ReOpen911.info : Site d'information sur les attentats du 11 septembre 2001

Annonce

Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs et n'impliquent en aucun cas leur approbation par l'ensemble du mouvement (plus d'infos). L'association ReOpen911 est une initiative citoyenne et bénévole indépendante de tout mouvement politique, philosophique et religieux.

Merci de soigner vos messages, restez courtois et constructifs. Un message ne respecte pas le règlement ? Signalez-le en utilisant la fonction "signaler" en bas de chaque message. Toute discussion sur la modération ne doit se faire QUE par MP, et non sur le forum...

Vous pouvez contacter l'équipe de modération à l'adresse : moderation [ at ] reopen911.info

Vous n'êtes pas identifié.

#1 01-04-2006 15:36:13

Alde
Administratrice
Date d'inscription: 27-03-2006
Messages: 647

News : Appels d'urgence depuis le WTC

Les enregistrements des opérateurs ayant reçu les appels des victimes du 11-Septembre rendus public
NEW YORK (AP) -

Près de neuf heures d'appels d'urgence, dont certains provenaient du World Trade Center, ont été rendus public vendredi par la ville de New York, apportant un nouvel éclairage sur la réponse des secours lors des attentats du 11 septembre 2001

"Vous avez vu une explosion dans les tours jumelles?" demande un opérateur en recevant le premier appel sur des transcriptions du Fire Department. Il était 8h47, une minute après que le premier avion ait touché le World Trade Center.

Les propos des opérateurs, et non de leurs interlocuteurs, ont été diffusés sur injonction judiciaire après le dépôt d'une plainte par le "New York Times" et plusieurs proches de victimes. Ces derniers espèrent que ces enregistrements pourront apporter des informations sur ce qui s'est passé dans les tours jumelles et la réaction des services de secours.

La commission d'enquête sur le 11-Septembre avait établi que de nombreux opérateurs n'en savaient pas suffisamment sur les attaques, qui ont fait 2.749 morts, pour informer les personnes prises au piège dans les tours. Les transcriptions reflètent ce chaos. Ainsi, un opérateur des services de pompiers évoquait des problèmes avec le système informatique.

Ces enregistrements sont émaillés de longs espaces blancs où les mots des victimes auraient dû apparaître. Un appel est effectué du 103e étage d'une des deux tours. "Il dit que les gens sont intoxiqués par la fumée", dit l'opérateur. "Il y a beaucoup de personnes. Il pense qu'ils sont coincés".

La décision de justice précise que les familles avaient la possibilité d'autoriser la diffusion des enregistrements sur lesquels 28 personnes ont été identifiées. Sur l'un deux rendu public jeudi, Christopher Hanley appelle à 8h50. "Salut. Je suis au 106e étage du World Trade Center. Nous venons d'avoir une explosion au... probablement au 105e étage", explique cet homme de 35 ans.
"Il y a une centaine de personnes ici. Nous ne pouvons pas prendre les escaliers". Plus tard, il raconte qu'il y a de la fumée. "Cela va plutôt mal". "Ne bougez pas. Ne bougez pas. Nous arrivons", lui répond un opérateur. "Ok. Je vous en prie, dépêchez-vous", ajoute Christopher Hanley.

Pour Sally Regenhard, qui a perdu son fils, un pompier, dans les attentats et fait partie des plaignants, le public devrait être autorisé à entendre les deux parties de la conservation. Les familles devraient selon elle entendre toutes les voix, pour avoir une chance de reconnaître leurs proches. "Seule une mère pourrait écouter les enregistrements et peut-être entendre une lueur de la voix de son enfant (...) même si son nom est déformé".

Mais Kate Ahlers O'Brien, une porte-parole des services judiciaires de la municipalité, cite la décision de justice selon laquelle les intérêts privés des familles priment sur le droit de savoir du public. AP

source : Yahoo Actualités / CNN

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr