ReOpen911.info : Site d'information sur les attentats du 11 septembre 2001

Annonce

Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs et n'impliquent en aucun cas leur approbation par l'ensemble du mouvement (plus d'infos). L'association ReOpen911 est une initiative citoyenne et bénévole indépendante de tout mouvement politique, philosophique et religieux.

Merci de soigner vos messages, restez courtois et constructifs. Un message ne respecte pas le règlement ? Signalez-le en utilisant la fonction "signaler" en bas de chaque message. Toute discussion sur la modération ne doit se faire QUE par MP, et non sur le forum...

Vous pouvez contacter l'équipe de modération à l'adresse : moderation [ at ] reopen911.info

Vous n'êtes pas identifié.

#561 06-10-2009 14:50:19

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8296

Re: France 2 - L’objet du scandale - 2009 09 30

Pour rebondir sur le sujet de Brisard abordé en hors sujet sur un autre fil (que penser des autres forums...), cet article semble indiquer que Brisard a très souvent été accusé de mensonge.

http://www.mondialisation.ca/index.php? … p;aid=3682



La théorie selon laquelle les attentats du 11 septembre 2001 auraient été financés par les Saoudiens a fait long feu. Jean-Charles Brisard et Guillaume Dasquié, les pseudos-experts qui l’ont étayée viennent de reconnaître s’être trompés en tous points. Il reste que cette supercherie a rencontré un écho international et continue à servir de base à ceux qui prétendent que les États-Unis n’auraient pas dû attaquer l’Irak, mais l’Arabie saoudite. Le Réseau Voltaire revient sur cette incroyable mystification médiatique.

C’est une humiliation rare : les deux experts les plus cités au monde à propos du financement des attentats du 11 septembre 2001 ont publié, au tarif publicitaire, dans de grands quotidiens leurs plates excuses pour s’être trompés de A à Z [1]. Cette initiative est la conséquence d’un protocole d’accord signé avec la famille Bin Mahfouz pour mettre un terme aux procès en diffamation engagés. Cependant, faute de place, les lecteurs des journaux devront se contenter d’un démenti succinct et sans appel, alors que le protocole comprend 12 pages de rétractations portant sur 42 erreurs graves.


Excuses publiques de MM. Dasquié et Brisard

Les deux experts médiatiques sont le Français Guillaume Dasquié et le Franco-États-uniens Jean-Charles Brisard. Ils ont formé une brillante équipe pour intoxiquer la presse du monde entier et des institutions nationales et internationales, puis se sont spécialisés, le premier dans le dénigrement de Thierry Meyssan, le second dans celui de Tariq Ramadan, fournissant là encore toutes sortes de fausses informations à une presse avide de boucs émissaires. Si l’administration Bush a imposé la théorie selon laquelle les attentats du 11 septembre 2001 auraient été perpétrés par des agents kamikazes d’Al Qaïda, ce sont MM. Dasquié et Brisard qui ont inventé le complément théorique selon lequel ces attentats auraient été financés par des milliardaires saoudiens.

À la lecture de leur communiqué d’excuses, on pourrait un instant croire à leur bonne foi, mais l’ampleur de leurs manœuvres et la chronologie des évènements ne plaident pas en leur faveur. La seule vraie question est de savoir qui a pu commanditer une opération aussi vaste.
La plus grande qualité de cet article n'est certainement pas sa neutralité de sorte que les infos qui y sont divulguées sont sujet à caution. Sous cette réserve, on notera les passages suivants qui permettent de mieux approcher le personnage de J-C Brisard :

Tout commence en 2000, Jean-Charles Brisard, ancien assistant parlementaire d’un député français et biographe officiel de Charles Pasqua [2], a intégré la cellule d’intelligence économique de la multinationale Vivendi (ex-Compagnie lyonnaise des eaux, renommée depuis Veolia). Ce petit groupe est dirigé par l’ancien juge anti-terroriste, puis député pasquaïen, Alain Marsaud (dont Brisard était l’assistant parlementaire). Sans que l’on sache pourquoi, ils enquêtent sur le financement des ONG musulmanes par des milliardaires saoudiens et sur le lien entre ces ONG et la mouvance islamiste. Ils travaillent en relation avec des agents du FBI, notamment John O’Neill rencontré par Alain Marsaud lors d’une conférence au siège du FBI à Quantico [3]

En 1999, M. Brisard rédige un premier rapport sur ce sujet qui circule rapidement au sein de l’OCDE. Cette organisation intergouvernementale, issue du Plan Marshall, joue un rôle central dans la lutte contre le blanchiment d’argent. Parmi les structures incriminées figure un établissement français, la Société bancaire arabe (SBA), dont Salim Mahfouz est actionnaire. Affolée, la Banque de France photocopie elle-même le rapport et le transmet à plusieurs de ses partenaires pour les mettre en garde. Selon la lettre politique confidentielle Le Pli, le flamboyant Pdg de Vivendi, Jean-Marie Messier, remet lui-même une version de ce rapport au président Jacques Chirac.

Au lendemain des attentats du 11 septembre 2001, alors que les cendres du World Trade Center étaient encore chaudes, Jean-Charles Brisard produit une version actualisée de son rapport d’enquête. Sur 71 pages, il y étudie la nébuleuse financière d’Oussama Ben Laden et démontre l’implication des plus hauts financiers saoudiens dans le financement du terrorisme international. Les wahhabites sont coupables. Les premiers extraits de ce document sont publiés dans le quotidien économique La Tribune du 13 septembre 2001 [4]. Le journal le présente comme « un rapport d’enquête officiel franco-américain ». La rédaction a en effet été convaincue que M. Brisard travaille conjointement pour la DST et le FBI. Compte tenu des relations de cet enquêteur, cette assertion paraît plausible. D’autant que M. Brisard écrit dans la Revue de la Défense nationale [5].

Ce document est bientôt intégralement mis en ligne sur le site internet de la lettre confidentielle Intelligence On Line, dont Guillaume Dasquié est rédacteur en chef. Cette fois, il est précisé que le rapport « est l’œuvre d’un expert international ayant travaillé sur ce sujet dans le cadre d’une mission pour un organisme fiscal » [6]

Le document est publié par l’Assemblée nationale française en annexe du rapport de la Mission d’information sur le blanchiment des capitaux en Europe [7]. Une décision prise par le rapporteur de la Mission, le député Arnaud Montebourg, formé par John Negroponte à la French American Foundation [8].

L’intoxication est générale. De nombreux médias la répercutent croyant pouvoir s’appuyer sur un rapport qui a été ainsi visé par tant d’institutions. M. Brisard est notamment l’invité du magazine de France Télévision « Pièces à conviction » où il est présenté comme collaborateur de la DST et où il réitère ses accusations. Tandis que pour Le Monde, le rapport Brisard a été commandité par le FBI [9]

Le Réseau Voltaire publie une enquête de Thierry Meyssan avec un angle fort différent : « Les liens financiers occultes entre les Bush et les Ben Laden ». Selon cette analyse, les deux familles, loin d’être des ennemies, seraient en affaire depuis longtemps. Mais l’article reproduit lui aussi quelques imputations issues de ce document [10].

Problème : la famille Bin Mahfouz et la Société de banque arabe réagissent à ce qu’elles perçoivent comme une campagne de calomnies. Intelligence On Line retire le document de son site internet et prévient ses lecteurs. L’Assemblée nationale interrompt la diffusion de son rapport et passe les exemplaires restants au pilon. Le Réseau Voltaire publie une mise au point avec les premiers détails sur la manipulation [11]. Puis, il publie une version corrigée de son enquête dans l’hebdomadaire mexicain Proceso [12].

Une autre intoxication circule depuis trois ans pour créditer le lien entre les financiers saoudiens et le terrorisme international : la sœur de Khaled ben Mahfouz aurait épousé Oussama Ben Laden. Elle provient du témoignage sous serment de James Woolsey, directeur de la CIA, devant le Sénat des États-Unis [13]. Ce mensonge ne sera démenti que beaucoup plus tardivement [14]

Quoi qu’il en soit, Jean-Charles Brisard et Guillaume Dasquié publient ensemble une version grand public du rapport bidon sous forme de livre : Ben Laden, La Vérité interdite [15]. La veille de sa sortie en librairie, les bonnes feuilles en sont publiées par Le Monde. Le quotidien atlantiste prétend que le rapport initial de Jean-Charles Brisard a été rédigé « à la demande d’un service de renseignement français » et qu’il « a été présenté à George Bush par Jacques Chirac lors de sa première visite à Washington après le 11 septembre » [16].

L’ouvrage connaîtra un succès international. Il accrédite la thèse de la responsabilité saoudienne et de l’impuissance de la bureaucratie états-unienne qui n’aurait pas écouté à temps les avertissements d’un vertueux officier du FBI. Lors de sa publication aux États-Unis [17], le dossier de presse diffusé par leur éditeur Nation Books indique que Jean-Charles Brisard a été conseiller du sénateur démocrate du Colorado Marty Wirth [18]. Problème : ce sénateur n’a jamais existé et M. Brisard n’a jamais figuré sur le registre des personnes accréditées au Congrès [19].

L’ouvrage, qui sert évidemment à préparer la guerre que les néo-conservateurs veulent livrer à l’Arabie saoudite [20] est perçu, à tort, par les opposants à George W. Bush comme une critique révolutionnaire du discours gouvernemental. Il est primé par le Project Censored en 2003 [21]. En fait de révolution, le livre de MM. Brisard et Dasquié sert de base au rapport rédigé par de très hautes personnalités états-uniennes pour le Council on Foreign Relations à propos de la lutte contre le financement du terrorisme [22]. Parmi la douzaine de rédacteurs, on relève des responsables du Conseil de sécurité nationale et un ancien directeur de la CIA.

Très intrigué par le fait que Guillaume Dasquié, en tant que rédacteur en chef d’Intelligence On Line ait diffusé puis désavoué le rapport Brisard et qu’à titre personnel il en ait rédigé une version grand public, Thierry Meyssan se rend à son bureau pour le rencontrer [23]. Mais il n’obtient pas de réponse claire mais une proposition d’embauche qu’il écarte.

En mars 2002, Thierry Meyssan publie L’Effroyable imposture [24], une analyse des attentats du 11 septembre et de leurs conséquences en politique intérieure et extérieure états-uniennes. Il y réfute la thèse gouvernementale du complot islamique mondial financé par les saoudiens. Il est conspué par une très violente campagne de presse animée par les relais français du Manhattan Institute [25] et de la Foundation for the Defense of Democracies [26]

Guillaume Dasquié ne tarde pas à publier un ouvrage en réplique avec le journaliste du Point Jean Guisnel, L’Effroyable mensonge [27]. Les deux auteurs se gardent bien de discuter l’analyse des dérives politiques intérieures et extérieures des États-Unis. Ils concentrent leur critique sur un chapitre, très médiatisé en France, la contestation qu’un avion se soit écrasé sur le pentagone. Problème : pour cela, ils bravent les lois de la physique newtonnienne et assurent sans rire que l’avion s’est écrasé en « piqué horizontal ». L’essentiel de leur pamphlet est une supputation sur l’identité des collaborateurs du Réseau Voltaire visant à faire accroire que l’association aurait viré à l’extrême droite [28].

La presse internationale est satisfaite. MM. Dasquié et Guisnel ont « prouvé » que les journalistes ont bien fait leur travail sur le 11 septembre et que les travaux de Meyssan peuvent être écartés. Inutile de les lire. Problème : ce livre fait l’objet d’une condamnation judiciaire [29]

De son côté, Jean-Charles Brisard ne s’en tient pas là. Il devient enquêteur aux États-Unis pour un prestigieux cabinet d’avocats Motley Rice LLC qui défend 5 600 parents de victimes des attentats du 11 septembre et exige des dommages et intérêts de la famille royale saoudienne [30]. Dans ce cadre, M. Brisard transmet des documents au juge Renaud van Ruymbeke (proche du juge Alain Marsaud). Yeslam Binladen et son demi-frère Oussama diposaient d’un compte commun à l’Union des banques suisses (UBS) de 1990 à 1997 [31]. Des transferts de fonds de 300 millions de dollars auraient été opérés entre la Suisse et le Pakistan en 2000 pour financer les attentats. Le parquet de Paris ouvre une enquête. Problème : après avoir perquisitionné neuf sociétés, la Suisse constate que l’accusation n’est aucunement étayée et rejette la commission rogatoire internationale [32]. Selon l’AFP, les déclarations de M. Brisard reposeraient sur des informations provenant des services états-uniens [33]. Comme le reste, c’est faux.

Problème : M. Brisard a installé sa société de consulting à Lausanne. Il a été mandaté par le Ministère public de la Confédération pour produire une expertise. Mais la Suisse ignorait qu’il était un informateur du juge Van Ruymbeke et qu’il travaillait pour un cabinet d’avocats états-uniens. Or, des éléments du dossier suisse, couverts par le secret de l’instruction, ont fait surface dans le cabinet d’avocat états-unien Motley Rice LLC, comme si un expert avait organisé une fuite… [34]

En décembre 2002, il fait circuler une nouvelle version de son rapport, cette fois présentée comme une commande du président colombien du Conseil de sécurité des Nations Unies [35]. Problème : l’ambassadeur Alfonso Valdivieso dément et tempête bruyamment contre cet affabulateur.

Le 22 octobre 2003, Jean-Charles Brisard est auditionné par la Commission bancaire du Sénat des États-Unis. Il y usurpe son faux curriculum vitae et y réitère ses allégations mensongères. Il y assure que son ami, le ministre français Charles Pasqua, avait déjà tiré la sonnette d’alarme auprès du gouvernement saoudien en novembre 1994 [36].

Désormais installé à Lausanne (Suisse), Jean-Charles Brisard se consacre à l’étude d’une documentation qu’il aurait obtenue via une requête du cabinet d’avocats Motley Rice LLC : 1,5 millions de pages saisies dans les locaux d’une ONG saoudienne en Bosnie, la Benevolence International Foundation [37]. Il participe aussi à une campagne contre l’intellectuel suisse Tariq Ramadan.

En janvier 2005, Jean-Charles Brisard publie un nouvel ouvrage, Zarkaoui, le nouveau visage d’Al-Qaida [38]. Il s’agit cette fois de donner une consistance à un personnage que les États-Unis mettent en scène pour discréditer la résistance irakienne [39]. Du coup, il est sollicité comme expert par le juge Juan del Olmo dans l’enquête sur les attentats de Madrid. Il rédige un rapport établissant que l’opération a été commandité par Al-Zarkaoui pour punir l’Espagne d’avoir envoyé des troupes en Irak [40]. Problème : ces allégations seront démenties par la commission d’enquête parlementaire. Peu importe, deux ans plus tard, Jean-Charles Brisard établira avec autant d’assurance un lien entre les prétendus auteurs des attentats de Madrid et ceux de Londres [41].

Toujours sur le même créneau, Guillaume Dasquié, devenu la coqueluche des émissions de télévision et chercheur à l’Institut de relations internationales et stratégiques (IRIS), publie Al Qa’ida vaincra [42]. Des bonnes feuilles paraissent dans la revue Amnistia, enquêtes interdites, qui s’est fait une spécialité de présenter à force d’amalgame le Réseau Voltaire et toutes les résistances arabes sans distinction comme des avatars du fascisme [43]. M. Dasquié élargi son propos en mettant violemment en cause la principale organisation caritative saoudienne, l’IIRO, et en établissant un lien entre un contrat d’armement franco-saoudien et les hommes d’Oussama Ben Laden [44]. Ce dernier point attire l’attention du Service de recherche du Congrès des États-Unis qui y voit une occasion de plus de lier le refus français d’intervenir en Irak à des intérêts occultes saoudiens [45]. Problème : les enquêteurs US font choux blanc.

Guillaume Dasquié a le sens de la camaraderie : il glisse dans son livre la narration d’un entretien avec le juge anti-terroriste Jean-Louis Bruguière [46]. Lequel lui confie : « Brisard lui, finira avec une balle dans la tête. Y a des gens qui font ça très bien. Vous savez, les milieux auxquels vous vous intéressez sont dangereux. Y a des morts parfois ». Voilà qui permet à M. Brisard, ex co-auteur, de revenir sur le devant de la scène et de saisir les autorités pour demander leur protection [47]. Personne ne relève que Jean-Louis Bruguière est l’ami et le successeur du juge Alain Marsaud, qui, passé dans le privé, employa Jean-Charles Brisard pour rédiger son trop fameux rapport.

L’histoire ne s’arrête pas là. Les élucubrations de MM. Brisard et Dasquié sont reprises dans la version révisée d’un ouvrage connu de Michael Griffin sur les talibans [48]. La rumeur gonfle. Cette fois, on apprend que les Saoudiens auraient aussi commandité en 1995 l’assassinat du président égyptien, Hosni Moubarak, par Al Qaïda. Michael Griffin est un collaborateur de Transparency International, une ONG portée à bout de bras par la NED/CIA pour imposer les normes du business anglo-saxon dans le monde. Problème : M. Griffin reconnaît ses torts et retire son livre de la vente.

Surtout, les imputations de MM. Brisard et Dasquié sont popularisées dans les pays anglo-saxons par une universitaire néoconservatrice, Rachel Ehrenfeld. Elle s’est spécialisé depuis de nombreuses années dans la dénonciation des financements occultes des mouvements de libération nationale. Elle publie, en 2003, une synthèse entre ses théories personnelles et celles de Jean-Charles Brisard, Subventionner le Mal : comment le terrorisme est financé et comment l’arrêter [49]. Problème : ce livre fait l’objet d’une condamnation judiciaire [50]

Madame Ehrenfeld collabore au cabinet Benador Associates qui fournit des tribunes libres à de nombreux journaux et des débatteurs aux médias audiovisuels. En tout une cinquantaine « d’experts » auxquels le monde doit les plus spectaculaires intoxications médiatiques des années Bush (Michael Ledeen, Laurie Mylroie, Richard Perle, Walid Phares, Daniel Pipes, Natan Sharansky, Amir Taheri etc…). Parmi eux, bien sûr, James Woolsey, l’ancien patron de la CIA qui avait inventé la parenté entre Ossama Ben Laden et le milliardaire saoudien Bin Mahfouz. Rachel Ehrenfeld elle-même a évolué du statut de prêtresse de la « Guerre à la drogue » sous Bush père à celui d’experte de la « Guerre au terrorisme » sous Bush fils. Elle s’est rendue célèbre en inventant la théorie selon laquelle Fidel Castro serait un trafiquant de drogues [51] et celle selon laquelle Yasser Arafat détournait à son profit personnel l’argent de l’OLP et vivait dans un luxe de nabab [52] ; Problème : cette assertion est totalement démentie à la mort du président de l’Autorité palestinienne [53].

A la fin de la Guerre froide, Rachel Ehrenfeld affirmait à la Fondation Héritage que l’URSS supervisait à la fois le trafic mondial des drogues et le terrorisme international [54]. Aujourd’hui, c’est le juge français Jean-Louis Bruguière qui affirme au Club de Bilderberg que tout est de la faute des musulmans.

Jean-Charles Brisard (désormais présenté comme ancien officier de renseignement français) et Rachel Ehrenfeld collaborent au sein de divers organismes, écrivent sur le Terror Finance Blog et participent à l’Intelligence Summit. Le premier sort des « scoops » impliquant le théologien musulman Tariq Ramadan dans le cercle restreint des dirigeants du terrorisme international, la seconde les relaye dans les médias états-uniens [55]. Problème : là encore, tout est faux et ces allégations n’empêchent pas M. Ramadan d’être nommé dans une commission nationale de médiation par le gouvernement britannique.

Après des années de mensonges et d’usurpations, il aura fallu toute la ténacité de la famille Bin Mahfouz, mise en cause personnellement avec bien d’autres personnalités saoudiennes, pour que MM. Brisard et Dasquié, menacés de faillite par les jugements à venir au Royaume-Uni et aux États-Unis, reconnaissent publiquement avoir inventé la piste saoudienne. Encore ont-ils cherché par tous les moyens de fuir leurs responsabilités. Jean-Charles Brisard étant même allé jusqu’à demander l’immunité des témoins parlementaires au motif qu’il avait été auditionné par le Congrès [56]. Cependant, les innombrables auteurs et journalistes qui ont cité, commenté, et tiré des conclusion de travaux invalidés n’ont pas encore rectifié leurs œuvres.

Bref, si l'on suit l'enquête menée par ce journal, Brisard a certes été enquêteur nommé par le cabinet Motley & Rice défendant les intérêts de certaines victimes demandant indemnisation mais, vu son passé émiallé de quelques mensonges supposés et affirmés de diverses sources, on est pas obligé de croire qu'il était avec les proches des passagers au moment de leur identification par adn.... Ajoutons peut-être que le fait d'être aux cotés des experts identifiant l'adn des années après les faits ne prouve pas encore que les corps des passagers aient provenu du Pentagone. Cela ne prouve rien mais si cela devait attester un fait, c'est uniquement celui de la morts des proches de ses clients. Et cela, il n'y a pas grand monde pour en douter, il me semble... Toujours ce foutu principe de chain of custody qui réduit la plupart des preuves de la théorie officielle à de simples apparences nécessitant d'être vérifiées.

Dernière modification par charmord (06-10-2009 14:59:06)


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#562 06-10-2009 17:01:51

Tree-Tree
Membre du forum
Date d'inscription: 10-09-2008
Messages: 2760

Re: France 2 - L’objet du scandale - 2009 09 30

Ben justement j'ai failli poster cet article tout à l'heure en repensant à l'affaire avec Dasquié.
Je n'ai aucune confiance en ces mecs. Brisard est clairement douteux, c'est le moins que l'on puisse dire.

Hors ligne

 

#563 06-10-2009 19:03:50

Calixte
Invité

Re: France 2 - L’objet du scandale - 2009 09 30

 

#564 06-10-2009 19:13:44

Tree-Tree
Membre du forum
Date d'inscription: 10-09-2008
Messages: 2760

Re: France 2 - L’objet du scandale - 2009 09 30

Arturo Saw6 a écrit:

Le pire est que ce débat n'aura jamais de suite à mon avis. Plus personne ne viendra dire à la télé que Brisard a affabulé sur le copilote

Sauf si le CSA "corrige" ça. Et sauf si on débunke ça, comme le reste du débat, dans un truc à l'intention du plus grand nombre...

Hors ligne

 

#565 06-10-2009 19:40:39

Buzz l'éclair
Invité

Re: France 2 - L’objet du scandale - 2009 09 30

A propos de cette histoire de Brisard et Dasquié, si c'est de la désinformation, si ca a été avéré que c'était bidon, et si aujourd'hui Brisard recommence chez Durant, pourquoi le compte Daily de Reopen propose toujours la vidéo de Brisard et Dasquié chez Ardisson à propos de leur bouquin sur Ben Laden ???

 

#566 06-10-2009 20:00:42

Sky
Membre du forum
Date d'inscription: 23-01-2008
Messages: 1689

Re: France 2 - L’objet du scandale - 2009 09 30

Arturo Saw6 a écrit:

Brisard n'en menait pas large et était très nerveux pendant l'émission (le passif est lourd en effet).

.

Arturo as tu noté comme moi le faite qu'il se soit chier dessus quand Durand lui propose d'en parler avec Kasso?

Si oui, y a moyen d'isoler le passage video? j'ai une petite idee... wink


La plus grand lacune de la race humaine est notre incapacité à comprendre la fonction exponentielle

Hors ligne

 

#567 07-10-2009 12:48:45

kerbpm
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 12-09-2009
Messages: 4

Re: France 2 - L’objet du scandale - 2009 09 30

Moi je suis allé directement là : http://relations.france2.fr/contact/for … semiss.php

Pour donner mon opinion, et de la vision que j'ai d'un débat....

A vous!

Dernière modification par kerbpm (07-10-2009 12:49:07)

Hors ligne

 

#568 07-10-2009 12:54:57

kerbpm
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 12-09-2009
Messages: 4

Re: France 2 - L’objet du scandale - 2009 09 30

Moi je pense avec conviction que le débat n'émergant pas sur les grands média, c'est à nous de le réaliser.

Louons une salle de conférence, invitons :

- les scientifiques et architectes pro-VO et anti-VO
- des pilotes pro et anti VO
- etc ....
- un réel journaliste qui sait gérer et animer des débats (j'ai mon idée)

Le tout évidement filmé, afin de pouvoir le relayer sur Internet, et éventuellement (on ne sais jamais) par un méda TV.

Personnellement pour voir un tel débat se réaliser, je suis près à mettre la main à la pâte.

Quand pensez-vous?

Dernière modification par kerbpm (07-10-2009 12:55:47)

Hors ligne

 

#569 07-10-2009 13:12:06

bluerider1
Lieu: Europe
Date d'inscription: 01-05-2007
Messages: 1725
Site web

Re: France 2 - L’objet du scandale - 2009 09 30

euhhhh, kerbpm ?

tu es au courant de verslaverite.org? c'est VENDREDI PROCHAIN!

tu crois que les membres de reopen n'essaient pas d'inviter TOUS les gens que tu dis à ce week end exceptionnel ????

Préviens tout le monde que tu veux, balance des mails partout où tu veux, bouge, mais maintenant!

bien à tout le monde!


"Presque toujours, nos contradicteurs ne répondent pas aux objections que nous leur avons opposées, mais aux sottises qu'ils nous prêtent." François MAURIAC (tout le monde est concerné, y compris les "alternativistes") Bluerider / groupes locaux, reopennews, évenements

Hors ligne

 

#570 07-10-2009 13:18:31

Calixte
Invité

Re: France 2 - L’objet du scandale - 2009 09 30

http://reopen911.info/11-septembre/conf … la-verite/

Et pour en discuter, c'est par ici que cela se passe http://forum.reopen911.info/viewtopic.php?id=13180 .

Fil nettoyé des HS.

Quand je dis stop, c'est stop roll.

 

#571 08-10-2009 12:45:37

AtMOH
Membre du C.A.
Lieu: PARIS, FRA
Date d'inscription: 19-03-2006
Messages: 1335

Re: France 2 - L’objet du scandale - 2009 09 30

barbule34 a écrit:

Atmoh a écrit:

Qqun as t-il trouvé Charlebois sur la carte des victimes du Pentagone?

Pour info voici la liste des traces ADN et corps retrouvés dans le pentagone

  Je te re-poste, le fruit de mes recherches ici:     



Si vous trouvez Charlebois hors du bâtiment cette photo ci dessus ne pourra lui être attribuée.

        http://reopen911.info/flash/Pentagonscene.html

Mr Charlebois ne figure pas dans le shéma proposé ci-dessus. J'ai cherché mais pas trouvé...très chiant à faire hmm

Mr Charlebois se trouve en fait dans la section:

"Remains recovered during debris sifting operation" : lien en bas du document.

Qu'on peut traduire par: "reste des débris récupérés lors de l'opération de tamisage" , via un traducteur automatique.

Donc, sauf erreur de ma part...le corps calciné montré ne peut en aucun cas être celui de Mr Charlebois puisque ce dernier figure dans la liste "des restes" retrouvés après "tamisage"(donc pas de corps entier mais seulement des traces ADN ou petits morceaux, a priori)


Donc, non Charlebois ne figure pas dans les corps retrouvé.


Merci Barbule de t'être dévoué !!!

La photo présenté par Durand n'est donc PAS celle de CHARLEBOIS le document officiel en témoigne!

Nous préparons un docu sur cette émission si certains veulent aider!

http://forum.reopen911.info/viewtopic.p … 24#p205624

Hors ligne

 

#572 08-10-2009 22:49:39

davaro
Membre du forum
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 1051

Re: France 2 - L’objet du scandale - 2009 09 30

L'Objet du scandale : 11 septembre 2001 (émission intégrale)

1/3 http://www.dailymotion.com/video/xanw7o_lobjet
2/3 http://www.dailymotion.com/video/xanwld_lobjet
3/3 http://www.dailymotion.com/video/xanwr3_lobjet

si un mod veut bien integrer les videos dans le premier message

Hors ligne

 

#573 13-10-2009 03:14:29

Scandale
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 30-09-2009
Messages: 2

Re: France 2 - L’objet du scandale - 2009 09 30

Guillaume Durand a récidivé dans l'émission Pif Paf sur Paris Première samedi 10 ; il a dit en substance (on lui reprochait de ne traiter que des sujets à la mode et déjà vus ailleurs) : "vous connaissez une émission où on peut montrer aux sceptiques la photo du copilote dans le Pentagone" big_smile

Hors ligne

 

#574 13-10-2009 07:46:43

Red Cloud
Membre de Soutien
Lieu: Japon
Date d'inscription: 03-06-2008
Messages: 1143

Re: France 2 - L’objet du scandale - 2009 09 30

Scandale a écrit:

Guillaume Durand a récidivé dans l'émission Pif Paf sur Paris Première samedi 10 ; il a dit en substance (on lui reprochait de ne traiter que des sujets à la mode et déjà vus ailleurs) : "vous connaissez une émission où on peut montrer aux sceptiques la photo du copilote dans le Pentagone" big_smile

Il donne le bâton une deuxième fois.


In what the government describes as a bizarre coincidence... (AP/The Boston Globe, 22/08/02)
« una terrible coincidencia » (El Mundo, 14/03/04)
"we were actually running an exercise for a company of over a thousand people in London based on simultaneous bombs going off precisely at the railway stations where it happened this morning" (BBC Radio 5, 07/07/05)

Hors ligne

 

#575 13-10-2009 08:20:31

SHA GUA DAN
Invité

Re: France 2 - L’objet du scandale - 2009 09 30

davaro a écrit:

si un mod veut bien integrer les videos dans le premier message

Fait wink .

 

#576 13-10-2009 21:46:47

The_Dude
Membre du forum
Lieu: Champigny sur Marne
Date d'inscription: 01-11-2008
Messages: 341

Re: France 2 - L’objet du scandale - 2009 09 30

C. Doure a écrit:

Il donne le bâton une deuxième fois.

Uhhh mais on dirait qu'il le fait exprès pour augmenter la rage des sceptiques big_smile


War by Deception 2013 de Ryan Dawson... en anglais uniquement hélas...  Une vidéo malgré tout immanquable sur le 11/09.

Hors ligne

 

#577 13-10-2009 22:07:56

josew
Membre du forum
Lieu: Savoie
Date d'inscription: 29-07-2006
Messages: 4170

Re: France 2 - L’objet du scandale - 2009 09 30

Attention  au piège avec ces photos très "graphiques" : ce peut être un moyen de faire passer le Mouvement pour la Vérité pour un Mouvement qui brasse des photos très explicites, de personnes décédées...

Vu que les accusations d'antisémitisme sont pour le moment bloquées par les plaintes courageuses de Mathieu Kassovitz, ils peuvent essayer de trouver de nouvelles accusations auprès du grand public.

Du genre : ces groupuscules qui s'échangent des photos des victimes du 11 Septembre 2001.

Si le sujet mérite en effet d'être débunké, attention à eviter de trop utiliser ces images choquantes, qui ont un caractère quasiment sacré dans l'inconscient collectif, même si le public est habitué à voir des séries tv assez graphiques elles aussi.

Dernière modification par josew (13-10-2009 22:08:50)


"Qui ne dit mot, consent"
Animateur d'un site d'informations sur le Nouvel Ordre Mondial et le Spirituel....
Non classé rouge.

Hors ligne

 

#578 13-10-2009 23:48:54

franck33
Invité

Re: France 2 - L’objet du scandale - 2009 09 30

josew a écrit:

Attention  au piège avec ces photos très "graphiques" : ce peut être un moyen de faire passer le Mouvement pour la Vérité pour un Mouvement qui brasse des photos très explicites, de personnes décédées...

Vu que les accusations d'antisémitisme sont pour le moment bloquées par les plaintes courageuses de Mathieu Kassovitz, ils peuvent essayer de trouver de nouvelles accusations auprès du grand public.

Du genre : ces groupuscules qui s'échangent des photos des victimes du 11 Septembre 2001.

Si le sujet mérite en effet d'être débunké, attention à eviter de trop utiliser ces images choquantes, qui ont un caractère quasiment sacré dans l'inconscient collectif, même si le public est habitué à voir des séries tv assez graphiques elles aussi.

Sur internet cette photo ne me choque pas (c'est moi qui l'ai cherché), a la télé elle me choque ( elle m'est imposée ) !

 

#579 14-10-2009 01:47:23

Tree-Tree
Membre du forum
Date d'inscription: 10-09-2008
Messages: 2760

Re: France 2 - L’objet du scandale - 2009 09 30

Si quelqu'un a l'extrait ça vaudrait p't'être le coup de le mettre dans la vidéo prévue en rectificatif de l'émission.

En tout cas, ça prouve bien que Durand n'a même pas eu d'échos sur les âneries racontées dans son émission. Personne n'a son mail chez France 2 ? Faudrait tout de même lui mettre sous le nez.

Dernière modification par Tree-Tree (14-10-2009 01:51:15)

Hors ligne

 

#580 14-10-2009 23:24:53

barbule34
Membre du forum
Lieu: Paris
Date d'inscription: 10-03-2008
Messages: 112

Re: France 2 - L’objet du scandale - 2009 09 30

Tree-Tree a écrit:

En tout cas, ça prouve bien que Durand n'a même pas eu d'échos sur les âneries racontées dans son émission. Personne n'a son mail chez France 2 ? Faudrait tout de même lui mettre sous le nez.

t'as pas vu son forum? Si il ne le sait pas...c'est qu'il le fait exprès!

Hors ligne

 

#581 15-10-2009 00:03:43

Tree-Tree
Membre du forum
Date d'inscription: 10-09-2008
Messages: 2760

Re: France 2 - L’objet du scandale - 2009 09 30

Ben oui, j'crois bien. big_smile

Hors ligne

 

#582 15-10-2009 00:45:59

JiPé
Membre du forum
Date d'inscription: 04-11-2008
Messages: 784

Re: France 2 - L’objet du scandale - 2009 09 30

Il est fort probable que les animateurs ne lisent pas le forum consacré à leur émission.


2 avions, 3 tours, cherchez l'erreur ?

Hors ligne

 

#583 15-10-2009 12:10:11

barbule34
Membre du forum
Lieu: Paris
Date d'inscription: 10-03-2008
Messages: 112

Re: France 2 - L’objet du scandale - 2009 09 30

JiPé a écrit:

Il est fort probable que les animateurs ne lisent pas le forum consacré à leur émission.

Certes, mais il doit bien avoir un gars dans son équipe qui doit le faire...ne serait-ce que pour mesurer "l'audience" des débats proposés dans l'émission.

Hors ligne

 

#584 15-10-2009 14:03:31

Tree-Tree
Membre du forum
Date d'inscription: 10-09-2008
Messages: 2760

Re: France 2 - L’objet du scandale - 2009 09 30

Peut-être que ce gars passe son temps...à la machine à café lol comme Moorea et ses collègues...

Hors ligne

 

#585 15-10-2009 20:21:52

polo1006
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 13-09-2007
Messages: 22

Re: France 2 - L’objet du scandale - 2009 09 30

ce Moorea me fait gerber... Et son site de debunking !

Hors ligne

 

#586 15-10-2009 20:49:30

Bellatrix
Membre de Soutien
Lieu: Bordeaux
Date d'inscription: 20-09-2009
Messages: 114

Re: France 2 - L’objet du scandale - 2009 09 30

A vrai dire certains de ses debunkings sont aussi drôles et dépourvus d'arguments que son intervention télévisée.
Je cite, au sujet de son "analyse critique" du bouquin de Raynaud:

Moorea34 a écrit:

page 3: le document "zéro pointé pocket" propose un chapitre entier sur le Pentagone. Inutile donc de s'appesantir

Ce qui signifie que, primo contrairement à ce qu'ils nous annonçait en page 1, il se permet de déborder du cadre de ses compétences, et secundo, incapable de répondre par lui-même à des FAITS il renvoie à un travail extrêmement partisan, qui n'est autre que la critique d'un film pour étayer ses arguments. Il nous proposerait la version Dasquié de l'effroyable mensonge, ce ne serait pas pire.

Critiquer le travail des autres: on dirait qu'ils ne savent rien faire de plus tant les arguments leur manquent lorsqu'on les confronte au vide sidéral de leur argumentaire.
Tiens, bientôt un livre co-écrit par Quirant et Dasquié? idée comme ça en passant...ils feraient un "couple" charmant lol

Hors ligne

 

#587 15-10-2009 21:01:18

onegus
Membre Actif
Date d'inscription: 23-06-2007
Messages: 1203
Site web

Re: France 2 - L’objet du scandale - 2009 09 30

Il y a un fil pour parler du site de moorea/Quirant ici : http://forum.reopen911.info/viewtopic.php?id=11969
Celui-ci est consacré à l'émission de Durand... wink


"Listen to many, speak to a few." - William Shakespeare
------------------------------------
http://www.myspace.com/tour7
http://onegus.blogspot.com/

Hors ligne

 

#588 15-10-2009 22:25:12

Bellatrix
Membre de Soutien
Lieu: Bordeaux
Date d'inscription: 20-09-2009
Messages: 114

Re: France 2 - L’objet du scandale - 2009 09 30

je saiiiiiiis smile
je voulais comparer son intervention TV et son "nanalyse"

Hors ligne

 

#589 20-10-2009 17:39:24

Sky
Membre du forum
Date d'inscription: 23-01-2008
Messages: 1689

Re: France 2 - L’objet du scandale - 2009 09 30

http://sepuku.canalblog.com/archives/20 … 80218.html


Ouff, me voilà rassuré !

Un beau jour ou peut-être une nuit, enfin, dans la soirée  d'hier, Mercredi 30 Septembre 2009, après 8 années de questionnement, voila le Messie descendu sur terre pour répondre à mes questions à propos des attentats du World Trade Center du 11 Septembre 2001.

Le sage est apparu, sous les airs de Guillaume Durand à la tête de l'émission l'objet du scandale sur France 2. Après un sujet sur les gens qui se mettent à nu pour se faire entendre ou pour une cause (le sexe a toujours été fédérateur), l'émission prétendait, avant de parler du cas Polanski, de répondre à tous les doutes des vilains conspirationnistes qui mettaient en doute la thèse officielle sur les attentats de 2001.

Pour ce faire, Guillaume avait invité des sommités afin de répondre à toutes les questions qui pouvaient poser problème. Parmi eux, Pierre Moscovici dont la légitimité tenait au fait qu'il était dans un avion au dessus de New-York le matin des attentats. Je n'ai pas bien compris en quoi ce fait lui donnait le statut de "légitimité" dans l'affaire (ho, bien sûr, il aurait été dans un des deux avions qui se sont écrasés sur les tours jumelles, son avis aurait été prépondérant, mais, le connaissant, l'homme se serait arrangé pour mourir avec les autres afin de ne pas avoir à témoigner), mais le fait est qu'il était interrogé comme si son statut de voyageur volant lui conférait une aura toute particulière. Autre invité, Jérôme Quirant, spécialiste en Génie Civil (qui n'en démontrait aucun, de génie) et qui aurait démenti les "théorie" du complot selon le site de France 2 qui sous-estime à ce point ces théories qu'il refuse d'y mettre un "s". Aux côtés de Pierre Moscovici, Bruno Dellinger un rescapé de la première tour du WTC qui n'a en fait rien vu venir et dont le témoignage ne peut rien apporter si ce n'est juste une dose d'émotion : "il y était et a survécu", comme si on répondait à des questions pratiques par des sentiments. Une autre personne, défendeur des familles des victimes et consultant international spécialiste du terrorisme, Jean Charles Brisard , cloturait le quatuor des détenteurs de réponses.

Nous avons donc deux spécialistes, l'un en terrorisme, l'autre en construction, l'un pour répondre aux questions tactiques et l'autre pour les questions à propos de l'effondrement des tours et de la taille du trou dans le pentagone. Les deux autres ? Moscovici et Dellinger n'étant là que pour apporter la touche émotionelle sur laquelle la théorie officielle a tant joué (les héros du vol 93 qui se sont sacrifiés, les pompiers héros des WTC...)

D'ailleurs, jouant son rôle "émotionnel" Pierre Moscovici nous parle de la solidarité et du courage des américains suite aux attentats, se demandant comment un tel peuple aurait pu accepter que leur gouvernement fasse tuer 3000 des leurs. Aurait-il oublié le nombre de soldats américains morts durant la guerre du Vietnam qui n'a pu avoir lieu que par l'assassinat de JFK ?

Nous débutons le débat par une question : comment, alors que les services secrets américains étaient au courant que les islamistes préparaient un attentat, que des islamistes apprenaient à piloter des avions de ligne, que certains d'entre eux étaient fichés à la sécurité américaine, les douanes et les services secrets les ont laissés monter à l'intérieur des appareils avec des cutter et des couteaux suisses ? La réponse du spécialiste : les services secrets n'ont pas fait passer les dossiers, les douanes ne se sont pas inquiétées, il y a eu des erreurs faites et du laxisme. L'homme ajoute même qu'un des terroristes fiché aurait acheté son couteau suisse dans un aéroport et qu'on aurait retrouvé le dit couteau dans les ruines des WTC. Ba, dis-donc, ils auraient mieux fait de constuire les tours dans le même matériel que celui constituant le couteau alors.

Puis s'en suit une série de réponses à des questions prédéterminées sans qu'il n'y ait de contradicteur ni même de personne dont l'intelligence permettrait le doute et le questionnement, si ce n'est Philippe Geluck assez rapidement muselé sous prétexte de manque de temps.

L'ingénieur civil nous explique que les tours se sont logiquement écroulées par le bas, que les semblants d'explosions que l'on aperçoit avant que la tour ne s'écroule n'est en fait que l'air compressé par l'affaissement des niveaux qui s'est échappé en faisant exploser les vitres (chose que je veux bien lui concéder n'étant pas un spécialiste en la matière) et, on nous promet de nous expliquer aussi l'écroulement du WTC 7 mais, comme par hasard, le sujet est occulté.

On nous explique ensuite que des tests sur simulateurs de vols ont démontré que des "novices" en pilotage pouvaient faire les mêmes manoeuvres que les terroristes.

Enfin, que le trou dans le pentagone avait bien été fait par un boeing, qu'on avait retrouvé le corps du co-pilote dans le pentagone et que s'il n'y avait pas d'image de l'avion frappant le pentagone c'est parce que la seule caméra ne prend qu'une image seconde et que vu la vitesse de l'avion, il ne pouvait pas en prendre un cliché. Pentagone, bâtiment le plus sécurisé du monde ne possédant donc qu'une seule et unique caméra de surveillance (soit dix fois moins que dans n'importe quelle villa de star).

Au final, donc, en conclusion de cette démonstration sans contradicteur : Al-Qaïda a préparé le plus important, plus médiatique, plus chronométré, attentat que la terre n'ait jamais connu en "espérant" que les douanes, la police et les services secrets commettraient des erreurs et feraient preuve de laxisme. Une telle organisation qui ne tiendrait que par le laxisme de l'adversaire, c'est un peu fort. D'autant que Zaccarias Moussaoui, soit disant un des présumés pilotes de l'attentat, avait été arrêté quelques jours avant le 11 Septembre. Donc, Al-Qaïda a basé son plus important acte terroriste sous le coup de la chance, du laxisme adverse, l'assurance que Moussaoui ne dirait rien, la possibilité que les services secrets ne passerait pas le message à propos d'islamistes prenant des cours de pilotage aux USA, que les services secrets oublieraient de passer le message à propos d'éventuels détournements d'avions à venir, que la police ne vérifierait pas les fichiers de la sécurité américaine, que les douanes ne les fouilleraient pas, que les douanes ne vérifieraient pas les fichiers de la sécurité américaine et que Georges Bush enfile sa charentaise droite avant la gauche au lever.

Ouff, me voilà enfin rassuré après tout ce temps, 8 longues années à douter de la thèse officielle, à me demander si je n'étais pas inhumain de ne pas me sentir américain et de penser que peut-être les instances américaines n'étaient pas totalement innocentes. Maintenant, je le sais, je suis un ignoble conspirationniste qui ne pense qu'au mal et qu'à douter du pouvoir.

Moi, HaraKiri, je fais mon Mea Culpa et m'excuse d'avoir osé penser l'espace d'un instant que le gouvernement américain aurait peut-être pu être en partie responsable de la mort de 3000 des leurs. Mea Culpa, Mea Maxima Culpa, je bats ma coulpe, veuillez me cartonner.

Posté par seppuku à 00:38 - Réflexion - Commentaires [2] - Rétroliens [0] - Permalien [#]
Tags : 11 septembre, 2001, attentat, conspiration, guillaume durand, objet du scandale, WTC


La plus grand lacune de la race humaine est notre incapacité à comprendre la fonction exponentielle

Hors ligne

 

#590 20-10-2009 17:46:04

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8296

Re: France 2 - L’objet du scandale - 2009 09 30

Très joli...


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#591 20-10-2009 17:49:03

Le Bordelleur
Membre du forum
Date d'inscription: 19-02-2009
Messages: 313

Re: France 2 - L’objet du scandale - 2009 09 30

A propos de couteau Suisse : ma grand mère s'était fait confisqué le sien dans un aéroport américain. Elle avait eu le tort de le mettre dans son sac à main plutôt que dans sa trousse de toilette.

Voilà le modèle à quelque chose près :

http://www.couteaux-suisse.fr/images/co … x-6365.jpg

Bonjour le zèle... sad

Hors ligne

 

#592 23-10-2009 14:34:39

davaro
Membre du forum
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 1051

Re: France 2 - L’objet du scandale - 2009 09 30

Je viens de voir l'emission sur France5  ,  ça soulève plus de doutes et de questions  que ça en resout , surtout pour quelqu'un qui cherche des infos ou des certitudes .


- la photo du "copilote"  brulé mais entier qui à traverser la façade ! 
- la photo des tours jumelles avec le soleil qui passe à travers !!
- le trou de sortie du pentagone qu'on a vu  1 seconde . ( image presque subliminale )
- parler d'une troisieme tour sans s'y attarder , ni la faire voir .
- cerise sur le gateau : moorea34  , on a l'impression qu il n'a reussi qu'à convaincre que ses etudiants d' IUT .

Hors ligne

 

#593 23-10-2009 14:38:47

Bellatrix
Membre de Soutien
Lieu: Bordeaux
Date d'inscription: 20-09-2009
Messages: 114

Re: France 2 - L’objet du scandale - 2009 09 30

Le Bordelleur a écrit:

A propos de couteau Suisse : ma grand mère s'était fait confisqué le sien dans un aéroport américain. Elle avait eu le tort de le mettre dans son sac à main plutôt que dans sa trousse de toilette.

Voilà le modèle à quelque chose près :

http://www.couteaux-suisse.fr/images/co … x-6365.jpg

Bonjour le zèle... sad

Tu sais ce que je me suis fait confisquer à l'aéroport de Dallas en octobre 2001?
Une banane lol

Hors ligne

 

#594 23-10-2009 15:04:03

Tree-Tree
Membre du forum
Date d'inscription: 10-09-2008
Messages: 2760

Re: France 2 - L’objet du scandale - 2009 09 30

Risque de terrorisme sexuel en avion.

Hors ligne

 

#595 24-10-2009 23:33:33

Dregon
Membre Actif
Lieu: Anzin, près de Valenciennes
Date d'inscription: 08-05-2006
Messages: 196

Re: France 2 - L’objet du scandale - 2009 09 30

Elle venait de la Martinique ?
Dites, êtes vous prof dans un Lycée que j'aurais fréquenté ?


[img]http://img91.imageshack.us/img91/3366/regardblaireausarkozysarkostiqueyd3.jpg[/img]

Hors ligne

 

#596 25-10-2009 00:30:44

JahWill
Membre du forum
Date d'inscription: 22-12-2006
Messages: 174

Re: France 2 - L’objet du scandale - 2009 09 30

Le Bordelleur a écrit:

A propos de couteau Suisse : ma grand mère s'était fait confisqué le sien dans un aéroport américain. Elle avait eu le tort de le mettre dans son sac à main plutôt que dans sa trousse de toilette.

Voilà le modèle à quelque chose près :

http://www.couteaux-suisse.fr/images/co … x-6365.jpg

Bonjour le zèle... sad

Wow ! Tu viens de ramener à ma mémoire un vieux souvenir ... Mon oncle s'était fait confisquer un canif avant un vol Londres-Reyjavik entre 1973 et 1976 ! [Mode HS On Spécial dédicace aux Islandais et à leur île merveilleuse ! Tenez bon les gars ! Mode HS Off]
Et je suis certain que les exemples doivent exister à foison dans l'histoire de la sécurité aérienne... La FAA a ptet des chiffres la dessus tongue ?
Bon évidemment, entendrons-nous faute d'éléments : les lignes intérieures us, c'était comme le métro ou un moulin, ou la cabane au fond du jardin et patati et patata... roll

Hors ligne

 

#597 25-10-2009 00:31:28

davaro
Membre du forum
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 1051

Re: France 2 - L’objet du scandale - 2009 09 30

Arturo Saw6 a écrit:

Brisard avait le regard du lapin pris dans des phares. Sa petite réaction énervée à la fin pour défendre les familles de victimes, j'aurai mis 1/20 au concours d'entrée au cours Florent. La sueur, la voix n'était pas posée et le texte bafouillé presque inaudible. Brisard ne joue pas bien, je trouve. Mathieu Kassovitz s'est un vrai acteur. Brisard cabotine.

Qui est Brisard ?  un avocat des victimes ?  victimes françaises ?

Hors ligne

 

#598 25-10-2009 00:43:14

JahWill
Membre du forum
Date d'inscription: 22-12-2006
Messages: 174

Re: France 2 - L’objet du scandale - 2009 09 30

davaro a écrit:

Qui est Brisard ?  un avocat des victimes ?  victimes françaises ?

Omg  ! Davaro, pssst .. ya au moins deux pages qui tombent avec la fonction recherche tongue
Perso je n'ai pas bien éclairci le rôle du cabinet d'avocat US qui a embauché Brisard, ni pour quelles victimes ou pour quelles plaintes précises ce cabinet a été mandaté...
Sinon Brisard a co-signé avec Dasquié "Ben Laden, La Vérité interdite" à propos duquel ils ont été condamné en Grande-Bretagne.

Hors ligne

 

#599 25-10-2009 19:57:41

onegus
Membre Actif
Date d'inscription: 23-06-2007
Messages: 1203
Site web

Re: France 2 - L’objet du scandale - 2009 09 30

davaro a écrit:

Qui est Brisard ?  un avocat des victimes ?  victimes françaises ?

Durand présente Brisard comme "enquêteur en chef pour les familles de victimes", ce qui pourrait laisser penser qu'il aurait participé à une enquête officielle sur les attentats du 11 septembre 2001 pour le compte des proches de victimes...

En fait, Brisard travaiile depuis 2002 pour le cabinet d'avocats Motley Rice, comme expert spécialiste du financement du terrorisme islamique, ses "enquêtes" se limitent à ce domaine.

Le groupe de proches de victimes pour lequel le cabinet Motley Rice l'emploie (je ne pense pas qu'il soit bénévole) s'appelle "9/11 Families United to Bankrupt Terrorism", Familles du 11 septembre pour ruiner le terrorisme. Je pense qu'il s'agit d'une class action, ils sont 6500 proches dans le groupe...

Le terme "ruiner" est bien pris au sens premier du terme :
"Our attorneys are seeking justice for 9/11 victims and families by uncovering the support structures and resources of terrorist groups and bankrupting their material sponsors. This lawsuit is based on the principles of safety and freedom from terrorism and is designed to deter, punish and bankrupt individuals and entities that fund terrorism, and ultimately deprive them of the means to conduct future acts of terror."
http://www.motleyrice.com/anti-terroris … -terrorism


"Listen to many, speak to a few." - William Shakespeare
------------------------------------
http://www.myspace.com/tour7
http://onegus.blogspot.com/

Hors ligne

 

#600 04-12-2011 03:12:54

Zorg
Membre Actif Asso
Date d'inscription: 18-07-2006
Messages: 4903

Re: France 2 - L’objet du scandale - 2009 09 30

A propos, a t-on reçu une réponse du CSA suite au dossier sur l'émission de Durand qu'on leur avait envoyé ?
Les infos sur la plainte envoyée au CSA : http://www.reopen911.info/News/2010/01/ … le-%C2%BB/

Dernière modification par Zorg (04-12-2011 03:23:21)


" La propagande est aux démocraties ce que la violence est aux dictatures." (Noam Chomsky)

Un Jeudi Noir de l'Information : le documentaire qui démonte les manipulations de Canal+, Jeudi Investigation, Tac Presse...
ReOpen911 répond à Noam Chomsky et Jean Bricmont

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr