ReOpen911.info : Site d'information sur les attentats du 11 septembre 2001

Annonce

Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs et n'impliquent en aucun cas leur approbation par l'ensemble du mouvement (plus d'infos). L'association ReOpen911 est une initiative citoyenne et bénévole indépendante de tout mouvement politique, philosophique et religieux.

Merci de soigner vos messages, restez courtois et constructifs. Un message ne respecte pas le règlement ? Signalez-le en utilisant la fonction "signaler" en bas de chaque message. Toute discussion sur la modération ne doit se faire QUE par MP, et non sur le forum...

Vous pouvez contacter l'équipe de modération à l'adresse : moderation [ at ] reopen911.info

Vous n'êtes pas identifié.

#1 18-11-2007 22:44:44

MagicalMysteryFlights
Membre du forum
Date d'inscription: 31-10-2007
Messages: 1765

Nouvelle hypothèse: Missile + 757 + explosifs

MMF NADA

Dernière modification par MagicalMysteryFlights (23-04-2010 22:02:10)


"Nier les faits parce qu'on les croit incompréhensibles est certainement plus stérile du point de vue du progrès de la connaissance que d'élaborer des hypothèses." Claude Levy-Strauss

Hors ligne

 

#2 18-11-2007 23:00:08

laigle
Membre du forum
Date d'inscription: 10-08-2006
Messages: 360

Re: Nouvelle hypothèse: Missile + 757 + explosifs

Quand on voit cette vidéo:
http://fr.youtube.com/watch?v=KQ_g1buWhAA
qui a ensuite fait tomber le Pentagone, on ne peut que penser à de l'explosif.


Desmoulins a parlé d'une explosion due au mélange eau-aluminium.
Je ne pense pas que lorssqu'il en a parlé, il disposait à ce moment là de cette vidéo.
Si on regarde la vidéo, il s'agit clairement d'une explosion puissante.
Ca ne peut être que de l'explosif pour faire tomber  par la suite le Pentagon.

Je vois mal une réaction chimique , aussi puisante soit-elle arriver à faire une telle explosion.

Et l’incendie a duré longtemps pour atteindre de très fortes températures, inexplicables pour un simple feu de kérosène normalement limité par la combustion initiale et le manque d’oxygène.

Bien au contraire: l'incendie a été rapidement éteint.
S'il s'agissait d'incendie d'hydrocarbures, cela aurait été plus long.
D'ailleurs, on voit qu'il y'a deux types d'incendies: un incendie classqiue avec des fumées claires qui sortent du Pentagone même.
Et un incendie d'hydrocarbures, venant de devant le Pentagone( probablement un véhicule stationné devant).

Plusieurs témoins affirment que les ailes se sont brisées et repliées sur le fuselage quand l’avion est rentré dans le bâtiment.

un témoin qui dit avoir vu les ailes se replier n'est pas crédible.
Ca se passe ( ou cela se serait passé) en quelques centièmes de secondes.
mais quand c'est un général à la retraite,qui vient sur Arte( le 11 septembre n'a pas eu lieu) dire que les ails se sont repliées vers l'arrière(comme un oiseau qui plongerait pour attraper un poisson) alors là, ca en devient encore plus loufoque : avec le choc, les ailes , si elles devaient bouger, serait parties vers l'avant.

Sinon,ce général(comment il s'apelle ce général au fait) nous dit autre chose de loufoque: il dit que les points durs sont les bords d'attaches des ailes à la cellule.
ils seraient,selon lui,les seuls points durs lors de l'enfoncement de la cellule( comme une charge creuse, bah tiens...) dans le Batiment.
Il a juste oublié de parler des énormes réacteurs qui auraient du toucher la facade avant!!!

Je crois que notre général spécialiste, présenté par Arte comme "la référence en la matière" ( quand on vous dit qu' une Tv, un journal  ou un type est une référence, c'est pour éviter de contester à tout prix les propos . Classique...)  cela a été repris dans le livre de Dasquié, publié dans les éditions spécialistes dans l'intoxication Les Editions "La Decouverte" et également dans le journal  de "référence" " Le Monde" .

Bref, les ailes qui se replient en arrière , le long du fuselage,c'est impossible physiquement.

Hors ligne

 

#3 18-11-2007 23:21:07

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8296

Re: Nouvelle hypothèse: Missile + 757 + explosifs

C'est intéressant et bien pensé mais cela paraît d'une complexité énorme, ton hypothèse, MMF, non?
Et puis une petite question qui démontrera sans doute que je n'ai pas tout compris : si des charges creuses sont plantées dans l'avion, pourquoi avoir besoin d'un missile? Pourquoi ne pas avoir mis la ou les charges creuses à l'intérieur du bâtiment, plutôt qu'un missile, et avoir fait exploser les charges creuses dans l'avion et dans le pentagone en même temps.
Très honnêtement, s'il n'y avait pas ces poteaux et ces témoignages, je pencherais plutôt pour l'hypothèse "ni avion, ni drone, ni missile". Juste des bombes et des fausses preuves d'avion. Mais, tu as raison, il y a ces témoins nombreux qui ont vu un avion passer au dessus d'eux.
Je ne parviens en tout cas à accepter, comme coubiac, l'hypothèse simple de la TO.
Cela ne cadre pas avec l'état de la façade et le peu de débris d'avions visible ni davantage avec les dégâts internes et les feux qui y ont été constatés.

A+

Dernière modification par charmord (18-11-2007 23:30:55)


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#4 18-11-2007 23:27:42

Coubiac
Membre Actif
Lieu: Rennes
Date d'inscription: 17-05-2006
Messages: 5432

Re: Nouvelle hypothèse: Missile + 757 + explosifs

Juste une remarque sans avoir eu le temps de lire ton exposé : Missile ET Boeing 757 ET Explosifs

Avec ça le Pentagon n'est pas rasé ? Eh beh ! wink

Hors ligne

 

#5 19-11-2007 10:44:43

Reno
Membre du forum
Date d'inscription: 13-02-2007
Messages: 1701

Re: Nouvelle hypothèse: Missile + 757 + explosifs

Non je pense pas.
C'est quand même un bâtiment très résistant...

Cette hypothèse est très séduisante, et surtout met en oeuvre certains procédés militaires, mais pas trop... Un peu de vérité, mais pas trop.

Très interessant.


Et cela expliquerait du même fait l'empressement des services secrets a saisir les videos.
Il faut absolument vérifier que aucune ne présente de preuve du missile arrivant en même temps ou legèrement avant. la "forme grise" serait alors identifiable, vu ce que les chercheurs de vérité ont reussi a faire avec certaines vidéos.

Ainsi on nous rend deux videos : une inexploitable car... pour une caméra de sécurité, j'ai rarement aussi nulle :
Floue, sombre, vibrante, coupant a certains moments...
La seconde est retouchée... Mais pas forcément pour cacher quelquechose, étant donné l'époque a laquelle elle a été dévoilé, mais simplement pour induire les gens en erreur et en hypothèses farfelues puisque.... elle ne montre rien.

L'avion a été oté de l'image, et le missile devant, derriere dessus ou dessous avec... Ainsi, il reste une fumée ... rajoutée ou non, et chcun peut se battre sur ce bout de viande avariée.
Ca évite qu'on se pose les bonnes questions : pourquoi 2 caméras sur soixantes et quelques rendues publiques.

Cette hypothèse me semble en tout cas solide et sans "énormités".


"Il suffit d'avoir un quotient intellectuel supérieur à la température ambiante pour comprendre que le 11 septembre est une affaire montée de toutes pièces."
Tout a été rendu possible le jour où le Lion est mort dans la vallée du Panshir.

Hors ligne

 

#6 19-11-2007 21:29:33

ragondin
Membre de Soutien
Date d'inscription: 29-03-2007
Messages: 7349

Re: Nouvelle hypothèse: Missile + 757 + explosifs

Oui mais ou sont les images de kérozène en feu sur la vidéo, ou est le boule de feu de kérozène?
Voilà un bon postulat. Et ou son les débris et les destruction de la façade?
Pas besoin de tout cela, selon certains témoignages l'odeur ressemblait a celle de la kordite (explosif )
Bonne réflexion mais pas trop réaliste d'un point de vu technique. Un missile (comme dit Rumsfeld) est suffisant.
Et en ayant lu le post.


« La stratégie militaire doit désormais être pensée en fonction de la couverture télévisuelle [car] si l’opinion publique est avec vous, rien ne peut vous résister ; sans elle, le pouvoir est impuissant. »
M. Michael K. Deaver

Hors ligne

 

#7 19-11-2007 21:51:04

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8296

Re: Nouvelle hypothèse: Missile + 757 + explosifs

C'est con, MMF, ta manière de quoter a fait que je n'ai pas vu que tu m'avais répondu.
La TO c'est comme la VO, du grand n'importe quoi!

A+


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#8 19-11-2007 22:07:06

ragondin
Membre de Soutien
Date d'inscription: 29-03-2007
Messages: 7349

Re: Nouvelle hypothèse: Missile + 757 + explosifs

Bon tu as raison  reste tout seul avec ta pensée. Si tu pense que personne ne lit ton post ......................................
Là tu es plus interessant http://forum.reopen911.info/viewtopic.p … 665#p97665

Dernière modification par ragondin (19-11-2007 22:11:57)


« La stratégie militaire doit désormais être pensée en fonction de la couverture télévisuelle [car] si l’opinion publique est avec vous, rien ne peut vous résister ; sans elle, le pouvoir est impuissant. »
M. Michael K. Deaver

Hors ligne

 

#9 19-11-2007 22:26:52

Coubiac
Membre Actif
Lieu: Rennes
Date d'inscription: 17-05-2006
Messages: 5432

Re: Nouvelle hypothèse: Missile + 757 + explosifs

J'ai tout lu et franchement j'ai beaucoup rigolé, je sais je suis cruel smile.

MagicalMysteryFlights a écrit:

Bonjour,

Merci à ceux qui ont répondu de façon très intéressante à ma première note.
Celle-ci est un peu longue, j'espère que vous serez indulgents, j'avais beaucoup à dire.

Missile ET Boeing 757 ET Explosifs

D’abord, en hors d’œuvre, quelques constatations de bon sens :

    Un avion de ligne frappant de biais la façade renforcée d’un bâtiment devrait s’y disloquer en majeure partie avant de pouvoir l’enfoncer.
C'est le cas, sauf que l'inertie des morceaux est telle que ceux-ci ne restent pas sagement au bord de la façade


    Dans ce cas, une partie de la structure de l’avion reste inévitablement à l’extérieur du bâtiment de même qu’une partie du kérosène brûle sur la façade et la pelouse.
Absolument pas, raison évoquée plus haut

    L’angle de choc prononcé entre l’avion et le bâtiment doit sensiblement dévier son axe de pénétration. C'est ce qui se passerait pour une voiture roulant à 50km/h, mais un avion De ce fait, une grande partie de la façade doit présenter des dégâts étendus, et un orifice d’effondrement irrégulier et assez important doit se produire. Ben écoute prouve le parce que là ça repose sur rien tes affirmations...



    L’énergie consommée par le choc initial et la destruction d’une partie de la façade est donc très importante. En conséquence, une partie seulement de la structure et du carburant de l’avion pénètrent dans le bâtiment, avec une énergie fortement réduite. Où sont les calculs ?
    Les destructions intérieures doivent donc être limitées en étendue. Seul un incendie « ordinaire » causé par celui de l’avion devrait pouvoir se propager plus loin dans les bâtiments.
Les dégats sont quand mêmes pas très étendus quand tu regardes bien

On ne constate rien de tout cela dans le crash du Pentagone :

    La combustion du kérosène n’a laissé aucune trace sur la pelouse, et des traces peu étendues sur la façade.
    A l’extérieur du Pentagone, on voit peu ou pas de débris de bonne taille de l’avion, notamment la queue et des morceaux d’ailes.
Morceaux>>>>>>> http://www.earth-citizens.net/pages-fr/deg-haut.html

    L’orifice d’entrée dans le bâtiment est petit et littéralement découpé « à la serpe », et non pas effondré de façon irrégulière sur une grande surface, comme on pourrait s’y attendre suite à un crash en biais d’un avion de ligne qui aurait dû s’y disloquer avant de traverser le mur.
Spéculation infondée, calculs, expériences ?..

    De plus, on ne voit pas de trace identifiable d’entrée de la dérive, ni de trous net latéraux correspondant aux moteurs de l’avion.
Dégats observables laissés par les réacteurs : grillage, générateur pour le droit, et pour le gauche le muret avec les blocs de ventilations
http://www.earth-citizens.net/pages-fr/tra-avant.html
Pourquoi  pas de trous latéraux ? Hypothèse : car les ailes se sont repliées vers l'avant : >>>>>>>http://www.earth-citizens.net/pages-fr/deg-traj.html

    A l’intérieur du bâtiment, les dégâts sont considérables, plusieurs types d’explosions, de combustions et de fumées ont été constatés. Preuves ?
    De l’autre coté du bâtiment, un trou net a été percé et deux ouvertures ont vomi des flammes comme si une énergie concentrée et considérable avait atteint cette façade lors du choc, en contradiction avec un crash « ordinaire ».
    Et l’incendie a duré longtemps pour atteindre de très fortes températures, inexplicables pour un simple feu de kérosène normalement limité par la combustion initiale et le manque d’oxygène.
Sur quoi tu te bases pour tout ça ?
D’étonnants témoignages du crash ont été considérés comme irréalistes, voire mensongers :

    D’après les témoignages majoritaires, l’avion, le plus souvent perçu comme un 757, semble avoir été littéralement « avalé » par le bâtiment, en même temps qu’une forte explosion se produisait.
    Plusieurs témoins affirment que les ailes se sont brisées et repliées sur le fuselage quand l’avion est rentré dans le bâtiment.

Ces témoignages sont en contradiction avec des conditions ordinaires de catastrophes d’avions de ligne et ont conduit beaucoup de gens à rejeter totalement la possibilité qu’un Boeing 757 se soit effectivement crashé sur le Pentagone:

    Comment un avion de ligne qui se disloque peut-il rentrer intégralement, et « comme dans du beurre », dans une façade renforcée et heurtée de biais, par un orifice de taille réduite et nettement découpé, avec un minimum de débris et d’incendie au dehors du bâtiment, et de plus générer des dégâts très étendus et un incendie très puissant et prolongé à l’intérieur, en ne laissant qu’un minimum de débris identifiables ?

Voir les avions qui se sont crashés sur les wtc, ils sont bien rentrés comme dans du beurre et même si la façade n'est pas la même rien ne prouve qu'il n'en soit pas de même pour le pentagon.
D'ailleurs je pense qu'avant le 11 septembre personne ici n'aurait pu imaginer qu'un tel phénomène se produise, c'est pareil pour le pentagon à mon avis.


Les conclusions et les thèses en présence :

    Tout ce qui vient d’être évoqué, en plus les conclusions officielles quasi-surréalistes et de la présence manifeste d’une désinformation permanente et de fausses preuves truquées, ont mené les contestataires à deux interprétations hélas irréconciliables.
1.    La théorie « aucun avion de ligne», seulement un chasseur, ou un drone ou un missile de croisière (Ce forum, Meyssian et J-P Petit)
2.    La théorie « aucun missile, ni drone », seulement un avion de ligne 757 ou autre, téléguidé. (J-P Desmoulins).
    Cela crée ainsi une situation de blocage d’émergence de la vérité, et cette situation est avant tout profitable aux conspirateurs, car la confusion qui en résulte décrédibilise les chercheurs et enquêteurs indépendants auprès du grand public, lequel se sent désorienté et ne sait que penser.

Quid des témoignages ?

L’analyse des témoignages et des opérations de désinformation me mène aux remarques suivantes :

    L’hypothèse que ceux qui ont vu un 757 sont des faux-témoins ou se trompent me parait très contestable : Dans un complot qui veut demeurer invulnérable, employer de nombreux faux témoins qui vont ainsi s’exposer publiquement pendant longtemps aux feux de la rampe est potentiellement dangereux.  Ils peuvent être confondus et on ne peut plus les éliminer discrètement.
    Un tel évènement aussi dramatique, incroyable, violent, bref et inattendu, ne peut pas être perçu et rapporté de façon totalement cohérente par des témoins divers, placés de façon variée.
    Vous vous rendez à votre boulot un beau matin, et survient ce crash invraisemblable qui dure cinq secondes à tout casser. Vous n’en voyez qu’une partie, sous un angle donné, avec une visibilité souvent réduite. Le temps de réaliser, c’est fini !
    Il est compréhensible que les images et les sons enregistrés par plusieurs cerveaux soient un peu différents et pas forcément parfaitement cohérents.

    Bref, je pense que la plupart des témoins sont sincères, comme le sont ceux qui ont vu des Ovnis et que la majorité des bien-pensants jugent dérangés ou mythomanes. Ne sombrons pas dans le même travers que les debunkers de témoignages ovnis. Ne rejetons pas à-priori les témoignages qui ne collent pas avec telle ou telle hypothèse.
    Quelle que soit la scène du crash, avion ou missile, sa visualisation est à l’évidence trop dangereuse pour les comploteurs, qui ne peuvent absolument pas se permettre de délivrer sur la place publique la moindre image réelle de l’évènement (non truquée évidemment). C’est probablement assez différent des crashes du WTC. Que s’est-il passé que nous ne devons impérativement pas voir ?

Arguments POUR le 757,
(c’est une hypothèse simple en dépit des apparences):

Comment les gens ont-ils pu reconnaître avec certitude un Boeing 757 ?

    Une majorité de témoins a vu un Boeing 757 piquer sur le Pentagone et se crasher sur la façade. Quelques-uns ont vu un petit avion d’affaires, certains autres un C-130 Hercules, ces deux avions étaient proches des lieux. Enfin, un seul a reconnu un drone Global Hawk et deux ont entendu un « chuintement » ou sifflement évoquant un missile.
    Un véritable « bestiaire aéronautique » semble avoir  survolé la pelouse ce matin-là ! Mais la grande vedette du show était incontestablement un avion de ligne American Airlines.
    En tant qu’européens, nous ne réalisons pas que les américains voyagent beaucoup plus fréquemment que nous en avion, et sont bien plus familiers des aérodromes qu’en Europe. Ils connaissent mieux que nous en général les avions de ligne et sont plus à même de les reconnaître.
    En outre, le Boeing 757 a une ligne particulière qui le distingue des autres et le rend plus aisément identifiable. Son fuselage est étroit (c’est à peu près celui des générations anciennes de Boeing, les 707, 727, 737), mais il est long et cela donne, par contraste avec le gros diamètre des nacelles moteurs, une silhouette élancée très particulière, que ne possèdent pas les Boeing 737 allongés ou les Airbus A 320.  Et Il est nettement plus petit que les Airbus A 330 ou Boeing 767, et ne donne pas cette impression de « gros fuselage ».
Bien sûr, vu de près à plusieurs centaines de km/h, il paraîtra énorme, mais il n’est pas si gros que cela. Ceci étant dit, il faut examiner les conditions de trajectoire d’approche et d’impact.

Une trajectoire impossible pour un 757 ?

    Il est inexact d’affirmer que la célèbre spirale descendante de 330° à droite de 2300 à 300 m est impossible à éxécuter avec un 757. Si on se renseigne un peu partout, on comprend que c’est difficile, ça requiert une sérieuse compétence en pilotage, c’est un peu inconfortable. De plus, c’est une manœuvre complètement invraisemblable pour un kamikaze amateur pressé d’en finir et de faire un max de morts, mais ça ne disqualifie pas l’hypothèse du 757 si il est piloté par un vrai pilote, à bord ou à distance.
Par ailleurs rien ne prouve que cette spirale a été éxécutée par le 757. Aucun témoin visuel du fait. C’est peut être le fait de l’avion d’affaires dont le rôle devait être de contrôler l’ensemble des trajectoires.
    La trajectoire d’approche à basse altitude est également possible pour un 757, et semble avoir eu pour but de bien montrer l’avion à un maximum de gens avant l’impact. Car dans un complot, on se moque des radars et des défenses de Washington et du Pentagone, tout est en stand-by sur ordre de messieurs Cheney et Rumsfeld.
    Pour réussir ce passage près des immeubles, je pense que l’avion n’était pas à sa vitesse maxi, mais plutôt vers 700 km/h, moins de 200m/s, tout rentré, bien lisse et très légèrement cabré, afin de préserver sa manoeuvrabilité et permettre des temps de réponse acceptables. A fond, vers 850 km/h, par contre, le contrôle de trajectoire devient plus aléatoire.
    Il fallait assurer, car il y avait obligation de résultat ! De plus, comme l’expose JP Desmoulins, un bon logiciel de vol commandé à distance peut faire un excellent boulot dans ces conditions. Si c’est bien le vol 77 qui s’est écrasé , alors Atta et Burlingame devaient être deux spectateurs effarés et impuissants. Voir pour cet aspect des choses l’excellent site de Jean-Pierre Desmoulins (dont je ne partage pas toutes les hypothèses). Pas difficile d’équiper l’avion du matériel et des logiciels nécessaires au contrôle et guidage à distance.
    Tout le monde est arrivé à la conclusion logique que la très bizarre et acrobatique trajectoire d’impact était nécessaire pour détruire cette aile particulière du Pentagone, et pas une autre. Le but étant d’abord de dédouaner le Department of Defense US qui devient ainsi une victime innocente, de minimiser quand même un peu les morts et les destructions, et aussi d’éliminer des gens sans doute devenus gênants comme certains passagers du vol 77.
    A bord : 20% de remplissage seulement, beaucoup de gens proches du pouvoir, de l’armée (Pentagone et US Navy), et des milieux high tech militaires. Au Pentagone, des analystes du budget (quel trou ?) et des membres des services de renseignements de l’US Navy (voir mon hypothèse du lien avec la Navy, Spawar à San Diego).

Approche finale et impact:

    Un argument généralement faux contre l’hypothèse 757 est qu’il lui aurait fallu 1500 m pour arriver à raser le sol, alors qu’il n’avait que quelques centaines de mètres devant lui. Ce serait vrai s’il devait se poser tout sorti en douceur à 250 km/h. Ce n’était absolument pas le cas. Un très faible piqué en assiette très légèrement cabrée et allure rapide vers les 700 km/h (et pas à fond) rend de rase-mottes possible.
    Dans cette configuration, étant donné l’inertie de l’avion (100 tonnes), sa vitesse respectable et la configuration rentrée des bords d’attaque, les fameux lampadaires qui font tant fantasmer les membres de ce forum ont dû céder comme des allumettes, n’en déplaise à J-P Petit. Les bords d’attaque ont certainement été fort endommagés, mais leur état n’a pas eu le temps d’altérer la portance au point de vautrer instantanément le zinc sur la pelouse. L’inertie de l’avion et sa vitesse étaient suffisantes pour le porter pendant les deux secondes qui lui restaient à voler.
    Reste le problème de l’altitude zéro en finale, nacelles à 50 cm de la pelouse, totalement invraisemblable. Même pour un pilote habitué à cet avion, cela positionne l’avion plus bas que de rouler sur une piste, et la précision demandée est si minuscule que la moindre turbulence ferait accrocher le sol. Jusqu’à au moins 50m du Pentagone, l’avion était obligatoirement un à deux mètres plus haut, et dans ce cas comment a-t-il pu pénétrer dans le bâtiment pile au ras du sol ? Réponse : Il suffit de lui couper les ailes juste avant l’impact, de façon à ce qu’elles se replient comme il faut. Propre, net !
    On me dira aussi que pour défoncer la façade en approche de biais, il aurait fallu arriver en survitesse à 850 km/h ou plus et à 60cm du sol. Banzaï !
Mais ce n’est plus du tout nécessaire si un missile de croisière se charge de faire le boulot une seconde avant l’impact du Boeing. Dans ce cas, il suffit d’arriver sur le trou fait par le missile, et à la meilleure vitesse possible pour la manoeuvrabilité, pas forcément à fond les manettes. Et le gros matou va alors rentrer « en douceur » dans le trou de souris fait pour lui. A condition que des explosifs mis en œuvre pile au bon instant l’aident un peu à passer. On verra ça aussi en synthèse.

3.    Arguments POUR le missile

Un impact « en douceur » qui « avale » le Boeing sans le détruire sur la pelouse ?
Un missil juste pour pas abimer la pelouse ?..

    Un impact de missile est la seule façon de découper un trou net dans une façade renforcée, au contraire d’un crash direct de Boeing, ou d’une charge d’explosifs qui aurait dispersé des débris conséquents du mur vers l’extérieur.

    Suite aux considérations sur le crash possible d’un 757, après étude des conditions d’impact, des témoignages, des dégâts sur la façade et des débris, il est pratiquement impossible de se persuader qu’un 757 peut faire ça sans se disloquer avant d’entrer et donc de laisser un maximum de débris importants sur la pelouse ou dans la façade.

Mais POURQUOI les débris devraient rester sur la pelouse?.. Les gros morceaux ont une telle énergie qu'ils n'ont aucun soucis à rentrer dans le bâtiment, soit ils pénetrent dans la façade, soit ils restent au pied et sont plutôt petits : http://www.geoffmetcalf.com/pentagon/images/13.jpg


    Par conséquent, on se dit qu’un missile de croisière avec une charge creuse adéquate a dû perforer la façade juste avant l’impact du Boeing, histoire « d’attendrir le mur et les colonnes», ce qui aurait l’avantage d’expliquer les étranges témoignages selon lesquels l’avion serait rentré « comme en douceur » dans le Pentagone. Oui, rentré dedans, pas écrabouillé contre. Nuance !

Quel type de missile ?

    Il existait en 2001 deux modèles de missile de croisière qui répondent aux critères d’attaque anti-bâtiment protégé et à la précision métrique requise :
1.    L’AGM-86 (Conventional Air Launched Cruise Missile) de Boeing.
    http://www.fas.org/nuke/guide/usa/bomber/calcm.htm
Charge non atomique conventionnelle, il a une forme aérodynamique comme un corps de requin. Largué d’avion, il est utilisé par l’Air Force. Pendant l’été 2001, un nouveau modèle 86-D dit Block II anti-bunker était en essais finaux opérationnels (un modèle avec deux charges dont une dite creuse à Uranium appauvri, un deuxième avec charge creuse unique deux fois plus puissante). Le premier modèle est parfait dans le cas du Pentagone, vaste bâtiment renforcé, mais quand même moins résistant qu’un bunker de béton épais. Un suspect idéal. L’inconvénient est de demander la participation d’un B-52 pour le largage, mais l’équipage sait-il vraiment ce qu’il fait dans tous les cas ?
2.    Le BGM-109 Tomahawk de Raytheon
    http://www.fiddlersgreen.net/AC/aircraf … o/info.htm
C’est le pendant de l’autre, avec une forme de torpille qui est étudiée pour l’US Navy, qui peut ainsi le tirer à la fois depuis les navires de surface et les sous-marins. Même remarque pour le secret d’un tir à partir d’un navire ou d’un sous-marin, dont l’équipage est ici bien plus important que celui d’un B-52. Le complot devient vaste et on arrive au niveau du putsch ! Mais il faut savoir aussi qu’il peut aussi être tiré depuis le sol en position verticale à partir d’une petite plate forme. Très discret.

Les deux modèles sont capables de longs trajets à très basse altitude, leur précision est redoutable (certains sites citent des cas d’essais où après un voyage de mille kilomètres de deux missiles en binôme, le second est rentré dans le trou pratiqué par le premier).
Ils sont extrêmement discrets visuellement, ils sont peints en « gris souris », leur fuselage est un cylindre de 70 cm de diamètre et moins de 5 m de long, ils ont deux petites ailes d’un m, pas plus, ils tiendraient dans votre salon. Et leur petite turbine n’émet qu’un chuintement peu audible en passage rapide. Il n’est guère étonnant pour moi que seuls deux ou trois témoins les mentionnent. Deux les ont seulement entendus (woosh).
Si vous êtes survolés à l’improviste par ce genre de petit engin qui file à 800 km/h à 10-20 m du sol, vous ne verrez rien. Quand vous entendrez le bruit, il sera déjà loin. Si vous êtes plus loin, vous n’aurez pas le temps de corréler le sifflement à l’horizon avec un petit trait gris furtif inidentifiable, les duex étant décalés par la vitesse.

Manque de témoignages ? quelle trajectoire ?

Il me semble que des témoins à la station-service ont perçu un aéronef ou son bruit à gauche de la station, et non pas à droite, où la majorité des gens ont vu arriver le 757. C’est sans doute le signe du passage de un ou deux missiles, qui seraient ainsi discrètement arrivés plutôt en longeant le cimetière d’Arlington. Cette trajectoire évite un maximum d’habitations et survole peu de voies routières. Elle n’est pas gênée par les lampadaires et le talus du tunnel de l’échangeur en trèfle, et surtout, elle permet au prix d’un petit virage final d’aborder perpendiculairement la façade du Pentagone. C’est plus efficace !

Montre nous ces témoignages. Les mecs qui ont fait le pentacon on effectivement retrouvé des gens qui ont dit avoir vu le boeing passer à gauche de la station, mais c'était pas un aéronef ou un missil.

La seule difficulté pour cette hypothèse missile + 757 est l’extrême précision de synchronisation dans le temps qui est requise pour que les témoins ne perçoivent qu’un seul crash, celui du Boeing.
Je suis bien conscient de ce point faible, mais est-il vraiment pertinent pour une nation qui est le leader mondial incontesté de la haute technologie militaire depuis 60 ans. De plus, le public (c’est-à-dire nous) ne sait rien de l’étendue réelle des moyens techniques dont dispose l’armée US, et donc à fortiori des comploteurs qui sont aux commandes de l’Etat.
Si des logiciels puissants de gestion de trajectoire et de vitesse ont été mis en œuvre pour assurer une telle synchro au 1/10 ème de seconde, je n’en serais pas surpris. C’est aussi pour assurer une certaine marge de manœuvre que à mon sens, ni le 757, ni le missile, ne volaient à fond les manettes, sauf sans doute le missile dans son sprint final, pour dépasser le 757. On vole en parallèle, et au dernier moment, accélération et dépassement par le missile.

Effet du (ou des) missile(s) sur le Pentagone ?

Quand on examine les dégâts d’entrée et ceux de sortie de l’anneau C, on est obligé de constater que le fameux trou circulaire est dans l’axe oblique d’entrée de l’avion, alors que les deux « sorties » d’incendie seraient bien placées en face d’une entrée de missile perpendiculairement à la façade.

En outre un trou initial d’entrée d’un missile serait trop petit pour permettre la pénétration d’un fuselage de 757. Conclusions :
    Un missile perce le trou, le second l’élargit, ou bien un seul missile comme l’AGM 86 Block II à deux charges peut faire le boulot, sachant que la façade du Pentagone n’est pas équivalente à un bunker. 
    Il se pourrait bien que Jean-Pierre Desmoulins ait raison sur le point qu’il évoque, à savoir l’emport d’une charge de même type que les missiles en soute du 757, non pas à mon avis pour créer le trou dans la façade, mais plutôt pour agrandir l’orifice d’entrée du missile et détruire les colonnes intérieures. Cette charge embarquée aurait alors poursuivi son effet jusqu’au trou circulaire de l’anneau C.
    Sinon, il faut imaginer un second missile arrivant dans le même axe que l’avion et le doublant par en-dessous. C’est très acrobatique, peu sûr et les témoins l’auraient vu. Alors qu’une arrivée discrète sur le côté pendant que le 757 fait le spectacle permet aux missiles de faire leur boulot sans être remarqués.

4.    Arguments pour les explosifs

Mais tout cela ne suffit pas à expliquer trois anomalies majeures :
    La violence de l’incendie, les divers types de combustion et d’explosions, la chaleur dégagée, la durée de l’incendie.
    La rareté des débris de 757 identifiables dans le bâtiment.
    Le fait que les ailes se soient repliées permettant ainsi à l’avion de pénétrer entièrement dans le bâtiment, y-compris la dérive qui rentre magiquement sans trace de chocs ni débris de la queue restant au-dehors.

La seule explication à tout cela est que le Boeing 757 était bourré d’explosifs divers ayant chacun leur fonction, et détonant en séquence.
Démolition controlée quand tu nous tiens...lol

Nous avons évoqué la présence d’une charge creuse pour élargir le trou et détruire les colonnes devant l’avion, un peu à la façon des avions du WTC.

De la thermite pour tout brûler

La revoilà celle là ?

Je pense en plus que des explosifs de type Thermite étaient également en soute pour assurer une combustion violente et très chaude capable de détruire presque tout l’avion. C’est probablement le même type d’explosifs qui a permis la destruction des tours du WTC. On ne peut pas arrêter un feu incendiaire de thermite, et l’eau aggrave le cas.

Et voici le meilleur pour la fin : Démolition programée du 757 juste avant l’impact.
Puisque l’on évoque les tours Nord, Sud et n° 7 du WTC, on repense facilement à leur « démolition programmée ». Je me suis demandé si des explosifs brisants, peu puissants mais judicieusement disposés dans les puits de train principal, contre les longerons d’ailes, et en compartiment arrière près du pied de longeron de dérive n’auraient pas « aidé » l’avion à rentrer dans le bâtiment.
Si au moment où la nacelle de moteur droit heurte la remorque du générateur, ces charges sont mises à feu, il va se passer quelque chose comme ceci, en une seconde :
    Sous l’effet de la portance, les ailes commencent à se replier vers le haut et l’avion descend au ras du sol, sans que les moteurs ne le touchent.
    Une poussée résiduelle des moteurs va avoir deux effets : D’abord les ailes se plient vers l’avant, comme l’affirment certains témoins.
    Puis surtout, elles pivotent en mettant les moteurs à la verticale. La portance disparaît, les ailes cessent de remonter et se replient instantanément vers l’arrière le long du fuselage, sous l’effet de la résistance de l’air à haute vitesse. Le pivotement peut même envoyer les moteurs enfoncer le fuselage, comme le dit le rapport officiel, mais qui ne donne aucune raison pour cela.
    Ce mouvement violent peut disloquer la structure des ailes et expliquer que leur contact avec la façade ait pu l’endommager mais sans la perforer.
    Le pivotement fait que les ailes sont alors entrées en présentant aux obstacles leur intrados lisse en oblique et leur bord de fuite pas du tout résistant, qui s’est converti en petits débris de carbone.
    En outre, la perte de portance fait entrer le fuselage au ras du sol, et les ailes repliées font que les nacelles des moteurs ne toucheront pas le sol.
    Certains détails de cette cinématique figurent dans les rapports officiels, d’autres pas. C’est de la bonne désinformation qui mêle habilement le vrai au faux, omet une partie de la vérité et donne au final un aspect incohérent qui éloigne totalement les chercheurs d’une possible vérité, celle que je tente d’ébaucher ici.

Tout ça s'explique sans explosifs.


Nous sommes au terme de mon hypothèse.

    Je souhaite qu’elle ait pu vous intéresser, vous amener à prendre du recul et vous reposer des questions.
    Toute critique constructive sera la bienvenue.
    Merci à ceux qui ont répondu de façon très intéressante à ma première note.

Hors ligne

 

#10 19-11-2007 22:41:55

Coubiac
Membre Actif
Lieu: Rennes
Date d'inscription: 17-05-2006
Messages: 5432

Re: Nouvelle hypothèse: Missile + 757 + explosifs

charmord a écrit:

C'est intéressant et bien pensé mais cela paraît d'une complexité énorme, ton hypothèse, MMF, non?
Et puis une petite question qui démontrera sans doute que je n'ai pas tout compris : si des charges creuses sont plantées dans l'avion, pourquoi avoir besoin d'un missile? Pourquoi ne pas avoir mis la ou les charges creuses à l'intérieur du bâtiment, plutôt qu'un missile, et avoir fait exploser les charges creuses dans l'avion et dans le pentagone en même temps.
Très honnêtement, s'il n'y avait pas ces poteaux et ces témoignages, je pencherais plutôt pour l'hypothèse "ni avion, ni drone, ni missile". Juste des bombes et des fausses preuves d'avion. Mais, tu as raison, il y a ces témoins nombreux qui ont vu un avion passer au dessus d'eux.
Je ne parviens en tout cas à accepter, comme coubiac, l'hypothèse simple de la TO.
Cela ne cadre pas avec l'état de la façade et le peu de débris d'avions visible ni davantage avec les dégâts internes et les feux qui y ont été constatés.

A+

Pourquoi comme moi ? Moi je pense depuis un petit moment qu'un boeing est bien rentré la dedans smile Mais au fond on s'en fout un peu, ce qui importe c'est tout ce qui a été dit dans LCFC sur le sujet !
Quand je vois une hypothèse comme ça, je pouffe !

Hors ligne

 

#11 19-11-2007 23:10:24

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8296

Re: Nouvelle hypothèse: Missile + 757 + explosifs

Coubiac a écrit:

charmord a écrit:

C'est intéressant et bien pensé mais cela paraît d'une complexité énorme, ton hypothèse, MMF, non?
Et puis une petite question qui démontrera sans doute que je n'ai pas tout compris : si des charges creuses sont plantées dans l'avion, pourquoi avoir besoin d'un missile? Pourquoi ne pas avoir mis la ou les charges creuses à l'intérieur du bâtiment, plutôt qu'un missile, et avoir fait exploser les charges creuses dans l'avion et dans le pentagone en même temps.
Très honnêtement, s'il n'y avait pas ces poteaux et ces témoignages, je pencherais plutôt pour l'hypothèse "ni avion, ni drone, ni missile". Juste des bombes et des fausses preuves d'avion. Mais, tu as raison, il y a ces témoins nombreux qui ont vu un avion passer au dessus d'eux.
Je ne parviens en tout cas à accepter, comme coubiac, l'hypothèse simple de la TO.
Cela ne cadre pas avec l'état de la façade et le peu de débris d'avions visible ni davantage avec les dégâts internes et les feux qui y ont été constatés.

A+

Pourquoi comme moi ? Moi je pense depuis un petit moment qu'un boeing est bien rentré la dedans smile Mais au fond on s'en fout un peu, ce qui importe c'est tout ce qui a été dit dans LCFC sur le sujet !
Quand je vois une hypothèse comme ça, je pouffe !

Je disais pour dire que tu l'acceptais big_smile


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#12 19-11-2007 23:26:31

Coubiac
Membre Actif
Lieu: Rennes
Date d'inscription: 17-05-2006
Messages: 5432

Re: Nouvelle hypothèse: Missile + 757 + explosifs

D'accoooord ! Je viens de comprendre smile

Hors ligne

 

#13 19-11-2007 23:35:43

vigilant
Membre Actif
Date d'inscription: 12-09-2006
Messages: 1691

Re: Nouvelle hypothèse: Missile + 757 + explosifs

Bien, MMF, je vais te donner mon avis.

Missile ET Boeing 757 ET Explosifs

D’abord, en hors d’œuvre, quelques constatations de bon sens :

    Un avion de ligne frappant de biais la façade renforcée d’un bâtiment devrait s’y disloquer en majeure partie avant de pouvoir l’enfoncer.

Difficile à dire. De plus, si on prend la version des témoins de la station Citgo, "l'avion" arrive beaucoup plus de face que dans la VO. Difficile de savoir les véritables dégâts que ça peut donner. Le cas du Wtc n'est pas vraiment comparable puisqu'il s'agit d'une structure purement en acier, en forme de tube. Si on admet que l'avion tranche les poutres extérieures aussi facilement, le reste tient debout.
Pour un immeuble en béton, un bon exemple reste le cas du crash de l'avion cargo à Amsterdam, qui a détruit un morceau de bâtiment. Ca me parait le plus crédible pour un avion arrivant à pleine vitesse.

    Dans ce cas, une partie de la structure de l’avion reste inévitablement à l’extérieur du bâtiment de même qu’une partie du kérosène brûle sur la façade et la pelouse.

D'accord. Il parait invraisemblable  que l'on ait retrouvé quasiment aucun débris à l'extérieur

    L’angle de choc prononcé entre l’avion et le bâtiment doit sensiblement dévier son axe de pénétration. De ce fait, une grande partie de la façade doit présenter des dégâts étendus, et un orifice d’effondrement irrégulier et assez important doit se produire.

même réponse que plus haut pour la trajectoire. Sinon, d'accord pour les dégâts.

    L’énergie consommée par le choc initial et la destruction d’une partie de la façade est donc très importante. En conséquence, une partie seulement de la structure et du carburant de l’avion pénètrent dans le bâtiment, avec une énergie fortement réduite.

Pas évident. La façade n'était pas si résistante que cela.

    Les destructions intérieures doivent donc être limitées en étendue. Seul un incendie « ordinaire » causé par celui de l’avion devrait pouvoir se propager plus loin dans les bâtiments.

pas évident

    La combustion du kérosène n’a laissé aucune trace sur la pelouse, et des traces peu étendues sur la façade.

D'accord. Le kérozène aurait du gicler un peu partout.

    A l’extérieur du Pentagone, on voit peu ou pas de débris de bonne taille de l’avion, notamment la queue et des morceaux d’ailes.
L'empennage notamment  n'a laissé aucune trace.
    L’orifice d’entrée dans le bâtiment est petit et littéralement découpé « à la serpe », et non pas effondré de façon irrégulière sur une grande surface, comme on pourrait s’y attendre suite à un crash en biais d’un avion de ligne qui aurait dû s’y disloquer avant de traverser le mur.
    De plus, on ne voit pas de trace identifiable d’entrée de la dérive, ni de trous net latéraux correspondant aux moteurs de l’avion.

L'empennage notamment  n'a laissé aucune trace. les moteurs , on pourrait imaginer qu'ils "disparaissent" dans le RDC.

    A l’intérieur du bâtiment, les dégâts sont considérables, plusieurs types d’explosions, de combustions et de fumées ont été constatés.

Plusieurs témoignages d'explosions effectivement.

    De l’autre coté du bâtiment, un trou net a été percé et deux ouvertures ont vomi des flammes comme si une énergie concentrée et considérable avait atteint cette façade lors du choc, en contradiction avec un crash « ordinaire ».

Le "trou de sortie" parait effectivement avoir été fait par un explosif. Sa forme et les flammes qui en sortent le font penser.

    Et l’incendie a duré longtemps pour atteindre de très fortes températures, inexplicables pour un simple feu de kérosène normalement limité par la combustion initiale et le manque d’oxygène.

Les caractéristiques de l'explosion ressemblent beaucoup à celles d'explosifs, comme l'a décrit Bunel . Et les hautes températures le font penser.


D’étonnants témoignages du crash ont été considérés comme irréalistes, voire mensongers :

    D’après les témoignages majoritaires, l’avion, le plus souvent perçu comme un 757, semble avoir été littéralement « avalé » par le bâtiment, en même temps qu’une forte explosion se produisait.
    Plusieurs témoins affirment que les ailes se sont brisées et repliées sur le fuselage quand l’avion est rentré dans le bâtiment.

Je crois qu'il y en a très peu qui disent ca. Plus fréquent est l'allégation qu'une aile aurait touché l'héliport. Curieux.

Ces témoignages sont en contradiction avec des conditions ordinaires de catastrophes d’avions de ligne et ont conduit beaucoup de gens à rejeter totalement la possibilité qu’un Boeing 757 se soit effectivement crashé sur le Pentagone:

    Comment un avion de ligne qui se disloque peut-il rentrer intégralement, et « comme dans du beurre », dans une façade renforcée et heurtée de biais, par un orifice de taille réduite et nettement découpé, avec un minimum de débris et d’incendie au dehors du bâtiment, et de plus générer des dégâts très étendus et un incendie très puissant et prolongé à l’intérieur, en ne laissant qu’un minimum de débris identifiables ?

Tout à fait.


Sinon, je doute qu'il y ait eu un boeing. Je suis partisan de la théorie du passage à gauche de la station Citgo.
Ce qui veut dire que les lampadaires sont un montage, comme le confirme l'histoire abracadabrante de Lloyd, le chauffeur de taxi.
De plus, l'hypothèse d'un avion volant si bas est incroyable, même avec un guidage électronique. Voler si bas représente un énorme risque de ratage, et demande une précision a laquelle je ne crois pas. De plus aucun débris, ni de kérozene à proximité des lampadaires.

Donc , si les lampadaires sont un montage, cela a été fait pour faire croire à la présence d'un boeing. Pourquoi le faire sinon? Le trailer est un montage aussi, pour faire croire au passage du boeing et ajouter un feu de carburant à celui du pentagone.

Si on a voulu faire croire à un boeing, c'est qu'il n'y en avait pas. L'incohérence des données de la boite noire le confirme, puisqu'il était impossible de toucher le pentagone avec cette trajectoire. Cette boite était donc un fake.

Pour ma part , je pense que le boeing était une illusion, faite je ne sais comment.


D'accord avec la présence d'explosifs. Les témoins à l'extérieur témoignent de débris tombant sur le périmètre, donc projetés vers l'extérieur. La forme tordue des poutres du RDC vers l'extérieur, l'explosion analysée par Bunel, l'onde de choc vont dans ce sens.


Ton hypothèse du boeing+missile +explosifs me parait tirée par les cheveux. De manière générale, je pense qu'il était trop risqué d'utiliser un boeing. Un mètre trop bas, et l'avion s'écrase sur la pelouse.
Je ne crois pas non plus aux ailes qui se replient le long du fuselage. Si elles se désolidarisent, les morceaux volent de partout, pourquoi resteraient-ils collés au fuselage.


Mais bon effort d'analyse , même si je ne partage pas tes conclusions.


Je ne suis pas un numéro , je suis un homme libre ! (numéro six)
Reopen avec le FSL33

Hors ligne

 

#14 19-11-2007 23:52:15

Coubiac
Membre Actif
Lieu: Rennes
Date d'inscription: 17-05-2006
Messages: 5432

Re: Nouvelle hypothèse: Missile + 757 + explosifs

Si il n'y a pas de boeing :
_ les témoins ont été acheté
_ Loyd est un mauvais acteur
_ les débris posés
_ les boîtes noires montées de toute pièce
_ le jeune homme aurait menti devant mineta en parlant d'avion
_ les dégats sur le générateur, le muret, le grillage, les lampadaires, sont des montages

Tout ça est aussi tiré par les cheveux.

je pense que le boeing était une illusion, faite je ne sais comment.

Ca devient intéssant là wink

Les témoins à l'extérieur témoignent de débris tombant sur le périmètre, donc projetés vers l'extérieur.

Un coup les témoins sont crédibles, un coup pas ^^.

Et une fois de plus, l'animation du NTSB est fausse, mais les données sont bonnes. (confusions nord magnétique/géoraphique)

La forme tordue des poutres du RDC vers l'extérieur

Desmoulin donne une tout autre explication.

Et j'ajoute, les ailes ne se seraient pas collées contre le fuselage, mais éjectées vers l'avant voir : http://www.earth-citizens.net/pages-fr/deg-traj.html

Hors ligne

 

#15 20-11-2007 00:00:48

Sayan
Membre du forum
Lieu: Montréal , Québec
Date d'inscription: 29-09-2006
Messages: 1208

Re: Nouvelle hypothèse: Missile + 757 + explosifs

@reno

Ca évite qu'on se pose les bonnes questions : pourquoi 2 caméras sur soixantes et quelques rendues publiques

Je te corrige ; il s'agit en fait de 85 vidéos dont fesait état l'agent MgGuire ( si je ne m'abuse ) du FBI. Nombre que je corrige moi-même a plus que ça en fait. Je m'explique :

Dans ce compte-rendu , l'agent du FBI mentionne seulement celles qui se trouvent aux archives. Donc , évidemment , celles qui sont "innofensive" !! Pas besoin d'être un génie pour comprendre qu'avec toute l'ardeur déployée par le FBI et la CIA afin de collecter TOUTES les vidéos possibles ( même celle des amateurs qu'on a retracé a travers le pays ) dès les MINUTES suivant l'impact.

Il faut ajouter au décompte ( selon moi ) :

1) Images du VDOT , probablement LE meilleur angle pour capter l'arriver et l'impact lors du passage au-dessus de l'autoroute I-395 ( photo a venir )

2) La caméra du CITGO qui fût RETIRÉ. Eh oui , la vidéo dévoilé au public ne montre rien puisque la caméra l'ayant capté fut retiré ( photo a venir )

3) La caméra sur le toit du Sheraton. Elle aussi retiré. Le FBI a même renié avoir eu connaissance d'une quelque caméra ou vidéo que ce soit provenant du Sheraton. Néanmoins , un journal avait reporté que des employés avait visionné la bande avec effroi avant que des agents viennent la confisqué ( quelques instants après le crash ) et ont menacé les employés en questions si jamais ils tentaient de parlé de cette bande a qui que se soit. ( Source et photo de la caméra retiré a venir )

4) Les multiples caméras du Pentagone. Selon diverses sources , donc Michael Moore ( qui a visité le Pentagone ) il existe plus d'une CENTAINE de caméra sur et dans le Pentagone. Il n'y aurait pas un seul metre carré qui ne soit sous surveillance d'une caméra. On n'en attend pas moins du batiment le plus protègé au monde ! Les photos en montrent quelques unes sur le toit. ( Photos a venir )

5) Autres sources dont on ignore tout. Depuis plus de 6 ans , il est certain que le "ménage" a été fait. On a volontairement détruit toute preuve visuelle connue de cet impact. De par sa nature trop compromettante.

Donc facilement plus de 100 vidéos en tout... Et pas moyen d'identifier ce fichus avion. Et après ça , y'en a qui croient encore la V.O.....roll

Hors ligne

 

#16 20-11-2007 00:34:49

samaouste
Date d'inscription: 22-02-2007
Messages: 2429

Re: Nouvelle hypothèse: Missile + 757 + explosifs

Sayan a écrit:

@reno

Ca évite qu'on se pose les bonnes questions : pourquoi 2 caméras sur soixantes et quelques rendues publiques

Je te corrige ; il s'agit en fait de 85 vidéos dont fesait état l'agent MgGuire ( si je ne m'abuse ) du FBI. Nombre que je corrige moi-même a plus que ça en fait. Je m'explique :

Dans ce compte-rendu , l'agent du FBI mentionne seulement celles qui se trouvent aux archives. Donc , évidemment , celles qui sont "innofensive" !! Pas besoin d'être un génie pour comprendre qu'avec toute l'ardeur déployée par le FBI et la CIA afin de collecter TOUTES les vidéos possibles ( même celle des amateurs qu'on a retracé a travers le pays ) dès les MINUTES suivant l'impact.

Il faut ajouter au décompte ( selon moi ) :

1) Images du VDOT , probablement LE meilleur angle pour capter l'arriver et l'impact lors du passage au-dessus de l'autoroute I-395 ( photo a venir )

2) La caméra du CITGO qui fût RETIRÉ. Eh oui , la vidéo dévoilé au public ne montre rien puisque la caméra l'ayant capté fut retiré ( photo a venir )

3) La caméra sur le toit du Sheraton. Elle aussi retiré. Le FBI a même renié avoir eu connaissance d'une quelque caméra ou vidéo que ce soit provenant du Sheraton. Néanmoins , un journal avait reporté que des employés avait visionné la bande avec effroi avant que des agents viennent la confisqué ( quelques instants après le crash ) et ont menacé les employés en questions si jamais ils tentaient de parlé de cette bande a qui que se soit. ( Source et photo de la caméra retiré a venir )

4) Les multiples caméras du Pentagone. Selon diverses sources , donc Michael Moore ( qui a visité le Pentagone ) il existe plus d'une CENTAINE de caméra sur et dans le Pentagone. Il n'y aurait pas un seul metre carré qui ne soit sous surveillance d'une caméra. On n'en attend pas moins du batiment le plus protègé au monde ! Les photos en montrent quelques unes sur le toit. ( Photos a venir )

5) Autres sources dont on ignore tout. Depuis plus de 6 ans , il est certain que le "ménage" a été fait. On a volontairement détruit toute preuve visuelle connue de cet impact. De par sa nature trop compromettante.

Donc facilement plus de 100 vidéos en tout... Et pas moyen d'identifier ce fichus avion. Et après ça , y'en a qui croient encore la V.O.....roll

C'est tout simplement là que se situe l'incohérence du truc ... des dizaines de films en leur possession et aucune vidéo disponible ou celles qu'on a ne montrent rien du tout.
Alors Coubiac ... tu crois qu'il y a eu un boeing et là, çà me fait doucement rigoler. Si c'était le cas, ils l'auraient montré depuis belle lurette non?


"Ne perdez pas de vue que les hommes qui vous serviront le mieux sont ceux que vous choisirez parmi vous, vivant de votre propre vie, souffrant des mêmes maux. Défiez-vous autant des ambitieux que des parvenus ; ils ne consultent que leur propre intérêt et finissent toujours par se considérer comme indispensables"(...)  Déclaration Commune de Paris 1871

Hors ligne

 

#17 20-11-2007 00:47:38

Jackk
Membre Actif
Lieu: Marseille
Date d'inscription: 03-03-2007
Messages: 797
Site web

Re: Nouvelle hypothèse: Missile + 757 + explosifs

ragondin a écrit:

Oui mais ou sont les images de kérozène en feu sur la vidéo, ou est le boule de feu de kérozène?
Voilà un bon postulat. Et ou son les débris et les destruction de la façade?
Pas besoin de tout cela, selon certains témoignages l'odeur ressemblait a celle de la kordite (explosif )
Bonne réflexion mais pas trop réaliste d'un point de vu technique. Un missile (comme dit Rumsfeld) est suffisant.
Et en ayant lu le post.

Le missile seul ne tient pas (c'est mon avis) trop de témoignages, les lampadaires trop risqués à trafiquer après, l'envergure et les dégats génératteur, débris de carlingue pas "si peu nombreux" que ça !
La conjugaison de deux causes est plausible, l'avion avec explosif mais sans missile préalable aurait laissé plus de débris extérieurs !

Hors ligne

 

#18 20-11-2007 00:51:03

Coubiac
Membre Actif
Lieu: Rennes
Date d'inscription: 17-05-2006
Messages: 5432

Re: Nouvelle hypothèse: Missile + 757 + explosifs

C'est une arme qu'il garde bien au chaud, le jour ou le mouvement prendra trop d'ampleur et pourrons plus controler, ils lanceront une vidéo avec un beau boeing et ils diront :"vous voyez il y a bien avion, ces gens là disent n'importe quoi". En attendant ils nous laissent nous diviser sur la question, heureusement LCFC a adopté la bonne position sur la question.

Hors ligne

 

#19 20-11-2007 10:41:07

Reno
Membre du forum
Date d'inscription: 13-02-2007
Messages: 1701

Re: Nouvelle hypothèse: Missile + 757 + explosifs

@ Sayan : je n'avais pas connaissance de tout ca en effet, et en tout cas je n'avais pas fait le rapprochement avec les caméra evidamment deboulonnées (je me souvient de celle sous le toit de la station et sur le toit de lhotel : les marques de boulons sont clairement visibles.

@ Coubiac : Je te trouve trop "soumis" a un "simple" film...
On a vu tant et tant de fois ce qu'un film pouvait donner... LC2 fut , un temps, parole d'vangile également wink


"Il suffit d'avoir un quotient intellectuel supérieur à la température ambiante pour comprendre que le 11 septembre est une affaire montée de toutes pièces."
Tout a été rendu possible le jour où le Lion est mort dans la vallée du Panshir.

Hors ligne

 

#20 20-11-2007 11:27:22

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8296

Re: Nouvelle hypothèse: Missile + 757 + explosifs

Coubiac a écrit:

C'est une arme qu'il garde bien au chaud, le jour ou le mouvement prendra trop d'ampleur et pourrons plus controler, ils lanceront une vidéo avec un beau boeing et ils diront :"vous voyez il y a bien avion, ces gens là disent n'importe quoi". En attendant ils nous laissent nous diviser sur la question, heureusement LCFC a adopté la bonne position sur la question.

C'est une possibilité réelle que nous avions déjà suggéré depuis bien longtemps. Mais cela pourrait aussi être parce que l'on y voit pas d'avion ou un avion mais avec d'autres phénomènes qui ne cadrent pas avec la TO.

Note bien que dès lors qu'ils prétendent désormais avoir diffusé toutes les images où l'on voyait le crash, je pense que leur marge de manoeuvre pour lancer les images d'un beau boeing qui se crashe dans le Pentagone est devenue assez réduite. S'ils le font plus tard, ils pourront être accusé d'avoir retenu par devers eux des images dont ils ont officiellement prétendu ne pas disposer lorsqu'ils ont été saisis de requête FOIA.

J'ai remarqué toutefois que dans sa réponse aux requêtes FOIA, L'administration US est très précise dans le vocable utilisé car apparemment les requêtes FOIA demandaient précisément des images ayant capté le crash. Il se pourrait par conséquent que des images de l'avion en phase d'approche existent mais qu'elles n'aient pas été dévoilées car tel n'était pas l'objet des requêtes. L'administration aurait dès lors beau jeu de dévoiler ces images de l'avion juste avant le crash au moment voulu. Pour éviter ce scénario, le mieux serait d'introduire une requête FOIA qui porterait sur toutes les images de l'avion, en ce compris celles où il a été capté en phase d'approche du Pentagone.

A ma connaissance, une telle démarche n'a jamais été effectuée aux USA.

A+

Dernière modification par charmord (20-11-2007 11:28:19)


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#21 20-11-2007 13:56:52

marvin
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 03-04-2007
Messages: 15

Re: Nouvelle hypothèse: Missile + 757 + explosifs

Vigilant a écrit:"pour ma part je pense que le boeing était une illusion faite je ne sais comment"
Je sais que l'on peut produire des hologrammes d'un réalisme étonnant,on peut même mettre le son.
L'armée a développé des systèmes de ce genre.Se pourrait-il qu'un tel procédé ait été utilisé ici? je pose juste la question.
L'illusion serait suffisante pour des témoins sous le coup de l'émotion mais ne résisterait pas à l'examen détaillé d'une vidéo,ceci expliquerait aussi les différentes trajectoires.

Hors ligne

 

#22 20-11-2007 20:04:46

amlt91
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 21-02-2007
Messages: 40

Re: Nouvelle hypothèse: Missile + 757 + explosifs

Un Boeing 757 piloté par des amateurs dans des conditions extrêmes ,semble irréalisable

   Un missile de croisière est trop petit et facilement  identifiable

   Qu’est ce qui ressemble le plus a un Boeing 757 : n’importe quel avion muni de 2 réacteurs . La taille est difficile a évaluer de loin , et  de près la vitesse est trop importante pour voir les détails
Une hypothèse plausible et souvent évoquée sur les sites américains est  l’utilisation d’un A3 Skywarrior

    L’A3 Skywarrior est un biréacteur militaire crée en 1952 , reformé par l’armée en 1991 mais qui volait toujours en 2003, utilisé par la firme Ratheon spécialisée dans les missiles de croisière (Tomahawk )ainsi que  les bombes et les missiles en tout genre . http://www.a3skywarrior.com/

   Un A3 Skywarrior repeint aux couleur d’AA , préparé par la firme Ratheon avec un pilotage automatique sophistiqué , muni sous la carlingue d’une bombe ou d’un missile perforant ;muni d’une boite noire et d’un transpondeur avec la fréquence du vol 77 suit la trajectoire officiel et percute le Pentagone

   Bien entendu si on intègre dans le scénario la chute des lampadaires  touchés par le bout des ailes de l’avion ,on peut difficilement conclure à autre chose qu’un Boeing 757. Les lampadaires ont donc été volontairement détruits au passage de l’avion qui est passé au dessus comme le prouve les enregistrement de la boite noire . Idem pour le générateur

Hors ligne

 

#23 20-11-2007 20:12:21

Coubiac
Membre Actif
Lieu: Rennes
Date d'inscription: 17-05-2006
Messages: 5432

Re: Nouvelle hypothèse: Missile + 757 + explosifs

Ou un boeing piloté... de l'extérieur.
L'enregistrement de la boîte prouve l'incompétence du NTSB qui s'est planté de nord dans leur animation, mais les données sont justes... Ca c'est debunké depuis bien longtemps, et j'ai été le premier déçu quand ça a été montré. Les gars de pilotfortruth s'acharnent dessus, et de toute façon après leur pentacon je me demande encore comment des gens peuvent encore croire ce qu'ils racontent wink

Hors ligne

 

#24 20-11-2007 20:14:42

Coubiac
Membre Actif
Lieu: Rennes
Date d'inscription: 17-05-2006
Messages: 5432

Re: Nouvelle hypothèse: Missile + 757 + explosifs

charmord a écrit:

Coubiac a écrit:

C'est une arme qu'il garde bien au chaud, le jour ou le mouvement prendra trop d'ampleur et pourrons plus controler, ils lanceront une vidéo avec un beau boeing et ils diront :"vous voyez il y a bien avion, ces gens là disent n'importe quoi". En attendant ils nous laissent nous diviser sur la question, heureusement LCFC a adopté la bonne position sur la question.

C'est une possibilité réelle que nous avions déjà suggéré depuis bien longtemps. Mais cela pourrait aussi être parce que l'on y voit pas d'avion ou un avion mais avec d'autres phénomènes qui ne cadrent pas avec la TO.

Note bien que dès lors qu'ils prétendent désormais avoir diffusé toutes les images où l'on voyait le crash, je pense que leur marge de manoeuvre pour lancer les images d'un beau boeing qui se crashe dans le Pentagone est devenue assez réduite. S'ils le font plus tard, ils pourront être accusé d'avoir retenu par devers eux des images dont ils ont officiellement prétendu ne pas disposer lorsqu'ils ont été saisis de requête FOIA.

J'ai remarqué toutefois que dans sa réponse aux requêtes FOIA, L'administration US est très précise dans le vocable utilisé car apparemment les requêtes FOIA demandaient précisément des images ayant capté le crash. Il se pourrait par conséquent que des images de l'avion en phase d'approche existent mais qu'elles n'aient pas été dévoilées car tel n'était pas l'objet des requêtes. L'administration aurait dès lors beau jeu de dévoiler ces images de l'avion juste avant le crash au moment voulu. Pour éviter ce scénario, le mieux serait d'introduire une requête FOIA qui porterait sur toutes les images de l'avion, en ce compris celles où il a été capté en phase d'approche du Pentagone.

A ma connaissance, une telle démarche n'a jamais été effectuée aux USA.

A+

C'est sûr ce n'est qu'une hypothèse, en revanche je pense que c'est pas impossible qu'un jour les bandes de l'hotel sheraton ressortent (ils ne les ont pas officiellement).

Hors ligne

 

#25 20-11-2007 20:16:59

Coubiac
Membre Actif
Lieu: Rennes
Date d'inscription: 17-05-2006
Messages: 5432

Re: Nouvelle hypothèse: Missile + 757 + explosifs

Reno a écrit:

@ Sayan : je n'avais pas connaissance de tout ca en effet, et en tout cas je n'avais pas fait le rapprochement avec les caméra evidamment deboulonnées (je me souvient de celle sous le toit de la station et sur le toit de lhotel : les marques de boulons sont clairement visibles.

@ Coubiac : Je te trouve trop "soumis" a un "simple" film...
On a vu tant et tant de fois ce qu'un film pouvait donner... LC2 fut , un temps, parole d'vangile également wink

Je ne pense pas qu'LC2 fut parole d'évangile, je l'ai jamais très apprécié en ce qui me concerne.
Je suis pas soumis à ce film, je pense par moi-même, je salue le beau boulot que Dylan à fait c'est tout ! smile

Hors ligne

 

#26 20-11-2007 20:26:38

Reno
Membre du forum
Date d'inscription: 13-02-2007
Messages: 1701

Re: Nouvelle hypothèse: Missile + 757 + explosifs

oui smile

C'était pas une critique du reste, juste que par deux fois tu a presque utilisé LCFC comme preuve.
Il ne reste qu'un film, aussi bien fait soit-il.

Mais le contenu est indéniablement précieux, je suis tout a fait d'accord. Je préfère disons utiliser le contenu du film comme moyen de preuve que le film lui même.
Tel était le sens de ma remarque smile


"Il suffit d'avoir un quotient intellectuel supérieur à la température ambiante pour comprendre que le 11 septembre est une affaire montée de toutes pièces."
Tout a été rendu possible le jour où le Lion est mort dans la vallée du Panshir.

Hors ligne

 

#27 20-11-2007 23:03:54

Coubiac
Membre Actif
Lieu: Rennes
Date d'inscription: 17-05-2006
Messages: 5432

Re: Nouvelle hypothèse: Missile + 757 + explosifs

J'essaie simplement d'être logique, réaliste et honnête intellectuellement.

Ta logique m'échappe sérieusement wink.

Il me semble que cette réfutation systématique t'a amené au fil des critiques à prendre des positions qui tendent à dire que l'ouverture était normale, la combustion normale, les dégâts normaux et les débris normaux, ni mystère ni contradiction. Bref tout nominal et en accord avec les raports officiels? Sauf bien sûr le fait que les gens ont vu un avion littéralement avalé par le bâtiment, sans heurt et en se repliant. Ca ne peut être que phantasme ou mensonge.

Moi je crois qu'un boeing est bien l'auteur de tout ça, je suis pas d'accord en tout point avec la vo en ce qui concerne par exemple le pilotage par hanjour.

On se demande là-aussi pourquoi diable dans ce cas le gouvernement US a organisé ce hold-up total sur les videos, puisque ce que les gens décrivent est réputé impossible?

Hypothèse citée plus haut

Et quand tu dis que tout pouvait se faire sans explosifs, tu es en contradiction avec Bunel, Meyssian, Petit et Desmoulins.

Desmoulin ne dit pas que l'avion est rentré à l'aide d'explosifs, ni JPP ni bunel ni meyssan que je sache..
JPP bunel meyssan n'ont qu'une vision partielle dans leur thèse et ne reprennent pas tous les éléments disponibles, seul Desmoulin est le plus complet et me rejoins sur la présence d'un avion. L'impact est selon lui tout à fait compatible avec un boeing, il ne tranche pas sur la question d'un possible missile embarqué.

Moi je suis un Desmouliniste smile

Hors ligne

 

#28 21-11-2007 00:04:06

vigilant
Membre Actif
Date d'inscription: 12-09-2006
Messages: 1691

Re: Nouvelle hypothèse: Missile + 757 + explosifs

MMF a écrit:

@ Marvin et Vigilant: Désolé messieurs, mais les hologrammes pour le Pentagone, je ne suis pas acheteur. Il est certain que le lobby militaro-industriel US explore depuis la seconde guerre mondiale toutes les pistes scientifiques et technologiques (toutes, je dis bien, il n'y a pas de fumée sans feu: Roswell, Montauk, Philadelphie, Haarp recouvrent sûrement une réalité sinistre). Mais pour simuler en 3D multiangles en lumière extérieure et en son surround un Boeing vu à 30 mètres jusqu'au crash, avec vibrations et effets de souffle sur les voitures, en ponctuant la symphonie par des chutes programmées de lampadaires, là, c'est mieux que Bayreuth et Hollywood réunis. Il y a sûrement de telles recherches en cours et des applications naissantes, mais je me demande si vous avez vu des avions réels en vols au cours de meetings aériens comme Le Bourget ou La Ferté-Alais pour proposer de telles hypothèses.

Quand je pense que certains ont dit que mon hypothèse est complexe, tirée par les cheveux et pas réaliste technologiquement! Il me semble tout de même plus réel d'imaginer un contrôle simultané d'un véritable avion et d'un missile de croisière avec synchronisation au quart de seconde des impacts. Vraiment impossible?
Certes, mais pas de la science-fiction!

Pour le son, peu de témoins en parlent. Pourtant ce boeing lancé à pleine vitesse en rase-mottes devait faire un bruit terrible. Les témoins ne décrivent pas un bruit énorme et aucun, à ma connaissance, n'a entendu l'avion AVANT de le voir, ce que je trouve étrange. Par ailleurs, peu parlent de l'envergure impressionante de l'avion, qui devait pourtant frapper pour un boeing surgissant brusquement dans le champ de vision.

Quand à l'effet de souffle, si quelque uns l'évoquent, on est très loin des effets que l'on peut supposer de deux moteurs éjectant leurs gaz à pleine puissance à quelques mètres du sol.
Plus curieux est la declarations de certains disant que les gaz ont été remis à fond à quelques distances du pentagone.

Quelques témoins parlent d'un bruit ressemblant assez peu à celui de réacteurs classiques, certains évoquent un Woosh-woosh.
Ce qui me fait penser à une sorte de missile  portant un dispositif permettant de deployer une image fixe autour de celui-ci. Il ne s'agit donc pas d'un hologramme classique projeté et animé dans l'espace, mais d'une image fixe  projetée autour d'un mobile, ce qui ne me parait pas si extraordinaire. Reste à identifier la technologie.

L'utilisation d'une technologie relativement nouvelle ou inconnue expliquerait la difficulté jusqu'ici insurmontable de trouver la vérité sur "l'affaire de Pentagone".

Cette théorie, décriée par certains, a l'avantage de correspondre à toutes les données accessibles, y compris des témoins qui auraient vu l'avion "avalé" par le bâtiment et ceux qui auraient vu une aile toucher la piste de l'héliport. Ce 'missile' était évidement couplé à des explosifs qui ont éclaté la façade au niveau du RDC afin de donner un trou d'entrée un peu plus crédible et à un autre qui a provoqué le trou circulaire du troisième anneau. Ca correspondrait également à la trainée de gaz que l'on voit sur la vidéo du poste de contrôle avant le choc.

Quand à avoir vu des avions réels, je ne vois pas le rapport. Les témoins ont entre-aperçu un avion quelques dixiemes de secondes et il était difficile pour eux de faire la différence avec une image de quelque qualité.
Du reste, les témoignages disant avoir même vu clairement les hublots me parraissent suspects. Il faut se mefier de ce que rapportent les médias. Certains témoins interrogés ont dit avoir vu les lampadaires touchés par l'avion. Des interviews supplémentaires menés par le CIT (PilotForTruth) montrent qu'en fait, il n'en est rien. A ma connaissance,il reste encore à trouver un seul témoin fiable pouvant affirmer avoir vu les lampadaires fauchés par un avion.

@Coubiac
Je ne prend pas les témoins quand ca m'arrange, je les ai toujours pris en compte, sans pour autant les prendre pour argent comptant. Et je tiens compte des nouvelles mises au point, notamment de l'équipe du CIT, qui est allé à plusieurs reprises interroger les témoins sur place, avec vidéo à l'appui.


Je ne suis pas un numéro , je suis un homme libre ! (numéro six)
Reopen avec le FSL33

Hors ligne

 

#29 21-11-2007 00:10:13

Coubiac
Membre Actif
Lieu: Rennes
Date d'inscription: 17-05-2006
Messages: 5432

Re: Nouvelle hypothèse: Missile + 757 + explosifs

Ce qui me fait penser à une sorte de missile  portant un dispositif permettant de deployer une image fixe autour de celui-ci. Il ne s'agit donc pas d'un hologramme classique projeté et animé dans l'espace, mais d'une image fixe  projetée autour d'un mobile, ce qui ne me parait pas si extraordinaire. Reste à identifier la technologie.

Pas si extraordinaire ? Eh beh ! Je pense pas qu'il faille aller aussi loin pour expliquer tout ça.

Pour le souffle des réacteurs ; bonne analyse : http://www.earth-citizens.net/pages-fr/tra-souffle.html
Et l'effet de sol ; http://www.earth-citizens.net/pages-fr/tra-effsol.html

Et je tiens compte des nouvelles mises au point, notamment de l'équipe du CIT, qui est allé à plusieurs reprises interroger les témoins sur place, avec vidéo à l'appui.

Wai ils vont interroger des mecs et ils en concluent que l'avion est passé au dessus du pentagon... Moi je trouve ça féblard.

Hors ligne

 

#30 21-11-2007 00:12:43

vigilant
Membre Actif
Date d'inscription: 12-09-2006
Messages: 1691

Re: Nouvelle hypothèse: Missile + 757 + explosifs

Coubiac a écrit:

Ou un boeing piloté... de l'extérieur.
L'enregistrement de la boîte prouve l'incompétence du NTSB qui s'est planté de nord dans leur animation, mais les données sont justes... Ca c'est debunké depuis bien longtemps, et j'ai été le premier déçu quand ça a été montré. Les gars de pilotfortruth s'acharnent dessus, et de toute façon après leur pentacon je me demande encore comment des gens peuvent encore croire ce qu'ils racontent wink

L'enregistrement présente deux incohérences majeures. La trajectoire passe à gauche et nettement au-dessus de la zone des lampadaires. D'autre part, l'altitude de la trajectoire finale rend impossible le crash à l'endroit donné, car trop haute.
L'analyse et la vidéo associée ont été faites par l'organisme le plus professionnel qui soit, le NTSB, chargé de toutes les analyses de crash d'avion. Deux erreurs portant sur des données simples me parraissent donc à exclure et je les exclue.

Du reste, PFT ne s'acharne pas là-dessus, mais considère l'analyse comme acquise et est passé à autre chose ,  comme l'analyse de curieux défauts des relevés radar du vol 175, par exemple.
http://z9.invisionfree.com/Pilots_For_T … topic=9179


Je ne suis pas un numéro , je suis un homme libre ! (numéro six)
Reopen avec le FSL33

Hors ligne

 

#31 21-11-2007 00:23:51

vigilant
Membre Actif
Date d'inscription: 12-09-2006
Messages: 1691

Re: Nouvelle hypothèse: Missile + 757 + explosifs

Coubiac a écrit:

Wai ils vont interroger des mecs et ils en concluent que l'avion est passé au dessus du pentagon... Moi je trouve ça féblard.

Ils ont retrouvé d'autres témoignages décrivant un avion blanc, avec peut-être une rayure bleue. Comme ils n'ont pas retrouvé de témoins ayant vu précisément le crash, ça leur a donné l'idée du Fly-over, que je trouve effectivement faiblarde.

Difficile d'imaginer que personne n'ait vu sortir l'avion de l'autre coté, d'une part, et que d'autre part, les témoins aient été trompés par une trajectoire passant au moins dix mètres au-dessus du bâtiment avec celle arrivant entre le rdc et le 1er étage. L'argument du nuage d'explosion cachant l'avion me parait très insuffisant.


Je ne suis pas un numéro , je suis un homme libre ! (numéro six)
Reopen avec le FSL33

Hors ligne

 

#32 21-11-2007 00:28:19

Coubiac
Membre Actif
Lieu: Rennes
Date d'inscription: 17-05-2006
Messages: 5432

Re: Nouvelle hypothèse: Missile + 757 + explosifs

vigilant a écrit:

Coubiac a écrit:

Ou un boeing piloté... de l'extérieur.
L'enregistrement de la boîte prouve l'incompétence du NTSB qui s'est planté de nord dans leur animation, mais les données sont justes... Ca c'est debunké depuis bien longtemps, et j'ai été le premier déçu quand ça a été montré. Les gars de pilotfortruth s'acharnent dessus, et de toute façon après leur pentacon je me demande encore comment des gens peuvent encore croire ce qu'ils racontent wink

L'enregistrement présente deux incohérences majeures. La trajectoire passe à gauche et nettement au-dessus de la zone des lampadaires. D'autre part, l'altitude de la trajectoire finale rend impossible le crash à l'endroit donné, car trop haute.
L'analyse et la vidéo associée ont été faites par l'organisme le plus professionnel qui soit, le NTSB, chargé de toutes les analyses de crash d'avion. Deux erreurs portant sur des données simples me parraissent donc à exclure et je les exclue.

Du reste, PFT ne s'acharne pas là-dessus, mais considère l'analyse comme acquise et est passé à autre chose ,  comme l'analyse de curieux défauts des relevés radar du vol 175, par exemple.
http://z9.invisionfree.com/Pilots_For_T … topic=9179

Un lien à voir : http://www.democraticunderground.com/di … 125x125586

Ils ont retrouvé d'autres témoignages décrivant un avion blanc, avec peut-être une rayure bleue. Comme ils n'ont pas retrouvé de témoins ayant vu précisément le crash, ça leur a donné l'idée du Fly-over, que je trouve effectivement faiblarde.

Difficile d'imaginer que personne n'ait vu sortir l'avion de l'autre coté, d'une part, et que d'autre part, les témoins aient été trompés par une trajectoire passant au moins dix mètres au-dessus du bâtiment avec celle arrivant entre le rdc et le 1er étage. L'argument du nuage d'explosion cachant l'avion me parait très insuffisant.

Tout à fait c'est ce magnifique avion on a même des images reprise par CNN le 11/09 de cette année  :

http://www.losteskimo.com/e4_NAOC.jpg
http://coubiac.vox.com/library/post/201 … onnes.html

Hors ligne

 

#33 21-11-2007 00:36:42

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8296

Re: Nouvelle hypothèse: Missile + 757 + explosifs

@ Coubiac,

1. Pourquoi si peu de débris et pourquoi la majorité ont comme par hasard les mraques distinctives d'aa?
2. Pourquoi des incendies aussi intenses ont brule pendant des heures alors qu'aucun des sauveteurs ne décrit une telle fournaise dans les minutes suivant le crash, seulement des fumées intenses dues semble-t-il à l'action des sprinklers?
3. Qui du trou de sortie parfaitement circulaire dans le mur de l'anneau C?
4. Comment des feux de kerosène ont-ils pu faire fondre les vitres (renforcées) du pentagone alors que des t° de l'ordre de 1500° sont requises pour cela?
4. Pourquoi les débris des avions se trouvaient comme par le plus grand des hasards selon témoins, juste avant ce trou, entre l'anneau D et l'anneau C?
5. Un avion dont les ailes heurtent des poteaux à si vive allure ne va-t-il pas prendre feu ou à tout le moins briser (une partie de) ses ailes? Sa progression fut-elle fulgurante ne va-t-elle pas être gênée par une telle rencontre?
6.  Où se trouve l'autre réacteur?
7. Quel est le feu dévorant et brûlant décrit par des témoins qui démarre à partir de l'anneau C? Pourquoi le FBI accouru sur les lieux a fait évacuer la pièce derrière le trou en prétextant que c'était la scène du crime?
8. Pourquoi n'y a-t-il, sauf erreur de ma part, pas d'épaisses fumées noires qui sont sorties du pentagone juste après le crash? Les fumées noires semblent provenir de l'extérieur, si je me souviens bien.
9. Crois-tu que la valonté d'induire les conspirationnistes en erreur irait jusqu'à faire commettre l'ASCE un rapport bidon truffé d'erreur et d'approximations. Par exemple, sur la fameuse photo où l'on voit le nez de l'avion, il le situe bien à gauche de là où tu le situes toi.
10. Faut-il enlever tout crédit aux témoignages de L. Moret à propos d'uranium appauvri, sachant que les sauveteurs étaient protégé par une combinaison contre les irradiations?
11. Pourquoi, pourquoi, pourquoi, pourquoi ce silence?

10 questions qui m'empêchent de pencher dans ton sens, sans pour autant exclure que tu aies raison...

H. Vilard

A+

Dernière modification par charmord (21-11-2007 00:41:40)


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#34 21-11-2007 00:40:41

vigilant
Membre Actif
Date d'inscription: 12-09-2006
Messages: 1691

Re: Nouvelle hypothèse: Missile + 757 + explosifs

Coubiac a écrit:

Tout à fait c'est ce magnifique avion on a même des images reprise par CNN le 11/09 de cette année  :

Visiblement, il ne s'agit pas de cet avion volant à très basse altitude, mais d'un biréacteur blanc. Je trouve assez curieux que certains témoins décrivent même un numéro sur l'empennage, mais bon, c'est des témoins.
http://z9.invisionfree.com/Pilots_For_T … topic=9547


Je ne suis pas un numéro , je suis un homme libre ! (numéro six)
Reopen avec le FSL33

Hors ligne

 

#35 21-11-2007 00:44:47

Coubiac
Membre Actif
Lieu: Rennes
Date d'inscription: 17-05-2006
Messages: 5432

Re: Nouvelle hypothèse: Missile + 757 + explosifs

Mais de toute façon on peut pas vraiment répondre à ces questions tant la situation est inédite et complexe.
Un exemple |---> une aile d'avion contre un lampadaire : j'ai aucune idée du résultat !
Mon avis est que la thèse de Desmoulin est la plus pertinente de toutes les thèses avancées, pour me comprendre il faut tout lire wink.

Hors ligne

 

#36 22-11-2007 23:12:33

Coubiac
Membre Actif
Lieu: Rennes
Date d'inscription: 17-05-2006
Messages: 5432

Re: Nouvelle hypothèse: Missile + 757 + explosifs

Je suis globalement pas du tout d'accord avec ce que tu avances, je sais très bien que je vais pas te convaincre cependant je reviens quand même sur un truc.

La trajectoire finale de la fameuse boîte noire exprime la même trajectoire à la même altitude que celle entrevue par ce témoin.  Est-ce vraiment celle du 757 ? Ou celle de l’avion inconnu repéré par les radars des contrôleurs aériens ?

http://opendb.com/images/p4t.jpg



Regarde la jauge en bas dans le coin à droite qui indique un cap magnétique de "070" (relatif au nord magnique). Dans la zone de Washingon DC, le nord magnétique est à 10.5° Ouest du vrai nord (géographique).

En gros le mec qui a fait l'animation du NTSB (c'est pas le NTSB lui même...) a essayé d'ajuster  le cap magnétique dans le but d'orienter la carte pour y superposer la trajectoire de l'avion.
C'est là que nous voyons qu'ils ont fait une erreur en ajustant la trajectoire, 10.5° Est au lieu 10.5° Ouest, ce qui fait passé un cap magnétique au 70° à 80.5° au lieu de 59.5°. Une fois l'erreur corrigée on voit bien que l'avion prend la trajectoire correcte, qui passe par les lampadaires...

http://opendb.com/images/pentagon.jpg

voili voilou

Hors ligne

 

#37 23-11-2007 14:05:05

SmartMac
Membre Actif Asso
Lieu: Marly le Roi
Date d'inscription: 09-09-2006
Messages: 1230
Site web

Re: Nouvelle hypothèse: Missile + 757 + explosifs

Ce que j'ai posté hier sur le fil "Pandora's black box", et qui semble plus à sa place ici :

Personne ici n'a-t-il fait le rapprochement avec la théorie du Pentacon, où l'avion serait passé au nord de Citgo puis AU-DESSUS du Pentagone ?

Ce qui nous amènerait la théorie suivante :
Un rendez-vous entre un "ovni*" —arrivant selon la trajectoire officielle— et un avion passant sur un angle différent (cf Pentacon et Pandora Box).
L'ovni, observé par quelques témoins, pouvant alors expliquer le coup des lampadaires et l'avion celui des plus nombreux témoignages d'avion.

Ce rendez-vous si précis doit sans doute être possible avec un émetteur ou une balise, situé à l'endroit du crash, qui coordonne les vitesses de chaque appareil pour les faire arriver simultanément à cet endroit précis avec néanmoins un tout petit chouia d'avance pour le gros porteur afin qu'il ne soit pas atteint par l'explosion.

L'ovni pouvant être éventuellement remplacé par une bombe dans un véhicule (cf PH Bunel) ou un hélicoptère en stationnement (cf Th Meyssan).
Resterait à expliquer, dans ce cas de figure, le "coup des lampadaires".
L'avantage de la bombe dans une camionnette est que celle-ci peut avoir été farcie avec des débris "pseudo-american airlines", qui se serait ainsi dispersés sur la pelouse EN TOUT PETIT MORCEAUX, car il n'y a pas de gros débris.

Tout çà est issu de mon imagination débordante, mais il y a peut-être quelque chose à creuser là-dedans.  wink

Je vois qu'ici je ne suis plus tout seul à y avoir pensé !  wink
—————————————————————
* quand je dis "ovni" je ne pense pas du tout à une soucoupe volante, mais au sens propre de l'acronyme :

Objet Volant Non (encore) Identifié
Je préfère le préciser…

Dernière modification par SmartMac (23-11-2007 14:09:02)


Nous reviendrons vivants du Mordor, car nous le valons bien !!!  cool

Hors ligne

 

#38 23-11-2007 19:52:36

Coubiac
Membre Actif
Lieu: Rennes
Date d'inscription: 17-05-2006
Messages: 5432

Re: Nouvelle hypothèse: Missile + 757 + explosifs

Mais c'est pas un faux, l'animation est juste erronée, le mec qui l'a monté s'est planté de quelques degrés c'est tout...

Hors ligne

 

#39 23-11-2007 21:50:40

Coubiac
Membre Actif
Lieu: Rennes
Date d'inscription: 17-05-2006
Messages: 5432

Re: Nouvelle hypothèse: Missile + 757 + explosifs

Selon les boîtes noires c'est la trajectoire officielle c'est tout...

Hors ligne

 

#40 10-12-2007 21:53:18

ragondin
Membre de Soutien
Date d'inscription: 29-03-2007
Messages: 7349

Re: Nouvelle hypothèse: Missile + 757 + explosifs

Et les débris on les a caché dans le trou?
On identifie les morts avec les empreintes digitales et l'avion on trouve pas de trace.
L'état de sublimition est inapte, c'est une coperfield magicus et on est pas à Las Vegas


« La stratégie militaire doit désormais être pensée en fonction de la couverture télévisuelle [car] si l’opinion publique est avec vous, rien ne peut vous résister ; sans elle, le pouvoir est impuissant. »
M. Michael K. Deaver

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr