ReOpen911.info : Site d'information sur les attentats du 11 septembre 2001

Annonce

Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs et n'impliquent en aucun cas leur approbation par l'ensemble du mouvement (plus d'infos). L'association ReOpen911 est une initiative citoyenne et bénévole indépendante de tout mouvement politique, philosophique et religieux.

Merci de soigner vos messages, restez courtois et constructifs. Un message ne respecte pas le règlement ? Signalez-le en utilisant la fonction "signaler" en bas de chaque message. Toute discussion sur la modération ne doit se faire QUE par MP, et non sur le forum...

Vous pouvez contacter l'équipe de modération à l'adresse : moderation [ at ] reopen911.info

Vous n'êtes pas identifié.

#281 01-05-2009 21:38:04

kikujitoh
Membre de Soutien
Lieu: Air Force One
Date d'inscription: 07-02-2009
Messages: 4814

Re: Nouvel article peer reviewed sur l'utilisation des nanothermites!!!

Merci à tous pour vos critiques très intéressantes qui permettent d'avancer.

Cependant, étant universitaire, je vais faire quelques remarques. Premièrement, dans un milieu scientifique pointu, il est très facile de se perdre dans les analyses et donc de se fourvoyer dans les conclusions car la critique des contre-exemples et des bases expérimentales sont relativement faciles à faire. Preuve en est que le débat truthers / NIST quant au WTC7 est presque impossible à conclure de par le fait que le NIST fait corroborer ses attentes avec ses schémas informatiques en les poussant au maximums afin que le résultat soit celui attendu. Il appert donc que dans l'absolu, un certains nombre d'éléments sont toujours contredits en "poussant le bouchon un peu plus loin".

Cependant, les analyses informatiques et les analyses textuelles ont ceci en communs qu'elles interprètent souvent la réalité la réalisé comme on l'entend jusqu'à ce qu'on arrive à sa propre conclusion. Car un phénomène simple est facile physiquement à expliquer alors qu'un phénomène complexe entrainant des réactions chimiques et/ou physiques est tout à fait interprétable.

Cependant, l'analyse de Griffin dans La faillite des médias me parait de la plus grande importance du fait que 9 de ses éléments de preuve sur la pulvérisation des Twin Towers ne sont pas chimiques mais des élements physiques simples.

Je vais en prendre 4 :

Effondrement de l'antenne avant l'effondrement de la tour.

Pulvérisation du bloc supérieur de la tour Sud alors qu'il est encore en l'air.

Les nuages de poussières horizontaux pendant l'effondrement.

La poutre de 60 tonnes projetée à 160 mètres.

Ces éléments sont des éléments de physique simple non interprétative. La seule solution de les expliquer n'est pas celle d'une démolition par un impact additionné à des flammes.

Par ailleurs comment se fait-ce que Mr Quirant défende à ce point la thèse indéfendable du gouvernement américain. Je trouve cela étrange que quelqu'un prenne autant de peine à démontrer qu'elle est vraie.

Par exemple le fait que le vol 175 n'ait pas pu être repéré car il était trop gros et l'écran d'ordinateur du radar militaire était trop petit. Ceci n'est pas interprétable je pense...

Je vais essayer de me pencher sur la motivation que quelqu'un peut avoir à défendre une thèse comme celle-ci. Par ailleurs, Mr Quirant auriez vous un essai commenté du livre "omissions et manipulations" De Griffin ? Cela m'intéresserait beaucoup.

Son propre cas est peut-être celui adopté par l'ensemble de nos médias. Ainsi comprendre ses motivations et son idéologie de rejeter l'ensemble des arguments contestataires de la version dissidente qu'est la notre nous aiderait surement à comprendre la psychologie des grands médias.

Je dis tout ceci en toute objectivité, je ne souhaite absolument pas signifier que Mr Quirant ait quelque intérêt dans cette histoire ni qu'il soit dérangé mentalement.

Merci à tous de vos analyses qui nous font avancer.

Par ailleurs quelqu'un a-t-il deja lu ceci, bien que les preuves soient très minces, ceci est possible ?

http://www.jp-petit.org/nouv_f/nef_des_ … _fous2.htm

Une chose qui parait étonnante est le fait que le 911 ne peut pas être le fruit uniquement de gens qui veulent s'enrichir, ils sont deja assez riches. Alors quoi ? Le contrôle du Moyen Orient ? Et cela donnerait quoi à part quelques dollards de plus...

Peut-être faudrait-il maintenant se pencher sur les motifs du 11 septembre, quand on voit que le dow jones à connus sa première chute en janvier 2000 et sa deuxième est la crise actuelle, peut-être le 11 septembre a-t-il été le point central afin de garder le contrôle une fois la crise devenue inévitable. Mais ceci n'est que spéculation.

Dernière modification par kikujitoh (01-05-2009 22:11:15)


"Les versions officielles des évenements historiques devraient systématiquement être remises en question." Howard Zinn

Hors ligne

 

#282 01-05-2009 22:16:21

Calixte
Invité

Re: Nouvel article peer reviewed sur l'utilisation des nanothermites!!!

Bienvenue kikujitoh cool ,

Attention, ton post est en grande partie HS ici wink : ce fil est, en effet, consacré uniquement à l'article de Jones & Co.

 

#283 01-05-2009 22:59:19

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8296

Re: Nouvel article peer reviewed sur l'utilisation des nanothermites!!!

Pour faire profiter les utilisateurs du forum de la conversation qui se tient sur le sujet de ce topic entre Moorea et d'autres intervenants, je me permets de retranscrire celle-ci :

moorea34

Sur le fond :

http://www.bastison.net/ALCHIMIE/Harrit.pdf

Les nouveautés :

* des peintures aussi énergétiques que la thermite, c’est prouvé… avec les références

* L’ensemble de la structure cristalline est maintenant identifiée avec quasi certitude( Fe203, Kaolinite, Matrice carbonée).

La copie est à revoir…

bluerider
Au delà du débat, il faut tirer au clair les circonstances de la réaction de Mme Pileni.

Il faut aussi tirer au clair la démission de M. Andersen, le doyen de l’université de Copenhague, donc “patron” de Harrit, du poste de membre du bureau éditorial d’OPEN PHYSICS. Il dit avoir été dans le passé consulté 2 fois, mais qu’il avait décliné sa participation, car le sujet était en dehors de son champ de recherche. et que sa démission n’est pas liée à la publication de cet article… A approfondir, non?

Reste qu’en France le pilori est dressé en permanence dès que ce sujet sensible s’en va se frotter de trop près, aux yeux des potentats de tous poils, aux médias. Chauprade, Coq et Deniau en exemple … Cela peut aussi expliquer la réaction de madame Pileni. Mais Il est surtout difficielement imaginable que Mme Pileni n’ait pas été au courant de cette publication, et tout aussi difficilement imaginable qu’elle ait approuvé cette publication si elle avait été au courant, vu sa position extrèmement proche du sujet traité, ne lui en déplaise. Donc une enquête interne à BENTHAM s’impose, il en va de la crédibilité de l’article et de l’éditeur.

Et si ces chips sont de la peinture (apparemment ils sont de la même couleur que la peinture des structures du WTC), il est urgent que BENTHAM publie un contre article s’ils ne veulent pas passer pour des demeurés aux yeux de la communauté scientifique.

Je rappelle qu’apparemment aussi Jones avait réfuté cette thèse dès les débuts de ses travaux. Harrit le rappelle peut-être un peu trop succintement au lu des réactions, en bas de page 1 de sa publication:

“Initially, it was suspected these might be dried paint
chips, but after closer inspection and testing, it was shown
that this was not the case”. / ” Initialement, il a été suspecté que cela pouvait être des particules de peinture dessêchée, mais après un examen approfondi et des tests, il a été montré que ce n’était pas le cas.”

A moorea34 Il est urgent de PUBLIER une copie qui revoie ces tests le cas écheant.

Tout ceci est passionnant. A suivre.

Cathy des airs
Donc, d’après les scientifiques patentés de Bastison :” oxyde ferrique, kaolinite, et une matrice carbonée ” sont les seuls constituants de la ” peinture tout à fait normale ” et AUSSI ÉNERGÉTIQUE que la thermite, qui a engendré l’explosion/pulvérisation intégrale de trois tours en acier le 11/9 ? (laquelle pulvérisation se constate simplement - avec trois grains de bon sens - à l’oeil nu)
Je vais commencer à m’inquiéter sérieusement quant aux capacités explosives de mon propre immeuble d’habitation, en cas d’incendie malencontreux . Et Il faut derechef que je prévienne mon syndic de la dangerosité de nos peintures de revêtement !
Et est-ce que les savants experts de Bastison ont aussi analysé au microscope les innombrables témoignages de témoins, pompiers, survivants, sur les explosions - très- violentes - perçues avant, pendant, et après l’impact des avions ? Se sont-ils questionné sur les nuages d’apparence pyroclastique, remplis de nanoparticules, qui en ont suivi sur de grandes distances?
Les nanotechnologies existaient-elles déjà en 1970 ?
Ou les peintures nano-thermitiques ?
Pas que je sache…
Mais bon, nous voilà rassurés à présent (si l’on peut dire !) :
Un peu de Fe2O3, de kaolinite, et une bonne matrice carbonée, vous mélangez bien le tout en une belle peinture homogène et vous faites sauter, en quelques coups de pinceau, le coeur financier de Manhattan. (30 ans plus tard)

Yodir
a Moorea34 :
Dans le document Harrit.pdf que tu nous fournis, à la page P4/17, en haut, il est présenté une photo des résidus/déchets que l’on trouve le long des voies SNCF après qu’une équipe ait réalisée la soudure de rails par aluminothermie. Seulement, les résidus présentés sur la photo sont les fragments du creuset qui a été disposé autour du point de soudure, et qu’il a fallu briser ensuite pour mettre à nu la soudure (pour en meuler les irrégularités et laisser le plan de roulement du rail lisse).
D’une part on ne peut pas comparer les fragments de thermite trouvés dans les poussières de Manhattan (qui sont des réactifs non explosés) avec les morceaux du creuset, même si la couleur rouge de la brique est ressemblante, mais en plus, dans la soudure de rails, TOUT le réactif alumino-thermique est consumé, car la soudure se déroule dans un espace confiné (le creuset) jusqu’à consommer l’ensemble du réactif et ensuite refroidit lentement. Il n’y a, à l’issue de la soudure, aucune trace du réactif alumino-thermique d’origine, seul reste un alliage d’acier et d’aluminium (alliage que l’on ne peut obtenir qu’avec l’alumino-thermie, car les métaux Fer et Aluminium ont des points de fusion très différents, ça nous renvoie à la découverte de la “méthéorite” sous les décombres du WTC, bloc de plusieurs tonnes mélangés de Fer et d’Aluminium …)

bluerider
Thermite ou pas, le mouvement doit en tirer les conséquences: Plus que jamais nous devons dissocier les spéculations gratuites, telles qu’elles circulent abondamment sur le forum de ce site et ailleurs, notamment parmi les défenseurs des différentes versions officielles (si si: tous les rapports informatifs officiels ne se ressemblent pas), des vraies recherches qui nécessitent beaucoup de compétences et de prudence.

Je rappelle avec insistance au passage que le rapport de la commission du 11/9 n’a aucune valeur juridique -Kean et Hamilton l’ont écrit noir sur blanc-, ni le rapport du NIST, ni celui de la FEMA, ni celui du Congres. Cela se saurait! Ils ne sont pas là pour juger, mais pour informer…. Leurs signataires l’ont tous souligné, comme le rapporte charmord pour le NIST sur le fil concerné sur le forum.

Plus que jamais aussi, nous devons donc nous attacher à ne prendre en compte dans nos analyses que ce qui juridiquement tient la route. Le reste n’est que ragots. D’ailleurs appel est lancé ici, pour renforcer les effectifs et compétences juridiques de l’association, à de nouveaux talents dans ce domaine, car de ce point de vue, le dossier du 11/9 est une injure à la justice, qu’elle soit d’origine historique, coutumière, jurisprudentielle ou législative.

Ceci dit, quand bien même il s’agirait de peinture, il y a un ensemble de questions convergentes auxquelles les chercheurs qui les posent, tels que Griffin, aimeraient obtenir des réponses officielles.

Donc si c ‘est de la peinture, le fait d’avoir donné à cette recherche un caractère officiel devrait a minima obliger les défenseurs de l’hypothèse peinture, à répliquer officiellement eux-aussi.

Ce qui permettrait au passage d’exposer un peu plus dans les medias, les innombrables questions rattachées à celle de la “disparition” des tours du WTC. Et donc je prédis qu’il n’y aura pas de réponse officielle à cette publication (n’est-ce-pas moorea34?), le risque de répandre a minima toujours plus de doutes étant jugé par les ultimes et vrais auteurs de la version officielle plus grave que celui d’établir la vérité…

D’où aussi la seule issue pour faire avancer la cause: Que BENTHAM dise la vérité, et publie elle-même une éventuelle contre-expertise, et a minima un communiqué de presse qui rende plus explicites les conditions exactes dans lesquelles sont intervenues les démissions de M. Andersen et de Mme Pileni.

Il en restera toujours quelque chose.

moorea34
Bien vu Yodir parfois les légendes sont trompeuses…

Vu qu’on trouve la thermite plutôt sous forme de poudre ça aurait dû m’alerter. Je ne suis pas très malin.
Je corrigerai ça très vite.

Merci encore.

Yodir
-> Moorea
Suite de l’analyse du document Harrit.pdf :
il est expliqué dans ce document que la peinture et la poudre alumino-thermique dégagent, en brûlant, quasiment la même quantité d’énergie, donc les physiciens auraient pris des fragments de peinture pour des explosifs !
Pour avoir été témoin de la soudure alumino-thermique de rails (et, encore, pas une nano-poudre aux propriétés amplifiées par la cohérence du mélange oxyde de Fer-Aluminium), je peux assurer que l’embrasement du réactif est soudain, violent (on fait quelques pas de recul devant ce feu diabolique), qu’on ne regarde pas le foyer à l’oeil nu (comme une soudure à l’arc), et que ça n’a rien à voir avec la combustion lente et progressive de la peinture (fut-elle à base de solvants pétrochimiques).
D’autre part, le professeur Steven Jones avait déjà, par le passé, démontré la présence de la signature chimique des composés aluminothermiques (”Thermite”) sulfurés (”Thermate”), dans les échantillons de poussière récoltés aux quatre coins de Manhattan. Il a fait à ce sujet des conférences et des diaporamas.

Yodir
L’autre effet révélateur de l’usage de l’alumino-thermie le 11 septembre à New-York, c’est que ce réactif est très oxydant, limite corrosif.
Il a continué à se consumer longtemps après l’effondrement des tours (nuages de vapeur d’eau au dessus de ground zero tandis que les pompiers arrosaient les décombres, points chauds vus par un satellite de la Nasa en imagerie thermique, des semaines après le 11 septembre; pourquoi les pompiers arrosaient tant ground zero ? parce que les semelles de leurs bottes fondaient).
Il a littéralement bouffé les carrosseries des véhicules garés à proximité des tours jumelles (voir les photos des épaves calcinées autour de ground zero et de celles déplacées vers le New-Jersey). Ces épaves ont simplement été recouverte par la poussière/nuées ardentes (on dit aussi coulées pyroclastiques).
Il a provoqué l’oxydation-sulfuration des poutrelles du WTC7 (voir le rapport du NIST qui constate les dégâts sans pouvoir expliquer ce qui a bien pu provoquer cette corrosion jusqu’au coeur du métal).

Grégory
@ Moorea

“* des peintures aussi énergétiques que la thermite, c’est prouvé… avec les références”

Et c’est toujours hors sujet. Au passage j’aimerais bien savoir ce qui se passe dans votre tête quand vous enchainez à quelques lignes du “la nano thermite de Jones est plus faible que du Carbone” puis un graph avec pleins de nanothermites connus plus faibles que du Carbone, et que l’échantillon de Jones ?

“* L’ensemble de la structure cristalline est maintenant identifiée avec quasi certitude( Fe203, Kaolinite, Matrice carbonée).”
Fe203 et matrice carbonée, c’est déjà ce que dit l’article, merci du scoop 

Par ailleurs la Kaolinite est toujours invalidée par
- le test d’ignition*
- le test de resistance
- et au passage son DSC qui démarre bien après celui des rep chips (80°c, une paille…).

En outre la réfutation du test au solvant, prétendant que l’échantillon utilisé était différent, ne fait pas grand sens. Il n’y aurait pas de kaoline dans celui là, mais dans tous les autres ? Magisme ?


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#284 01-05-2009 23:11:42

Calixte
Invité

Re: Nouvel article peer reviewed sur l'utilisation des nanothermites!!!

Pour complément wink, la conversation a lieu dans l'espace commentaires de cette page http://www.reopen911.info/News/2009/04/ … de-center/ .

 

#285 02-05-2009 12:19:35

hydrbyz
Membre de Soutien
Date d'inscription: 16-06-2008
Messages: 721

Re: Nouvel article peer reviewed sur l'utilisation des nanothermites!!!

Sur 911research, un bon résumé et un article de vulgarisation :

Thermitic Pyrotechnics in the WTC Made Simple - http://911research.wtc7.net/essays/ther … imple.html
Explosives Found in World Trade Center Dust - http://911research.wtc7.net/essays/ther … idues.html

Dernière modification par hydrbyz (02-05-2009 12:30:47)


GZ piégé: ce que vous écrivez n'est pas forcément ce que les autres vont lire.

Hors ligne

 

#286 02-05-2009 12:31:01

Dufada
Membre du forum
Date d'inscription: 17-02-2009
Messages: 386

Re: Nouvel article peer reviewed sur l'utilisation des nanothermites!!!

Arturo Saw6 a écrit:

l'intervention de Niels Harrit ne semble pas distribué à la population américaine.

Remarque intéressante si elle est confirmée. Cela m'étonne un peu sachant que le show d'Alex Jones passe sur de nombreuses stations de radios US, et est aussi disponible en podcast.
Sur quoi bases-tu cette hypothèse ?


"Il faut agiter le peuple avant de s'en servir" 
TALLEYRAND (1754-1838)

"Il en va de la responsabilité de chaque citoyen de questionner l’Autorité" 
Benjamin FRANKLIN (1706-1790)

Hors ligne

 

#287 02-05-2009 16:11:18

Redford
Membre du forum
Date d'inscription: 11-09-2007
Messages: 5701

Re: Nouvel article peer reviewed sur l'utilisation des nanothermites!!!

Bon, c'est très bien de faire de la com, mais j'aimerais vraiment voir Harrit, Jones, etc, formuler une réponse précise aux critiques de Sunstealer. Soit ils ne les prennent pas aux serieux (je peux voir des raisons pour, mais je dois verifier), soit ils ont du mal à répondre, mais dans tous les cas, voilà de la mauvaise com.


"Croire l’histoire officielle consiste à croire des meurtriers sur parole"  Simone Weil

Hors ligne

 

#288 02-05-2009 16:15:42

Redford
Membre du forum
Date d'inscription: 11-09-2007
Messages: 5701

Re: Nouvel article peer reviewed sur l'utilisation des nanothermites!!!

Oh purée, le compteur de vue truqué de youtube.... Hallucinant!


"Croire l’histoire officielle consiste à croire des meurtriers sur parole"  Simone Weil

Hors ligne

 

#289 02-05-2009 16:34:33

overkill
Lieu: Bordeaux
Date d'inscription: 18-05-2008
Messages: 233

Re: Nouvel article peer reviewed sur l'utilisation des nanothermites!!!

Redford a écrit:

Bon, c'est très bien de faire de la com, mais j'aimerais vraiment voir Harrit, Jones, etc, formuler une réponse précise aux critiques de Sunstealer. Soit ils ne les prennent pas aux serieux (je peux voir des raisons pour, mais je dois verifier), soit ils ont du mal à répondre, mais dans tous les cas, voilà de la mauvaise com.

Dans mauvaise com il y a surtout com. Je pense que cette étape est déterminante pour que des scientifiques de tous horizons s'intéressent (enfin) à la question. Et il est a priori difficile de tout faire en même temps.
Les commentaires apportés sous les news et reportés plus haut par Charmord montrent que certain peuvent déjà répondre de façon fort probante (ce qu'écrit gregory par exemple, qui relaie fort bien henryco, met d'ores et déjà la "pression" sur moorea).

En tout cas pour que la controverse soit utile, il faut que soit d'abord mis en exergue de façon claire et concordante les points contestés, non de façon éparse, sur des bouts de l'étude exfiltrés de l'ensemble.

Je les inviterai plutôt pour ma part à attendre le moment utile où la réponse sera la plus opportune.

Reste l'hypothèse "impossible de répondre", et je suis pour ma part incapable d'en juger.

Gageons simplement qu'ils aient bien réfléchi à toutes les conséquenecs du fait même de publier une telle étude.

Dernière modification par overkill (02-05-2009 16:35:58)

Hors ligne

 

#290 02-05-2009 19:33:48

henryco
Membre du forum
Date d'inscription: 10-10-2007
Messages: 282

Re: Nouvel article peer reviewed sur l'utilisation des nanothermites!!!

Bonjour,

Juste pour préciser pour ceux qui ne le savent pas, que je tiens à jour une critique du site de moorea
(www.bastison.net) je viens justement de l'actualiser pour la partie concernant l'article récemment publié par Harrit, Jones et associés en tenant compte des arguments de Niels Harrit (d'après le post plus haut dans ce thread de charmor)
pour éliminer complètement l'hypothèse de la peinture rouge anti-corrosive pour les chips!

http://www.darksideofgravity.com/bastison3.html

F

Hors ligne

 

#291 02-05-2009 21:10:57

overkill
Lieu: Bordeaux
Date d'inscription: 18-05-2008
Messages: 233

Re: Nouvel article peer reviewed sur l'utilisation des nanothermites!!!

Merci henryco.

Ca se précise, où tout au moins les interprétations de Moorea and co. donnent de plus en plus à penser que tous les moyens sont bons pour essayer de réfuter, mais complétement inopérants sur l'essentiel!!

Dernière modification par overkill (02-05-2009 21:12:27)

Hors ligne

 

#292 02-05-2009 21:11:57

Redford
Membre du forum
Date d'inscription: 11-09-2007
Messages: 5701

Re: Nouvel article peer reviewed sur l'utilisation des nanothermites!!!

overkill a écrit:

Les commentaires apportés sous les news et reportés plus haut par Charmord montrent que certain peuvent déjà répondre de façon fort probante (ce qu'écrit gregory par exemple, qui relaie fort bien henryco, met d'ores et déjà la "pression" sur moorea).

Et comment. Vu que c'est moi, Grégory! (comme dit plus haut ici ou sur le sujet Moorea, je ne sais plus...) lol

Ceci dit, moi je ne fais que suivre les discussions et y participer, et pointer les failles qui m'apparaissent pour voir ce qu'on va me répondre (souvent : rien.). Disons que je suis frustré du déploiement qui suis l'article :

- les médias mainstream ne parlent pas de l'étude. C'est un constat important : ce ne sont pas les preuves qui retourneront les médias, ce sont ceux qui les dirigent, s'ils le souhaitent où s'ils sont remplacés par d'autres qui le souhaitent. Corrolaire : je pense que rien ne se passera de ce coté là sauf à coller quelques têtes sur quelques piques...

- ceci étant, les médias mainstream ne représentent qu'une cible parmi d'autres. L'étude se diffuse sur internet et continue à convertir des gens. C'est bien, mais ce n'est pas foncièrement différent des précédents papies de Jones et autres

- la communauté scientifique, je commence à le préssentir, va ignorer ce papier. Il y a ceux qui comme Pileni le feront par prudence, et ceux qui l'ignoreront de toute bonne foi, parceque Bentham n'est pas de leurs lectures régulières. En outre, le sujet est assez spécialisé ; peu de gens pourront faire une analyse pertinente du doc et parmis ceux ci, très peu auront intérêt à le faire, car s'ils sont spécialisés, celà implique qu'ils travaillent dans un certain contexte rarement indépendant.

- il est donc frappant de voir que tout les noms qui discutent ce papier dans les forums sont des "usuals suspects", randi, moorea, metamars, henryco, Greening, Urich, etc. Ceci n'est pas stérile (on apprend des choses) mais aucune conclusion ne viendra de là. Il faudrait que les debunkers publient pour que la discussion avance, mais ils ne le feront probablement pas a) parcequ'ils ont dit ne pas vouloir le faire b) parce que je doute qu'en fait ils soient assez compétents, y compris Sunstealer c) parceque publier c'est du boulot et de l'argent, et qu'il faut avoir la rage au ventre pour faire ça sur son temps libre.

Alors cet article, un coup pour rien ? Non, parcequ'il est important pour nous, qu'il fait avancer la cause, convainct, éclaircit, etc. Mais placer de grandes attentes dedans me semble de plus en plus s'orienter vers une grande désillusion :-/

Dernière modification par Redford (02-05-2009 21:12:59)


"Croire l’histoire officielle consiste à croire des meurtriers sur parole"  Simone Weil

Hors ligne

 

#293 02-05-2009 21:21:55

overkill
Lieu: Bordeaux
Date d'inscription: 18-05-2008
Messages: 233

Re: Nouvel article peer reviewed sur l'utilisation des nanothermites!!!

Fort juste Gredford lol

Mais si tant est que les debunkers habituels s'avèrent incapables de réfuter cette étude, et que cette matière est bien de nature explosive, il y aura un élément clé : une preuve scientifique.

Car entre l'intime conviction de la nécessité de la réouverture de l'enquête et une preuve scientifique et objective, il y aurait alors un pas déterminant de franchi.

Pour le reste, la désillusion est quelque soit le cas de figure à la mesure de l'impasse dans le quel le monde se trouve aujourd'hui.

Dernière modification par overkill (02-05-2009 22:19:12)

Hors ligne

 

#294 03-05-2009 00:04:38

kikujitoh
Membre de Soutien
Lieu: Air Force One
Date d'inscription: 07-02-2009
Messages: 4814

Re: Nouvel article peer reviewed sur l'utilisation des nanothermites!!!

Je signale que pour ce qui est des preuves, les preuves de non-intervention suite à la publication des contenus audio du norad et donc des mensonges racontés auparavant ou vice-versa ça revient au même, sont de belles preuves pour qui se penche un tant soit peu sur le dossier. Malheureusement personne ne s'en est occupé. Alors une preuve chimique changera-t-elle quelque chose ? Espérons-le de toute force.

Cependant j'imagine tout de suite l'issue de l'affaire... Le grand méchant Bush et sa clique... Après tout, quand on a un beau pigeon, autant s'en servir jusqu'au bout... Il ferait presque pitié.


"Les versions officielles des évenements historiques devraient systématiquement être remises en question." Howard Zinn

Hors ligne

 

#295 03-05-2009 00:37:53

hydrbyz
Membre de Soutien
Date d'inscription: 16-06-2008
Messages: 721

Re: Nouvel article peer reviewed sur l'utilisation des nanothermites!!!

kikujitoh a écrit:

Je signale que pour ce qui est des preuves, les preuves de non-intervention suite à la publication des contenus audio du norad et donc des mensonges racontés auparavant ou vice-versa ça revient au même, sont de belles preuves pour qui se penche un tant soit peu sur le dossier. Malheureusement personne ne s'en est occupé. Alors une preuve chimique changera-t-elle quelque chose ? Espérons-le de toute force.

Il y a quand même une différence qualitative.  Pour ce qui est de la non-intervention ou intervention tardive, il s'agit d'une anomalie de comportement.  Cela révèle donc de la sociopsychologie et peut donc être facilement nié ("ils étaient fatigués ce jour-là par des exercices...").

Mais là on a une preuve physique dont l'appréciation ne nécessite pas de connaissances particulières en physique, contrairement aux preuves mécaniques de destruction assistée (de plus la destruction des tours étant un évènement unique, il y a toujours la possibilité épistémologique qu'il puisse s'agir d'un "accident unique.")

C'est un composé très particulier qui n'a rien à faire là, ni dans tout endroit à usage ordinaire.  Ces chips, on les a toujours, et il sera difficile de les supprimer.  Ils sont toujours actifs!  Ils sont petits, certes, mais ils sont encore actifs.  De plus le composé particulier - aluminothermique - explique un certain nombre de points qui resteraient sinon mystérieux (le métal fondu qui coule du coin, le brasier des décombres, les pics de pollution particulaire, les poutres fondues et tordues...).

Autrement dit on a une preuve physique qui ne peut tout simplement pas être intégrée au discours officiel sans détruire celui-ci.  Les pro-VO ne pourront donc que le nier.  Attendons-nous donc à ce qu'un article de "debunking" soit publié dans une revue plus ou moins acceptée dans les mois à venir.


GZ piégé: ce que vous écrivez n'est pas forcément ce que les autres vont lire.

Hors ligne

 

#296 03-05-2009 01:05:59

Redford
Membre du forum
Date d'inscription: 11-09-2007
Messages: 5701

Re: Nouvel article peer reviewed sur l'utilisation des nanothermites!!!

La *preuve* scientifique est là. Mais preuve au sens juridique, c'est à dire qu'un jury examine et valide ou invalide pour rendre son verdict. Ca peut sembler bête (c'est le lot commun de toutes les preuves) mais j'ai le sentiment que beaucoup ici peuvent placer dans cet article (ou tout autre qui le suivrait) une foi découlant de la croyance du mythe de la verité scientifique. Hors, en recherche, la verité scientifique n'est pas révélée mais découle de cahots, de consensus, d'objections, de verifications, etc. Et les intervenants ne sont pas les robots à l'impeccable neutralité qu'on a envie d'imaginer, en tous cas pas sur ce sujet. C'est terriblement passionnel, les truthers comme les debunkers jouent leur prestige social, ainsi que tout scientifique neutre se risquant dans le débat. Sans parler de la dissonance cognitive qui guète toute personne investiguant la question.

Aujourd'hui, les debunkers ont telle et telle objection. Mettons que Harrit et al se fassent un point d'honneur de compléter leurs résultats pour répondre à ces objections. Verrait on les debunker, blafard, s'effondrer en disant "mais alors... oh ça... on nous avait menti..." ? L'image est aussi tentante qu'irréaliste. Ils auront de nouvelles objections. Ceci parceque la situation sera fondamentalement identique : l'étude actuelle est déjà solide. Les objections des debunkers sont manifestement vaseuses, et pourtant ça ne les gène pas une seconde !

Et les médias, quand par miracle ils lisent sur le sujet, lisent les debunkers, sans lire les sources, en voulant être rassuré. Or c'est précisément la vocation des debunker : rassurer et se rassurer, car le monde ne peut être aussi horrible sinon ce serait trop horrible.

Par contre, chez les internautes, nul doute que chaque nouvelle preuve (comme cet article), toujours meilleure que les autre, achève d'en convaincre certains. Mais comme je l'ai dit, ce n'est que la poursuite d'un mouvement entamé depuis un moment smile


"Croire l’histoire officielle consiste à croire des meurtriers sur parole"  Simone Weil

Hors ligne

 

#297 03-05-2009 12:49:17

hydrbyz
Membre de Soutien
Date d'inscription: 16-06-2008
Messages: 721

Re: Nouvel article peer reviewed sur l'utilisation des nanothermites!!!

Redford a écrit:

La *preuve* scientifique est là. Mais preuve au sens juridique, c'est à dire qu'un jury examine et valide ou invalide pour rendre son verdict. Ca peut sembler bête (c'est le lot commun de toutes les preuves) mais j'ai le sentiment que beaucoup ici peuvent placer dans cet article (ou tout autre qui le suivrait) une foi découlant de la croyance du mythe de la verité scientifique.

Hors, en recherche, la verité scientifique n'est pas révélée mais découle de cahots, de consensus, d'objections, de verifications, etc.

Je comprends mais ne pas oublier que dans ce cas précis, la preuve, ce n'est pas l'article, ce sont les chips.  Qui sont toujours là...  et si les gens ne font pas confiance aux conditions de collecte, il doit toujours rester un coin poussiéreux dans un des bâtiments adjacents qui contient la même poussière avec les mêmes bouts de nanothermite.  Autrement dit, l'analyse scientifique de Niels et al n'est qu'accessoire, dans la mesure où toute technique permettant d'établir la nature de ces chips est bonne.  En 2009 on peut assez consensuellement établir l'identité d'un échantillon de matériau; ce n'est que l'application des techniques acceptées et bien rôdées.  Donc en fait, le débat n'est pas scientifique, mais technique.  Un débat sur la nature de ce chips alors que ceux-ci réagissent et produisent du fer fondu quand ils sont portés à une température bien en-dessous de la température de fusion du fer, et qu'ils ont une constitution compatible avec les composés aluminothermiques?  Pour moi il n'y a plus rien à débattre, si ce n'est leur origine.

Pour faire plaisir aux détracteurs, il faudrait refaire le test d'ignition sous vide en filmant le tout sous microscope, peut-être en essayant l'ignition par un laser (sujet évoqué dans l'article sur les connections entre le NIST et les nano-thermites).

Aujourd'hui, les debunkers ont telle et telle objection. Mettons que Harrit et al se fassent un point d'honneur de compléter leurs résultats pour répondre à ces objections. Verrait on les debunker, blafard, s'effondrer en disant "mais alors... oh ça... on nous avait menti..." ? L'image est aussi tentante qu'irréaliste. Ils auront de nouvelles objections. Ceci parceque la situation sera fondamentalement identique : l'étude actuelle est déjà solide. Les objections des debunkers sont manifestement vaseuses, et pourtant ça ne les gène pas une seconde !

Bien sûr que les debunkers ne vont jamais accepter leur défaite tant qu'il n'y aura pas un renversement de l'opinion, une nouvelle enquête ou un procès.  Mais il ne faut pas non plus désespérer.  Ce qui compte, ce ne sont pas les forums style randi, mais des débats (réels ou virtuels) entre amis ou gens civilisés, sans trolls ou agents de désinformation.

Par contre, chez les internautes, nul doute que chaque nouvelle preuve (comme cet article), toujours meilleure que les autre, achève d'en convaincre certains. Mais comme je l'ai dit, ce n'est que la poursuite d'un mouvement entamé depuis un moment smile

Ce qui est nouveau c'est que là one une preuve qu'on peut mettre dans un bocal!


GZ piégé: ce que vous écrivez n'est pas forcément ce que les autres vont lire.

Hors ligne

 

#298 04-05-2009 09:09:51

moultipass
Membre du forum
Lieu: Nation
Date d'inscription: 25-09-2006
Messages: 237

Re: Nouvel article peer reviewed sur l'utilisation des nanothermites!!!

Quelles sont les réactions des familles de victimes face à cette nouvelle?
Si quelqu'un peut piocher une info.
(peut-être un nouveau fil car un peut HS, celui-ci étant technique et devant le rester).


Plus je connais les hommes, plus j'aime mon chien.

Hors ligne

 

#299 04-05-2009 18:07:07

Pole
Membre du forum
Date d'inscription: 23-01-2009
Messages: 4084

Re: Nouvel article peer reviewed sur l'utilisation des nanothermites!!!

Si moorea34 a bien dit ça (pas vu de lien), j'en tombe par terre.

Moorea34 a écrit:

Même la présence de fer fondu après la réalisation du test peut s’expliquer par cette énergie puisque, si de la
thermite (dont l’énergie est bornée) arrive à le faire, pourquoi pas un matériau tout aussi énergétique ? En
outre, l’apparition de ce fer est assez intrigante puisque le test DSC est sensé ne jamais avoir dépassé 700°
C s’il a été correctement calibré…

Premièrement, prenons un morceau très énergétique : comme tout le monde le sait depuis que Moorea le répète, le sucre est plus puissant que les chips rouge. D'après le théorême Mooreyen énoncé sous forme d'une question, le sucre devrait faire fondre de l'acier. Petite expèrience : faites du ponche. On met du sucre sur une grille, on verse du rhum dessus que l'on fait brûler. La grille fond, et avant de servir, on récupère donc le fer fondu au fond du récipient. N'est-ce pas ?
Deuxièmement, prenez du fer fondu, mettez vous à 50 cm et approchez un thermomètre (qui permet de mesurer des hautes températures). Voyez-vous la température monter à plus de 1500 °C ? Et bien oui, l'énergie s'est déplacée intégralement ou presque, d'après le théorême Mooreyen 2.
Je vous ai déjà présenté 3 autres théorèmes Mooreyens ici appliqués à la magie :
- théorême 3 : de la peinture donne du fer fondu une fois chauffée
- théorême 4 : une assiette se casse dès qu'elle est lâchée de plus de 1 cm de haut.
- théorême 5 : aucune réaction chimique n'est complète
Et maintenant 2 autres :
- théorême 6 : seule l'énergie d'un matériaux permet de déterminer ses effets
- théorême 7 : les chips rouges ressemblent à tout : peinture chauffée, kaolinite et fragments de creuset (je veux bien le pardonner pour les fragments de creuset car il a admis s'être trompé et en plus de ne pas être "très malin" [mieux encore, qu'il s'est fait trompé par une "légende", mais ça, c'est un truquage de citation malheureusement])

À quand une publication ?

En tout cas, je crois que je vais faire un dossier contenant son site et des petits commentaires (un peu comme FHC mais en plus joli et actualisé) tellement il est facile de se faire avoir (en particulier sur cet article).


Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs n’impliquent en aucun cas leur approbation par l’ensemble du mouvement.
Les tours jumelles ne sont pas tombées en chute libre. Le WTC 7 oui, sur un peu plus de 30 m.

Hors ligne

 

#300 04-05-2009 21:35:00

Pole
Membre du forum
Date d'inscription: 23-01-2009
Messages: 4084

Re: Nouvel article peer reviewed sur l'utilisation des nanothermites!!!

Les débunkers n'ont pas beaucoup d'humour je trouve :

Espritcritiqueestula a écrit:

Je ne connais pas cette peinture, et quand je fais une recherche sur le site de Castorama, je ne la trouve pas.
En revanche, avec la référence du produit que tu mentionnes on trouve
http://www.castorama.fr/store/peinture- … 291225.htm
très marrant...
La peinture pour chambre et séjour à appliquer sur structure métallique !
Tu es comme Jones, tu nous prends pour des cons ?
tu ferais mieux d'apprendre à réfléchir plutôt qu'à bidonner des images de site Web !
En revanche ce dont je parlais, le revêtement anticorrosion à base de forme "micaceous" d'hématite est décrit là
http://www.enviroprotectcoatings.com/iron_pigments.php
ou là :
http://www.reade.com/index.php?option=c … Itemid=169

Voir sur le torchon électronique.
Roh j'adore le premier lien :

It is insoluble in water, organic solvents [MEK], and alkalis, ant! is only slightly soluble in strong acids at elevated temperatures. It is un-reactive to most chemicals and is heat stable up to it's melting point of over 1,00 C [comprendre : 1 500 °C] (2,700 F). It is non-toxic, non-oxidizing, non-corrosive, and non-flammable.

On se demande qui a produit toute cette énergie !
Deuxième lien :

It has been used in corrosion and weather resistant paint throughout Europe for more than 100 years. The Eiffel Tower is one outstanding example.

Bigre !
La tour Eiffel contient des tonnes d'explosifs ! Épatant, hein ?

Dernière modification par Pole (04-05-2009 21:55:21)


Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs n’impliquent en aucun cas leur approbation par l’ensemble du mouvement.
Les tours jumelles ne sont pas tombées en chute libre. Le WTC 7 oui, sur un peu plus de 30 m.

Hors ligne

 

#301 04-05-2009 22:18:56

hydrbyz
Membre de Soutien
Date d'inscription: 16-06-2008
Messages: 721

Re: Nouvel article peer reviewed sur l'utilisation des nanothermites!!!

Eh bin mon petit "Gimp job" a eu un franc succès!  Merci Pole!

Espritcritiqueestula a écrit:

Je ne connais pas cette peinture, et quand je fais une recherche sur le site de Castorama, je ne la trouve pas.

lol

Dernière modification par hydrbyz (04-05-2009 22:19:40)


GZ piégé: ce que vous écrivez n'est pas forcément ce que les autres vont lire.

Hors ligne

 

#302 06-05-2009 15:44:01

Pole
Membre du forum
Date d'inscription: 23-01-2009
Messages: 4084

Re: Nouvel article peer reviewed sur l'utilisation des nanothermites!!!

En même temps, c'est un véritable boulet.
Ah, et il a récidivé depuis :

Espritcritiqueestula a écrit:

Ton coréligionnaire Pole voulait bien nous faire croire qu'on trouvait de la peinture exothermique chez Castorama !

Je me demande s'il s'est posé la question : pourquoi alors qu'il est pour l'hypothèse des nanothermites, me montre-t-il ce que j'ai envie de voir : une peinture qui se comporte exactement comme les "red chips" ?

Doc de moorea34 a écrit:

J’ai aussi personnellement contacté un autre membre du comité éditorial, spécialisé dans les nano-matériaux
pour avoir son avis sur le fond, sa réponse a été sans appel : « Cher Monsieur
J'ai bien pris connaissance de votre message. Etant moi-même seulement membre du comite éditorial, je ne peux
pas vous donner plus d'informations sur les rapports de cet article, dont j'ignorais l'existence. Je pense que
Madame Pileni, l'éditeur en chef, devrait pouvoir vous renseigner mieux que moi. Quant aux conclusions de cet
article, s'il est vrai que l'utilisation de nano-materiaux est actuellement très étudiée dans l'industrie des explosifs,
ce travail me parait effectivement assez superficiel et pas en mesure de démontrer quoi que ce soit.
Bien cordialement »

C'est marrant tous ces gens qui ne connaissent pas l'article et qui quand on leur demande des questions sur le fond, répondent juste que c'est "assez superficiel". Comme argument scientifique, j'ai vu mieux.
Va-t-il démissionner ?
A ce propos, pourquoi ne pas avoir rendu à César ce qui est à César, à savoir que c'est J. Quirant qui a mis Mme Pileni au courant d'un article qui l'a faite démissionner ?

Dernière modification par Pole (06-05-2009 16:46:08)


Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs n’impliquent en aucun cas leur approbation par l’ensemble du mouvement.
Les tours jumelles ne sont pas tombées en chute libre. Le WTC 7 oui, sur un peu plus de 30 m.

Hors ligne

 

#303 08-05-2009 11:43:30

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8296

Re: Nouvel article peer reviewed sur l'utilisation des nanothermites!!!

Je fais une petite parenthèse dans la réponse scientifique de Pole pour faire état d'un nouveau site de debunking relatif à l'article de Haritt et Consorts. Il émane d'un ancien journaliste de la RTBF censé être d'une tendance progressiste et plutôt pro-palestienne : T. Goldschmidt.

http://www.tgo.be/2_pentagone/pent18_nanothermite01.htm

Ce site est renseigné dans un commentaire en dessous de la news suivante de Reopen.info :http://www.reopen911.info/News/2009/04/ … urs-du-wtc

D'après ma lecture, il s'agit là d'un ressucé de tous les sites de debunking francophones et anglophones, tout comme, d'ailleurs, l'analyse consacrée au Pentagone qui ne prend évidemment pas le moins du monde en considération les éléments les plus gênants.

J'ai quoiqu'il en soit concocté une réponse au posteur de ce site :

Merci Damion Dijon,

J’ai lu cet article et rapidement il m’est apparu qu’il ne contenait rien de bien neuf hélas.

http://www.tgo.be/2_pentagone/pent18_nanothermite01.htm

Toutes les ficelles du debunking semblent bien présentes sur le site que tu cites (Bastison, Randi, …) :

- Des critiques méthodologiques et de fond adressées aux auteurs de l’étude,

- Jusqu’aux tentatives classiques de minimiser l’importance du ralliement d’experts au mouvement de scpeticisme qui gagne la planète à propos de ces attentats,

- En passant évidemment par les multiples tentatives, déjà éprouvées par le Nist, de soutenir que c’était EVIDEMMENT impossible de placer des explosifs dans les tours sans des “innombrables” complicités, ce qui est hélas tout aussi orienté et vraisemblablement faux, à en croire d’autres sources et chercheurs qui se penchés sur les travaux ayant été menés dans les tours dans les mois précédent leur mise en ruine!

Je suppose au demeurant que tu sais à quel point les sources citées par Monsieur Goldsmidt sont controversées dans le monde scientifique. Pour t’en convaincre, n’hésite pas à faire un tour sur le forum de ce site, notamment dans les fils qui sont relatifs au dernier article de Haritt.

http://forum.reopen911.info/viewtopic.php?id=12620

Tu verras que tout n’est pas aussi simple que le clame l’auteur de l’article de debunking que tu nous as soumis.

Il est symptômatique que Tom Goldsmidt se réfère une seule fois au forum de Reopen, mais c’est pour y citer un post de Moorea, alias J. Quirant, qui s’est fixé comme mission sacrée de devenir la référence francophone en matière de debunking en France. Dans ce post auquel il est renvoyé, ce dernier nous annonce triomphalement la démission de la rédactrice en chef du journal ayant publié l’article sacrilège, non sans nous préciser que cette décision fut prise en moins de 40 minutes, ce qui, tu l’avoueras est très rapide pour juger de la qualité d’un article qui fait presque 30 pages… Gageons que la présentation biaisée qui en fut donnée par son informateur J. Quirant, lui aura subitement éclairci les idées…

Quoiqu’il en soit, plutôt que prendre fait et cause pour les opposants aux scientifiques (cachés la plupart du temps sous des pseudos et dont on ne connaît rien des mérites scientifiques mais là, évidemment pour, T. Goldsmidt, la toile tant décriée par les médias devient par un coup de baguette magique fiable, comprenne qui pourra?), au demeurant, dans une matière qu’il ne maîtrise pas comme la plupart d’entre nous, Monsieur Goldmsidt aurait été nettement mieux inspiré, dans le souci d’objectivité qui doit être le sien en tant que journaliste, de ne pas prendre part à une controverse qui le dépasse manifestement et de prendre un peu de distance…

Ainsi, le journaliste devrait plutôt se demander comment il peut cautionner le fait que l’enquête (la Commission, le Nist,…) ait pu évacuer d’emblée l’hypothèse de l’utilisation des explosifs malgré les indices allant en ce sens (nombreux témoignages d’explosions émanant de personnes sur place et en live, fusion de l’acier visible sur des vidéos, et surtout rapports précis faisant état du fait que les premières hypothèses des enquêteurs, relayées par les médias du jour, pointaient en faveur de l’utillisation par les terroristes d’explosifs secondaires dans la base des tours, dans laquelle opéraient d’ailleurs des bomsquads selon des témoignages et des vidéos…).

Monsieur Goldsmidt devrait encore se demander si ses partis pris systématiques en faveur de la théorie officielle de l’effondrement des tours ne foulent pas aux pieds la procédure standard qui imposait aux enquêteurs de rechercher des traces d’explosifs pour des événements dits “high order damage” ou des incendies massifs s’accompagnent de la pulvérisation de solides.

Monsieur Goldsmidt devra ensuite nous expliquer pourquoi il serait trop tard pour appliquer ces mêmes standards et procédures en prévoyant, dans le cadre d’un approfondissement de l’enquête par un organe de scientifiques indépendants (ceux du Nist étaient sous le pouvoir hiérarchique du Gouvernement US par le truchement du Secrétaire d’Etat au commerce et les membres de la Commission n’avaient globalement aucune indépendance), une analyse des indices jusqu’ici royalement ignorés, sans raisons acceptables, par les organismes qui en étaient chargés; à tout le moins, des indices qu’il est encore possible d’analyser car, hélas, nombreux sont ceux qui ont disparu suite à la disparition volontaire et contrôlée par les autoriés d’une grande partie de la scène du crime et des preuves ce celui-ci. Mais de cela, Monsieur Golsdmidt ne s’étonnera jamais, bien qu’il s’agisse d’un crime fédéral…

Une fois que Monsieur Goldsmidt aura répondu à ces quelques questions ayant trait à l’objectivité de sa démarche, il sera temps de répondre à son argumentation sur le fond, qui n’est hélas qu’un copier-coller interminable de sites dits de debunking dont les auteurs masqués se croient en mesure de dénier les conclusions de scientifiques non masqués et auteurs de plusieurs publications, lesquelles sont du reste âprement discutées à charge et décharge sur le forum de ce propre site.

Ceci étant, il est très symptomatique de constater que la RTBF ni aucune autre chaîne francophone et même anglophone ne relaye la découverte faite par le collectif scientifique mais qu’en revanche, des représentants des médias se montrent fort complaisants par rapport à ceux qui les critiquent, quand ils s’expriment sur le net…

Cela n’a hélas rien de suprenant et c’est même tragiquement prévisible… Nous avons tous vu le reportage de S. Malterre, également retansmis à une heure de grande écoute sur la RTBF et nous sommes tous assez grands pour comprendre qu’il s’agissait là d’un reportage indigne d’une partialité hallucinante qui ne semblait avoir pour objectif ultime que de porter des attaques contre le net, en tant que média, en se tenant le plus éloigné du fond de l’affaire…

Le site de Monsieur Goldsmidt n’est que la nième preuve que le remise en question des attentats du 11 septembre est devenue une question de vie ou de mort pour les grands médias qui ont choisi, à tout le moins majoritairement, de s’enférer dans l’indigence indigne de l’attitude servile qu’ils ont choisi d’adopter pour informer la population sur ces attentats…

Que la HONTE les étouffe jusqu’à leur mort programmée si les médias ne sont pas capables de reconnaître leurs erreur fondamentale ayant consisté à accorder et surtout maintenir, sans le moindre souci d’objectivité et de vérification, une confiance aveugle en une théorie absconde et branlante, sans cesse contredite par les faits et nullement prouvée pour ne devenir qu’un gigantesque fantasme, dont l’ancrage dans la population mondiale était et demeure une condition sine qua non de son son asservissement et de sa peur.

Si Monsieur Goldsmidt préfère lutter pour le maintien de ce fantasme, de grâce qu’il ne se proclame pas journaliste et, encore moins, progressiste!

Sachant que visiblement Monsieur Goldsmidt lit ce fil qu'il cite d'ailleurs dans son site , qu'il n'hésite pas à réagir ici même, plutôt que de le critiquer sur son site!


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#304 08-05-2009 12:53:46

bluerider1
Lieu: Europe
Date d'inscription: 01-05-2007
Messages: 1725
Site web

Re: Nouvel article peer reviewed sur l'utilisation des nanothermites!!!

Le mouvement pour la vérité est une usine à vocations qui attend son heure. Visiblement Charmord, tu n'a pas attendu la tienne pour rejoindre Bernard Pivot. Bref, voilà qui est bien dit. Attendons la réponse point par point de messieurs Quirant et autre Goldschmidt, qui ne viendront pas s'aventurer sur le terrain des preuves de primo-facie et des témoignages de première main pour sûr.


"Presque toujours, nos contradicteurs ne répondent pas aux objections que nous leur avons opposées, mais aux sottises qu'ils nous prêtent." François MAURIAC (tout le monde est concerné, y compris les "alternativistes") Bluerider / groupes locaux, reopennews, évenements

Hors ligne

 

#305 08-05-2009 14:48:34

Pole
Membre du forum
Date d'inscription: 23-01-2009
Messages: 4084

Re: Nouvel article peer reviewed sur l'utilisation des nanothermites!!!

Jérôme Quirant, médiatiquement reconnu comme chimiste (après quelques semaines de formation) :
http://www.tgo.be/2_pentagone/pent23_nanothermite06.htm

Or apparemment, la façon dont s'est faite cette expérience suscite la stupéfaction chez de nombreux chimistes ( je ne suis pas chimiste ). Voici par exemple un très bref extrait des discussions à ce sujet

"A noter également que le test calorimétrique (DSC) s'est fait à l'air libre ce qui est INCOMPREHENSIBLE sur le plan scientifique alors qu'ils souhaitaient mettre en évidence une réaction thermitique qui n'a pas besoin de d'oxygène. Les échantillons contenant du carbone l'erreur devient carrément une faute professionnelle et fausse toute interprétation de l'énergie dégagée lors des essais. Des tests avec une atmosphère inerte (gaz argon ou autre) étaient indispensables ! C'est un non-sens incroyable : un débutant n'aurait pas fait une telle bévue..."

Ajoutons "Suite à ce post de Sunstealer sur Jref,
il est plus que probable que la couche rouge des chips analysée corresponde bien à de la kaolinite. Pour s'en convaincre, il suffit de comparer les images obtenues au microscope électronique à balayage (MEB ou SEM en anglais) par Jones et celles fournies par des labos indépendants.Les spectres EDS sont tout aussi concordants. A ce stade, le seul moyen pour Jones de prouver qu'il ne s'est pas lourdement trompé dans ses conclusions est de proposer une étude qui montrera si l'aluminium est sous forme élémentaire (Al - pour la thermite) ou combinée (Al2Si2O5(OH)4 pour la kaolinite). La réaction thermitique faisant intervenir Al seul, cela permettrait de lever toute ambiguïté.La procédure est très simple et rapide : il suffit de réaliser une étude par diffractométrie de rayons-X (DRX ou XRD en anglais). Si l'aluminium est sous forme élémentaire, l'hypothèse kaolinite tombera d'elle même, sinon, il se dit que le ridicule ne tue pas...Le fera-t-il ? That is the question !"

Négation de science, problèmes de lecture :

- que si l'on se base sur les calculs des auteurs, il aurait fallu entreposer 300 tonnes de thermite dans chaque bâtiment ;

En réalité :

If their dust composition proportion by mass is correct (i.e. chips/dust = 1/1000) then there was roughly 300 tons of this material in each building! Fascinating. Where in the building was this stuff used...and why?! considering the associated risk.

Ce monsieur a oublié qu'ils ont d'abord enlevé les gros morceaux.
Un auteur de l'article a évalué la masse à 10 à 100 tonnes par tour;
Mais ce monsieur nie ça. Pas beau du tout, ce négationnisme.
Sans compter la correction de l'auteur : http://the911forum.freeforums.org/activ … html#p2603 (finalement 90 tonnes)
Edit : ah, j'oubliais. Les "chips", c'est la partie émergée de l'iceberg. Dans l'armée, il y a en général 10% des obus qui n'explosent pas.
Si on applique la même chose ici, ça veut dire qu'il y a eu 100 à 1000 tonnes par tour d'explosif.
Comment est-ce que ça a été mis ? Aucune idée.
A comparer : il faudrait 53 tonnes de Panatol pour recouvrir tous les planchers d'une tour du WTC.
Et que ce sujet contient ça :

Just noticed that this topic has already been taken up by the JREFers.

I see the debunking crew over there are rolling out the usual suggestion that the red chips come from some kind of paint. This is a very weak rebuttal since ordinary commercial paints - ones that may have been used in the Twin Towers - are not bi-layered or magnetic , as are the red chips in question.

De Greening et que l'auteur ne cite évidemment pas.

- que la réaction provoquée selon les hypothèses des auteurs serait tout à fait insuffisante pour avoir les effets destructeurs que ceux-ci supposent.

Bla bla bla, 70 cm d'explosif sont nécessaire pour casser 1 cm d'acier, on connaît la chanson...
La réaction de l'auteur quand on lui dit qu'il y a eu de 10 à 100 tonnes d'explosifs dans la tour :

qu'est-ce qui aurait prouvé qu'elle aurait eu un rapport avec l'écroulement des tours ? Combien de bureaux occupaient les tours du WTC ? Que sait-on de ce qu'ils contenaient ? Après tout, n'a-t-on pas affirmé que la tour 7 abritait des installations de la CIA ( "The CIA's undercover New York station was in the 7 WTC." ). Pas besoin même d'aller jusque là : un commentaire sur Youtube note : "You can buy aluminium and iron oxide from artist shops. Artist use them to add tone to paint". (Vous pouvez acheter de l'aluminium et de l'oxyde de fer dans des magasins pour artistes. Des artistes les utilisent pour ajouter de la tonalité à la peinture"). L'un des échantillons de poussière a séjourné une dizaine de jours dans l'appartement d'un sculpteur avant d'être récoltée. A quels produits a-t-il pu se mélanger là ?

Et oui, qui sait si un sculpteur n'a pas des explosifs de nouvelle technologie chez lui ?

Or la thermite ne casse absolument pas le métal. Elle le fait fondre. Un morceau de métal qui a subi ce traitement présente des trous et des coulées, tout le contraire d'une cassure rectiligne. On devrait plutôt disposer d'images accablantes de dizaines, de centaines de morceaux de colonnes fondues. Mais depuis que quelqu'un a publié cette soi-disant preuve, elle est recopiée d'un site à l'autre, sans que personne ne prenne la peine de se procurer une image des effets de la thermite.

Et le fromage suisse ?
Et toutes les poutrelles fondues ?
Et les "météorites", des amas de fer, et de n'importe quoi ?
Pfuit, envolé tout ça, c'est plus pratique.

En plus, si l'on regarde la vidéo ci-dessous, on constate qu'avec une demi-tonne de thermite on ne parvient pas à détruire une voiture, ni même, comme le visait l'expérience, à la couper en deux ! Combien de centaines de tonnes de thermite aurait-il fallu introduire dans les structures du WTC (en passant inaperçu ! ) pour provoquer sa démolition ? En plus, comme les autres vidéos le montrent également, l'extinction se produit très rapidement.

Mouais.
Sauf que la réaction a duré une minute (4ème minute de la vidéo), et encore, il y a un accéléré au milieu.
C'est donc de la thermite de basse qualité (même pas de soufre), et ce n'est pas très étonnant.
Alors que les "chips" ont duré 3/25  ème de seconde.
Il faut donc multiplier la puissance par 500.
Nul doute que la voiture est coupée en 2 après ça.

En fait, ces fameuses coupures droites à 45° ont été effectuées pendant les travaux de dégagement du site

Plus qu'à savoir pourquoi elles ont été faite à 45°.
Pour allonger le travail (de 41%) ?
Et puis de toute façon, on s'en fout, on a pas besoin de ça.
Pour terminer : la conclusion où il semble être d'accord avec du LIHOP.

Dernière modification par Pole (08-05-2009 16:46:00)


Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs n’impliquent en aucun cas leur approbation par l’ensemble du mouvement.
Les tours jumelles ne sont pas tombées en chute libre. Le WTC 7 oui, sur un peu plus de 30 m.

Hors ligne

 

#306 08-05-2009 16:44:48

Pole
Membre du forum
Date d'inscription: 23-01-2009
Messages: 4084

Re: Nouvel article peer reviewed sur l'utilisation des nanothermites!!!

Bon j'ai du temps à perdre, je vais lire du Sunstealer.

Nouveau (enfin du 11/04) coup de théâtre par Sunstealer :
ici

Nope - 700°C is higher than the melting point of Aluminium - why aren't any of their samples showing globules of aluminium?

We know that independent analysis confirmed iron-rich spheres. Jones' paper proves that a source of iron-rich spheres is burnt paint.

Et voilà.
Tout le monde pensait que l'alumine (Al2O3, un résidu de la réaction de thermite) avait un point de fusion de 2 054 °C.
En réalité il est inférieur à 700 °C.
Quant à la peinture, tout le monde croyait qu'elle brûlait sans donner du fer fondu.
Et pourtant !

ici

Sunstealer, 11/04 a écrit:

Funny thing is if you not on Jones' paper he has a sample on page 28 - Fig 31. That has a "gray layer" in it. Guess what's in the "gray layer"? Only Carbon and Oxygen. Now go back and look at the gray layers of the other chips - Fig 6. What's missing?

Mince alors, la couche grise est du CO2.
Refroidie à -78 °C ?
En réalité, dans l'article :

An example is shown in Fig. (31) which shows significant Pb along with C, O, Fe, and Al and displays multiple red and gray layers.

Ah tiens non.

Et de 3 débunkers révélés comme non-sérieux grâce à un article.
Pas mal !


Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs n’impliquent en aucun cas leur approbation par l’ensemble du mouvement.
Les tours jumelles ne sont pas tombées en chute libre. Le WTC 7 oui, sur un peu plus de 30 m.

Hors ligne

 

#307 09-05-2009 18:01:05

Redford
Membre du forum
Date d'inscription: 11-09-2007
Messages: 5701

Re: Nouvel article peer reviewed sur l'utilisation des nanothermites!!!

Un petit bump de ce sujet car Metamars vient de faire un truc très très bien : il a créé un thread où il révèle tous les mails (qui lui sont autorisés) de l'échange entre Greening et les auteurs de l'article. Il y a probablement de la mise à jour dans l'air donc personnellement j'ai bouc marqué.

http://the911forum.freeforums.org/email … -t157.html

Où l'on voit un Jones pas très poli, et un Gregg Roberts très percutant à la fin. Il est évidement impossible pour le profane que je suis d'émettre un avis pertinent, mais au moins peut on voir qui répond aux questions et qui en pose d'autres quand il n'a pas de réponses. Ceci dit j'attends quand même de voir une éventuelle réponse de Greening.

A noter ici, une appréciation très positive de l'article par un scientifique compétent (gros CV), mais malheureusement déjà du bord truther.

http://www.opednews.com/articles/2/Pard … 7-989.html

Faire une recherche sur David Griscom : les posts en vert. Ceci dit vous pouvez lire l'article au dessus aussi, qui est une réfutation d'un débunking quelconque... Personnellement j'ai assez lu là dessus pour savoir ce que ça dit ;-)


"Croire l’histoire officielle consiste à croire des meurtriers sur parole"  Simone Weil

Hors ligne

 

#308 09-05-2009 22:01:59

Pole
Membre du forum
Date d'inscription: 23-01-2009
Messages: 4084

Re: Nouvel article peer reviewed sur l'utilisation des nanothermites!!!

Qui est Metamars ?

Steven J

PS note: I have been restricted in that I am not allowed to use the electron microscopes where used before, any more, a move by "administrators" which I am not happy with...

Comme c'est étrange !

Greening a écrit:

Interestingly too, you fail to mention that the particle in Figure 21 contains some nickel as evidenced by the small peak at 7.4 keV. The presence of nickel is actually very interesting but I guess you guys know everything about red chips so I wont bore you with my theory as to the significance of the nickel …….. .

Une explication pour le ferromagnétisme ?


Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs n’impliquent en aucun cas leur approbation par l’ensemble du mouvement.
Les tours jumelles ne sont pas tombées en chute libre. Le WTC 7 oui, sur un peu plus de 30 m.

Hors ligne

 

#309 10-05-2009 00:37:24

Redford
Membre du forum
Date d'inscription: 11-09-2007
Messages: 5701

Re: Nouvel article peer reviewed sur l'utilisation des nanothermites!!!

Metamars est un étudiant en science, se définissant comme très versé en physique, mais qui se galère un peu pour boucler son PhD dans le contexte éco actuel si j'ai bien compris. Il est subtilement truther mais surtout assez diplomate pour parler avec tout le monde. Il lève énormément de points, souvent avec pertinence, souvent sans, de ce que je lis.


"Croire l’histoire officielle consiste à croire des meurtriers sur parole"  Simone Weil

Hors ligne

 

#310 10-05-2009 14:46:57

Pole
Membre du forum
Date d'inscription: 23-01-2009
Messages: 4084

Re: Nouvel article peer reviewed sur l'utilisation des nanothermites!!!

Merci.
Sinon, c'est quoi la Greeningrie avec la troisième loi de Newton ?


Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs n’impliquent en aucun cas leur approbation par l’ensemble du mouvement.
Les tours jumelles ne sont pas tombées en chute libre. Le WTC 7 oui, sur un peu plus de 30 m.

Hors ligne

 

#311 10-05-2009 17:09:55

Redford
Membre du forum
Date d'inscription: 11-09-2007
Messages: 5701

Re: Nouvel article peer reviewed sur l'utilisation des nanothermites!!!

no sé.


"Croire l’histoire officielle consiste à croire des meurtriers sur parole"  Simone Weil

Hors ligne

 

#312 23-05-2009 02:21:33

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8296

Re: Nouvel article peer reviewed sur l'utilisation des nanothermites!!!

Redford a écrit:

un_gars a écrit:

Attention, dans le test réalisé par Harrit, la couche rouge (présumée être de la peinture, de la kaolinite ou de la vermiculite par ceux contestant les résultats des auteurs) n'était pas séparée de la partie grise lorsque le test d'ignition à la torche a été fait. Il ne suffit pas de dire que de la peinture ne peut pas réagir ainsi. La couche grise peut être à l'origine de la réaction, vu que d'après l'article de Harrit elle est riche en carbone.

Le carbone ne produira pas autant que je non plus cet éclair doré au chalumeau. Et comme le montre involontairement le site de Moorea, son principal principal pic au DSC est 100°C au dessus de celle observé. Nous sommes donc bien sur que ce n'est pas du carbone :

http://www.bastison.net/Graphique/Images7/DSC01.jpg
Pic du C à environ 530°C

http://www.bastison.net/Graphique/Images7/DSC02.jpg
Pic de materiau analysé (le bleu) à environ 440°C

Carbone : out, de ce que je comprends donc. Ou plutot si il y en a, mais il n'a pas d'impact significatif sur ce que les tests mettent en évidence.

FHC élimine l'hypothèse couche grise - carbone comme suit :

Le fer fondu (de nombreuses microspheres sont constituées de fer pur ou oxyde de fer) est une preuve de températures extrêmes: 1400°C.

Pour atteindre ces températures il faut concentrer la chaleur délivrée par une réaction chimique dans un volume suffisamment petit.

- La reaction d'un volume V donné de Thermite produit assez d'énergie pour idéalement fondre ~ 2V de fer
(16kJ/cc pour de la thermite; 7.8kJ/cc pour faire fondre du fer: (470 J/(°C.kg) x 1500°C + 270000J/kg) x 8000/1O6 kg/cc)

- La reaction d'un volume V de Charbon (carbone) produit assez d'energie pour idealement fondre ~ 10V de fer
(79kJ/cc i.e ~ 5x plus que la thermite)

Mais chaque atome de C requiert une molécule d' oxygene de l'air donc un volume V de Carbone necessite
32/12 (rapport des masses molaires ) fois 2267/1.43 (rapport des densités) fois 5 (20% d'oxygen dans l' air) = ~ 20000 V d'air.

Donc quand une très petite particule de carbone ou de matière organique brûle à l'air libre, elle libère son énergie très rapidement (étant très petite son rapport S/V est très favorable à la réaction avec l'oxygène de l'air) mais cette énergie est libérée dans un volume énorme ~ 20000 V donc une petite particle de fer (volume V aussi) au voisinage ne peut recevoir que de l'ordre d'~1/20000 de cette energie totale. C'est pourquoi il est exclu qu'elle puisse atteindre les températures capables de la fondre (voir plus haut les énergies nécessaires pour cela) . Donc pour d'assez évidentes raisons le charbon ou n'importe quel combustible de matière organique nécessitant l'oxygène de l'air ne peut faire fondre du fer que quand la chaleur libérée peut être accumulée dans le temps et concentrée dans l'espace comme dans un haut fourneau.

Envisageons le cas extreme de microparticles de matière organique et de fer confinées ensemble dans une très petite chambre (comparable à leurs dimensions) et soumises à un courant de ~ milliers de V sur une très courte durée (car il faut être plus rapide que les effets dissipatifs qui sont aussi très efficaces pour de telles microparticles et leur font perdre leur chaleur très rapidement dans l'espace environnant).

Mais alors ces particles doivent aussi retenir l'essentiel de la chaleur ce qui est difficile à croire ( car le flux d'air doit en même temps entrainer une rapide perte d'énergie). Donc même ce scenario extrême est intenable. Bien sûr la physique mise en jeu est très complexe et nécessite des outils sophistiqués pour parvenir à une description quantitative juste cependant puisque nous sommes à des ordre de grandeur des échelles de densité d'énergie nécessaires, ces arguments sont parfaitement conclusifs.

Donc je ne vois aucune possibilité pour que les températures du fer fondu puissent avoir été atteintes pour une réaction de combustion à l'oxygène de l'air de particules d'échelles micrométriques dans un DSC. L'oxydant et le reducteur doivent se trouver ensemble dans les chips afin que la chaleur libérée le soit concentrée dans un très petit volume, celui occupé par ces réactifs, comme dans une reaction thermitique : haute densité d'énergie indispensable! machin organique +oxygène = très faible densité d'énergie à cause de sa dilution dans un volume énorme!

La présence de microsphères de fer fondu produit par la réaction : on n'a réellement besoin de rien de plus pour se convaincre que les chips sont hautement énergétiques par eux mêmes (haute densité d'énergie) et connaissant leur composition et celle des residus les preuves sont clairement en faveur d'une reaction thermitique de type Fe2O3 + Al donne Al2O3 + Fe.

Les moyens nécessaires à tout un chacun disposant d'un échantillon de poussières du WTC pour vérifier cela sont modestes: un four à céramique pouvant dépasser largement les 500°C qui permettent la réaction des chips rouges/gris métalliques et un petit microscope optique pour sélectionner les meilleurs candidats chips rouges dans la poussière et identifier après réaction des microsphères métalliques brillantes et riches en fer. C'est ce que j'essaye de faire.

Première mise en garde: certaines poussières rouges (la grande majorité dans mes échantillons) ne sont pas les chips à deux faces rouges/gris métalliques décrits dans l'article de Harrit et associés. Considérées d'une seule face elles présentent la même apparence mais la face opposée est généralement identique (rouge) ou plus rarement noire. Aucune de ces particules ne réagit à moins de 500°C à la manière décrite dans l'article. Dans mes échantillons les véritables chips rouges/gris sont pour le moment très difficiles à trouver ... il se peut que mes échantillons aient été manipulés ou ne soient pas représentatifs y compris le chips rouge/noir (et non pas rouge/gris métallisé) présenté dans mon analyse marseillaise sur ce site que je n'ai pu tester à haute température (pensant qu'il serait impossible de le détacher du support utilisé pour l'analyser en microscopie électronique, je l'ai abandonné)...

Les auteurs de l'article confirment que dans un échantillon typique les chips seulement rouges sont la majorité et que parfois il est difficile de trouver des chips gris/rouges. Il se pourrait aussi que certains de ces chips seulement rouges soient constitués de la même matière que la couche rouge des chips gris/rouge mais que l'absence de la couche grise ne leur permet pas de réagir normalement. Cette dernière pourrait en effet jouer un rôle crucial en propageant dans tout le chips la chaleur libérée (haute conductivité thermique du fer) par les premiers spots ou démarre la réaction thermitique afin de généraliser la réaction (ceci peut être indispensable si la densité d'énergie de la partie rouge a été intentionnellement limitée pour éviter un effet explosif). Il se trouve effectivement que sur certains chips seulement rouges portés à haute température, j'ai pu observer de nombreuses minuscules zones à l'aspect métallique...affaire à suivre !

Dernière modification par charmord (23-05-2009 02:22:28)


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#313 27-05-2009 23:23:52

davaro
Membre du forum
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 1051

Re: Nouvel article peer reviewed sur l'utilisation des nanothermites!!!

charmord a écrit:

A vos lectures, analyses et commentaires :

http://www.bentham-open.org/pages/gen.p … 2f97cbfe94

La conclusion est dépourvue d'ambiguité. Ce collectif de scientifiques n'émet plus aucune réserves!

vu le nombre de visiteur sur ce fil ,  ne pourrait on pas integrer la video de Harrit Niels dans le post 1 ?

Hors ligne

 

#314 12-06-2009 22:59:49

overkill
Lieu: Bordeaux
Date d'inscription: 18-05-2008
Messages: 233

Re: Nouvel article peer reviewed sur l'utilisation des nanothermites!!!

Analyse indépendante de FHC, livrée aujourd'hui apparemment.  smile

http://www.darksideofgravity.com/marseille.pdf

Un de nos "vulgarisateurs" peut il nous éclairer, notamment sur des éléments apportant du nouveau ou des éclaircissements par rapport aux controverses  type celle du forum Hardware?

Dernière modification par overkill (12-06-2009 23:09:41)

Hors ligne

 

#315 13-06-2009 08:57:38

moorea34
Invité

Re: Nouvel article peer reviewed sur l'utilisation des nanothermites!!!

Tiens pour la qualité du reviewing chez Bentham :
big_smilebig_smilebig_smilebig_smilebig_smile:
Great bit on the New Scientist today about just how reputable and rigorous Bentham are:

http://www.newscientist.com/article/dn1 … urnal.html

"Davis teamed up with Kent Anderson, a member of the publishing team at The New England Journal of Medicine, to put Bentham's editorial standards to the test. The pair turned to SCIgen, a program that generates nonsensical computer science papers, and submitted the resulting paper to The Open Information Science Journal, published by Bentham."

Acronym clue

Davis and Anderson, writing under the noms de plume David Phillips and Andrew Kent, also dropped a hefty hint of the hoax by giving their institutional affiliation as the Center for Research in Applied Phrenology, or CRAP.



Dbig_smilebig_smilebig_smilebig_smilebig_smile

 

#316 13-06-2009 09:17:28

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8296

Re: Nouvel article peer reviewed sur l'utilisation des nanothermites!!!

Tu as oublié de mettre le lien renvoyant à la démission d'un nouveau membre de Bentham...
Répare vite cet oubli! Il s'en passe des choses sur Bentham, dis-moi
Plus sérieusement, une compilation d'informations à propos du peer-reviewing subi par l'article qui fait l'objet de ce fil t'a été fourni sur le site de zeteticiens. Je la recopie ici :

Pour le peer-reviewing, un lien intéressant où Jones affirme qu'il n'a jamais eu un peer-reviewing aussi intense lors de toutes ses dizaines de publications antérieures et donne plus de détails sur les reviewers, sans briser leur anonymat.

 
The peer-review on this paper was grueling, with pages of comments by referees. The tough questions the reviewers raised led to months of further experiments. These studies added much to the paper, including observation and photographs of iron-aluminum rich spheres produced as the material is ignited in a Differential Scanning Calorimeter (see Figures 20, 25 and 26).

The nine authors undertook an in-depth study of unusual red-gray chips found in the dust generated during the destruction of the World Trade Center on 9/11/2001. The article states: “The iron oxide and aluminum are intimately mixed in the red material. When ignited in a DSC device the chips exhibit large but narrow exotherms occurring at approximately 430 degreesC, far below the normal ignition temperature for conventional thermite. Numerous iron-rich spheres are clearly observed in the residue following the ignition of these peculiar red/gray chips. The red portion of these chips is found to be an unreacted thermitic material and highly energetic.” The images and data plots deserve careful attention.

Some observations about the production of this paper:

1. First author is Professor Niels Harrit of Copenhagen University in Denmark, an Associate Professor of Chemistry. He is an expert in nano-chemistry; current research activities and his photo can be found here:
http://cmm.nbi.ku.dk/
Molecular Structures on Short and Ultra Short Timescales
A Centre under the Danish National Research Foundation

The Centre for Molecular Movies was inaugurated 29th November 2005, at the Niels Bohr Institute, University of Copenhagen. The Centre is made possible through a five year grant from the Danish National Research Foundation (see e.g. www.dg.dk). We aim to obtain real time “pictures” of how atoms are moving while processes are taking place in molecules and solid materials, using ultrashort pulses of laser light and X-rays. The goal is to understand and in turn influence, at the atomic level, the structural transformations associated with such processes.

The Centre combines expertise form Risø National Laboratory, University of Copenhagen, and the Technical University of Denmark in structural investigation of matter by synchrotron X-ray based techniques, femtosecond laser spectroscopy, theoretical insight in femtosecond processes, and the ability to tailor materials, and design sample systems for optimal experimental conditions.”

We understand that the Dean of Prof. Harrit’s college, Niels O Andersen, appears as the first name on the Editorial Advisory Board of the Bentham Science journal where the paper was published.

2. Second author is Dr. Jeffrey Farrer of BYU. http://www.physics.byu.edu/images/people/farrer.jpg

3. Dr. Farrer is featured in an article on page 11 of the BYU Frontiers magazine, Spring 2005: “Dr. Jeffrey Farrer, lab director for TEM” (TEM stands for Transmission Electron Microscopy). The article notes: “The electron microscopes in the TEM lab combine to give BYU capabilities that are virtually unique… rivaling anything built worldwide.” The article is entitled: “Rare and Powerful Microscopes Unlock Nano Secrets,” which is certainly true as regards the discoveries of the present paper.

4. Kudos to BYU for permitting Drs. Farrer and Jones and physics student Daniel Farnsworth to do the research described in the paper and for conducting internal reviews of the paper. Dr. Farrer was formerly first author on this paper. But after internal review of the paper, BYU administrators evidently disallowed him from being first author on ANY paper related to 9/11 research (this appears to be their perogative, but perhaps they will explain). Nevertheless, the paper was approved for publication with Dr. Farrer’s name and affiliation listed and we congratulate BYU for this. We stand by Dr. Farrer and congratulate his careful scientific research represented in this paper.

5. Perhaps now there will finally be a review of the SCIENCE explored by Profs. Harrit and Jones and by Drs. Farrer and Legge and their colleagues, as repeatedly requested by these scientists. We challenge ANY university or established laboratory group to perform such a review. This paper will be a good place to start, along with two other peer-reviewed papers in established journals involving several of the same authors:

Fourteen Points of Agreement with Official Government Reports on the World Trade Center Destruction

Authors: Steven E. Jones, Frank M. Legge, Kevin R. Ryan, Anthony F. Szamboti, James R. Gourley
The Open Civil Engineering Journal, pp.35-40, Vol 2
http://www.bentham-open.org/pages/conte … 2/00000...

Environmental anomalies at the World Trade Center: evidence for energetic materials
Authors: Kevin R. Ryan, James R. Gourley, and Steven E. Jones
The Environmentalist, August, 2008
http://dx.doi.org/10.1007/s10669-008-9182-4

6. James Hoffman has written three essays further explaining the implications and results of the paper. Thank you, Jim, for this work! http://911research.wtc7.net/essays/thermite/index.html

7. Important features of the research have been independently corroborated by Mark Basile in New Hampshire and by physicist Frédéric Henry-Couannier in France, proceeding from earlier scientific reports on these discoveries (e.g., by Prof. Jones speaking at a Physics Dept. Colloquium at Utah Valley University last year.) We understand that details will soon be forthcoming from these independent researchers. 


http://www.911truth.org/article.php?sto … 4150711883


Il est également intéressant de noter la raison invoquée par les revues plus prestigieuses à laquelle le collectif s'est adressé pour refuser la publication précédée d'un peer-reviewing au sein de leurs colonnes :

 
We sought an established journal that would allow us a LONG paper (this paper is 25 pages long) with MANY COLOR IMAGES AND GRAPHS. Such a scientific journal is not easy to find. Page charges are common for scientific journals these days, and are typically paid by the University of the first or second author (as is the case with this paper) or by an external grant.


http://911debunkers.blogspot.com/search … l%209%2F11

Un commentaire de cet article donne plus de détails :

 
Jones has stated elsewhere before that he has authored or co-authored over forty peer reviewed publications, so I think when he states this is the "toughest peer-review" he has "ever had" it is a good place to start in determining if the peer-review was adequate.

Then we have the fact that BYU administrators conducted internal reviews of the paper, and allowed Dr. Jeffrey Farrer,who is their current Transmission Electron Microscopy Lab Manager, to be listed, with BYU affiliation, as the second author of the paper.

And as Jones pointed out...

"Our results have passed the gauntlet of peer-review (including in this case, review at BYU consistent with the fact that there are two authors from BYU)."

Furthermore, in this interview, Jones points out that...

"Usually peer-review is done completely anonymously, but it is possible for a reviewer to identify himself. In this case one of the reviewers identified himself as a physics professor, a fellow of the American Physical Society. This fellow is well credentialed, with something like 80 peer-reviewed papers of his own."

Note that...

The American Physical Society is the world's second largest organization of physicists, and publishes more than a dozen science journals, including the world renowned Physical Review and Physical Review Letters."

Finally...

"Important features of the research have been independently corroborated by Mark Basile in New Hampshire and by physicist Frédéric Henry-Couannier in France., proceeding from earlier scientific reports on these discoveries (e.g., by Prof. Jones speaking at a Physics Dept. Colloquium at Utah Valley University last year.) We understand that details will soon be forthcoming from these independent researchers."

So considering all of this, I take it back to Jones...

"Here's what you need to know(especially if you are not a scientist): UNLESS AN OBJECTOR ACTUALLY PUBLISHES HIS OR HER OBJECTION IN A PEER-REVIEWED ESTABLISHED JOURNAL (yes that would include Bentham Scientific journals), THEN THE OBJECTION IS NOT CONSIDERED SERIOUS IN THE SCIENTIFIC COMMUNITY. YOU SHOULD NOT WORRY ABOUT NON-PUBLISHED OBJECTIONS EITHER.

Alors à présent, démontrez-nous que ces infos sur le type de peer-reviewing subi par l'article sont fausses.

J. Quirant, qu'attendez-vous pour publier un article qui démolit la thèse scientifique du collectif de scientifiques que vous vous permettez de critiquer et même injurier sans s'adresser à eux? Choisissez Bentham si cela vous chante mais de grâce arrêtez la votre debunking d'operette, c'est grotesque


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#317 13-06-2009 09:26:25

moorea34
Invité

Re: Nouvel article peer reviewed sur l'utilisation des nanothermites!!!

charmord a écrit:

J. Quirant, qu'attendez-vous pour publier un article qui démolit la thèse scientifique du collectif de scientifiques que vous vous permettez de critiquer et même injurier sans s'adresser à eux?

800 $  cool

charmord a écrit:

Tu as oublié de mettre le lien renvoyant à la démission d'un nouveau membre de Bentham...

Non c'est pas vrai ? Une autre démission d'un éditeur en chef qui dit, lui aussi, n'avoir JAMAIS été  consulté pour la publication d'un article BIDON ?
Pas possible hmm


Et puis rétablissons la vérité : je n'ai injurié personne sur mon site ou ici même....

Dernière modification par moorea34 (13-06-2009 09:33:29)

 

#318 13-06-2009 09:37:41

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8296

Re: Nouvel article peer reviewed sur l'utilisation des nanothermites!!!

Non peut-être... Traiter un scientifique de débile ou assimié, cela peut sans problème être assimilé à de la diffamation et tes arguments sont d'une légèreté confondante pour arriver à les qualifier ainsi!

MF pileni a-t-elle jamais nié que les articles de l'Open journal étaient peer-reviewés? Elle est censée le savoir non?


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#319 13-06-2009 09:39:24

moorea34
Invité

Re: Nouvel article peer reviewed sur l'utilisation des nanothermites!!!

charmord a écrit:

Non peut-être... Traiter un scientifique de débile ou assimié, cela peut sans problème être assimilé à de la diffamation et tes arguments sont d'une légèreté confondante pour arriver à les qualifier ainsi!

Evry Schatzman : « si la malhonnêteté intellectuelle n’est pas un délit, il est indispensable et il n’est pas diffamatoire de la dénoncer… »

Dernière modification par moorea34 (13-06-2009 09:40:46)

 

#320 13-06-2009 11:08:15

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8296

Re: Nouvel article peer reviewed sur l'utilisation des nanothermites!!!

La mahonnêté consiste précisément à diffuser sur internet des affirmations gratuites ou non pertinentes censées démontrer la malhonnêteté des scientifiques qui développent des thèses opposées aux siennes.

Quand tu affirmes, à partir de données non probantes, qu'il n'y a pas eu de peer reviewing par des pairs de l'article de Haritt, tu affirmes dans le même élan que les affirmations et détails donnés à propos de ce peer-reviewing par les propres auteurs de l'article sont mensongers et tu t'exposes aux conséquences que cela emporte sur le plan légal, sachant en outre que tu n'as jamais fait l'effort de t'adresser aux personnes que tu accables de tes quolibets et accusations graves et déshonorantes!

Quant à ta maxime, elle est fausse : la mahonnêté intellectuelle peut être un délit, notamment quand elle s'exprime par la presse au sens large et aboutit à la diffamation! je te conseille de mieux vérifier tes sources juridiques parce que si tu penses que tu peux agir en toute impunité, tu te trompes lourdement!


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr