais pourtant avoir été clair avec l'exemple du fil hmm

f6 a écrit:

Les autres, les Mooréa/Bazant/NIST ils m'intéressent plus, car ils sont les cautions pseudos scientifiques en couverture et dissimulation de crime contre l'humanité.
[...]
Mais je débat avec Mooréa et autres spécialistes mondiaux quand ils veulent.

Faudrait savoir tongue
Je t'ai proposé les 2 spécialistes (on verra bientôt s'ils le sont vraiment) collègues de moorea et tu n'as pas voulu.

Dernière modification par Pole (24-10-2009 23:40:06)


Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs n’impliquent en aucun cas leur approbation par l’ensemble du mouvement.
Les tours jumelles ne sont pas tombées en chute libre. Le WTC 7 oui, sur un peu plus de 30 m.

Hors ligne

 

#109 24-10-2009 23:43:26

Calixte
Invité

Re: BAZANT/NIST/Mooréa... Pulvérisation d'un mythe physiquement incorrect.

Agulhon a écrit:

Donc voici mon conseil, qui vaut ce qu'il vaut mais que je t'engage à suivre : c'est toujours mieux de discuter sérieusement avec un pro déjà intéressé par le sujet. ça te permettra de voir tes erreurs et tes approximations, de renforcer ton argumentaire, et de lui apprendre des trucs !

Comme il a déjà été dit à f6, ses travaux un minimum finalisés ou ceux de tous autres membres, s'ils le souhaitent, pourront être bien sûr soumis à la validation du GT wink.

Mais ce n'est pas le sujet de ce fil.

Fin du HS: merci.

 

#110 25-10-2009 10:36:42

f6
Lieu: le gosier
Date d'inscription: 07-02-2008
Messages: 4177

Re: BAZANT/NIST/Mooréa... Pulvérisation d'un mythe physiquement incorrect.

Pole a écrit:

f6 a écrit:

Je maintiens ce que disais plus tôt, la vitesse de flambement d'une puis des colonnes est beaucoup plus lent que 5Km/s.

Mais je suis tout à fait d'accord !
Moi je parle de la vitesse de la redistribution des charges !
Je pensais pourtant avoir été clair avec l'exemple du fil hmm

f6 a écrit:

Les autres, les Mooréa/Bazant/NIST ils m'intéressent plus, car ils sont les cautions pseudos scientifiques en couverture et dissimulation de crime contre l'humanité.
[...]
Mais je débat avec Mooréa et autres spécialistes mondiaux quand ils veulent.

Faudrait savoir tongue
Je t'ai proposé les 2 spécialistes (on verra bientôt s'ils le sont vraiment) collègues de moorea et tu n'as pas voulu.

Oups pardon j'ai raté une marche ...tu m'as proposé  un débat avec qui???

Ils sont ou que je les pulvérise ces pro Bazant?

On les trouve ou???

Dernière modification par f6 (25-10-2009 10:37:31)


N'oublions jamais la force de conviction d'un petit homme aux pieds nus, qui sut se défaire de tout un empire...
Propos d'un juif "conspira antisionistes" du début du XXI eme siècle.

Hors ligne

 

#111 25-10-2009 14:24:06

Pole
Membre du forum
Date d'inscription: 23-01-2009
Messages: 4084

Re: BAZANT/NIST/Mooréa... Pulvérisation d'un mythe physiquement incorrect.


Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs n’impliquent en aucun cas leur approbation par l’ensemble du mouvement.
Les tours jumelles ne sont pas tombées en chute libre. Le WTC 7 oui, sur un peu plus de 30 m.

Hors ligne

 

#112 25-10-2009 19:02:42

kikujitoh
Membre de Soutien
Lieu: Air Force One
Date d'inscription: 07-02-2009
Messages: 4796

Re: BAZANT/NIST/Mooréa... Pulvérisation d'un mythe physiquement incorrect.

@F6 Où en es-tu avec la rédaction d'un article expliquant pourquoi la théorie baznistréa est impossible ?


"Les versions officielles des évenements historiques devraient systématiquement être remises en question." Howard Zinn

Hors ligne

 

#113 25-10-2009 20:34:16

Pole
Membre du forum
Date d'inscription: 23-01-2009
Messages: 4084

Re: BAZANT/NIST/Mooréa... Pulvérisation d'un mythe physiquement incorrect.

http://img2.imageshack.us/img2/3535/delft.gif
A droite, la déformation s'explique parce que le reste ne part pas (pas de hat truss ?).
A gauche, pareil :


Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs n’impliquent en aucun cas leur approbation par l’ensemble du mouvement.
Les tours jumelles ne sont pas tombées en chute libre. Le WTC 7 oui, sur un peu plus de 30 m.

Hors ligne

 

#114 27-10-2009 23:38:45

f6
Lieu: le gosier
Date d'inscription: 07-02-2008
Messages: 4177

Re: BAZANT/NIST/Mooréa... Pulvérisation d'un mythe physiquement incorrect.

kikujitoh a écrit:

@F6 Où en es-tu avec la rédaction d'un article expliquant pourquoi la théorie baznistréa est impossible ?

Je suis en train de mettre à jour le post 1 de ce fil pour les faits 1 , 2, 3 et 4 observables sur les 3.8 premières secondes de l'effondrement, je poursuis les analyses de Jota RV qui a examiné et décris les faits bruts.

J'examine les conséquences pour les morceaux d'acier de la structure de ce que nous observons, et les conclusions que nous pouvons en tirer.

Je viens d'ailleurs de m'apercevoir que Nills Harrit dit la même chose que moi à un moment de son interview avec Cinthya Mc Kiney et  Jhon Paul Leppers, a propos de la simultanéité de la suppression des appuis qui est une des signatures indiscutables de la démolition contrôlée .

Pour les faits suivants 5,6 etc... je dispose de toute la matière argumentaire, mais je prends le temps à petits pas de les mettre en forme.

La rédaction des quatre premières anomalies observables n'est toujours pas définitive.

Objectif poursuivi : l'irréfutabilité du propos....

Rien de moins !

D'où la nécessité de confronter en interne avec toutes les objections que les uns et les autres pourraient apporter.

Du coup c'est lent et long car l'argumentaire à besoin d'être muri.

Chaque argument est déjà en lui seul suffisant à réfuter la théorie fallacieuse.
Il y en a déjà quatre presque exploitables et ouvert à toutes critiques constructives en vue de les perfectionner...


N'oublions jamais la force de conviction d'un petit homme aux pieds nus, qui sut se défaire de tout un empire...
Propos d'un juif "conspira antisionistes" du début du XXI eme siècle.

Hors ligne

 

#115 04-11-2009 10:00:07

andre404
Membre du forum
Date d'inscription: 01-10-2009
Messages: 223

Re: BAZANT/NIST/Mooréa... Pulvérisation d'un mythe physiquement incorrect.

Une autre voie à explorer ne serait-elle pas aussi de montrer clairement que le bloc du haut est totalement détruit avant son arrivée au sol ? Avec cela, on démonte la théorie du "crush-down / crush-up", puisque le raisonnement ne tient que si le bloc du haut arrive intègre sur le sol. Non ?

Dernière modification par andre404 (04-11-2009 10:02:26)

Hors ligne

 

#116 04-11-2009 12:08:54

andre404
Membre du forum
Date d'inscription: 01-10-2009
Messages: 223

Re: BAZANT/NIST/Mooréa... Pulvérisation d'un mythe physiquement incorrect.

Plusieurs remarques aussi sur le papier de Bazant de 2008 ("What Did and Did not Cause Collapse of WTC Twin Towers in New York") :

1) Concernant l'inclinaison du haut de la tour sud :

Il dit, fin de la page 11 dans la section "Analysis of Video-Recorded Motion and Correction for Tilt" :

"so it is taken as zero. For the duration of
video record, the foregoing equations give the correction of height due to tilt, which attains 0.48
m at 2 seconds (the video record actually extends up to 4 s, at which time, according to NIST,
the tilt angle to the East was 25◦ and to the South probably remained small). Thus the tilt
after 2 s is too high for comparing the present one-dimensional model to the video, although
this model appears adequate for the overall collapse
."

Cela ne serait-il pas du "foutage de gueule" ? En gros, il balaie du revers de la main l'inclinaison excessive du haut de la tour sud qui, il le dit lui-même, n'est pas explicable par son modèle... Quelqu'un a déjà balancé ça à Moorea ?

Quant à la figure 6, c'est vraiment une escroquerie... Le bloc ferait une rotation autour de son centre de masse ? Cela semble totalement farfelu. Par ailleurs, on voit bien que le poids pèse du coup plus à gauche qu'à droite, donc le bloc du bas doit céder en premier à gauche, et le bloc du haut basculer dans le vide. Délirant.

2) La méthodologie :

Il parle de "video recording", mais jamais il n'indique sur quelles vidéos il se base pour ses affirmations... Cela est tout sauf sérieux !

3) Que vient faire cette dernière section, avant la conclusion, dans un papier de recherche :

"Previously Refuted Hypotheses of Critics"

"It was asserted that the
presence of thermite residues was evidenced by sulfur, copper and zinc detected in the WTC
dust samples. But these elements were to be expected since they were contained in gypsum
wallboard, electrical wiring, galvanized sheet steel, etc.
"

"On a dit que...", suivi d'allégations non étayées par des références ! C'est très bizarre je trouve comme procédé dans un papier de recherche... Ne doit on pas prouver ce que l'on avance ? Sans parler du "etc." à la fin... Une grande preuve de rigueur scientifique. Parfois, lorsqu'on lit ce papier, on a l'impression d'être dans un forum de discussion sur le web.

Dernière modification par andre404 (04-11-2009 13:17:03)

Hors ligne

 

#117 04-11-2009 13:28:06

fyoul
Administrateur
Lieu: Tours
Date d'inscription: 01-12-2008
Messages: 790

Re: BAZANT/NIST/Mooréa... Pulvérisation d'un mythe physiquement incorrect.

Andre404 : je me permet une traduction possible :

De cela, on en retire que l’inclinaison après 2s est trop importante pour comparer la vidéo aux modèles à une dimension, bien que ce modèle apparaisse adéquat [pour modéliser] la chute dans son ensemble.

Comme certains l'on déjà dit précédemment, Bazant part toujours d'une conclusion pour la démontrer, tout au long de son argumentaire, et c'est encore une fois le cas ici. Je m'explique en reformulant et en explicitant sa phrase :

à priori, le modèle à une dimension ne peut pas prendre en compte une telle inclinaison, il faudrait donc passer au moins en 2D pour modéliser la chute après les deux premières secondes. Mais on peut voir que les temps de chute du modèle 1D correspondent à ceux enregistrés dans les vidéos et données sismiques, de là on peut dire que ce modèle 1D reste suffisamment bon pour expliquer la chute dans sa globalité

En résumé : le modèle satisfait les temps de chutes réels, il est donc bon, même si il ne peut pas modéliser la chute après 2s.

Je pars d'une conclusion "le modèle 1D est satisfaisant", et je l'étaye "les temps correspondent", et pour faire bien je le critique un peu au conditionnel "le modèle 1D ne peut pas modéliser une telle inclinaison, donc il ne pourrait pas modéliser la chute", mais finalement, puisque "les temps correspondent" et bien c'est que "le modèle 1D est satisfaisant".

CQFD ... ou pas. Toute son argumentation est basée sur une conclusion pré-établie qui est étayée.

Concernant la figure 6, c'est en effet n'importe quoi. Le bloc pivote au niveau de sa base, pas au niveau de son centre de gravité (d'ailleurs, çà se perçoit bien dans les vidéos).

Bref, cet article de Bazant est en effet une escroquerie dans l'argumentation ET la méthodologie. smile

Dernière modification par fyoul (04-11-2009 13:31:39)


Administrateur du forum
Groupe local Tours

Hors ligne

 

#118 24-03-2010 11:47:13

kikujitoh
Membre de Soutien
Lieu: Air Force One
Date d'inscription: 07-02-2009
Messages: 4796

Re: BAZANT/NIST/Mooréa... Pulvérisation d'un mythe physiquement incorrect.

Pour bien se rendre compte de l'escroquerie du NIST, il n'y a aucune preuve qu'une seule des colonnes centrales ait pu atteindre la température de 250°C, et pourtant le NIST place les données suivantes dans sa simulation : 4 étages où les colonnes centrales ont atteinte plus de 600 °C !!!

http://s2.noelshack.com/uploads/images/19268921095182_nist_rapport.jpg


"Les versions officielles des évenements historiques devraient systématiquement être remises en question." Howard Zinn

Hors ligne

 

#119 16-04-2010 14:42:51

Zorg
Membre Actif Asso
Date d'inscription: 18-07-2006
Messages: 4903

Re: BAZANT/NIST/Mooréa... Pulvérisation d'un mythe physiquement incorrect.

@kiku :

Nist (page 180 et 181) :

Observations of paint cracking due to thermal expansion. Of the more than 170 areas examined on 16 perimeter column panels, only three columns had evidence that the steel reached temperatures above 250 ºC: east face, floor 98, inner web; east face, floor 92, inner web; and north face, floor 98, floor truss connector. Only two core column specimens had sufficient paint remaining to make such an analysis, and their temperatures did not reach 250 ºC. ... Using metallographic analysis, NIST determined that there was no evidence that any of the samples had reached temperatures above 600 ºC. (p 90/140)

http://911research.wtc7.net/essays/nist/

Les analyses métallographiques indiquent qu’aucun échantillon n’a dépassé les 600°C.  (Le NIST omet de dire quelle est donc la température maximale atteinte)
Le NIST précise que les échantillons analysés ne représentent que (au niveau des incendies):
- 3% des colonnes extérieures
- 1 % des colonnes du noyau

Dommage que plus de 99 % de l'acier du WTC fut détruits...


Sais-tu quelle température maximale fut atteinte selon les analyses métallographiques ?


" La propagande est aux démocraties ce que la violence est aux dictatures." (Noam Chomsky)

Un Jeudi Noir de l'Information : le documentaire qui démonte les manipulations de Canal+, Jeudi Investigation, Tac Presse...
ReOpen911 répond à Noam Chomsky et Jean Bricmont

Hors ligne

 

#120 16-04-2010 15:15:43

kikujitoh
Membre de Soutien
Lieu: Air Force One
Date d'inscription: 07-02-2009
Messages: 4796

Re: BAZANT/NIST/Mooréa... Pulvérisation d'un mythe physiquement incorrect.

Les températures maximales ne sont pas données, tu penses bien c'est Franck Gale qui était responsable des analyses métalurgiques ! lol. On sait cependant que celles qui ont approché les 600 °C c'est uniquement pendant 15 mn maximum. Pour les colonnes centrales elles n'ont pas dépassé 250 °C en analyse mais le NIST monte à plus de 900 °C en simulation.

Pour ce qui est des 1% : oui, certes, mais le NIST a précisé en 2003 que les échantillons provenaient de là où les incendies avaient été les plus chauds... Mais une fois qu'ils se sont rendus compte qu'ils n'étaient pas si chauds que ça ils ont dit dans le rapport final de 2005 que les échantillons ne devaient pas refléter l'ensemble.

Problème : Si on doit pas généraliser pour des faible températures, pourquoi généraliser pour des fortes ? Le NIST s'est coincé tout seul.

Je vous fait cadeau d'un petit récapitulatif de la manipulation du NIST :

http://img809.imageshack.us/img809/1892/rsum.png

Dernière modification par kikujitoh (15-09-2011 09:25:08)


"Les versions officielles des évenements historiques devraient systématiquement être remises en question." Howard Zinn

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr