ReOpen911.info : Site d'information sur les attentats du 11 septembre 2001

Annonce

Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs et n'impliquent en aucun cas leur approbation par l'ensemble du mouvement (plus d'infos). L'association ReOpen911 est une initiative citoyenne et bénévole indépendante de tout mouvement politique, philosophique et religieux.

Merci de soigner vos messages, restez courtois et constructifs. Un message ne respecte pas le règlement ? Signalez-le en utilisant la fonction "signaler" en bas de chaque message. Toute discussion sur la modération ne doit se faire QUE par MP, et non sur le forum...

Vous pouvez contacter l'équipe de modération à l'adresse : moderation [ at ] reopen911.info

Vous n'êtes pas identifié.

#41 13-02-2007 12:13:25

tropctrop
Membre du forum
Date d'inscription: 25-10-2006
Messages: 2774

Re: Les témoignages du Pentagone

psycho-lvlantis a écrit:

belle histoire mais si elle est vraie c'est l'élément à charge de trop contre la version officielle qui invalide totalement la these du boeing

???en quoi ca invalide la these du boieng si l'histoire est vraie ? au contraire, si l'histoire est vraie alors ca valide la these du boeing...

Franchement, je ne comprends pas ta logique ... desole, essaye d'expliquer STP

Hors ligne

 

#42 13-02-2007 12:34:59

Sylvio
Admin Technique
Lieu: Avignon
Date d'inscription: 24-07-2006
Messages: 4986
Site web

Re: Les témoignages du Pentagone

tropctrop regarde bien les discussions sur cette page. Ce morceau semble clairement venir d'un Global Hawk et non d'un Boeing.

Globalemetn, beaucoup chose concorde avec cette hypothèse. En tout cas plus qu'avec la thèse du Boeing.

Cependant ça pose quelques questions :
- Un Global Hawk fait 35m d'envergure soit exactement la distance maximale qui séparait les lampadaires. Possible mais un peu "juste" (les lampadaires airaient été touché du bout des ailes, de chaque coté).
- 35m d'envergure: que-ce que ça donnerai sur les premières photos du trou du pentagone : est-ce que les ailes auraient laissé une trace sur la facade (remarque : elles doivent être très fragile).
- Quid des débris des ailes ayant percuté la facade ? On peut imagine qu'étant en fibre de carbonne elles aient été désintégré et que les quelques débris aient été ramassé et mis en lieu sûr.
- Ce GlobalHawk n'est quand même pas un missile, il n'est pas destiné je pense à exploser et perforer des bâtiment (?). As-t-il un nez en uranium apauvri et suffisament de vitesse pour pénétrer le pentagone jusqu'à la sortie du 3e anneau ?


Secrétaire de l'association ReOpen911 et Responsable technique
En cas de problème technique sur le forum, contactez moi par MP.

"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire." Albert Einstein

Hors ligne

 

#43 13-02-2007 12:46:29

psycho-lvlantis
Date d'inscription: 04-09-2006
Messages: 1813

Re: Les témoignages du Pentagone

tropctrop a écrit:

psycho-lvlantis a écrit:

belle histoire mais si elle est vraie c'est l'élément à charge de trop contre la version officielle qui invalide totalement la these du boeing

???en quoi ca invalide la these du boieng si l'histoire est vraie ? au contraire, si l'histoire est vraie alors ca valide la these du boeing...

Franchement, je ne comprends pas ta logique ... desole, essaye d'expliquer STP

cette piece ne vient absolument pas d'un boeing. Donc qqchose d'autre que le boeing a percuté le Pentagone.


sponsorisent les fanatiques aux 4 coins du monde, les entraînent aux combats et manipuler les bombes. Le collier casse, ces cons échappent à tous contrôles et quand ils mordent la main du maître alors on crie aux monstres.    Akhenathon, la fin de leur monde

Hors ligne

 

#44 13-02-2007 16:19:58

Epouvantail
Membre Actif
Date d'inscription: 27-10-2006
Messages: 91

Re: Les témoignages du Pentagone

Ce qui est très étonnant aussi, c'est qu'un GH ou autre drone est très loin d'avoir la masse d'un Boeing. S'il a pu décapiter des réverbères (ce qui n'est pas impossible en soi, reste le problème de l'envergure), il a dû être terriblement déstabilisé, et c'est très étonnant qu'il ne se soit pas viandé sur la pelouse avant d'atteindre le but.

Pour moi, la VO ne semble pas tenir, mais on peut clairement dire la même chose de toutes les versions alternatives avancées jusqu'ici. A mon avis, il a dû y avoir une entourloupe vachement sophistiquée, qui est difficilement imaginable en l'absence d'un nombre suffisant d'éléments. Bref, c'est l'obscurité totale. On peut raisonnablement dire ce qui n'est pas arrivé, mais de là à spéculer sur ce qui a pu se passer, c'est une autre paire de manches.

Hors ligne

 

#45 13-02-2007 16:42:01

Sylvio
Admin Technique
Lieu: Avignon
Date d'inscription: 24-07-2006
Messages: 4986
Site web

Re: Les témoignages du Pentagone

On ne spécule pas, on cherche des hypothèses. L'hypothèse du Global Hawk est pertinente et peut tenir.

Un Global Hawk c'est pas rien quand même : 35m d'envergure, 4 tonnes à vide, 10 tonnes max.
Lancé à 600 km/h, les reverbères ne vont pas beaucoup le déstabilisé mais c'est vrai qu'on peut se dire qu'il l'aurait pas mal endommagé.
Cependant, je doute qu'il ait vraiment décapité tous ces lampadaires, peut-être une partie, peut-être aucun (mais c'est possible).
http://fr.wikipedia.org/wiki/RQ-4_Global_Hawk

Un Boeing 757 fait 38m d'envergure, donc seulement 3m de plus, par contre il pèse entre 59 et 115 tonnes (c'est sûr qu'il est bien plus lourd).
http://fr.wikipedia.org/wiki/Boeing_757


Secrétaire de l'association ReOpen911 et Responsable technique
En cas de problème technique sur le forum, contactez moi par MP.

"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire." Albert Einstein

Hors ligne

 

#46 13-02-2007 19:14:23

2be Orno2be
Membre Actif
Lieu: Touraine
Date d'inscription: 27-03-2006
Messages: 1723

Re: Les témoignages du Pentagone

Il est bien gentil Mr JP DESMOULINS, mais il faudrait lui dire que l'entraxe des lampadaires par rapport a une trajectoire idéale n'est pas de 35 mètres!!!!.

J'ai encore mesuré sur Google, est retranscrit ensuite sur un logiciel de dessin pour tracer la trajectoire dite "idéale"

Je trouve une mesure de 27,5 mètres maxi.
(La ligne jaune est là juste pour vérifier la mise à l'echelle de l'unité de cotation par rapport à la mesure directe de google.)
Votre copie est à revoir Mr JP Desmoulins...

Remarque interessante, voyez les 2 lignes rouges, elles sont pratiquement parallèles entre-elles, et le plus troublant, c'est qu'elles sont exactement dans le même axe de la trajectoire (non représenté ici) de l'avion furtif le plus connu au monde, je veux parler du Boeing 757 évidemment... yikes roll

http://img247.imageshack.us/img247/6466/mesureslampadairesfs6.th.jpg

Hors ligne

 

#47 13-02-2007 20:28:20

P@raNoiD
Membre Actif Asso
Date d'inscription: 09-11-2006
Messages: 842

Re: Les témoignages du Pentagone

Sylvio a écrit:

- Un Global Hawk fait 35m d'envergure soit exactement la distance maximale qui séparait les lampadaires. Possible mais un peu "juste" (les lampadaires airaient été touché du bout des ailes, de chaque coté).

Les photos montrent justement des lampadaires à peine abimés, je trouve que ça coïncide avec un impact "minime" et une déstabilisation "minime" du drône.


"La politique est l'art d'empêcher les gens de se mêler de ce qui les regarde."  - Paul Valéry
"Je ne mens jamais, sauf quand je lis le journal à haute voix, évidemment !"  - Jean Yanne
"Nous arrivons vers l'émergence d'une transformation globale. Tout ce dont nous avons besoin, c'est de LA CRISE MAJEURE et le peuple acceptera le nouvel ordre mondial" - David Rockefeller

Hors ligne

 

#48 13-02-2007 22:09:30

2be Orno2be
Membre Actif
Lieu: Touraine
Date d'inscription: 27-03-2006
Messages: 1723

Re: Les témoignages du Pentagone

Toutes proportions gardées .

http://img162.imageshack.us/img162/6312/ghvsb757bx9.jpg

Des lampadaires en aluminium,de diamètre 25 cm à mi-hauteur, d'épaisseur de 5mm, voyez comme ils sont gros (Les points rouges)

Hors ligne

 

#49 13-02-2007 22:19:40

jp34
Membre du forum
Lieu: Montpellier
Date d'inscription: 12-12-2006
Messages: 3237

Re: Les témoignages du Pentagone

Mon post du 2 janvier :

"j'en reste à ma version exposée dans le topic "aluminium ou résine" ; à savoir que :

c'est un GH équipé d'un missile à poudre et/ou d'une charge creuse ;

son envergure est suffisante pour que le bout de ses ailes déglinguent les lampadaires ;

il lui reste suffisamment de portance pour filer à toute vitesse vers le pentagone ;


je crois avoir lu que la brave dame a retrouvé ce débris dans sa voiture après avoir entendu le bruit strident de l'aéronef, alors qu'elle circulait sur l'autoroute."



J'en profite pour demander à 2be s'il a lu mon MP...?

Dernière modification par jp34 (13-02-2007 22:20:41)


"ne profanez pas le mot Vérité en acceptant le sens qu'en donnent les hommes et les institutions"
"évitez de confondre les mots avec les idées (qu'ils transportent)"

et tenez pour suspecte toute "vérité révélée"...

Hors ligne

 

#50 13-02-2007 22:51:18

2be Orno2be
Membre Actif
Lieu: Touraine
Date d'inscription: 27-03-2006
Messages: 1723

Re: Les témoignages du Pentagone

Oui jp34, j'ai lu ton message, mais je ne répond que très rarement pour diverses raisons, ma démarche est différente, je n'irai pas déranger des personnes qui ne sont pas pret à decouvrir par eux même le fond de l'histoire.
Ma démarche, je l'entreprend sur ce site, et c'est déjà pas mal.
Sinon, on fini par ne penser qu'à ça, et c'est pas forcément très bon.
Donc voilà, je me suis donné un temps pour le 911, et un temps pour les autres choses..

2 autres témoignages bizarroîdes

http://vancouver.indymedia.org/?q=node/1534
Le temoin Samuel D. Danner parle d'un drôle d'avion tournant autour du Pentagone avant de s'y planter.
Un drole d'avion sans fenetre ni hublot avec un empennage en V, signes particuliers dont dispose un Global Hawk
Lien OFF pour le moment, c'est dommage, mais j'avais sauvegardé le texte au cas ou...
Le voici :
" Pentagon Eyewitness Has Different 9-11 Story - Civilian pilot says no Boeing 757 slammed into military complex                                           

9-11 EYEWITNESS ASKS WHAT HIT PENTAGON - CIVILIAN PILOT SAYS WHAT HE SAW WAS NOT A COMMERCIAL JETLINER                                           

Nearly five years after the terror attacks of Sept. 11, 2001, an eyewitness from the Pentagon has come forth with testimony, which, if accurate, debunks the official version that a hijacked Boeing 757 flew into the five-sided military fortress housing the Department of Defense.                                           

Samuel D. Danner, a civilian pilot and electrical engineer from Hagerstown, Md, says he was try to get out of Washington on the morning of 9-11 after hearing of the attacks on the World Trade Center. Having made a wrong turn, Danner wound up heading south on Washington Blvd, the highway that passes the western side of the Pentagon, from where he says he observed the approaching aircraft involved in the attack.                                           

Danner's eyewitness account corroborates the theory that a weaponized unmanned a aerial vehicle (UAV), know as a Global Hawk, was flown by remote control into the newly renovated section of the Pentagon, built on a low lying area southwest of the nation's capital in an area formerly known as Hell's Bottom.                                           

A multi-billion dollar defense project involving contractors like L3 Communications Titan Group Northrop Grumman Systems Corp.' and Raytheon, the Global Hawk is a 44-foot jet-powered surveillance UAV with a 116-foot wing span that can fly 12,000 miles at an altitude of 65,000 feet at 400 miles per hour. At the time of the attack, there were only five or six Global Hawks in service. Two of the original UAVs in the Global Hawk fleet reportedly crashed, one at China Lake, Calif.' another "somewhere overseas," according to a spokesman at Edwards Air Force Base where the aircraft is tested.                                           

The evidence supporting the theory that a Global Hawk was flown into the Pentagon by remote control has been extensively investigated by this writer in American Free Press since 2003. While Danner's testimony corroborates this theory, there is no evidence, physical or photographic, in the public domain to support the government version that a Boeing 757 crashed into the Pentagon.                                           

Danner, who was diagnosed with a form of lymphoma in September 2004, contacted 9-11 researcher Eric Hufschmid, author of Painful Questions, on June 29, 2006. Hufschmid, who works closely with this author, provided Danner's contact information. Danner's initial wide-ranging two-hour conversation with Hufschmid is available on-line at www.erichufschmid.net.                                           

Asked why he finally decided to come forth with his groundbreaking testimony, Danner told AFP, "It's been bugging me."                                           

Danner said his son had shown him the 9-11 video called Loose Change by Dylan Avery on the Internet. "It made so much sense to me," Danner said. "It got me upset, in a good sense, in a patriotic sense. I asked myself why I didn't come out with this earlier?"                                           

Danner told AFP that being a 53-year-old lymphoma patient going through chemotherapy had motivated him to come forward with his testimony.                                           

Since coming forward with his account, Danner has been the guest on several of Michael Collins Piper's radio program on the Republic Broadcasting Network. The shows have been archived at the web site . RBNliv.com. His first show set a record for the number of listeners at RBN.                                           

The government version that a Boeing 757 hijacked by Arabs hit the pentagon is "a big bogus lie,' Danner said. About the five video frames released by the government and the official explanation, Dannery says: "That's a lie if I ever saw one. The American people need to know.                                           

"It was not a Boeing 757 that hit the Pentagon," Danner told AFP, "No way." In fact, Danners's description of the aircraft that struck the Pentagon fits precisely with that of a Global Hawk, a relatively unknown UAV, which was still being tested in 2001.                                           

Danner a certified pilot who no longer flies due to his illness, has had a lifelong interest in aircraft, both military and civilian, and has attended military air shows at Andrews Air Force Base out side of Washington. "I like airplanes," Danner said, and his ability to identify aircraft quickly and accurately is central to thee credibility of his testimony. He was, however, not familiar with the Global Hawk at the time.                                           

As he drove south on the west side of the Pentagon shortly after9"30 a.m. on 9-11, Danner noticed a strange object in the air. He noticed that other drivers were also distracted by the object, which he described as an unidentified flying object (UFO). Danner pulled over on the right hand shoulder, stopped his car, and got out to observations the approaching aircraft. From this position, with the Pentagon on his left, he recalled his observations of the aircraft he says struck the Pentagon.                                           

Danner described the object as a white aircraft, without any cockpit or fuselage windows, which came at him very fast. It was 'bigger than a Gulfstream 200,' he said, and had only one engine located on the rear section between a V tail, which reminded him of a Beechcraft Bonanza. The aircraft had a "funny looking front' with the shape of "a humpback whale," he said.                                           

He saw the aircraft finish a tight descending turn to the right as it approached the Pentagon. As it leveled off just off the ground he said he heard "a high pitched whine" as the single engine aircraft "spooled up."                                           

"It was real low," he said as it turned and dove toward the Pentagon over the highway cloverleaf southwest of the Pentagon. Danner said the aircraft had approached from the north and had mad a 270-degree turn while descending.                                           

"It looked like it was under perfect control," Danner said, adding that he did not see any windows on the cockpit or the fuselage. Danner estimated that the aircraft was traveling about 200 miles per hour as it made the tight turn, then accelerated and leveled out before aiming itself at the Pentagon.                                           

The engine configuration reminded Danner of an older Boeing 727, which has a turbine jet engine located on the back of the plane above the fuselage. "That was the only engine I saw," Danner said, "There was no affixed to any fore or aft wings."                                           

"It had a V tail," Danner told AFP, "It had a Bonanza V tail."                                           

Danner, who estimates that he was less than 500 feet from the path of this aircraft, noted that it was very quiet: "There wasn't the roar noise that you get with a jet at full throttle. This thing knew how to fly quietly--I mean I could hear the whine and I knew it was jet powered." Danner's description of the aircraft's small size is confirmed by early eyewitness reports. One witness, Steve Riskus, has previously confirmed to AFP that the plane was very quiet.   
                                       

"There was a four-engine jet above us," Danner said, which looked to him like a Boeing 707 or a DC-8 at about 15,000. feet. He said this plane may have been controlling the windowless drone, which struck the Pentagon, by "flying it by camera." Danner noticed that people at the Pentagon were aware of this plane over head.                                           

Danner said he had contacted some of the people he met on th lawn of the Pentagon to encourage them to come forward with their testimony.                                           

Danner says the aircraft flew with remarkable precision as it leveled off and went right into the southwestern facade of the Pentagon. The impact created a "brilliant white flash" that he described as "a phosphorous kind of flash. "This suggest the UAV carried explosives or a depleted uranium (DU) missile. If a DU missile was used, this could explain the source of Danner's lymphoma. If he was contaminated by DU at the Pentagon crash sit, the other people in the proximity would also have been affected.                                           

Wearing his emergency medical technician (EMT) shirt that he carried in his car, Danner went directly to th crash site expecting to find wreckage, debris, wounded and dead. "I didn't find anything," Danner says. "I was there to rescue, but there were no bodies and no substantial pieces of wreckage."                                           

Rather than finding wreckage of a Boeing 757, passengers and luggage, Danner found "a bunch of sheet metal" and a bent and damaged 3-foot engine that was missing its turbine blades. Danner said he stood two feet away from the three foot engine that this writer investigated in a series of articles in 2003. The engine was found about 25 feet from the exterior wall and appears to have bounced off the two-foot thick lime stone-clad wall.                                           

At the scene of the crash Danner recalls smelling gun powder or cordite. The white flash he saw suggests that the aircraft was weaponized with a missile. A DU missile launched as the aircraft approached the building would explain the brilliant white flash, the hole pierced through three rings of the Pentagon and the huge explosion.                                           

Later, Danner participated in the retrieval of small pieces of the aircraft from the lawn with Pentagon personnel. He said he found small pieces of shredded aluminum and bits of carbon fiber and polymer resins. The Global Hawk has an aluminum fuselage and carbon-fiber wings. "We were told to pick up every piece of debris, "Danner said, which they put into trash bags.                                           

Danner said the scene felt more like a crime scene than a crash scene and he was mystified by the way the evidence was being removed rather than flagged and documented.                                           
Article from July 17 & 24, 2006                                           
www.americanfreepress.net                                           
"
Si quelqu'un ce sent capable de traduire cela en entier, car ça a l'air d'être très interressant.

L'autre témoignage :

http://s15.invisionfree.com/Loose_Chang … opic=11448

"Edward and Shinki were very informative also. Edward actually went outside when they heard the jet approacing and actually saw the plane. They placed it close to that 100 ft tower in the pictures. They were confused and thought since they saw the men working on the tower the next day that they believed the plane hit the tower. But it does appear that this plane did miss this tower. Edward said it barely cleared the last wing of the Navy Annex. He described it as a "big grey plane with black wings"."
Edward parle d'un avion gris avec des ailes noires.
Un avion avec des ailes noires, il n'y en a pas des masses.

Hors ligne

 

#51 14-02-2007 02:40:12

jv911f
Membre Actif Asso
Lieu: Quimper
Date d'inscription: 08-04-2006
Messages: 2236

Re: Les témoignages du Pentagone

" bah un fragment tombés du ciel pile poil dans le toit ouvrant de la dame .... "
Eh oui ,c'est là que c'est trop beau wink
Il est en effet suggéré que Mme Elgas aurait plutôt ramassé le fragment sur la chaussée.
Partagée entre son sens civique et son désir de conserver ce témoignage , elle aurait inventé les circonstances par lesquelles elle est entrée en possession de l'objet !
.

Dernière modification par jv911f (14-02-2007 02:41:04)

Hors ligne

 

#52 14-02-2007 04:37:48

jv911f
Membre Actif Asso
Lieu: Quimper
Date d'inscription: 08-04-2006
Messages: 2236

Re: Les témoignages du Pentagone

"Certes, un témoignage n'est pas une preuve. Mais ça peut être un élément déterminant. Un des exemples les plus marquants est celui de William Rodriguez. En travaillant sur sa longue intervention (45mn) au Symposium de LA en juin dernier, je prends conscience combien son témoignage, à lui seul, est capital. "

Pour info :William Rodriguez effectue ces jours ci une série de conférences au Royaume -Uni

http://www.last-man-out.com/
http://911keymaster.com/
.

Hors ligne

 

#53 14-02-2007 21:54:05

Zorg
Membre Actif Asso
Date d'inscription: 18-07-2006
Messages: 4903

Re: Les témoignages du Pentagone

Epouvantail a écrit:

A mon avis, pour cette raison, il ne faut pas trop s'attarder sur les témoignages concernant le Pentagone. Comme le montre ce fil, une majorité fait état d'un gros Boeing. Donc si on veut prouver que ce n'en était pas un, ce n'est pas par les témoignages qu'il faudra aborder la question.

Je ne suis pas d'accord : on est bien obligé de s'attarder sur les témoignages étant donné que de nombreux journalistes se servent des témoignages pour valider la thèse officielle.
Par exemple dans cet article de Libération du 30 mars 2002 intitulé "Pourquoi la démonstration de Meyssan est cousue de très gros fils blancs", il est écrit :


"1 Il n'y avait pas d'avion, car il existe peu de témoignages et ils sont contradictoires

Faux. En réalité, des dizaines, voire des centaines de personnes (45 témoignages recueillis en tout cas...)ont vu l'avion s'écraser sur le Pentagone le 11 septembre, et nombre de leurs témoignages ont été recueillis par la presse américaine (cf. le Washington Post du 11 septembre), comme celui de Steve Patterson, un designer graphique,..."

Sidérant de proférer en si peu de lignes autant de mensonges...
Il existe effectivement peu de témoignages et beaucoup d'entres eux sont contradictoires : c'est un fait.
Oser mentionner Steve Patterson comme témoin est d'un culot hallucinant : il suffit en effet d'aller sur le site du Washington Post pour retrouver le témoignage de Steve Patterson :

"Steve Patterson, 43, said he was watching television reports of the World Trade Center being hit when he saw a silver commuter jet fly past the window of his 14th-floor apartment in Pentagon City. The plane was about 150 yards away, approaching from the west about 20 feet off the ground, Patterson said."
"The plane, which appeared to hold about eight to 12 people, headed straight for the Pentagon but was flying as if coming in for a landing on a nonexistent runway, Patterson said."
http://www.washingtonpost.com/wp-srv/me … ttack.html

Il n'existe que deux personnes qui disent avoir vu un petit avion percuter le Pentagone et Libération pour détruire la thèse de Meyssan nous sort le nom d'un de ceux qui invalident la thèse officielle...
Evidemment, Libé se garde bien de citer le témoignage de Patterson.


Combien de lecteurs de Libé sont allés vérifier le témoignage de Patterson sur le site du Washington Post ?
Combien ont dû être convaincu que Meyssan était un affabulateur suite à leur article mensonger ?
Comment peut-on mentir à ce point à son lectorat sans que cela ne provoque un tollé ?

Les témoignages sont brandis par les journalistes pour valider la TO alors il est parfaitement logique et nécessaire qu'on s'emploie à montrer qu'un témoignage n'est en aucun cas une preuve.
Et pour cela, on doit bien montrer que beaucoup de témoignages se contredisent, qu'un témoignage à priori béton peut s'avérer nul et non avenu (témoignage du pilote Tim timmerman par exemple).

Un des arguments des journalistes est de dire :
"mais, que croyez-vous ? Que tous ces gens qui ont vu un avion de ligne percuter font parti d'un complot ?

Ben non justement !
Nul besoin d'un complot pour se tromper de bonne foi... mais c'est tellement facile de resortir l'éternel complot avec ses éternels partisans qui sont assez bêtes pour gober de telle balivernes...


" La propagande est aux démocraties ce que la violence est aux dictatures." (Noam Chomsky)

Un Jeudi Noir de l'Information : le documentaire qui démonte les manipulations de Canal+, Jeudi Investigation, Tac Presse...
ReOpen911 répond à Noam Chomsky et Jean Bricmont

Hors ligne

 

#54 14-02-2007 22:37:40

Zorg
Membre Actif Asso
Date d'inscription: 18-07-2006
Messages: 4903

Re: Les témoignages du Pentagone

2be a écrit:

"It was not a Boeing 757 that hit the Pentagon," Danner told AFP, "No way." In fact, Danners's description of the aircraft that struck the Pentagon fits precisely with that of a Global Hawk, a relatively unknown UAV, which was still being tested in 2001.

Personnellemet, je pencherai pour l'hypothèse d'un Global Hawk (mais aucune certitude wink), cependant un truc qui m'étonnait c'est qu'on ait jamais eu de témoignage concernant la queue bien particulière du GH en V.
Voila donc chose faite avec ce témoignage :

"It had a V tail," Danner told AFP, "It had a Bonanza V tail."

Je devrai donc être content, cependant j'ai de sérieux doutes concernant ce témoignage :

1. Trop beau pour être vrai : le GH est décrit parfaitement...
2. En plus d'avoir vu un GH, il se rend sur les lieux mêmes et dit n'avoir vu aucun débrits, aucun corps ("Danner says. "I was there to rescue, but there were no bodies and no substantial pieces of wreckage."), il participe à la récolte des (petits) débrits ("Later, Danner participated in the retrieval of small pieces of the aircraft from the lawn with Pentagon personnel.")
3. Il dit que le GH est venu du nord et  cela contredit le rapport du NTSB qui d'après les relevés de la boite noire prétend que l'avion venait de l'ouest :
http://www.ntsb.gov/info/Flight_%20Path … y_AA77.pdf
Ceci étant que si GH il y a eut, c'est sûr que tenir compte des relevés de la boite noire du vol AA77 est un peu illogique...smile

It was real low," he said as it turned and dove toward the Pentagon over the highway cloverleaf southwest of the Pentagon. Danner said the aircraft had approached from the north and had mad a 270-degree turn while descending.

Asked why he finally decided to come forth with his groundbreaking testimony, Danner told AFP, "It's been bugging me."

Je n'ai pas trouvé l'article de l'AFP parlant de ce témoin et je m'étonne que ce témoignage si important ne soit pas repris par Eric Bart ou par Killtows par exemple...

Bref, pas mal de réserve sur ce témoignage...sad

Dernière modification par Zorg (15-02-2007 20:58:17)


" La propagande est aux démocraties ce que la violence est aux dictatures." (Noam Chomsky)

Un Jeudi Noir de l'Information : le documentaire qui démonte les manipulations de Canal+, Jeudi Investigation, Tac Presse...
ReOpen911 répond à Noam Chomsky et Jean Bricmont

Hors ligne

 

#55 15-02-2007 00:29:34

2be Orno2be
Membre Actif
Lieu: Touraine
Date d'inscription: 27-03-2006
Messages: 1723

Re: Les témoignages du Pentagone

On retrouve le témoignage de Sam DANNER sur le site d'Eric Hufsmid.

http://www.erichufschmid.net/EyewitnessToFlight77.html
http://www.erichufschmid.net/SamDanner8Aug2006.html

2 Conversations téléphonique d'une heure chacune

Part 1 : http://www.erichufschmid.net/Sam_Eyewit … _hour1.mp3 (Enregistrement du 29 Juin 2006)
Part 2 : http://www.erichufschmid.net/Sam_Eyewit … _hour2.mp3 (Enregistrement du 3 Aout 2006)

J'ai pas tout compris sur la maguouille de son fils Matthew Danner, est-ce son fils qui aurait inventé la conversation à l'insu de son père ???

ça à l'air de tomber à l'eau ce témoignage hmm

Si quelqu'un a compris la petite histoire, car je n'ai rien compris de ce foutoir..

Hors ligne

 

#56 15-02-2007 17:29:35

Epouvantail
Membre Actif
Date d'inscription: 27-10-2006
Messages: 91

Re: Les témoignages du Pentagone

Zorg a écrit:

Les témoignages sont brandis par les journalistes pour valider la TO alors il est parfaitement logique et nécessaire qu'on s'emploie à montrer qu'un témoignage n'est en aucun cas une preuve.
Et pour cela, on doit bien montrer que beaucoup de témoignages se contredisent, qu'un témoignage à priori béton peut s'avérer nul et non avenu (témoignage du pilote Tim timmerman par exemple).

Nous ne sommes apparemment pas en désaccord fondamental. Tu peux peut-être démontrer ainsi que les tirades pro-vo de Libé ne tiennent pas la route (démonstration négative), mais pas que la thèse du GH est la bonne (démonstration positive). C'est toujours ça...

Sinon, d'accord pour dire que ce témoignage fort tardif semble un peu trop 'sur mesure' pour être vrai.
Par contre, là, j'ai pas pigé:

Zorg a écrit:

Il dit que le GH est venu du nord et l cela contredit le rapport du NTSB qui d'après les relevés de la boite noire prétend que l'avion venait du nord

neutral

Hors ligne

 

#57 15-02-2007 18:36:39

Galael
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 15-02-2007
Messages: 26

Re: Les témoignages du Pentagone

Nul besoin d'un complot pour se tromper de bonne foi...

+1

Quote d'un autre forum :

Je suis originaire de Toulouse et j'habitai là bas au moment de l'explosion d'AZF . Je voulais juste signaler que quand je suis sorti dans la rue suite à l'explosion , il y avait des gens qui avaient vu un avion se crasher sur l'usine quand même !!!!!! ... voilà . Alors confondre un gros porteur avec un jet , ma foi , je fini par y croire ...:-)

No comment

Hors ligne

 

#58 15-02-2007 18:55:29

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8296

Re: Les témoignages du Pentagone

Je suis convaincu que pour éclaircir le sujet du pentagone, une FOIA demandant toutes les images de l'avion A77, en ce compris ceux où on le voit en phase d'approche serait salutaire.

Je renvoie à mon post suivant qui insiste sur l'utilité de cette démarche :

http://reopen911.online.fr/forums/viewtopic.php?id=3860


Seul problème, je pense qu'il faut être américain pour faire une requête.
Une de vos connaissances US ne pourrait-elle pas servir de relais?


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#59 15-02-2007 21:09:48

Zorg
Membre Actif Asso
Date d'inscription: 18-07-2006
Messages: 4903

Re: Les témoignages du Pentagone

Epouvantail a écrit:

Par contre, là, j'ai pas pigé:

   

Zorg a écrit:

    Il dit que le GH est venu du nord et l cela contredit le rapport du NTSB qui d'après les relevés de la boite noire prétend que l'avion venait du nord

Tu m'étonnes big_smile: je voulais dire "de l'ouest"...comprends pas où j'avais la tête...roll
J''ai corrigé mon post.
Merci.

Dernière modification par Zorg (15-02-2007 21:11:24)


" La propagande est aux démocraties ce que la violence est aux dictatures." (Noam Chomsky)

Un Jeudi Noir de l'Information : le documentaire qui démonte les manipulations de Canal+, Jeudi Investigation, Tac Presse...
ReOpen911 répond à Noam Chomsky et Jean Bricmont

Hors ligne

 

#60 15-02-2007 23:40:44

Epouvantail
Membre Actif
Date d'inscription: 27-10-2006
Messages: 91

Re: Les témoignages du Pentagone

C'est vrai, il me semble (mais c'est à vérifier) que selon les sources, la boucle décrite par l'avion varie de 330° à 270°. Dans le premier cas, il serait venu de l'ouest, ou presque, dans le second cas, du nord.

Hors ligne

 

#61 15-02-2007 23:47:06

2be Orno2be
Membre Actif
Lieu: Touraine
Date d'inscription: 27-03-2006
Messages: 1723

Re: Les témoignages du Pentagone

Ce qui est sûr, c'est que la phase finale d'approche venait bien de l'ouest.

Hors ligne

 

#62 16-02-2007 09:12:03

Reno
Membre du forum
Date d'inscription: 13-02-2007
Messages: 1701

Re: Les témoignages du Pentagone

Ce qui est sur c'est que si j'étais un agent qui veut cacher qqch..je sortirais 3 approches différentes et je laisserais les "conspirationnistes" se déchirer sur mes fakes en rigolant...


"Il suffit d'avoir un quotient intellectuel supérieur à la température ambiante pour comprendre que le 11 septembre est une affaire montée de toutes pièces."
Tout a été rendu possible le jour où le Lion est mort dans la vallée du Panshir.

Hors ligne

 

#63 27-02-2007 12:17:31

vigilant
Membre Actif
Date d'inscription: 12-09-2006
Messages: 1691

Re: Les témoignages du Pentagone

2be Orno2be a écrit:

On retrouve le témoignage de Sam DANNER sur le site d'Eric Hufsmid.

http://www.erichufschmid.net/EyewitnessToFlight77.html
http://www.erichufschmid.net/SamDanner8Aug2006.html

2 Conversations téléphonique d'une heure chacune

Part 1 : http://www.erichufschmid.net/Sam_Eyewit … _hour1.mp3 (Enregistrement du 29 Juin 2006)
Part 2 : http://www.erichufschmid.net/Sam_Eyewit … _hour2.mp3 (Enregistrement du 3 Aout 2006)

J'ai pas tout compris sur la maguouille de son fils Matthew Danner, est-ce son fils qui aurait inventé la conversation à l'insu de son père ???

ça à l'air de tomber à l'eau ce témoignage hmm

Si quelqu'un a compris la petite histoire, car je n'ai rien compris de ce foutoir..

Oui le temoignage de Danner est une invention demontée en son temps par Russel Pickering notamment.


Je ne suis pas un numéro , je suis un homme libre ! (numéro six)
Reopen avec le FSL33

Hors ligne

 

#64 09-08-2007 20:39:54

Zorg
Membre Actif Asso
Date d'inscription: 18-07-2006
Messages: 4903

Re: Les témoignages du Pentagone

Sur un blog américain que je viens de trouver, l'auteur conteste la crédibilité de plusieurs témoins dont celui du père Stephen McGraw qui prétend avoir vu un poteau tombé sur le taxi.

Ce taxi qui n'a que son pare brise de défoncé est pour moins très suspect or il y a ce père qui dit avoir vu la scène...

http://bp1.blogger.com/_j1WCY4T_2yI/ReJkctsaTMI/AAAAAAAAAmw/eGygrq4G4AM/s400/FATHER%7E2.JPG

Voilà donc ce que dit ce bloggeur sur ce père Stephen McGraw, le problème c'est que je ne comprends pas grand chose :


The central emotional element around which the composition pivots is the kneeling figure of Father Stephen McGraw, a comely celibate secular Opus Die parochial vicar of only three-months standing on 9-11-01. Previously a lawyer with the Justice Deoartment, Father McGraw is shown in prayer beside what we are told is a badly wounded man on a stretcher, although the spatial relationship between the two men seems distant and odd to me. Perhaps Father McGraw flung the sacrament of the Anointing of the Sick onto the victim's chest, or maybe he sidled up later for a dousing.


Father McGraw was also an eyewitness to the 757 attack, having taken a wrong turn on his way to a funeral at Arlington Cemetery he got stuck in traffic outside the Pentagon. In an interview with the Military District of Washington News Service , he put it this way: “The traffic was very slow moving, and at one point just about at a standstill. I was in the left hand lane with my windows closed. I did not hear anything at all until the plane was just right above our cars. The plane clipped the top of a light pole just before it got to us, injuring a taxi driver, whose taxi was just a few feet away from my car.

It is no fun saying that, in my opinion, Father McGraw’s account is a total fabrication, from patsy soup to stooge nuts.He seems sociopathic, like President Bush, when he writes in the third-person, “I believe that God, by a loving design of His providence, arraigned for a priest to be present at the Pentagon crash, not only for the sake of the injured victims to whom I ministered, but also for the sake of the dying, whom He Himself attended with great mercy. I think too of the priest who was on the second plane that crashed into the World Trade Center in New York, and the priest, Father Mychal Judge, who was killed in the subsequent rescue efforts.”


McGraw fails to realize that a separate reality exists, like the one in which Father Judge died as he administered last rights to a firefighter killed by a person falling on him. Judge was a sober alcoholic who altruistically helped others to recover. He was an openly gay Catholic priest with a dream day job, and he was loved by all those blue-collar palukas. McGraw’s dissociation from any sincere and honest human emotive quality is chilling. It is even more chilling to realize that thousands of his fellow spooks, spies and well-behaved politicos talk themselves into believing that these lies are good for the United States, or Iraq for that matter.

http://stevenwarran.blogspot.com/2006/0 … es_23.html



Je n'ai pas l'impression que ce bloggeur ait beaucoup d'arguments sérieux pour mettre en doute ce témoignage mais comme je ne comprends pas pas mal de chose surtout au début, il se peut que j'ai raté un truc important.

Dernière modification par Zorg (30-01-2008 23:39:27)


" La propagande est aux démocraties ce que la violence est aux dictatures." (Noam Chomsky)

Un Jeudi Noir de l'Information : le documentaire qui démonte les manipulations de Canal+, Jeudi Investigation, Tac Presse...
ReOpen911 répond à Noam Chomsky et Jean Bricmont

Hors ligne

 

#65 09-08-2007 20:54:06

Zorg
Membre Actif Asso
Date d'inscription: 18-07-2006
Messages: 4903

Re: Les témoignages du Pentagone

Je pense qu'il y a des trucs intéressants là :


Following a 10-year long series of "stages" in discerning his call to the priesthood, Deacon Stephen McGraw remembers exactly when he answered. After attending college, law school and working locally as an attorney for several years, his vocation became clear on Feb. 10, 1997 during a meeting with his spiritual director, the late Opus Dei Father Michael Curtin.

Proceeding to live in this manner while working as a lawyer at the Justice Department, he maintained a daily regimen of Mass and personal prayer, giving most of his available time to the Legion of Mary. "With all of that, however, I had a sense that I still hadn't gotten to the bottom of my vocation — I was still just a little bit restless," he said.

" Invaluable too was "the spiritual and human formation that I have received over the years from priests of Opus Dei. Above all, of course, I look to God, who has made use of all these instruments to make me able and willing to answer His call."

"One day, happening to be in the midst of a group of cardinals, he told them that ‘the thing most necessary in the present time to save society was to have in each place a group of lay people, at the same time enlightened, virtuous, determined, and really apostolic,’" said McGraw.

"I look forward, perhaps most of all, to giving myself wholeheartedly to this task of forming the lay faithful to respond to their own lofty calling. I hope that my service of teaching, sanctifying and shepherding the flock (and others who are not yet a part of it) will help to build up and invigorate the Body of Christ, so that, overcoming all paralysis and lethargy in its members, it may come to function as a whole, and grow to the full stature that is its destiny in Christ, the one true Priest, Teacher and Shepherd of the Church."

http://www.catholicherald.com/priests/mcgraw0607.htm

Si j'ai bien compris, il a l'air lié à l'Opus Déi et il a comme tendance à prendre son rôle de berger, de sauveur de l'humanité très à coeur...


" La propagande est aux démocraties ce que la violence est aux dictatures." (Noam Chomsky)

Un Jeudi Noir de l'Information : le documentaire qui démonte les manipulations de Canal+, Jeudi Investigation, Tac Presse...
ReOpen911 répond à Noam Chomsky et Jean Bricmont

Hors ligne

 

#66 04-07-2008 00:11:09

williwauller
Membre du forum
Date d'inscription: 30-05-2008
Messages: 313

Re: Les témoignages du Pentagone

Ce qui me surprend qd mm, c'est que qd les témoignages ne vont pas dans le sens "complot" , on "ne tient pas compte des témoignages car c'est jamais une preuve".
cfr pentagone avec plein de témoignages qui parlent d'un avion.

Mais qd un gardien du wtc 7 ou des gens près du wtc 1 et 2 témoignent d'explosions etc, et donc vont DANS LE SENS du complot, on leur accorde la plus grande importance.

Vous etes-vous deja fait cette réflexion parmis les forumeurs?
Merci,

Dreamer


In medio stat virtus

Hors ligne

 

#67 04-07-2008 00:22:03

Sylvio
Admin Technique
Lieu: Avignon
Date d'inscription: 24-07-2006
Messages: 4986
Site web

Re: Les témoignages du Pentagone

Concernant le pentagone :
- En gros les témoignages sont plus ou moins équilibrés entre ceux qui disent avoir vu un avion susceptible d'être le vol 77 (un avion de ligne) et ceux qui disent plustôt autre chose (petit avion, missile, etc). Nous tenons compte de tous ces témoignage et donc en gros, vu que c'est 50/50, on ne peut pas trop tenir compte de l'argument "témoignages" et l'important n'est pas là. Je précise que Loose Change 2 n'est pas notre référence, ce documentaire a des qualités mais aussi des défauts.
- Le problème est que de nombreux autres points, de nombreux autres faits tendent à montrer qu'il est très difficile de croire que ce soit bien le vol 77 ou un avion de ligne qui se soit crashé sur le Pentagone. Et là pour la majorité des membres du forum (pas tous!), il y'a beaucoup plus d'arguments ou des arguments beaucoup plus solide qui accrédite le fait que ce n'est pas le vol77 qui est impliqué dans cet attentat (complot ou non).

Maintenant, la thèse du "no-plane" ne fait pas l'unanimité, quelques membres de ce forum qui ne croient pas du tout en la version officielle pensent que c'est un avion de ligne voir le vol 77 qui s'est crashé sur le Pentagone.

ReOpen911 n'affirme pas qu'il n'y a pas eu d'avion civil ou que ce ne soit pas le vol 77 qui se soit crashé sur le 11 Septembre. Dans notre dossier "Les points essentiels" nous disons surtout que de nombreux points discréditent cette version des faits et que rien ne la prouve (nous n'avons aucune vidéo de cet attentat et les photos incitent à penser qu'un avion de ligne de la taille du vol 77 n'a pas pu être la cause de cet attentat).

Concernant le WTC, il n'existe pas de témoignages à ma connaissance de secouristes ou témoins accréditant la version officielle.


Secrétaire de l'association ReOpen911 et Responsable technique
En cas de problème technique sur le forum, contactez moi par MP.

"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire." Albert Einstein

Hors ligne

 

#68 04-07-2008 00:31:22

williwauller
Membre du forum
Date d'inscription: 30-05-2008
Messages: 313

Re: Les témoignages du Pentagone

Ouki, je ne savais pas le 50/50.

Merci smile

Sinon pour le coté "le trou est trop petit", le débat est tjs énorme entre les pro et les debkunkers, je ne sais pas encore qu'en penser de facon sure.

Dreamer


In medio stat virtus

Hors ligne

 

#69 04-07-2008 00:49:09

Sylvio
Admin Technique
Lieu: Avignon
Date d'inscription: 24-07-2006
Messages: 4986
Site web

Re: Les témoignages du Pentagone

Pour moi le trou de sortie est aussi bien problématique ainsi que le fait que aucune vidéo ne soit disponible alors que manifestement il y'a de nombreuses caméras de surveillance qui ont filmées l'attentat.

Pour moi il est surtout impossible qu'un avion de ligne dont on sait qu'il est détourné puisse naviguer vers le Pentagone pendant près de 45 minutes sans que absolument rien ne se passe. Le Pentagone est le bâtiment le mieux protégé au monde, le laisser sans défense pendant 45 minutes dans une situations d'alerte rouge (suite aux attentats du WTC) me parait vraiment impossible sans contre-ordre. Il faut savoir qu'il y'a une base aérienne disposant d'avion de chasse juste à quelques kilomètres du Pentagone (Andrew) et que le Pentagone est dans plusieurs zones concentrique particulièrement surveillée et protégée (rien d'étonnant puisqu'il s'agit du QG de toutes les armées américaines). Ils étaient au courant 45mn avant le "soit-disant" crash que le vol 77 était détourné, ils l'ont sur car ils ont eu 3 indices majeurs : contact radio interrompu, transpondeur coupé et sortie du plan de vol (demi-tour de l'avion). Un seul de ces 3 indices est suffisant pour déclencher la procédure d'interception militaire de l'avion, bien entendu encore plus dans cette zone sensible.

Néanmoins, je n'affirme pas que cet avion ou un autre ait pu se crasher sur le Pentagone car il y'aurait pu avoir contre-ordre pour le laisser se crasher (mais donc complot interne). Mais je penche plutôt pas mal pour la thèse du missile.


Secrétaire de l'association ReOpen911 et Responsable technique
En cas de problème technique sur le forum, contactez moi par MP.

"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire." Albert Einstein

Hors ligne

 

#70 04-07-2008 02:41:25

williwauller
Membre du forum
Date d'inscription: 30-05-2008
Messages: 313

Re: Les témoignages du Pentagone

Je te rejoins sur les points suspects, surtt les caméras de surveillances confisquées.

Si j'avais le moyen de faire un voyage dans le temps j'irais me poster la devant avec un caméscope grrr

Pour le missile, no idea, je ne me prononce pas, ca fait trop plaisir aux debunkers qd on propsoe une hypothèse.

Dreamer


In medio stat virtus

Hors ligne

 

#71 06-07-2008 01:17:14

Zorg
Membre Actif Asso
Date d'inscription: 18-07-2006
Messages: 4903

Re: Les témoignages du Pentagone

williwauller a écrit:

Pour le missile, no idea, je ne me prononce pas, ca fait trop plaisir aux debunkers qd on propsoe une hypothèse.

+1


" La propagande est aux démocraties ce que la violence est aux dictatures." (Noam Chomsky)

Un Jeudi Noir de l'Information : le documentaire qui démonte les manipulations de Canal+, Jeudi Investigation, Tac Presse...
ReOpen911 répond à Noam Chomsky et Jean Bricmont

Hors ligne

 

#72 06-07-2008 11:08:57

samaouste
Date d'inscription: 22-02-2007
Messages: 2429

Re: Les témoignages du Pentagone

Je dois être un peu tordu mais avouez que ce serait pas mal si quelqu'un avait pu "cacher" une ou deux vidéos et les sorte d'ici peu ...
Parce que ça me parait quand même énorme qu'ils aient pu confisquer 100% de ces vidéos, il doit bien y en avoir quelques unes qui ont échappé au rapt, ne croyez vous pas?
Ne pourrait-on pas par exemple tenter de faire un recensement des vidéos susceptibles d'avoir filmé la scène ce jour là? Je sais , et d'après Mickael Moore, il y en auraient plusieurs dizaines, mais ne pourrait-on pas se renseigner? Qui sait, il y a peut être une bonne pioche à faire .......
Pas d'avion, pour ma part, j'en suis persuadé et l'hypothèse du global hawks ne me semble pas si débile que ça en fin de compte. Ou alors missile mais surement pas le vol 77, faut pas nous prendre ...trop....pour des neuneux ...lol


"Ne perdez pas de vue que les hommes qui vous serviront le mieux sont ceux que vous choisirez parmi vous, vivant de votre propre vie, souffrant des mêmes maux. Défiez-vous autant des ambitieux que des parvenus ; ils ne consultent que leur propre intérêt et finissent toujours par se considérer comme indispensables"(...)  Déclaration Commune de Paris 1871

Hors ligne

 

#73 06-07-2008 17:06:01

f6
Lieu: le gosier
Date d'inscription: 07-02-2008
Messages: 4177

Re: Les témoignages du Pentagone

J'ai rencontré une personne qui a vécu au canada et qui m'a dit avoir reçu une vidéo amateur un jour sur son mail ou un missile touchant le pentagone était visible???

C'est une amie à elle qui lui avait envoyé ça !

Je lui ai dit que j'étais tres intéressé , elle doit essayer de remettre la main la dessus et me transmettre!


Aviez vous déjà entendu parler de ça???


N'oublions jamais la force de conviction d'un petit homme aux pieds nus, qui sut se défaire de tout un empire...
Propos d'un juif "conspira antisionistes" du début du XXI eme siècle.

Hors ligne

 

#74 06-07-2008 17:42:26

Coubiac
Membre Actif
Lieu: Rennes
Date d'inscription: 17-05-2006
Messages: 5432

Re: Les témoignages du Pentagone

A tous les coup c'est la vidéo de la caméra de surveillance, ou alors c'est un fake smile.

Hors ligne

 

#75 06-07-2008 18:12:14

f6
Lieu: le gosier
Date d'inscription: 07-02-2008
Messages: 4177

Re: Les témoignages du Pentagone

Coubiac a écrit:

A tous les coup c'est la vidéo de la caméra de surveillance, ou alors c'est un fake smile.

C'est ce que je pense aussi mais A suivre quand même, si ce doc était majeur il aurait déjà circulé ...


N'oublions jamais la force de conviction d'un petit homme aux pieds nus, qui sut se défaire de tout un empire...
Propos d'un juif "conspira antisionistes" du début du XXI eme siècle.

Hors ligne

 

#76 08-09-2008 13:20:45

MagicalMysteryFlights
Membre du forum
Date d'inscription: 31-10-2007
Messages: 1765

Re: Les témoignages du Pentagone

@ Williwauler

Sur la video que tu a posté sur le fil du parcours impossible, et la réponse de charmord et samaouste.

Juste une série de remarques perso sur cette video:

mon opinion est sans surprise divergente de charmord et samaouste. ni méprisante ni parano.
Elle pose des questions de fond sur le traitement et l'interprétation des données à notre disposition.
Cette video est clairement debunker et pro-vo, mais il est réel que beaucoup de témoignages ont été tronqués dans un sens qui arrangeait les tronqueurs qu'ils soient "no-plane" ou "pro-VO".

Dans le cas no plane (Meyssan entre autres), un certains nombres de témoignages soi-disant prouvant la présence d'un missile ont été outrageusement tronqués ("it was like a cruise missile with wings", le cas le plus connu), coupés de leur contexte (du type "ça faisait le bruit d'un missile", dit par quelqu'un qui était dans le pentagone, loin du crash et qui n'avait rien vu).

En outre, on a fortement discrédité des témoignages en faisant dire au gens ce qu'ils n'avaient pas dit comme le major Lincoln Liebner, par exemple: Collision entre le 757 et un helico sur l'heliport. Invention de journaliste. Du coup on argue ensuite que beaucoup de témoignages initiaux ne mentionnaient pas vraiment un avion de ligne de type Boeing American Airlines, mais étaient très divergents, avec de petits avions, un hélicoptère, un missile, etc.

Nos enquêteurs "impartiaux" se sont aussi empressés de mettre en avant des témoignages disant que l'avion avait heurté ou raclé le sol au niveau de l'héliport avant impact, alors qu'à vingt-trente mètres de la façade, il est vrai que la pelouse ne porte pas de sillon d'impact, arguant par là que ces témoignages-là prouvaient eux-aussi l'incohérence des témoignages avions.
Bien sûr sans noter que ces témoignages provenaient de témoins placés à 2 ou 3 km du côté d'Arlington, de l'autre côté du vaste cimetière, qui à deux kilomètres et à contre-jour ont pu intérpréter la position finale rasante de l'avion, l'aile gauche très basse et l'impact de la nacelle moteur gauche avec le muret comme un impact avec le sol avant celui avec la façade.

Il apparait  également que les témoignages d'avion de type biz-jet ou petit commuter étaient dès le début minoritaires et provenant de gens placés dans la même zone. Pas vraiment un challenge pour l'écrasante majorité de témoignages rapprochés d'un avion de ligne et eux aussi émis le 11 ou 12 Septembre, mais volontairement pas mis en avant par nos "enquêteurs impartiaux".

On en déduit ensuite de tout cela que les témoignages avion de ligne n'étaient pas majoritaires au début, qu'ils étaient tous contradictoires et que donc l'ensemble des témoignages avion de ligne est une vaste opération de désinformation.

Et bien sûr, toute personne qui met en doute ce dogme est un agent de désinformation du gouvernement état-unien.

You-ouh, charmord, samaouste, je mets en doute votre dogme sur les témoignages! Suis-je aussi soupçonné d'être un complice de Williwauler?
A part ça, vous ne paraissez pas gênés de lancer des accusations ad-hominem parce qu'on refuse votre dogme, et si on vous traitait vous aussi de désinformateurs lançant des idées absurdes pour détabiliser les contestataires du 0911, vous aimeriez?

Dernière modification par MagicalMysteryFlights (08-09-2008 14:15:20)


"Nier les faits parce qu'on les croit incompréhensibles est certainement plus stérile du point de vue du progrès de la connaissance que d'élaborer des hypothèses." Claude Levy-Strauss

Hors ligne

 

#77 08-09-2008 13:49:17

MagicalMysteryFlights
Membre du forum
Date d'inscription: 31-10-2007
Messages: 1765

Re: Les témoignages du Pentagone

@ Armageddon

Réponse au dernier post sur le fil du "parcours impossible" (impossible, mon oeil! smile)

Armageddon a écrit:
MagicalMysteryFlights a écrit:
Et tu dis quoi sur l'erreur permanente d'affirmer que la partie en feu du camion concernait le réservoir de produits anti-feu (eau et mousse) sans jamais vérifier que c'était en fait le compartiment moteur et le réservoir de gas-oil?
Aucun mea-culpa ni remords pour ce genre d'allégation absurde?

En fait, je n'ai pas vu à quel moment tu avais apporté la preuve qu'il s'agissait du réservoir de gas-oil et du moteur qui avaient explosé.
=> Surtout, il se trouve que dans son témoignage, Wallace affirme qu'il a pu mettre le moteur en marche :

I ran about 30 yards back to the damaged crash truck, stepping carefully not to slip on the burning debris covering the ground. I arrived at the right cab door, opened it and climbed in. I grabbed the radio and put the headset on, then jumped over the radios and into the driver’s seat. I immediately pushed the 2 engine start buttons and the engine started,

J'ai couru une trentaine de mètre pour retourner au crash camion endommagé , enjambant précautionneusement, pour ne pas glisser, les débris en feu couvrant le sol. Je suis arrivé à la porte droite de la cabine, je l'ai ouverte et suis grimpé dedans. J'ai attrapé la radio et j'ai ajusté le casque écouteur. ensuite j'ai sauté sur la radio et dans le siège du conducteur. J'ai immédiatement poussé les 2 boutons de démarrage et le moteur a démarré.

Je note au passage que dans un message précédent tu m'affirmais que les réservoirs de carburants de l'avion n'avaient pas pu exploser à l'impact pour une question de mélange indispensable avec l'air. (Je pense que quand des réservoirs s'écrasent à 850 km/h contre un mur, il n'y a pas de soucis à avoir quant à son mélange instantané avec l'air... ) Je voulais dire par la que l'avion aurait dû exploser à l'impact, et dans ce cas, la majeur partie des débris auraient dû se trouver à l'extérieur.

Qu'est-ce qui te porte à croire que le réservoir et le moteur d'un camion de pompier seraient plus explosifs que les réservoirs d'un 757 qui s'écrasent à 850 km/h contre un mur ?



Sur ce type de camions, moteur et gas-oil sont à l'arrière et c'est là que ça a cramé. C'est un fait. Je n'y peux rien.
J'ai pas dit que je pouvais l'expliquer, je dis que cet endroit ne contenait ni mousse ni eau, et que poser des questions bidon du genre "comment un compartiment eau-mousse peut-il brûler, c'est très suspect?" sans chercher plus loin ne fait pas avancer le débat.

Pourquoi "explosif"?
Le feu peut avoir pour cause un jet de kérosène enflammé issu du crash, si l'avion avait 30mn de vol en réserve, comme je le pense, il devait rester quelques tonnes (mais pas dix ou vingt) en réservoirs centraux. Sinon, la violence de la boule de feu, son bruit et son souffle font penser à une bombe fuel-air.
De toutes façons les contradictions ne manquent pas en effet.
1-Le moteur a re-démarré, comment est-ce possible? un diesel dont le capot et le réservoir flambent peut-il démarrer? Je ne sais pas, mais plus besoin de préchauffage en tous cas! Wallace n'a pas vu le feu à l'arrière de son camion. Le feu était sans doute juste initialisé à ce moment, et du côté gauche, opposé à la portière droite par laquelle il est rentré après le crash. Il suffit qu'un pneu ait été touché par du kérosène ou la boule incandescente. Ensuite, ça peut aller vite. Pour mémoire, les incendies de poids lourds dans les tunnels alpins....
2-Les deux voitures garées dans le coin entre le camion et l'impact du crash auraient du être carbonisées. Certes, mais peut-on modéliser avec précision les tourbillons qui se sont produits dans cette zone avec le vortex de l'avion et le souflle de l'explosion (car je penche pour une bombe fuel-air, je suis pas pro-VO, OK?), et le cas échéant le chemin exact parcouru par des jets de kérosène enflammé venus du crash? C'est complexe! Se souvenir que dans des incendies de forêt comme dans le midi, même très violents, on retrouve des bouquets de pins à peine brûlés au mileu d'un désert lunaire de cendres. Suppression d'oxygène et violents courants d'air locaux expliquent le fait.
Il faut bien admettre qu'on n'explique pas tout.

Sinon, il faudrait presque ouvrir un fil dédié "pompiers et incendie", sur la chronologie, les camions, les témoignages, le feu initial puis l'autre, l'hypothèse bombe fuel-air, etc.

Dernière modification par MagicalMysteryFlights (Aujourd'hui 13:45:43)

Dernière modification par MagicalMysteryFlights (08-09-2008 14:10:00)


"Nier les faits parce qu'on les croit incompréhensibles est certainement plus stérile du point de vue du progrès de la connaissance que d'élaborer des hypothèses." Claude Levy-Strauss

Hors ligne

 

#78 08-09-2008 14:32:06

MagicalMysteryFlights
Membre du forum
Date d'inscription: 31-10-2007
Messages: 1765

Re: Les témoignages du Pentagone

Retour sur un témoignage jugé bidon et contradictoire; Tim Timmermann

Voici mon analyse du témoignage de Tim timmerman, bien sûr ce sont mes opinions:

Tim Timmerman : Pilot.

http://www.cnn.com/TRANSCRIPTS/0109/11/bn.32.html
Intro journalistique:
Donald "Tim" Timmerman, watched from across Interstate 395:

Contexte:

“I was looking out the window; I live on the 16th floor, overlooking the Pentagon, in a corner apartment, so I have quite a panorama. And being next to National Airport, I hear jets all the time, but this jet engine was way too loud.”

Vision1: Du Sheraton à l’Annexe

“I looked out to the southwest, and it came right down 395, right over Colombia Pike, and as is went by the Sheraton Hotel, the pilot added power to the engines. I heard it pull up a little bit more, and then I lost it behind a building.”
Commentaire:
Le point de vision de ce témoin lui fait apercevoir l’avion en approche en regardant vers le sud-ouest, donc le témoin est dans une direction nord-est depuis le Sheraton, ce qui le situe au Nord du Pentagone.
Remarque : C’est en contradiction avec le commentaire d’intro du journaliste, qui affirme que Timmerman a observé l’avion « depuis l’autre côté de l’Interstate 395 », ce qui le placerait non pas au nord, mais au sud de la scène. L’erreur est à mon avis du côté du journaliste, le reste du contexte de l’observation de Timmerman me semble cohérent.
Il habite haut, au 16 ème étage, ce qui explique qu’il puisse voir au-dessus du cimetière et apercevoir aussi bien le Sheraton que le Pentagone.
En fait, cela le place à Arlington, dans les grands immeubles de l’autre côté du cimetière, à environ 2,5 km du Pentagone.
A cette distance, il a vu l’avion arriver au-dessus de Columbia Pike en descendant vers l’I395, venant depuis le sud-ouest, donc allant vers l’est. Il a une bonne vue et  il a perçu le bruit comme anormalement fort pour un avion en circuit autour de l’aéroport Reagan. Mais c’est normal, Il est pilote.
Il remarque que le pilote a augmenté la puissance des moteurs en passant au niveau du Sheraton. (C'est cohérent avec l'hypothèse de trajectoire que je défends dans un autre topic, puisqu'à cet endroit précis, il débute une grande courbe à gauche assez serrée de rayon 2000m qui va demander plus de puissance.)
Puis il le perd de vue, quelque part avant l’annexe, la suite de la trajectoire lui est masquée jusqu’à ce que l’avion soit proche en distance et temps du Pentagone, sans doute dans les 150 mètres (environ une seconde de temps aux vitesses envisagées dans mon hypothèse, entre 500 et 600 km/h).

Sinon, pour illustrer: Timmerman a du voir l'avion un peu comme ceci, aussi petit, mais seulement un bout à droite et un bout à gauche, la plus grande partie de la trajectoire lui étant masquée.
http://imageshack-france.com/images.php/i5295_SidePathPt0to7.jpg

Vision2: Le crash
“And then it came out, and I saw it hit right in front of -- it didn't appear to crash into the building; most of the energy was dissipated in hitting the ground, but I saw the nose break up, I saw the wings fly forward, and then the conflagration engulfed everything in flames. It was horrible. It was a Boeing 757, American Airlines, no question.
It was so close to me it was like looking out my window and looking at a helicopter. It was just right there.”
Commentaire général:
Après avoir été masqué pendant une grande partie de la trajectoire, l’avion réapparait, "juste en face du Pentagone". La partie de la trajectoire cachée à sa vue est importante: Tout le long de l’annexe, vers la station Citgo, et également au dessus de l’autoroute R27 ainsi que la zone des lampadaires. Il voit seulement le moment du crash.
A ce moment, l’avion lui semble heurter le sol avant le building, ce qui le freine par dissipation d’énergie, le nez se brise, les ailes partent vers l’avant, et la conflagration englobe tout dans les flammes.
Il dit avoir identifié avec certitude cet avion comme un Boeing 757, et que cet avion lui a paru très proche comme de regarder un hélicoptère par la fenêtre.

Commentaire sur les bizarreries :

1-Il y a une contradiction entre le fait que l’avion ait pu lui paraître proche alors qu’il l’observait à deux kilomètres et demi. Cependant, pour un pilote habitué par profession à observer et surveiller les trajectoires d’autres avions à ces distances, ce n’est pas si loin, et l’émotion aidant, on peut comprendre qu’il se soit senti « dans la scène ».

J’ai personnellement eu ces derniers mois l’occasion d’observer régulièrement des avions en approche d’un aéroport depuis les étages d’un grand immeuble. Ces avions arrivent de l’ouest, et sont environ à 200 m d’altitude. Je regarde vers le nord-ouest en fin de journée, donc plutôt à contre-jour, et ils arrivent et passent vers le nord et l’est à une distance équivalente à celle de Timmerman, entre 2800 et 2000 mètres. Etant assez familier des avions de ligne, je peux témoigner qu’ils sont très visibles et reconnaissables au premier coup d’œil.
Le Boeing 757 est de taille moyenne et son fuselage à la fois étroit mais long lui donne une allure élégante et élancée, qui le distingue tout de suite de l’A320, plus petit, et du Boeing 737, plus « trapu », et bien sûr des gros porteurs type A330, Boeing 777, 767, à large fuselage, et des avions plus petits à moteurs au fuselage ou encore des turbopropulseurs type ATR. Les silhouettes sont très différentes. Par ailleurs, toute anomalie de vol serait immédiatement discernable.

2-L’avion lui semble heurter le sol et ralentir, avant d’impacter la façade. Cette remarque a toujours paru en contradiction avec la majorité des témoignages.
C’était manifestement une illusion visuelle, plus qu’autre chose, car parmi les autres témoignages plus proches, une majorité affirme que l’aile gauche a rasé le sol mais qu’il ne l’a pas touché.
Cependant, c’est une illusion très possible et renforcée par le fait que la nacelle gauche a effectivement frappé un petit muret avant l’impact, d’après d’autres témoignages. A 2,5 km, et vu depuis le nord de la scène, aile gauche abaissée vers le sol, cela peut effectivement apparaître comme Timmerman le rapporte.
Edit 09-11
Ajoutons que l'impact s'est produit dans l'ombre du bâtiment, dans laquelle l'avion auparavant en plein soleil est entré dans le dernier quart de seconde. De quoi tromper la zone psycho-visuelle des témoins.
Par ailleurs, le fait que l'avion ait pu rentrer dans la façade sans exploser au dehors et donc laisser relativement peu de gros débris, grâce à des aides par explosifs, plus le fait d'une vitesse d'impact limitée, peut expliquer la faiblesse relative des dégats au batiment et l'impression fausse évidemment laissée au témoin que c'est cet impact initial avec le sol qui est la cause de tout cela, par dissipation initiale d'énergie avant l'impact avec la façade.

la position de l'avion au moment du crash, nacelle gauche heurtant le muret, vu de profil et de loin peut expliquer "l'illusion" qu'il racle le sol:
http://imageshack-france.com/images.php/i5327_PlanePt7b.jpg

Puis vient la vision du nez qui se brise et des ailes qui partent vers l’avant. Sur cette vision bizarre, j’ai donc donné mon opinion. Pour le nez, qu'il se brise dans un crash est normal. Pour les ailes, cette vision n’est peut-être pas si bizarre, si des explosifs internes sur les longerons les font se briser juste avant impact, alors elles se replient.
Comme une très grande majorité de témoins, il a vu une grande conflagration avec flammes, la remarquable « boule de feu » de ce crash.

Question du journaliste sur les lampadaires:
“We were told that it was flying so low that it clipped off a couple of light poles as it was coming in?” et réponse de Tilmmerman:
“That might have happened behind the apartments that occluded my view.”
Commentaires:
Le journaliste lui dit qu’on lui avait rapporté que l’avion volait si bas qu’il avait coupé deux lampadaires sur sa trajectoire.
Timmerman pense que cela a pu se produire sur la partie de la trajectoire qui lui était masquée par d’autres appartements.

Retour sur Vision 2:

“And when it reappeared, it was right before impact, and like I said, it was right before impact, and I saw the airplane just disintegrate and blow up into a huge ball of flames. And the building shook, and it was quite a tremendous explosion.”

Traduction et Commentaire:
Quand l’avion a réapparu, c'était juste avant l’impact, (..)et j’ai vu l’avion se désintégrer et exploser dans une énorme boule de feu. Le bâtiment a tremblé, c’était une explosion assez extraordinaire.
Le témoin insiste sur la violence de l’explosion, perceptible à 2,5 km, un peu étonnante pour un avion de ligne qui se crashe. Comme beaucoup de gens, je pense à l’emploi d’une bombe « fuel-air ». Il me semble que l'avion n'a pas réellement explosé tout entier à l'impact, sinon il y aurait eu beaucoup plus de débris sur la pelouse, et que l'impression de Timmermann, due à la distance, était en fait basée sur la dislocation provoquée de la structure.

Après le crash:

“I noticed the fire trucks and the responses was just wonderful. Fire trucks were there quickly. I saw the area; the building didn't look very damaged initially, but I do see now, looking out my window, there's quite a chunk in it. But I think the blessing here might have been that the airplane hit before it hit the building, it hit the ground, and a lot of energy might have gone that way. That's what it appeared like.”
Commentaire:
Il discerne les destructions infligées au Pentagone, voit les pompiers arriver rapidement, et revient sur cette impression bizarre que l’avion a heurté le sol avant le mur, ce qui d'après lui a limité les dégâts, mais il precise finalement que c’est ainsi que cela lui a apparu, il est moins sûr de la réalité de sa perception, c’est assez normal quand il y revient.

Conclusion:
Etant donné qu'une majorité de témoignages comme celui-ci ont été déclarés irrecevables au seul fait d'une croyance dogmatique en l'abscence d'avion de ligne impactant le Pentagone, je crains fort que le jour où le mouvement contestataire sera confronté à la réalité des faits, ça risque de faire mal!
Il faut réouvrir l'enquête sur les témoins telle qu'elle a été menée jusqu'ici, et la corréler avec un parcours final possible d'un avion de ligne de type B757 AA, ainsi qu'à une étude sans oeillères sur ce crash très très particulier.
C'est à mon sens la seule manière efficace de juger correctement la faisabilité et la validité d'ensemble. Si on isole les considérations techniques de type aéronautiques et pyrotechniques de l'analyse des témoignages basée sur une idée no-Boeing à priori, on est condamné à tourner en rond.
(comme les Dupontds dans tintin au pays de l'or noir, à noter que c'était déjà une histoire de sabotage de véhicules et de guerre au moyen-orient pour du pétrole)

Dernière modification par MagicalMysteryFlights (09-09-2008 08:46:34)


"Nier les faits parce qu'on les croit incompréhensibles est certainement plus stérile du point de vue du progrès de la connaissance que d'élaborer des hypothèses." Claude Levy-Strauss

Hors ligne

 

#79 08-09-2008 21:26:08

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8296

Re: Les témoignages du Pentagone

Sais-tu qui est T. Timmerman?
Ou il travaille?
Es-tu certain de son indépendance?
Es tu sûr qu'il existe?
Es-tu sûr que c'est lui qui s'exprime au téléphone?
Es-tu sûr que son témoignage soit concordant avec la théorie officielle?
A-t-il été réinterrogé sous serment?
Pourquoi a-til vu de loin toute autre chose que la plupart des premiers témoins qui s'étaient exprimés lors d'interviews TV?

Toutes ces questions doivent être posées même si elles ont l'air anodines...
C'est le sens de ma démarche.
La tienne consiste à réinterpéter un témoignage selon une idée préconçue.
Je ne cautionne pas cela.

Dernière modification par charmord (08-09-2008 21:26:58)


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#80 08-09-2008 23:40:43

MagicalMysteryFlights
Membre du forum
Date d'inscription: 31-10-2007
Messages: 1765

Re: Les témoignages du Pentagone

@ charmord

Ce sont des infos confidentielles sur un citoyen des USA qu'on ne peut obtenir que par une enquête de type professionnelle ou de police; Hors de portée d'un membre d'un forum européen à titre individuel.
Si tu les as ou est en mesure de les obtenir, elles seront bienvenues pour tout chercheur de vérité objective! Sinon, n'exige pas ce que tu ne peux toi-même offrir.
Ce que tu décris est donc une enquête, mon propos est en effet une interprétation, réalisée en fonction des données dont je dispose, et en fonction en effet de l'explication matérielle, technique et rationnelle qui me parait la plus plausible.
Si tu refuse de la cautionner, ce qui est ton droit, tu dois agir de même avec l'opinion de tous les autres membres de ce forum qui jugent ce témoignage à l'aune de leur propre explication des faits, laquelle rejette toute intervention d'un Boeing 757 pour n'admettre que celle d'un "missile" (lequel?) ou d'un autre avion (lequel?).

Quand aux différences:
1-Timmermann a pour l'essentiel vu de loin ce que la majorité des autres a vu de près.
2-Ceux qui de loin ont aussi identifié un avion de ligne ont aussi eu l'impression que son aile gauche heurtait le sol, contrairement à la majorité des témoignages rapprochés.
3-Ceux qui disent avoir vu un commuter ou un biz-jet étaient éloignés, aucun n'était rapproché (Edit: Sauf Patterson).

Aucun témoignage n'est strictement identique à un autre: Les témoins diffèrent tous par leur emplacement, leur direction de visée par rapport au soleil, leur champ de vision limité ou pas, leur éloignement à l'objet, leur émotivité, leur mémoire et acuité visuelle et auditive, leurs réflexes, leur culture aéronautique, leur tendance à l'affabulation ou à la rigueur, leur appartenance à tel ou tel corps de métier.

Certains ont-ils été contraints, manipulés, corrompus, installés d'avance comme faux-témoins?

Il faut en être conscients, certes, mais ne pas sous-estimer la probabilité forte que la majorité a bien dit la vérité, qu'elle a vu ce qu'elle a vu, et que le récit d'ensemble est globalement cohérent.

Dernière modification par MagicalMysteryFlights (11-09-2008 19:03:36)


"Nier les faits parce qu'on les croit incompréhensibles est certainement plus stérile du point de vue du progrès de la connaissance que d'élaborer des hypothèses." Claude Levy-Strauss

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr