ReOpen911.info : Site d'information sur les attentats du 11 septembre 2001

Annonce

Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs et n'impliquent en aucun cas leur approbation par l'ensemble du mouvement (plus d'infos). L'association ReOpen911 est une initiative citoyenne et bénévole indépendante de tout mouvement politique, philosophique et religieux.

Merci de soigner vos messages, restez courtois et constructifs. Un message ne respecte pas le règlement ? Signalez-le en utilisant la fonction "signaler" en bas de chaque message. Toute discussion sur la modération ne doit se faire QUE par MP, et non sur le forum...

Vous pouvez contacter l'équipe de modération à l'adresse : moderation [ at ] reopen911.info

Vous n'êtes pas identifié.

#1 23-10-2006 08:21:17

Thibaut
Membre Actif Asso
Lieu: bruxelles
Date d'inscription: 30-04-2006
Messages: 4633
Site web

Franchir le Rubicon par Michael C. Ruppert

http://www.picdo.net/Fichiers/a5ba5c1a4d9603fefeba45b9ef553f/images.jpeg

Michael C. Ruppert
Franchir le Rubicon - Le déclin de l’Empire américain à la fin de l’âge du pétrole, tome 1
préface de Catherine Austin Fitts
traduit de l’américain par Pierre Ajenat
Editions Nouvelle Terre, mars 2006

article sur:
http://www.oulala.net/Portail/article.p … ticle=2617
Ce livre vous dira ce que les Médias occultent volontairement.

Pour qui veut aborder le 11 septembre 2001 sans risquer d’oublier un ou deux éléments, il convient de considérer ces événements dans un ensemble cohérent faisant partie d’une politique menée depuis déjà de très longues années ... et qui semble ne pas être prête à s’arrêter. Ainsi, l’on doit avant tout commencer sa propre enquête par le livre de Michael Ruppert qui paraît en deux tomes aux éditions Nouvelle Terre, dont le premier opus vous est ici présenté. Mais avant cela, pour éviter toute dénégation primaire, attachons-nous à la présentation de son auteur qui n’est pas un farfelu, bien au contraire : âgé de 54 ans, Ruppert, titulaire d’une licence en Sciences Politiques (avec mention), fut inspecteur des Stups à la Police de Los Angeles. C’est lui qui mis à jour le trafic de drogue que la CIA avait mis sur pied en 1977. Après avoir tenté de le dénoncer, il fut contraint de démissionner alors qu’il bénéficiait des appréciations les plus élogieuses qui soient et n’était l’objet d’aucune sanction disciplinaire. Il embrassa alors la carrière de journaliste-enquêteur et en mars 1998 il créa FTW (From The Wilderness : En Direct de la Jungle) sur Internet. Lu aujourd’hui par plus de 16000 abonnés (dont 40 membres du Congrès des Etats-Unis), il s’est notamment fait connaître par ses articles sur l’impact des 600 milliards de dollars issus du marché de la drogue sur l’économie américaine.

Véritable poil à gratter sur le dos de l’éléphant américain, FTW devint très vite le catalyseur des dénonciations les plus secrètes de l’administration américaine, et vit de nombreux collaborateurs venir y tenir une rubrique ou publier les résultats de leur enquête. C’est ainsi que Ruppert fit la connaissance de Catherine Austin Fitts, une banquière d’affaire qui était en charge de certains budgets de l’Etat. Elle mit à jour, dans les années 1980, le détournement de quelques 500 milliards de dollars (sic) des budgets du Ministères américain du Logement et du Développement Urbain (HUD), par des groupements d’intérêts financiers appartenant à l’armée, au renseignement et au privé. Puis dans les années 1990, ces mêmes personnes ayant gagné du galon, elles purent piller encore plus : 6000 milliards issus des marchés financiers et 4000 milliards issus de l’argent des contribuables ... Il faut bien comprendre que le système financier capitaliste est dépendant de l’argent liquide, qui dépend à son tour du crédit que la population accorde à l’état de droit du système. Le pouvoir des dirigeants de la planète dépend de leur capacité à combiner les profits de la criminalité avec les marchés de liquidités et l’argent de l’Etat.

Ce livre - qui comporte plus de 900 notes de bas de page et 30 pages de documents officiels déclassifiés - vous dira ce que les Médias occultent volontairement : que les prix de l’or ont été manipulés, que d’importants documents d’enquête relatifs à certains titres et financements ont été détruits à Okhlahoma City (attentat contre le siège du FBI) et dans les attaques du 11 septembre. Lesquelles ont tout simplement eu lieu,est-on invité à penser, pour résoudre l’impasse dans laquelle se trouvait la sous-commission des finances de la Défense créée à l’époque où le Congrès - confronté à la "disparition" de 3300 milliards de dollars du Département de la Défense et à un refus de cinq années de produire les déclarations d’un certain audit financier -, s’était vu mettre au défi de parvenir à faire passer un accroissement important des dépenses militaires. Sans occulter que le 11 septembre permit aussi à la Federal Reserve d’adopter une politique monétaire hautement inflationniste (ce qui reportait d’autant le traitement des graves failles du système financier américain). C’est cette course en avant qui est ici analysée : pourquoi un tel déni de tout sens commun ? comment parvenir à mener à bien ces desseins infernaux ? quand l’Empire arrivera-t-il à ses fins ?

Courageusement, malgré des pressions de plus en plus fortes, des menaces explicites, Michael Ruppert continue ses enquêtes, et informe le monde de la réalité... Présenté comme l’audience d’un procès où les lecteurs seraient les jurés, Ruppert avance pas à pas dans ce dossier complexe, et met à jour tous les éléments à charge, toutes les preuves incontestables qu’il a pu trouver. Rencontrant parfois la mort sur le chemin de la vérité, il n’a jamais reculé et parvient ici à nous donner une immense joie de comprendre ce qui se trame. Et chacun de se dire que l’on y avait un peu pensé (mais jamais à de tels niveaux ! ) et d’être saisi d’une effroyable envie de vomir face à l’abject fait homme. Si l’on croit encore au Bien et au Mal, on pourra dire que le Mal triomphe ces temps-ci.

Soyons précis, il n’est pas ici question de spéculer ni d’employer des termes comme conspiration puisque ce que vous allez découvrir dure depuis des décennies, et qu’il n’est nullement question que cela s’arrête. Il n’y a pas de "conspiration" contre le peuple ou le gouvernement américain : il y a une bande de voyous qui a mis la main sur le pays puis le monde ; et qui continue à le presser comme un citron.
Michael Ruppert n’est pas fou, comme certains aimeraient à le laisser entendre. Il aurait pu le devenir quand il découvrit le trafic de drogue que la CIA avait mis sur pied ; d’autant que c’était sa fiancée de l’époque qui était en charge de la surveillance (pour la CIA) des navires (alloués par Brown and Root, filiale d’Halliburton) qui débarquaient la drogue à la Nouvelle-Orléans. Il se sépara de cette dernière, rédigea son rapport ...et vit ce dernier classifié à la suite d’un décret-loi pris par le Président des Etats-Unis (sic).

Dans ce livre vous découvrirez la vérité sur le naufrage de l’USS Maine dans le port de La Havane (fin du XIXe siècle, déjà !) et sur Pearl Harbor, ce qui s’est réellement passé dans le golfe du Tonkin en 1964, les tenants et les aboutissants du plan Northwoods... Le rôle d’un certain Herbert Winokur, fondateur de DynCorp, qui fut mêlé dans la prostitution d’enfants en Bosnie tout en étant en charge du réseau téléphonique du Congrès (sic) et de la comptabilité informatique du HUD (souvenez-vous, les 500 milliards détournés) ; le même homme qui est intervenu chez Enron et dans la Fondation Harvard (qui a vu son capital passer de 3 à 19 milliards de dollars au cours des années Clinton).
Vous n’échapperez pas non plus au sinistre Kissinger ni au perfide Brzezinski (cofondateur avec Rockefeller de la fameuse Commission Trilatérale) qui fit s’écrouler tout le système économique russe (une belle leçon d’économie internationale que je vous laisse découvrir) pour faciliter une nouvelle fois l’émergence des USA : on appelle cela préparer le terrain. Il fallait que le Caucase ne soit plus soviétique pour pouvoir aller piller son pétrole - ce qui fut fait très vite puisque Exxon et BP ont versé plus d’un milliard de dollars au président kazakh Nazarbaïev pour s’assurer des droits d’exploitation sur les gisements pétroliers dans les années 1990.
Vous n’avez jamais entendu parler du groupe des 6+2 ? Pourtant il avait l’aval de l’ONU et comptait bien, une fois de plus, piller le pétrole de pays innocents. Vous avez, par contre, entendu ici et là, parler des liens entre les famille Bush et Ben Laden, vous aviez raison, mais vous ne pensiez certainement pas qu’elles étaient liés à ce point.
Vous avez un ordinateur sous Windows à la maison ? Faîtes comme la NASA et tous les centres sensibles, passez sous UNIIX ou Mac. Car Windows est vérolé : il renvoie à l’une des nombreuses versions de PROMIS, un petit bijou de logiciel qui moucharde à tout va. Et que la CIA, non contente d’en voler les droits d’exploitation à son inventeur (toujours en procès contre l’Etat des USA), a "revendu" à ses alliés en omettant de leur dire qu’il y avait une porte dérobée qui leur permettait de tout voir sans être vu : PROMIS et Cie contrôlent notamment les flux financiers (important pour le 11 septembre).

Enfin vous ferez la connaissance de Joseph Vreeland, un agent qui, se croyant menacé, refusa son extradition du Canada vers les USA, et entama une longue démarche judiciaire, pensant être plus en sécurité dans une cellule qu’en ville. Il fit enregistrer une note rédigée un mois avant les attaques du 11 septembre dans laquelle il décrivait ce qui allait arriver ... et précisait que l’administration Bush avait été informée. Un an plus tard, alors qu’il devait se rendre à une audience, il fit l’erreur de joindre Michael Ruppert au téléphone en lui annonçant qu’il allait produire quelques pièces à conviction ; mais comme l’avait prédit Rupper il ne se présenta jamais à l’audience, son appartement fut mis à sac, son ordinateur détruit. On ne le revit jamais plus.

Puis Ruppert aborde les véritables raisons de l’embrasement de la planète : le pétrole ; et le fameux Pic Pétrolier qui terrorise tous les analystes et les dirigeants de ce monde car notre système capitaliste est dépendant des hydrocarbures. C’est le mobile du crime. Car n’oublions pas que nous sommes ici dans une cour "virtuelle" qui analyse les raisons d’un crime contre l’humanité. Ainsi l’on découvrira pourquoi les réserves sont surestimées, et quelles sont les options : Caucase, Mer noire, Afghanistan (déjà ? tiens tiens ...)
Viendront ensuite les hommes, avec le fameux Cheney, qui œuvre dans l’ombre. Lui, l’homme clé du pétrole, qui dès 1999 avait déjà fait ses choix et orientés Washington vers les options que l’on connaît aujourd’hui.

Mais le 11 septembre ce n’est pas que le pétrole. C’est aussi la drogue et son mariage avec Wall Street. Souvenez-vous : 600 milliards de dollars annuels, qu’ilfaut bien blanchir, investir, dépenser. Donc cela donne un couple à trois : Wall Street, la CIA, la drogue. Explosif. A tel point que cet immense pouvoir de l’argent a permis à la CIA, en 1984, de faire chuter les actions de ABC, l’une des premières chaîne nationale du pays, afin de la racheter par l’intermédiaire de sociétés écrans. Ainsi, ABC News gagna le titre de "chaîne de la CIA" ...
Et dans tout cela on en oublierait Ben Laden et sa clique ? Au contraire, on les suit pas à pas, découvrant ce que l’on subodorait depuis longtemps : la CIA a toujours instrumentalisé les groupes islamistes pour lutter contre les communistes, et après la chute de l’empire soviétique, l’Agence a recyclé ses pions barbus pour mener ses propres coups tordus, souvent liés au trafic de drogue (au Kosovo, notamment). Pour contrôler ces terroristes soi-disant recherchés, la CIA se sert de l’ISI, le service de renseignement pakistanais qu’elle a elle-même créé en son temps.
Ainsi, conspiration il y eut, mais pour ce 11 septembre seulement, dans le fait d’entraver des enquêtes, de faire de la rétention d’information, et de laisser aller les événements à leur terme avec les milliers de morts qui en résultèrent.Tout cela pour mettre en œuvre une nouvelle politique du pétrole, et faire quelque argent en pratiquant des délits d’inités à une hauteur jamais atteinte : 5 milliards sur les Bons du Trésor, 15 milliards sur les titres joués en bourse, et d’autres milliards encore sur les valeurs refuges comme l’or.
Difficile à admettre ces attentats commis pour de l’argent. Insupportable mais bien réel. Sir Arthur Conan Doyle disait par la voix de Sherlock Holmes qu’une fois qu’on avait éliminé toutes les explications non valides, on pouvait, face à ce qui restait - aussi improbable que cela puisse paraître - avoir une idée de la vérité. C’est ici ce que Michael Ruppert parvient à démontrer. Car trop de faits et de témoignages accréditent sa vision des faits, et ces délits d’inités étouffés alors que de l’aveu même du porte-parole de la bourse de Chicago "les renseignements sur les auteurs des transactions auraient pu être obtenus immédiatement" ... Alors pourquoi ne pas l’avoir fait ?

Une telle enquête n’aurait pas été complète sans un œil porté vers Israël. Car, si l’on n’omet point la règle de base de tout enquêteur (à qui profite le crime ?) l’on doit bien avouer qu’Israël est le deuxième plus grand bénéficiaire, après les USA. Il est de notoriété publique que les deux pays marchent main dans la main, surtout depuis que l’administration Bush a mis des hommes comme Perle, Wolfowitz, Feith, Luttwak, Zakheim, Fleischer et Abrams aux postes clés, tous très proches du gouvernement israélien, et liés au Projet pour un Nouveau Siècle Américain. Attention, comme le dit très bien Ruppert, ses critiques sont à l’encontre d’un gouvernement, il n’y a donc pas lieu de crier à l’antisémitisme comme à l’accoutumée. Il rappelle d’ailleurs que les grands maîtres de la Tradition rabbinique ont condamné la manière dont Israël fut créée. A tel point que Yakov de Haan fut assassiné par des sionistes pour propager de telles idées.
Les faits, eux, parlent ; et Ruppert a découvert que dans le vol n°11 (le premier a voir frappé les Twins) un rapport de l’Aviation civile (témoignage d’un stewart par radio) fait état d’un coup de feu durant le vol : Satam Al Suqami a tué Daniel Lewin. Apparemment banal dans un détournement d’avion qui tourne mal, sauf à découvrir la véritable identité de Lewin : un membre d’une division antiterroriste du Mossad spécialisée dans les infiltrations. Alors qui, dans les hautes sphères du gouvernement israélien avait considéré que l’on pouvait le sacrifier ?
Ruppert démontre aussi que la fameuse rumeur qui consistait à dire que les juifs n’étaient pas venus travailler le 11 septembre servait en fait à cacher d’autres choses plus graves. Pendant que les imbéciles criaient à l’antisémitisme, on oubliait : que la société de transport israélienne Zim avait quitté le WTC huit jours avant les attaques en rompant son bail ; qu’ICTS (société israélienne de sécurité) qui contrôlait l’aéroport de Boston (vols 11 et 175) a aussi laissé passer Richard Reid avec ses chaussures piégées ; que ce sont bien tous les aéroports ayant servis le 11 septembre qui bénéficiaient des services de sécurité d’une même société à capitaux israéliens ; que le FBI repéra cinq employés d’une société de déménagement israélienne sur le toit de leur camion avec du matériel photographique au moment même où les attaques se produisaient... Que par la suite de faux terroristes furent démasqués dans les Territoires palestiniens, que des hackers sabotèrent les sites des sénateurs américains soutenant les Palestiniens, qu’une chasse à l’homme eut lieu contre des hommes au passeport israélien soupçonnés de vouloir s’en prendre à un oléoduc en Alaska ou à un réacteur nucléaire en Floride, sans oublier le faux arraisonnement d’un bateau (appartenant à Zim) devant livrer des armes censément en provenance d’Iran pour les Palestiniens !
Il ne faut pas oublier que si la CIA contrôle les mouvements d’héroïne, et que la maffia israélie

Dernière modification par Thibaut (23-10-2006 08:54:11)


MEDIAS-MENSONGES-DESINFORMATION


in girum imus nocte et consumimur igni

Hors ligne

 

#2 19-11-2006 22:42:54

Winston
Membre Actif
Lieu: Annecy
Date d'inscription: 17-09-2006
Messages: 2083

Re: Franchir le Rubicon par Michael C. Ruppert

qui l'a lu ?

je cherche à me procurer un livre très complet  sur le 11 septembre, les manigances, le NWO et surtout les actes passés de la CIA; il me semble très bien. Qui peut m'apporter confirmation ?

Si il n'y avait qu'un seul livre à acheter, ça serait lequel ?


"Ceux qui ont le privilège de savoir ont le devoir d'agir." Albert Einstein

Hors ligne

 

#3 19-11-2006 23:01:03

Thibaut
Membre Actif Asso
Lieu: bruxelles
Date d'inscription: 30-04-2006
Messages: 4633
Site web

Re: Franchir le Rubicon par Michael C. Ruppert

il est en commande depuis plus d'un mois!, je ne peux pas encore te donner d'avis personnel
Le livre de Mosaddeq chez demi-lune : la guerre contre la vérité est très bien, particulièrement concernant une description extrêmement détaillée des magouilles des services de renseignements.

et " le terrorisme fabriqué, made in usa" de Tarpley demi-lune. Corrosif, bien écrit et bien documenté.

ils sont tous dans cette rubrique, sauf le livre de Thorn; jette un oeil aux compte-rendus

Dernière modification par Thibaut (21-11-2006 09:39:41)


MEDIAS-MENSONGES-DESINFORMATION


in girum imus nocte et consumimur igni

Hors ligne

 

#4 24-11-2006 06:20:48

Illarracourcis
Incorruptible
Lieu: Dordogne
Date d'inscription: 07-09-2006
Messages: 577

Re: Franchir le Rubicon par Michael C. Ruppert

Pas encore fini "Franchir le Rubicon" mais je le conseille une nouvelle fois.

Par contre, il me laisse un doute fondamental; y a t il eu action terroriste?.... ce livre tend à dire que ceux ci ont été manipulés mais on bien commis les attentats. Chose dont je doute encore.

Très bonne condensation de tous les éléments "terre à terre" de cette affaire. Je pense que personne ne peut en contredire la finalité. Qui est, non, la CIA, le FBI n'ont pas été dans l'incompétence comme on a voulu nous le faire croire. Bien au contraire...

Hors ligne

 

#5 13-12-2006 21:31:44

Thibaut
Membre Actif Asso
Lieu: bruxelles
Date d'inscription: 30-04-2006
Messages: 4633
Site web

Re: Franchir le Rubicon par Michael C. Ruppert

Enfin arrivé, ce livre (2 mois que je l'ai commandé).
Complètement paniquant. Assez pessimiste sur les possibilités de ralentir les catastrophes à venir. Très instructif sur les rapports entre Wall-Street, la CIA... et le trafic de drogue...en cours de lecture...

Dernière modification par Thibaut (13-12-2006 21:32:17)


MEDIAS-MENSONGES-DESINFORMATION


in girum imus nocte et consumimur igni

Hors ligne

 

#6 17-04-2007 13:15:36

Pete_Bondurant
Membre du forum
Date d'inscription: 04-01-2007
Messages: 295

Re: Franchir le Rubicon par Michael C. Ruppert

je viens de commencer 'franchir le rubicon"

je n ai lu que les 2 premiers chapitres mais rien que pour ces 2 chapitres, c est un livre a mettre ds ttes les mains !
le 1er chapitre sur le pétrole est hallucinant ! (qd on apprends que 60% des reserves restantes de petrole se situe ds un triangle comprenant  Mossoul ds le nord de Irak, le detroit d ormuz et l arabie saoudite, on comprend mieux le positionnement US !)

voila, pour le reste, achetez le !!

NB : les livres des editions DemiLune sont maintenant bien disponibles
j ai acheté "le nouveau pear harbour", "la terreur fabriquée" a la fnac de chatelet les Halles

ce n etait pas le cas il y a quelques mois ou semaines !!
sinon, ce n est pas un bouquin Demi lune, mais "franchir le rubicon" est vraiment excellent (meme si je ne l ai pas encore fini)
quelqu un sait quand sort le volume 2 ???

Dernière modification par Pete_Bondurant (17-04-2007 13:16:21)

Hors ligne

 

#7 25-04-2007 16:46:19

Pete_Bondurant
Membre du forum
Date d'inscription: 04-01-2007
Messages: 295

Re: Franchir le Rubicon par Michael C. Ruppert

Illarracourcis a écrit:

Pas encore fini "Franchir le Rubicon" mais je le conseille une nouvelle fois.
Par contre, il me laisse un doute fondamental; y a t il eu action terroriste?.... ce livre tend à dire que ceux ci ont été manipulés mais on bien commis les attentats. Chose dont je doute encore.

moi ca ne me surprends pas ! et je pense que c est tres facile a faire avec des moyens !

je viens de commencer "la terreur fabriquée" et , ds l introduction, l auteur dit que le ministre italien Aldo Moro, qui a été assassiné ds les années 70 par les brigades rouges, est le fait de l'OTAN qui a manipulé les  brigades rouges !

de plus, il dit aussi que si DeGaulle a fait sortir la France de l OTAN, c etait a cause de cela, cad pour eviter le terrorisme  (et il semblerait qu il a eu raison car il n y pas eu de terrorisme en France ds cette période)

sinon, lis aussi "la guerre contre la vérité" et tu verras comment les terro sont infiltrés et manipulés

d ailleurs, ds 'franchir le rubicon", il dit qu avec tous les moyens dont dispose les US en moyen d espionnage, ils savent exactement ce que font les terro !


sinon, pour comprendre le silence des médias, Ruppert cite un article de carl bernstein de 1978 ( qui a devoilé l affaire du watergate) que au moins 400 journalistes US avaient fait des missions pour la CIA !!

Hors ligne

 

#8 12-05-2007 17:33:51

Thibaut
Membre Actif Asso
Lieu: bruxelles
Date d'inscription: 30-04-2006
Messages: 4633
Site web

Re: Franchir le Rubicon par Michael C. Ruppert

POUR EN FINIR AVEC LE 11 SEPTEMBRE
http://www.morpheus.fr/HTM/morph.htm/M006_rup.htm
    FRANCHIR LE RUBICON...

    •«Les événements dans les cinq ans qui suivent les attaques du 11 septembre détermineront le cours de l’histoire
    de l’humanité pour les 500 ans à venir»...

    «Je ne suis pas le seul à affirmer que les attaques du 11 septembre ont été facilitées, orchestrées et réalisées par
    le gouvernement des État-Unis».

    Déclaration de Michaël C. Ruppert destinée au Commonwealth Club le 31 Août 2004.



    J’affirme catégoriquement que les politiciens qui ne s’attaquent pas aux causes réelles des problèmes posés aux USA aujourd’hui ne pourront être et ne seront jamais à l’avenir de grands leaders politiques.

    J’ai toujours dit que, si j’en avais la chance, je marcherais dans le repère du lion ou dans la chambre à coucher du diable pour défendre ma cause et c’est ce que je fais aujourd’hui, ici.
    Je peux voir, ce soir, une part des élites dont la conscience et le comportement doivent être changés afin que l’humanité puisse affronter les défis cuisants de notre époque.
    Pour quiconque qui pourrait être lion ou diable, j’espère qu’il a fait un bon repas récemment et en outre que vous avez vérifié vos fourches à la porte. En outre, j’implore que vos oreilles et vos esprits soient ouverts. Vous réalisez qu’une crise mondiale enténébre la planète entière et si vous souhaitez mieux comprendre cette crise, je suis ici pour offrir une part de mon expérience sans aucune complaisance ou allégeance à une politique partisane ou à quelques intérêts économiques que ce soient.
    Quelle que puisse être l’approche de la situation globale, que ce soit la géopolitique, l’économie, le climat, la guerre, les aérosols dispersés, les ogives de guerre qui menacent de lâcher une orgie mondiale d’effusion de sang, la hausse du prix de l’énergie, les manques d’énergies, les manques d’eau douce, la guerre biologique, la répression des libertés civiles, une conclusion commune saute aux yeux : la planète Terre et tous ses habitants sont en grand danger. Ce n’est pas le temps de penser à la sécurité nationale, c’est le temps de penser à la sécurité planétaire. C’est la survie de la planète qui est en jeu.
    Indépendamment de la religion, de l’appartenance ethnique, de la nationalité, de la race, des préférences sexuelles, du compte bancaire ou de n’importe quelle autre distinction artificielle, je peux être celui qui «ose» parler pour toute l’humanité.
    Le temps n’est plus à la timidité révérencieuse. Ce n’est pas une époque où des hommes et des femmes de bonne conscience peuvent se permettre d’être politiquement corrects.
    Comme je l’ai dit tant de fois pendant ces trois dernières années au cours de 40 conférences sur la vérité et les mensonges du 11/09 et le pic maximal du pétrole, les événements dans les cinq ans qui suivent les attaques du 11 septembre détermineront le cours de l’histoire de l’humanité pour les 500 années à venir ou plus.
    Depuis de nombreuses années maintenant, des citations et des preuves ont été présentées dans mes conférences et ma vidéo «Vérité et Mensonges sur le 11/09». Je ne demande pas que les gens me croient sur parole, je demande que des experts continuent à me défier s’il le faut en évaluant mes recherches, travaux et documents accumulés toutes ces années afin qu’ils puissent en tirer leurs propres conclusions. À ce jour le sérieux et la crédibilité de mes travaux m’ont ouvert les portes du Commonwealth Club.
    Je ne suis pas le seul à affirmer que les attaques du 11 septembre ont été facilitées, orchestrées et réalisées par le gouvernement des État-Unis. Cependant, il y a beaucoup de malentendus. En tant qu’ancien officier de police, détective et à présent journaliste je m’en tiendrai aux strictes normes probatoires d’investigations.
    Les attaques du 11/09 sont le résultat de la planification délibérée et d’efforts orchestrés par des leaders identifiables aux USA. Le gouvernement et les groupes de l’énergie et de la finance ont tout fait pour obtenir une attaque comme celle de Pearl Harbor qui puisse fournir à l’empire américain un prétexte pour la guerre, l’objectif étant la confiscation des réserves de pétrole de gaz et la clé des voies de transport par oléoduc.
    Le 11/09 a été un meurtre prémédité. Je nommerai ce soir certains des suspects qui ont commis le crime. Je vous montrerai l’évidence accablante de leur culpabilité, ce dont je suis fier.
    Je suis prêt et confiant pour répondre devant un procureur ou un jury de district.
    Historiquement, l’affirmation que le gouvernement des États-Unis serait capable d’orchestrer une attaque contre des intérêts américains a plusieurs précédents. En 1962 déjà, les chefs interarmées avaient approuvé un plan secret appelé «Opération Northwoods» qui était une opération secrète pour abattre un avion américain et lancer une attaque contre des équipements militaires américains, avec l’intention de rejeter le blâme sur Fidel Castro, incitant ainsi les États-Unis à envahir et occuper Cuba.
    Il en fut de même pour Pearl Harbor dont les dates et plans d’attaque étaient connus de Roosevelt lui-même ; l’histoire fournit aujourd’hui aux USA une documentation abondante sur la complicité du gouvernement américain à des degrés variables dans de tels événements. Le livre «Le jour de la duperie» et d’autres enregistrements aux archives nationales ont prouvé aux USA que l’administration Roosevelt avait bien déchiffré les codes japonais avant le 7 décembre 1941 et que la décision de laisser faire l’attaque sur Pearl Harbor a été prise en toute conscience. Cette décision a été mise en place pour fournir l’impulsion nécessaire à l’entrée en guerre des USA, à un moment où la Grande-Bretagne faiblissait sous les bombardements et la guerre navale du Troisième Reich.
    Le livre que je vais publier, «Traverser le Rubicon», pénètre les arcanes les plus secrètes des attaques du 11 septembre 2001.
    Suite de Michaël C. Ruppert
    «L’ouvrage «Traverser le Rubicon» place le 11/09 au centre d’une nouvelle Amérique désespérée, menée par des individus spécifiquement nommés pour gérer le pic maximal du pétrole (insuffisance mondiale des stocks de pétrole et déclin naturel de la production de pétrole) : une crise économique comme le monde n’en a jamais vue.
    La demande en hydrocarbures des USA, des pays industrialisés et des pays en voie de développement accélère rapidement l’arrivée du pic maximal de pétrole, point de non retour pour cette ressource limitée. L’impact économique et environnemental deviendra insoutenable dans les trois années à venir. Étant donné les choix peu judicieux des 30 dernières années, une fin brutale de l’ère du pétrole constitue la plus sérieuse menace pour l’humanité dans toute son histoire.
    La planète Terre est plus ou moins à un an de la crête de production énergétique des hydrocarbures. Plus simplement, nous avons utilisé la moitié du pétrole que Dieu a placé sur cette planète. Chaque baril extrait dorénavant deviendra progressivement plus cher, de moindre qualité et beaucoup plus dur à obtenir. Comme en conviennent tous les experts, le pic est quelque chose que nous validerons comme une certitude quand nous le regarderons dans nos rétroviseurs.

    Les attaques du 11 septembre 2001 ont été le prétexte pour l’empire américain et à un degré moindre pour la Grande-Bretagne et pour Israël, de s’emparer par la force des sources d’approvisionnements en énergie, pour soutenir leur puissance hégémonique (régionale ou mondiale) et maintenir l’équilibre de leur économie dans les prochaines années de pénurie.
    Les attaques du 11/09 ont été accomplies avec une orchestration étonnante de logistique et de personnels. L’ancien conseiller du contre-terrorisme à la Sécurité Nationale, Richard Clarke, a suggéré qu’une telle conspiration ne pourrait jamais être maintenue secrète. Trop de gens auraient été impliqués, a-t-il dit. Sur ce point, je suis complètement en désaccord avec Clarke ; je rappelle le projet Manhattan qui a développé la bombe atomique et le projet de l’avion furtif. Le secret de ces deux projets a été parfaitement gardé. Or, le nombre de personnes impliquées dans ces deux projets a de loin dépassé le nombre de personnes utilisées par le gouvernement des États-Unis pour exécuter le 11/09.
    Rien dans la prétendue commission indépendante, la Commission Kean, qui a étudié les attaques du 11 septembre, ne peut ou ne devrait être accepté sans un débat contradictoire. Cette commission reprend la chronologie des événements publiée par le Norad (armée de l’Air). Or, plusieurs témoignages faits devant la Commission démentent cette chronologie.
    La chronologie officielle indiquait que la FAA (surveillance aérienne) avait sollicité le Commandement de l’Armée de l’Air pour une aide militaire alors que trois avions commerciaux de ligne piratés étaient toujours en vol. Des témoignages devant la Commission affirment au contraire que la FAA a informé l’armée de l’air trop tard, après que les avions se soient écrasés. Un escadron d’avions de combat du Norad est en effet bien parti mais il a été envoyé au dessus de l’Océan Atlantique à plus de 200 km à l’Est de Washington DC, alors que le troisième engin heurtait le Pentagone. Un second escadron était sur l’Alaska pendant qu’un troisième sillonnait au dessus du Canada. Devant de telles incohérences, il est certain que les militaires ont menti aux Américains, menti au Congrès et menti à la Commission du 11/09.

    Le rapport de la Commission a été remanié pour tenter de maquiller au mieux toutes ces incohérences chronologiques et donner au public une version édulcorée. Pourquoi tant de partialité ? C’est assez simple à comprendre quand on étudie le curriculum vitae des membres de cette commission.

    Les membres de la commission indépendante d’enquête sur le 11 septembre
    Thomas Kean (Président) est aussi directeur et actionnaire d’Amerada Hess Corporation, en lien avec la Delta Oil of Saudi Arabia détenue par les clans de Ben Khalid Mahfouz et de Al-Amoundi. Cette compagnie a été impliquée dans la planification et la mise en œuvre d’un pipe-line de pétrole afghan, juste avant le 11 septembre. Ben Khalid Mahfouz, autrefois haut dirigeant de la légendaire banque du crime organisé BCCI, est le plus grand banquier de l’Arabie Saoudite et ses clients comprennent la famille royale saoudienne et le groupe des compagnies du saoudien Ben Laden.
    Il est à noter que Georges W. Bush a été en affaire avec Khalid Ben Mahfouz quand il était dans les affaires de pétrole au Texas. Khalid Ben Mahfouz et Georges W. Bush ont été également impliqués dans le scandale de la BCCI étroitement lié au scandale de l’Iran-Contra et à ceux de l’Épargne et des Prêts. D’autres liens entre Bush et Mahfouz peuvent être trouvés par leurs investissements dans le groupe Carlyle, une société américaine de placements de valeurs mobilières contrôlée par un conseil dans lequel siégeaient autrefois l’ancien président Georges Bush Senior et des membres de la famille Ben Laden.

    Lee Hamilton (vice-président). En 1987, le porte-parole Jim Wright (qui a démissionné plus tard de la Chambre dans le déshonneur) a nommé Hamilton à la présidence d’une Commission d’Enquête sur l’affaire Iran-Contra. Lorsqu’une question a été soulevée au sujet de la contrebande de drogue CIA/Contra, la réponse a été rejetée par Hamilton, lors d’un examen superficiel qui a conclu qu’il n’y avait là aucune charge. La CIA a publié un rapport en octobre 1998 (Volume II du Rapport de l’Inspection Générale de la CIA sur le trafic de drogue Iran/Contra). Celui-ci n’a reçu presque aucune publicité mais il a pourtant admis le lien avec la drogue et la participation directe de la CIA dans le transbordement de milliers de kilos de cocaïne.
    Hamilton a aussi joué un rôle majeur dans la prétendue surprise d’octobre 1980-81 dans laquelle il a été démontré que l’équipe de campagne de Reagan-Bush était en pourparlers secrets avec le gouvernement révolutionnaire d’Iran pour retarder la libération des otages américains détenus à l’ambassade des Etats-Unis à Téhéran. Le contrat était que les otages ne seraient libérés qu’après l’élection présidentielle, de sorte que Jimmy Carter ne bénéficie pas de cette libération pendant la campagne présidentielle.
    Dans l’affaire Iran/Contra, des armes avaient été fournies au gouvernement iranien en échange de sa coopération. L’affaire fit scandale et donna lieu à des auditions au Congrès qui furent présidées par le démocrate Hamilton. Ce dernier fut nommé plusieurs fois président ou vice-président de Commissions pour étouffer des affaires touchant au trafic d’armes et de drogues ; c’est un spécialiste du genre, soutenu aussi bien par John Kerry que Georges W. Bush.

    Philip Zelikow (Directeur exécutif)
    Zelikow a conseillé l’administration Bush sur les nouveaux plans des services de renseignement. Il eut de nombreuses discussions au sujet de Ben Laden et d’Al-Quaïda en 2000-2001 avec Richard Clarke. En toute logique, il devrait être un témoin attestant sous serment devant cette Commission au lieu d’en être le Directeur Exécutif. Quand plusieurs familles de victimes du 11/09 ont appris cela, elles ont demandé sa démission. Malgré tous les appels à démission, Zelikow est resté solidement en place au sein de la Commission Kean.

    Jamie Gorelick
    Cette dernière a des liens avec le lobby pétrolier dans des sociétés de forage. Mme Gorelick siège dans le conseil d’administration de la première société d’extraction de pétrole au monde, Schlumberger. Gorelick était parmi les quatre membres de la Commission autorisés à consulter les dossiers présidentiels du renseignement.

    Richard Ben-Véniste
    Ben-Véniste est un mandataire très en vue à Washington et un courtier du pouvoir démocrate. Il était avocat conseil au Sénat dans les investigations de Whitewater où il a bloqué les enquêtes du dossier Webster Hubbell’s impliquant un certain Truman Arnold (qui se trouve être un ami de Wally Hilliard, propriétaire de l’école de pilotage en Floride où, selon les comptes-rendus officiels, ont été formés quatre des pilotes islamistes des missions kamikazes des terroristes du 11 septembre 2001).

    La Commission Kean a délibérément été constituée de personnalités impliquées dans les événements de 11/09 et les organismes gouvernementaux chargés de protéger les Américains ce jour-là. Tous auraient dû témoigner plutôt que de diriger et rédiger les rapports d’une telle commission. Un seul membre était vraiment impartial : il s’agit d’un sénateur de Georgie, Max Cleland. Après avoir déclaré que tout cela était une vaste mascarade, il a démissionné de la commission Kean avant la fin des investigations.
    Que s’est il passé le 11
    septembre 2001 ?
    Nous allons démontrer qu’un suspect (ou plusieurs) possédait les moyens, les motifs et l’opportunité de commettre le crime.
    Jusqu’ici, l’affaire du 11/09 aurait été commise par Oussama Ben Laden et Al-Quaïda. Cela n’a jamais été prouvé. En fait, environ 35 mois après les attaques du 11/09, de toutes les poursuites judiciaires dans le monde concernant cette affaire, aucune n’a abouti.
    La seule affaire qui aurait dû aboutir fut la poursuite judiciaire allemande contre Monir el Motassadeq, chargé de faciliter la prétendue cellule de Hambourg appelée du nom de Mohamed Atta. La Justice allemande a dû abandonner ses poursuites en 2004 car le gouvernement US a refusé de produire les témoins principaux tels que Khalid Shaihh Muhammad ou Ramzi Ben al-Shibh ainsi que d’autres évidences et preuves matérielles.

    Pour le grand public et la communauté officielle des investigateurs du 11/09, l’échec des moyens de défense aérienne des USA est un mystère. La Commission Kean et la version gouvernementale des événements ne laisse apparaître aucune explication plausible. Le fait qu’aucune défense aérienne efficace ne se soit manifestée ce jour-là reste incompréhensible…

    Des preuves incontestables démontrent la complicité directe du gouvernement US dans la gestion des attaques du 11 Septembre 2001. Ces éléments figurent en détail dans mon livre «Traverser le Rubicon».
    1°) Cheney est le principal suspect dans les meurtres de masse du 11/09. J’affirme qu’il a été un planificateur du 09/11 et que le jour même des attaques il gérait un centre de contrôle totalement séparé du système de communications militaires et capable de brouiller les transmissions ou ordres émanant d’autres centres de commandement. Pour parvenir à ses fins, il a relié un système de communication au central principal des services secrets américains, dans le Centre de Secours des Opérations Présidentielles - le bunker où lui et la conseillère à la Sécurité Nationale, Condolezza Rice ont soi-disant été précipités après que le vol 175 ait frappé la tour Sud du World Trade Center. Je démontrerai qu’en réalité Cheney n’a jamais quitté ce poste et qu’il avait des informations en temps réel, meilleures que celles disponibles au Pentagone.
    2°) Je démontrerai cela en expliquant ce que sont les Services Secrets des Événements Spéciaux de la Sécurité Nationale Américaine, une agence de contrôle opérationnel suprême supplantant d’autorité toutes les agences civiles et militaires.
    3°) J’établirai qu’en mai 2001, par décret présidentiel, Cheney a été placé au commandement et au contrôle directs de toutes les formations de stratégies militaires, des terrains d’exercices d’entraînement et de l’établissement du programme de plusieurs agences, particulièrement la Fema. Qu’en outre, il a ordonné tous les exercices militaires aériens incohérents du 11 Septembre 2001.
    Je démontrerai que l’exercice Trépide II, installé le 10 septembre à Manhattan, a été directement piloté par Cheney en prévision du chaos du 11/09 qu’il préparait.
    4°) Je prouverai qu’un certain
    Suite en page 3
    nombre d’officiels de la ville de New York City, dont le maire Rudolph Guilani, se sont rendus compte pendant 20 minutes, que le vol 175 visait Manhattan.
    Ils n’ont rien fait pour ordonner l’évacuation ou avertir les occupants du World Trade Center. Seul un officier militaire a quitté son poste pour appeler en privé son frère qui travaillait au WTC, le sommant de sortir au plus vite.
    5°) Je prouverai également que les gouvernements israéliens et britanniques ont agi en tant qu’alliés au plus haut niveau du gouvernement américain pour aider à la préparation et très probablement, à l’exécution des attaques du 11/09.

    Tous ces éléments sont présentés et documentés sur 850 pages dans «Franchir le Rubicon» qui prouve que Georges Bush, Dick Cheney, Donald Rumsfeld, Condi Rice, le Général Ralph Eberhart, le Général Meyers, le Directeur du FBI Robert Muller, John Ashcroft et Georges Tenet ont menti au peuple américain.

    Le mobile des attaques du 11 septembre 2001 : gérer le pic maximal du pétrole
    Le pic maximal du pétrole n’est un secret pour personne. Le pétrole et le gaz naturel sont indispensables à notre mode de vie. Le monde consomme dix calories d’énergie d’hydrocarbure pour chaque calorie de nourriture mangée. Tous les engrais commerciaux sont faits à partir du gaz naturel. Tous les pesticides sont faits à partir du pétrole. Toutes les irrigations, labourages, moissons et transports sont accomplis par l’électricité produite par des machines à hydrocarbures ou gaz naturel. Il y a entre 600 et 700 millions de véhicules à essence sur la planète et la demande augmente de manière exponentielle, particulièrement en Chine.
    J’ai suivi deux conférences internationales au sujet du pic maximal de pétrole et de ses implications pour notre civilisation : une à Paris en 2003 et l’autre à Berlin, cette année. Depuis, la grande presse anglo-saxonne n’a cessé de publier des articles sur la fin de l’ère du pétrole : («La fin du pétrole économique» - National Geographic juin 2004, «Que faire quand le pétrole ne sera plus là ?» - BBC 22 avril 2004, «Adios pétrole économique» - Interpress News Agency 27 avril 2004, «G7, le prix du pétrole menace l’économie mondiale» - Moscow Times 26/04/04, «La crise mondiale du pétrole surgit» - Jane 21/04/04, «USA, obtenir le pétrole mondial» - Focus de la Politique étrangère, janvier 2004, «Manquons-nous de pétrole ?» - ABC News du 11/02/04, «Sang, Argent et pétrole» - US News du 18/08/03, Wall Street Journal US du 22/03/04, «Contrôle du pétrole» - Washington Post du 14/11/03, «La fin de l’ère du pétrole» - Économist du 23/10/03, etc...)
    De grands gisements de pétrole sont sur le déclin depuis 1962. Une étude publiée dans la Petroleum Review suggère que la production ne pourra pas suivre la demande d’ici 2007. L’étude est un aperçu des méga projets visant à produire plus de 100.000 barils de pétrole par jour. La planète consomme un milliard de barils de pétrole tous les onze jours et demi ; or les découvertes de grands champs pétrolifères sont en nette diminution. En 2000, il y eu 16 découvertes ; en 2001, 8 découvertes, en 2002, seulement 3, en 2003 aucune. Environ le tiers de la production de pétrole dans le monde provient de champs en baisse. La capacité globale de production se contracte d’un peu plus de 1 million de barils par jour chaque année. A partir de 2007 ce déclin sera compensé par de nouveaux projets de production mais à consommation égale ; or la consommation augmente et la demande commencera alors à être supérieure à l’offre.

    En prenant le pétrole de l’Irak et en contrôlant l’Afghanistan le gouvernement US pense pouvoir retarder les effets du pic du pétrole pour les États-Unis et assurer ainsi son hégémonie sur le reste du monde qui manquera alors de pétrole. Tel est le mobile du crime du 11 Septembre 2001.

    La cinquième révolution
    Charles Galton Darwin déclarait en 1952 : «La cinquième révolution viendra lorsque nous aurons épuisé les stocks de charbon et de pétrole qui s’étaient accumulés dans la terre pendant des centaines de millions d’années… Il faut espérer que d’autres sources d’énergies auront été développées… Mais sans en considérer le détail, il y aura de profonds changements dans notre manière de vivre… Qu’un produit de substitution commode pour remplacer les carburants actuels soit trouvé ou non, il ne peut exister aucun doute qu’il y aura de grandes modifications dans les façons de vivre. Ce changement peut juste s’appeler une révolution mais elle différera de toutes les précédentes. Il n’y a guère de probabilités qu’elle mène à une augmentation de la population mais plutôt à l’inverse».

    Dans mon ouvrage j’explique comment et pourquoi le système économique actuel du monde s’accélère, décline et dégénère dans des proportions inimaginables. Tout ceci, pour moi, a commencé il y a 27 ans quand, en tant que jeune policier, j’ai découvert que la CIA était lourdement impliquée dans le trafic de drogue. J’ai déjà prouvé tout cela en utilisant des enregistrements d’auditions au Sénat et des documents de la CIA elle-même. Un des facteurs essentiels de la suprématie économique américaine fut le trafic de drogue. Tous les ans près de 660 milliards de dollars de narco-profits ont alimenté les marchés financiers et les institutions des États-Unis. L’invasion de l’Afghanistan n’avait d’autre but que de produire plus de drogue pour maintenir les flux financiers de narco-profits qui alimentent l’économie américaine.
    Outre le trafic de drogue qui alimente États et Institutions de nombreux pays, nous menons une guerre perdue d’avance. L’ensemble de l’économie mondiale mise sur une croissance infinie dans un monde de ressources finies. Ce manque de réalisme global nous mène à une crise généralisée mettant en péril l’humanité même. Les solutions actuelles de guerres permanentes pour maintenir la croissance ne préparent qu’une chute encore plus brutale.

    Franchir le Rubicon
    À la fin d’une convention constitutionnelle, Benjamin Franklin fut interrogé sur le type de gouvernement qu’il souhaitait pour le pays. Il a répondu : «Une République, si vous pouvez la garder».
    En 49 avant Jésus Christ, Jules César, auréolé d’une récente victoire en Italie centrale a ordonné à ses légions de traverser un petit ruisseau appelé le Rubicon. En vertu des lois de la République romaine, on ne permettait pas à l’armée d’entrer dans la capitale. Quand Jules César a franchi le Rubicon, la République romaine est morte et l’empire romain est né. Notre tâche, si notre civilisation humaine veut survivre, n’est pas de garder notre République à tout prix mais de la régénérer».

    Extraits choisis traduits du discours du journaliste et conférencier Michaël C. Ruppert pour le Commonwealth Club à San Francisco le 31 août 2004 .
    Sources : www.fromthewilderness. com vidéo :Truth and lies of the 9/11 de Michaël Ruppert

http://www.morpheus.fr/HTM/morph.htm/statueUNE.jpg

Dernière modification par Thibaut (12-05-2007 17:35:47)


MEDIAS-MENSONGES-DESINFORMATION


in girum imus nocte et consumimur igni

Hors ligne

 

#9 18-05-2007 10:05:12

Marc
Membre Actif
Date d'inscription: 22-04-2006
Messages: 1065

Re: Franchir le Rubicon par Michael C. Ruppert

Le tome 2 est désormais dans les bacs, depuis le 1er mai d'après les sites de ventes.
http://alapage.com/-/Fiche/Livres/97829 … hael-c.htm
http://www.amazon.fr/Franchir-Rubicon-M … 2951834551



Vous avez aimé le tome 1 de "Franchir le Rubicon" ?

Fort bien ! Alors vous allez adorer la suite et fin de l’opus de Mike Ruppert, où celui-ci met soigneusement à plat la chronologie exhaustive du "Mardi noir" qui a changé la face du monde – et vous comprendrez ainsi :

Pourquoi l’on ne peut manquer de voir les incohérences qui ont émaillé ce jour fatidique – à propos duquel personne n’aurait osé prévoir l’inexplicable inertie qui a paralysé LA première puissance planétaire…

Comment la défense aérienne la plus efficace du monde, n’a littéralement pas "vu venir" les attaques les plus meurtrières que l’Amérique ait eu à subir sur son propre territoire…

Pourquoi un certain nombre de professionnels américains de l’aviation, civils et militaires, évitent de répondre aux interrogations qui brûlent toutes les lèvres…

Comment le fameux rapport de la Commission Kean occulte largement tous les points douteux du 11 septembre et évite attentivement toutes les questions qui pourraient fâcher…

Comment les pions d’un impitoyable jeu planétaire sont peu à peu avancés par de cruels maîtres de ballet qui nous conduisent (sciemment ?) droit dans le mur…

Il semblerait en tout cas aujourd’hui que la vérité trouve enfin son chemin, et Mike Ruppert, à l’instar d’autres journalistes courageux, y a certainement été pour quelque chose…

Quand vous aurez terminé "Franchir le Rubicon", vous ne regarderez plus jamais les informations télévisées du même œil – et peut-être même ne les regarderez-vous plus jamais…
http://nouvelle.terre.chez-alice.fr/quat_rubicon2.htm


"The pure and simple truth is rarely pure and never simple"
~Oscar Wilde

Hors ligne

 

#10 18-05-2007 13:22:00

Pete_Bondurant
Membre du forum
Date d'inscription: 04-01-2007
Messages: 295

Re: Franchir le Rubicon par Michael C. Ruppert

miam miam
je vais l acheter de suite !
Le tome 1 etait vraiment excellent ! un des meilleurs bouquins que j ai lu ces derniers temps !!

Hors ligne

 

#11 19-06-2007 15:24:49

Pete_Bondurant
Membre du forum
Date d'inscription: 04-01-2007
Messages: 295

Re: Franchir le Rubicon par Michael C. Ruppert

quelqu un a reussi a avoir le Tome 2 de "franchir le rubicon" ???

il n est pas dispo en Fnac, Virgin
je l ai commandé chez Amazon mais ils n ont pu le livrer en temps et en heure !
maintenant, ils me disent livraison vers le 20, et comme on est le 19 et que j ai tjr pas recu de mail d envoi de commande ! je sens que je vais l avoir ds l os encore une fois !!

sinon, savez vous si une traduction est en cours pour la conference de ruppert "truth and lies about 9/11" ??
j ai cherché mais j ai pas trouvé (j ai peut etre mal cherché)
voila le lien emule :
ed2k://|file|Mike%20Ruppert%20Truth%20and%20Lies.avi|738377728|25CD222950134EE6CBC9C97AE27070B4|/

Hors ligne

 

#12 19-06-2007 15:46:50

Dominique LW
Membre de Soutien
Lieu: Nancy
Date d'inscription: 29-11-2006
Messages: 382

Re: Franchir le Rubicon par Michael C. Ruppert

Moi aussi je l'ai en commande chez Amazon mais il n'est pas arrivé non plus ...

Hors ligne

 

#13 19-06-2007 16:35:08

Pete_Bondurant
Membre du forum
Date d'inscription: 04-01-2007
Messages: 295

Re: Franchir le Rubicon par Michael C. Ruppert

j ai envoyé un mail a l editeur (nouvelle terre)
voici leur réponse :

Bonjour,
Nos ouvrages sont normalement tous disponibles à la commande chez n'importe
quel libraire - sauf négligence de notre distributeur (ce qui n'est pas
impossible...). Pour ce qui est de "Franchir le Rubicon" tome 2, il a été
publié au 15 mai de cette année. Maintenant, si vous trouvez partout porte
fermée, vous pouvez toujours nous le commander directement moyennant 3,80
euros de port : livraison rapide par retour du courrier (2 jours) dès
réception de votre règlement à l'ordre de nos éditions.
En vous remerciant vivement de l'intérêt que vous portez à nos publications.
Cordialement,
ÉDITIONS NOUVELLE TERRE
            Glujeau Vihan
F-29590 LOPEREC (France)
      0033.(0)2.98.81.47.86



c est bizarre qd meme !
le livre est censé etre dispo depuis 1 mois et personne ne l a en dispo
j attends encore une semaine et si j ai rien je le commande en direct chez nouvelles terres

Dernière modification par Pete_Bondurant (19-06-2007 16:35:48)

Hors ligne

 

#14 19-06-2007 17:30:54

Thibaut
Membre Actif Asso
Lieu: bruxelles
Date d'inscription: 30-04-2006
Messages: 4633
Site web

Re: Franchir le Rubicon par Michael C. Ruppert

j'ai mis 2 mois à obtenir après commande le tome 1


MEDIAS-MENSONGES-DESINFORMATION


in girum imus nocte et consumimur igni

Hors ligne

 

#15 26-06-2007 14:15:14

Pete_Bondurant
Membre du forum
Date d'inscription: 04-01-2007
Messages: 295

Re: Franchir le Rubicon par Michael C. Ruppert

Pete_Bondurant a écrit:

j attends encore une semaine et si j ai rien, je le commande en direct chez nouvelles terres

j ai annulé ma commande chez amazon et  j ai commandé chez Nouvelles Terres !
chq envoyé vendredi 22, livre recu aujourd hui !!!

voila, je ne comprends pas pourquoi les grandes officines du livre n arrivent pas a avoir ce livre !

vous pouvez le commander sur le site
http://nouvelle.terre.chez-alice.fr/commande.htm

et ca vous coutera 26.80 euros (23 + 3.80 de port)

a plouch

Hors ligne

 

#16 07-07-2007 20:31:07

phiphi94400
Membre du forum
Date d'inscription: 19-06-2007
Messages: 672

Re: Franchir le Rubicon par Michael C. Ruppert

Le Tome 2 de Franchir le Rubicon peut-être commandée à la FNAC ou à Gibert Joseph par exemple.


Pas encore disponible à la FNAC, mais j'ai visité plusieurs FNAC à Paris, et il devrait pas tarder (soit il est commandé mais pas encore parvenu, soit ils en commandent - m'ont laissé leur n° de tél).

A Gibert Joseph, vous pouvez le commander, ils travaillent avec le distributeur (vous pouvez même être averti par texto de l'arrivée).

Bref, j'attends le T2 dans le courant de la semaine prochaine... big_smile

Dernière modification par phiphi94400 (07-07-2007 20:32:52)


"Seule l’erreur a besoin du soutien du gouvernement. La vérité peut se débrouiller toute seule." — Thomas Jefferson, Notes on Virginia

"To err is human, but to preserve an error is diabolic" — Etienne de Harven

Hors ligne

 

#17 11-07-2007 11:46:29

Dominique LW
Membre de Soutien
Lieu: Nancy
Date d'inscription: 29-11-2006
Messages: 382

Re: Franchir le Rubicon par Michael C. Ruppert

Tome 2 vu à la FNAC de Nancy ce matin. Je dois recevoir le mien de chez Amazon aujourd'hui par la poste.

Hors ligne

 

#18 19-08-2007 20:31:04

mjk
Date d'inscription: 22-12-2006
Messages: 1205

Re: Franchir le Rubicon par Michael C. Ruppert


Exclu pour cause d'associabilité avérée, et revendiquée.

Hors ligne

 

#19 19-08-2007 21:02:04

samaouste
Date d'inscription: 22-02-2007
Messages: 2429

Re: Franchir le Rubicon par Michael C. Ruppert

Et une fois qu'on aura bien tout lu, qu'est ce qu'on fera??
Il y a comme une impuissance certaine devant ce qui arrive non? Lire tel ou tel livre est néccessaire certainement mais ensuite?
La planète est gouvernée par une poignée de parvenus qui font de moins en moins dans la dentelle et ne se cachent pratiquement plus ... Et nous, on lit des livres ...
J'ai bien peur qu'on en soit encore là dans des années sous nos différentes dictatures.
A quand un grand mouvement MONDIAL contre ces enf ....? Ne pourrait-on pas fédérer lors d'un G8 par exemple un nombre impressionnant de gens pour exiger la vérité? Ne sommes nous que les quelques pékins de réopen à penser savoir et vouloir agir?
Enfin, c'est juste pour vous dire que lire, c'est bien, mais agir c'est mieux. Par exemple, pourquoi ne sommes nous qu'une poignée sur reopen à traduire les innombrables vidéos existantes sur le sujet? A ce rythme, dans 50 ans, on y sera encore ...
Je commence à être sérieusement pessimiste sur la réussite de tout ça ...


"Ne perdez pas de vue que les hommes qui vous serviront le mieux sont ceux que vous choisirez parmi vous, vivant de votre propre vie, souffrant des mêmes maux. Défiez-vous autant des ambitieux que des parvenus ; ils ne consultent que leur propre intérêt et finissent toujours par se considérer comme indispensables"(...)  Déclaration Commune de Paris 1871

Hors ligne

 

#20 19-08-2007 22:46:52

kézako
Membre du forum
Date d'inscription: 12-02-2007
Messages: 6573

Re: Franchir le Rubicon par Michael C. Ruppert

A quand un grand mouvement MONDIAL contre ces enf ....? Ne pourrait-on pas fédérer lors d'un G8 par exemple un nombre impressionnant de gens pour exiger la vérité?

Il y a des chances si je puis m'exprimer ainsi que des membres d'autres d'autres sites sur le 911 à l'étranger doivent se poser les mêmes questions.

pourquoi ne sommes nous qu'une poignée sur reopen à traduire les innombrables vidéos existantes sur le sujet? A ce rythme, dans 50 ans, on y sera encore ...

Je comprends bien que c'est un grand effort et beaucoup de temps sacrifié aux traducteurs de ReOen911. Personnellement sans leur aide précieuse je ne saurais que trés peu de choses car mon anglais est vraiment trés pauvre et les traducteurs automatiques sont vraiment trop approximatifs et déroutants.

Ceci dit il y a maintenant et de trés loin, suffisamment  de documents traduits extrêmement précis mais qui ne paraissent pas hors du net alors qu'on voudrait, pardon, qu'on devrait les voir au 20 h ...

Dernière modification par kézako (19-08-2007 22:49:48)


« La première victime d’une guerre, c’est la vérité » Déclaration du sénateur américain Hiram Johnson en 1917, lors de l’entrée en guerre des États-Unis.

Vous avez dit anti-américanisme ?

Hors ligne

 

#21 19-08-2007 22:54:59

ragondin
Membre de Soutien
Date d'inscription: 29-03-2007
Messages: 7349

Re: Franchir le Rubicon par Michael C. Ruppert

Soyons heureux que ces hommes existent et se dressent contre cette infamie.
Nous on est là pour relayer et on le fait bien. Faut pas se prendre plus la tête.


« La stratégie militaire doit désormais être pensée en fonction de la couverture télévisuelle [car] si l’opinion publique est avec vous, rien ne peut vous résister ; sans elle, le pouvoir est impuissant. »
M. Michael K. Deaver

Hors ligne

 

#22 19-08-2007 22:57:37

fedup
Membre Actif
Lieu: Finistère Nord
Date d'inscription: 02-10-2006
Messages: 4013
Site web

Re: Franchir le Rubicon par Michael C. Ruppert

samaouste a écrit:

Enfin, c'est juste pour vous dire que lire, c'est bien, mais agir c'est mieux.

Oui-certes, mais on ne peut rien faire tant qu'on ne sait pas.

Michael Ruppert  a accompli via FTW et ses livres un travail colossal, et si tout ce que nous faisons est de les faire connaître, lui et son oeuvre autour de nous, c'est déjà beaucoup !

D'une manière générale, le peu que nous faisons est déjà beaucoup wink


Il est bien trop tard, et la situation est bien trop mauvaise, pour être pessimiste. (Dee Hock)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr